Principal Laryngite

Saignements de nez fréquents chez les enfants

L'épistaxis de l'enfance est un phénomène courant, qui, cependant, est tout à fait inoffensif si elle ne dure pas longtemps et se répète rarement. Le fait est que la muqueuse nasale chez les bébés est fine et sensible à diverses influences - dommages mécaniques, chutes de pression, action des médicaments, etc. Mais si un enfant saigne souvent de nez ou saigne trop longtemps, les parents doivent s'assurer que tout est en ordre avec sa santé..

Le contenu de l'article

Les saignements de nez fréquents chez les enfants peuvent être associés à une fragilité vasculaire, à une sécheresse de la membrane muqueuse et, dans de plus rares cas, à des troubles tels que la rhinite atrophique, l'hypertension artérielle, la diminution du nombre de plaquettes, etc..

Parlons plus en détail des maladies accompagnées de saignements de nez, ainsi que de la façon d'arrêter les saignements de nez sans nuire à la santé de l'enfant..

Pourquoi le saignement de nez commence-t-il?

La cavité nasale humaine est tapissée d'un réseau capillaire dense, dont l'intégrité est violée, un saignement se produit. Chez les enfants, cela arrive assez souvent, car leur membrane muqueuse a une couche épithéliale très mince. Fait intéressant, chez les enfants de moins d'un an, les saignements de nez sont rares et la fréquence maximale des saignements de nez correspond à 3-6 ans. On pense que cela est dû au pic de croissance pendant cette période..

Qu'est-ce qui peut provoquer une violation de l'intégrité du vaisseau sanguin? Tout d'abord, il s'agit d'un effet mécanique - cueillir le nez, se moucher brusquement. Deuxièmement, ce sont des raisons internes - changements de pression, violations de l'élasticité des vaisseaux sanguins, etc..

Dans tous les cas, si les dommages sont faibles, ils sont rapidement bloqués par un caillot sanguin. Si cela ne se produit pas et que le sang coule pendant une longue période, cela signifie que, pour une raison quelconque, le travail du système d'hémocoagulation (coagulation sanguine) est perturbé.

Violations possibles

Si un enfant a des saignements de nez tous les jours ou si des saignements surviennent plusieurs fois par mois, il est très peu probable que des dommages mécaniques à la membrane muqueuse soient à blâmer. L'enfant doit être examiné, puis exclure le facteur qui provoque des saignements.

Fragilité vasculaire

La fragilité vasculaire nasale est une cause fréquente de saignements de nez partiels, en particulier chez les enfants. Ce que c'est? Cette condition se traduit par la faiblesse des vaisseaux sanguins, leur instabilité au stress physique et émotionnel, les changements de pression et de température.

On sait que l'une des raisons de la fragilité des vaisseaux nasaux est l'utilisation fréquente de gouttes nasales vasoconstricteurs.

De telles gouttes sont capables d'affecter les muscles des vaisseaux sanguins, provoquant une diminution de leur diamètre, soulageant ainsi l'œdème et rétablissant la respiration nasale. Avec l'utilisation prolongée de vasoconstricteurs, divers effets secondaires peuvent se développer, y compris une fragilité vasculaire.

Une autre raison de la fragilité des vaisseaux sanguins est l'inhalation de fumée de tabac. Ne fumez pas dans la maison, même si l'enfant n'est pas dans la pièce à ce moment - la fumée reste dans l'air et l'inhalation même d'une petite quantité de nicotine affecte négativement le système cardiovasculaire.

Muqueuse sèche

Une cause très fréquente de saignements de nez dans l'enfance est l'insuffisance de mucus hydratant dans le nez. Le fait est que la membrane muqueuse déshydratée devient inélastique, ce qui signifie qu'elle est moins résistante aux contraintes mécaniques, aux chutes de pression, etc. De plus, chez les enfants dont les muqueuses sont trop sèches, des croûtes sèches s'accumulent souvent dans les voies nasales. En les pelant, l'enfant peut provoquer des saignements..

Assurez-vous que la pièce (ainsi que la maternelle, l'école) maintient une humidité normale de l'air. Cela réduit non seulement la probabilité de saignements de nez, mais accélère également la récupération de la toux et du nez qui coule..

Caractéristiques anatomiques

Si le réseau capillaire est situé trop près de la surface muqueuse, la probabilité de ses dommages augmente considérablement. Les saignements dans ce cas peuvent être déclenchés par le cueillette du nez, une infection virale, un bain et d'autres stress. Habituellement, cela endommage le même vaisseau, le plus souvent une partie du plexus de Kisselbach. Pour les enfants qui ont des saignements de nez associés à un problème tel que la localisation superficielle du réseau capillaire, la cautérisation des vaisseaux est recommandée.

Un septum dévié est une autre cause anatomiquement liée aux saignements de nez. Ce trouble est également traité chirurgicalement.

Rhinite atrophique

La rhinite atrophique est une inflammation chronique de la muqueuse nasale, accompagnée d'un dessèchement et d'un amincissement progressif de la membrane muqueuse, puis des tissus sous-jacents - cartilage et os nasaux. Chez les enfants, la maladie est très rare, à l'âge d'au moins 10 ans.

L'un des symptômes caractéristiques de la rhinite atrophique est des saignements de nez fréquents, mais rares. De plus, les symptômes suivants sont observés:

  • dessèchement de la muqueuse nasale;
  • accumulation constante de croûtes sèches dans le nez, ainsi que de sang séché;
  • odeur terne;
  • périodiquement, le patient expulse un mucus épais et foncé en petite quantité.

Le traitement de la rhinite atrophique comprend l'utilisation de sprays et onguents nasaux hydratants et anti-inflammatoires..

Troubles de la coagulation

Des saignements de nez fréquents et prolongés accompagnent de nombreuses maladies du système de coagulation. Le fait est que la muqueuse nasale est assez souvent endommagée, mais chez une personne en bonne santé, ces microdommages sont presque instantanément recouverts par les plaquettes, la fibrine et d'autres protéines qui forment un caillot. Chez une personne à coagulation lente, cela ne se produit pas, par conséquent, les saignements de nez se produisent très souvent..

En plus des saignements de nez, une personne atteinte d'un trouble de la coagulation présentera des symptômes tels que:

  • ecchymose sans raison apparente;
  • longue guérison des abrasions et des ecchymoses;
  • saignement des gencives;
  • sang dans les selles, urine, écoulement nasal avec écoulement nasal.

Les troubles de la coagulation ne sont pas qu'une seule maladie - il existe des dizaines de pathologies héréditaires et non héréditaires, à la suite desquelles le taux de formation de caillots sanguins diminue.

En conséquence, il n'y a pas de traitement universel. Chaque patient subit des examens pour déterminer quel facteur de coagulation manque dans le corps. Après cela, un traitement est prescrit; il s'agit généralement d'une administration intraveineuse de médicaments préparés à partir de sang donné.

Traitement

Que faire si le nez saigne fréquemment? Tout d'abord, la cause doit être déterminée, car le traitement des saignements de nez fréquents dépend de la maladie sous-jacente. Il est très difficile de déterminer par vous-même ce qui est exactement violé dans le corps de l'enfant - il est préférable de le confier à des spécialistes. Une consultation pédiatre est nécessaire si:

  • le sang du nez commence à couler au moindre stress physique ou même émotionnel;
  • vous constatez que l'enfant a des ecchymoses et des blessures qui ne guérissent pas pendant longtemps;
  • le sang ne provient pas seulement du nez, mais aussi, par exemple, de l'oreille, des gencives, etc.
  • ayant commencé, le saignement ne s'arrête pas pendant 20 minutes ou plus;
  • saignements de nez régulièrement, plus souvent 2 fois par mois;
  • le sang ne coule pas d'une narine, mais des deux (cela signifie que le vaisseau endommagé est situé profondément dans la cavité nasale - il est plus difficile d'arrêter un tel saignement).

Avez-vous trouvé l'un des symptômes suivants? Nous emmenons l'enfant et allons chez le médecin. Tout d'abord, le pédiatre ou l'ORL examinera le nasopharynx de l'enfant - cela donnera des informations sur le degré d'humidité des muqueuses, la présence d'inflammation, de pus, de croûtes sèches, etc. Ensuite, vous serez référé pour une formule sanguine complète. Entre autres choses, ce test permet de déterminer le moment de la coagulation sanguine, ainsi que le nombre de plaquettes (cellules sanguines impliquées dans la guérison). Si nécessaire, un autre test sanguin biochimique vous sera prescrit, ce qui vous permet d'identifier les violations de la quantité de protéines impliquées dans la formation de caillots sanguins. Les données de recherche sont généralement suffisantes pour guider un traitement approprié.

Premiers secours

Que faire si du sang coule déjà du nez d'un enfant? Les parents doivent suivre cet algorithme:

  1. L'enfant a besoin d'être rassuré et assis. Il doit s'asseoir avec une légère inclinaison vers l'avant..

Il n'est pas recommandé de s'allonger ou de rejeter la tête en arrière avec des saignements de nez - le sang coulera à travers le nasopharynx dans l'œsophage, puis dans l'estomac. Si le saignement est sévère, cela peut entraîner des vomissements de sang..

  1. Ne bouchez pas les narines avec du coton - au lieu de cela, serrez la partie molle du nez du bébé afin que le sang ne sorte pas. Il fonctionne comme un pansement serré - le sang cesse de couler dans un courant et les plaquettes ont le temps de former un caillot sur le site de lésion du vaisseau sanguin.
  2. Vous devez vous asseoir dans cette position pendant exactement dix minutes. Un sac de glace peut être appliqué sur l'arête du nez - sous l'influence du froid, les vaisseaux sanguins se rétrécissent et le saignement s'arrête plus rapidement.
  3. Après 10 minutes, le nez peut être relâché. Si le sang recommence, nous répétons la procédure en attendant encore 10 minutes. Si cela n'aide pas, appelez le médecin.

Une fois le saignement arrêté, il est nécessaire d'éviter un effort physique intense pendant quelques jours, de ne pas vous moucher très fort et, bien sûr, de ne pas toucher la membrane muqueuse des voies nasales, sinon le sang pourrait couler à nouveau.

Chirurgie

La cautérisation est une procédure rapide et efficace indiquée pour les vaisseaux sanguins susceptibles de saigner dans la cavité nasale. L'essence de la procédure est de détruire le vaisseau qui saigne. Il existe plusieurs types de cette opération, dont les plus courants sont la cautérisation à l'argent et au laser..

Souvent, après la chirurgie, une croûte (plaie) se forme sur la membrane muqueuse, un œdème se produit; ne vous inquiétez pas pour cela - dans quelques jours, la membrane muqueuse se rétablira complètement et les fonctions du vaisseau détruit seront reprises par les capillaires voisins.

Après l'opération, le médecin vous prescrira des suppléments vitaminiques, par exemple l'ascorutine. Ce médicament contient de la vitamine C et de la rutine, qui sont nécessaires pour maintenir l'élasticité et la force des vaisseaux sanguins..

Conseils généraux et prévention

Parlons de ce qu'il faut faire si l'enfant saigne périodiquement par le nez. Il est conseillé aux enfants sujets aux saignements de nez de:

  • faire du vélo, courir, jouer à des jeux de plein air - un tel exercice aérobique léger entraîne le muscle cardiaque et augmente l'élasticité des vaisseaux sanguins;
  • procédures de durcissement léger - une douche de contraste, nager dans une rivière, un lac, se laver à l'eau froide, marcher par temps glacial (a également un effet positif sur l'état des vaisseaux sanguins);
  • en hiver, utilisez souvent des gouttes nasales salines hydratantes et si vous ressentez une sécheresse sévère dans le nez, lubrifiez la membrane muqueuse avec des huiles;
  • aérez la pièce avant de vous coucher;
  • buvez suffisamment d'eau;
  • manger des aliments contenant des vitamines C et K, vous pouvez également suivre un cours d'ascorutine;
  • prenez bien soin de la muqueuse nasale - ne vous cueillez pas le nez, ne vous mouchez pas trop brusquement, limitez l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs, méfiez-vous des méthodes traditionnelles (ne pas enterrer les jus non dilués dans le nez, ne pas respirer la vapeur chaude, etc.).

Les recommandations décrites aident dans le cas où des saignements fréquents chez un enfant sont causés par des muqueuses sèches et la fragilité des vaisseaux sanguins. Si des troubles de la coagulation sont détectés, cela ne suffira pas - un traitement complexe à long terme sera nécessaire.

Le docteur Komarovsky explique pourquoi un enfant saigne du nez

  • Les raisons
  • Soins d'urgence
  • La prévention

De nombreux parents ont connu des saignements de nez chez leurs enfants, mais tout le monde ne sait pas pourquoi les saignements de nez coulent souvent dans l'enfance et comment réagir correctement face à un tel problème. Découvrons l'avis du Dr Komarovsky et ses conseils aux parents ayant des saignements de nez chez les enfants.

Les raisons

Le pédiatre bien connu appelle les caractéristiques anatomiques de la structure de la muqueuse nasale la principale cause de saignements fréquents chez les enfants. Ce sont eux qui provoquent l'apparition de saignements fréquents chez certains enfants et l'absence d'un tel problème chez d'autres bébés. Parmi les facteurs de provocation les plus fréquents, Komarovsky appelle de l'air sec dans la pièce dans laquelle l'enfant séjourne.

Selon un médecin populaire, en raison de l'air sec, le mucus dans le nez de l'enfant se dessèche et forme des croûtes, et lorsque l'enfant les prend, le saignement s'ouvre..

Dans ce cas, souligne Komarovsky, nous parlons de saignements qui ne sont pas causés par une blessure (chute, coup), lorsque la cause du saignement du nez du bébé est évidente. L'air excessivement sec devient la cause de ces saignements qui apparaissent soudainement, sans raison apparente.

L'augmentation de la production de mucus dans le nez d'un enfant est causée par une infection virale, une exposition à un allergène ou à une bactérie, et le dessèchement du mucus peut être causé non seulement par l'air sec dans la pièce, mais aussi par la prise de certains médicaments (vasoconstricteur, anti-inflammatoire, antihistaminique, etc.), augmentation prolongée de la température corporelle, inhalation de contaminés air.

Le saignement lui-même peut commencer non seulement lors de la cueillette du nez, mais aussi lors des éternuements, en marchant, en inspirant ou en dormant - dans tous les cas lorsque la pression sur la cloison nasale augmente.

Cependant, la cause des saignements de nez chez un enfant peut être beaucoup plus grave, cependant, comme le note Komarovsky, les problèmes de coagulation sanguine, de foie, de tension artérielle et d'autres maladies graves ne se manifesteront jamais uniquement avec des saignements de nez. Si votre bébé a l'une de ces conditions, il ou elle présentera d'autres symptômes, comme une éruption cutanée, des ecchymoses fréquentes, des maux de tête ou des étourdissements..

Soins d'urgence

Lorsqu'un enfant a des saignements de nez, Komarovsky recommande de faire ceci:

  1. Pour asseoir le bébé avec le corps incliné vers l'avant. La tête de l'enfant doit être droite ou légèrement inclinée vers l'avant.
  2. Les narines du bébé doivent être pincées avec les doigts et maintenues pendant environ 10 minutes. La mère ou l'enfant lui-même peut se pincer le nez. En attendant, l'enfant doit respirer par la bouche.

Selon un médecin populaire, le taux d'arrêt du flux sanguin est principalement influencé par le diamètre du vaisseau endommagé. En outre, la durée du saignement sera déterminée par l'état du système de coagulation sanguine et la prise de certains médicaments. Dans la plupart des cas, dix minutes suffiront pour que les saignements de nez normaux cessent..

Pour accélérer l'arrêt des saignements, un médecin populaire recommande le froid, mais seulement si l'enfant peut se pincer le nez tout seul (pendant que la mère court à la cuisine pour quelque chose de froid). Komarovsky conseille d'utiliser de la glace en la plaçant sur l'arête du nez. Vous pouvez également donner à votre enfant de la glace ou une boisson fraîche à l'aide d'une paille, car le froid dans la bouche aide également à arrêter les saignements de nez plus rapidement..

De plus, pour que 10 minutes d'attente pour que le sang cesse de couler ne deviennent pas trop longues pour l'enfant, les parents peuvent le divertir avec quelque chose, par exemple, jouer un dessin animé pour l'enfant, lire à l'enfant ou lui raconter une histoire.

Le célèbre pédiatre appelle les principales erreurs commises par les parents lorsqu'ils aident un enfant souffrant de saignements de nez:

  1. Jeter la tête de l'enfant en arrière. Avec une telle action, le sang s'écoulera dans le pharynx, il sera donc difficile de comprendre à quel point les dommages aux vaisseaux sont graves, à quel moment le saignement s'est arrêté et s'il s'est terminé. De plus, le sang qui coule peut provoquer un réflexe nauséeux..
  2. Introduction de cotons-tiges dans les voies nasales. Après avoir retiré le coton du nez, la croûte formée sur le site des lésions vasculaires est éliminée, ce qui provoque des saignements répétés.
  3. Mettre l'enfant au lit. Komarovsky attire l'attention des parents sur le fait qu'un enfant qui saigne du nez ne doit pas être en position horizontale.
  4. Lâchez les narines du bébé plus tôt, en vérifiant si le sang coule toujours. Cela ne fera qu'interférer avec l'arrêt du saignement..

De plus, un enfant qui saigne ne doit pas:

  • Mouche ton nez.
  • Toux.
  • Parler.
  • Avaler du sang.
  • Bougez activement.

Si 10 minutes se sont écoulées, maman a relâché ses narines et que le saignement continue, toutes les actions doivent être répétées pendant encore 10 minutes. Si, vingt minutes après le début des saignements de nez, il ne s'est pas encore arrêté, l'enfant doit être vu par le médecin.

Komarovsky conseille également de ne pas hésiter à demander une aide médicale si:

  • Le sang chez un enfant est libéré de deux narines à la fois.
  • L'enfant a encore des saignements d'une autre partie du corps, par exemple de l'oreille.
  • Les saignements de nez reviennent très souvent.

Dans la vidéo suivante, le médecin donne des recommandations détaillées pour aider les saignements de nez chez un enfant et parle également des erreurs fréquentes des parents dans de telles situations..

Dans tous ces cas, un pédiatre bien connu conseille de se pincer les narines et d'appeler une ambulance, ou de mettre l'enfant dans la voiture afin de l'emmener rapidement dans un établissement médical..

La prévention

Pour que l'enfant ne présente pas de saignements nasaux fréquents de nature non traumatique, Komarovsky recommande:

  • Humidifiez l'air et enlevez les accumulateurs de poussière de la pièce afin que le mucus dans le nez ne se dessèche pas.
  • Donnez beaucoup à boire à votre enfant.
  • Si le bébé a déjà eu des saignements de nez, n'utilisez pas de médicaments qui peuvent dessécher la membrane muqueuse pendant le traitement.
  • Ne laissez pas votre enfant se pincer le nez.
  • Humidifiez la membrane muqueuse avec des solutions salines ou huileuses de vitamines E et A.
  • Faites un test sanguin régulier.
  • Ne laissez pas votre bébé se fatiguer pendant une semaine après un saignement de nez.

Premiers soins pour les saignements de nez

L'épistaxis est un phénomène que tout le monde a rencontré au moins une fois. Cela se produit à la suite de dommages aux vaisseaux du nez et, avec lui, le sang peut s'écouler d'une ou deux narines. Souvent, ce symptôme disparaît sans complications, mais dans certains cas, il peut indiquer la présence de certaines maladies. Aujourd'hui, nous aimerions discuter des saignements de nez chez les enfants. Après avoir lu l'article, vous connaîtrez les causes de ce phénomène, la méthode de premiers soins, les complications possibles et bien plus encore. Si vous vous considérez comme un parent attentionné, assurez-vous de lire le texte, car vous y trouverez de nombreuses informations utiles qui peuvent vous être utiles..

Types de saignements de nez chez un enfant

En médecine, les saignements de nez sont divisés en deux catégories (antérieure et postérieure):

  1. Au début, un flux sanguin régulier se produit en raison de la rupture des vaisseaux sanguins dans la région antérieure du nez. Ce symptôme est le plus fréquent et survient dans 9 cas sur 10. Cela disparaît rapidement et, en règle générale, ne donne pas de complications..
  2. Dans le second cas, un saignement se produit en raison de dommages aux vaisseaux profonds. Il est très fort et il faut donc beaucoup de temps pour l'arrêter. Si une telle situation se présente, il est nécessaire de demander une aide d'urgence à des spécialistes, car la perte d'une grande quantité de sang entraînera des conséquences indésirables..

Fait intéressant! Les saignements de nez dérangent le plus souvent les enfants en hiver, car l'air dans les locaux est trop sec pendant la saison de chauffage. Pour cette raison, la muqueuse nasale de l'enfant se dessèche, ce qui explique pourquoi les vaisseaux sont endommagés. La même chose se produit en cas de gel sévère..

Pourquoi l'enfant a-t-il saigné du nez

Tout saignement de nez se produit en raison de lésions vasculaires. Une autre question est qu'est-ce qui aurait pu causer leurs dommages? Divisons conditionnellement les raisons en raisons locales et générales. Parmi les premiers, il faut noter:

  • blessure au nez;
  • dommages à la membrane muqueuse par tout objet;
  • la présence d'un corps étranger: parasites, petits insectes, etc.
  • courbure de la cloison nasale;
  • mauvais développement des vaisseaux sanguins;
  • dystrophie muqueuse qui survient en présence d'une rhinite atrophique;
  • la présence de néoplasmes dans le nez: tumeurs, végétations adénoïdes, polypes et autres;
  • la présence de maladies ORL.

Il existe de nombreuses causes courantes de saignements de nez chez les enfants. Il s'agit notamment de la fragilité des parois des vaisseaux, à la suite de quoi elles sont régulièrement endommagées, même au moindre stress. Cela se produit lorsque:

  • la présence de maladies infectieuses survenant avec une température élevée (rubéole, coqueluche, varicelle, etc.);
  • inflammation des parois vasculaires (vascularite);
  • sous-développement des parois des vaisseaux sanguins;
  • manque de calcium, d'acide ascorbique et de vitamine K.

Le sang du nez d'un enfant peut également s'écouler lorsque la pression artérielle augmente, ce qui entraîne la rupture de la paroi capillaire. Cela est dû à:

  • surcharge (à la fois physique et émotionnelle);
  • la présence de formations sur les glandes surrénales;
  • développement de la pneumosclérose;
  • la présence d'emphysème pulmonaire;
  • certaines maladies rénales;
  • malformations cardiaques (congénitales ou acquises);
  • hypertension.

Dans des cas extrêmement rares, les saignements de nez chez les enfants peuvent indiquer la présence d'un certain nombre de maladies du sang, et plus particulièrement:

  • troubles de la coagulation sanguine;
  • Maladie de Werlhof, dans laquelle le nombre de plaquettes dans le sang diminue;
  • agranulocytose et autres maladies graves.

De plus, les saignements de nez d'un enfant peuvent provenir:

  • attaques de maux de tête sévères;
  • troubles nerveux;
  • augmentation de la toux ou des éternuements;
  • la production d'œstrogènes et de progestérone en quantités accrues (chez les adolescentes);
  • insolation;
  • prendre des médicaments vasoconstricteurs.

Veuillez noter que parfois, les saignements de nez ne sont pas du tout des saignements de nez. Le sang peut provenir de l'œsophage, des poumons, de l'estomac et s'écouler par le nez ou la bouche.

Complications possibles

Les saignements de nez sévères peuvent provoquer le développement d'un choc hémorragique, dans lequel la pression artérielle du bébé chutera, une confusion ou une perte de conscience sera observée; le rythme cardiaque augmentera et la peau pâlira.

Si les saignements sont fréquents, ils peuvent entraîner une déplétion de tout le corps, une anémie et une diminution de l'immunité. Les organes du bébé subiront une privation d'oxygène, ce qui entraînera de manière irréversible leurs changements pathologiques.

Lorsque vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un médecin

Souvent, les saignements de nez chez les enfants disparaissent rapidement et ne dérangent pas longtemps par la suite. Cependant, il y a des situations où vous ne pouvez pas vous passer de médecins. Vous devez appeler d'urgence un médecin si:

  • vous n'avez pas pu arrêter le saignement de l'enfant dans les 20 minutes;
  • le sang est trop intense;
  • les saignements de nez sont accompagnés de saignements provenant d'une autre région;
  • un phénomène similaire a commencé à se produire trop souvent;
  • votre bébé souffre de troubles de la coagulation sanguine;
  • du sang mousseux provient du nez (cela indique un saignement des poumons);
  • l'enfant a n'importe quel type de diabète sucré;
  • les miettes saignent du nez, ce qui s'accompagne de vomissements de couleur sombre (cela peut indiquer un saignement de l'œsophage).

Saignements de nez chez les enfants: comment fournir les premiers soins

Savez-vous quoi faire si votre enfant saigne du nez? La plupart des parents font des erreurs en essayant d'arrêter les saignements d'un bébé. N'essayez pas de rejeter la tête des miettes en arrière, car cela peut entraîner des vomissements ou une suffocation. Demandez à l'enfant de ne pas se moucher, sinon le caillot se déplacera et le sang coulera à nouveau. Si le saignement est provoqué par un objet étranger, n'essayez pas de l'attraper, sinon vous risquez de le déloger, ce qui pourrait provoquer l'étouffement du bébé.

  • calmez votre bébé;
  • déboutonnez ses vêtements et demandez au bébé de respirer calmement: il est conseillé d'inhaler par le nez et d'expirer par la bouche;
  • inclinez légèrement la tête vers l'avant et fermez les narines de l'enfant avec votre index et votre pouce (maintenez-les pendant environ 10 minutes);
  • assurez-vous que les pieds de votre enfant sont chauds;
  • mettez quelque chose de froid à l'arrière de votre tête;
  • arrachez un morceau de coton et faites-le tremper dans une solution de peroxyde d'hydrogène à 3%, mettez-le dans votre narine.

Traitement des saignements de nez

Pour guérir ce symptôme, il est nécessaire d'établir la raison pour laquelle les vaisseaux sont endommagés de temps en temps. Pour cela, il est nécessaire d'examiner l'enfant. Emmenez votre bébé chez un pédiatre: un spécialiste l'examinera et, éventuellement, le référera pour consultation à d'autres médecins (hématologue, endocrinologue, immunologiste, cardiologue et oncologue). Sans faute, le bébé devra passer des tests sanguins.

Si les saignements de nez provoquent des maladies graves, une intervention chirurgicale est possible..

Sang du nez chez un enfant: causes

Pour la plupart des parents, les saignements de nez chez un enfant provoquent la panique, car ils sont perçus comme le signe d'une menace pour la santé du bébé. Il est particulièrement alarmant lorsque les saignements surviennent régulièrement ou sont abondants. Nous proposons de considérer les situations dans lesquelles les enfants ont des saignements de nez. Découvrez comment agir correctement dans de tels cas.

Photo: Anatomie - Organes humains: Encyclopédie 4D. - M., 2018.

Sang du nez chez un enfant: causes

Tout écoulement nasal sanglant chez les bébés ou les adolescents est un signal de danger que le corps donne. Pour bien prescrire un traitement, vous devez savoir pourquoi le nez saigne.

Les facteurs qui provoquent des saignements de nez chez les enfants sont physiologiques, pathologiques (en termes simples, provoqués par des maladies) ou traumatiques. Considérez les cas les plus courants où et dans quelles circonstances un enfant a des saignements de nez:

  • Saignements de nez saisonniers.

Dans ma pratique et la pratique des collègues, les plaintes de parents qui saignent périodiquement du nez chez un enfant de 6 ans, chez les nourrissons et les tout-petits en âge de maternelle, augmentent en automne-printemps et en hiver.

Habituellement, un tel symptôme se manifeste dans le contexte de la santé absolue (absence de maladies infectieuses, y compris les maladies respiratoires, troubles du système vasculaire, problèmes de coagulation sanguine), une telle condition est très probablement causée par l'une des deux raisons:

  1. Air intérieur sec. Cela complique la respiration de l'enfant, assèche sa muqueuse et blesse les vaisseaux du nez.
  2. Hypovitaminose. Le plus souvent, les médecins enregistrent un manque de vitamines au printemps. Cependant, il arrive qu'un enfant saigne souvent du nez en raison d'une malnutrition systémique ou d'une malnutrition, ce qui fait que son corps ne reçoit pas d'oligo-éléments essentiels au développement - fer, vitamines A et C.

En conséquence, les parois des vaisseaux deviennent fragiles.Par conséquent, avec tout mouche de nez, rinçage du nez, éternuements, l'épistaxis commencera - dans le langage courant, des saignements de nez.

Photo: Palchun V.T., Magomedov M.M., Luchikhin L.A. Otorhinolaryngologie. - M., 2011.

  • ARVI, sinusite, rhinite allergique.

L'un des collègues pédiatriques a partagé l'observation suivante: un enfant de 6 ans était traité pour une infection virale, qui était accompagnée d'une rhinite. Lors du traitement d'un rhume, le bébé a de la morve avec du sang - de petits caillots sanguins dans la sécrétion muqueuse.

Cette situation n'est pas rare lorsque, lors du traitement d'un rhume, d'une rhinite saisonnière et d'allergies, des saignements de nez apparaissent. La raison dans ce cas réside dans les méthodes de traitement.. Comme le souligne S. Pukhlik dans ses recherches, la première chose à laquelle les médecins doivent prêter attention en cas de saignement de nez chez les enfants lors du traitement d'un rhume est:

  • gouttes nasales prescrites pour un enfant;
  • la fréquence et l'adéquation de leur utilisation par une mère ou un adolescent.

La plupart des mères sont convaincues que les gouttes vasoconstricteurs sont prescrites comme remède. En fait, il s'agit d'un médicament auxiliaire dans le traitement complexe de la rhinite. Son but est de soulager le gonflement des voies nasales pour faciliter le passage du mucus.

Les pédiatres sont très prudents lorsqu'ils prescrivent ces médicaments, car ils peuvent provoquer une réaction de retour chez l'enfant si la membrane muqueuse est sèche. La conséquence est des saignements de nez, qui surviennent généralement en se mouchant.

Il commencera également si la mère ou l'enfant dépasse la dose prescrite (le nez coule plus souvent que nécessaire) ou le fait de manière incorrecte (il ne coule pas sur la membrane muqueuse, mais à l'intérieur des voies nasales). Dans ces cas, les saignements de nez chez les enfants sont le résultat d'une intoxication (en d'autres termes, d'un empoisonnement).

Pour améliorer l'efficacité des gouttes nasales, les médecins, comme le note le British Medical Journal, des antihistaminiques sont prescrits. Ils sont indispensables dans le traitement de la rhinite allergique.

  • Modifications anatomiques du nez.

Chez l'un des collègues pédiatres de la réception, la mère a attiré l'attention sur le fait qu'un enfant de 4 ans saignait périodiquement par le nez sans raison apparente. En même temps, elle a souligné que le garçon avait récemment mal dormi, respiré par la bouche jour et nuit, et était devenu agité. Lors d'un examen par un oto-rhino-laryngologiste, la cause du saignement a été établie - des végétations adénoïdes envahies. En outre, les saignements de nez sont provoqués par les polypes..

Souvent, le nez saigne chez les enfants si la cloison nasale est déviée. Une telle déformation s'accompagne généralement de symptômes concomitants - écoulement nasal chronique, allergies, maux de tête, ronflements pendant le sommeil, apnée (arrêt de la respiration pendant le sommeil). Déformations du cartilage nasal - le résultat d'un développement anormal du crâne ou d'une blessure.

Photo: Anatomie - Organes humains: Encyclopédie 4D. - M., 2018.

  • Hypertension artérielle.

Le British Medial Journal donne un exemple intéressant d'épistaxis récurrente (en termes simples, il s'agit de saignements de nez) chez un garçon de 16 ans. Les saignements de nez de l'adolescent sur fond de santé absolue se manifestaient de temps en temps tout au long de l'année. Le saignement a duré 10 à 15 minutes et s'est arrêté tout seul sans intervention médicale.

Que se passait-il? Ces saignements de nez sont la réponse du corps à un déséquilibre hormonal qui provoque une augmentation de la pression artérielle. En conséquence, les vaisseaux du nez ne pouvaient pas résister à la forte augmentation de la pression et éclater. Cependant, lorsque le tonus vasculaire a diminué en raison d'un saignement, la pression a chuté, le sang s'est arrêté de lui-même.

Dans ma pratique, il arrive souvent que lors de l'examen d'enfants de 13 à 15 ans, des problèmes soient associés au développement du système autonome à cet âge. Une jeune fille de 14 ans s'est plainte de maux de tête, de palpitations cardiaques périodiques et de saignements de nez. L'examen a montré que la fille avait VSD - dystonie végétative-vasculaire. Les changements hormonaux dans le corps sont la cause des symptômes désagréables, y compris des saignements de nez..

  • Blessures et réaction du corps à la surchauffe.

Les blessures (ecchymoses) au nez ou les corps étrangers pénétrant dans les voies nasales sont une cause fréquente de saignement chez les tout-petits et les adolescents. De plus, cette réaction du corps est causée par le soleil et les coups de chaleur..

Le saignement du nez est un symptôme de maladies des organes internes, du développement de l'oncologie et de troubles de la coagulation sanguine. Par conséquent, lorsque les saignements de nez sont réguliers et abondants, lorsque vous ne savez pas comment arrêter le saignement, consultez d'urgence un médecin..

Saignement de nez d'un enfant: que faire

Comment arrêter les saignements de nez? Cela semble être une question très simple. Cependant, comme établi Samuel Cartwright, pas toujours même le personnel médical junior (infirmières, ambulanciers) ne le fait correctement. L'auteur de l'article Le BMJ a indiqué, qu'il est faux de coucher l'enfant sur le dos, de jeter la tête en arrière, de lever les jambes.

Dans ce cas, le saignement du nez continue, le sang et ses caillots pénètrent dans la gorge, la personne allongée l'avale. Les jambes surélevées et la tête inclinée entraînent une augmentation du flux sanguin et une augmentation des saignements.

Photo: Anatomie - Organes humains: Encyclopédie 4D. - M., 2018.

Les premiers secours dans une telle situation consistent en l'algorithme d'actions suivant:

  1. Calmez l'enfant. Si vous paniquez, votre cœur bat plus vite, ce qui aggrave le saignement..
  2. Mettez le corps de la victime en position verticale et inclinez la tête vers l'avant.
  3. Desserrez vos vêtements, déboutonnez votre veste ou votre chemise, retirez vos vêtements d'extérieur.
  4. Organisez le flux d'air - ouvrez la fenêtre.
  5. Effectuer des exercices de respiration: inspirez uniformément avec l'enfant et expirez lentement par la bouche.
  6. Placez une compresse froide sur l'arête du nez (une serviette imbibée d'eau froide, des accumulateurs de glace en gel, tout aliment du congélateur enveloppé dans un chiffon fera l'affaire).
  7. Faites un tampon peu profond (faites deux turundas avec du coton, faites-les tremper dans du peroxyde d'hydrogène et insérez-les dans deux narines de l'enfant). Temps de rembourrage - jusqu'à 30 minutes. Avant de retirer les tampons des voies nasales, humidifiez-les avec de l'eau.

Lorsque le sang cesse de couler, arrangez-vous pour que la victime se repose, donnez-lui à boire sauf du café, du thé ou du cacao. Limitez l'activité de l'enfant pendant un certain temps, ne lui permettez pas de se moucher. Si le saignement est causé par un nez qui coule, un dessèchement de la membrane muqueuse, humidifiez la muqueuse nasale, si nécessaire, goutte à goutte des médicaments vasoconstricteurs.

Photo: corps humain. Encyclopédie pour les enfants. - M.: DeAgostini, 2016.

Les saignements normaux ne durent pas plus de 15 à 20 minutes. Si, après cette période, le sang ne s'est pas arrêté, des soins médicaux sont nécessaires..

Observez la consistance et la couleur du saignement:

  1. Si le sang est rouge et liquide, s'écoule d'une narine, la quantité de décharge diminue avec le temps - il n'y a aucune raison de paniquer.
  2. S'il y a du sang épais et noir, il mousse ou, au contraire, coule dans un ruisseau - appelez une ambulance.

Dans tous les cas, si le nez d'un enfant saigne, ne perdez pas de temps à attendre les médecins, donnez les premiers soins.

Tous les saignements ne sont pas une manifestation de pathologies. Il s'agit souvent de réactions symptomatiques à divers stimuli externes, médicaments, changements liés à l'âge dans un corps en croissance. Parfois, les saignements de nez sont les conséquences de maladies infectieuses. Si de telles manifestations deviennent fréquentes, sont de nature à long terme, il est nécessaire d'examiner l'enfant.

Attention! Le matériel est à titre informatif seulement. Vous ne devez pas recourir au traitement qui y est décrit sans consulter au préalable votre médecin.

Sources:

  1. Pukhlik S. Troubles de la respiration nasale chez les enfants et méthodes modernes de sa correction // Pédiatrie. Santé infantile. - 2012. - n ° 3 (38). - P. 67–70.
  2. Cartwright Samuel. Gestion des saignements de nez // Mode d'accès:
  3. Quels traitements sont efficaces contre le rhume chez les adultes et les enfants? // Mode d'accès:

Auteur: Candidate en sciences médicales Anna Ivanovna Tikhomirova

Examinateur: Candidat en sciences médicales, professeur Ivan Georgievich Maksakov

Sang du nez chez les enfants: causes des saignements, premiers soins

L'épistaxis chez les enfants est assez courante. Cela déroute les parents attentionnés et fait peur au bébé lui-même. L'essentiel à un tel moment est de ne pas paniquer, d'essayer d'évaluer la situation sobrement, de fournir à l'enfant l'aide nécessaire ou d'appeler un médecin.

Pourquoi les bébés saignent?

La fine membrane muqueuse de la cavité nasale chez les enfants est facilement blessée. Le saignement du nez peut provoquer même un petit effet, par exemple, un mouche brusque du nez ou une procédure de rinçage. En général, les causes des saignements nasaux chez les enfants sont locales et systémiques..

Causes locales

Ils ont généralement un effet externe ou interne sur la muqueuse nasale:

  1. Le microtraumatisme de la membrane muqueuse est le phénomène le plus courant chez les enfants de 2 à 5 ans. Des blessures au nez plus graves sont possibles chez les enfants de plus de 6 ans, en particulier lors des sports de contact..
  2. Croissance excessive de végétations adénoïdes ou de polypes bénins.
  3. Anomalie de la structure de la cloison nasale ou du développement du système vasculaire (expansion des veines et des artères de localisation variée).
  4. Rhinite chronique de nature infectieuse ou allergique, sinusite.
  5. Air sec dans la pièce, surtout en hiver lorsque le chauffage est allumé. La membrane muqueuse du nez s'assèche, "collant" avec les capillaires. Lors des éternuements, le vaisseau se détache de la membrane muqueuse et un léger saignement commence.
  6. Utilisation irrégulière de sprays vasoconstricteurs pour le rhume.

Les saignements de nez occasionnels pour des raisons évidentes ne sont pas une source de préoccupation sérieuse. Vous avez juste besoin de savoir comment donner à votre bébé l'aide dont il a besoin..

Causes systémiques

Si un enfant a souvent des saignements de nez, cela signifie qu'il vaut la peine de subir un examen médical avec lui. Ce syndrome peut être une manifestation de toute pathologie. Dans de tels cas, ils parlent de raisons générales ou systémiques:

  • vascularite ou inflammation des parois vasculaires associées à des infections;
  • carence en vitamine C, en particulier, elle est responsable de la résistance de la paroi vasculaire, avec son manque, les vaisseaux deviennent fragiles et des saignements se produisent;
  • l'hémophilie, dans laquelle il est très difficile d'arrêter tout saignement;
  • augmentation de la pression (provoquer des saignements des vaisseaux sanguins à l'arrière du nez);
  • pathologie cardiaque;
  • périodes de changements hormonaux.

Les enfants qui font du sport peuvent saigner après un effort physique intense. Surtout, les parents ont peur si les enfants saignent périodiquement par le nez pendant leur sommeil. Parfois, pour prévenir ce syndrome, il suffit d'organiser une humidité normale dans la chambre de l'enfant..

Les saignements de nez sont-ils liés à l'âge?

Les causes des saignements de nez chez les enfants ne sont pas tant liées à l'âge qu'à l'augmentation de leur activité et aux changements hormonaux. Pourquoi y a-t-il un saignement de nez chez les enfants de un à sept ans? Que se passe-t-il dans le corps de l'adolescent?

Âge préscolaire

Plus près de l'année, le bébé apprend à marcher, il examine le monde qui l'entoure. Les chutes sont inévitables, ce qui peut blesser le nez. Par conséquent, les saignements de nez accidentels chez un enfant d'un an ne sont pas une cause de panique. Pour minimiser le risque de blessures mineures, vous devez créer un environnement sûr pour lui.

En vieillissant, à 3-4 ans, les enfants commencent à communiquer entre eux, ils jouent à des jeux de plein air, au cours desquels des blessures mineures sont également possibles, à la suite desquelles du sang vient du nez. À la maternelle, l'enfant est en contact avec d'autres enfants, y compris les malades.

Les enfants sont de grands expérimentateurs. Cette circonstance oblige les parents à être plus attentifs aux jeux des enfants, surtout lorsque le bébé n'a que 1 à 2 ans. Le saignement du nez est causé par un petit morceau de jouet, une perle ou tout petit objet qu'un enfant enfonce accidentellement ou délibérément dans son nez.

Les enfants de deux à trois ans se cueillent inconsciemment le nez. Après le traitement du rhume avec des agents vasoconstricteurs, des croûtes de mucus séché se forment sur la surface interne du nez, ce qui interfère avec la respiration libre. Et les enfants essaient de s'en débarrasser de cette façon.

Chez les enfants de moins de 3 ans, le système de thermorégulation est immature et le travail de leurs vaisseaux sanguins y est associé. C'est pour cette raison qu'il est dangereux pour les enfants de rester longtemps au soleil ou dans un espace clos étouffant (par exemple, dans une voiture). Le corps de la miette cherche à se débarrasser de la surchauffe par les saignements de nez.

La puberté

C'est la période de la vie des enfants où la patience et une attention accrue à leur santé sont exigées des adultes. La puberté chez les filles commence à 9-10 ans, chez les garçons un peu plus tard - à 11 ans. Sous l'influence des hormones chez les adolescents, le ton des vaisseaux change et l'instabilité de leur régulation nerveuse est observée. Pendant la formation du cycle, les filles saignent souvent du nez pendant la menstruation..

L '«explosion» hormonale de l'adolescence provoque des hausses de pression. Le saignement du nez à de tels moments sauve l'enfant des conséquences plus graves de l'hypertension artérielle..

Pourquoi les saignements de nez sont-ils dangereux??

Les épistaxis (comme en médecine, ils appellent l'écoulement de sang du nez) sont d'intensité et de durée différentes. Le sang peut provenir d'une narine ou des deux. Parfois, il s'écoule lentement, par gouttes, et parfois il arrive dans un ruisseau. Lorsque le nez d'un enfant ne saigne pas beaucoup d'une narine et s'arrête spontanément, cela indique des dommages à un petit vaisseau.

Une aide est nécessaire si le sang coule dans un courant et ne s'arrête pas pendant une longue période. Des saignements sévères, même à la suite d'une blessure mineure, peuvent indiquer la présence de toute pathologie, par exemple un trouble de la coagulation.

Les saignements de nez fréquents chez les enfants ne peuvent être ignorés pour les raisons suivantes:

  1. Si un enfant saigne constamment du nez, même si ce n'est que peu, la perte de sang s'accumule, ce qui conduit finalement à l'anémie. Il devient léthargique, souvent malade, son immunité diminue. De plus, en raison d'une diminution de l'hémoglobine, la nutrition des tissus et l'apport en oxygène se détériorent. En conséquence, des pathologies de divers organes se développent..
  2. Si des saignements fréquents sont causés par le dessèchement de la membrane muqueuse avec de l'air sec ou en raison de l'utilisation de sprays, cela peut entraîner ses modifications dégénératives et entraîner un amincissement et une fragilité des vaisseaux sanguins..
  3. Une perte de sang importante chez les jeunes enfants est dangereuse car un choc hémorragique peut se développer.

Si un enfant a des saignements de nez postérieurs, c'est une raison d'appeler une ambulance et de l'accompagner à l'hôpital. Dans ce cas, le sang des narines peut ne pas couler, mais couler le long de la paroi arrière du nasopharynx directement dans l'œsophage ou entrer dans la trachée. Cette condition a des symptômes prononcés:

  • cardiopalmus;
  • difficulté croissante à respirer;
  • soif constante;
  • bruit dans les oreilles;
  • possible toux ou vomissements de sang.

De telles conditions sont rares pour l'enfance, mais les parents doivent les connaître, surtout si le bébé souffre de maladies cardiovasculaires chroniques. Le risque d'hémorragie postérieure réside dans le fait qu'il est impossible d'évaluer visuellement la quantité de sang perdue..

Quand voir un médecin?

Votre enfant saigne-t-il souvent du nez? C'est une raison pour contacter un oto-rhino-laryngologiste. Même si les épistaxis sont de courte durée et peu abondantes. Au cours de l'examen, le médecin examine l'état de la membrane muqueuse. À l'examen, vous pouvez trouver:

  • érosion (elle est généralement cautérisée, empêchant la récurrence des saignements);
  • la présence de poches et de zones d'atrophie;
  • un objet étranger qui endommage la membrane muqueuse;
  • anomalies dans la structure de la cloison nasale.

Sur la base du problème détecté, le médecin prescrit un traitement. En l'absence de causes locales de saignements de nez fréquents chez un enfant, il est référé pour consultation à un pédiatre et à des spécialistes restreints - un cardiologue, un neurologue, un hématologue ou un endocrinologue. Des examens des reins, du système cardiovasculaire et d'autres organes sont effectués, dont les pathologies peuvent provoquer des saignements de nez.

Lorsqu'une aide d'urgence est nécessaire?

Que faire si un enfant a des saignements de nez et ne peut pas être arrêté? Une attention médicale d'urgence est requise. Il sera également nécessaire dans les cas:

  • si la perte de sang s'accompagne d'étourdissements ou d'évanouissements;
  • l'enfant reçoit un diagnostic d'hémophilie;
  • la veille du traumatisme crânien (surtout si un liquide clair est sécrété par le nez avec du sang);
  • si des vomissements avec du sang apparaissent;
  • si la perte de sang est de 200 ml ou plus;
  • il existe une pathologie rénale ou cardiovasculaire.

Une ambulance sera également nécessaire si un enfant saigne du nez en raison d'une élévation de température lors d'une infection virale sévère. Un symptôme dangereux est un saignement de deux narines en même temps..

Premiers soins pour les saignements de nez

Lorsque le sang ne s'arrête pas spontanément, l'enfant a besoin d'aide:

  1. Vous devez le calmer et vous asseoir en inclinant le corps vers l'avant.
  2. Appuyer sur les narines avec vos doigts est un arrêt mécanique du sang. Vous pouvez insérer un coton-tige dense imbibé de peroxyde d'hydrogène à 3% dans la narine. 5 à 10 minutes suffisent pour la formation d'un caillot.
  3. Préparez une lotion froide ou attachez un morceau de glace à l'arrière de votre nez, en l'enveloppant dans un sac en plastique. Le froid aura un effet vasoconstricteur et arrêtera le sang. En même temps, il est bon de mettre un coussin chauffant à vos pieds. La chaleur détournera le sang des vaisseaux du nez, réduira la pression dans ceux-ci et rendra les saignements moins abondants ou les arrêtera complètement.

Si le sang ne s'arrête pas, il est préférable de placer un récipient en dessous. Cela aidera à établir la quantité de sang perdue..

Ces mesures sont généralement suffisantes pour traiter les saignements mineurs. Mais dans tous les cas, à ce stade, il est nécessaire de contrôler la respiration, le pouls et l'état général de l'enfant..

Que ne pas faire si vous avez des saignements de nez?

  • Allongez le bébé, en particulier pour que la tête soit en dessous du niveau des jambes;
  • jetez votre tête en arrière, dans ce cas, le sang coulera dans la gorge;
  • essayez de vous moucher;
  • retirer indépendamment un objet du nez s'il est à l'origine de saignements de nez.

Ces actions aggraveront la situation et peuvent augmenter les saignements..

Les saignements de nez non dangereux sont faciles à prévenir. Pour ce faire, il suffit d'éliminer les facteurs provoquants. Les parents doivent fournir à l'enfant une humidité de l'air normale, lui apprendre à se moucher et à l'empêcher de se cueillir le nez. Et aussi, si possible, empêcher les petits objets de tomber dans les rivières. En bref, créez un environnement sain et sûr pour le bébé.

Sang du nez d'un enfant: pourquoi des saignements se produisent et ce qui ne doit pas être fait en premiers soins

Si vous lisez cet article, vous avez eu des cas de saignements de nez «déraisonnables» dans votre vie. Cela se produit souvent chez les enfants, quand «à l'improviste», le nez commence à saigner. Tous les adultes ont juste besoin de connaître les raisons de ce phénomène et de comprendre dans quels cas ils doivent contacter un pédiatre dès que possible. Plus Medoboz raconte.

À première vue, il semble à certains que rien de grave ne s'est produit. Néanmoins, il est important que les parents sachent que dans certains cas, le développement d'une maladie grave et dangereuse peut être à l'origine de saignements de nez chez les enfants..

Il existe deux types de saignements de nez

  1. Des saignements des sections antérieures du nasopharynx (dans ce cas, des dommages au vaisseau sanguin directement sur la membrane muqueuse de la cloison nasale se produisent. En règle générale, chez les enfants, les saignements de nez des sections antérieures du nez sont plus fréquents. Une caractéristique distinctive de ce type est que le sang ne provient que d'une seule narine. Et dans ce cas, le sang dans la plupart des cas s'arrête rapidement, le plus souvent, ces saignements ne sont pas abondants et inoffensifs, vous pouvez les arrêter facilement et indépendamment - pour cela, il vous suffit de savoir comment le faire correctement (nous en parlerons un peu plus tard);
  2. Saignement de l'arrière du nez (se produit souvent avec une blessure, une hypertension artérielle ou dans le contexte du développement de certaines maladies graves). Lorsqu'un vaisseau est endommagé à l'arrière du nez, le sang provient généralement des deux narines, le saignement est très abondant et difficile à arrêter..

Sang du nez: causes

Les causes des saignements de nez peuvent être liées aux conditions suivantes:

Articles Similaires:

  • Acné sur le visage: causes de l'acné et méthodes...
  • Augmentation de la fragilité des vaisseaux capillaires;
  • Maladies du sang ou des organes hématopoïétiques;
  • Les infections;
  • Néoplasmes dans la cavité nasale;
  • Avitaminose.

Avec les maladies vasculaires, leurs parois s'usent rapidement, devenant cassantes et perméables, par conséquent, chez les adultes, les crises d'hypertension (c'est-à-dire lorsque la pression artérielle augmente fortement) sont souvent accompagnées de saignements de nez.

Il y a une prédisposition génétique, lorsque de faibles capillaires se rompent à chaque fois, et le nez commence à saigner lorsque vous vous mouchez ou éternuez simplement.

Comment arrêter les saignements de nez

Premiers secours pour un enfant:

  1. Asseyez-vous l'enfant de manière à ce que le dos soit droit, mais inclinez légèrement vers l'avant, la tête est légèrement abaissée;
  2. Pressez doucement les ailes du nez du bébé avec vos doigts, demandez à l'enfant de respirer par la bouche à ce moment;
  3. Tenez l'enfant dans cette position pendant au moins 10 minutes (c'est très important, et utilisez toute votre volonté parentale pour ne pas regarder dans le nez de l'enfant tout ce temps, en vérifiant si le saignement coule toujours ou si le saignement s'est déjà arrêté).
  4. Tout en gardant votre nez pincé pendant 10 minutes, appliquez quelque chose de froid sur l'arête de votre nez. Ne laissez pas le conseil suivant vous paraître étrange, ce qui est très efficace et distrait le bébé lui-même des pensées effrayantes: donnez-lui quelque chose de froid (de la glace, un verre d'eau froide ou du jus avec une paille). La bouche froide peut vous aider efficacement à arrêter les saignements de nez.

Bien sûr, les parents sont très inquiets pour leur enfant dans ce souvenir, mais malheureusement, la pratique montre que la plupart des mamans et des papas sont perdus et font un certain nombre d'erreurs..

Ce qu'il ne faut pas faire

  1. Jetant la tête de l'enfant en arrière - pensez, car de cette façon, le sang du nez ne coulera pas, mais au contraire, il s'écoulera le long de la paroi arrière du nasopharynx. Dans ce cas, vous ne pourrez pas déterminer si le saignement s'est arrêté ou non et à quel point il est intense, et en outre, si vous pouvez être sûr que votre bébé ne s'étouffe pas (s'il y a beaucoup de sang);
  2. Vous ne devez pas boucher le nez de votre enfant avec du coton, un tampon ou quoi que ce soit d'autre. Au lieu de s'écouler librement du nez, le sang sera absorbé dans le coton et sèchera progressivement vers la muqueuse nasale, et dès que vous essayez de retirer l'écouvillon sanglant, le saignement peut recommencer..
  3. L'enfant ne doit pas être allongé en décubitus dorsal - lorsque le saignement est sévère, il peut entraîner des vomissements sanglants et, en position couchée, il conduit presque toujours à un étouffement avec une masse sanglante. Comme vous l'avez probablement déjà compris, il vaut mieux asseoir le bébé droit, en inclinant légèrement son corps vers l'avant.
  4. Pour les saignements de nez, ne laissez pas l'enfant parler ou bouger - rappelez-vous, les deux augmenteront le saignement.

Dans quels cas la consultation et l'aide d'un médecin sont-elles nécessaires pour les saignements de nez

Même si les saignements de nez ne sont généralement pas trop graves si vous pouvez facilement les gérer vous-même, grâce à nos conseils. Pourtant, il y a des situations où cela vaut la peine de montrer l'enfant au médecin et c'est vital:

  1. Si le saignement ne s'est pas arrêté dans les 10 minutes, il est nécessaire de répéter toute la procédure depuis le début (pendant 10 minutes supplémentaires). Si dans ce cas (20 minutes après le début des premiers soins) le nez saigne toujours - c'est déjà grave et c'est bien sûr une raison d'appeler d'urgence les médecins.
  2. Si les saignements de nez de l'enfant sont très abondants et se produisent simultanément des deux narines.
  3. Si le saignement du nez est accompagné d'un autre saignement (par exemple, saignement de l'oreille ou des organes génitaux, etc.).
  4. Vous devez absolument montrer votre enfant à un médecin si des saignements de nez ont commencé à survenir régulièrement (tous les jours, tous les 2-3 jours, une fois par semaine...).

La nécessité de consulter un pédiatre dans de tels cas est tout à fait justifiée, car, bien que cela soit assez rare, il arrive toujours que les saignements de nez puissent être non seulement le résultat d'un éclatement d'un vaisseau dans le nez, mais un symptôme d'une maladie dangereuse.

Si le nez saigne soudainement

Décrivons quelques-unes des causes des saignements de nez soudains; pourquoi les adultes et les enfants ont généralement un phénomène aussi désagréable:

Dans 90% des cas, les saignements de nez se produisent parce que les vaisseaux dans les parties antérieures du nez éclatent, cela se produit en raison du dessèchement des zones de la muqueuse nasale. Poussière domestique ou autre, fumée de tabac, poils d'animaux, air intérieur très sec et chaud - tout cela provoque une formation plus abondante de mucus dans le nez, ainsi que la fragilité des vaisseaux sur la cloison nasale. Activité physique excessive. Stress émotionnel et stress sévères.

Les raisons peuvent également être encore plus graves et dangereuses. Par exemple: traumatisme des organes internes; troubles de la coagulation sanguine ou du processus circulatoire; maladie du foie; hypertension artérielle et autres maladies du système cardiovasculaire.

Veuillez contacter votre pédiatre s'il y a des raisons ci-dessus. Le médecin prescrira certainement des tests et des études qui, espérons-le, aideront à exclure (ou parfois, hélas, à confirmer) la présence de l'une de ces maladies chez un enfant. N'oubliez pas qu'un diagnostic correct en temps opportun est une chance pour un rétablissement rapide.!

Nous vous souhaitons, à vous et à votre famille, santé et bonheur!

Articles À Propos Pharyngite