Principal Expectorations

Maladies de l'oreille moyenne

Les maladies de l'oreille moyenne sont la forme la plus courante de problèmes d'audition. Ils touchent les adultes et en particulier les enfants. À ce jour, les médecins ont développé un grand nombre de techniques modernes pouvant fournir un traitement pour l'oreille moyenne, les symptômes et le traitement des maladies les plus courantes de cette localisation seront discutés ci-dessous..

Le contenu de l'article

Otite moyenne aiguë

Cette maladie de l'oreille moyenne a deux formes principales: catarrhale et purulente.

Dans la forme catarrhale, la cavité tympanique, le processus mastoïde et le tube auditif sont affectés. Les principaux agents pathogènes sont des bactéries (pneumocoques, streptocoques, staphylocoques). Le développement de la maladie est également facilité par:

  • maladies infectieuses;
  • hypothermie;
  • Diabète;
  • l'avitaminose;
  • maladie du rein.

La pénétration de la microflore pathogène se produit principalement par le tube auditif de la cavité nasale en cas de maladies de la membrane muqueuse (grippe, ARVI, infections respiratoires aiguës, rhinite).

Ceci est facilité par un mouche incorrect du nez (à travers deux narines en même temps), des éternuements, de la toux.

Dans l'enfance, l'infection est plus facile en raison des caractéristiques structurelles du tuyau (il est large et court). En outre, il existe de fréquents cas d'infection par le sang avec scarlatine, rougeole, tuberculose. La prolifération des végétations adénoïdes qui chevauchent les bouches des tubes auditifs, conduit souvent à des rechutes et à une transition vers une forme chronique.

Les symptômes caractéristiques de cette maladie de l'oreille moyenne sont:

  • douleur intense (douloureuse ou lancinante), irradiant vers la région temporale et occipitale de la tête;
  • sensation de congestion et de bruit;
  • perte auditive;
  • augmentation de la température;
  • détérioration du sommeil et de l'appétit;
  • le tympan est rougi et douloureux au toucher.

Le traitement est généralement à domicile et le repos au lit est prescrit. L'hospitalisation est effectuée uniquement avec des signes de complications (méningite, mastoïdite). Le traitement conservateur de l'otite moyenne catarrhale est effectué comme suit:

  • Élimination du syndrome douloureux avec des gouttes spéciales (otinum, otipax) ou d'autres moyens (novocaïne, glycérine carbolique, alcool à 70%). Vous pouvez utiliser de la vodka légèrement réchauffée ou de la paraffine liquide. 5-7 gouttes du médicament sont instillées dans le conduit auditif et fermées avec de la gaze ou du coton.
  • Abaisser la température avec des antipyrétiques (paracétamol, ibuprofène, analgine, aspirine).
  • Application de chaleur locale pour réchauffer le point sensible (coussin chauffant, lampe bleue, UHF, compresse de vodka).
  • Gouttes vasoconstricteurs et aérosols dans le nez (sanorine, naphtyzine, galazoline, éphédrine) 5 gouttes au moins 3 fois par jour.
  • Gouttes bactéricides (protargol, collargol);
  • Sulfonamides, antibiotiques.

Le rinçage de la cavité nasale, en particulier chez l'enfant, sans surveillance médicale n'est pas souhaitable afin d'éviter une détérioration.

La forme purulente aiguë se développe principalement à la suite d'une otite moyenne catarrhale avancée. L'affaiblissement du corps dû à des infections, une immunité réduite, des maladies du sang et des voies respiratoires supérieures (sinusite, courbure de la cloison nasale, végétations adénoïdes) contribuent au développement de la maladie. Il s'agit d'une maladie grave de l'oreille moyenne, les symptômes chez les adultes et les enfants constituent le tableau clinique suivant:

  • suppuration du conduit auditif (périodique ou constante);
  • perforation de la membrane tympanique;
  • perte auditive (le degré dépend des dommages aux osselets).

L'écoulement des oreilles est le plus souvent purulent-muqueux et inodore. Parfois, les lésions unilatérales peuvent durer des années sans complications graves. Le diagnostic est établi par un examen visuel de l'organe et des symptômes caractéristiques, parfois une radiographie du lobe temporal de la tête et une culture de bactéries est effectuée.

La phase pré-perforante est caractérisée par une douleur qui irradie vers la tête, une sensation de congestion et de perte auditive, le tympan est enflé et saillant. Après la rupture du tympan, le pus s'écoule et l'état du patient s'améliore sensiblement. Les petits trous sont envahis sans laisser de trace, après les plus grands, des cicatrices et des adhérences peuvent apparaître.

La thérapie consiste à traiter les maladies des voies respiratoires supérieures, ainsi qu'à éliminer régulièrement le pus et à utiliser des astringents et des désinfectants. L'oto-rhino-laryngologiste peut prescrire un rinçage avec une solution de peroxyde d'hydrogène à 3% ou des antibiotiques, qui sont également soufflés dans le tube auditif sous forme de poudre. Les médicaments sont changés toutes les deux semaines pour empêcher les microbes de développer une résistance à eux. La physiothérapie (UHF, UFO, thérapie au laser) donne de bons résultats. Les polypes et les granulations sont enlevés chirurgicalement.

Si vous n'effectuez pas de traitement adéquat, des complications graves sont possibles - perte auditive, mastoïdite, méningite. De plus, lorsqu'un grand nombre d'adhérences rugueuses et de cicatrices se produisent, la mobilité des osselets auditifs est sévèrement limitée, l'audition se détériore, c'est-à-dire qu'une otite moyenne adhésive se développe.

Avec l'otite moyenne exsudative, les trompes d'Eustache sont bloquées et le liquide s'accumule dans l'oreille moyenne, le traitement est quelque peu différent des autres types d'inflammation. Si, dans un mois et demi, l'exsudat (collant ou aqueux) ne sort pas naturellement lorsque la respiration nasale est rétablie, il est aspiré (myriigotomie) et la cavité est ventilée, ou adénoïdectomie.

Mastoïdite

Il s'agit d'une inflammation du processus mastoïde de l'os temporal, principalement due à une complication de l'otite moyenne aiguë. Dans le même temps, un processus purulent se développe dans les cellules de l'appendice, qui peut se transformer en une étape destructrice, dans laquelle les ponts osseux du processus mastoïde sont détruits et une seule cavité (empyème) remplie de pus se forme à l'intérieur. La maladie est dangereuse car le pus peut pénétrer dans les méninges et entraîner une méningite..

  • mauvais état général du patient;
  • changements dans la composition sanguine;
  • haute température;
  • suppuration de l'oreille et douleur lancinante;
  • rougeur et gonflement derrière l'oreille;
  • coque saillante.

À l'examen, le surplomb de la paroi supérieure postérieure du conduit auditif est perceptible. Les rayons X des os temporaux et la comparaison des organes auditifs les uns avec les autres jouent un rôle particulièrement important. Utilise également des données d'IRM et de tomodensitométrie.

La thérapie conservatrice consiste en l'utilisation d'antibiotiques à large spectre, le soulagement de la sortie de pus, le traitement parallèle du nasopharynx et des muqueuses des sinus paranasaux. S'il y a des signes d'une étape destructrice, une opération urgente est effectuée. Il consiste à trépaner le processus mastoïde et à retirer tous les tissus affectés par une incision derrière l'oreillette. Une anesthésie par infiltration endotrachéale ou locale est utilisée. Avec un résultat normal de l'opération, la plaie guérit en 3 semaines. Cependant, la chirurgie peut parfois endommager le nerf facial, en particulier chez les enfants..

Tumeur glomique

Une tumeur glomique de l'oreille moyenne est un néoplasme bénin localisé sur la paroi de la cavité tympanique ou du bulbe de la veine jugulaire et formé à partir de corps glomiques. Il ne peut pas être complètement supprimé. Malgré sa nature bénigne, la tumeur peut se développer et affecter les tissus sains, y compris les organes vitaux (tronc cérébral, moelle allongée, vaisseaux sanguins), ce qui peut être mortel..

Les signes d'une tumeur glomique sont une masse rouge pulsante derrière la membrane tympanique, une asymétrie faciale, une déficience auditive et une dysphonie.

Pour une détermination plus précise de la localisation et de la taille de la formation, l'IRM, la tomodensitométrie, l'angiographie et l'examen histologique sont utilisés..

Parfois, dans un premier temps, une embolisation (arrêt de l'apport sanguin) du néoplasme est effectuée, ce qui entraîne une suspension de sa croissance. Après cela, la tumeur est enlevée chirurgicalement (en tout ou en partie). Un couteau gamma ou une radiothérapie est également utilisé. Un résultat positif est plus probable avec une détection précoce. Une intervention en temps opportun peut améliorer considérablement la qualité de vie du patient.

Inflammation de l'oreille moyenne: occurrence et causes, manifestations, diagnostic, traitement

L'inflammation de l'oreille moyenne est une pathologie de l'organe de l'audition d'une étiologie infectieuse qui affecte les structures de la cavité tympanique et se caractérise par un développement rapide. L'otite moyenne est considérée comme l'une des maladies oto-rhino-laryngologiques les plus courantes. Elle est causée par des micro-organismes pathogènes - bactéries, virus, champignons. Ils pénètrent dans l'oreille par la trompe d'Eustache ou par voie hématogène à partir de foyers infectieux endogènes.

La pathologie affecte principalement le corps de l'enfant. Chez les adultes, il est légèrement moins fréquent. Cela est dû aux caractéristiques structurelles de l'organe auditif chez les bébés et à l'imperfection de l'immunité, qui n'est pas capable de résister pleinement à l'infection. La trompe d'Eustache chez les enfants est plus étroite. Il est souvent comprimé par des végétations adénoïdes élargies. Les enfants sont plus susceptibles de tomber malades avec les ARVI, de pleurer et de renifler activement, ce qui entraîne une infection de l'oreille moyenne. Selon les statistiques modernes, chez les adultes, une otite moyenne lente est généralement enregistrée, et chez les enfants, une inflammation récurrente..

L'oreille est un organe à la structure complexe qui capte les ondes sonores et les convertit en vibrations électromagnétiques, que le cerveau perçoit. Dans les structures internes de l'oreille se trouve l'appareil vestibulaire, qui est responsable de la coordination des mouvements et de l'orientation d'une personne dans l'espace. L'oreille moyenne est remplie d'air et contient les osselets, qui sont utilisés pour conduire les vibrations sonores. Il est séparé de l'environnement extérieur par le tympan. La cavité de l'oreille moyenne interagit avec la cochlée, qui perçoit et reconnaît les ondes mécaniques.

L'otite moyenne est une maladie polyétiologique qui se développe principalement chez les personnes immunodéprimées. Les manifestations cliniques de la pathologie sont: la douleur et la perte auditive. Sous l'influence de microbes, des signes d'inflammation apparaissent dans la cavité tympanique - œdème, hyperémie, hyperthermie et autres réponses. Une douleur intense dans l'oreille devient lancinante, perçante, insupportable en avalant et en mâchant. Les patients refusent de manger. Ils se couchent sur le côté et pressent l'oreille affectée contre un oreiller. Le syndrome de la douleur est le plus prononcé chez les enfants. L'inflammation aiguë s'accompagne d'une intoxication - fièvre, faiblesse, douleurs dans tout le corps. De tels signes nécessitent une visite urgente chez le médecin..

L'otite moyenne survient rarement seule. Habituellement, il rejoint les maladies de l'oreille existantes et est une pathologie secondaire non isolée. La forme aiguë d'inflammation ne dure pas longtemps, se caractérise par des symptômes prononcés et devient souvent chronique. Une otite moyenne prolongée se manifeste par des signes d'inflammation aiguë, qui ne s'arrêtent pas pendant plus d'un mois. Le processus chronique dure plus de trois mois. Chez les patients, une suppuration de l'oreille se produit périodiquement et une perte auditive se développe avec le temps. Le risque de perforation de la membrane tympanique est élevé.

La maladie a un pronostic favorable. Dans les premiers stades, il répond bien à la thérapie et est rarement compliqué par des processus sérieux. La plupart des médicaments modernes sont très efficaces contre l'otite moyenne. L'essentiel est de commencer le traitement le plus tôt possible. Si l'otite moyenne est ignorée, l'inflammation progressera et se propagera aux organes voisins. Cela peut entraîner le développement de complications dangereuses, y compris la mort..

Etiopathogenèse

La principale cause de l'otite moyenne est l'infection. Les bactéries, virus ou champignons pénètrent dans les organes et les tissus depuis l'environnement externe ou les foyers internes. Chez les personnes à forte immunité, les micro-organismes étrangers se lient aux anticorps et meurent. Sous l'influence de facteurs négatifs endogènes ou exogènes, la défense immunitaire est affaiblie, ce qui conduit au développement d'un processus infectieux.

  • Les otites moyennes bactériennes sont causées par des streptocoques, des staphylocoques, Pseudomonas aeruginosa ou haemophilus influenzae, des pneumocoques, des moraxelles.
  • L'inflammation de l'oreille moyenne devient souvent une complication des maladies virales - infections respiratoires et infantiles.
  • L'agent causal de la maladie fongique est généralement Candida. Récemment, il y a eu une augmentation du nombre de cas d'otomycose.

L'otite moyenne est une pathologie secondaire qui survient après qu'une infection pénètre dans l'oreille à partir de sections et d'organes adjacents - le conduit auditif, les amygdales, le pharynx, le larynx, le nez, les sinus. Lorsque vous éternuez et toussez, des particules de mucus et de mucosités infectées sont projetées dans l'oreille par le tube auditif. L'otite moyenne est souvent associée à l'eustachite, précédée d'une laryngite, d'une amygdalite, d'une rhinite et d'autres maladies du nasopharynx. Lorsque la lumière du tuyau est rétrécie ou complètement bloquée en raison d'un œdème, la ventilation est altérée et des processus stagnants se produisent. L'accumulation de liquide dans l'oreille conduit au développement de la maladie. Les autres modes d'infection de l'oreille moyenne, moins courants, comprennent: hématogène, méningogène, traumatique.

Facteurs qui suppriment l'immunité et contribuent au développement de la pathologie:

  1. Pénétration de liquide sale dans l'organe auditif.
  2. Hypothermie systémique ou locale.
  3. Élimination du cérumen, qui protège le conduit auditif du dessèchement, de la pénétration d'eau et des microbes pathogènes.
  4. Humidité et température de l'air excessives.
  5. Corps étrangers dans le conduit auditif.
  6. Porter une aide auditive.
  7. Prédisposition génétique.
  8. Opérations sur l'oreille, le pharynx, les sinus paranasaux.
  9. Mouche incorrecte de votre nez.

Maladies, mais dans lesquelles une otite moyenne peut se développer:

  • Maladies de la gorge et du nez.
  • Infections respiratoires.
  • Blessure traumatique de l'oreille.
  • Adénoïdes chez les enfants.
  • Anomalies structurelles du tube auditif.
  • Réactions allergiques.
  • VIH.
  • Déformation du septum du nez.
  • Néoplasmes ORL.
  • Méningite.
  • Dommages au nerf auditif.
  • Ostéochondrose cervicale et pathologie des vaisseaux du cou.

La cavité tympanique est si petite que toute inflammation infectieuse peut endommager les os de l'oreille et perturber la transmission des signaux sonores.

Liens pathogéniques du processus:

  1. Rétrécissement ou obstruction du tube auditif,
  2. Formation de vide dans la cavité tympanique,
  3. Activation des glandes muqueuses,
  4. Surproduction de liquide inflammatoire,
  5. Augmenter la viscosité et la densité de la sécrétion sécrétée,
  6. Douleur et déficience auditive,
  7. Reproduction de microbes dans l'exsudat,
  8. Développement d'une inflammation purulente,
  9. Amincissement et perforation de la membrane tympanique,
  10. Décharge de pus à l'extérieur,
  11. Progression des processus dégénératifs,
  12. Perte d'audition.

Symptômes

Signes cliniques de pathologie:

  • Le syndrome de la douleur caractérise l'apparition de la maladie. La douleur palpite, tire, tire et ne s'arrête pas. Il se concentre dans l'oreille et irradie vers la tempe, l'arrière de la tête, les dents.
  • Déficience auditive de gravité variable allant jusqu'à la perte auditive et la surdité.
  • Congestion de l'oreille, qui disparaît avec les mouvements de déglutition.
  • Autophonie - perception améliorée de votre voix.
  • Sensation d'un objet étranger dans l'oreille.
  • Sensation de pression.
  • Étourdissements et acouphènes.
  • Écoulement mucopurulent de l'oreille.
  • Lymphadénite régionale.
  • Gonflement et hyperémie de la peau derrière l'oreille.
  • Intoxication - fièvre, vomissements, frissons, faiblesse, troubles du sommeil et de l'appétit
  • Symptômes catarrhales - écoulement nasal, inconfort et douleur dans la gorge.

Dans le développement de l'inflammation de l'oreille moyenne, on distingue trois étapes, qui se remplacent successivement et diffèrent par les symptômes cliniques..

  1. Le stade initial se manifeste par des signes d'intoxication et des syndromes douloureux. La douleur est causée par une irritation des branches des nerfs crâniens. Il vibre, irradie vers la tempe, la couronne et la mâchoire, et s'intensifie lorsque le patient incline la tête du côté affecté. En raison du gonflement prononcé des tissus, la mobilité des osselets auditifs diminue. L'audition est altérée chez les patients. Signes otoscopiques du processus - épaississement de la membrane, présence de contenu purulent.
  2. Perforation de la membrane et libération de décharge purulente vers l'extérieur. Ce processus apporte un soulagement évident aux patients - les sensations douloureuses et les phénomènes d'intoxication passent. A l'examen, le médecin ORL découvre un trou dans la membrane pulsante à travers lequel des masses purulentes sortent par portions. Leur nombre diminue progressivement. Des conditions potentiellement mortelles se développeront si le pus ne sort pas, mais pénètre dans le crâne..

symptômes de l'otite moyenne

L'otite moyenne est aiguë et chronique. Ces formes diffèrent par le taux de développement du processus pathologique, la durée de l'évolution de la maladie et les méthodes thérapeutiques..

Le processus aigu progresse rapidement et aggrave l'état des patients. Au début, ils ressentent une gêne et des picotements dans l'oreille, qui sont bientôt suivis d'une douleur intense. Il est inconstant, s'apaisant périodiquement, mais réapparaît certainement. L'otite moyenne se développe souvent chez les enfants au cours de la première année de vie. Ils ne peuvent pas parler de leur état de santé, pleurent continuellement, sont capricieux, ne prennent pas leurs seins et un biberon, dorment de façon agitée, ne répondent pas à leur voix et ont un mauvais équilibre. Les bébés mettent constamment la main sur l'oreille douloureuse ou la frottent contre l'oreiller. Parfois, leurs selles sont perturbées, il y a une douleur dans l'abdomen, un nez qui coule, une pharyngite. La douleur dans l'oreille disparaît lors de l'apparition d'un écoulement purulent. L'audition est progressivement rétablie. La forme aiguë de pathologie dure 2-3 semaines. Si elles ne sont pas traitées, des complications graves se développent avec des lésions des structures du système nerveux central. Pour éviter cela, vous devez contacter le spécialiste ORL en temps opportun..

L'otite moyenne chronique est caractérisée par une évolution lente avec des poussées saisonnières. Ceci est le résultat d'une forme aiguë qui n'a pas été traitée à temps ou qui n'a pas été effectuée correctement. La membrane muqueuse de la cavité tympanique gonfle et s'épaissit. Chez les patients, l'audition s'aggrave, un écoulement purulent apparaît, des étourdissements et des bruits dans les oreilles. La douleur dans l'otite moyenne chronique est souvent absente. L'évolution de la pathologie est relativement favorable. Les complications graves sont rares. L'acuité auditive du patient dépend du degré de lésion des osselets auditifs..

Processus de diagnostic

Les mesures de diagnostic et de traitement de l'inflammation de l'oreille moyenne sont effectuées par un oto-rhino-laryngologiste. Il conseille les patients, prescrit des traitements et donne toutes les recommandations nécessaires.

Le médecin parle avec le patient, écoute les plaintes, examine les symptômes, recueille des données anamnestiques. À l'aide d'une technique spéciale, il examine l'oreille, la gorge et le nez. Pour faire le diagnostic final, le médecin a besoin des résultats des études de laboratoire et instrumentales.

  • Hémogramme - signes d'inflammation: une augmentation du nombre de leucocytes neutrophiles, une augmentation de l'ESR.
  • Analyse d'urine générale - signes d'intoxication: traces de protéines.
  • Examen microbiologique de l'écoulement auriculaire - identification de l'agent causal avec un test de sensibilité aux antibiotiques.
  • Otoscopie - examen de la cavité tympanique, révélant une protrusion de la membrane vers l'extérieur, un œdème et une hyperémie.
  • Audiométrie - détermination du degré de déficience auditive.
  • Tympanométrie - détection d'une infiltration dans l'oreille moyenne ou d'une obstruction dans la trompe d'Eustache.
  • La radiographie et la tomographie sont effectuées dans les cas difficiles au diagnostic.

Sur la base des résultats de toutes les procédures effectuées, le médecin sélectionne le traitement individuel pour le patient.

Activités de guérison

Les infections de l'oreille moyenne sont traitées en ambulatoire. Le médecin prescrit un ensemble de mesures visant à combattre l'infection, à éliminer l'œdème et d'autres signes d'inflammation dans l'oreille et à éliminer les symptômes désagréables de la pathologie. Il est recommandé aux patients présentant une forme aiguë d'infection un repos complet, des aliments faciles à digérer, un régime alimentaire optimal.

Médicaments pour les patients atteints d'otite moyenne:

  1. Les décongestionnants réduisent le gonflement des tissus du nasopharynx et rétablissent la perméabilité du tube auditif - "Nazivin", "Rinonorm", "Tizin".
  2. Agents locaux antimicrobiens sous forme de gouttes auriculaires - «Ofloxacin», «Néomycine», «Otofa».
  3. Gouttes à action anti-inflammatoire du groupe AINS - "Otinum", "Otipax".
  4. Médicaments hormonaux combinés avec des corticostéroïdes, des antibiotiques et des AINS dans la composition - "Sofradex", "Anauran", "Polydex".
  5. Antipyrétiques et analgésiques - «Ibuprofène», «Paracétamol», «Nimésulide».
  6. Immunomodulateurs pour activer le système immunitaire - "Imunorix", "Ismigen", "Immunal".
  7. Les antihistaminiques éliminent l'œdème et améliorent la ventilation dans le tube auditif - "Suprastin", "Zodak", "Tsetrin".
  8. Complexes de vitamines - "Vitrum", "Centrum", "Undevit".
  9. Adaptogènes et biostimulants - "Actovegin", "Eleutherococcus", "Lemongrass".

En cas de suppuration, il est nécessaire de nettoyer régulièrement le conduit auditif et de le rincer avec un jet d'eau. Pour un effet maximal, des agents antiseptiques tels que le peroxyde d'hydrogène à 3% peuvent être utilisés à la place de l'eau. Après la toilette de l'oreille, l'introduction de fonds qui éliminent l'œdème et diluent le secret est montrée - "ACC", "Fluimucil".

Dans les cas graves, lorsque le traitement antimicrobien local ne donne pas de résultats positifs et que la maladie continue de progresser, des antibiotiques systémiques sont prescrits. Ils sont pris par voie orale ou injectés par voie intramusculaire - «Ampicilline», «Sumamed», «Klacid». Pour protéger la microflore intestinale, des pré- et probiotiques sont utilisés - "Linex", "Bifiform", "Maksilak". Si vous commencez le traitement à temps et arrêtez le développement ultérieur de l'inflammation infectieuse, vous pouvez éviter la destruction de la membrane et préserver l'audition.

Lorsque le traitement conservateur est inefficace, ils passent à un traitement chirurgical. Une dérivation ou une paracentèse de la membrane tympanique est réalisée. Mais même de telles opérations ne préservent pas toujours l'audition du patient. Pour souffler et nettoyer le tube auditif, des cathéters spéciaux sont utilisés à travers lesquels des médicaments sont injectés dans l'oreille.

Au stade de la récupération, il est recommandé d'effectuer des procédures physiothérapeutiques - UHF, électrophorèse, réchauffement des oreilles, micro-ondes, rayonnement ultraviolet, thérapie au laser.

La médecine traditionnelle complète le traitement principal. Ils ne peuvent être utilisés qu'avec le consentement du médecin traitant..

  • Un coton-tige imbibé de teinture de propolis est introduit dans le conduit auditif. Cet agent a un effet bactéricide et cicatrisant..
  • Pour réchauffer l'oreille, mettez une compresse de vodka.
  • Le jus de feuille de plantain a des effets désinfectants et antimicrobiens. Il est enterré dans une oreille douloureuse trois fois par jour..
  • Rinçage du nasopharynx avec une décoction d'herbes médicinales - calendula, sauge, tussilage.
  • Un mélange de jus d'oignon et d'huile de lin est injecté dans une oreille douloureuse.
  • Une décoction de camomille et de mélilot humidifie le tissu et met une compresse derrière l'oreille.

Prévision et prévention

Pour prévenir le développement de l'otite moyenne, il est nécessaire de lutter contre l'infection - pour désinfecter les foyers, traiter les processus aigus à temps et empêcher leur transition vers une maladie chronique..

Mesures pour réduire le risque d'infection de l'oreille:

  1. Élimine l'eau qui pénètre dans les oreilles,
  2. Ne retirez pas tout le cérumen,
  3. Renforce l'immunité,
  4. Vivez une vie saine,
  5. Protégez les oreilles du froid, portez un chapeau.

L'inflammation de l'oreille moyenne a généralement un pronostic favorable. Si vous commencez le bon traitement à temps, vous pouvez facilement faire face à la maladie. Les patients, suivant toutes les recommandations médicales, récupèrent rapidement. Un traitement inadéquat et retardé est à l'origine du développement de complications dangereuses: méningite, mastoïdite, labyrinthite, abcès cérébral.

L'inflammation de l'oreille moyenne est une maladie grave dont les conséquences sont dangereuses pour la santé humaine. Si vous ressentez une douleur et une gêne dans l'oreille, vous devez immédiatement consulter un médecin. Si les symptômes de l'otite moyenne sont ignorés et ne sont pas traités, des complications graves peuvent survenir et menacer la vie du patient. Même les manifestations mineures de pathologie nécessitent une consultation avec un spécialiste.

Otite moyenne aiguë

L'otite moyenne est l'un des diagnostics les plus courants dans la pratique quotidienne d'un oto-rhino-laryngologiste. Dans l'otite moyenne aiguë, on observe un processus inflammatoire qui affecte l'une des sections de l'organe auditif humain. L'apparition d'une douleur aiguë dans l'oreille est le principal symptôme qui signale le début du développement de l'inflammation.

La maladie est courante chez les enfants et les adultes. Bien que les enfants courent un risque accru de développer une inflammation aiguë. Cela est dû aux caractéristiques structurelles de l'oreille de l'enfant et à une immunité faible et fragile.

Les maladies de l'organe auditif, comme toute autre maladie concentrée dans la région de la tête, doivent être traitées avec soin et de manière responsable, car une infection de la circulation sanguine peut facilement atteindre le cerveau et entraîner des conséquences irréversibles. Par conséquent, il est nécessaire de traiter immédiatement un processus inflammatoire aigu, dès que les premières conditions préalables à la maladie apparaissent. Le traitement de la maladie doit être effectué dans un hôpital, sous la surveillance d'un médecin compétent.

Dans cet article, nous examinerons comment la maladie se développe, quelles méthodes de traitement sont disponibles aujourd'hui, comment les complications de l'otite moyenne se manifestent et comment les éviter..

Types de maladies

L'inflammation qui se produit dans l'organe de l'audition est chronique ou aiguë. Dans l'otite moyenne aiguë, la maladie dure jusqu'à trois semaines, dans l'otite moyenne chronique - plus de trois mois. Le processus chronique est déclenché lorsque le traitement de l'otite moyenne aiguë n'a pas été effectué ou n'était pas au bon niveau. Il existe également une forme intermédiaire - subaiguë, lorsque la durée de la maladie est de trois semaines à trois mois.

L'organe auditif humain est divisé en trois parties: l'oreille externe, moyenne et interne. L'otite moyenne peut apparaître dans chacune de ces zones. En fonction de l'emplacement de l'inflammation, une otite moyenne aiguë est isolée et une inflammation de l'oreille interne, également appelée labyrinthite.

Les manifestations externes de l'inflammation, à leur tour, sont divisées en limitées, se manifestant principalement sous la forme d'un furoncle de l'oreillette et en otite moyenne diffuse. Avec une otite moyenne diffuse, une grande zone de l'oreille externe est affectée.

L'inflammation aiguë de l'oreille moyenne implique la cavité tympanique de l'oreille, la trompe auditive (Eustache) et le processus mastoïde. Ce type de maladie auditive est le plus courant.

La maladie de la partie interne est appelée labyrinthite (cette partie de l'oreille s'appelle un labyrinthe en raison de la similitude de sa forme avec la cochlée) En règle générale, l'inflammation couvre la section interne, si le traitement de la maladie inflammatoire de l'oreille moyenne a été effectué avec un retard ou si le traitement de l'otite moyenne a été mal choisi.

Sur la base des causes de l'apparition, les otites moyennes infectieuses causées par divers agents pathogènes et non infectieux (par exemple, résultant d'une exposition au corps d'allergènes ou de blessures à l'oreille) sont isolées.

L'otite moyenne sous forme aiguë peut survenir sous forme catarrhale (sans formation de sécrétion dans la cavité de l'oreille), exsudative (avec formation de liquide dans la cavité tympanique) et purulente (avec présence de masses purulentes).

Otite moyenne aiguë: pourquoi l'inflammation se produit?

Le processus inflammatoire est toujours causé par des agents pathogènes, ce qui signifie que le corps doit avoir les conditions préalables à leur activation. Les causes de l'otite moyenne de l'oreille moyenne sont:

  • hypothermie;
  • maladies causées par une infection (grippe, SRAS, rougeole);
  • processus inflammatoires des organes ORL (la cavité tympanique est reliée au nasopharynx par la trompe d'Eustache, il n'est pas surprenant que l'infection du nasopharynx pénètre librement dans l'oreille moyenne)
  • soufflage inapproprié;
  • hypertrophie des végétations adénoïdes;
  • rhinite, sinusite;
  • réactions allergiques;
  • cloison nasale déviée;
  • objet étranger dans l'oreille;
  • dommages auditifs.

Oreille externe et interne: causes de l'inflammation

L'otite externe peut se développer en raison d'une mauvaise hygiène de l'oreille. Si vous ne vous souciez pas de vos oreilles, la saleté s'y accumulera, ce qui est un bon terreau pour les bactéries. Une hygiène excessive est également néfaste: le cérumen est une barrière naturelle contre les bactéries qui pénètrent dans l'oreille. Si vous nettoyez soigneusement vos conduits auditifs chaque jour, une personne perd cette barrière et ouvre la voie aux agents pathogènes. Une autre erreur qui conduit à une inflammation aiguë de l'oreille est de nettoyer les oreilles avec des objets pointus qui ne sont pas destinés à cela (cure-dents, allumettes, épingles à cheveux). De telles actions peuvent endommager l'oreillette, ce qui entraîne à son tour la pénétration de l'infection dans les plaies. Un autre facteur est l'eau sale dans l'oreille, qui contient des agents pathogènes. "Oreille du nageur" ​​- c'est ce qu'on appelle aussi ce type de maladie.

Comme nous l'avons déjà dit, une inflammation de la section interne se produit en raison d'une otite moyenne non traitée, si une attention particulière n'a pas été accordée au traitement de l'otite moyenne. Les bactéries peuvent également y parvenir à partir des méninges, par exemple lors de la méningite. Ce type d'inflammation peut provoquer des blessures et des fractures du crâne ou de l'os temporal..

Afin de reconnaître la maladie à temps et de choisir le bon traitement, vous devez être en mesure d'identifier ses signes.

Symptômes

L'évolution aiguë de la maladie est caractérisée par une apparition rapide et des symptômes prononcés..

Avec une maladie de l'oreille externe, une personne ressent une douleur à l'intérieur, qui s'intensifie lorsque vous appuyez dessus de l'extérieur. Une douleur aiguë survient lors de la déglutition et de la mastication des aliments. L'oreille elle-même gonfle et devient rouge. La peau de l'oreillette démange, les plaintes du patient sont réduites à un état de congestion et de bourdonnement dans l'oreille.

Dans l'otite moyenne aiguë, le principal signe d'inflammation est l'apparition soudaine de douleurs vives et lancinantes, qui deviennent plus fortes vers la nuit. La douleur peut irradier vers les tempes, les parties frontales gauche ou droite, vers la mâchoire - il est très difficile de la supporter même pour un adulte, sans parler des enfants. En outre, pour l'otite moyenne aiguë, les symptômes suivants sont caractéristiques:

Copains! Un traitement opportun et correct vous assurera un rétablissement rapide!

  • fièvre (jusqu'à 39 ° C);
  • acouphène;
  • perte auditive;
  • léthargie, malaise, perte d'appétit;
  • avec une forme exsudative, la décharge provient de l'oreille (généralement cette décharge est transparente ou blanche);
  • pour l'otite moyenne purulente aiguë, la suppuration de l'oreille est caractéristique.

Le principal symptôme de la labyrinthite est le vertige. Ils peuvent durer quelques secondes ou durer plusieurs jours..

Si vous remarquez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus chez vous, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un traitement..

Stades de développement de la maladie

Le traitement de l'otite moyenne aiguë dure de une à trois semaines. Il y a plusieurs étapes dans le développement de la maladie. Mais il n'est pas du tout nécessaire que le patient les transmette tous. Si le traitement de l'otite moyenne infectieuse est commencé à temps et qu'un médecin ORL compétent est impliqué dans le traitement d'une maladie aiguë, le rétablissement ne prendra pas longtemps.

Ainsi, l'évolution de la maladie est classiquement divisée en plusieurs étapes:

  1. Catarrhal. Les micro-organismes pathogènes commencent à se multiplier activement, déclenchant un processus inflammatoire dans l'oreille. À ce moment, un œdème catarrhal et une inflammation sont observés..
  2. Exsudatif. L'inflammation conduit à la formation active de liquide (sécrétion). Il s'accumule et les agents pathogènes continuent de se multiplier ici. Effectuer un traitement en temps opportun à ce stade permettra de guérir l'otite moyenne, évitant les complications.
  3. Purulent. L'inflammation purulente aiguë est caractérisée par une formation accrue de masses purulentes dans la cavité de l'oreille moyenne. Ils s'accumulent, le patient subit une pression de l'intérieur. La congestion ne part pas. Cette phase dure généralement de plusieurs jours à plusieurs heures..
  4. Perforé. À ce stade, le pus accumulé provoque la rupture de la membrane tympanique, des masses purulentes sortent de la cavité tympanique vers l'extérieur. À ce moment, le patient commence à ressentir un soulagement notable, la température élevée diminue, les sensations douloureuses disparaissent progressivement. Il arrive que le tympan ne puisse pas se rompre, puis le médecin effectue manuellement une ponction du tympan (paracentèse) et libère ainsi les masses purulentes dans le conduit auditif.
  5. Phase réparatrice - la libération de pus est terminée. L'ouverture de la membrane tympanique est resserrée. En règle générale, après un traitement symptomatique correctement effectué, le patient récupère rapidement..

Complications et mesures préventives

En règle générale, si vous commencez à traiter la maladie à temps, à traiter l'otite moyenne purulente aiguë, l'exsudative ou l'inflammation de tout autre type, vous pouvez éviter toute complication..

Cependant, si le traitement n'est pas traité et que la maladie est commencée, le diagnostic peut devenir chronique. Les conséquences les plus graves sont: méningite, encéphalite, abcès cérébral, névrite du nerf facial, surdité. Mais ces conditions dangereuses ne peuvent se manifester que lorsque les patients négligent obstinément le traitement de l'otite moyenne..

Les mesures préventives comprennent la lutte contre les foyers d'inflammation dans le corps, un traitement compétent et rapide des maladies ORL, une bonne hygiène des oreilles et, bien sûr, le renforcement du système immunitaire.

Traitement

Il est beaucoup plus facile de guérir l'otite moyenne aiguë si le traitement de la maladie est commencé le plus tôt possible. Le traitement doit avoir lieu sous la surveillance d'un oto-rhino-laryngologiste. Le traitement complet comprend les activités suivantes:

  • en cas de douleur aiguë, l'utilisation d'analgésiques est indiquée pour soulager la douleur;
  • pour faire baisser la température, vous devez prendre des antipyrétiques;
  • dans les cas difficiles, un traitement antibiotique est effectué;
  • le traitement local consiste en l'utilisation de gouttes auriculaires spéciales, qui sont prescrites dans chaque cas individuellement. L'auto-sélection des gouttes, ainsi que des médicaments antibactériens, est lourde de conséquences dangereuses pour la santé.
  • les antihistaminiques aident à soulager l'enflure;
  • un bon effet est obtenu lors de la réalisation de procédures de physiothérapie;
  • intervention chirurgicale: l'ouverture de la membrane tympanique (paracentèse) est réalisée si elle ne s'est pas rompue spontanément.

Tous les rendez-vous du médecin ORL doivent être pleinement mis en œuvre: après tout, le respect des recommandations de traitement est la clé d'un rétablissement rapide.

Ce qu'il ne faut pas faire pendant le traitement

Certains patients ont trop confiance en eux et pensent qu'une maladie telle que l'otite moyenne peut être facilement guérie à l'aide de remèdes populaires et de recettes de «grand-mère». Une variété de méthodes sont utilisées. C'est une énorme idée fausse!

La première erreur est qu'aucun objet étranger ne doit être placé dans le conduit auditif. Quelqu'un essaie d'utiliser des bougies à base de plantes, quelqu'un, par exemple, des feuilles de géranium. De telles mesures sont lourdes du fait que les restes de feuilles peuvent rester coincés dans l'oreille, ce qui provoquera une inflammation accrue..

La deuxième erreur est l'utilisation de chaleur et de compresses chauffantes pour la forme purulente de la maladie. Quelqu'un remplace les compresses par un coussin chauffant. À ce stade de la maladie, le réchauffement thermique ne fera qu'augmenter la croissance des bactéries..

La troisième erreur consiste à essayer d'enterrer différentes huiles ou variations d'alcool dans les oreilles. Si au cours d'un tel traitement une perforation du tympan se produit, de telles instillations apporteront non seulement des sensations douloureuses, mais entraîneront également un processus de cicatrice dans l'oreille moyenne et le tympan..

Où traiter?

Cette question est posée par de nombreux patients qui ont rencontré de manière inattendue des maladies de l'oreille. Parmi la variété de cliniques et de centres médicaux, il est très difficile de choisir le meilleur, surtout quand, en raison d'une douleur aiguë, il est impossible de se concentrer sur quoi que ce soit..

"Clinique ORL du Docteur Zaitsev" se spécialise exclusivement dans les maladies de l'oreille, de la gorge et du nez.

Traitement des maladies de l'oreille, y compris l'otite moyenne - c'est notre profil.

La réception est assurée par des spécialistes hautement qualifiés possédant une vaste expérience pratique.

Des équipements les plus modernes, des méthodes de traitement originales et, en même temps, des prix abordables - c'est ce que nos clients apprécient.

Veuillez ne pas retarder le traitement!

Appelez, prenez rendez-vous et venez.

Maladies de l'oreille (maladies de l'oreille)

Grâce à l'organe de l'audition, nous pouvons communiquer et naviguer dans le monde qui nous entoure. En outre, cet organe est responsable de la position du corps dans l'espace grâce à l'appareil vestibulaire. Les oreilles humaines ont une structure complexe et sont sensibles à divers facteurs externes. De nombreuses maladies peuvent passer inaperçues pendant longtemps ou avec une légère perte auditive. Si vous ne consultez pas un médecin à temps, une surdité partielle ou complète irréversible est possible..

Maladies de l'oreille: structure et classification générale

L'organe de l'audition se compose de 3 parties:

  1. Oreille externe - oreillette et conduit auditif externe.
  2. L'oreille moyenne est située derrière la membrane tympanique et est une chambre à air qui contient les osselets auditifs.
  3. Interne - situé dans l'os temporal. Il a de nombreux canaux, c'est pourquoi on l'appelle un labyrinthe. Voici le principal organe responsable de la perception du son - l'escargot.

Les maladies de l'oreille peuvent affecter l'un des départements désignés ou plusieurs à la fois. Considérons la qualification générale des pathologies de l'oreille, en fonction de la cause.

  1. Maladies inflammatoires infectieuses

Ils occupent une position de leader. Ils surviennent principalement dans l'enfance, car chez les enfants, le conduit auditif n'est pas encore complètement développé et est donc plus court que chez les adultes. Cela contribue au fait que l'infection se propage plus profondément plus rapidement, affectant toutes les parties de l'aide auditive. Ce groupe comprend toutes les otites moyennes.

Les dommages mécaniques, les coups, les ecchymoses, un changement brusque de la pression atmosphérique (barotraumatisme), les traumatismes acoustiques peuvent causer de graves dommages à l'organe auditif. Cela inclut également la présence d'objets étrangers dans l'oreillette. Se produit le plus souvent chez les athlètes, les plongeurs et les enfants.

  1. Lésions fongiques ou otomycose

L'agent causal est des micro-organismes fongiques ressemblant à des levures. Affecte l'oreille externe et moyenne. Un facteur provoquant est une diminution de l'immunité ou une blessure.

  1. Pathologies non inflammatoires

Maladies chroniques, qui dans la plupart des cas sont héréditaires. C'est la perte auditive neurosensorielle, l'otosclérose, la névrite.

L'otohématome peut être distingué séparément. Il s'agit d'une déformation de l'oreille externe, qui s'accompagne d'une hémorragie et résulte d'un traumatisme..

Les principaux types de maladies de l'oreille et leurs symptômes

Presque toutes les maladies de l'oreille présentent des symptômes similaires. Considérez les maladies les plus courantes et leurs manifestations cliniques.

Eustachite

Il a un caractère infectieux. Le processus inflammatoire affecte le conduit auditif (trompe d'Eustache), ce qui entraîne une altération de la ventilation dans la cavité de l'oreille. Le résultat est une otite moyenne de l'oreille moyenne. Les symptômes sont:

  • inconfort et douleur;
  • sensation de fluide;
  • déficience auditive;
  • crépitement ou bruit incompréhensible dans l'oreille;
  • une augmentation de la température lors d'un processus purulent.

Toutes les manifestations augmentent avec le mouvement..

Mastoïdite

Il est inclus dans le groupe des pathologies inflammatoires de nature infectieuse. Affecte l'oreille interne. Se produit souvent comme une complication du processus inflammatoire dans l'oreille moyenne. Manifestations typiques:

  • une forte augmentation de la température;
  • faiblesse générale, intoxication;
  • douleur lancinante;
  • écoulement avec du pus;
  • gonflement de l'oreille externe;
  • perte auditive.

L'un des principaux premiers symptômes est le vertige. Ça vient soudainement, sans raison.

la maladie de Ménière

Elle se caractérise par une pression accrue dans le labyrinthe de l'oreille moyenne. En conséquence, les vaisseaux sanguins sont affectés et le liquide commence à s'accumuler dans la cavité de l'oreille. Les raisons exactes ne sont pas claires. Ne peut pas être complètement guéri. Symptômes:

  • attaques de surdité;
  • la nausée;
  • problèmes d'équilibre, étourdissements;
  • bruit constant dans l'oreille douloureuse.

L'inconfort augmente avec les bruits forts.

Névrite acoustique (névrite cochléaire)

Maladie fréquente avec évolution chronique. L'inflammation affecte les structures nerveuses de l'oreille interne. Les patients se plaignent principalement de troubles auditifs et de l'apparition de sons supplémentaires. Cela peut être un sifflement, un crépitement, un bruissement. Se produit généralement chez les personnes de plus de 50 ans. Complication dangereuse - nécrose, qui conduit à une surdité irréversible complète.

Otite et tympanite

Ce sont des maladies inflammatoires qui affectent diverses parties de l'organe auditif. Ce diagnostic concerne principalement les enfants et les personnes âgées. Il existe des otites moyennes externes, moyennes et internes (labyrinthite). Les manifestations de la maladie comprennent:

  • douleur lancinante sévère aggravée par les mouvements de la mâchoire;
  • augmentation de la température;
  • fatigue, léthargie;
  • congestion de l'oreille.

Possible déficience auditive à court terme. Des ganglions lymphatiques enflés sont souvent observés. Avec des complications, une mésotympanite (otite moyenne purulente) et une épitympanite (le processus purulent affecte l'os) se développent.

Otomycose

La raison principale est les champignons de type levure ou moisissure. La pathologie peut survenir dans l'oreille externe ou moyenne. Au stade initial, l'infection est asymptomatique. Le tableau clinique est représenté par les manifestations suivantes:

  • démangeaisons sévères;
  • suppuration;
  • la présence d'ulcères;
  • mal de tête de l'oreille affectée;
  • écoulement auriculaire;
  • sensation de congestion;
  • sensibilité de l'oreillette.

Souvent, un tel diagnostic est posé pour les personnes atteintes de maladies métaboliques chroniques (diabète sucré), avec une diminution persistante de l'immunité (statut VIH) ou après une chimiothérapie.

Otosclérose

Il s'agit d'une pathologie héréditaire dans laquelle le labyrinthe osseux de l'oreille interne est affecté. Se produit plus souvent chez les femmes après 45 ans. Mais les premières manifestations peuvent apparaître à un jeune âge. Sans traitement approprié, il conduit souvent au développement d'une surdité bilatérale. Vous pouvez suspecter la maladie par les symptômes suivants:

  • perte auditive progressive sans raison;
  • Son ou bruit incompréhensible dans une ou les deux oreilles;
  • vertiges;
  • améliorer l'audition dans les environnements bruyants;
  • troubles de l'équilibre.

Avec de telles manifestations, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste.

Septicémie otogène

Une complication grave qui se produit à la suite de la propagation d'une inflammation purulente de l'oreille moyenne. L'infection par le tractus lymphatique ou par les vaisseaux des méninges pénètre dans la circulation sanguine générale. Le diagnostic est caractéristique des jeunes et des âges moyens. Les symptômes apparaissent soudainement et comprennent:

  • sauts de température;
  • frissons;
  • augmentation de la transpiration;
  • tachycardie;
  • refus de manger;
  • détérioration de la santé;
  • essoufflement.

L'intervention chirurgicale est obligatoire, donc cette condition nécessite une hospitalisation immédiate.

Bouchon d'oreille

Accumulation de cérumen qui bloque partiellement ou complètement le conduit auditif. Une condition courante qui s'accompagne des manifestations suivantes:

  • sensation d'un objet étranger;
  • congestion de l'oreille et perte auditive;
  • l'apparition d'une toux est possible;
  • bâillement;
  • vertiges légers, comme avec le mal des transports dans les transports.

Souvent, les symptômes apparaissent après les procédures à l'eau. Un caillot de soufre gonfle à cause de la pénétration d'eau et bloque complètement le passage dans l'oreille.

Blessure à l'oreille

Avec des changements brusques de pression (à de grandes profondeurs dans l'eau ou dans l'air), une blessure au tympan se produit. Des dommages sont également possibles lorsqu'ils sont exposés à de fortes vibrations sonores. Cette condition est caractérisée par des douleurs et des saignements. Avec des dommages mécaniques causés par divers objets, avec des ecchymoses ou des coups, des étourdissements, des bourdonnements graves dans les oreilles sont notés. La surdité temporaire est caractéristique.

Il est également possible la formation de divers néoplasmes dans l'oreille. Habituellement, la tumeur se forme à l'intérieur ou près de l'oreille. Il est extrêmement rare que cela affecte la section médiane. Ils se caractérisent par une croissance lente et aucun symptôme douloureux..

Maladies de l'oreille: causes

Les maladies peuvent survenir pour diverses raisons. Les principaux sont:

  1. Mauvaise hygiène ou utilisation d'articles inappropriés.
  2. Diminution de l'immunité.
  3. La présence d'autres foyers chroniques d'inflammation dans le corps. Les maladies infectieuses du nasopharynx sont particulièrement dangereuses.
  4. Traumatisme.
  5. Maladies endocriniennes.
  6. Troubles métaboliques.
  7. Hérédité.
  8. Production excessive de sécrétions auriculaires.
  9. Activité professionnelle associée à un bruit constant.

Chez les enfants, les maladies de l'oreille sont diagnostiquées plus souvent en raison des particularités de la structure physiologique de l'oreille de l'enfant. En outre, ils n'ont pas encore pleinement développé l'immunité locale et générale. Chez les adultes, les causes sont généralement associées à d'autres maladies ou blessures chroniques..

Diagnostic et rendez-vous chez le médecin

S'il y a une douleur dans l'oreille ou si l'audition commence à diminuer sans raison apparente, vous devez absolument contacter un oto-rhino-laryngologiste. Selon les symptômes, vous devrez peut-être consulter un audiologiste - un médecin qui traite des troubles auditifs.

Méthodes de diagnostic

Les plaintes des patients, ainsi que l'étude des antécédents familiaux, jouent un rôle important dans l'établissement d'un diagnostic. Le médecin effectue un examen externe de l'oreillette. Si cela ne suffit pas pour déterminer la maladie, ils ont recours à des méthodes matérielles.

  1. L'otoscopie est une méthode indolore d'examen de l'oreille externe à l'aide d'un otoscope. C'est un instrument qui ressemble à un tube rétroéclairé. Aide à identifier les infections cachées, les blessures et également à détecter un corps étranger.
  2. La tympanométrie est une méthode acoustique pour étudier la fonctionnalité du tube auditif et la mobilité des os dans l'oreille moyenne.
  3. L'audiométrie est un test pour l'étude de l'acuité auditive. Réalisé par un audiologiste sur un ordinateur.
  4. La radiographie de l'oreille et de l'os temporal est recommandée pour les pathologies inflammatoires. Aide à identifier les changements pathologiques de l'oreille interne.
  5. Ultrason.
  6. Tomodensitométrie.

En cas de décharge et de suspicion d'infection bactérienne, une culture bactérienne est réalisée. Il détecte la sensibilité des bactéries aux antibiotiques, ce qui vous permet de choisir la thérapie optimale. Pour les infections chroniques de l'oreille, une formule sanguine complète est prescrite.

Complications possibles

Si la propagation de l'infection n'est pas arrêtée à temps, elle peut pénétrer dans la lymphe, ainsi que dans les tissus cérébraux. Dans ces cas, la mort est possible. Ainsi, les complications des maladies de l'oreille peuvent être:

  • méningite;
  • le développement d'un abcès;
  • septicémie bactérienne;
  • paralysie du nerf facial;
  • néoplasmes, y compris oncologiques.

Une inflammation avancée peut détruire l'intégrité du tympan. Cela menace de perte d'audition ou de surdité. Il peut être partiel ou complet, toucher une oreille ou les deux. Mais surtout, dans certains cas, la surdité devient irréversible..

Traitement des maladies de l'oreille

Le schéma thérapeutique n'est sélectionné que par un médecin après avoir effectué les méthodes de recherche nécessaires. Ne vous soignez pas. Le traitement dans la plupart des cas est complexe. L'objectif principal est d'éliminer le processus inflammatoire et de réduire la douleur. Dans les pathologies chroniques, la thérapie vise à prolonger la période de rémission. Pour les maladies de l'oreille, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. Antibiotiques sous forme de comprimés ou de gouttes (si une infection bactérienne est détectée).
  2. Analgésiques.
  3. Solutions antiseptiques pour rincer l'oreille affectée.
  4. Onguents anti-inflammatoires qui sont placés dans le conduit auditif avec Turunda.
  5. Gouttes vasoconstricteurs pour le nasopharynx.
  6. Médicaments hormonaux (pour des raisons médicales).

Les méthodes physiothérapeutiques donnent un bon résultat. Mais ils sont prescrits après la suppression de la période aiguë et uniquement par un médecin. Avec les mycoses et autres infections fongiques, la physiothérapie et le chauffage sont interdits. Pour les bouchons de soufre, des moyens spéciaux sont utilisés pour l'adoucir.

Avec des pathologies purulentes et la survenue d'un abcès, une intervention chirurgicale est effectuée. En cas de surdité ou de surdité partielle, le médecin peut recommander une tympanoplastie. Il s'agit d'une opération microchirurgicale qui vise à améliorer la conduction sonore. Dans les cas graves de perte auditive, des prothèses sont effectuées.

La prévention

La douleur à l'oreille n'apporte pas moins de tourment que les maux de dents. Mais il existe un risque réel de surdité. Pour éviter cela, ne retardez pas le voyage chez l'oto-rhino-laryngologiste au moindre symptôme désagréable. Si vous suivez les règles de base, vous pouvez éviter complètement les maladies de l'oreille:

  1. Ne laissez pas les maladies infectieuses du nasopharynx et des voies respiratoires supérieures suivre leur cours. Ils nécessitent un traitement complet et un repos au lit..
  2. Ne nettoyez pas le conduit auditif avec des objets étrangers et en particulier des objets tranchants. Ne laissez pas les enfants nettoyer leurs oreilles par eux-mêmes.
  3. Protégez vos oreilles de l'exposition aux sons forts, froids. Portez un équipement de protection (bouchons d'oreille) lorsque vous travaillez dans un environnement bruyant.
  4. Lorsque vous nagez dans des étangs ou des piscines, utilisez un bonnet et des bouchons d'oreille pour éviter que l'eau ne pénètre dans votre oreille.
  5. L'utilisation à long terme des écouteurs affecte également l'audition..
  6. Renforcez votre système immunitaire.

Si vous avez tendance à l'otite moyenne et à d'autres processus inflammatoires dans les oreilles, consultez un médecin ORL pour la prévention chaque année. Il est également recommandé de consulter un oto-rhino-laryngologiste après 40 ans si l'un des proches a été diagnostiqué avec une perte auditive ou une surdité progressive..

Articles À Propos Pharyngite