Principal Symptômes

Comment se débarrasser de la gorge sèche

wikiHow fonctionne comme un wiki, ce qui signifie que beaucoup de nos articles sont écrits par plusieurs auteurs. Des auteurs bénévoles ont travaillé pour éditer et améliorer cet article pour créer cet article..

Le nombre de sources utilisées dans cet article: 7. Vous en trouverez une liste en bas de page.

La gorge sèche peut être causée par diverses raisons, graves ou mineures. Une gorge sèche soudaine peut généralement être traitée avec des remèdes maison, tandis que la sécheresse chronique peut nécessiter l'aide d'un médecin.

Attention: les informations contenues dans cet article sont à titre informatif uniquement. Consultez votre professionnel de la santé avant d'utiliser tout médicament.

Que faire en cas de gorge sèche: causes et traitement

La sécheresse de la gorge est un symptôme ambigu qui ne peut être utilisé pour juger d'une maladie spécifique. Il s'agit d'un assèchement de la membrane muqueuse et peut être causé par des maladies ou des facteurs négatifs externes..

Et si dans le premier cas, un examen et un traitement sont nécessaires, dans le second, il suffit d'éliminer la source du problème afin de se débarrasser du symptôme.

Causes de la gorge ou de la bouche sèche

  1. Infection fongique de la muqueuse de la gorge (pharyngomycose).
    La maladie se caractérise par une sensation de brûlure et une douleur, qui peuvent s'intensifier lors de la déglutition et donner à l'oreille et à la mâchoire inférieure.
  2. Laryngite et pharyngite bactériennes.
    Les symptômes supplémentaires sont une irritation et une sensation de gorge égratignée.
  3. Pharyngite de type subatrophique Avec une telle maladie, une prolifération pathologique du tissu conjonctif se produit dans le larynx et le dessèchement de la membrane muqueuse s'accompagne d'une toux sèche.
  4. Grippe.
    La maladie s'accompagne d'une toux qui se transforme en une forme humide, de la fièvre, des courbatures et une détérioration générale du bien-être.
  5. Asthme.
    La respiration du patient est difficile, il est poursuivi par une toux constante, les symptômes augmentent la nuit.
  6. Angine.

Souvent, un tel symptôme est observé après des interventions chirurgicales sur le larynx, mais après une semaine, l'état de la membrane muqueuse est généralement normalisé.

  • déshydratation des organismes;
  • troubles anatomiques de la cloison nasale, entraînant sa courbure et une altération des processus respiratoires;
  • diphtérie;
  • réactions allergiques;
  • anémie;
  • pancréatite et gastrite (une sensation de sécheresse dans la gorge s'aggrave en mangeant);
  • dysfonctionnements des glandes salivaires;
  • Diabète;
  • fibrose kystique;
  • néoplasmes de toute nature;
  • maladies de la glande thyroïde;
  • manque de vitamine A;
  • Climax.

Habituellement, une gorge sèche persistante survient chez les personnes constamment sous pression de l'extérieur et exposées au stress.

Diagnostique

En fonction du diagnostic préliminaire, un examen peut être nécessaire non seulement pour un spécialiste ORL, mais également pour un neurologue, un endocrinologue ou un gastro-entérologue..

Mais l'examen visuel primaire de la gorge est effectué par l'ORL, qui recueille des informations sur la présence de maladies chroniques chez le patient, ainsi que sur le fait qu'il subit actuellement un traitement..

En outre, d'autres procédures de diagnostic sont effectuées:

  • examen du tractus gastro-intestinal;
  • test sanguin biochimique et général;
  • radiographie des voies respiratoires;
  • Analyse d'urine;
  • faire un frottis pour la culture bactérienne;
  • Échographie thyroïdienne.

Si des réactions allergiques sont suspectées, le patient doit en outre subir un test d'allergie.

Traitement de la gorge sèche

  • décoctions à base de plantes.
    Les inhalations à la vapeur sont effectuées sur un récipient avec un bouillon porté à ébullition, les procédures sont effectuées 2 à 3 fois par jour pendant 15 minutes;
  • huiles essentielles.
    Contribue à hydrater la membrane muqueuse et à soulager la douleur;
  • saline.
    A un effet hydratant et adoucissant.

En plus des inhalations, se gargariser avec des infusions d'herbes ou une solution saline peut servir.

Le traitement principal est effectué avec l'utilisation de préparations pharmaceutiques, qui sont prescrites en fonction de la maladie et de son origine:

  • pour les lésions bactériennes, des antibiotiques sont prescrits: azithromycine, sumamed, bioparox, augmentine;
  • avec une forte toux, utilisez des comprimés et des pastilles pour la résorption: lysobact, strepsils, septolet;
  • les antihistaminiques sont utilisés pour éliminer les poches: suprastine, cétrine;
  • les maladies fongiques de la gorge sont traitées avec des médicaments antimycotiques: clotrimazole, fluconazole;
  • si l'agent causal de la maladie est un virus, seuls les agents antiviraux aideront: Tamiflu, Cycloferon, Kagocel.

Remèdes populaires

Ils sont d'origine naturelle et en même temps ne provoquent pas le développement d'effets secondaires et présentent un nombre minimum de contre-indications:

  1. Une cuillère à café de feuilles de framboisier et d'inflorescences de tilleul sont combinées les unes avec les autres et versées avec un verre d'eau bouillante.
    Le produit doit être infusé dans un récipient hermétiquement fermé pendant une heure. La perfusion refroidie doit être rincée de votre bouche à chaque fois après avoir mangé..
  2. Ajouter une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d'eau bouillie tiède.
    Vous pouvez rincer avec ce produit toutes les deux heures jusqu'à ce que la sensation de sécheresse disparaisse..
  3. Une cuillère à soupe de feuilles de menthe est versée dans un thermos et versée dans un verre d'eau bouillante.
    Une heure plus tard, l'infusion est filtrée, et après refroidissement, ils doivent se rincer après chaque repas, mais au moins trois fois par jour.
  4. Pour cent grammes de lait réchauffé, ajoutez 50 grammes de jus de radis noir et deux cuillères à café de miel.
    Un produit bien mélangé est divisé en trois parties et l'une d'entre elles est prise après chaque repas, se réchauffant à un état chaud.

Symptômes supplémentaires

En fonction des symptômes supplémentaires accompagnant la gorge sèche, des conclusions peuvent être tirées sur le développement de diverses pathologies.

Sensation d'une boule dans la gorge

  1. Ulcère de l'estomac.
  2. Amygdalite aiguë ou chronique.
    La sensation de coma dans ce cas s'explique par une augmentation de la taille des amygdales due à des processus inflammatoires et à la formation d'un écoulement purulent muqueux sur les amygdales.
  3. Reflux.
    Avec une telle violation, le contenu de l'estomac est jeté dans l'œsophage et le larynx, ce qui est ressenti comme une masse ou un corps étranger..
  4. Laryngite et pharyngite.
    Avec les maladies, les muqueuses du larynx et du pharynx sont affectées, qui deviennent enflammées et provoquent une sensation de coma.
  5. Gastrite. Dans ce cas, l'acide peut être jeté de l'estomac dans l'oropharynx dans la région de l'œsophage, ce qui provoque une inflammation des tissus du larynx..
  6. Prolifération de la glande thyroïde avec inflammation.

Sécheresse persistante

Si la gorge sèche est ressentie constamment et qu'il est difficile de l'éliminer, cela peut être dans toutes les maladies inflammatoires et infectieuses des voies respiratoires supérieures.

Dans de tels cas, la membrane muqueuse s'enflamme et l'équilibre hydrique est perturbé à sa surface..

Y compris - dans l'environnement constant des fumeurs (le goudron dans la fumée de tabac dessèche les muqueuses de la bouche et de la gorge).

La sécheresse est souvent ressentie avec un nez qui coule lorsqu'une personne a le nez bouché.

Dans de telles circonstances, vous devez involontairement inhaler de l'air par la bouche, ce qui entraîne une sécheresse de la membrane muqueuse de la gorge..

Souvent, cette sensation se produit la nuit, car en position horizontale, la respiration est encore plus difficile en raison d'une violation de l'écoulement de liquide des sinus nasaux.

Le symptôme est également caractéristique de la malnutrition, dans laquelle les aliments consommés contiennent trop de sucre, de sel ou de composés soufrés.

Ce phénomène est caractéristique des personnes qui consomment des drogues ou prennent certains médicaments, pour qui le séchage de la membrane muqueuse est un effet secondaire.

Pendant la grossesse

  1. Inclusion dans le régime alimentaire d'une quantité excessive d'aliments et d'aliments salés ou exotiques, dont l'utilisation est généralement rare pour une personne.
  2. Déshydratation résultant d'un travail accru du système circulatoire et des mictions fréquentes, ainsi que de la «consommation» de liquides physiologiques du corps de la mère sur le fœtus.
  3. Troubles de l'équilibre minéral-sel.
  4. Diabète gestationnel.
  5. Nez qui coule pendant la grossesse, dans lequel les femmes enceintes respirent plus souvent par la bouche que par le nez.

La nuit

  1. Pour certaines personnes, la gorge sèche ne commence à déranger que la nuit, bien que ce problème ne se produise pas pendant la journée..
  2. Il y a plusieurs explications à cela, et presque toutes n'impliquent pas de pathologies des voies respiratoires..
  3. Si en même temps une personne ronfle ou a le nez qui coule - le matin, il y a toujours une sensation de sécheresse dans la gorge et dans la bouche.
  4. Le problème survient plus souvent chez les personnes âgées, ce qui peut s'expliquer par une diminution de la salivation.
  5. La gorge sèche la nuit est constamment ressentie par les fumeurs et ceux qui abusent de l'alcool.
  6. Ces facteurs externes négatifs ont un effet néfaste sur les muqueuses des voies respiratoires..
  7. De plus, le corps, qui perçoit l'alcool et la fumée de tabac comme des substances intoxicantes, tente d'éliminer leurs composants de la circulation sanguine générale..
  8. Et il le fait en partie par la salivation, ce qui contribue au dessèchement des muqueuses..

La prévention

  • Pour vous protéger des violations dans lesquelles la gorge sèche apparaît, vous pouvez limiter l'impact des facteurs négatifs.
  • Il vaut mieux renoncer aux mauvaises habitudes comme fumer et boire.
  • Vous devez également suivre un régime de consommation d'alcool, surtout en été, afin d'éviter la déshydratation..
  • Une personne doit boire deux litres d'eau par jour..
  • Si la gorge sèche se produit constamment et provoque un inconfort grave, vous devriez penser à ajuster le régime: il devrait y avoir moins d'aliments salés, gras et frits au menu..
  • Le traitement de toute maladie respiratoire est une étape importante de la prévention, et il est préférable de le faire dans les premiers stades..
  • Sinon, même une rhinite relativement inoffensive peut entraîner une complication sous la forme d'une gorge sèche..

Causes de la sensation de gorge sèche et comment se débarrasser de ce symptôme

La gorge sèche est une sensation inconfortable qui se développe à la suite d'une évolution subaiguë ou chronique de pathologies infectieuses. Dans certains cas, son origine physiologique est possible..

Comme le montre la pratique médicale, il s'agit le plus souvent de pathologies infectieuses. Tout le monde rencontre une condition similaire: selon les statistiques, la gorge et la bouche sèches se développent chez 100% des personnes de la population à un moment ou à un autre. Dans de nombreux cas, nous parlons de la norme.

Dans quelles situations devez-vous sonner l'alarme et quand vous rendre chez un spécialiste?

Il n'y a qu'une seule raison physiologique - c'est une situation émotionnellement saturée. De nombreuses personnes sont au courant des cas où, à la suite du stress, une gorge sèche se développe, une gêne dans la cavité buccale.

La raison en est la production intense d'hormones de stress (cortisol, adrénaline, noradrénaline) et de certaines autres substances.

Ils provoquent une diminution de la production de salive et de la sécrétion naturelle de l'oropharynx, ce qui provoque la formation de sensations désagréables.

Le principal symptôme peut être ajouté: une sensation de boule dans la gorge, une incapacité à avaler, une sensation de gonflement dans la bouche. C'est avec cette variante de manifestation que les gens se rencontrent le plus souvent..

Cependant, cette condition ne dure pas plus de quelques heures, si la sécheresse et le mal de gorge persistent plus longtemps, vous devez rechercher des raisons.

Facteurs pathologiques

Les causes de maladies peuvent être divisées en plusieurs catégories. Parmi eux se trouvent:

  • Sécheresse de la gorge due aux infections virales et bactériennes.
  • Causes endocriniennes.
  • Réactions allergiques.
  • Pathologies du tube digestif.
  • Autres facteurs.

Ici, vous devez comprendre plus en détail.

Infections virales et bactériennes

Les causes de la gorge sèche sont principalement infectieuses. Les agents suivants peuvent provoquer une sensation inconfortable:

  • Staphylocoques. Flore pyogène. Habituellement, nous parlons du sous-type d'or du micro-organisme. Traiter avec cet agent est extrêmement difficile. Il crée des conglomérats résistants aux médicaments. De plus, les staphyocoques sont très résistants à de nombreux antibiotiques..
  • Streptocoques. Le sous-type d'agent bêta-hémolytique est particulièrement dangereux. Provoque le développement de processus purulents intenses dans l'oropharynx. Cependant, une évolution latente de la maladie est possible..
  • Virus de l'herpès. De la première à la sixième sous-espèce. Les souches des quatrième et cinquième types sont les plus dangereuses pour la santé et la vie. Ils provoquent le plus souvent une sécheresse de l'oropharynx..
  • Papillomavirus humains.
  • Micro-organismes atypiques. Comme la chlamydia, l'uréeplasma, les mycoplasmes, les trichomonas, la gardnerella, le gonocoque. Ils pénètrent dans la cavité buccale lors de contacts oro-génitaux et à la suite du non-respect des règles d'hygiène personnelle.

Pathologies causées par eux

Les maladies courantes qui provoquent une sécheresse lors de la déglutition comprennent:

Un autre nom est l'angine de poitrine. Lésion inflammatoire de l'oropharynx en général et des amygdales palatines en particulier. Parfois, le palais mou est impliqué dans le processus pathologique..

Les symptômes sont multiples. Souvent, les patients souffrent de maux de gorge sévères, de sécheresse, de brûlures et de démangeaisons, qui ne peuvent pas être éliminés simplement en grattant la zone touchée..

Un exsudat jaunâtre ou vert peu abondant est évacué de la gorge. C'est du pus. La caractéristique de la maladie est ce qu'on appelle les bouchons d'amygdalite. Grumeaux jaunâtres avec une odeur putride piquante. Il s'agit de caillots de pus.

Preuve objective d'amygdalite - hyperémie du pharynx, structure lâche de la paroi pharyngée postérieure, plaque blanche sur les parois de la gorge.

Traiter la pathologie avec des antibiotiques, des antiseptiques et des anti-inflammatoires.

A beaucoup à voir avec l'amygdalite. Cependant, non seulement les amygdales sont impliquées dans le processus de la maladie, mais tout l'oropharynx..

Le patient ressent des démangeaisons, des brûlures, des maux de gorge lors de la déglutition, ne peut pas manger normalement. Il y a une gorge rouge et une toux sans mucosités (improductives). Le patient perd la capacité de parler: la voix devient rauque, faible ou disparaît complètement.

Il est nécessaire de consommer plus de liquide chaud, de se gargariser avec des solutions antiseptiques et de prendre des antibiotiques.

Lésion inflammatoire de la muqueuse laryngée. Elle s'accompagne non seulement d'une sensation de sécheresse, mais également d'une sensation de contraction de la gorge, d'une forte toux aboyante, qui épuise le patient la nuit et ne s'affaiblit pas même après la prise de médicaments antitussifs.

Le traitement est nécessaire avec des médicaments qui suppriment le centre réflexe et réduisent la sensibilité de l'épithélium cilié.

  • Grippe, infections virales respiratoires aiguës. Ce genre d'inconfort a été ressenti par tout le monde au cours d'un rhume..
  • Lésions fongiques. Généralement des champignons du genre Candide. Le plus souvent, un type de pharyngite se développe, la pharyngomycose.

Cette liste de maladies est la cause la plus fréquente de sécheresse de la gorge et est dans tous les cas causée par une inflammation du larynx et des déchets de bactéries et de virus. La sensation désagréable s'explique par une diminution de l'intensité de la production de sécrétions naturelles.

Pathologies endocriniennes

Le plus souvent, dans cette catégorie de causes, le symptôme se développe à la suite d'une hypo- ou hyperfonction de la glande thyroïde. Dans le premier cas, nous parlons d'hypothyroïdie, dans le second - d'hyperthyroïdie (thyrotoxicose).

L'hyperfonction thyroïdienne se forme à la suite d'un excès d'iode dans le corps. Elle s'accompagne d'une masse de manifestations: une modification du poids corporel, à la fois vers le bas et vers le haut (la première est plus fréquente), de la fièvre, des douleurs dans la glande thyroïde, des modifications du soulagement du cou.

Sèche la gorge dans cette situation en raison de l'hypofonction des glandes salivaires: elles ne peuvent pas produire de manière adéquate des sécrétions muqueuses mucoïdes. D'où la sécheresse et l'inconfort..

L'hypofonction est un peu moins courante. C'est presque asymptomatique. Les facteurs de développement de la sécheresse sont les mêmes.

En outre, le diabète sucré à un stade sévère est un facteur important dans la formation d'un symptôme pathologique chez l'adulte. Les patients atteints d'une maladie décompensée souffrent de soif et de sécheresse de la bouche pendant une longue période, sans symptômes supplémentaires.

Réactions allergiques

Les allergies sont considérées comme l'une des principales causes d'inconfort pharyngé. La réaction se forme comme suit: une substance allergène pénètre dans le corps.

Cela peut être un pigment, une particule de poussière, du pollen, etc. Dans le cadre du système décrit, un allergène est appelé antigène. Le corps prend la structure parfois inoffensive pour un envahisseur dangereux et initie une réponse immunitaire.

Des anticorps spéciaux, des immunoglobulines, sont produits, qui se combinent avec des antigènes, créant un seul complexe. Il se dépose sur les cellules et les tissus, endommageant les structures cytologiques spéciales - basophiles.

L'histamine est activement libérée, ce qui provoque une inflammation, des démangeaisons et des brûlures. Le résultat est une sécheresse de l'oropharynx. Surtout souvent, nous parlons du facteur alimentaire (alimentaire).

Des antihistaminiques seront nécessaires pour faire face à la libération de médiateurs inflammatoires.

Maladies du tube digestif

Gastrite, œsophagite par reflux et ulcères d'estomac. Toutes ces maladies s'accompagnent d'un reflux d'acide de l'estomac vers l'œsophage..

Souvent, le jus entre dans la gorge, provoquant des brûlures chimiques, qui ne font que provoquer une sécheresse de la gorge. De plus, le patient ressent un goût amer dans la bouche, une sensation de brûlure dans l'œsophage, dans certains cas, des nausées et des vomissements sont possibles.

Avec la gastrite et l'ulcère gastroduodénal, ces symptômes s'aggravent après avoir mangé et le reflux se caractérise par une exacerbation nocturne.

Autres raisons

D'autres facteurs comprennent:

  • Prendre certains médicaments. Surtout souvent, nous parlons d'antiseptiques, de médicaments antibactériens locaux. Peut-être le développement d'un symptôme aussi désagréable à la suite d'un gargarisme avec de la soude. De nombreux médicaments assèchent la gorge, en particulier ceux contenant de l'alcool.
  • Air intérieur sec excessif.
  • Brûlures thermiques et chimiques de l'oropharynx.

Le diagnostic peut être fait par exclusion. Cependant, l'option la plus correcte est de consulter un médecin..

Symptômes associés

Les symptômes comprennent les éléments suivants:

  • Gorge irritée.
  • Toux intense. Se développe à la suite de la transpiration. Généralement sec ou peu productif, avec une petite quantité d'expectorations visqueuses claires ou purulentes.
  • Douleur dans la région du larynx, irradiant vers le cou, les dents, les oreilles.
  • Sensation d'un corps étranger dans la gorge. Il est généralement difficile de respirer en raison de la formation d'un gonflement des amygdales et du palais mou. Cela peut être dangereux, en raison du rétrécissement de la lumière du larynx, il est donc recommandé de consulter d'urgence un médecin.
  • Incapacité à avaler normalement.
  • Hyperthermie au niveau des marques fébriles (38-39 degrés et légèrement plus). Preuve presque toujours en faveur d'un processus infectieux.
  • Perte de voix ou changement de timbre.
  • Inflammation de la conjonctive des yeux (conjonctivite secondaire).
  • Violation de la respiration nasale, nez qui coule.
  • Douleur dans les muscles, les articulations, symptômes d'intoxication générale du corps.

Ce n'est qu'une petite partie des manifestations possibles. Tout dépend de la maladie sous-jacente.

Mesures diagnostiques

Au tout début, il est recommandé de consulter un thérapeute. Il aidera à réaliser le diagnostic initial (examens de routine avec examen de l'oropharynx, mesure de la température corporelle, etc.). Ensuite, le médecin donnera des références à des spécialistes spécifiques.

Vous trouverez ci-dessous une liste de médecins capables de fournir des soins médicaux compétents:

  1. Oto-rhino-laryngologiste. Le plus souvent, c'est à lui qu'ils vont avec des problèmes d'oropharynx et de nasopharynx..
  2. Endocrinologue. Aide à combattre les pathologies hormonales.
  3. Neurologue. Il lui est fait référence en cas de troubles de l'innervation de l'oropharynx à la suite de maladies de la colonne vertébrale et d'autres pathologies.
  4. Gastro-entérologue. Spécialiste des maladies du tractus gastro-intestinal.
  5. Allergologue-immunologiste. Aide à faire face aux réactions allergiques, comme l'indique le nom de la spécialité.

Lors du rendez-vous initial, tous les spécialistes interrogent le patient sur les plaintes, leur durée et leur calendrier.

Il est important de recueillir une histoire individuelle et familiale et de clarifier si le patient fume ou abuse de l'alcool. Ces facteurs affectent également la probabilité de sécheresse de la gorge..

À l'avenir, des études spécialisées sont nécessaires:

  • Évaluation visuelle de l'oropharynx.
  • Laryngoscopie. Examen endoscopique spécialisé. Permet de vérifier le diagnostic de laryngite. Un examen désagréable, mais dans certains cas nécessaire.
  • Analyse sanguine générale. Il permet d'évaluer l'état du corps, d'identifier une inflammation et une réaction allergique. Dans le cas d'un processus inflammatoire, une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes est observée, ainsi qu'une augmentation du nombre de leucocytes.
  • Biochimie du sang.
  • Examen endoscopique du tractus gastro-intestinal dans les sections initiales. La technique FGDS notoire est la plus courante. Permet de voir de vos propres yeux l'état des organes et des tissus.
  • Tests allergiques. Nécessaire pour déterminer avec précision les substances auxquelles le corps réagit.
  • Tests de résistance. Le patient est directement confronté à des substances allergènes dangereuses pour déterminer la réaction.
  • Examen neurologique.

Les techniques envisagées sont appliquées dans le système.

Méthodes d'élimination des symptômes

Un traitement soigneux de la maladie sous-jacente à l'origine du symptôme est nécessaire. L'élimination des manifestations seulement est une mesure temporaire.

Vous pouvez rapidement vous débarrasser de la gorge sèche en suivant quelques conseils simples:

  • Vous devez boire autant de liquide que possible. Cela activera le travail des glandes salivaires. L'eau, les jus naturels, les boissons aux fruits et les décoctions de baies et de fruits sont les mieux adaptés.
  • Il est nécessaire de reconsidérer le traitement d'autres pathologies si cela provoque une sécheresse du pharynx. Mais cela ne devrait être fait que sous la supervision d'un médecin..
  • Vous pouvez vous rincer la gorge avec une décoction de camomille ou d'aloès, elles adoucissent bien les muqueuses. Les préparations sont préparées comme suit: vous devez prendre une cuillère à café de matières premières et la verser avec un verre d'eau bouillante. Laissez infuser, filtrer et refroidir. Appliquer deux fois par jour. L'allergie est possible, par conséquent, vous devez d'abord évaluer la nature de la réaction du corps.
  • Les inhalations avec une solution saline (chlorure de sodium à 0,9%) et de l'eau minérale hydratent bien la surface du nasopharynx et aident à soulager le patient de la sécheresse pendant plusieurs heures.
  • Pastilles - Strepsils, Dr. Theiss, Halls. Ils ont un léger effet anti-inflammatoire et augmentent la production de salive, qui mouille les tissus secs.

Se gargariser avec du bicarbonate de soude et du sel n'est pas recommandé. Également écorce de chêne. La sécheresse peut s'aggraver.

L'inconfort dans la gorge est courant. En règle générale, il disparaît de lui-même. Dans certains cas seulement, des soins médicaux spécialisés sont nécessaires.

Néanmoins, le symptôme indique assez souvent des processus pathologiques. Pour y faire face, vous devez guérir la maladie sous-jacente. La thérapie symptomatique produit des résultats temporaires.

Gorge sèche: causes, traitement et symptômes dangereux

Avec la douleur et le mal de gorge, la sécheresse apparaît souvent chez des personnes en parfaite santé. En règle générale, il est provoqué par le début du développement de toute maladie du nasopharynx, par conséquent, il ne vaut certainement pas la peine d'ignorer un tel phénomène..

Bien sûr, à un stade précoce, toute maladie de caractère ORL est traitée beaucoup plus facilement et la gorge sèche ne fait pas exception..

Causes et symptômes

La gorge sèche peut être le symptôme de nombreuses maladies.

La gorge sèche est un concept qui combine non seulement cette sensation, mais également une rougeur prononcée de la muqueuse nasopharyngée et, en règle générale, sa transpiration. Il peut y avoir de nombreuses raisons à ce phénomène, cependant, indépendamment d'elles, la sécheresse est provoquée par le fait que la salive cesse d'être produite dans le volume approprié, ce qui entraîne une sensation désagréable..

Il convient de noter qu'une telle pathologie est souvent de nature physiologique, elle est temporaire et totalement sans danger pour l'homme, mais lorsqu'elle apparaît, vous devez également vous méfier, car la pathologie peut également être déclenchée par une microflore défavorable..

Le plus souvent, la gorge sèche se produit pour l'une des raisons suivantes:

  1. congestion nasale chronique, provoquant une respiration fréquente par la bouche, qui, à son tour, «assèche» la gorge
  2. déshydratation
  3. avoir une si mauvaise habitude que de fumer
  4. maladies de la glande thyroïde
  5. développement d'une maladie bactérienne ou infectieuse (amygdalite, oreillons, rhume, etc.)
  6. pathologies plus graves du nasopharynx affectant les glandes salivaires (lésions locales, traumatisme, hypothermie, cancer, etc.)
  7. chimiothérapie précédente
  8. réaction allergique
  9. caractéristiques de la physiologie d'une personne en particulier
  10. l'apparition d'un effet secondaire sur les drogues, l'alcool ou la nourriture

Il faut comprendre que pour organiser le traitement correct, il est important de déterminer la véritable cause de la gorge sèche. En fonction de cela, une sensation désagréable dans le nasopharynx peut être permanente, temporaire ou intermittente. Dans la plupart des cas, la gorge sèche est également accompagnée de symptômes tels que:

  • chatouillement
  • douleur
  • rougeur
  • moins souvent - toux, fièvre, écoulement nasal

En remarquant au moins quelques-uns des symptômes présentés ci-dessus, vous devez vous méfier et commencer à déterminer la cause de la pathologie, car sans cela, il ne sera pas possible de se débarrasser de la sensation désagréable.

Signes de danger - lorsqu'un médecin est nécessaire

La gorge sèche est complétée par des symptômes alarmants - un signe dangereux!

Bien sûr, si la gorge sèche est temporaire, alors ne vous inquiétez pas et il est seulement important de l'attendre, en arrêtant éventuellement le phénomène désagréable. Cependant, avec la présence constante ou périodique d'une telle sensation, il est au moins nécessaire de commencer à identifier sa véritable cause de l'apparition..

Dans certains cas, le diagnostic et le traitement ultérieur peuvent être traités indépendamment, naturellement, avec certaines compétences et connaissances. Mais il faut comprendre que dans un certain nombre de situations, l'automédication et l'autodiagnostic ne peuvent qu'aggraver la situation..

La gorge sèche nécessite l'attitude la plus attentive si elle s'accompagne de signes dangereux. La liste de ceux-ci est la suivante:

  1. tousser
  2. température élevée
  3. crises d'asthme
  4. incapacité à hydrater le nasopharynx par vous-même
  5. instabilité de la respiration correcte

Avec la manifestation de tels symptômes, il est impossible de reporter une visite à la polyclinique, car cela signale souvent le développement de maladies graves. N'oubliez pas que seul un spécialiste qualifié disposant de l'équipement et des connaissances nécessaires peut déterminer la véritable cause de la maladie et prescrire le bon traitement..

Que faire? Quel médecin contacter

Premier examen, puis traitement!

En règle générale, une gorge sèche trouve les gens dans les endroits les plus inattendus et n'est pas prise au sérieux par eux. Malgré cela, avec le temps, les symptômes désagréables commencent à s'intensifier, ce qui attire souvent l'attention des patients potentiels..

Afin d'éviter le traitement à long terme d'une éventuelle maladie ou simplement d'arrêter un symptôme désagréable, il suffit de prendre un certain ensemble de mesures, notamment:

  • organisation d'une boisson abondante, prise de vitamines et d'immunostimulants naturels (thé au miel, citron, etc.)
  • exclusion de l'alimentation des aliments irritant la muqueuse de la gorge (plats épicés, très chauds)
  • fournir au patient des conditions environnementales normales: humidité confortable, température, etc.
  • si nécessaire, prendre des médicaments visant à hydrater le nasopharynx ou à soulager l'enflure / la douleur / la rougeur

S'il n'a pas été possible de résoudre le problème par vous-même et que la symptomatologie est exagérée, vous ne pouvez pas éviter de contacter un médecin. Tout d'abord, vous devez consulter un thérapeute qui vous examinera attentivement et tirera des conclusions superficielles..

Après cela, plusieurs options pour l'issue des événements sont possibles:

  • Tout d'abord, vous serez invité à passer des tests qui vous aideront à déterminer le cours ultérieur du traitement..
  • Deuxièmement - vous serez redirigé vers un autre spécialiste qui travaille sur des problèmes similaires.
  • Troisièmement, le thérapeute pourra, par observation, identifier la cause de la pathologie et prescrire le bon traitement, que vous devez suivre.

Il est important de comprendre que ce n'est que dans la clinique qu'ils peuvent donner les bons conseils sur le traitement.Par conséquent, s'il existe de bonnes raisons de consulter un spécialiste, n'ignorez pas cet événement. Rappelez-vous - il s'agit de votre santé.

Traitement médical

Diagnostic correct - traitement efficace!

Un traitement médicamenteux spécifique pour la gorge sèche est prescrit en fonction de la cause de son apparition. Le symptôme lui-même est arrêté tout simplement. À cette fin, des médicaments tels que:

  1. Gouttes nasales. Tout produit à base de sels de mer ou de solution saline fera l'affaire. Les gouttes doivent être égouttées à chaque fois avant d'aller au lit et plusieurs fois pendant la journée. Dosage - pas plus de 1-2 gouttes dans chaque narine.
  2. Pastilles et pilules pour la gorge. Ces médicaments sont sélectionnés en tenant compte des caractéristiques de chaque cas spécifique. Il convient de noter que ces médicaments doivent être choisis selon le principe: du plus faible en effet au plus grave. La posologie et la méthode d'utilisation sont déterminées selon les instructions fournies avec le médicament..
  3. Humidificateurs d'air. En plus des fonds mentionnés précédemment, des humidificateurs d'air spéciaux qui aideront la gorge muqueuse à commencer à fonctionner normalement sont excellents pour lutter contre la gorge sèche. Le choix de ces fonds est effectué en fonction des préférences individuelles du patient, car ils peuvent avoir divers additifs aromatiques dans leur composition..

Une liste plus précise de médicaments pour traiter la gorge sèche ne peut être déterminée que si la véritable cause du symptôme est connue..

Il faut comprendre qu'avec les affections de la thyroïde ou des glandes salivaires et avec les maladies ORL, le traitement médicamenteux est tout simplement incomparable, par conséquent, nous nous limiterons aux informations présentées précédemment concernant l'élimination de la gorge sèche à l'aide de médicaments de la pharmacie..

Recettes folkloriques

Nous traitons la gorge sèche avec du jus de carotte et du miel!

À la fin du matériel d'aujourd'hui, nous présenterons les remèdes populaires les plus efficaces pour se débarrasser de la gorge sèche. Le choix d'une telle thérapie est important à faire en tenant compte du fait que le patient n'est pas allergique aux composants constitutifs du médicament. Sinon, les recettes folkloriques n'ont pas de contre-indications.

Ainsi, les meilleurs remèdes populaires pour la gorge sèche sont représentés par la liste suivante:

  • Tisanes et autres boissons chaudes et vitaminées. Pour leur préparation, vous pouvez utiliser la collection d'herbes médicinales, de baies, de miel et de produits similaires. Il est conseillé de prendre des boissons plus souvent, au moins 3 à 5 fois par jour. Ils hydratent parfaitement la membrane muqueuse et soulagent les symptômes désagréables..
  • Eau acétique. Il est également facile de préparer ce remède. Pour ce faire, mélangez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme avec un verre d'eau tiède. Le mélange résultant est gargarisé. Cette solution de gargarisme aide à hydrater la gorge et à soulager les symptômes. Il est conseillé de répéter le rinçage à l'eau vinaigrée toutes les deux heures tout au long de la journée et toujours après un repas.
  • Jus de carotte au miel. Ce produit est préparé à partir de 1 partie de jus de carotte et 1 partie de miel fondu. Il est utilisé environ 2 à 4 fois par jour pour un demi-verre. Le médicament soulagera non seulement l'inconfort de la gorge, mais stimulera également le système immunitaire du corps.
  • Jus de chou ou jus de canneberge. «Médicaments» très efficaces issus de la médecine traditionnelle. La méthode d'administration, la posologie et l'effet sont similaires au remède précédent.
  • Cassis. Il est utilisé pour les affections du nasopharynx sous toute forme et quantité. Un traitement extrêmement efficace pour la gorge sèche et les causes de la nature ORL qui la provoque.

N'oubliez pas que l'utilisation de la médecine traditionnelle n'est possible qu'avec une évolution frivole de la maladie. Dans d'autres cas, la prise de médicaments ne peut être évitée..

En général, la gorge sèche n'est pas si difficile à guérir si vous connaissez les principes de base de la thérapie pour cette pathologie..

L'essentiel dans le processus de traitement est d'utiliser le matériel présenté précédemment et d'agir exclusivement pour le bien de votre santé. Nous espérons que l'article a répondu à vos questions. Bonne chance dans l'organisation de la thérapie et de la santé!

Comment hydrater la gorge sèche

Gorge sèche - un tel diagnostic, disent les médecins, peut aujourd'hui être délivré à presque tous les habitants des grandes villes, des colonies avec une industrie développée. De nombreux facteurs sont à l'origine du problème - des mauvaises habitudes aux maladies graves. Ce qui menace la gorge sèche, ce qui la cause, comment s'en débarrasser?

Il y a vraiment de nombreuses raisons qui contribuent à l'apparition de la gorge sèche. Le nombre de «ménages», en fonction de l'influence de facteurs externes, de l'environnement, du mode de vie, comprend:

Température, qualité de l'air. Un tel inconfort se produit par temps venteux sec, gel; au début de la saison de chauffage, lorsqu'il est difficile de maintenir une humidité optimale dans les appartements.

Polluants et irritants - poussières industrielles, vapeurs, air ambiant pollué, fumée de tabac, etc. Certains types d'aliments, boissons. Ainsi, le café sèche la gorge "grâce" à ses propriétés diurétiques.

Il en va de même pour le thé, qui contient également beaucoup de caféine, ce qui provoque ce phénomène. Pour des raisons évidentes, il faut éviter les cornichons.. Respiration buccale (surtout pendant le sommeil). La nuit, l'hydratation naturelle de la membrane muqueuse n'est pas si intense.

Ce schéma respiratoire est également souvent accompagné de ronflements, ce qui augmente le traumatisme de la gorge et augmente le risque d'inflammation. Les antibiotiques, par exemple, ont un effet similaire..

Une sensation de sécheresse dans la gorge peut également être l'une des manifestations d'une maladie grave. Parmi eux:

Destruction (amincissement) des muqueuses. Le patient ressent non seulement une sécheresse dans la gorge, dans la bouche, mais également dans la cavité nasale. Cette caractéristique physiologique est typique des personnes âgées, des enfants.Développement du goitre, autres pathologies thyroïdiennes.

Le fait est que la production excessive d'hormones par cet organe endocrinien entraîne une indigestion, une diminution de la salivation..

Si une sensation de transpiration a été ajoutée à la «gorge sèche», une toux sèche et improductive en souffre, cela peut indiquer une réaction allergique à tout irritant (poussière, poils d'animaux, pollen de plantes). Tumeurs, inflammation purulente, processus infectieux des amygdales.

Ce qui précède peut provoquer un gonflement de la membrane muqueuse, ce qui empêche la salive d'irriguer correctement le pharynx.Cancer de la gorge, du larynx. En plus d'une mauvaise hydratation de la gorge, une personne est confrontée à un enrouement, un essoufflement, une gêne lors de la déglutition, souvent une douleur irradiant dans l'oreille. La sensibilité est altérée dans certaines zones de la tête et du cou.

Et ce n'est pas une liste complète des maladies pour lesquelles la gorge sèche est l'un des symptômes typiques..

Que ce passe-t-il?

Dans cette condition, la gorge sèche se transforme parfois en une sensation de brûlure, de transpiration. De telles sensations deviennent plus intenses lors des conversations, d'autres charges sur la voix et le matin avec les premières gorgées, la douleur survient, qui est localisée dans un endroit arbitraire.

Comme dans la plupart des cas, la gorge sèche est un compagnon d'autres plaies, elle peut être accompagnée de:

nez qui coule et toux; douleurs musculaires; faiblesse générale; voix «affamée»; fièvre; larmoiement excessif; amygdales rouges et hypertrophiées.

Comment est diagnostiqué?

Même si vous êtes presque à cent pour cent sûr que rien de terrible n'est associé à la gorge sèche, vous devez quand même consulter un oto-rhino-laryngologiste qui déterminera le véritable état des choses..

Le diagnostic de la maladie comprend l'examen de l'organe affecté, la collecte de l'anamnèse (moment d'apparition des symptômes, nature des plaintes, présence de facteurs traumatiques récents, par exemple, examen gastroscopique).

Le médecin posera également des questions sur les conditions de travail, les mauvaises habitudes.

  • Il est également montré en train d'effectuer:
  • pharyngoscopie - examen du pharynx à l'aide d'un éclairage artificiel, d'une spatule, d'un miroir spécial; sélection de prélèvements sur les amygdales, le nasopharynx, pour exclure les infections virales, bactériennes et fongiques.
  • De plus, l'ORL peut envoyer le patient pour consultation à:
  • endocrinologue; gastro-entérologue; neuropathologiste.
  • Les spécialistes restreints, à leur tour, nommeront, si nécessaire, des études supplémentaires concernant leur «domaine de responsabilité».

La médecine traditionnelle propose de nombreuses recettes pour aider à se débarrasser du problème. Les médecins appellent toute boisson chaude l'un des premiers moyens d'hydrater une gorge sèche. Les tisanes (camomille en pharmacie, sauge) sont considérées comme particulièrement utiles. Pour les adoucir, pour diversifier le goût de boire, il est recommandé d'ajouter du miel

Pour les maux de gorge, le vinaigre de cidre de pomme naturel est également largement utilisé (il a une riche couleur ambrée, il ne doit pas contenir d'arômes). Une cuillère à soupe de ce produit sain est diluée dans un verre d'eau tiède et utilisée pour le rinçage. La solution hydrate non seulement la gorge, elle a un effet néfaste sur la flore bactérienne, soulage l'irritation de la membrane muqueuse.

Il y a quelque chose à offrir pour le traitement à domicile et la médecine traditionnelle.

Avant d'aller au lit, les médecins recommandent de faire couler une solution saline ou saline dans le nez (1 cuillère à café de sel dans un verre d'eau tiède) à raison d'une pipette.

Pendant une courte période (dans les 2-3 heures), la membrane muqueuse de la gorge sera protégée du dessèchement par de l'huile végétale (olive, tournesol ordinaire, etc.). Il est choisi sur le principe de l'absence de sensation de «brûlure», d'irritation.

Le «médicament» goutte à goutte à la même dose que la solution saline.

Les pastilles, les pastilles en vente libre (par exemple, Septolete, Halls, Trahisan, etc.) aident également à soulager la gorge sèche. Les "comprimés" adoucissent la membrane muqueuse, combattent les microbes, soulagent l'inflammation et certains aident également à renforcer le système immunitaire.

Afin de ne pas peiner avec une «gorge sèche», une attention particulière doit être portée à l'humidité dans la maison (optimale est de 40 à 60%), surtout en hiver.

À ces fins, des humidificateurs mécaniques, des appareils à vapeur (ils fonctionnent comme une bouilloire) ou des appareils à ultrasons sont souvent utilisés..

Cependant, il existe un moyen plus simple de saturer les pièces d'humidité - placez de petits récipients d'eau sur les radiateurs de chauffage ou y suspendez des draps et des serviettes humides..

  1. Les prévisions sur la rapidité avec laquelle il sera possible d'oublier la gorge sèche douloureuse dépendent de la cause profonde de la maladie, de la rapidité de l'admission à l'hôpital et de l'âge du patient..
  2. Pour réussir à se débarrasser de la gorge sèche ou empêcher complètement son apparition, les médecins conseillent également de reconsidérer sérieusement leurs habitudes et de prendre un certain nombre d'actions. Besoin de:
  3. boire plus d'eau propre ordinaire; nettoyer, rincer les dents de haute qualité; arrêter de «fumer», prendre de l'alcool; ne pas déclencher de maladies affectant les voies respiratoires supérieures.

Gorge sèche

Gorge sèche - un symptôme accompagnant les maladies des voies respiratoires supérieures.

Lorsque les premiers signes de gorge sèche apparaissent et que vous consultez un médecin, vous pouvez éviter le développement d'un processus pathologique et de complications.

Causes de la gorge sèche

  • Infections des voies respiratoires supérieures de nature virale, bactérienne ou fongique. Dans ce cas, le symptôme de la gorge sèche est le premier signe du développement d'un rhume, dont la principale manifestation clinique est un mal de gorge, une toux, un nez qui coule, des éternuements, un enrouement, de la fièvre, une détérioration de l'état général.
  • Pharyngite, dont la manifestation est la localisation du processus inflammatoire sur la membrane muqueuse de la gorge avec rougeur locale caractéristique et gonflement de la membrane muqueuse, gorge sèche, douleur à la déglutition et toux sèche.
  • Hypersensibilité aux stimuli externes. Souvent, l'amincissement de la membrane muqueuse et, par conséquent, sa sensibilité excessive se produisent lors de la consommation d'aliments chauds ou froids, du tabagisme, de l'inhalation de vapeurs d'alcalins et de métaux lourds lors de travaux dangereux.
  • Caractéristiques physiologiques (enfants et vieillesse). L'atrophie chez les personnes âgées et le sous-développement de la muqueuse pharyngée chez les enfants entraînent une gorge sèche en cas d'inhalation d'air sec. De plus, la respiration buccale s'accompagne souvent d'une bouche sèche..

Traitement

Le traitement de la gorge sèche doit commencer par une visite chez un oto-rhino-laryngologiste (un oto-rhino-laryngologiste traite les maladies du pharynx, de la trachée, du larynx et de toutes les autres zones anatomiques qui les bordent). C'est lui qui évaluera l'état de la muqueuse pharyngée, identifiera les signes d'inflammation et prescrira un traitement adéquat, en tenant compte des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Si la cause de la gorge sèche est un processus inflammatoire sur la membrane muqueuse, un traitement avec des médicaments antibactériens, des antiseptiques qui ont un effet néfaste sur toute microflore, annulant la cause de la maladie sera suffisant.

Si la cause de la gorge sèche est une sensibilité accrue de la membrane muqueuse aux facteurs environnementaux, des médicaments sont nécessaires pour améliorer l'apport sanguin à la membrane muqueuse et la régénération des tissus. De plus, des émollients sont nécessaires, c'est-à-dire à base d'huile (huile de lin, de carotte ou de noix).

Si la cause de la sécheresse de la muqueuse est la présence de défauts dans les caractéristiques anatomiques et physiologiques de la structure du nasopharynx, leur correction est nécessaire (parfois par chirurgie).

Que faire avec la gorge sèche

De plus en plus souvent, de nombreux patients recourent à un traitement homéopathique pour diverses affections. La popularité est motivée par de nombreux facteurs justifiables.

Premièrement, le principe de l'homéopathie vise à éliminer la cause profonde de toute maladie, plutôt que d'éliminer temporairement les symptômes..

Deuxièmement, les médicaments homéopathiques n'ont pratiquement aucun effet secondaire, ils sont prescrits même aux nourrissons.

Si nous parlons de traitement homéopathique de la xérostomie, dans la plupart des cas, les homéopathes prescrivent les médicaments suivants:

  1. Aconitum (Aconit) - est prescrit pour la sécheresse, accompagnée d'une épaisse floraison blanc jaunâtre sur la langue;
  2. Aesculus (Aesculus) - membrane muqueuse trop sensible, sensation de brûlure, sèche dans la bouche;
  3. Alumine (alumine) - sécheresse le matin, odeur putride et cavité buccale;
  4. Anacardium (Anacardium) - amertume, gorge sèche;
  5. Arnica - bouche sèche, soif intense;
  6. Album Arsenicum (Arsenicum album) - prescrit pour les lèvres «desséchées»;
  7. Belladonna (Belladonna) - indiqué pour brûler la langue, ainsi que pour la bouche sèche, mais sans sensation de soif;
  8. Cannabis sativa (Cannabis sativa) - indiqué pour les patients qui ont une sensation de lèvres collantes;
  9. Carbonaum sulfuratum (Carboneum sulphuratum) - aide à soulager la soif insatiable;
  10. Chine (Chine) - évite la formation d'une salive épaisse et visqueuse et d'une épaisse plaque grisâtre;
  11. Coca (Coca) - sécheresse matinale;
  12. Échinacée (échinacée) - sécheresse du larynx, lors de la prise de médicaments, elle brûle la membrane muqueuse;
  13. Ferrum muriaticum - sèche la bouche, sans le goût de la nourriture;
  14. Hyoscyamus - salive salée, sensation sèche.

Il convient de noter que l'auto-administration de médicaments homéopathiques n'est autorisée que dans des cas isolés de manifestation de symptômes de xérostomie comme aide d'urgence. Si la maladie survient souvent ou vous dérange constamment, vous devez prendre rendez-vous avec un homéopathe, qui vous prescrira un examen approprié, identifiera la cause de la maladie et vous prescrira un traitement..

La sécheresse de la bouche est un symptôme qui indique une grande variété de maladies, accompagnée d'une réduction de la quantité de salive. Cette condition est appelée xérostomie dans les cercles médicaux..

La bouche sèche est divisée en deux types:

  1. Objectif.
  2. Subjectif.

La sécheresse objective s'accompagne toujours d'une perturbation de la production de salive, tandis que la sécheresse subjective n'est associée à aucune modification concomitante du travail des glandes salivaires..

En règle générale, cette condition se manifeste chez une personne par le désir de boire de l'eau..

Si la cause était la soif la plus ordinaire, alors pour éliminer cette sensation, il suffit juste de reconstituer le liquide perdu par le corps.

En un jour seulement, les glandes salivaires d'une personne en bonne santé sécrètent environ deux litres de salive. Il contient des sels minéraux, de l'eau, du mucus, du lysozyme et des enzymes, dont la tâche est de digérer les glucides.

Si le corps humain ne produit pas suffisamment de salive, une bouche sèche se produit, qui, à son tour, s'accompagne d'un certain nombre de symptômes supplémentaires:

  • enrouement de la voix;
  • augmentation de la viscosité des sécrétions salivaires;
  • mauvaise haleine;
  • besoin de boire;
  • désir de se rincer la bouche;
  • problèmes de conversation, de mastication et de déglutition;
  • diminution du sens des goûts;
  • Lèvres gercées;
  • douleur à la bouche.

Si la sécheresse de la bouche persiste pendant une période suffisamment longue, cela peut entraîner les conséquences suivantes:

  • maladie parodontale;
  • stomatite;
  • symptômes dyspeptiques;
  • violation de la microflore de la cavité buccale causée par un manque de lysozyme;
  • le développement de la carie, qui progresse très rapidement;
  • mordre la membrane muqueuse de la bouche pendant le processus de mastication des aliments.

Gorge sèche et mal de gorge: causes et premiers soins au premier signe d'inconfort

19.08.2019 | 15:58 | Joinfo.ua

Les maladies respiratoires sont souvent accompagnées d'un mal de gorge. Et souvent, ils entraînent également une toux sévère - presque des vomissements. Mais il s'avère que cette symptomatologie n'est pas toujours associée à des maladies des organes ORL. Joinfo.ua vous expliquera les causes de ces crises et comment les éliminer..

Pourquoi mal de gorge: causes possibles

En plus de diverses maladies internes, la gorge sèche peut causer un certain nombre de causes externes:

- Augmentation de la sécheresse de l'air intérieur. L'utilisation continue des climatiseurs peut provoquer cette situation. Le plus souvent, ce phénomène se produit chez les travailleurs du «cabinet».

- Tension excessive sur les cordes vocales. Surtout observé chez les personnes de professions créatives (artistes, annonceurs, animateurs) et les enseignants.

- Certains médicaments. Les médicaments pris pour l'insuffisance cardiaque et l'hypertension peuvent provoquer un mal de gorge et une toux sèche.

- Séjour prolongé ou travail dans des pièces à air très pollué. La plupart des mineurs, archivistes, constructeurs (mélange de solutions), bibliothécaires souffrent.

- Ingestion d'un corps étranger dans les voies respiratoires. Ce problème survient principalement chez les jeunes enfants qui mettent dans leur bouche tout ce qui se présente à eux (surtout lorsque leurs dents éclatent). Et aussi, parce que les enfants sont agités et rient et tournoient en mangeant.

Chez l'adulte, ce phénomène peut également survenir avec des facteurs concomitants: forte intoxication alcoolique, conversation et rire en mangeant, manque de professionnalisme du dentiste (ingestion de couronnes, dents extraites, etc.).

- Conversation prolongée dans des tons élevés, ainsi qu'une tentative de parler plus fort que les cordes vocales ne le permettent. Peut être accompagné d'une perte totale de voix.

- Fumeur. Les mauvaises habitudes peuvent provoquer de la transpiration et de la toux et, avec le temps, peuvent conduire à l'oncologie.

- Réactions allergiques. Les facteurs provoquant des réactions allergiques sont la poussière, les poils d'animaux, les plumes d'oiseaux, la fumée de cigarette, le pollen et bien plus encore..

Maladies provoquant une toux sèche:

- Infections respiratoires aiguës, accompagnées d'une inflammation de la gorge. Il devient hyperémique et œdémateux, la muqueuse du larynx s'assèche. Pour faire face au problème qui s'est posé, le mécanisme de protection du corps humain s'allume - toux.

- Les maladies ORL telles que l'amygdalite, l'amygdalite ou la pharyngite provoquent des maux de gorge et de la toux. Cela est dû à une irritation de la membrane muqueuse de l'oropharynx, de sorte que les patients se plaignent souvent que leur gorge est «déchirée». Si le traitement n'est pas commencé à temps, le processus inflammatoire peut se propager aux parties inférieures de l'oropharynx et une laryngite se produit, dont la caractéristique est une toux «aboyante».

- Maladies infectieuses telles que la coqueluche. Les quintes de toux dans cette maladie commencent par un mal de gorge. Et ils sont si intenses qu'ils entraînent parfois des vomissements. La coqueluche survient principalement chez les jeunes enfants.

- Névrose. Il s'agit d'une maladie du système nerveux central, dans laquelle la transpiration et la toux ne sont pas un moyen de protéger le corps et d'éliminer les bactéries des voies respiratoires. Au cours de l'hystérie, caractéristique de la plupart des névroses, le patient commence à avoir une toux sévère et un mal de gorge..

- Insuffisance cardiaque. Avec cette maladie, une stagnation du sang dans les poumons se produit, la membrane muqueuse gonfle, le liquide des vaisseaux pénètre dans les voies respiratoires. En conséquence, les terminaisons nerveuses sont irritées et des crises de toux sèche se produisent..

- Pathologie de la colonne cervicale. Une sensation supplémentaire dans de telles maladies est la sensation persistante d'une «boule dans la gorge». Il survient en raison d'une irritation des terminaisons nerveuses, et non en raison d'un réel obstacle physique.

- L'asthme bronchique. En raison d'une inflammation prolongée des bronches, le plus souvent causée par certains types d'irritants (produits chimiques, allergènes), des crises de toux intense sont observées chez les patients le matin. Ils sont accompagnés de maux de gorge sévères et d'essoufflement..

- Maladies du tractus gastro-intestinal, dans lesquelles le suc gastrique est jeté dans l'œsophage. Ces pathologies incluent le reflux pharyngolaryngé ou gastro-œsophagien. De plus, des brûlures d'estomac, une sensation de «boule dans la gorge», un enrouement de la voix peuvent apparaître.

- Néoplasmes. Lorsque des tumeurs malignes ou bénignes apparaissent, les tissus cervicaux sont comprimés et la lumière du larynx rétrécie.

- Maladies de la glande thyroïde (goitre). Les causes d'un mal de gorge et l'apparition d'une toux sèche sont similaires à oncologiques et se produisent avec une augmentation significative de la taille de la glande thyroïde.

- Diabète. Dans des cas extrêmement rares, un mal de gorge est observé au tout début du diabète sucré en raison d'une muqueuse très sèche.

Parfois, un mal de gorge suivi d'une crise de toux provoque des raisons psychogènes, à savoir:

- une atmosphère domestique malsaine et tendue;
- querelles, stress, soucis pour quelque raison que ce soit;
- aversion pour le travail mal aimé.

Premiers secours

Si des symptômes désagréables sont associés à l'air sec dans la pièce, il n'est pas nécessaire de démonter le climatiseur ou de jeter le radiateur. Il vous suffit d'acheter un humidificateur.

En cas de réactions allergiques, il est nécessaire de minimiser le contact de la personne avec l'allergène. Lorsque vous travaillez dans une pièce contenant une grande quantité de substances nocives, vous devez utiliser un équipement de protection individuelle - masques ou respirateurs.

Une toux sèche causée par une cause psychogène ne se prête pas à un traitement médicamenteux. Il faut créer des conditions de vie confortables dans la maison, éviter au maximum les scandales et le stress, changer de métier.

Le plus important est que lorsque la gorge sèche associée à une maladie apparaît, établissez rapidement le diagnostic correct et commencez le traitement. Parce que le traitement du rhume est fondamentalement différent du traitement des pathologies du tractus gastro-intestinal.

Lorsqu'une attaque de toux sèche se produit, les premiers soins sont nécessaires:

  • aider le patient à prendre une position semi-assise;
  • ouvrir les fenêtres ou une fenêtre pour qu'il y ait un afflux d'air frais;
  • allumez un humidificateur, s'il n'est pas disponible, humidifiez la pièce avec un vaporisateur;
  • boire du thé chaud;
  • éliminer tous les allergènes de la maison (odeurs fortes, fumée, poussière et autres).

De plus, pour soulager la maladie, vous pouvez utiliser un gargarisme avec une infusion de camomille et de sauge. Vous pouvez également utiliser l'inhalation de vapeur ou l'inhalation via un nébuliseur.

Cet article est à titre informatif uniquement! En cas de gorge sèche et de quintes de toux, consultez un médecin. L'automédication est dangereuse pour la santé!

Articles À Propos Pharyngite