Principal Laryngite

Toutes les causes et traitements de la toux avec fièvre

Bien que la toux soit une réaction de défense du corps, son apparence devrait dans certains cas être préoccupante. Cela est particulièrement vrai dans le contexte d'une longue conservation de l'état, de l'ajout de symptômes désagréables - un nez qui coule, des douleurs musculaires. La toux et la température 37, et encore plus encore plus élevées, ne doivent pas être ignorées par les spécialistes. Il faut "sortir" de cet état le plus tôt possible pour éviter les complications.

Causes de la toux et de la température

Les facteurs qui ont influencé l'apparition d'une toux et une température de 37 et des valeurs plus élevées sont considérés séparément. Cela est dû au fait que les raisons menant à l'augmentation des taux sont beaucoup plus graves.

Toux sèche et fièvre 37

Si une personne développe une toux sans mucosités, cela est associé à une infection. Il réduit les défenses naturelles, influençant de plus en plus l'aggravation de l'immunité et l'augmentation de la température..

Une toux sèche et une température de 37 chez un adulte ou un enfant peuvent être associés à:

  1. Grippe. La raison la plus courante, qui est liée à la saison - automne ou hiver. Le patient se plaint généralement d'une forte aggravation de la maladie, de douleurs musculaires et d'une augmentation de l'appétit.
  2. Forme atypique de pneumonie. L'inflammation des poumons dans ce cas s'accompagne d'une toux sèche et d'une forte détérioration de la santé, de frissons, d'essoufflement après un effort physique minimal.
  3. Coqueluche. Il se développe le plus souvent chez les enfants, mais il est susceptible d'apparaître chez un adulte. L'apparition de la pathologie n'est pas associée à des signes spécifiques, elle est donc souvent confondue avec un rhume, ARVI.
  4. Pathologies des organes ORL, à savoir laryngite et pharyngite. Dans le premier cas, la toux sèche et la fièvre augmentent, l'envie se transforme en aboiements et s'intensifie avec une profonde inspiration. Dans le second, une rougeur de la gorge et un changement brusque de température sont identifiés.
  5. Pleurésie sèche. La pathologie est associée à un mal de gorge, qui devient plus intense lors de l'inhalation.
  6. Invasions helminthiques. La respiration d'une personne devient sifflante et audible même à distance. Les lectures de température augmentent de 37 degrés ou plus.
  7. L'asthme bronchique. Il est toujours déterminé avec précision par une toux sèche et des changements de température allant jusqu'à 37 à 37,5 degrés. La suffocation, l'aggravation de l'expiration peuvent rejoindre l'état. Si le traitement n'est pas commencé à temps, une peur irrationnelle apparaît, une sueur collante.

D'autres causes de toux sèche, les experts comprennent des lésions de la glande endocrine, des anomalies du système cardiovasculaire, des maladies gastro-intestinales. Ces cas nécessitent un diagnostic détaillé, car la toux et la fièvre ne sont que "la pointe de l'iceberg".

À partir de 37,5 et une toux humide

Une toux productive et une nouvelle augmentation de la température indiquent que la maladie a atteint des stades plus avancés..

MaladieCaractéristiques
Pneumonie typiqueUne toux grasse est provoquée par une augmentation du nombre de micro-organismes pathogènes. Ils provoquent l'apparition d'une quantité abondante de sécrétion, qui se concentre dans les voies respiratoires et provoque un réflexe de toux
Développement de la tuberculoseUne forte toux et de la fièvre se développent et un écoulement purulent se forme. Les indicateurs sont maintenus à moins de 38 degrés, augmentant parfois à 39
Abcès pulmonaireLa formation d'une zone creuse remplie de pus est caractéristique. La température monte à 38 degrés. Pour améliorer l'état, la cavité est ouverte et désinfectée (nettoyage)
Bronchectasie du système pulmonairePendant la période d'aggravation de la condition, la température est d'environ 37, la toux prend la forme d'une toux productive. Dans les 24 heures, le patient crache environ 200 ml de crachat avec une odeur prononcée et désagréable
BronchiteLa toux et une forte fièvre dans ce cas indiquent un processus inflammatoire. Les désirs sont identifiés pendant la nuit, et après trois jours, ils prennent la forme d'abondants

Les cas où l'état ne s'améliore pas pendant deux jours ou plus méritent une attention particulière..

Température à partir de 38

Les antipyrétiques ne sont utilisés que si les indicateurs sont de 38 degrés ou plus. Dans une situation où l'état ne s'améliore pas pendant plus de 48 heures, on peut soupçonner l'ajout d'une infection virale, pathologie du système endocrinien.

Par exemple, la thyrotoxicose conduit au fait que la température est maintenue à moins de 38 degrés. Les patients deviennent très irritables, se fatiguent souvent et se plaignent d'une transpiration accrue.

La toux et la température 38 peuvent persister sous l'influence de facteurs de stress sévères. Une telle réaction de l'organisme, qui est en état de tension depuis longtemps, est associée à un court spasme des bronches, qui se produit en réponse au stress. Malgré le fait que cette condition disparaisse rapidement, il est obligatoire de contacter un spécialiste.

L'utilisation de médicaments

Il est très important de choisir un complexe de médicaments qui affectera non seulement les symptômes, mais également la cause de la maladie. Utilisation:

  • Nurofen et Ibuprofen, qui sont antipyrétiques, sont utilisés à des températures de 37,5 ou 38 degrés;
  • Herbion et autres antitussifs prescrits par un spécialiste sont efficaces pour les attaques de toux sévères;
  • Ingalipt ou Strepsils - combat l'irritation, élimine les maux de gorge et la toux sèche;
  • ACC et autres expectorants, car non seulement ils fluidifient, mais éliminent également les mucosités;
  • Berodual, Ambrobene et d'autres formulations pour inhalation aident à traiter les poumons et les bronches;
  • Sumamed et des antibiotiques sont nécessaires pour une infection bactérienne, confirmée par les résultats des tests;
  • Anaferon et les immunostimulants en général aident à augmenter les défenses de l'organisme.

Le succès de l'utilisation des médicaments ne sera tel que si des mesures générales sont suivies. Il est beaucoup plus facile d'exclure la toux et la présence de température tout en maintenant le microclimat correct dans la pièce - à partir de 23 degrés et une ventilation régulière.

Il est recommandé de boire beaucoup d'eau (jusqu'à trois litres par jour de tisanes, boissons aux fruits et autres boissons). Il est important de bien manger et de ne le faire que lorsque vous le voulez vraiment, car cela enlève de l'énergie supplémentaire au corps. Le repos au lit aidera également à accélérer la récupération..

Remèdes populaires

Si vous avez de la toux ou de la fièvre, vous devriez consulter un spécialiste avant d'utiliser la médecine alternative. Cela vous permettra de prendre de tels fonds qui amélioreront le fonctionnement du corps, ne provoqueront pas de complications..

Le lait et le miel naturel sont une excellente aide - ils vous permettent de guérir la gorge, de vous débarrasser d'une toux irritante, il vous suffit de réchauffer 150-200 ml de lait, ajoutez c. du miel et un peu de beurre.

Des décoctions à base de plantes sont utilisées, notamment avec l'ajout de la partie florale de feuilles de camomille, de thym et de sauge. Ils auront un effet expectorant et anti-inflammatoire. Pour cela, l'Art. l. le mélange est versé avec 400 ml d'eau bouillante, insisté pendant 20 minutes. Ensuite, le produit est filtré, utilisé 60 ml trois fois par jour. Il est recommandé de préparer une nouvelle composition tous les jours - elle sera donc plus efficace contre la toux et la fièvre.

La vitamine C en grande quantité aidera à soutenir le travail du corps et à restaurer l'immunité. On le trouve dans les oranges, le citron, le chou, ainsi que le persil et même le kiwi. Il est important de ne pas en faire trop - l'hypervitaminose n'est pas beaucoup plus agréable qu'un rhume..

L'inhalation chaude est utilisée, ce qui est acceptable pour l'utilisation, mais pas dans tous les cas. Par exemple, une laryngite ou un faux croup n'est pas souhaitable à traiter de cette manière, étant donné la probabilité d'aggravation de l'état général et d'irritation de la membrane muqueuse du larynx.

Régime alimentaire pour la maladie

La nutrition ne doit pas recevoir moins d'attention. Comme mentionné précédemment, boire deux litres ou plus de liquide par jour aura un effet positif sur la maladie. Les fruits et légumes frais de saison seront une partie utile de l'alimentation lorsque la toux et la température atteignent 37 ° C. Il est conseillé de remplacer les aliments lourds par des soupes liquides ou des céréales.

UtileNocif
Porridge cuit au laitDoux car il augmente le nombre de germes
Purée - en particulier les pommes de terreSel - empêche l'élimination du liquide du corps
Thé au laitCraquelins ou biscuits et autres aliments rugueux qui égratignent la gorge
Miel et citron - ensemble ou séparémentCafé et boissons alcoolisées - augmenter la tension artérielle
Viande maigre (poulet, porc)Condiments, en particulier épicés et chauds - ils contribuent au développement de la toux et des maux de gorge
Poissons gras (saumon, morue)Les aliments allergènes si c'est la cause de la toux

Il est beaucoup plus facile de suivre le bon régime qu'il n'y paraît à première vue. Le plus important est que cela aide vraiment quand une toux et une température de 37.

Actions préventives

Les personnes immunisées sont les moins sensibles au rhume et à d'autres maladies. Il est tout à fait possible de le renforcer - il suffit de marcher régulièrement, de faire du sport et de bien manger. Le dernier point doit faire l'objet d'une attention particulière, car un manque de vitamines entraînera une diminution des défenses de l'organisme.

Pour exclure l'avitaminose et le rhume chez une personne, il est conseillé d'utiliser des complexes de vitamines ou de minéraux une à deux fois par an. Le traitement en temps opportun de toute maladie et aller chez le médecin pour tout symptôme désagréable ne fera que protéger la personne et aidera à éviter le développement de complications.

Pourquoi il y a une toux et une température de 38 chez un adulte, thérapie contre la toux

Quelles maladies y a-t-il une toux température du nez qui coule 37⁰ ?

Habituellement, un nez qui coule et de la fièvre vont de pair avec d'autres signes de la maladie, par exemple un nez qui coule, des maux de tête, des maux de gorge, etc. Une toux sèche indique une phase aiguë du processus inflammatoire. Dans le cadre de cet article, nous ne pourrons pas envisager toutes les options possibles dans lesquelles de tels symptômes peuvent apparaître. Les classifications médicales modernes indiquent que la toux et la fièvre pour cinquante maladies. Mais nous examinerons les variantes les plus populaires et les plus courantes de l'infection et des maladies dans lesquelles des symptômes peuvent apparaître..

  1. Infection virale respiratoire aiguë ou rhume. Au moins une fois par an ou une fois tous les quelques années, chaque personne vivant dans la voie du milieu souffre d'une maladie aussi désagréable qu'un rhume, les symptômes de cette maladie sont bien connus de nous tous: courbatures, maux de tête, écoulement nasal, toux, température de 37 ° C, maux de gorge et autres symptômes. Un rhume peut être guéri en une semaine, mais une toux peut être ressentie jusqu'à 3 semaines après la guérison du rhume. La température est de 37 ° C et la toux - ce sont peut-être des signes d'un processus aigu.
  2. Bronchite et trachéite. Il s'agit d'un groupe de maladies très insidieux, caractérisé par un processus inflammatoire dans la paroi des bronches de divers ordres, ainsi que dans la trachée. Le plus souvent, avec ces maladies, des symptômes tels que des quintes de toux fréquentes, une toux débilitante et l'apparition de crachats apparaissent. Presque tous les irritants, qu'il s'agisse d'allergies ou d'hypothermie, peuvent entraîner des complications de la maladie.
  3. Pharyngite ou amygdalite. Bien que ces maladies soient caractéristiques des voies respiratoires moyennes, elles peuvent également provoquer une toux et une fièvre gênantes. Avec ces maladies, la toux sèche prédomine et le médecin, à l'examen, révèle une hyperémie de la muqueuse nasopharyngée, un gonflement de la muqueuse de la gorge et l'apparition de sécrétions sur les tissus du nasopharynx. Avec cette maladie, la température peut également monter à 37⁰, voire plus.
  4. Laryngite. La laryngite est une inflammation des cordes vocales et se caractérise par une toux sèche qui ressemble au hurlement ou au grognement d'un chien. De plus, chez les enfants, une température de 37 ° C et une toux et un nez qui coule peuvent indiquer un faux croup..
  5. Coqueluche. Vous pourriez être surpris, mais même de nos jours, certaines personnes peuvent contracter cette maladie. Cette position est due au fait que 70% de la population est actuellement vaccinée contre la coqueluche. Cependant, il y a ceux qui ne sont pas vaccinés contre la coqueluche et c'est à cause de ces personnes qu'il y a une possibilité de contracter cette maladie. Le plus souvent, il se manifeste précisément par une forte toux, une fièvre légère et une faiblesse. Mais la probabilité d'une autre maladie, par exemple, la pharyngite, la bronchite, le rhume est beaucoup plus grande.
  6. Maladies chroniques des poumons et des voies respiratoires. Il s'agit d'une catégorie de maladies très insidieuse qui peut être difficile à détecter. Et cela progresse assez rapidement, ce qui conduit non seulement à la destruction du tissu pulmonaire, mais également à des modifications pathologiques du tissu cardiaque. Le plus souvent, les maladies chroniques du système respiratoire se caractérisent par l'apparition d'une toux qui dure une semaine ou 2, après quoi elle s'arrête pendant plusieurs mois. Le nombre de ces cycles peut être illimité. Si vous avez également de la fièvre, il est fort probable que votre processus chronique se soit transformé en une forme aiguë en raison de l'influence de facteurs négatifs..
  7. Tuberculose. Dans certaines sources, vous pouvez trouver des informations selon lesquelles la tuberculose peut également présenter de tels symptômes. Cette maladie ne doit être suspectée que s'il existe des conditions préalables au fait que vous ayez la tuberculose. Cette maladie peut avoir d'autres symptômes, elle ne doit donc être suspectée que si toutes les autres options sont déjà toutes. Mais votre médecin est obligé de s'en occuper, car c'est lui qui est responsable du diagnostic et du traitement choisi..

Toux et température 38: raisons quoi faire

Les symptômes tels que la toux et la température 38 sont deux indicateurs très graves qui ne doivent jamais être ignorés. Le plus souvent, ils servent de signe d'une infection virale pénétrant dans le corps, mais ils peuvent signaler l'apparition d'autres pathologies..

Ce qu'une toux, une température 38 et un mal de tête peuvent indiquer?

Toute personne depuis l'enfance familiarisée avec les ARVI est presque toujours accompagnée de symptômes assez graves. La température 38, la toux, le nez qui coule sont considérés comme des signes traditionnels de cette maladie..

Au stade initial du développement de la maladie, les bronchospasmes sont secs et assez douloureux. La fièvre peut ne pas survenir à ce stade.

Avec l'évolution de la maladie, une température de 38 apparaît et une forte toux sèche se transforme en humide. La transition des spasmes réflexes des voies respiratoires à un état humide est en fait un très bon signe. En effet, avec les expectorations sécrétées, des agents pathogènes sont libérés, qui s'y développent..

La température 38, la toux, la morve, qui sont apparues dans le contexte des ARVI, peuvent durer environ une semaine et, bien sûr, nécessiter un traitement. En son absence, le processus pathologique peut se propager au système respiratoire et provoquer une bronchite aiguë..

Dans ce cas, la toux et la température de 38,5 seront accompagnées d'une respiration sifflante, de difficultés respiratoires, d'essoufflement. Après quelques jours, la forte fièvre disparaît et un bronchospasme continue d'être observé pendant une longue période, même avec un traitement réussi. Après tout, la muqueuse bronchique perturbée rétablit son travail normal assez lentement.

Température 38,5, la toux peut être des signes de sinusite. Dans ce cas, des exhalaisons spastiques aiguës sont causées par une sécheresse de la gorge et les symptômes s'ajoutent:

  • Nez qui coule prolongé, accompagné de la libération de mucus purulent.
  • Congestion nasale.
  • Douleur dans les sinus maxillaires.
  • Malaise.
  • Trouble de l'odorat.
  • Gonflement des paupières et des joues.

Quand il y a un mal de gorge, une toux, une température de 38, alors nous pouvons parler d'une maladie avec une laryngite aiguë. Dans ce cas, les symptômes désagréables s'accompagnent de sensations douloureuses dans la gorge:

  • En s'engageant.
  • Scratch.
  • Sécheresse.

Le bronchospasme avec laryngite survient en raison d'un rétrécissement de la glotte et est initialement de nature sèche, puis se transforme en humide. L'un des indicateurs frappants de cette maladie est un fort changement de voix. Cela peut sembler rugueux, enroué et parfois disparaître complètement..

Toux sévère, température 38 - que faire?

Si vous ressentez les symptômes ci-dessus, vous devez consulter un médecin dès que possible ou l'appeler à la maison. Après tout, seul un médecin peut déterminer correctement la raison pour laquelle la température est de 38, une toux (forte ou faible) et parfois un nez qui coule.

Avant un examen par un spécialiste, vous devez respecter certaines recommandations dont la mise en œuvre n'aggravera pas l'état du patient et, dans certains cas, l'allégera:

  • Buvez autant de liquide que possible. Cette technique simple permet de soulager la toux et d'hydrater les muqueuses. De plus, de cette manière, les agents pathogènes, leurs déchets et les toxines sont naturellement éliminés..
  • S'il y a une toux, une morve, une température de 38, mais que le thermomètre ne monte pas plus haut, vous ne devez pas faire baisser la fièvre. Dans le corps, avec de tels indicateurs, l'interféron, substance destructrice de virus, est produit.
  • S'il y a un nez qui coule, une toux, la température est maintenue à 38 et ne baisse pas, en aucun cas vous ne devez boire de boissons alcoolisées et de café. L'utilisation de procédures médicales chauffantes est strictement interdite: pansements à la moutarde, compresses, inhalation de vapeur.
  • Quand il y a une température de 38, un nez qui coule, une toux, en aucun cas vous ne devez vous envelopper et vous habiller trop chaudement. Pendant cette période, le corps essaie de se refroidir tout seul, évitant ainsi une éventuelle surchauffe. C'est pourquoi une transpiration accrue se produit.
  • Si une personne tousse, la température est de 38,5, cela ne signifie pas qu'il faut avoir peur d'ouvrir les fenêtres. Au contraire, la ventilation systématique, en particulier en combinaison avec l'humidification de l'air, facilite grandement la respiration du patient et contribue à réduire l'intensité des bronchospasmes..

Si vous vous rendez immédiatement à l'hôpital et suivez toutes les recommandations d'un spécialiste, vous pouvez vous débarrasser des symptômes désagréables en un temps assez court. L'essentiel est d'effectuer régulièrement tous les rendez-vous médicaux et d'observer le dosage nécessaire de médicaments..

Situations qui ne nécessitent pas de soins médicaux

Les causes physiologiques et naturelles d'une légère augmentation de la température chez les femmes ne nécessitent pas de visite chez un médecin ni d'examen. Ils ne constituent pas une menace pour la vie et la santé.

En règle générale, les lectures du thermomètre se normalisent d'elles-mêmes dès que le facteur provoquant disparaît. Bien sûr, une température de 37,2 sans symptômes chez une femme ne nécessite pas l'utilisation d'antipyrétiques..

Les seules exceptions sont les situations où le syndrome douloureux survient en cours de route. Les facteurs suivants peuvent être attribués aux causes naturelles de la température subfébrile.

Situations stressantes ou détresse émotionnelle

Cette raison a un nom spécifique: fièvre psychogène ou psychosomatique.

Les femmes sont des personnalités très émotionnelles. Toutes les expériences qu'ils ont sont violentes. Même si cela n'est pas visible de l'extérieur, un ouragan d'émotions peut faire rage à l'intérieur de la gent féminine.

Ce facteur est l'un de ceux qui provoquent une augmentation des valeurs de température du thermomètre..

Les expériences émotionnelles ne doivent pas être négatives. Même des émotions violentes positives peuvent provoquer une fièvre légère..

Si son augmentation est causée par le stress, il y a généralement des signes supplémentaires sous forme de fatigue, somnolence, apathie, perte d'appétit.

Les valeurs du thermomètre seront rétablies à leur valeur naturelle dès que l'état émotionnel de la femme redeviendra normal.

Activité physique ou augmentation du stress

L'activité physique et l'activité sont toujours accompagnées de la libération de réserves d'énergie. S'il est trop grand, le corps surchauffe, à la suite de quoi le thermomètre affiche des valeurs subfébriles.

Chez les femmes, les enveloppements ont récemment gagné en popularité, fabriqués dans le but de perdre du poids et de donner à leur corps un look parfait..

Si un représentant du sexe faible se transforme en film et utilise en outre des pommades ou des crèmes chauffantes, une augmentation de la température est garantie!

Cette réaction est tout à fait normale. Dès que l'entraînement s'arrête et que le corps cesse de produire une grande quantité d'énergie, tout redevient normal..

Influence de l'environnement

La température 37 sans symptômes chez une femme peut avoir les raisons suivantes:

  • visiter un sauna ou un bain;
  • rester dans les climats chauds;
  • impact de l'appareil de chauffage.

Une telle réaction du corps est physiologique et ne constitue pas une menace pour la santé.

Il est important de réagir à un nouvel état dans le temps

Si vous décidez de prendre un bain de soleil au soleil, mais que vous ressentez déjà une surchauffe et une augmentation de la température corporelle, vous devez interrompre la procédure, vous refroidir légèrement.

Lorsque vous visitez un sauna ou un bain, n'oubliez pas de boire beaucoup de liquides. Cela aidera à refroidir le corps de l'intérieur..

Provocateurs alimentaires

Ces aliments sont connus pour accélérer le métabolisme et même favoriser la perte de poids..

Par conséquent, le beau sexe, à la recherche de la beauté, se tourmente avec de la nourriture épicée, et seuls quelques-uns aiment vraiment une telle nourriture.

Les valeurs de température après un repas peuvent naturellement augmenter et lorsque vous mangez un plat provocateur, elles deviennent encore plus élevées..

Ajustement hormonal

L'absence de signes supplémentaires de la maladie indique que tout est normal dans le corps..

L'augmentation physiologique de la température chez le beau sexe peut être attribuée à un déséquilibre hormonal.

Dans la première phase du cycle menstruel, le thermomètre affiche généralement des valeurs naturelles ou même sous-estimées. Lorsque l'ovulation se produit et que la progestérone commence à être libérée, celles-ci se développent. Il est normal que dans la deuxième phase du cycle, le thermomètre indique 37-37.1.

Si la conception survient après l'ovulation, les taux de progestérone augmentent naturellement. Dans le même temps, une femme peut ressentir des selles dérangées, des nausées légères et de la somnolence. Tout cela provoque l'hormone de grossesse.

Une augmentation de la température pendant cette période est possible jusqu'à 37,5 degrés, ce qui n'est pas une pathologie. Dès que le placenta est formé et que le travail du corps jaune s'arrête (à partir du deuxième trimestre), l'état de la femme enceinte reviendra à la normale.

Quand voir un médecin?

Si une température constante de 37,1 à 37,4 est déterminée, les causes chez les femmes peuvent être pathologiques. Dans chacun des cas décrits, vous devez absolument consulter un médecin..

Il est possible que vous ayez besoin d'un traitement, après quoi les lectures du thermomètre reviendront à la normale..

Quelles pathologies peuvent provoquer l'apparition d'une fièvre légère sans symptômes supplémentaires?

Maladies virales

La cause la plus fréquente d'une augmentation des valeurs de température est une infection virale. Dès que l'agent pathogène pénètre dans le corps de la femme, une réaction active du système immunitaire commence..

Les températures subfébriles sont atteintes dans un seul but: détruire la source de la maladie.

Cette réaction du corps s'appelle le combat naturel, la réponse immunitaire..

Pendant cette période, il n'y a généralement aucun symptôme supplémentaire de la maladie. Ils surviennent si le système immunitaire ne peut pas faire face immédiatement..

Ne faites pas baisser la fièvre, car cela facilitera le travail du virus. Le médecin peut établir la présence de l'agent pathogène avec une grande précision.

Maladies bactériennes ou fongiques

Les pathologies lentes et chroniques de nature bactérienne et fongique sont souvent accompagnées d'une fièvre légère.

Chez la femme, il peut s'agir d'une cystite, d'une pyélonéphrite, d'une bactériurie, d'une endométrite, d'une annexite, d'un muguet ou d'autres maladies des organes pelviens..

Les lésions du système respiratoire sont moins susceptibles de se produire sans symptômes supplémentaires, mais cela peut être. Les principales raisons dans ce cas seront:

  • bronchite;
  • tuberculose;
  • amygdalite.

Le traitement consiste à prendre des agents antibactériens et antifongiques. Les médicaments efficaces sont déterminés par des diagnostics de sensibilité en laboratoire. Vous ne devriez pas essayer de vous débarrasser de la maladie vous-même. Voir un docteur.

Allergie

L'augmentation de la température au contact d'un allergène n'est pas une réaction corporelle typique. Cependant, une telle réponse immunitaire est toujours possible. Les valeurs subfébriles durent exactement aussi longtemps qu'il y a contact avec l'allergène.

Avec un impact négatif prolongé, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître sous forme d'éruption cutanée et de démangeaisons.

Plus l'allergène pénètre dans le corps, plus l'irritation se manifeste.

Par conséquent, il est important de consulter un spécialiste à temps et de choisir un complexe antihistaminique approprié.

Violations systémiques

Les maladies auto-immunes sont des troubles qui surviennent dans le fonctionnement du système immunitaire.

En conséquence, les fonctions de protection du corps commencent à agir contre lui-même, assimilant les tissus naturels aux tissus étrangers. Une telle autodestruction s'accompagne souvent d'une fièvre légère..

  • polyarthrite rhumatoïde;
  • le lupus érythémateux;
  • goitre;
  • sclérose en plaques;
  • Diabète.

Ce n'est pas une liste complète des maladies systémiques. Pour déterminer exactement à quoi une femme a affaire, vous devriez consulter un médecin..

Le traitement des maladies systémiques implique l'utilisation d'anti-inflammatoires, d'immunomodulateurs ainsi que de médicaments symptomatiques.

Anomalies endocriniennes

Le dysfonctionnement des glandes sécrétoires peut entraîner des changements de température corporelle.

Nous parlons ici de:

  • glande thyroïde;
  • glande pituitaire;
  • le thymus;
  • glandes surrénales;
  • pancréas;
  • les ovaires.

Ces organes peuvent acquérir une hyperfonction, une hypofonction ou un dysfonctionnement..

Cela peut être établi à l'aide de mesures de diagnostic de laboratoire. Comme vous pouvez le voir, vous ne pouvez pas vous passer d'un médecin..

Dans chaque cas individuel, le médecin sélectionne un traitement individuel en fonction de l'état du patient et des résultats de l'examen.

Néoplasmes

Une température de 37 à 37,2 sans symptômes chez une femme peut devenir le premier signe d'un processus tumoral. C'est ce qui devrait alerter une patiente potentielle et la forcer à se rendre dans un établissement médical. Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes.

Il est très difficile de déterminer indépendamment le lieu de leur localisation, car les néoplasmes peuvent être trouvés dans les organes internes: le système digestif, la région génitale et même dans le sang.

Les tumeurs bénignes telles que le mime utérin, le kyste ovarien sont souvent accompagnées d'une augmentation prolongée de la température à 37,5 degrés sans symptômes ni manifestations supplémentaires.

Seul un médecin peut déterminer leur présence..

Traumatisme

Les lésions osseuses et des tissus mous s'accompagnent d'une fièvre légère.

Si vous êtes confronté au fait que le thermomètre affiche des valeurs suspendues, rappelez-vous: avez-vous eu des blessures dans un proche avenir sous la forme d'une ecchymose, d'une coupure, etc..

Il convient de noter que même un éclat banal qui est dans le corps depuis longtemps peut donner lieu à de la fièvre..

Types de toux «dangereuse»

Certains types de toux sont caractéristiques de maladies plus graves:

  • Une toux débilitante sévère à faible fièvre peut accompagner des maladies telles que la bronchite et la trachéite. Pendant la toux, douleur dans la poitrine. Les agents responsables de l'inflammation dans les bronches et la trachée peuvent être à la fois des virus et des bactéries. Avec les formes bactériennes d'infections, la température est inférieure à celle des infections virales. Cependant, ils sont beaucoup plus dangereux. Les infections bactériennes sont traitées exclusivement avec des antibiotiques ou des sulfamides. Étant donné que vous ne serez pas en mesure de diagnostiquer correctement et de commencer le traitement, un appel à un médecin présentant de tels symptômes est obligatoire. Cracher des mucosités est le premier signe d'amélioration. Une toux productive aide à éliminer le mucus accumulé des voies respiratoires. Si le protocole de traitement n'est pas suivi et que l'immunité est affaiblie, la bronchite peut se transformer en une forme chronique difficile à traiter.
  • Une toux sèche, une température de 37,5 et plus, se produit avec une pharyngite - inflammation du pharynx et amygdalite - inflammation des amygdales. Dans ces conditions douloureuses, des spasmes et une toux supplémentaire sont causés par une irritation de la gorge. En conséquence, la toux ne se produit pas et la toux est improductive. Lors du traitement de l'inflammation sous-jacente, la toux disparaît également avec le temps. Des maladies telles que la laryngite et le faux croup s'accompagnent d'une toux sèche. Mais une maladie telle que le faux croup est dangereuse en raison d'un gonflement important des voies respiratoires, qui provoque une toux basse, semblable à un chien qui aboie, une respiration sifflante se fait entendre lors de l'inhalation. Si vous présentez ces symptômes, appelez immédiatement une ambulance..
  • Une toux et une fièvre sévères surviennent chez un enfant atteint de coqueluche. Si un enfant a le nez qui coule et une température de 37, une toux, une faiblesse - cela peut être le début de la maladie. Et bien que la vaccination contre la coqueluche soit effectuée dans des établissements médicaux pour enfants, tous les enfants ne sont pas vaccinés, ce qui signifie qu'ils peuvent tomber malades.
  • Une toux avec fièvre s'accompagne également d'une maladie telle que la pneumonie. La symptomatologie de la maladie dépend du degré de lésion pulmonaire, de l'agent causal de la maladie, de l'état d'immunité, de l'âge. La pneumonie est une maladie très dangereuse, parfois mortelle même avec un traitement approprié et rapide. Les principaux symptômes de la pneumonie sont les suivants: toux sévère, douleur thoracique lors de la toux et de l'inhalation profonde, température de 37 à 39,5 C, frissons, faiblesse, transpiration accrue, pouls rapide, respiration superficielle. La toux peut être sèche et produire du mucus. La pneumonie nécessite généralement une hospitalisation urgente et des soins intensifs.
  • La toux et la température 37 chez un adulte peuvent persister longtemps lors de l'inhalation d'air pollué, des effets secondaires des médicaments, du manque de vitamines, de l'ostéochondrose cervicale, de la névralgie du pharynx et du larynx.
  • Pendant plus d'une semaine, la température est de 37, accompagnant une toux et une tuberculose pulmonaire focale. Les symptômes de la tuberculose comprennent: des douleurs thoraciques avec un recul dans l'hypochondre ou l'omoplate, une respiration sifflante dans les poumons, une perte de poids rapide, des ganglions lymphatiques enflés. La toux s'accompagne d'une production d'expectorations.
  • Une toux avec une température de 37, 1 -37, 5 degrés, particulièrement durable pendant une longue période, peut également indiquer une oncologie du système respiratoire.

En conclusion de cette partie de l'article, je voudrais noter l'essentiel. N'essayez pas de vous diagnostiquer. Un nez qui coule et de la fièvre, une toux chez un enfant et un adulte peuvent être causés par des maladies complètement différentes. Il peut s'agir d'un rhume inoffensif et de maladies très dangereuses qui nécessitent un traitement long et intensif..

Toux humide avec fièvre

Une toux humide (ou productive) et une température de 37,5 chez l'adulte sont des signes caractéristiques des derniers stades du développement des maladies suivantes:

  • Pneumonie typique.
  • Progression de la tuberculose.
  • Abcès pulmonaire.
  • Maladie bronchectatique pulmonaire.
  • Bronchite.
  • La décharge des expectorations dans la pneumonie typique est caractéristique au stade avancé de la maladie..

L'apparition d'une grande quantité de mucus est associée à la reproduction active de micro-organismes et à la formation d'une inflammation dans les tissus pulmonaires.

Au cours de leur activité, un secret abondant s'accumule dans la lumière des voies respiratoires. Il irrite les terminaisons nerveuses qui stimulent le réflexe de toux.

Dans les premiers stades du développement de la tuberculose, une toux sèche apparaît pour la première fois, qui se transforme progressivement en une.

Ensuite, cela devient atroce et purulent. La température corporelle, bien qu'elle dépasse la norme, est maintenue à moins de 38 degrés.

Un abcès pulmonaire est caractérisé par la formation d'une cavité remplie de pus.

La température du patient reste subfébrile (jusqu'à 38 degrés). Après ouverture de la cavité par le chirurgien, il y a une toux avec des expectorations abondantes et faciles à séparer.

Lorsque le pus est complètement libéré, la température corporelle revient à la normale et les symptômes désagréables disparaissent..

Avec la maladie brondectotique, des extensions se forment dans l'arbre bronchique. Les crachats s'accumulent dans ses cavités.

Pendant la période d'exacerbation, la température est de 37 ° C et la toux devient productive. Le patient tousse jusqu'à 200 ml d'un secret avec une odeur désagréable par jour.

Au stade de la récupération, la température revient à la normale, mais une toux avec une petite quantité de crachats persiste pendant un certain temps.

L'inflammation dans la bronchite affecte la muqueuse bronchique et toute l'épaisseur de la paroi pulmonaire.

La température ne dépasse pas 37,5 degrés, si l'infection ne se joint pas. La toux du patient apparaît souvent la nuit avec une sécrétion difficile à séparer. 3 jours après la maladie, il devient abondant et le mucus est facilement expulsé..

  • Comprimés pour toux sèche et humide: le choix d'un médicament efficace
  • Sirops contre la toux pour adultes - avis du médecin et recommandations d'utilisation
  • Un guide des remèdes maison pour l'inhalation de toux
  • Inhalation à température - efficacité et contre-indications
  • Remèdes populaires et recettes pour le traitement de la toux à la maison

Méthodes traditionnelles de traitement

Dans de nombreux cas, le traitement prescrit par le médecin peut être complété par des recettes folkloriques. Il convient de rappeler que certaines recettes folkloriques contiennent des ingrédients allergènes qui ne devraient pas être pris par les personnes allergiques..

Lait gras

Un verre de lait est porté à ébullition et légèrement refroidi. Ajoutez-y une cuillère à café de graisse de blaireau et la même quantité de miel. Remuer le lait jusqu'à consistance lisse et boire. Il est recommandé de boire cette boisson 2 fois par jour..

Au lieu de la graisse de blaireau, vous pouvez ajouter de la graisse d'ours ou de chèvre. S'il n'y a pas de tel produit à portée de main, ils mettent simplement une cuillère à café de beurre dans le lait..

Radis au miel

Cette recette a longtemps été utilisée pour traiter la toux non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants. Le résultat est un médicament délicieux et sucré..

Un gros radis noir est lavé avec une brosse, pelé et coupé en fines tranches. Mettez des morceaux de légumes dans un bocal en enduisant chaque couche de miel. Laissez le pot rempli pendant une heure à température ambiante, après quoi ils prennent le jus libéré, une cuillère à soupe, 4 fois par jour.

Vous pouvez couper le dessus du radis, entailler le milieu avec un couteau et le remplir de miel. Dans ce cas, le médicament sera prêt dans quelques heures..

Potion d'aloès

Trois grandes feuilles d'aloès sont lavées et tordues dans un hachoir à viande. Ajoutez 0,5 tasse de miel et deux cuillères à soupe de beurre. Mélangez bien le tout et prenez une cuillère à dessert. 3 fois par jour. Un tel médicament ne doit pas être avalé, mais absorbé arbitrairement dans la cavité buccale..

Décoction de romarin sauvage

Cet antitussif vous permet de vous débarrasser d'un symptôme désagréable en une semaine seulement. Pour préparer le bouillon, prenez une cuillère à dessert de matières premières végétales et versez-la dans un grand thermos. Versez un demi-litre d'eau bouillante et laissez reposer une heure. Après cela, filtrez et buvez ¼ de verre, 3 fois par jour. Le cours du traitement dure une semaine. Pour améliorer le goût, vous pouvez ajouter un peu de menthe et de miel au bouillon..

Une toux prolongée dans un contexte de fièvre légère peut être un symptôme de tuberculose. Dans ce cas, il est recommandé de subir une fluorographie et d'être testé.

Caractéristiques et traitement de la toux avec une température de 37 à 39 degrés

La toux est une sorte de réflexe protecteur. Cela se produit lorsqu'un irritant apparaît dans le corps. Chaque personne doit faire face à une toux à plusieurs reprises au cours de sa vie. L'absence de ce nettoyage réflexe des voies respiratoires inférieures pourrait entraîner des conséquences sous forme de pathologies plus graves. Mais cela ne signifie pas qu'une telle condition n'a pas besoin d'être traitée. La thérapie est nécessaire, mais elle doit être correcte.

  • Conseils & Astuces

Variétés de toux

La toux est différente. Chez un patient, une contraction réflexe des bronches et des poumons s'accompagne d'un son terne et sec. D'autres sont tourmentés en crachant des mucosités. Il est impossible de dire avec certitude ce qui est meilleur. Mais, selon l'opinion dominante, il est plus facile de traiter une toux humide et de la fièvre que d'éliminer une toux sèche (sans signes supplémentaires de la maladie). Par exemple:

  1. Une toux sèche avec une température de 37 à 39 degrés s'accompagne d'un malaise général. Le patient a une irritation du larynx. La toux ne fonctionne pas, le symptôme est débilitant, épuisant.
  2. Une toux humide se caractérise par un léger écoulement de mucosités. Il peut être purulent, blanc ou transparent. Avec ce symptôme, la personne se sent généralement beaucoup mieux que son adversaire avec une toux improductive..

Une toux et une température de 37,5 degrés indiquent le plus souvent une évolution aiguë de la maladie. Une toux productive peut durer jusqu'à trois semaines en moyenne. La fièvre, bien sûr, disparaît plus tôt. La toux se termine par une guérison complète. Si le symptôme persiste plus d'un mois, il s'agit d'une toux chronique. Le plus souvent, ces patients ont une température basse. Périodiquement, il y a une exacerbation de la toux chronique, similaire à l'évolution aiguë de l'infection.

Toute toux (humide ou sèche, aiguë ou chronique, improductive ou productive) a ses causes. Les médicaments que votre médecin vous prescrira dépendront d'eux. Dans tous les cas, un symptôme désagréable (spasme) survient en raison d'une irritation.

L'agent causal du réflexe est une infection (bactérienne ou virale), un allergène, de la poussière et de la saleté. Une toux fréquente apparaît parfois en raison d'un monologue prolongé, car la muqueuse laryngée se dessèche, une hyperémie se produit. Les conférenciers, les enseignants, les médecins y font face.

Il est impossible d'établir indépendamment la cause de la toux. De nombreux patients se posent même des questions sur la détermination de la nature du symptôme. Il est recommandé de traiter ce symptôme désagréable en collaboration avec un spécialiste. Un mauvais traitement de la toux sèche peut entraîner une pneumonie, qui a ses conséquences..

Maladies à l'origine du symptôme

Une toux sèche et de la fièvre sont généralement les premiers signes d'une maladie infectieuse. Un nez qui coule peut rejoindre à peu près au même moment.

Avec un traitement adéquat et approprié, le symptôme disparaît de lui-même ou se transforme en toux humide.

Les médecins ont plus de 50 pathologies qui peuvent provoquer un nettoyage bronchique réflexe. Les pathologies les plus courantes sont énumérées ci-dessous:

    Maladie respiratoire froide ou aiguë. Un nez qui coule, une toux accompagnée d'infections respiratoires aiguës sont causées par des virus grippaux, parainfluenza, des adénovirus, une infection par RS. Avec une telle maladie, la température monte souvent à 39 degrés, ce qui est facilement renversé par les médicaments antipyrétiques. La maladie commence par une toux sèche et épuisante. Avec lui, des douleurs thoraciques peuvent être notées. Mais en quelques jours, il devient humide. Un traitement correct permet au patient de récupérer en une semaine. Les effets résiduels de la toux persistent jusqu'à 20 jours.

Bronchite ou trachéite. D'après le nom des maladies, on peut comprendre que la toux et la fièvre sévères sont causées par un processus inflammatoire dans les bronches, la trachée. Ces pathologies commencent généralement par une toux sèche et débilitante. Les attaques se produisent aussi bien le soir que la nuit. En toussant, il y a une douleur dans la poitrine. Après quelques jours, la toux passe de sèche à humide et, avec un traitement adéquat, elle disparaît sans l'utilisation d'antibiotiques. Le manque de thérapie provoque une bronchite chronique.

Avec lui, même une légère accumulation de mucus et de mucosités, un nez qui coule banal, une hypothermie - tout provoque une nouvelle crise de toux.

Pharyngite ou amygdalite. Si le patient a une température de 38 et une toux sèche, alors nous parlons d'inflammation du larynx, ainsi que de l'anneau péri-pharyngé.

Dans ce cas, le médecin pose les diagnostics suivants: pharyngite, rhinopharyngite, rhinopharyngite, amygdalite. Avec ces maladies, on retrouve un œdème, une rougeur de la gorge, une inflammation des amygdales. L'angine s'accompagne de l'apparition de plaque dentaire dans les lacunes et un nez qui coule est souvent présent. Avec la pharyngite ou l'amygdalite, le spasme est causé par une gorge irritée. Comme il n'y a pas de mucosités dans les bronches, il n'y a rien à cracher. L'irritation du larynx peut déranger une personne pendant plus d'un mois. Par conséquent, pour améliorer la qualité de vie, il est impératif de connaître le traitement.

  • Faux croup et laryngite. Une toux sèche et de la fièvre chez un adulte ou un enfant peuvent être un signe d'inflammation des cordes vocales, du larynx. Les médecins appellent cette maladie la laryngite. Avec un faux croup (laryngotrachéite), un œdème sévère se développe. Cette condition est accompagnée d'une toux basse, rappelant les aboiements d'un chien, une voix rauque, une respiration sifflante se fait entendre à l'inhalation. Il est impossible d'hésiter dans cette situation. La laryngite et le faux croup sont particulièrement dangereux pour les enfants. Appelez une ambulance dès que possible.
  • Coqueluche. Il y a plusieurs siècles, cette pathologie était très courante. Mais plus tard, il y a eu un salut - un vaccin. À ce jour, environ 70% de la population est vaccinée. Mais les personnes qui ne se font pas vacciner peuvent très bien contracter la coqueluche. Avec une telle pathologie, il y a une forte fièvre, une toux sévère. Souvent, un spasme entraîne des vomissements. Les premiers symptômes de la maladie sont: écoulement nasal, température corporelle basse, faiblesse.
  • Thérapie

    Si vous toussez et que la température est de 37, 38 ou 39 degrés, ne vous précipitez pas pour prendre des médicaments. Consultez votre médecin au préalable. Le médecin sera en mesure de diagnostiquer correctement puis de prescrire un traitement. Cela dépendra beaucoup de l'état de votre gorge, de la présence ou de l'absence de respiration sifflante dans les bronches, de la rhinorrhée existante.

    La chaleur doit toujours être contrôlée avec des antipyrétiques. La fièvre est particulièrement dangereuse pour les enfants. Si l'enfant a des maladies neurologiques, des malformations congénitales, une tendance aux convulsions, la température doit déjà être abaissée à 37,5-37,9 degrés. S'il n'y a pas de telles pathologies, attendez que le thermomètre affiche une valeur de 38,5.

    En bonne santé, les adultes doivent abaisser la température à un niveau de thermomètre de 38,5 à 39 degrés. Les remèdes les plus sûrs pour cela sont l'ibuprofène ou le paracétamol. Nurofen, Ibuklin, Panadol, Efferalgan seront leurs dérivés. Si la fièvre persiste, prenez du nimésulide ou de l'analgin. Les comprimés d'aspirine ne doivent pas être administrés aux enfants de moins de 16 ans..

    Le traitement de la toux dépend toujours de sa nature. Si vous êtes tourmenté par un spasme débilitant (avec pharyngite, laryngite, faux croup, au début de la trachéite), alors vous aurez besoin d'antitussifs.

    Ce sont des médicaments tels que:

    1. Codelac NEO.
    2. Sinekod.
    3. Herbion au plantain.

    Avec une toux humide, des composés expectorants mucolytiques sont nécessaires. Cela aidera à liquéfier les mucosités, à les éliminer du corps. En outre, ces médicaments auront un effet bénéfique sur le rhume. Les médecins prescrivent généralement Lazolvan, ACC, Mukaltin.

    En cas de spasmes sévères (pendant la bronchite et la pneumonie), des inhalations avec Berodual, Pulmikrot et d'autres corticostéroïdes sont prescrites. Ces médicaments dilatent les bronches et ont un effet anti-inflammatoire..

    Si une toux sèche est causée par une gorge irritée, vous devez traiter votre mal de gorge. Les médicaments locaux conviennent pour cela:

    1. Tantum Verde.
    2. Ingalipt.
    3. Docteur MoM.
    4. Hexoral.
    5. Chlorophyllipt.

    Avec la confirmation en laboratoire d'une infection bactérienne, des antibiotiques sont prescrits. Ils sont sélectionnés en tenant compte de la sensibilité des microorganismes. Les médicaments les plus couramment prescrits ont un large spectre d'action: pénicillines (Augmentin, Ampicilline), macrolides (Sumamed, Azithromycine), céphalosporines (Ceftriaxone, Suprax). La prise d'antibiotiques sans prescription médicale est strictement interdite.!

    Conseils & Astuces

    La première étape sur la voie de votre rétablissement est une bonne organisation de votre régime et de votre environnement. Vous ne pouvez pas porter la maladie «sur vos pieds». Assurez-vous de rester au lit pour que le corps puisse rapidement faire face au malaise. Il est important de respecter les règles suivantes:

    • Boire plus (le liquide aidera à éliminer les toxines plus rapidement et aura un effet fluidifiant et hydratant sur le système respiratoire),
    • S'il n'y a pas d'appétit, ne mangez pas (la digestion des aliments enlève au corps la force supplémentaire dont il a maintenant besoin pour combattre l'infection),
    • La température ambiante ne doit pas dépasser 23 degrés (dans l'air chaud et sec, les micro-organismes pathogènes se multiplient à un rythme doublé).

    Vous pouvez également utiliser les recettes éprouvées de Granny. Il est important de le faire très soigneusement. L'automédication et l'utilisation de médicaments traditionnels sont interdites aux enfants. Considérez les recettes suivantes:

    1. Le lait et le miel peuvent aider à guérir un mal de gorge et à soulager les toux irritantes. Faites chauffer un verre de lait et mettez-y une cuillère à café de miel et de beurre.
    2. Les décoctions de camomille, sauge, thym auront des effets anti-inflammatoires et expectorants. Versez une cuillère à soupe d'herbes séchées avec deux tasses d'eau bouillante et laissez reposer 20 minutes. Après cela, filtrez et prenez un demi-verre trois fois par jour..
    3. Une dose de charge de vitamine C aidera à restaurer rapidement l'immunité perdue. Cette substance est contenue en grande quantité dans le persil, le chou, le kiwi, les oranges et le citron. Vous pouvez consommer ces aliments sains sans restriction..
    4. La graisse de chèvre et de blaireau appliquée sur la poitrine réchauffera les zones enflammées. Lubrifiez le sternum, la gorge et le dos avec le composé avant d'aller au lit. N'oubliez pas de vous envelopper au chaud.
    5. L'échinacée et la racine de gingembre peuvent aider à combattre les infections virales et augmenter la résistance du corps. Broyer les plantes dans 1 cuillère à soupe, ajouter un verre d'eau bouillante et laisser au bain-marie pendant deux heures. Filtrer et consommer à la place du thé.
    6. L'inhalation chaude aura un effet positif, mais pas pour toutes les maladies. Par exemple, avec la laryngite et le faux croup, un tel traitement ne fera qu'aggraver l'état du patient, irritant davantage la muqueuse laryngée..

    Si vous avez une température de 37 et une toux pendant une longue période, le symptôme est susceptible de devenir chronique. Il n'est pas possible d'y faire face par vous-même. Afin de ne pas commencer la pathologie, consultez un médecin dès les premières manifestations de la maladie. Bonne santé pour vous!

    Causes de la toux et température 37 ° C chez un adulte

    Avec la vie moderne active, assez souvent, nous ne prêtons pas attention à la maladie qui provoque des symptômes tels qu'un nez qui coule, une toux et une température 37 chez un adulte..

    Ils semblent tous comme des pilules contre la toux standard mineures et faciles à traiter. Cela ne se produit pas toujours exactement comme nous le pensons. Des manifestations souvent subtiles indiquent des maladies plus graves, dont le traitement ne peut être retardé.

    Il est difficile de déterminer la source de la maladie par les seuls symptômes, comme une toux sèche et une température de 37 ° C chez un adulte ou un enfant. Il existe des signes supplémentaires qui peuvent indiquer une maladie particulière, et c'est sur eux que vous devez faire attention. Dans cet article, nous examinerons les maladies courantes qui peuvent provoquer des symptômes de toux et de température de 37 ° C et leurs caractéristiques individuelles..

    Une température persistante de 37 ° C indique la présence d'une inflammation dans le corps et ne peut être ignorée. Si vous avez une température de 37 ° C ou 37,5 ° C pendant plus d'une semaine, cela indique généralement une réaction inflammatoire de n'importe quel organe. Il existe un autre type de maladie - une allergie à un médicament, des articles ménagers ou tout autre allergène.

    Important! Quelle que soit la cause de vos symptômes, vous devriez consulter votre médecin. Seul un spécialiste expérimenté est en mesure de diagnostiquer avec précision et de prescrire un traitement après le diagnostic.

    Bien sûr, la morve, la toux, la température 37 chez un adulte peuvent également être causées par des maladies infectieuses courantes. Sur la base du nombre de rechutes dans le monde, la maladie la plus courante est le rhume. Le plus souvent, il apparaît après un contact avec une personne infectée. Le rhume est une maladie passagère. Littéralement après un contact avec une personne malade, le soir, une personne en bonne santé découvrira les premiers symptômes de cette maladie.

    Que se passe-t-il avec la bronchite?

    La bronchite est une maladie causée par une inflammation de la muqueuse des poumons et / ou de l'arbre bronchique. Il est assez facile de confondre bronchite et ARVI, mais il existe des différences clés qui permettent de déterminer la maladie avec plus de précision. Il est à noter que le diagnostic et le traitement de la bronchite doivent être effectués par un spécialiste et qu'en aucun cas il ne doit être traité indépendamment.

    Le principal symptôme de la bronchite chez l'adulte est une toux sévère et une température de 37 ° C. La toux se manifeste sous une forme beaucoup plus forte qu'avec ARVI, elle est aiguë, gênante, généralement avec des convulsions. Le plus souvent, une toux sèche se produit et après chaque attaque, une gorge sèche apparaît. Ici se trouve une erreur courante, avec une gorge sèche, vous ne pouvez pas boire d'eau froide, comme la plupart le font, cette procédure ne fait qu'aggraver la maladie.

    Après plusieurs jours de maladie, une toux sèche se transforme en toux grasse et la température monte à 37, tant chez un adulte que chez un enfant. Dans ce cas, les expectorations peuvent être séparées et tousser. Le plus souvent, il a une teinte jaunâtre, blanche comme neige ou verdâtre..

    Dans la bronchite courante chez l'adulte, la toux et la fièvre de 37 à 37,5 ° C sont le symptôme le plus courant..

    Ils apparaissent lorsqu'une forme plus aiguë de la maladie se produit - bronchite obstructive, du fumeur, aiguë, chimique (se produit en raison de la pénétration d'éléments chimiques agressifs). Si un adénovirus est également superposé à la maladie, la température peut atteindre 38,5-39 ° C.

    Il est possible de déterminer exactement quelle bronchite a provoqué l'apparition de fièvre et de toux en utilisant des manifestations individuelles supplémentaires:

    1. Faiblesse, une personne ressent une sortie de force, la vigueur est complètement absente, souvent tout cela s'accompagne d'une somnolence sévère.
    2. Une respiration sifflante se fait entendre, parfois elles sont clairement audibles dans l'oreille, et parfois elles ne peuvent être entendues qu'à l'aide d'un phonendoscope.
    3. Respiration dure et lourde, essoufflement sévère.
    4. Sensations désagréables dans la poitrine.
    5. Toux forte et persistante.

    Ces symptômes sont des signes primaires et ne sont pas des informations fiables pour déterminer la maladie. Pour établir un diagnostic précis, vous devez subir un examen complet. Mais dans tous les cas, si les symptômes ci-dessus sont observés, vous devez immédiatement consulter un médecin.

    Toux avec ARVI

    Une autre maladie courante à laquelle beaucoup ne prêtent pas suffisamment attention est due à l'ingestion d'adénovirus ou d'autres infections respiratoires dans les voies respiratoires supérieures. Souvent accompagné des symptômes suivants:

    1. La principale caractéristique est la présence d'un nez qui coule. Difficulté à respirer en raison de l'accumulation de mucus dans les sinus.
    2. Gorge irritée.
    3. Des spasmes apparaissent, des éternuements.
    4. La lumière du jour fait souvent mal.
    5. Un apport limité en oxygène et un écoulement nasal persistant peuvent causer des maux de tête.

    Il existe des formes hybrides des maladies présentées ci-dessus. Augmentation des quintes de toux, le plus souvent la nuit, et à cause de cela, le patient ne peut pas dormir. Dans le même temps, la gorge ne devient pas rouge, il n'y a pas d'autres réactions inflammatoires du corps, ce qui devrait indiquer la présence d'une maladie dans les voies respiratoires inférieures. Mais il ne faut pas non plus oublier qu'il peut y avoir une bronchite, compliquée par les ARVI. Une telle réaction du corps est une condition préalable sans ambiguïté pour aller chez le médecin..

    Les symptômes du rhume commencent à apparaître 1 à 3 jours après l'infection. Le plus souvent, vous pouvez identifier la source. Peut-être qu'un collègue a éternué, toussé sur le chariot ou qu'un membre de la famille a présenté des symptômes similaires. Habituellement, les ARVI affectent le corps pendant environ 1 semaine, puis disparaissent complètement. Il existe également des formes prolongées de la maladie et parfois, en l'absence de traitement approprié, elle se transforme en une maladie chronique.

    Quand il y a un nez qui coule, une toux, une température de 37 chez un adulte, un traitement est nécessaire. Aujourd'hui, on connaît des médicaments efficaces qui permettent de guérir rapidement le corps et, bien sûr, des remèdes populaires efficaces. Mais vous devez vous rappeler que l'automédication et un dosage incorrect peuvent entraîner des effets secondaires, vous devez donc d'abord consulter un médecin..

    Si possible, vous devez suivre ces recommandations: bains de pieds chauds, boire beaucoup de boissons chaudes, le thé au gingembre a un bon effet. Mangez des huiles essentielles et des antiseptiques naturels (ail, oignons).

    Allergie toux

    L'allergie est une hypersensibilité à tout objet autour de vous, à l'air, aux vapeurs, aux vêtements, etc. Elle peut se manifester même sur des objets qui n'ont jamais eu de réaction allergique. A assez souvent des symptômes similaires à ceux d'un rhume, c'est pourquoi ils sont confus.

    Fondamentalement, vous pouvez déterminer qu'il s'agit d'une allergie si:

    1. La symptomatologie dure assez longtemps, généralement elle ne disparaît qu'au moment où le contact avec l'agent pathogène est exclu. Pour cette raison, la température peut durer des semaines..
    2. De plus, les allergies ne sont absolument pas contagieuses. Même en cas de toux, les bactéries ne se propagent pas, car elles ne sont tout simplement pas présentes dans le corps. Vous ne pouvez pas attraper une allergie d'une autre personne.
    3. Peut être accompagné d'un nez qui coule.
    4. Manifestations fréquentes sous forme de déchirure.
    5. Une inflammation ou une rougeur peut apparaître n'importe où sur le corps.
    6. Peut être toxique en cas de réaction allergique aux aliments ou aux médicaments.
    7. Avec les allergies, il n'y a pas de forte fièvre.

    Sur une note! En fait, environ 85% de la population mondiale souffre d'allergies, mais la plupart ignorent son existence en raison de l'absence d'irritant..

    Hélas, cette maladie est très difficile à traiter. L'une des méthodes de traitement efficaces est considérée comme l'exclusion de tout contact avec l'agent pathogène.

    L'allergie est une maladie très individuelle, il existe de nombreux symptômes et leurs formes de manifestation. Il peut se manifester par des démangeaisons nasales ou une éruption cutanée au doigt, de la fièvre ou des maux de tête. Le traitement ne peut pas être reporté, car les allergies peuvent entraîner de graves complications..

    Le traitement se réduit principalement à une simple identification de la source de cette réaction. Cette étape est la plus difficile et il est nécessaire de savoir avec certitude quel objet particulier est à l'origine de l'hypersensibilité. Ensuite, la personne s'isole complètement de cet ingrédient ou élément intérieur..

    Tout d'abord, pour déterminer la source de la maladie, vous devez faire attention aux allergènes naturels. Dans ce cas, la détection et l'élimination de l'allergène sont effectuées sous la surveillance d'un médecin. Les causes les plus courantes de la maladie sont:

    • poussière;
    • pollen de plantes, sous nos latitudes il y a souvent une allergie à l'ambroisie;
    • spores fongiques;
    • Animaux domestiques;
    • Aliments;
    • les piqûres d'insectes.

    La liste est longue, mais chaque allergène a son propre.

    Avec tuberculose focale ou pneumonie

    La tuberculose et la pneumonie sont des maladies pulmonaires graves qui doivent être traitées d'urgence. Les deux maladies se manifestent par des symptômes plus complexes, de sorte que la température peut atteindre: avec la tuberculose - 38 ° C et avec la pneumonie - 40 ° C.
    La tuberculose focale est une forme précoce de tuberculose exacerbée. Habituellement, avec cette maladie, on trouve quelques foyers d'un diamètre de 2 à 10 mm. En fait, seulement dans une petite partie de tous les patients souffrant d'une maladie similaire, il est possible de détecter la maladie à un stade précoce. À savoir, pour la première fois malade - environ 15%, et pour ceux inscrits - environ 22%.

    Parfois, avec la tuberculose focale, aucune manifestation ne se produit, mais le plus souvent les symptômes suivants se produisent:

    1. Léthargie et faiblesse, diminution de la capacité de travail.
    2. Transpiration excessive, en particulier sur les paumes et les joues.
    3. Diminution de l'appétit.
    4. Il y a une légère température comprise entre 37 et 37,8 ° C, qui à première vue n'est causée par rien. Dans ce cas, un court refroidissement se produit..
    5. Une toux à court terme apparaît, souvent sèche, mais parfois humide, avec la séparation d'une petite quantité d'expectorations.
    6. Il y a de la douleur sur le côté.

    Le traitement est effectué avec des médicaments antibactériens modernes et uniquement sous la supervision d'un spécialiste. L'automédication est strictement interdite..

    Important! La pneumonie s'accompagne presque toujours d'une augmentation de la température..

    Avec une forme légère ou chronique, cela se produit juste à 37 ° C et ne diffère guère du rhume. Pour cette raison, les gens n'accordent souvent pas l'attention appropriée au traitement, ce qui fait baisser la température avec des médicaments (dans la plupart des cas, ils n'aident pas ou ne font pas baisser la fièvre pendant une courte période).

    Les symptômes de la pneumonie sont assez similaires à ceux de la tuberculose focale et durent également longtemps. Dans ce cas, la maladie ne disparaît pas d'elle-même et un traitement antibiotique spécial est nécessaire. Habituellement, avec la pneumonie, en particulier aux stades initiaux, les manifestations suivantes sont présentes:

    1. Nez qui coule et toussez pendant une longue période.
    2. Température élevée, elle peut être à n'importe quel niveau. Souvent accompagné d'une fièvre qui n'est pas traitée par des antipyrétiques.
    3. Sentant qu'il n'y a pas assez d'air, une certaine pression est créée dans la poitrine.
    4. Fatigue et sensation de faiblesse.

    De plus, un essoufflement sévère apparaît.

    Que se passe-t-il avec l'amygdalite?

    L'amygdalite est due à une inflammation des amygdales. La cause de cette réaction est une infection bactérienne ou virale. Le plus souvent, ce sont les amygdales palatines qui sont touchées, avec un mal de gorge. Les amygdales elles-mêmes font partie du système immunitaire et protègent les voies respiratoires supérieures.

    L'amygdalite est caractérisée par les symptômes suivants:

    • le mal de gorge peut être très aigu;
    • ganglions lymphatiques hypertrophiés, vous pouvez même les sentir de vos propres mains;
    • faiblesse et fatigue;
    • il y a des sensations douloureuses dans les articulations;
    • formations purulentes sur les amygdales;
    • la température monte, elle peut être autour de 37˚C et monter à 40.

    Avec l'amygdalite, les principales manifestations peuvent durer jusqu'à plusieurs semaines, l'ensemble du processus s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle. Si le patient a une forte fièvre, cela indique une exacerbation de l'évolution de la maladie. Bien sûr, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez consulter d'urgence un spécialiste pour un traitement ultérieur..

    Sur la base de ce qui précède, il devient clair qu'en fait, la toux et une forte fièvre sont des symptômes d'un certain nombre de maladies complexes. Par conséquent, il est préférable de ne pas reporter la visite chez le médecin..

    Articles À Propos Pharyngite