Principal Expectorations

Inflammation des ganglions lymphatiques dans le cou de l'enfant

Les ganglions lymphatiques dans le cou d'un enfant peuvent devenir enflammés pour diverses raisons, allant d'un rhume et d'allergies à de graves problèmes de santé. Cela se manifeste généralement par la présence de joints arrondis dans la région du cou, qui peuvent être détectés à la fois visuellement et au toucher. Si ces symptômes ont été remarqués chez un bébé, il est fort probable qu'il souffre d'une lymphadénite (un processus inflammatoire dans les tissus du ganglion lymphatique). Mais seul un pédiatre peut établir un diagnostic précis. Alors pourquoi les ganglions lymphatiques de l'enfant deviennent-ils enflammés et que peut-on faire dans cette situation? Quelles recommandations préventives aideront à éviter la maladie?

Que sont les ganglions lymphatiques?

Les ganglions lymphatiques sont des éléments du système lymphatique qui transportent la lymphe, qui est impliquée dans le métabolisme et sert de filtre protecteur pour les cellules et les tissus contre diverses infections. Le fait est que dans les ganglions lymphatiques sains, des cellules protectrices se forment - des lymphocytes, qui protègent le corps de l'invasion de micro-organismes pathogènes et de substances étrangères. Les ganglions lymphatiques enflammés ne sont plus en mesure de remplir pleinement leurs fonctions et le corps devient ouvert aux virus et aux bactéries.

Ganglions lymphatiques dans le cou

Il existe plusieurs groupes de ganglions lymphatiques sur le cou: cervical postérieur, rétropharyngé, menton, parotidien, occipital, cervical antérieur, etc. Leurs principales fonctions sont:

  • Protéger les organes de la tête et du cou des tumeurs.
  • Lutte contre les cellules et substances étrangères.
  • Protection contre les maladies infectieuses.
  • Élimination des bactéries pathogènes qui sont entrées dans le corps d'une manière ou d'une autre.

Dans un état sain, les ganglions lymphatiques ne sont pas visibles.

Pourquoi l'enfant a-t-il des ganglions lymphatiques hypertrophiés dans le cou?

Les ganglions lymphatiques sont fermement connectés au système immunitaire, donc s'ils grossissent même un peu, cela indique qu'il y a quelque chose qui ne va pas avec le corps. Ainsi, les raisons courantes d'une augmentation des ganglions lymphatiques chez un enfant comprennent:

  • Faire ses dents chez les nourrissons. Le fait est que les ganglions lymphatiques pendant cette période commencent à travailler dur et donc à augmenter. Mais ne vous inquiétez pas et engendrez la panique, avec le temps, ils diminueront d'eux-mêmes et prendront leur taille habituelle..
  • La présence de furoncles ou d'abcès sur le cou. Selon les médecins, les processus inflammatoires sur la peau contribuent à une augmentation des ganglions lymphatiques..
  • Bactéries pathogènes dans la cavité buccale (y compris dans les maladies dentaires). Dans ce cas, les ganglions lymphatiques pharyngés deviennent enflammés..
  • Rhumes (grippe, infections respiratoires aiguës, ARVI). Il y a une augmentation des ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête. Les symptômes de la lymphadénite disparaissent généralement d'eux-mêmes en quelques semaines.
  • Mal de gorge et système respiratoire. Dans ce cas, l'augmentation se produit à l'arrière du cou ou sur le côté..
  • Infections cutanées du visage. Dans ce cas, les nœuds sous la mâchoire deviennent le plus souvent enflammés..
  • Felinosis. Cette pathologie se trouve souvent chez les propriétaires d'animaux à fourrure - chiens et chats. L'agent causal de la maladie est la bactérie Bartonella, qui pénètre dans la circulation sanguine par des égratignures sur la peau. Dans ce cas, la plaie ne guérit pas pendant longtemps, provoquant simultanément une augmentation des ganglions lymphatiques. Le plus souvent, la pathologie est éliminée d'elle-même.
  • Mononucléose et autres infections virales. Dans ce cas, les ganglions lymphatiques supraclaviculaires deviennent enflammés. La pathologie nécessite une attention médicale urgente.

Si les ganglions lymphatiques du bébé sont hypertrophiés dès la naissance et ne causent pas de douleur, ne vous inquiétez pas. Ce symptôme disparaît de lui-même dans les 2 ans..

Traiter l'inflammation

En tant que traitement, des médicaments, une thérapie UHF et, dans les cas les plus extrêmes, une intervention chirurgicale sont utilisés..

Traitement médical

En cas d'inflammation des ganglions lymphatiques, il est recommandé de prendre les médicaments suivants pendant 2 semaines:

  • Antibiotiques (Ceftriaxone, Ampicilline, Amoxiclav, Amoxicilline, etc.). Ils ne sont utilisés que s'il y a une sorte d'infection dans le corps..
  • Moyens pour renforcer le système immunitaire (Arbidol, Interféron, Immunal, teinture de ginseng, etc.). Ils améliorent l'effet thérapeutique du principal médicament utilisé pour le traitement et accélèrent également le processus de guérison..
  • Antihistaminiques (Cetrin, Diazolin, Suprastin, etc.). Ils sont utilisés pour réduire le risque d'allergies..
  • Agents antifongiques (clotrimazole, kétoconazole, etc.). Ils sont recommandés dans les cas les plus rares lorsque la cause du processus inflammatoire est une maladie fongique..
  • Complexes de vitamines. Indispensable pour maintenir le corps et renforcer l'immunité.

Il n'est pas recommandé d'utiliser les médicaments sans l'autorisation d'un médecin, car l'enfant peut avoir des effets secondaires ou une exacerbation de la maladie.

Thérapie UHF

Le corps du bébé est influencé par un champ magnétique à haute fréquence, ce qui renforce l'immunité tissulaire locale et la récupération est beaucoup plus rapide. La thérapie UHF est indiquée pour la forme aiguë de la maladie et présente de nombreuses contre-indications (présence de tumeurs cancéreuses, palpitations cardiaques, douleurs musculaires, fièvre, hyperthyroïdie, etc.).

Intervention chirurgicale

Si le traitement médicamenteux et la physiothérapie étaient impuissants et que des complications commençaient (par exemple, un abcès purulent ou un phlegmon), l'enfant est référé pour une intervention chirurgicale. Le bébé est anesthésié, le foyer purulent est ouvert et le pus accumulé est éliminé. Le drainage est utilisé pour drainer le pus résiduel.

En plus du traitement principal (médicament + physiothérapie), des remèdes populaires peuvent également être utilisés.

Méthodes traditionnelles de traitement

Le traitement avec des remèdes populaires est efficace avec une légère inflammation des ganglions lymphatiques et l'absence de complications. Ainsi, les recettes suivantes sont les plus efficaces:

  • Avoine au lait - une poignée de grains d'avoine est versée avec un litre de lait et bouillie pendant 40 minutes à feu doux. Le produit doit être bu en petites portions (50-100 ml) 3 fois par jour avant les repas. Cours de traitement: 7 jours.
  • Bouillon de rose musquée - 2 c. l. les fruits d'églantier sont versés avec un verre d'eau bouillante, refroidis et donnés aux enfants un demi-verre 2 fois par jour. Le remède est indiqué pour renforcer le système immunitaire. Le cours de la thérapie: jusqu'à la guérison complète.
  • Décoction de menthe poivrée - 1 cuillère à soupe. l. la menthe séchée est versée avec un verre d'eau bouillante, refroidie, puis filtrée et donnée au bébé à boire 2 fois par jour (50 ml chacune). L'outil aide bien à l'inflammation. Cours de traitement: 2 semaines.

Si l'enfant a une réaction allergique à tel ou tel médicament, il est nécessaire d'arrêter temporairement le traitement et de consulter un médecin..

Prévention de la maladie

Afin d'éviter la lymphadénite, il est recommandé de respecter un certain nombre des règles préventives suivantes:

  • Traitez les zones cutanées abîmées (égratignures, écorchures, etc.) dès que possible afin que l'infection n'ait pas le temps de pénétrer la peau.
  • Renforcer l'immunité (tempérer, prendre des vitamines, etc.).
  • Passez régulièrement des examens préventifs.
  • Résolvez les problèmes dentaires en temps opportun.
  • Si un ganglion lymphatique hypertrophié est détecté, montrez immédiatement l'enfant à un spécialiste.

Dans la plupart des cas, l'inflammation des ganglions lymphatiques du cou chez les enfants est un symptôme d'une sorte de maladie. Par conséquent, vous devez tout d'abord rechercher la cause de ce phénomène et commencer ensuite le traitement. Lorsque la cause sous-jacente est éliminée, la lymphadénite disparaît le plus souvent d'elle-même. En tant que thérapie, vous pouvez utiliser des antibiotiques, des médicaments pour renforcer le système immunitaire, des vitamines et des remèdes populaires.

L'enfant a des ganglions lymphatiques hypertrophiés dans le cou

Un ganglion lymphatique élargi dans le cou d'un enfant ne dérange pas toujours les parents. Souvent, ils ne font pas attention à l'inflammation - et en vain! Les ganglions lymphatiques enflammés sont le premier signe de dysfonctionnement à l'intérieur du corps de l'enfant. Le système lymphatique est la défense biologique de l'organisme contre les microorganismes pathogènes, les virus, les bactéries. Se compose de ganglions lymphatiques, de capillaires, de liquide lymphatique spécial, de rate et de thymus.

Les ganglions lymphatiques sont des filtres biologiques qui empêchent les agents pathogènes d'atteindre les organes vitaux. Ils remplissent une fonction de protection et de filtrage. Il existe différentes formes - rondes, ovales, oblongues - en fonction de l'emplacement. Chez un adulte, les ganglions lymphatiques ne dépassent normalement pas un centimètre, chez les enfants, l'indicateur est beaucoup plus élevé. La raison du phénomène est que le corps de l'enfant, comme le souligne le Dr Komarovsky, est constamment contraint dès sa naissance à lutter contre des microorganismes pathogènes qui lui sont inconnus. Les ganglions lymphatiques sont périphériques et internes, situés dans tout le corps en petits groupes de deux à dix nodules ensemble.

Les vaisseaux lymphatiques sont des canaux spéciaux qui pénètrent dans le corps humain. La lymphe se déplace le long d'eux. Considéré comme une barrière naturelle à l'entrée d'agents pathogènes chez l'homme.

La lymphe est un liquide sans goût, sans couleur ni odeur. Devient un véhicule pour les organismes pathogènes. Les microbes traversent la lymphe directement jusqu'aux ganglions lymphatiques, où ils sont détruits.

La rate et le thymus sont des endroits où se forment et meurent des cellules spéciales qui combattent les virus, les bactéries et les infections.

A la palpation, palpation des ganglions lymphatiques chez une personne en bonne santé, les gélules sont indolores, molles et immobiles. Chez une personne malade, les nœuds sont douloureux, durs et mobiles.

Les nodules lymphatiques cervicaux, à l'aine et axillaires de l'enfant sont palpés pour évaluer la santé.

Causes des nœuds tumoraux

Les causes de l'inflammation des ganglions lymphatiques sont différentes, elles correspondent au site de l'inflammation et aux symptômes de la tumeur..

Les ganglions lymphatiques cervicaux sont divisés en un certain nombre de types par emplacement:

  • cervical arrière et avant;
  • derrière l'oreille;
  • sous le menton;
  • mâchoire;
  • occipital;
  • rétropharyngée;
  • claviculaire.

Ces ganglions lymphatiques protègent le corps des pathologies des oreilles, de la gorge, du nez, des yeux et du cerveau (la localisation est importante). Ils deviennent enflammés principalement en raison d'une infection, au cours de la cinquième ou septième année de la vie d'un enfant. Cette maladie est appelée lymphadénopathie. Les dommages causés par les virus et les infections, moins souvent par les bactéries sont pris en compte.

  • unique - le seul groupe de ganglions lymphatiques est touché;
  • groupe - deux groupes ou plus de nodules sont affectés;
  • total - tous ou presque tous les ganglions lymphatiques sont enflammés.

La lymphadénopathie est classée selon les voies d'infection:

  • genèse virale, par exemple, mononucléose - les nodules claviculaires sur la gauche gonflent;
  • maladies de la tête, de son cuir chevelu, maladies de la peau - les ganglions cervicaux et occipitaux postérieurs sont sujets à un gonflement;
  • traumatismes et dommages cutanés causés par les animaux domestiques;
  • rhumes - une réaction normale des ganglions cervicaux postérieurs;
  • vaccinations pour la prévention;
  • le processus de coupe des dents - ganglions lymphatiques derrière les oreilles et sur le cou;
  • les maladies de la gorge et des voies respiratoires entraînent une augmentation des ganglions cervicaux;
  • lésions de la cavité buccale, du nasopharynx et de la peau par infection - ganglions sous-maxillaires;
  • inflammation purulente dans la région de la tête;
  • tuberculose;
  • souvent des enfants malades - les ganglions lymphatiques sont presque toujours enflammés;
  • inflammation rétropharyngée causée par des microbes pathogènes;
  • angine;
  • otite;
  • lymphadénite en tant que pathologie indépendante ou symptôme d'une tumeur dans le corps;
  • pathologies auto-immunes.

Il y a des cas où un enfant est simultanément affecté par un certain nombre de pathologies, par conséquent, plusieurs ganglions lymphatiques sont hypertrophiés. Par exemple, l'otite moyenne et l'amygdalite provoquent un gonflement simultané des ganglions lymphatiques derrière l'oreille et dans le cou.

Chez un bébé de moins de 3 ans, tous les nœuds sont bien ressentis et palpables. Si le parent ne détecte pas de signes de pathologie et de modifications des ganglions lymphatiques, vous ne devriez pas consulter le médecin.

Symptômes et maladies possibles

Si un enfant a des ganglions lymphatiques hypertrophiés dans le cou, il est important de déterminer d'abord la gravité de l'élargissement:

  • Je degré - de cinq millimètres à un centimètre et demi.
  • II degré - de un et demi à deux centimètres et demi.
  • III degré - plus de trois centimètres et demi.

La forme aiguë de la tumeur est extrêmement difficile pour un enfant. L'inflammation du ganglion lymphatique est clairement visible à l'œil nu. Les symptômes apparaissent: frissons, température corporelle élevée, générale et locale, douleur dans la zone d'inflammation, douleur des mouvements de la tête, maux de tête, diarrhée, vomissements.

La forme chronique d'inflammation est tolérée par l'enfant assez facilement et pendant longtemps. Avec une forme similaire de douleur à la palpation et aux mouvements, il n'y en a pratiquement pas. Les symptômes comprennent la léthargie, la faiblesse, le manque d'appétit, la somnolence, une faible fièvre, des maux de tête à court terme.

Lorsque l'inflammation ne fait pas mal, mais que le nœud est pratiquement immobile et solide, les soupçons tombent sur les métastases. L'enfant doit de toute urgence subir des tests et des examens médicaux afin de poser le bon diagnostic et de commencer le traitement plus rapidement.

Le plus souvent, l'inflammation des ganglions lymphatiques est reconnue comme la symptomatologie d'un autre processus inflammatoire dans le corps de l'enfant. Dans tous les cas, il est important de consulter un médecin en temps opportun..

Maladies dans lesquelles les ganglions lymphatiques du cou sont souvent enflammés:

  1. Métastases. Néoplasmes classiques de nature maligne. La gravité de la pathologie est caractérisée par la localisation et le type de tumeur. Les symptômes comprennent l'incapacité de l'enfant à prendre du poids, la léthargie, la léthargie, une fatigue constante.
  2. Lymphogranulomatose. Pathologie oncologique caractérisée par une augmentation des structures lymphoïdes et des dommages aux cellules de la série monocytaire. Les symptômes comprennent une faiblesse, une fatigue rapide et une diminution de l'immunité aux maladies infectieuses..
  3. Amygdalite. Une maladie affectant les amygdales. Il se caractérise par un mal de gorge aigu, des problèmes pour avaler de la nourriture. Avec la pathologie, le ganglion lymphatique augmente principalement d'un côté.
  1. Rubéole. Pathologie infectieuse transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air. Les symptômes comprennent une éruption cutanée rouge à la surface du corps, une forte fièvre, un mal de gorge et une fonction de déglutition altérée. À l'arrière de la tête, les nœuds gonflent et s'enflamment..
  2. Mononucléose. Pathologie infectieuse, au début les ganglions lymphatiques de la mâchoire augmentent, puis le processus devient total - tous les nodules superficiels et internes sont enflammés. Caractérisé par des symptômes de maux de gorge, une hypertrophie de la rate et du foie.
  3. Angine. Inflammation purulente des amygdales près du palais. La maladie est caractérisée par un mal de gorge aigu, de la fièvre, une intoxication corporelle.
  4. Scarlatine. Atteinte des ganglions lymphatiques des deux côtés du cou. L'agent causal est le streptocoque, les symptômes sont une cavité enflammée du pharynx et du nasopharynx, une éruption cutanée.
  5. VIH. Une hypertrophie systémique des ganglions lymphatiques chez un enfant peut signifier un virus de l'immunodéficience.

Ganglions lymphatiques enflés d'un côté - maladie

L'inflammation unilatérale est particulièrement dangereuse - c'est un signe courant de pathologie cancéreuse..

Les principales maladies provoquant une inflammation unilatérale:

  • plaies avec masses purulentes;
  • infection après des piqûres d'insectes et d'animaux;
  • maladie de l'immunité;
  • SIDA;
  • les infections;
  • problèmes de glande thyroïde;
  • oncologie;
  • maladies des voies respiratoires;
  • infection buccale.

Sur la gauche - avec une forte probabilité d'inflammation dans la cavité buccale. À droite, la tuberculose. Ci-dessous - infection des organes de la région thoracique, cancer.

Ganglions lymphatiques enflés des deux côtés

L'inflammation bilatérale est un signe d'infection dans le corps. Provoque des maladies: amygdalite, amygdalite, pharyngite, stress, fatigue chronique, manque de vitamines et de micronutriments.

Parfois, une inflammation bilatérale des ganglions indique un trouble métabolique.

Gonflement des ganglions lymphatiques cervicaux postérieurs

L'inflammation dans le dos d'un enfant est très probablement un signe de rubéole. En outre, la tumeur est typique de la période de récupération après toute blessure..

Un grand nombre de nœuds sont gonflés

Afin de diagnostiquer correctement, il est important de comprendre l'état complet du bébé. En règle générale, ces symptômes sont caractéristiques de la poussée dentaire. La condition est accompagnée d'une température corporelle, d'une diminution de l'appétit et de troubles du sommeil.

Pour les enfants plus âgés, ces inflammations peuvent être un symptôme du cytomégalovirus. C'est l'une des variétés d'herpès qui ne peut pas être guérie, il est seulement possible de s'éteindre.

En outre, l'inflammation de plusieurs ganglions à la fois sert de symptôme de morbidité fréquente. Pour les enfants à faible immunité, un état enflammé des ganglions lymphatiques est la norme..

Traitement de la lymphadénopathie

Pour commencer, il est important que les parents décident à quel médecin emmener leur enfant. La première étape consiste à consulter un pédiatre. Le médecin procédera à un examen initial, une palpation professionnelle et rédigera un rendez-vous pour les tests nécessaires. Après cela, le pédiatre peut prescrire un traitement seul ou référer à un médecin à profil étroit:

  • Oncologue - lors de la détection de tumeurs malignes.
  • ORL - en cas de maladies des organes ORL.
  • Infectionniste - pour détecter les maladies infectieuses.
  • Phthisiatre - en cas de danger de tuberculose.
  • Chirurgien - si les ganglions lymphatiques sont enflés et présentent des complications sous forme de masses purulentes.

Diagnostique

Le petit patient est envoyé pour les tests nécessaires:

  • La vaccination à Mantoux est importante pour exclure la tuberculose comme l'une des maladies possibles..
  • IRM et CT.
  • L'échographie, qui vous permet de suivre l'état du ganglion lymphatique par examen avec des ondes ultrasonores.
  • Intervention chirurgicale, y compris élimination du pus et analyse de la masse purulente pour la présence de cellules malignes.
  • Biopsie, qui consiste à prélever un petit morceau de tissu pour un examen histologique et cytologique afin d'identifier les cellules d'une tumeur maligne.
  • Don de sang suivi d'une analyse des parasites.
  • Don de sang suivi d'une analyse générale prenant en compte la vitesse de sédimentation érythrocytaire (VS).
  • Palpation des zones touchées du cou.

Le traitement est prescrit après tous les tests passés par le médecin traitant ou étroitement ciblé. Tous les médicaments sont pris selon les recommandations strictes d'un médecin, aucune auto-médication n'est acceptable. Il est important de fournir à votre enfant des aliments riches en calories et la paix..

En cas de complications, le médecin peut prescrire une physiothérapie, par exemple une thérapie magnétique ou une chirurgie.

Médicaments pour réduire l'inflammation

Le médecin prescrit souvent des antibiotiques si les ganglions lymphatiques du bébé ont été influencés par des agents pathogènes.

  • Groupe pénicilline - Amoxicilline.
  • Antibiotiques céphalosporines - Cefaclor.
  • Antibiotiques macrolides - Azithromycine.

Pour les causes virales de pathologie, les médecins prescrivent des médicaments antiviraux et antimicrobiens:

  • Arbidol - convient aux enfants de moins de trois ans.
  • Kagocel - l'action la plus efficace a lieu dans les premiers jours.
  • Tamiflu - utilisé par les enfants à partir d'un an.

Le médecin peut prescrire d'autres médicaments de ces groupes, en fonction du diagnostic de l'enfant.

Avec l'inflammation du nasopharynx, le médecin a le droit de prescrire des médicaments pour éliminer l'inflammation dans cette zone, par exemple, Ingalipt, Vibrocil, Tantum Verde.

Il est strictement interdit de traiter un enfant seul avec des médicaments sans prescription médicale. Des complications sont possibles si les médicaments ne conviennent pas.

Il est également interdit de traiter les ganglions lymphatiques enflammés avec un astérisque. Le baume est allergique et a une propriété chauffante, ce qui provoquera des masses purulentes pour une reproduction rapide.

Méthodes traditionnelles

Il est impossible de chauffer les ganglions lymphatiques enflammés, de sorte que les masses purulentes recevront une stimulation pour un développement ultérieur..

À la maison, les parents sont en mesure de soulager la douleur de leur enfant avant l'arrivée d'un médecin ou avant que les médicaments ne prennent effet. Il est important de noter qu'il est impossible de traiter un enfant avec des méthodes folkloriques sans consulter un médecin..

  1. Bandage d'alcool. Le coton est abondamment imbibé d'alcool et placé sur le point sensible. Le haut est recouvert d'un foulard ou d'un sac en plastique, laissé pendant la nuit. Au matin, la douleur diminuera.
  2. Bouillons. L'ortie, l'achillée millefeuille, l'origan et le houblon ont de bonnes propriétés anti-inflammatoires. Il est permis de faire des lotions avec eux à l'état chaud ou d'utiliser une décoction sous forme de thé.
  1. Chicorée. Ils fabriquent des lotions ou la consomment en interne sous forme de thé. Préparez de la chicorée, ajoutez une cuillerée de miel.
  2. Pissenlits. Pressez le jus des feuilles, faites des lotions sur la zone enflammée.
  3. Chélidoine. La teinture ou la décoction de chélidoine est appliquée sur le ganglion lymphatique enflammé pendant quelques heures.
  4. Jade. Pierre verdâtre qui peut soulager l'inflammation. Il est important de choisir une taille appropriée afin que la zone enflammée soit complètement fermée. Grâce à ses propriétés cicatrisantes et à son effet rafraîchissant, l'inflammation est soulagée dans les plus brefs délais.

Ces herbes sont extrêmement allergènes, avant de prendre des décoctions à base de plantes à l'intérieur et à l'extérieur, il est important de consulter un pédiatre afin d'éviter les complications.

Complications

Avec un traitement insuffisant, mal choisi ou pas du tout, des complications peuvent apparaître avec une inflammation des ganglions lymphatiques. Cela comprend l'apparition de masses purulentes et de particules de peau mortes, la septicémie (empoisonnement du sang), l'éléphantiasis des membres, l'invalidité, la mort.

Les ganglions lymphatiques sont des choses sérieuses, vous ne pouvez pas hésiter et vous soigner vous-même! Vous devez absolument consulter le médecin et consulter.

La prévention

Il est absolument impossible d'éviter l'inflammation des ganglions lymphatiques chez un enfant, car ils sont sensibles à diverses maladies. Mais il convient d'observer des mesures préventives pour réduire le risque d'infections:

  • Se brosser les dents strictement le matin et le soir.
  • Rincer la bouche après avoir mangé.
  • Traitement régulier de toutes les maladies.
  • Respect d'un mode de vie sain.
  • Nutrition adéquat.
  • Activité physique.
  • Air frais.
  • Éviter le stress.

Ainsi, l'inflammation des ganglions lymphatiques du cou de l'enfant est un symptôme d'un malaise persistant, auquel il est important de prêter attention afin d'éviter des conséquences désagréables..

Docteur Komarovsky sur les ganglions lymphatiques hypertrophiés dans le cou d'un enfant

  • Au sujet du problème
  • À propos de la lymphadénite cervicale
  • Traitement selon Komarovsky
  • Conseils

Des sceaux ronds sont apparus sur le cou de l'enfant, qui sont facilement identifiables au toucher et parfois visibles visuellement. Les parents, comme d'habitude, paniquent immédiatement, car tout le monde sait d'après les cours de biologie à l'école qu'ils ne plaisantent pas avec les ganglions lymphatiques. Cependant, les nodules cervicaux hypertrophiés dans l'enfance sont plus fréquents que chez les adultes et ne sont pas toujours une raison pour les inquiétudes et les inquiétudes des parents. Yevgeny Komarovsky, médecin pour enfants bien connu et auteur de livres pour adultes sur la santé des enfants, parle de ce dont les nœuds élargis du cou peuvent parler, comment les parents attentionnés et aimants devraient traiter cela.

Au sujet du problème

En médecine, ce phénomène désagréable a un nom très spécifique: la lymphadénite cervicale. Il est généralement admis que les ganglions lymphatiques s'agrandissent en réponse à la pénétration d'agents pathogènes (virus ou bactéries) dans le système lymphatique.

  • Parfois, la maladie est indépendante, mais elle est généralement précédée de plaies infectées, d'abcès, de furoncles. Une telle maladie est appelée spécifique..
  • Très souvent, la lymphadénite cervicale n'est pas une maladie indépendante, mais l'un des symptômes d'accompagnement de certaines maladies infectieuses et autres. Leur liste est incroyablement longue - de l'amygdalite et de la grippe aux problèmes de tuberculose et de cancer. Une telle maladie est appelée non spécifique.

Les ganglions lymphatiques font partie intégrante du système de défense du corps - le système immunitaire. Il n'est pas surprenant que les petits nodules soient parmi les premiers à réagir à tout processus pathologique dans le corps dans le cadre de l'avant-garde de l'immunité. Cela est particulièrement vrai pour les enfants dont le système immunitaire n'est généralement pas mature, parfait et fort. C'est pour cette raison tout à fait physiologiquement explicable que la lymphadénite chez les bébés est beaucoup plus sévère que chez les adultes..

Les symptômes sont assez faciles à reconnaître à la maison sans aucune formation médicale préalable. Chez l'enfant, les nœuds cervicaux sous-maxillaires augmentent, ainsi que les nœuds situés entre la mâchoire inférieure et l'oreille, l'occipital. L'augmentation peut être grande ou petite, à peine perceptible au toucher.

Dans certains cas, la température corporelle de l'enfant augmente, l'appétit disparaît et une léthargie prononcée est observée. À la palpation, il ressent un inconfort tangible (et même une douleur).

Une lymphadénite aiguë avec une immunité sévèrement réduite et un traitement inapproprié chez les enfants peut se transformer en purulente. La lymphadénite chronique n'est presque jamais purulente. La forme chronique de la maladie peut être évoquée si l'enfant a une augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux à chaque rhume.

Souvent, les ganglions lymphatiques d'un enfant peuvent devenir enflammés en réponse à une infection spéciale - Bartonella, qui pénètre dans le corps. Il est porté par les chiens et les chats. Il est entendu que Bartonella pénètre dans la circulation sanguine avec des égratignures de chat sur la peau, c'est pourquoi cette maladie est appelée maladie des griffes du chat..

Il est souvent possible de remarquer une hypertrophie des ganglions lymphatiques chez les bébés pendant la période de poussée dentaire. Cela est dû au travail accru des nodules dans tout le système immunitaire en cette période difficile pour l'enfant..

À propos de la lymphadénite cervicale

En cas de plaintes d'augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou de l'enfant, les parents se tournent souvent vers un pédiatre bien connu. Avant de répondre à la question de savoir comment traiter cette maladie désagréable, Evgeny Olegovich conseille de bien comprendre les vraies raisons possibles de l'augmentation des nodules. Déterminer cela n'est pas aussi difficile qu'il y paraît. Tout dépend de l'emplacement du nœud agrandi:

  1. Selon le pédiatre, une augmentation des ganglions dits pharyngés (situés à la jonction de la mâchoire inférieure et du bord de l'oreillette) est le plus souvent causée par des microbes pathogènes qui vivent dans le pharynx.
  2. Si les ganglions lymphatiques sous la mâchoire inférieure sont enflammés, il est fort probable que les infections de la bouche et du visage soient à blâmer. S'il n'y a pas d'inflammation aux endroits indiqués, Komarovsky conseille d'envisager l'option d'une infection par des mycobactéries atypiques.
  3. Des bosses dans le cou (sur le côté ou dans le dos) peuvent indiquer une source d'infection à proximité immédiate (inflammation des voies respiratoires, du larynx, infections cutanées).

Komarovsky considère l'élargissement des ganglions occipitaux comme un signe du bon fonctionnement du système immunitaire dans le processus de lutte du corps contre divers agents pathogènes viraux. Si un enfant a souffert d'infections virales respiratoires aiguës, de grippe, d'adénovirus, une telle augmentation ne peut être considérée comme une maladie indépendante. Une telle augmentation ne nécessite pas de traitement et disparaît généralement d'elle-même, en 2-3 semaines.

L'inflammation bilatérale est un symptôme alarmant qui peut accompagner la mononucléose infectieuse, la toxoplasmose, la syphilis secondaire et d'autres maladies graves. Si le nodule est enflammé d'un côté, ne vous inquiétez pas. Selon Komarovsky, cela peut indiquer que c'est ce nœud qui fait partie du système immunitaire un peu plus activement que ses autres homologues, et prend une «charge» supplémentaire. Son augmentation ne peut être considérée comme un signe de maladie..

Les causes les plus courantes de lymphadénite cervicale, selon Evgeny Komarovsky, résident dans de nombreuses infections virales lymphotropes, qui incluent même l'herpès familier à de nombreux adénovirus et autres..

Dans tous les cas, dit le médecin, les parents ne devraient pas paniquer et entraîner immédiatement le pauvre enfant vers une variété de médecins spécialistes. Un traitement urgent et urgent dans la plupart des cas n'est pas nécessaire, et souvent le ganglion lymphatique enflammé revient à la normale tout seul, sans aucun effort de la part des médecins, de la mère, du père et des grands-mères. Ne vous rendez pas tout de suite à la pharmacie pour des antibiotiques. Mais il est impératif de consulter un pédiatre et d'obtenir une référence pour des tests..

Traitement selon Komarovsky

Avant de prescrire un traitement, Evgeny Olegovich recommande aux parents de trouver la possibilité de faire un examen dans un bon laboratoire virologique. Ce sont ses spécialistes et son équipement de laboratoire moderne de haute précision qui aideront à déterminer le plus précisément quel virus provoque une augmentation des ganglions lymphatiques..

Dans la plupart des cas, un test sanguin clinique de routine est suffisant, dans lequel la formule leucocytaire est déterminée.

Si la lymphadénite est récurrente et revient encore et encore, alors Komarovsky considère qu'il suffit de faire un tel test sanguin 2-3 fois par an. Selon lui, cela suffit amplement pour contrôler la situation..

Si l'étiologie virale de la lymphadénite cervicale est confirmée, le traitement n'a aucun sens, souligne Evgeny Komarovsky. La maladie passera d'elle-même - car l'immunité fait complètement face à l'agent étranger. Si la culture bactérienne donne un résultat positif pour le staphylocoque ou le streptocoque, le médecin doit alors prescrire une antibiothérapie.

Conseils

Dans 90% des cas, les ganglions lymphatiques cervicaux hypertrophiés ne dérangent pas l'enfant lui-même, mais ses parents trop attentionnés et inquiets. Dans la plupart des cas, dit Evgeny Komarovsky, il vaut mieux laisser l'enfant seul (surtout si les pédiatres ne s'inquiètent de rien et que les tests sanguins de l'enfant sont dans la fourchette normale).

Si le ganglion lymphatique enflammé devient rouge, cela peut indiquer une suppuration. Dans ce cas, la température augmente, l'état du bébé se détériore considérablement. Une telle maladie est lourde d'une percée du contenu purulent dans les tissus internes. Komarovsky, dès les premiers signes de rougeur, conseille de contacter immédiatement un chirurgien pédiatrique, car la lymphadénite purulente doit souvent être traitée chirurgicalement.

Pourquoi les ganglions lymphatiques sont-ils hypertrophiés, qu'est-ce que les ganglions lymphatiques enflammés, est-ce grave et que faire à ce sujet - le Dr Komarovsky le dira dans la vidéo ci-dessous.

  • Lymphadénite
  • Sur le cou
  • Docteur Komarovsky
  • À l'arrière de la tête
  • Psychosomatique

examinatrice médicale, spécialiste en psychosomatique, mère de 4 enfants

Ganglions lymphatiques enflammés dans le cou chez les enfants: pour quelles raisons ils peuvent être hypertrophiés et comment agir si ce symptôme est présent

Le système lymphatique est le maillon le plus important du système immunitaire de l'enfant, car c'est par les ganglions lymphatiques que la lymphe est filtrée (purifiée). Une augmentation des ganglions lymphatiques indique de graves perturbations dans le travail d'un petit organisme, ce symptôme ne peut donc être ignoré.

Si, en même temps, l'enfant a des douleurs, de la fièvre ou d'autres signes d'intoxication, il est important de se rendre à l'hôpital en temps opportun, car il y a une forte probabilité d'un processus purulent-inflammatoire..

Le rôle des ganglions lymphatiques dans le corps: la différence entre la norme et les grandes tailles

Les ganglions lymphatiques sont des formations rondes ou ovales qui agissent comme des filtres. La lymphe, passant par les ganglions lymphatiques, est débarrassée des virus, bactéries, toxines et autres substances dangereuses qui peuvent nuire à la santé de l'enfant. Normalement, les ganglions lymphatiques sont de petite taille - de 5 mm à 1 cm - et ne sont pratiquement pas détectés par examen visuel.

Les ganglions lymphatiques sont situés à côté des grosses veines et des vaisseaux sanguins. Le plus souvent, ils forment des «grappes», mais parfois ils peuvent être trouvés seuls.

Plusieurs types de formations similaires se distinguent sur le cou (selon l'emplacement):

  • supraclaviculaire;
  • sous-maxillaire;
  • menton;
  • cervicale antérieure;
  • sublingual;
  • parotide;
  • rétropharyngée.

Ces groupes de ganglions lymphatiques sont responsables de la santé de la gorge, du nasopharynx, des organes auditifs et d'autres parties de la tête du cou, y compris les os et la structure musculaire..

Si l'enfant a des ganglions lymphatiques hypertrophiés?

Un ganglion lymphatique hypertrophié est appelé lymphadénopathie. Ce phénomène peut être accompagné de douleurs et même de suppuration - tout dépend de la cause de la condition pathologique. Avec les infections bactériennes, la lymphadénite est une complication fréquente - une pathologie grave dans laquelle une inflammation se produit dans les ganglions lymphatiques, ils se remplissent de pus, gonflent et deviennent douloureux.

Il est assez facile de remarquer des ganglions lymphatiques enflés. Visuellement, ils ressemblent à de petits sceaux de forme ronde dépassant juste sous la peau. Ils peuvent être relativement petits (comme un petit pois), mais atteignent parfois la taille d'un œuf de poule.

La lymphadénopathie est diagnostiquée chez un enfant si la taille des ganglions lymphatiques devient plus grande et dépasse 1 à 1,5 cm, mais il convient de rappeler que chez les enfants de moins de 3 ans, les ganglions lymphatiques hypertrophiés sont considérés comme la norme, car la formation active du système immunitaire se produit.

Par la nature des symptômes cliniques, les médecins distinguent trois types de lymphadénopathie:

  • insignifiant (les nœuds augmentent à 2-2,5 cm, peuvent être déterminés sans palpation);
  • prononcé (une augmentation allant jusqu'à 3-4 cm, accompagnée d'un gonflement et d'une rougeur de la peau);
  • purulent (se déroule dans le contexte d'une intoxication grave du corps et s'accompagne de la formation de contenu purulent).

Pourquoi une inflammation des ganglions lymphatiques du cou se produit-elle??

Les maladies infectieuses sont la principale cause de lymphadénopathie du cou. Pour lutter contre les virus et les bactéries, le système immunitaire commence à produire un grand nombre de lymphocytes, qui se déposent dans les ganglions lymphatiques et provoquent leur hypertrophie.

Le plus souvent, les ganglions lymphatiques grossissent avec la mononucléose infectieuse. Il s'agit d'une infection virale causée par le virus Epstein-Barr, similaire dans les symptômes à un mal de gorge purulent. Avec la mononucléose, les ganglions ne changent que de taille, la suppuration et la douleur ne sont généralement pas observées.

Infections respiratoires

Le SRAS et la grippe sont les maladies infectieuses les plus fréquemment diagnostiquées chez les enfants pendant la période automne-hiver. Une augmentation des ganglions lymphatiques pendant les mois froids peut être causée par l'ajout d'une infection ou d'une hypothermie banale.

Si le cou a été dans l'air froid pendant une longue période (en particulier par temps venteux), une stagnation lymphatique se produit et les ganglions lymphatiques deviennent enflammés. Cette condition est souvent accompagnée de douleurs à la palpation ou aux mouvements (si les ganglions sous-maxillaires et derrière l'oreille sont enflammés), de la toux, de la fièvre et de la fièvre..

Tumeurs malignes

Les parents doivent faire particulièrement attention à l'état de l'enfant si les ganglions lymphatiques restent hypertrophiés pendant plusieurs mois, alors qu'il n'y a aucun autre signe de pathologie.

Parfois, les tumeurs aux premiers stades sont accompagnées d'une augmentation périodique de la température à 37,2-37,4 degrés et d'une faiblesse constante, qui sont souvent perçues par les parents comme des signes de carences en vitamines, de poussées dentaires, etc. Avec un tel tableau clinique, le médecin peut soupçonner le début d'un processus oncologique.

Le plus souvent, les ganglions lymphatiques cervicaux peuvent s'agrandir avec un cancer de l'œsophage, du larynx ou des tumeurs cérébrales. Une forte augmentation (jusqu'à 4-5 cm) est caractéristique des troisième et quatrième stades du cancer, lorsqu'il y a un processus actif de métastase dans les organes internes.

Autres raisons pour lesquelles les ganglions lymphatiques peuvent devenir enflammés

Parmi les autres raisons qui contribuent à la lymphadénopathie, les médecins distinguent:

  • tuberculose;
  • les états d'immunodéficience (y compris ceux causés par le VIH, le SIDA, etc.);
  • hépatite;
  • toxoplasmose (maladie des griffes du chat);
  • violation des processus métaboliques;
  • les maladies auto-immunes (une pathologie dans laquelle les cellules du système immunitaire détruisent les cellules saines dans le corps);
  • maladies du sang.

Dans certains cas, les médicaments peuvent provoquer un phénomène similaire, il vaut donc la peine d'informer le médecin si les ganglions lymphatiques ont commencé à grossir après un traitement avec un remède..

Symptômes typiques: bosses sur la tête et derrière l'oreille

Il est assez simple de déterminer l'augmentation des ganglions lymphatiques, car la pathologie s'accompagne de symptômes vifs et est facilement déterminée visuellement. Chez les enfants, la maladie peut se présenter sous une forme aiguë ou chronique, dont chacune diffère par ses manifestations cliniques et la gravité de l'état du patient..

La lymphadénite aiguë chez les enfants se manifeste généralement par les symptômes suivants:

  • douleur en tournant la tête;
  • douleur des ganglions lymphatiques, aggravée par la palpation;
  • intoxication du corps (frissons, fièvre);
  • l'apparition de bosses volumineuses sur le cou;
  • faiblesse générale.

Le syndrome douloureux est le principal symptôme de la lymphadénite. Parfois, la douleur devient si intense que l'enfant ne peut pas dormir, manger et effectuer des activités de base (se brosser les dents, se laver, etc.). Dans ce cas, une hospitalisation et la sélection d'un traitement individuel sont nécessaires, visant à éliminer la douleur et à arrêter le processus inflammatoire..

Important! La formation de pus est facilitée par un affaiblissement du système immunitaire, il est donc important de prêter suffisamment d'attention aux mesures préventives et d'essayer de maintenir l'immunité de l'enfant pendant la maladie à l'aide d'aliments enrichis ou en prenant des complexes vitaminiques naturels.

La lymphadénite chronique se déroule sans douleur ni suppuration. Les périodes d'exacerbation se produisent principalement par temps froid, lorsque des épidémies de maladies respiratoires massives apparaissent..

Et à partir de la vidéo, vous découvrirez ce que le Dr Komarovsky pense de l'augmentation des ganglions lymphatiques chez les enfants..

Diagnostique

Dans certains cas, l'enfant peut être indiqué pour une biopsie, qui se fait sous anesthésie locale. Pendant la procédure, le médecin enlève le ganglion lymphatique enflammé et l'envoie pour un examen histologique. Une biopsie est indiquée pour tout symptôme indiquant le développement possible d'un cancer, ainsi que pour les lésions de grande taille (plus de 2,5 cm).

La zone cervicale doit être palpée doucement, en appuyant doucement sur la peau, dans un mouvement circulaire. Si des balles ou des phoques sont trouvés, montrez l'enfant au pédiatre local.

Comment traiter?

La première chose à faire avec le traitement de la lymphadénite est l'identification de la maladie sous-jacente, qui a déclenché le développement du processus pathologique. Si la maladie est causée par une maladie infectieuse, le médecin prescrira des médicaments antiviraux ou antibactériens à l'enfant.

Pour le traitement des maux de gorge purulents, il faudra utiliser des antibiotiques («Augmentin», «Amoxiclav» sous forme de suspension pour enfants). Pour renforcer l'immunité et lutter contre les infections virales, les bougies Viferon sont souvent utilisées. Ils favorisent la production d'interféron et aident non seulement à supprimer l'activité du virus et à le détruire, mais également à restaurer une immunité affaiblie.

Dans certains cas, un médecin peut prescrire un traitement de physiothérapie pour un petit patient (par exemple, UHF). La procédure aide à accélérer la récupération, à soulager la douleur et à améliorer l'état fonctionnel du tissu lymphatique.

Dans des cas exceptionnels, un traitement chirurgical peut être nécessaire, mais il est réalisé selon des indications strictes. En présence de maladies concomitantes, l'enfant aura besoin de consultations de spécialistes à profil étroit: oncologue pédiatrique, endocrinologue, spécialiste des maladies infectieuses et allergologue.

Traitement à domicile

Les compresses aident à faire face aux symptômes de la lymphadénite. Ils peuvent être installés à domicile, tout en respectant certaines conditions. L'utilisation d'alcool et de compresses chaudes, ainsi que le massage et le frottement des zones touchées ne sont pas autorisés.

Pour appliquer une compresse, vous devez:

  • mettre l'enfant sur le lit;
  • essuyez la plaie avec un chiffon imbibé d'eau tiède;
  • appliquer une composition médicinale sur la bosse;
  • couvrir sur le dessus avec un bandage de gaze et sceller avec du ruban adhésif.

Un bon effet thérapeutique est fourni par l'utilisation des moyens suivants, à partir desquels vous pouvez faire des compresses pour les enfants atteints de lymphadénite:

  • oignon cuit dans une balle (pré-pelé et haché à l'état de bouillie);
  • jus de betterave;
  • infusion d'échinacée, diluée avec de l'eau dans un rapport de 2: 1;
  • avoine recouverte de lait bouillant.

Pour un usage interne, une décoction d'églantier, de myrtilles, de jus de carotte et d'infusion de menthe convient aux enfants.

Avant d'utiliser une méthode alternative, vous devez consulter votre médecin..

Le traitement à domicile aide à arrêter les symptômes uniquement aux premiers stades de la pathologie. Si vous commencez une lymphadénite, vous ne pouvez pas vous passer de l'utilisation de médicaments.

La prévention

Pour protéger un enfant de la lymphadénite cervicale, vous devez faire attention au renforcement du système immunitaire et suivre des recommandations simples.

  • Il est nécessaire de traiter toutes les maladies infectieuses jusqu'au bout, car ce sont les infections chroniques qui provoquent souvent une exacerbation de la lymphadénite chronique.
  • S'il y a des chats ou d'autres animaux dans la maison, il est nécessaire de les montrer au vétérinaire en temps opportun et de les traiter des puces et des parasites.
  • Les promenades en plein air, les bains de soleil (en saison), les jeux actifs et extérieurs en plein air sont des éléments obligatoires de la garde quotidienne des enfants.
  • La nutrition doit être aussi équilibrée que possible en termes de nutriments, de vitamines et de minéraux. Le régime alimentaire des enfants doit nécessairement contenir de la viande, du foie, des produits laitiers, des céréales, du poisson, des noix, des légumes, des baies, des herbes et des fruits. Pendant les périodes de pénurie saisonnière de légumes et de fruits, il est recommandé de donner à votre enfant de bons complexes vitaminiques.

L'élargissement des ganglions lymphatiques est un phénomène désagréable qui peut entraîner de graves complications. Vous ne devez pas ignorer ce symptôme et écouter les conseils d'amis, de mères et de grands-mères, qui assurent que tout passera par lui-même.

La seule bonne décision que les parents peuvent prendre lorsqu'ils découvrent des bosses sur le cou de l'enfant est de demander conseil à un pédiatre local..

Ganglions lymphatiques élargis dans le cou de l'enfant - causes de l'inflammation

Lorsqu'un sceau arrondi apparaît sur le corps de l'enfant, le plus souvent le cou, visible à l'inspection visuelle, les parents paniquent. Chaque adulte sait qu'un ganglion lymphatique hypertrophié est le signe d'une maladie naissante. Cependant, les médecins des enfants rassurent les parents en expliquant: si les ganglions lymphatiques d'un enfant sont enflammés, il est nécessaire de rechercher la cause, puis de tirer des conclusions finales.

L'élargissement des ganglions lymphatiques chez un enfant provoque de l'anxiété chez les parents

Ganglions lymphatiques cervicaux dans le corps humain

Les experts expliquent que les organes ont des ganglions lymphatiques: sous-maxillaires, axillaires, cervicaux, occipitaux. Ils font partie du système lymphatique, qui fait partie du système circulatoire humain, et sont situés dans la zone superficielle du corps, ils peuvent être facilement examinés et ressentis.

Pour ton information. Le rôle du système lymphatique dans le corps humain est inestimable, car c'est lui qui appartient à la protection anti-infectieuse, c'est-à-dire à la fonction immunitaire. Les ganglions lymphatiques sont une sorte de filtre où la lymphe est nettoyée et saturée d'anticorps protecteurs.

Les médecins des enfants expliquent aux parents: le principal soutien à la santé des bébés est précisément les ganglions lymphatiques cervicaux. Ils, en plus de la fonction de maturation des cellules immunitaires, remplissent une fonction de barrière, empêchant les bactéries et les virus, les allergènes et les toxines, les agents pathogènes internes de pénétrer dans le corps.

L'inflammation des ganglions lymphatiques du cou est assez fréquente chez les enfants. La maladie est appelée lymphadénite cervicale, ce qui est dangereux car elle survient assez près du cerveau. Si les ganglions lymphatiques du cou de l'enfant sont enflés, à gauche ou à droite, cela peut signifier: le système lymphatique combat l'infection. Sa tâche principale est d'empêcher la pénétration de l'infection dans le tissu cérébral..

Pour ton information! Les ganglions lymphatiques ne deviennent pas enflammés sans raison. Jusqu'à un certain temps, ce système qui fonctionne bien protège le corps, mais parfois il échoue, c'est pourquoi l'inflammation est un signal pour le développement d'une pathologie..

Causes des ganglions lymphatiques hypertrophiés dans le cou d'un enfant

Les experts expliquent l'apparition fréquente de lymphadénite chez les enfants par le fait que le système lymphatique du corps de l'enfant réagit plus brusquement à tous les changements. Dans le même temps, ils rassurent les parents: les raisons pour lesquelles les ganglions lymphatiques du cou de l'enfant sont hypertrophiés sont le plus souvent compréhensibles et amovibles..

Habituellement, l'agent causal du processus inflammatoire chez les nourrissons est la pénétration d'une infection dans le corps, qui, lorsqu'elle pénètre dans la circulation sanguine, se propage dans tout le corps et persiste dans les filtres-ganglions lymphatiques, de sorte que l'inflammation commence avec eux..

Chez les enfants, la lymphadénite cervicale se développe généralement dans le contexte d'une maladie infectieuse

La lymphadénite cervicale des enfants se développe principalement sur la base d'une infection non spécifique: streptocoques, staphylocoques, Pseudomonas aeruginosa et autres micro-organismes. Dans la plupart des cas, l'agent pathogène pénètre dans les ganglions lymphatiques à la suite de maladies telles que l'amygdalite, les ARVI, l'amygdalite, la scarlatine, l'otite moyenne, la varicelle. Une autre raison du développement de la pathologie peut être les furoncles..

Pour ton information! Chez les enfants, les ganglions lymphatiques situés à l'avant et à l'arrière du cou sont souvent hypertrophiés avec une inflammation des amygdales, des glandes salivaires et des lésions carieuses des dents. La lymphadénite se développe chez les tout-petits avec une immunité réduite, souvent souffrant de rhume.

Les microorganismes peuvent également pénétrer le tissu lymphatique à la suite de traumatismes quotidiens: blessures, éraflures, écorchures, coupures. Les nodules peuvent s'infecter, puis le bébé aura besoin d'une aide chirurgicale. Avec une telle inflammation des nodules cervicaux, il est nécessaire de consulter d'urgence un spécialiste pour un diagnostic rapide et un traitement efficace.

Réactions allergiques

Les experts avertissent les parents dont les bébés sont sujets aux réactions allergiques que les ganglions lymphatiques peuvent augmenter considérablement avec les allergies.

Tout le monde sait que la pathologie est associée à la sensibilité du système immunitaire à diverses substances, c'est-à-dire aux antigènes. Avec la sensibilité alimentaire ou domestique, il y a un contact constant avec des substances provoquantes.

Si l'antigène pénètre constamment dans le corps, l'intensité du processus inflammatoire augmente, une lymphadénite chronique peut survenir. L'élargissement des ganglions se manifeste souvent par les types d'allergies suivants: urticaire, angio-œdème, rhinite, asthme bronchique, dermatite atopique.

Pour ton information! Les médecins mettent en garde: plus la réaction allergique est prononcée, plus il est facile de voir l'emplacement des ganglions lymphatiques hypertrophiés: ils sont sensibles à la palpation, compactés. Avec la guérison, les symptômes disparaissent et les signes de lymphadénopathie disparaissent..

Parfois, les réactions allergiques provoquent une inflammation des ganglions lymphatiques

Processus oncologique

Rarement, l'inflammation des ganglions lymphatiques est associée à des tumeurs malignes. Les médecins disent qu'avec les tumeurs, les ganglions chez les enfants agissent comme un filtre. Ils empêchent les cellules infectées de se propager dans tout le corps, prennent le dessus sur la protection et peuvent augmenter.

Au cours de la chirurgie et de l'irradiation ultérieure, les cellules affectées sont éliminées avec les ganglions lymphatiques. Ainsi, le risque de récidive et de re-formation de la tumeur est réduit..

lupus érythémateux

Le principal symptôme de l'inflammation des ganglions lymphatiques est leur augmentation visible, le reste des signes dépend de la cause et du pathogène.

Le lupus érythémateux est une maladie rare mais dangereuse, décrite comme une éruption cutanée avec un emplacement clair sur la partie supérieure du visage, ressemblant à un papillon. Souvent, l'éruption cutanée est accompagnée de démangeaisons, de sorte que la maladie peut être facilement confondue avec une allergie courante..

Les psychosomatiques plus graves sont considérés comme des convulsions, de la fièvre, une inflammation des articulations, provoquant une douleur insupportable. Souvent, le lupus érythémateux s'accompagne d'une augmentation des ganglions lymphatiques, de maux de tête, d'une perturbation du tractus gastro-intestinal.

Une forte diminution de l'immunité

Les médecins expliquent que les ganglions lymphatiques font partie intégrante du système de défense du corps - le système immunitaire. C'est pourquoi il n'est pas étonnant que les «petits défenseurs» réagissent en premier à toute pathologie..

Cela est particulièrement vrai pour les bébés dont le système immunitaire ne s'est pas encore formé. C'est pour cette raison physiologique que la lymphadénite chez les nourrissons est plus sévère que chez les enfants plus âgés..

Important! Une lymphadénite aiguë avec une immunité considérablement réduite et un traitement inapproprié chez les enfants peut se transformer en purulente, ce qui menace le fait qu'à chaque rhume, les ganglions lymphatiques cervicaux s'épaississent.

Infectieux et rhumes

Le plus souvent, les nodules chez un enfant augmentent en raison du processus inflammatoire lié au rhume et aux virus. Il existe une relation entre la taille des ganglions lymphatiques et l'incidence du rhume chez les enfants. Des ganglions lymphatiques enflés fréquemment indiquent une mauvaise santé et une tendance de l'enfant aux maladies infectieuses..

Les rhumes et les maladies infectieuses provoquent une inflammation et des ganglions lymphatiques enflés

Cependant, les experts estiment que ces enfants ne devraient pas être fortement fréquentés, au contraire, il est nécessaire de se tempérer progressivement pour que leur corps puisse résister indépendamment aux maladies..

Pour ton information! L'inflammation des ganglions lymphatiques à différents endroits sur le corps est causée par une infection bactérienne ou virale sous forme d'amygdalite, de scarlatine, de varicelle, d'otite moyenne, de bronchite, de stomatite.

Symptômes concomitants d'inflammation des ganglions lymphatiques

Les maladies infectieuses, en plus des ganglions lymphatiques hypertrophiés, sont accompagnées d'un certain nombre d'autres symptômes. Par conséquent, les médecins disent que les ganglions dilatés ne sont qu'un symptôme de la maladie. Ils sont généralement entrecoupés des signes d'infection suivants:

  • malaise général et faiblesse;
  • une augmentation de la température;
  • maux de gorge, d'oreilles ou de bouche;
  • nez qui coule, congestion nasale.

Méthodes de diagnostic

Les symptômes de la lymphadénite sont assez faciles à reconnaître à la maison, sans aucune formation médicale. Pour ce faire, vous devez d'abord procéder à un examen approfondi de l'enfant. Ensuite, faites une palpation dans le cou, derrière les oreilles, sous la mâchoire et le menton, c'est-à-dire aux endroits où les nœuds peuvent s'accumuler. Pendant la palpation, une douleur et une gêne peuvent apparaître, tandis que le bébé pleure, se détourne des mains de sa mère.

Avec la lymphadénite chez un enfant, les ganglions cervicaux sous-maxillaires à gauche et à droite, situés entre la mâchoire inférieure et l'oreille, derrière, c'est-à-dire les ganglions occipitaux, augmentent. Ils peuvent atteindre la taille d'un pois ou même d'un œuf. Si les premiers ne sont pas si dangereux et peuvent apparaître d'un rhume récemment transféré, les seconds sont obligés de vous alerter et de vous forcer à consulter un médecin.

Complications possibles de la lymphadénite cervicale

La maladie associée aux ganglions lymphatiques enflés ne peut être traitée à domicile. Les ganglions lymphatiques cervicaux sont situés près du cerveau, le processus pathologique peut affecter le cerveau et conduire à une méningite. En outre, une lymphadénite négligée menace d'infection dans la circulation sanguine, ce qui signifie qu'une septicémie peut survenir, l'infection se propage dans tout le corps. Dans ce cas, la vie du bébé sera en danger..

Une lymphadénite lancée peut entraîner de graves complications

Dr Komarovsky à propos d'une augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou

Selon le Dr Komarovsky, les causes les plus courantes de lymphadénite cervicale sont de nombreux virus lymphotropes, qui comprennent l'herpès bien connu, la varicelle, l'infection à adénovirus..

Selon Komarovsky, si le nodule est enflammé du côté gauche ou droit, ne vous inquiétez pas. Cela indique que c'est ce nœud qui est activé dans le travail du système immunitaire, car il prend une charge supplémentaire. Dans la plupart des cas, un traitement urgent n'est pas nécessaire. Souvent, le ganglion lymphatique enflammé revient à la normale tout seul, sans aucun effort de la part des médecins.

Les interdictions

Il est interdit avec une augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou:

  • Pour effectuer des manipulations thermiques, toute procédure physiothérapeutique, car la chaleur favorise la reproduction des micro-organismes;
  • Il est interdit de lubrifier les nodules avec des solutions contenant de l'alcool;
  • Il n'est pas souhaitable de ressentir constamment la zone à problème chez l'enfant, car les mouvements de massage peuvent provoquer une augmentation rapide et une rupture du nœud.

Lorsque vous avez besoin de voir un spécialiste

La taille des ganglions lymphatiques dans la région du cou, ne dépassant pas 1 cm, est considérée comme la norme.Nous devons nous inquiéter s'ils augmentent et deviennent plus de 1,5 cm de diamètre.

La lymphadénopathie résiduelle mérite une attention particulière. Ce phénomène se produit après que le bébé soit atteint de grippe, d'ARVI ou d'une autre maladie infectieuse..

Les ganglions lymphatiques élargis et enflammés dans le cou d'un enfant peuvent persister jusqu'à un mois après la guérison. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de traiter les nœuds enflammés. Dans un mois après la guérison, les formations sur le cou disparaîtront d'elles-mêmes sans traitement supplémentaire.

Conseil. Cependant, s'il y a une croissance progressive des ganglions lymphatiques, ou s'il n'y a aucun effet du traitement, ou si l'élargissement des ganglions lymphatiques a une localisation rare (par exemple, la fosse supraclaviculaire), le pédiatre et les parents doivent être concernés..

Une augmentation de la température avec une lymphadénite est une raison de consulter d'urgence un médecin

Il y a des situations dans lesquelles vous ne devriez pas hésiter avec une aide médicale:

  • Les ganglions lymphatiques sont constamment dans un état élargi pendant plus d'un mois;
  • Les nœuds augmentent dans plusieurs zones du corps à la fois;
  • Un enfant de moins d'un an a de la fièvre sur fond de lymphadénopathie;
  • La masse a des rougeurs, chaude au toucher, toucher le nœud provoque une douleur intense;
  • Les ganglions lymphatiques sont connectés les uns aux autres et aux tissus environnants.

Avec de tels changements, quel que soit le bien-être de l'enfant, vous devriez consulter un médecin qui vous aidera à déterminer la psychosomatique et à prescrire les études nécessaires: analyses de sang, échographie, rayons X.

Si le ganglion lymphatique enflammé devient rouge, cela peut indiquer une suppuration. Dans ce cas, la température augmente, l'état du bébé s'aggrave, chargé d'une percée de contenu purulent dans les tissus internes.

Recommandation. Ainsi, dès les premiers signes de rougeur, le Dr Komarovsky conseille de consulter immédiatement un pédiatre, car la lymphadénite purulente doit souvent être traitée chirurgicalement.

Prévention de l'inflammation des ganglions lymphatiques

Afin de ne pas faire face à une maladie aussi grave que la lymphadénite, il est nécessaire de mener des procédures préventives:

  • Essayez d'éviter les blessures près des nœuds;
  • Évitez l'infection des zones cutanées blessées;
  • Traitez en temps opportun les maladies chroniques;
  • Identifier et traiter les rhumes à temps;
  • Visitez le dentiste régulièrement avec votre enfant;
  • Respectez les règles d'hygiène des enfants;
  • Prévenir les processus purulents sur la peau et traiter les dommages avec des préparations antiseptiques;
  • Pour maintenir l'immunité, il est recommandé aux enfants de moins d'un an d'inclure plus d'aliments enrichis en vitamine C dans leur alimentation, de les tempérer.

Si vous pensez qu'un bébé a une lymphadénite, vous devriez consulter un médecin qui établira un diagnostic précis et vous prescrira le traitement approprié. Le traitement à domicile indépendant est inacceptable, car un traitement à domicile peut entraîner des conséquences graves: méningite ou septicémie.

Articles À Propos Pharyngite