Principal Laryngite

Sinusite catarrhale

Une inflammation qui affecte les sinus et est causée par une infection virale est appelée sinusite catarrhale. Cette maladie a ses propres caractéristiques - elle affecte la muqueuse nasale, les zones paranasales frontales ou les sinus maxillaires. Les agents responsables de la pathologie sont diverses bactéries et virus. La sinusite catarrhale aiguë peut impliquer divers types de rhinite dans le processus pathologique..

Symptômes de la sinusite catarrhale

La maladie s'accompagne de manifestations spéciales, contre lesquelles une complication du processus inflammatoire se produit souvent. Œdème de la membrane muqueuse, écoulement purulent du nez, douleur dans diverses parties des sinus paranasaux peuvent se développer.

Symptômes de la sinusite virale catarrhale:

  • Congestion des sinus paranasaux;
  • Visage et paupières enflés;
  • Maux de tête récurrents;
  • Augmentation de la fatigue;
  • Membrane muqueuse œdémateuse des voies nasales;
  • Lachrymation;
  • Chaleur;
  • Sécheresse des sinus paranasaux.

Des difficultés respiratoires et des douleurs dans les sinus paranasaux peuvent être ressenties et une sinusite purulente peut se développer. Par conséquent, vous devez être extrêmement attentif aux symptômes que vous ressentez..

Causes de l'apparition de la sinusite catarrhale

Pourquoi la maladie se développe-t-elle? Le catarrhe d'un organe causé par des micro-organismes pathogènes peut se développer dans le contexte de:

  • Rhumes;
  • Grippe;
  • Rhinite prolongée;
  • Lésions tissulaires annexielles.

La sinusite catarrhale œdémateuse est une complication d'un processus pathologique existant dans l'organe. Il existe plusieurs types de rhinite que seul un médecin peut identifier. Par conséquent, si une sinusite aiguë se développe, un traitement immédiat est nécessaire. La thérapie correcte sera prescrite par un spécialiste spécialisé - un oto-rhino-laryngologiste.

Traitement de la sinusite catarrhale

Le processus inflammatoire de la membrane muqueuse est éliminé à l'aide d'un traitement médicamenteux et de la physiothérapie. Le médecin diagnostique les sinus paranasaux et paranasaux, après quoi il prescrit un traitement. Avec un traitement approprié, la sinusite catarrhale est éliminée assez rapidement. La thérapie complexe comprend:

  1. Antibiotique;
  2. Médicaments vasoconstricteurs;
  3. Médicament antibactérien.

Habituellement, des médicaments tels que l'amoxicilline, l'amoxiclav, le Flemoxin, le Nazivin, le céfuroxime, le sinuforte et d'autres médicaments sont prescrits pour le traitement des sinus paranasaux..

Le traitement du catarrhe de l'organe respiratoire vise à améliorer la perméabilité des zones paranasales, à éliminer les maux de tête et à aérer les sinus maxillaires. La thérapie prescrite élimine l'intoxication du corps, supprime le gonflement de la membrane muqueuse et arrête l'activité vitale des bactéries virales. Le traitement de cette maladie nécessite des soins particuliers..

Le traitement de la sinusite et des muqueuses avec des médicaments antiviraux systémiques permet une guérison rapide et une élimination des manifestations de la maladie. Le processus chronique est beaucoup plus difficile à éliminer. Dans ce cas, un traitement hospitalier peut être indiqué. Dans le traitement de la maladie, on utilise des lavages alcalins et salins de la membrane muqueuse, en utilisant les agents antibactériens les plus efficaces. Le traitement ambulatoire et hospitalier implique l'utilisation de divers onguents et sprays nasaux pour vous aider à vous sentir mieux. Un dosage incorrect de médicaments peut entraîner une détérioration du bien-être - l'organe œdémateux nécessite le strict respect de toutes les mesures médicales. Une variété de procédures de physiothérapie sont utilisées pour une récupération rapide..

La sinusite catarrhale s'accompagne d'un écoulement muco-séreux des sinus paranasaux. La thérapie vous permet de soulager ce symptôme, d'éliminer la pathologie inflammatoire et de restaurer les tissus de l'organe muqueux. Le traitement de la rhinite aiguë doit être confié à un spécialiste qualifié qui effectuera les diagnostics nécessaires des sinus paranasaux et aidera à faire face à la douleur.

Symptômes et traitement de la sinusite catarrhale (sinusite) chez l'adulte et l'enfant

La sinusite catarrhale est une pathologie accompagnée d'une inflammation, localisée dans la région des sinus maxillaires. La maladie se caractérise par un gonflement de la muqueuse nasale, un rétrécissement de la lumière destinée à l'écoulement naturel des sécrétions muqueuses.

Une telle maladie survient le plus souvent chez les bébés qui réagissent brusquement aux fluctuations climatiques de la pièce, ceux qui souffrent souvent de rhinite allergique, de rhume, qui ont subi une intervention chirurgicale au nez.

Types de pathologie

La sinusite catarrhale est divisée en 2 groupes:

  • unilatéral: caractérisé par une douleur dans l'un des sinus maxillaires, il est diagnostiqué dans la plupart des cas - chez 80% des patients;
  • sinusite catarrhale bilatérale: diffère par la propagation de l'inflammation dans les deux sinus, augmente le risque de complications dangereuses.

Sur la base des symptômes manifestés et de la gravité, la pathologie est divisée en 3 groupes.

  1. La forme subaiguë disparaît comme un nez qui coule, la maladie est traitée en 3-4 semaines avec un auto-traitement. Si la pathologie a été diagnostiquée par un médecin qui a prescrit le traitement optimal, la période de récupération peut être réduite de moitié..
  2. L'apparition de la sinusite catarrhale aiguë survient lors d'épidémies de rhume et de grippe. Elle peut durer 2 à 4 semaines: la durée peut varier en fonction du traitement utilisé. Ce type est caractérisé par des symptômes activement manifestés. L'écoulement muqueux devient blanchâtre, jaunâtre ou verdâtre. La température peut monter jusqu'à 38 degrés.
  3. La forme chronique est le type le plus dangereux de sinusite catarrhale, dont les symptômes indiquent un remplissage complet des sinus avec un écoulement purulent. De telles manifestations contribuent au fait qu'une personne est obligée d'utiliser constamment des gouttes nasales, qui deviennent progressivement addictives. La sinusite catarrhale chronique peut augmenter la température jusqu'à 38 degrés et, dans les cas avancés, jusqu'à 39-40.

La sinusite catarrhale aiguë apparaît soudainement et guérit assez rapidement sans risque de rechute. Et la pathologie chronique conserve la capacité de développer des rechutes, dans certains cas, elle se rappelle constamment.

Pour distinguer la forme catarrhale des autres types de sinusite, il est nécessaire de faire attention à la durée de l'évolution de la pathologie, à la couleur des sécrétions muqueuses et à leur consistance, aux indicateurs de température du corps, à la période d'apparition des symptômes caractéristiques.

On distingue un autre type de sinusite: œdémateuse-catarrhale, caractérisée par le fait qu'un gonflement et une brûlure apparaissent sur la membrane muqueuse. Pour cette raison, avec la sinusite œdémateuse-catarrhale, une personne éprouve des difficultés à respirer.

Facteurs causant la pathologie

Plusieurs facteurs contribuent à l'apparition de la sinusite maxillaire catarrhale. Parmi eux se trouvent:

  • transfert du SRAS ou de la grippe;
  • rhumes pas complètement guéris;
  • les allergies, caractérisées par la formation d'un œdème de la muqueuse nasale, la formation de mucus, les éternuements;
  • être rare à l'air frais, en raison duquel des carences en vitamines et des réactions allergiques se développent;
  • diverses blessures nasales mécaniques;
  • Pathologie ORL;
  • courbure de la cloison nasale;
  • maladies dentaires.

L'hypothermie et une exposition prolongée à un courant d'air peuvent également contribuer au développement de la sinusite catarrhale. Dans de rares cas, des bactéries ou des champignons peuvent provoquer une pathologie..

Symptômes

Qu'est-ce que la sinusite catarrhale et comment se manifeste-t-elle? Cette forme de sinusite présente les signes symptomatiques suivants qui sont similaires chez les adultes et les enfants:

  • diminution de l'appétit;
  • nez qui coule abondamment avec formation de mucus visqueux incolore ou blanchâtre (dans certains cas, des impuretés jaunâtres ou verdâtres peuvent apparaître);
  • congestion de l'oreille;
  • congestion nasale constante, ce symptôme se manifeste le plus fortement la nuit;
  • l'apparition d'une sensation de sécheresse dans la bouche;
  • les indicateurs de température corporelle dépassent les normes subfébriles (cela indique le développement actif de la maladie);
  • sensations douloureuses dans la région des sinus maxillaires (surtout ressenties lorsque la tête est inclinée vers le bas);
  • maux de tête sévères: la sinusite catarrhale du côté gauche contribue à la propagation de la douleur du côté gauche, et la sinusite catarrhale du côté droit - du côté droit, bilatérale - contribue à l'apparition de la douleur des 2 côtés;
  • trouble du sommeil;
  • allergie sous forme de démangeaisons, de brûlures;
  • la propagation de l'œdème de la peau dans les zones où l'accumulation de sécrétions muqueuses est enregistrée;
  • sensation de courbatures, faiblesse générale, fatigue, somnolence, nervosité;
  • toux nocturne, qui apparaît en raison du drainage des formations muqueuses le long de la paroi arrière du pharynx.

Si l'un des symptômes énumérés apparaît, vous devriez consulter un médecin. Sinon, la pathologie peut devenir chronique..

Comment traiter la sinusite catarrhale

L'une des méthodes de traitement efficaces est celle qui implique l'utilisation de médicaments. Le traitement de la sinusite catarrhale est effectué de manière intégrée. Le plus souvent, les médecins prescrivent les médicaments suivants:

  1. Médicaments antibiotiques. Ces fonds sont prescrits dans des situations compliquées, par exemple dans le traitement de la sinusite catarrhale, accompagnée de la formation d'un écoulement purulent. Dans de telles situations, Macropen, Sumamed, Cefazolin sont prescrits. L'utilisation de tels médicaments ne peut survenir qu'après un diagnostic précis de la pathologie. Pour le traitement d'un enfant, il est recommandé d'utiliser des antibiotiques topiques sous forme de spray ou de gouttes. Cela est dû au fait que ces médicaments se caractérisent par des effets nocifs minimes sur le corps..
  2. Gouttes nasales à effet vasoconstricteur, qui comprennent l'oxymétazoline, la xylométazoline. Parmi ces médicaments, les plus efficaces sont la Pharmazoline, la Galazoline, la Rinazoline. Le traitement de la sinusite catarrhale avec de tels moyens aide à réduire le gonflement, à restaurer la fonction respiratoire. Ces médicaments sont prescrits dans un cours dont la durée ne dépasse pas 5 jours..
  3. Les antipyrétiques ne sont prescrits qu'en cas d'augmentation de la température corporelle. Le paracétamol, l'ibuprofène est prescrit.
  4. Si du mucus épais se forme, il est recommandé de rincer les voies nasales. Pour cela, des préparations à base de sel peuvent être utilisées, par exemple, sans sel, ainsi que des solutions antiseptiques: miramistine, dioxine. Le lavage est nécessaire pour éliminer le mucus du nez et se débarrasser des micro-organismes pathogènes qui provoquent le développement de complications.
  5. Les antihistaminiques sont nécessaires pour réduire la rhinorrhée, soulager l'enflure. Parmi les médicaments, Suprastin ou Loratadin peuvent être prescrits.

Si la sinusite catarrhale chez les enfants ou les adultes peut se transformer en une forme purulente, des comprimés Sinupret ou un spray nasal Sinuforte sont également prescrits. Ces médicaments contribuent à la liquéfaction des sécrétions muqueuses, à leur excrétion ultérieure par les voies nasales et au soulagement de la fonction respiratoire..

Les symptômes et le traitement de la sinusite catarrhale et de la sinusite dépendent de son stade et de sa gravité.

Lorsque des symptômes caractéristiques apparaissent, le traitement doit être instauré dès que possible. Pour obtenir la méthode thérapeutique optimale, vous devriez consulter un médecin. En l'absence du traitement nécessaire, la maladie peut acquérir un type chronique, caractérisé par un sinus bloqué en permanence.

Explorer la sinusite catarrhale

La sinusite catarrhale est une maladie respiratoire assez courante qui survient le plus souvent à la suite d'infections respiratoires aiguës ou d'infections virales respiratoires aiguës, mais elle peut parfois aussi être causée par d'autres raisons. La maladie a une forme aiguë et chronique, au stade initial, elle répond bien au traitement, mais se transforme tout aussi facilement en une forme chronique en son absence.

Le contenu de l'article

Raisons principales

Le plus souvent, toute sinusite est causée par des infections respiratoires qui sont facilement transmises par des gouttelettes en suspension dans l'air. En termes simples, il s'agit d'un rhume viral ou commun. Mais dans certains cas, il a un caractère allergique ou est provoqué par d'autres raisons externes et internes:

  • infections fongiques affectant les muqueuses;
  • caractéristiques structurelles des sinus nasaux;
  • courbure de la cloison nasale (congénitale ou après une blessure);
  • irritation constante des muqueuses;
  • réactions allergiques fréquentes et violentes;
  • séchage systématique des muqueuses;
  • violation de la circulation normale de l'air dans les sinus.

Les causes du développement de la sinusite catarrhale non infectieuse sont le plus souvent le chevauchement de passages naturels étroits qui relient les sinus paranasaux à la cavité nasale. Cela peut disparaître à la suite d'un œdème, de l'ingestion d'un petit corps étranger, d'une fracture ou d'une fusion incorrecte des os nasaux.

Cela rend difficile l'évacuation du mucus, qui est constamment produit par les cellules de la muqueuse interne des sinus, et en même temps l'accès à l'oxygène est réduit, créant d'excellentes conditions pour le développement et la reproduction des bactéries anaérobies.

Avec un système immunitaire affaibli pour quelque raison que ce soit, un nez qui coule et d'autres symptômes désagréables apparaissent immédiatement.

Types de maladies

D'un point de vue scientifique, la sinusite n'est pas une maladie, mais tout un groupe de maladies dont les symptômes sont causés par une inflammation des muqueuses des sinus paranasaux. Les sinus paranasaux sont des formations creuses formées par les os du crâne et situées des deux côtés de l'arête du nez, sur le front et à la base du crâne.

Au total, les humains ont quatre types de sinus paranasaux. En fonction de ceux qui sont enflammés et du type de sinusite catarrhale est déterminé:

  1. Sinusite catarrhale - inflammation du maxillaire (sinus maxillaires), situé sous les orbites, au-dessus des os de la mâchoire supérieure.
  2. Sinusite frontale catarrhale - inflammation des sinus frontaux (frontaux), localisée au-dessus du tiers interne des deux sourcils.
  3. Ethmoïdite catarrhale - inflammation de la muqueuse des cellules du labyrinthe ethmoïde, situé des deux côtés de l'arête du nez dans la zone interorbitaire.
  4. Sphénoïdite catarrhale - inflammation du sinus sphénoïde situé au milieu de l'os sphénoïde.

Étant donné que presque tous les sinus paranasaux (à l'exception du sinus sphénoïde) sont des formations appariées, selon l'emplacement, la sinusite catarrhale peut être unilatérale ou bilatérale. Avec une inflammation simultanée des sinus adjacents, des diagnostics complexes sont posés, par exemple, une ethmoïdite maxillaire.

Le mot «catarrhe» était auparavant utilisé pour désigner les processus inflammatoires aigus du système respiratoire. Maintenant, il est considéré comme obsolète, mais conservé au nom des diagnostics.

Par conséquent, selon le type de flux, la sinusite catarrhale peut être aiguë, avec des symptômes cliniques prononcés et chronique, lente.

Les principaux symptômes

Le principal symptôme de l'inflammation des sinus paranasaux est le syndrome de la douleur, qui dans la période aiguë a une localisation assez claire. La sinusite se fait sentir avec une sensation de plénitude sur la mâchoire supérieure et souvent un gonflement des joues. La frontite se manifeste par une douleur intense sur l'arête du nez et au milieu du front. Avec l'ethmoïdite, la douleur est localisée sur un ou les deux côtés de la partie médiane du nez et irradie souvent vers l'œil. Et la sphénoïdite est la plus désagréable et se définit comme une douleur intracrânienne..

Ces douleurs sont un bon indice pour le diagnosticien pour déterminer la direction approximative de la recherche de la zone de localisation du processus inflammatoire. Par conséquent, il est important d'observer leurs manifestations avant de consulter un médecin: à quelle fréquence elles surviennent, quel caractère elles ont, dans quelles circonstances elles s'intensifient.

En outre, la sinusite catarrhale présente un certain nombre de symptômes généraux caractéristiques qui, dans la phase aiguë, se manifestent comme suit:

  • difficulté aiguë ou importante à respirer par une ou les deux narines;
  • une diminution notable de l'odorat, parfois jusqu'à une perte complète;
  • une augmentation de la température corporelle à 37,5-38 o C;
  • étourdissements, faiblesse, frissons;
  • signes d'intoxication générale: nausées, vomissements;
  • gonflement sévère des muqueuses du nez;
  • écoulement nasal abondant, fin au début, puis plus épais;
  • mal de gorge, sensation d'accumulation de mucus dans le nasopharynx;
  • perte d'appétit, anxiété, troubles du sommeil.

Le mucus du nez à un stade précoce de la maladie est aqueux, n'a pas une couleur prononcée. Si des problèmes bactériens sont liés au processus inflammatoire, la morve devient jaune ou verte, parfois avec des traces de sang. Subjectivement, le patient peut constamment ressentir une odeur purulente.

Traitement de la sinusite

Le traitement de la sinusite à la maison avec des remèdes populaires est généralement inefficace en raison de l'inaccessibilité de la muqueuse des sinus. À un stade précoce, il est impératif d'utiliser des vasoconstricteurs et des antihistaminiques, qui soulageront rapidement les poches et restaureront la circulation d'air altérée.

Avec une grande accumulation de mucus, en particulier purulent, il est utile d'effectuer des procédures de drainage pour assurer son drainage rapide. Cela simplifiera grandement le traitement et soulagera immédiatement le syndrome douloureux, car la douleur provoque une pression du mucus sur les terminaisons irritées des cellules nerveuses de l'épithélium.

Pour pomper le mucus des sinus paranasaux, une sonde ou une seringue avec une aiguille épaisse est utilisée (pour percer le sinus maxillaire). La procédure est réalisée dans des conditions stériles, généralement dans un hôpital. Après avoir éliminé le pus, les sinus enflammés sont lavés avec des solutions antiseptiques et des médicaments y sont injectés.

La décision sur l'utilisation de médicaments antibactériens n'est prise que par un médecin sur la base des résultats des tests de laboratoire. L'auto-traitement utilisant de tels fonds dans certains cas aggrave considérablement la situation, car il affaiblit davantage le système immunitaire, provoque parfois une forte réaction allergique et favorise la multiplication d'une infection fongique.

Par conséquent, le cours du traitement médicamenteux doit être sélectionné et détaillé dans chaque cas par le médecin traitant. Il peut également inclure des médicaments anti-inflammatoires, antiviraux, antifongiques et, si nécessaire, des médicaments antipyrétiques. De plus, des méthodes de traitement auxiliaires sont prescrites, y compris des remèdes populaires éprouvés.

Sida

Il est nécessaire de rincer les muqueuses du nez avec une sinusite catarrhale plusieurs fois par jour. Tout d'abord, cela les aidera à hydrater et à éliminer le mucus purulent ou infecté. Pour le lavage, il est conseillé d'utiliser une solution de sel de mer ou des préparations pharmaceutiques complexes: "Aquamaris", "Dolphin" et autres.

Un bon effet cicatrisant est également fourni par:

  1. Décoctions concentrées à base de plantes. Lorsqu'une cuillère à soupe pleine de plantes broyées sèches est brassée dans un verre d'eau bouillante. Le mélange doit être bouilli pendant 5 minutes à feu doux, versé dans un thermos et insisté pendant au moins 2 heures, puis bien filtré. Il peut être utilisé pour l'instillation et les compresses (imbibé d'une solution de turunda, insérer dans le nez pendant 10-15 minutes). Afin de l'éviter, il est conseillé de se gargariser la gorge.
  2. Thés médicinaux. Les préparations générales renforçantes et anti-inflammatoires donnent un effet maximal. Vous pouvez les acheter à la pharmacie (pas au marché où les herbes ne passent pas le contrôle des radiations, et vous ne savez pas ce qu'il y a vraiment!) Ou vous pouvez les préparer vous-même en combinant plusieurs plantes à votre goût. Pour la sinusite catarrhale, utile: camomille, menthe, sauge, thym, millepertuis, calendula, tilleul, framboises, groseilles.
  3. Jus de plante fraîche. Les jus de certaines plantes ont des propriétés anti-inflammatoires très puissantes et peuvent rapidement soulager les gonflements. Vous pouvez enterrer le jus de betteraves, de pommes de terre, d'oignons ou d'ail (en deux avec de l'eau), le millepertuis, le cyclamen. Assez 3-5 gouttes dans chaque narine plusieurs fois par jour après le rinçage.
  4. Aloe ou Kalanchoe. Le jus de ces plantes ressemblant à des cactus est la préparation biologiquement active la plus puissante, il doit donc être utilisé avec prudence. Avec une inflammation purulente, le jus d'aloès n'est pas utilisé! Mais en l'absence de pus, il restaure très rapidement les muqueuses endommagées, les hydrate et guérit les microfissures. Le jus de Kalanchoe irrite les muqueuses et provoque des éternuements réflexes, dans lesquels les voies nasales sont libérées des accumulations de mucus.
  5. Échauffement. En l'absence de température élevée (supérieure à 37,2 ° C) et de pus, le réchauffement des sinus est utile. À la maison, cela peut être fait à l'aide des outils disponibles: une lampe bleue, un œuf dur, un sac de sel, des pierres volcaniques, de la cire de paraffine. Il est nécessaire de réchauffer le nez pendant 10 à 15 minutes de chaque côté et après les procédures thermiques, évitez les courants d'air et ne sortez pas. Par conséquent, le meilleur moment pour se réchauffer est le soir..

Il est important de mettre fin au traitement de la sinusite catarrhale, sinon la maladie peut réapparaître et devenir chronique.

Pour s'assurer d'une guérison complète, il est conseillé de passer des tests de contrôle: une prise de sang générale et un frottis de mucus pour la microflore, si la maladie était de nature bactérienne. La sinusite avancée entraîne de graves complications intracrâniennes.

Sinusite catarrhale - types et meilleurs traitements

La sinusite catarrhale se développe dans le contexte d'une infection virale et est inflammatoire. Dans les cas avancés et en l'absence de traitement adéquat, le processus pathologique peut entraîner des complications, qui affecteront d'autres organes respiratoires.

Qu'est-ce que la sinusite catarrhale?

En automne-hiver, lorsqu'il y a de nombreux virus et microbes dans l'air froid en raison de la détérioration de la situation épidémiologique, une forme catarrhale de sinusite se produit souvent - un processus inflammatoire dans la membrane muqueuse des sinus nasaux paranasaux. Les enfants sont souvent sujets à cette maladie..

La pathologie peut se développer en raison d'un traitement inadéquat:

  • rhinite;
  • ARVI;
  • maux de gorge;
  • coqueluche;
  • scarlatine;
  • grippe.

La particularité de la sinusite catarrhale de toute forme est qu'avec cette maladie, un grand volume d'exsudat se forme - muqueux ou séreux. Le virus, lorsqu'il est introduit dans la membrane muqueuse, commence à se diviser rapidement et une intoxication importante commence très rapidement. Dans le même temps, la membrane muqueuse gonfle considérablement. L'œdème, associé à l'exsudat, perturbe les processus de ventilation, raison pour laquelle une infection secondaire par des bactéries se produit souvent. Seul un traitement compétent arrête rapidement les processus pathologiques et favorise la restauration de l'épithélium nasal.

La sinusite catarrhale peut être bilatérale ou unilatérale, simple et compliquée, un sinus, plusieurs ou tous peuvent être affectés. Catarrhal - séreux - le processus dans les sinus peut se transformer en purulent, hémorragique ou nécrotique. Selon la gravité des symptômes cliniques, la sinusite peut être:

  • facile;
  • moyen;
  • lourd.

Causes de la sinusite

La principale raison du développement de la sinusite catarrhale est une infection virale. Le processus inflammatoire qui commence dans les sinus provoque le développement d'un œdème des muqueuses, une douleur de l'anastomose et une augmentation de la sécrétion de mucus. Dans le contexte de ces facteurs favorables à l'infection, une autre microflore pathogène (bactérienne) commence à se développer et du pus apparaît dans le mucus.

Autres causes de sinusite aiguë:

  • infection fongique;
  • muqueuse sèche avec des croûtes;
  • courbure de la cloison nasale, congénitale ou traumatique;
  • exposition fréquente à la membrane muqueuse de facteurs pathogènes - poussières, vapeurs, fumées chimiques, effets thermiques;
  • hypothermie fréquente;
  • maladies dentaires;
  • faible immunité;
  • exposition aux allergènes.

Pourquoi la sinusite est-elle dangereuse??

De nombreuses personnes malades ne réalisent pas le danger de la sinusite aiguë et ne la prennent pas au sérieux. Pendant ce temps, près des sinus nasaux se trouvent les méninges, la glande pituitaire, les centres des cinq systèmes sensoriels - visuel, auditif, vestibulaire, gustatif, olfactif, et la multiplication de l'infection à proximité immédiate de ces zones est extrêmement dangereuse par infection.

Sinusite catarrhale - complications possibles:

  • intracrânienne - otite moyenne, méningite, parodontite, périostite, ostéomyélite, contracture musculaire inflammatoire, névrite du trijumeau, sinusite de l'autre sinus (sinusite, ethmoïdite, sinusite frontale);
  • extracrânien - inflammation du système respiratoire, lésions rénales, myocardite, septicémie, infections généralisées;
  • orbitale - périostite orbitaire, phlegmon orbitaire, fistule des paupières, abcès des paupières et autres.

Sinusite catarrhale - symptômes

Quels que soient les sinus touchés par la sinusite, il présente des symptômes généraux.

Sinusite aiguë - symptômes:

  • malaise causé par une intoxication générale;
  • une sensation de pression dans les zones des sinus du visage;
  • distorsion de la voix - nasale;
  • violation de l'odorat;
  • larmoiement, gonflement des paupières;
  • mauvaise haleine;
  • toux causée par du mucus coulant à l'arrière de la gorge;
  • congestion nasale, gonflement des muqueuses;
  • augmentation de la température;
  • sensations douloureuses au front, à l'occiput, aux tempes;

Sinusite maxillaire aiguë

Avec l'inflammation des deux sinus maxillaires, une sinusite catarrhale bilatérale se produit. Ce type de sinusite catarrhale est caractérisé par une congestion nasale - le patient est obligé de respirer par la bouche, ce qui provoque une bouche sèche, une toux, une infection par des virus du larynx.

Sinusite virale catarrhale des sinus maxillaires - symptômes:

  • congestion nasale complète;
  • chaleur;
  • une sensation de plénitude dans la partie supérieure du nez;
  • maux de tête obsessionnels;
  • gonflement du haut du visage.

Sinusite frontale aiguë

Un type de sinusite - la sinusite frontale catarrhale - se produit avec une inflammation des sinus frontaux (frontaux). L'inflammation aiguë des sinus supérieurs provoque une gêne pendant la journée et est particulièrement prononcée la nuit.

Symptômes de la frontalite catarrhale:

  • mal de tête localisé dans la partie frontale;
  • une sensation de plénitude et de lourdeur au front;
  • photophobie;
  • augmentation de la température;
  • gonflement du visage dans le nez et les yeux.

Ethmoïdite catarrhale

La sinusite catarrhale aiguë qui se développe dans les sinus ethmoïdes est appelée ethmoïdite. Cette forme de sinusite est très dangereuse, car les sinus ethmoïdes sont anatomiquement très proches du cerveau, des orbites et des artères. L'éthmoïdite peut entraîner de graves complications affectant le cerveau et les yeux. La sinusite catarrhale des sinus ethmoïdes provoque un mal de tête pulsatile sévère qu'il est presque impossible d'arrêter avec des médicaments.

De plus, avec la pathologie:

  • un malaise sévère se développe;
  • la température augmente.

Sphénoïdite catarrhale

L'inflammation aiguë du sinus sphénoïde est appelée sphénoïdite. Cette maladie est rare et est presque toujours associée à une ethmoïdite. Cette pathologie se caractérise par de graves maux de tête dans les régions temporale et occipitale, ainsi que dans la zone des orbites..

Le danger de sphénoïdite est dû à la proximité du cerveau, des tissus cartilagineux et des os du visage, qui peuvent être affectés par la microflore pathogène.

Sinusite catarrhale - traitement

Avant de répondre à la question de savoir comment traiter la sinusite aiguë, vous devez savoir comment la maladie est diagnostiquée. Lorsque vous contactez un médecin, les antécédents du patient sont d'abord évalués. Ensuite, le médecin procède à un examen - rhinoscopie et note la présence d'exsudat, de rougeur, de gonflement, de rétrécissement des voies nasales. Dans certains cas, avec la sinusite catarrhale, il n'y a pas d'exsudat, mais cela n'annule pas les processus catarrhales dans les sinus.

Quelles techniques sont utilisées pour diagnostiquer la sinusite:

  • radiographie - aide à voir les sinus remplis d'exsudat;
  • tomodensitométrie - permettra de déterminer la localisation des foyers d'inflammation, ce qui est particulièrement important si des complications sont suspectées;
  • trépanopuncture - prélever du matériel biologique du sinus paranasal pour déterminer la microflore et sa sensibilité aux antibiotiques.

Médicaments contre la sinusite

La maladie de la sinusite catarrhale est facilement traitable. Une forme bénigne de la maladie est traitée avec des préparations topiques - gouttes, sprays, pommades. Ces médicaments pour la sinusite ont un effet vasoconstricteur, anti-inflammatoire, soulagent le gonflement et assurent une respiration nasale normale..

Médicaments vasoconstricteurs pour le traitement de la sinusite catarrhale:

  • Nazivin;
  • Vibrocil;
  • Polydex;
  • Espionner;
  • Pinosol;
  • Naphtizine;
  • Rinofluimucil.

Avant d'utiliser des médicaments vasoconstricteurs, les médecins recommandent de se rincer le nez. Pour ce faire, utilisez:

  • préparations à base d'eau de mer (Aquamaris, Aqualor, Salin);
  • antiseptiques (miramistine, chlorhexidine).

Si nécessaire, en raison de l'aggravation de la situation, le médecin peut prescrire des antibiotiques pour la sinusite:

  • Ampicilline;
  • Céfuroxime;
  • Doxycycline;
  • Amoxicilline;
  • Cefaclor;
  • La lévofloxacine;
  • Axetil.

En cas d'évolution sévère de la maladie, les éléments suivants sont prescrits:

  • Ceftriaxone;
  • Cefotaxime;
  • Sparfloxacin;
  • Métronidazole (lors de la fixation d'une infection fongique).

Lors de la toux pour le traitement de la sinusite catarrhale, des mucolytiques sont utilisés, qui contribuent à la dilution des expectorations, à leur élimination et au renforcement de la protection locale de la membrane muqueuse. Il est demandé dans la sinusite aiguë et Sinupret est un médicament combiné qui aide à éliminer l'exsudat, à soulager l'inflammation et à augmenter l'immunité locale. De plus, Sinupret a des effets mucolytiques et antibactériens. Pour soulager la fièvre, si nécessaire, prescrire Panadol, Ibuprofen, Tylenol.

Le traitement de la sinusite catarrhale comprend également des procédures de physiothérapie qui renforcent le système immunitaire et accélèrent la récupération de la membrane muqueuse:

  • électrophorèse;
  • thérapie au laser;
  • réchauffement à haute fréquence du nez;
  • irradiation aux rayons UV;
  • Traitement léger MK.

L'intervention chirurgicale pour la sinusite catarrhale est effectuée dans des situations difficiles - lorsqu'un septum incurvé interfère avec la guérison, le traitement médicamenteux n'a aucun effet, la maladie est devenue chronique, la vie d'une personne est en danger. Dans de tels cas, les médecins retirent la membrane muqueuse enflammée ou d'autres tissus, corrigent le septum avec un laser et dilatent la fistule avec un cathéter.

Efficace pour la sinusite catarrhale et les techniques de lavage qui nettoient les voies nasales du mucus, hydratent les muqueuses et favorisent la sortie de l'excès de liquide par le nez. Vous pouvez vous rincer à domicile ou à l'hôpital:

  1. Les techniques de lavage les plus efficaces sont l'irrigation, l'aspiration, la méthode du coucou, la douche nasale.
  2. Dans certains cas, les médecins utilisent une technique de ponction. L'essence de cette méthode est que le médecin perce la paroi du sinus avec une aiguille spéciale, installe un drainage et rince la cavité avec un antiseptique. C'est une procédure indolore mais désagréable pour traiter la sinusite..

Remèdes populaires pour la sinusite

Le traitement de la sinusite avec des remèdes populaires est effectué comme un soutien au traitement médicamenteux ou avec une évolution bénigne de la maladie.

Comment traiter l'inflammation des sinus avec des remèdes populaires:

  1. Jus d'aloès - appliquer sous forme de gouttes nasales 2-3 fois par jour.
  2. Jus de racine de cyclamen - dilué avec de l'eau, il est instillé sous forme de gouttes (ce remède provoque un fort éternuement, ce qui aide à éliminer le mucus des sinus).
  3. Marronnier d'Inde - une bougie est coupée du fruit de cette plante, qui est placée dans la narine pendant 10-15 minutes (aide à libérer les sinus).
  4. Solution saline - utilisée pour rincer le nez.

Inhalation pour sinusite

Le traitement par inhalation n'est pas toujours indiqué - le patient doit avoir une température normale et un bon état.

Comment guérir l'inflammation des sinus par inhalation:

  1. Procédures à la vapeur - le patient respire une décoction d'herbes, des patates chaudes.
  2. Inhalations froides - le patient doit inhaler les vapeurs de menthol, les fumées d'oignons coupés, le raifort.
  3. Un nébuliseur est un appareil spécial qui pulvérise des médicaments; pour la solution médicinale, vous pouvez utiliser de l'eau minérale, des médicaments antibactériens, des médicaments anti-inflammatoires et hydratants.

Prévention de la sinusite

Il peut être très difficile de guérir la sinusite catarrhale bilatérale, les médecins recommandent donc des mesures préventives pour aider à éviter la maladie.

Il est préférable de prendre ces mesures de manière globale:

  1. Traiter les infections des dents, des oreilles, de la gorge et du nez à temps.
  2. Hydrate la muqueuse nasale.
  3. Élimine l'hypothermie.
  4. Mange bien.
  5. Faire de l'éducation physique.
  6. Renforce l'immunité.

Traitement de la sinusite catarrhale

La sinusite est un processus inflammatoire qui se produit dans les sinus paranasaux. C'est une maladie assez courante. La forme œdémateuse-catarrhale est caractérisée par la libération d'exsudat des sinus paranasaux et un œdème de la membrane muqueuse de la cavité nasale. Il se développe souvent à la suite d'un traitement intempestif du rhume ou après diverses blessures de la région nasale. S'il n'est pas traité, il peut se développer en une forme chronique.

  • Causes et symptômes
  • Traitement médical
  • Traitement non médicamenteux
  • Physiothérapie et inhalation
  • Chirurgie

Étiologie, mécanisme de développement et classification

Le principal facteur provoquant le développement de la sinusite catarrhale est l'ARVI. En l'absence de traitement, le processus inflammatoire provoque un œdème de la membrane muqueuse des sinus nasaux et la libération d'exsudat. Ainsi, il y a violation de l'échange d'air et de la libération naturelle de mucus, ce qui est un environnement favorable au développement de bactéries. Les micro-organismes qui sont entrés dans le corps commencent à se multiplier activement, provoquant une inflammation supplémentaire.

Dans les cas où la cause de la maladie est une bactérie, le processus inflammatoire se produit dans les deux sinus. La sinusite catarrhale se développe en plusieurs étapes:

  1. Inflammation séreuse. Il y a un blocage des canaux nasaux et une violation des fonctions protectrices du corps.
  2. Catarrhe. Les micro-organismes envahissent les sinus et commencent à se multiplier.
  3. Inflammation purulente. L'œdème muqueux augmente.
  4. Manifestations hémorragiques. Les parois des vaisseaux sanguins sont détruites sous l'influence du virus. Dans ce cas, le sang pénètre dans la lumière des sinus paranasaux.
  5. Nécrose. Des changements tissulaires irréversibles commencent.

Important! La dernière étape du développement de la sinusite met la vie en danger. C'est pourquoi il est important de commencer le traitement au stade initial de la maladie..

Selon le site de l'inflammation, la sinusite catarrhale est divisée en types suivants:

  • frontal,
  • sinusite,
  • ethmoïdite,
  • sphénoïdite.

Un gonflement et une inflammation peuvent se développer dans une cavité nasale (unilatérale) ou les deux (bilatérale).

Selon l'intensité de la manifestation des signes, la sinusite œdémateuse-catarrhale peut avoir deux formes:

  1. Tranchant. Il coule assez rapidement. Tous les symptômes sont prononcés. Le traitement ne dure souvent pas plus de trois semaines.
  2. Chronique. Tous les symptômes sont légers et généralement non visibles. Il survient à la suite d'un traitement inapproprié des infections virales. Il est assez difficile à traiter et, sous l'influence de facteurs environnementaux défavorables, peut s'aggraver.

La sinusite chronique survient généralement avec des infections respiratoires avancées ou un rhume.

Causes et symptômes

La principale raison du développement de la sinusite catarrhale est la pénétration de rhinovirus ou d'autres infections dans les sinus. Dans certains cas, la cause de l'événement peut être une blessure, à la suite de laquelle un gonflement de la membrane muqueuse commence. Souvent, l'inflammation et le gonflement peuvent provoquer une rhinite allergique..

La sinusite peut ne pas être visible si vous avez le nez froid ou qui coule causé par une infection. Mais lorsque les signes de la maladie primaire passent, la maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Maux de tête. Pire en toussant, en se penchant ou en courant.
  2. Isolement de l'exsudat. Provoque généralement une toux réflexe lorsque le mucus s'écoule à l'arrière du nasopharynx.
  3. Sensations douloureuses. Douleur éclatante ressentie dans la mâchoire supérieure, les lobes orbitaux ou frontaux, selon le site de l'inflammation.
  4. Insomnie.
  5. Perte d'odeur. Peut être complet ou partiel.
  6. Augmentation de la température corporelle.
  7. Gonflement externe dans la région des sinus.

La sinusite catarrhale se manifeste le plus souvent par plusieurs symptômes à la fois.

Si un ou plusieurs signes apparaissent, vous devez consulter immédiatement un médecin afin d'éviter des conséquences graves et prévenir le développement d'une forme chronique.

Diagnostic et traitement de la sinusite catarrhale

Pour déterminer avec précision la maladie, le type et la cause de son développement, le médecin procède à un examen détaillé, qui comprend:

  1. Clarification des plaintes et collecte de l'anamnèse.
  2. Inspection. La palpation de la zone des sinus nasaux est effectuée afin d'établir le niveau de gonflement et de douleur des tissus.
  3. Analyse sanguine générale.
  4. Crevaison. L'étude est réalisée afin d'établir l'agent causal de la maladie.
  5. Rhinoscopie. Vous permet de déterminer le niveau de poches.
  6. Diaphanoscopie.
  7. Radiographie des sinus paranasaux. Avec son aide, il est possible d'identifier l'épaississement des muqueuses à la suite du processus inflammatoire..

Dans certains cas, un scanner des sinus est prescrit. Les données aident à découvrir la zone de propagation de l'œdème et de l'inflammation, ainsi qu'à voir les structures qui ne sont pas accessibles par rayons X.

Selon la forme, la sinusite catarrhale est traitée de plusieurs manières. Ceux-ci inclus:

  1. Médicament. Implique la prise de médicaments antibactériens, antiviraux, analgésiques et vasoconstricteurs.
  2. Non médicamenteux. Percer les sinus ou laver.
  3. Physiothérapie et inhalation.
  4. Chirurgical.

Pour obtenir l'effet souhaité, un traitement complexe est utilisé. En outre, des méthodes de traitement alternatives peuvent être utilisées, mais uniquement après consultation de votre médecin..

Traitement médical

L'objectif principal du traitement de la sinusite catarrhale est d'éliminer l'œdème et l'inflammation de la membrane muqueuse des sinus paranasaux, ainsi que de les nettoyer de l'exsudat. Nommé:

  1. Médicaments vasoconstricteurs. Il s'agit notamment de Nazivin, Nesopin, Nazol. Disponible sous forme de gouttes ou de sprays. Utilisé pour soulager les poches.
  2. Mucolytiques. Comprimés naturels Inupret et Sinupret. Utilisé pour liquéfier et éliminer les mucosités en présence d'une toux.
  3. Antiviral. Des médicaments tels que l'interféron, la groprinosine ou la novirine sont utilisés pour combattre les virus et augmenter l'immunité.
  4. Anti-douleurs. Utilisé pour des sensations douloureuses prononcées pour soulager les principaux symptômes. Habituellement administré de l'ibuprofène ou du paracétamol.

Important! Les antibiotiques ne sont pas utilisés pour le traitement médicamenteux de la sinusite œdémateuse-catarrhale.

Dans les cas où le patient a une augmentation de la température corporelle, des médicaments antipyrétiques sont prescrits.

Traitement non médicamenteux

Dans les cas où le traitement médicamenteux n'a pas donné le résultat souhaité, des méthodes de traitement non médicamenteuses sont utilisées. Ceux-ci inclus:

  1. Crevaison. La procédure est effectuée à l'aide d'aiguilles spéciales qui sont insérées dans la cavité nasale. Après une ponction, l'exsudat est lavé avec une solution de Dioxidine, Miramistin ou Potassium Permanganate.
  2. La lessive. Un cathéter sinusal est utilisé, qui est inséré dans la cavité nasale. La procédure est effectuée selon la méthode de Kozlov et Markov. Le rinçage élimine le pus et le mucus accumulé des sinus et place le médicament.

Le lavage est généralement utilisé dans les cas où beaucoup de mucus s'est accumulé dans la cavité et où les médicaments vasoconstricteurs ne pénètrent pas dans les sinus. La procédure peut être effectuée à la fois à l'hôpital et à la maison en utilisant des solutions salines..

Physiothérapie et inhalation

Les traitements de physiothérapie les plus efficaces comprennent:

  1. Électrophorèse.
  2. UHF.
  3. Courants diadynamiques.
  4. Électrophorèse ultrasonique.

La physiothérapie pour la sinusite catarrhale est utilisée en association avec un traitement médicamenteux, ce qui vous permet d'obtenir le meilleur résultat et un rétablissement rapide.

L'inhalation peut être effectuée tous les jours dans les cas où le patient n'est pas dans un état grave et la température corporelle est normale. Les solutions utilisées pour la procédure ont un effet bénéfique sur le corps, renforçant le système immunitaire et amincissant le mucus. Ils sont réalisés de la manière suivante:

  1. Inhalation de vapeur. Ils peuvent être faits à la maison. Cela nécessitera une casserole, une serviette, des médicaments ou des pommes de terre. Le patient se penche sur le récipient, se recouvre d'une serviette et inhale progressivement la vapeur de pommes de terre bouillies ou d'infusion.
  2. Inhalation froide. Raifort, oignons ou menthol sont utilisés. Les produits sont broyés et l'arôme qui en émane est inhalé. Les phytonicides ont un effet néfaste sur les microbes et les virus.
  3. Inhalation avec un nébuliseur. Un nébuliseur est un appareil spécial utilisé pour effectuer la procédure. Son principe d'action est de pulvériser le médicament dans la cavité nasale. La solution peut contenir des mucolytiques, des antibiotiques, des médicaments antibactériens, des hydratants et des anti-inflammatoires.

Important! L'inhalation pour la sinusite peut faciliter la respiration, réduire l'enflure, soulager l'inflammation et améliorer le bien-être du patient.

Utilisé comme thérapie d'appoint.

Chirurgie

Le traitement de la sinusite catarrhale avec une méthode chirurgicale est effectué dans les cas où la pharmacothérapie n'a pas fonctionné. De plus, la chirurgie est indiquée dans les cas suivants:

  • menaces pour la vie du patient,
  • stade chronique de la maladie,
  • manque de passage entre les sinus et la cavité nasale en raison de l'accumulation d'exsudat.

La tâche de l'opération est d'ouvrir la cavité où le pus s'est accumulé, d'éliminer le mucus et d'assurer sa libération libre de manière naturelle. Par le type d'accès, deux types de traitement chirurgical de la sinusite sont distingués:

  1. Endonasal. L'accès se fait par le nez. La procédure est réalisée à l'aide d'instruments spéciaux qui vous permettent de pénétrer dans la zone touchée de la cavité et d'enlever le contenu et les zones de tissu enflammées. Avant l'opération, le patient reçoit une anesthésie générale.
  2. Exonasal. Des méthodes endoscopiques sont utilisées, ce qui permet d'effectuer les procédures beaucoup plus rapidement.

Après la période de récupération, le patient doit s'inscrire et consulter le médecin traitant tous les mois pendant un an. Dans les cas où pendant ce temps le patient ne subit pas d'exacerbation, il est radié du registre au dispensaire.

Traitement de la sinusite avec des remèdes populaires et prévention

Les recettes de médecine traditionnelle ont toujours été très populaires dans le traitement du rhume. La sinusite ne fait pas exception et les recettes suivantes ont été utilisées avec succès pour traiter la maladie:

  1. Infusion de framboises. Aide à soulager l'enflure et l'inflammation grâce aux propriétés de la baie. Vous devez prendre une cuillère à soupe de framboises fraîches, une cuillère à café d'origan et de tussilage. Versez 400 ml d'eau bouillie chaude sur tout. Laisser infuser 15 minutes. Prendre la nuit jusqu'à récupération complète.
  2. Frais médicinaux. Soulage l'inflammation dans la cavité nasale, permettant une respiration libre. Pour cuisiner, vous devez prendre à parts égales de la sauge, du plantain, de l'élécampane, de la racine de réglisse, des fleurs de calendula, de la menthe, du millepertuis, du thym et des boutons de pin. Versez deux cuillères à soupe de la collection de guérison avec deux verres d'eau bouillante. Insistez pendant une heure. Prendre 100 ml cinq fois par jour pendant 20 jours.
  3. Élixir de santé. Aide à renforcer le système immunitaire, accélère le processus de guérison et donne de la force. Vous devez prendre 4 œufs de caille, deux verres de lait, une cuillère à soupe de beurre et de miel. Battre les œufs, mélanger avec le beurre et le miel. Ajoutez ensuite le lait. Prendre tous les jours pendant 12 jours.

Leur utilisation dans le cadre d'une thérapie complexe permet de récupérer plus rapidement et d'éviter les complications..

Avant d'utiliser des méthodes de traitement alternatives, vous devez consulter un médecin..

Afin d'éviter la survenue d'une sinusite catarrhale, vous devez:

  1. Traitez les rhumes en temps opportun.
  2. Évitez de plonger profondément dans les piscines et les plans d'eau ouverts.
  3. Non trouvé dans une pièce où les gens fument.
  4. Utilisez des humidificateurs.
  5. Limitez votre séjour dans les zones poussiéreuses.

De plus, ne restez pas longtemps dans une pièce sèche avec un climatiseur en marche..

Le traitement de la sinusite catarrhale est complexe. Cela permet d'obtenir le meilleur effet et d'éviter les rechutes. La méthode chirurgicale n'est utilisée que pour la forme chronique de la maladie et pour des raisons médicales. Les remèdes populaires ne sont utilisés qu'après avoir consulté un médecin et arrêté la phase aiguë. Avec une référence en temps opportun à un spécialiste, la durée du traitement ne dépasse pas trois semaines.

Traitement de la sinusite catarrhale

Beaucoup de gens n'apprennent la sinusite catarrhale que lorsqu'ils sont confrontés à cette maladie. Il s'agit d'une inflammation des sinus paranasaux (cavités aériennes ou sinus) du nez, accompagnée d'une forte fièvre et d'un coryza sévère avec écoulement épais. La pathologie peut se développer chez des personnes d'âges différents, mais elle survient plus souvent chez les enfants et les adolescents de 3 à 14 ans, car ils sont plus sensibles aux virus.

Les raisons du développement de la sinusite catarrhale

Les facteurs qui déclenchent la sinusite comprennent l'inhalation prolongée d'air froid par le nez et la bouche, l'inhalation d'air contaminé par des substances nocives et de la poussière..

La maladie survient dans le corps lorsque des infections virales y pénètrent par des gouttelettes en suspension dans l'air. Cela se produit lors d'épidémies de grippe et de SRAS, à l'automne et au printemps de l'année. La maladie apparaît parfois en été après une longue baignade dans les lacs et les rivières et la plongée due à l'hypothermie.

Outre la microflore pathogène qui provoque une inflammation des sinus, les causes de la sinusite catarrhale sont:

  1. Déviation congénitale ou traumatologique de la cloison nasale.
  2. Structure anatomique pathologique du nez.
  3. Séchage de la muqueuse sinusale.
  4. Développement anormal des dents maxillaires.
  5. Blessures faciales.
  6. Changement climatique brutal.
  7. Petits objets étrangers pénétrant dans les voies nasales.
  8. Néoplasmes malins ou bénins du nasopharynx.
  9. Infection fongique.

L'inflammation se produit si les dommages aux muqueuses sont permanents en raison de l'exposition à l'épithélium des vapeurs, de la poussière et des produits chimiques en cours de production.

Une cause fréquente de sinusite est une réaction allergique saisonnière qui peut provoquer une rhinite ou un écoulement nasal chronique. Chez les enfants, la maladie peut se développer comme une complication de la rougeole, de l'amygdalite, de la coqueluche. Si, avec ces maladies, une bactérie ou un virus pénètre dans le corps, une pathologie inflammatoire apparaît.

Le mécanisme de développement de la maladie

Lorsqu'un microorganisme pathogène pénètre dans la cavité muqueuse et l'envahit, les bactéries commencent à se multiplier rapidement dans cette zone de la membrane. Une forte concentration de micro-organismes entraîne une intoxication tissulaire, qui se manifeste par leur inflammation et leur gonflement. La perméabilité des parois cellulaires est perturbée, une augmentation de la pression artérielle dans les vaisseaux sanguins se produit.

Au fur et à mesure que la maladie progresse dans la cavité des sinus, un liquide séreux ou muqueux appelé exsudat commence à être libéré des vaisseaux. En raison de l'œdème, l'exsudat s'accumule dans les voies nasales, ce qui rend la respiration difficile pour une personne. Cela conduit à une aggravation de l'inflammation et à l'entrée d'une infection secondaire dans le corps. Puis des impuretés de pus apparaissent dans l'exsudat sécrété.

Une personne a 4 groupes de cavités aériennes: 3 paires (frontale, maxillaire ou maxillaire et labyrinthe ethmoïde) et 1 non appariée (en forme de coin). Le processus inflammatoire peut se développer dans un ou plusieurs canaux. Selon l'endroit où l'inflammation s'est produite, les formes suivantes de sinusite catarrhale sont distinguées:

  1. Sinusite (sinusite maxillaire). Il se manifeste par une congestion nasale partielle (du milieu aux ailes), car au milieu des voies nasales se trouvent des ouvertures par lesquelles elles communiquent avec les canaux maxillaires. La pathologie affecte les deux sinus et il n'y a pas de bactéries pyogènes dans l'exsudat. Avec la sinusite, il est difficile de respirer par le nez, les patients ont donc recours à la respiration buccale. En conséquence, les tissus muqueux du pharynx se dessèchent, une toux se développe, des virus infectent le larynx. Il survient plus souvent que les autres formes, avec un diagnostic rapide, il est traité rapidement, car il est bien étudié.
  2. La sinusite frontale catarrhale est une pathologie dans laquelle 1 ou 2 sinus frontaux deviennent enflammés. L'infection pénètre dans le corps par le sang. En raison du gonflement de la cavité muqueuse d'une personne pendant la journée, la douleur localisée au front est perturbée. Le soir, le patient se sent mieux. Les principaux signes de sinusite frontale sont la photophobie et le larmoiement..
  3. Avec l'ethmoïdite catarrhale, les cellules du labyrinthe ethmoïde (cavités situées profondément dans le crâne entre les os frontal et maxillaire) deviennent enflammées. Une caractéristique de la maladie est un syndrome douloureux intense, difficile à arrêter avec des analgésiques non narcotiques. La pathologie est dangereuse car le processus inflammatoire peut se propager au cerveau, aux orbites et aux artères. L'éthmoïdite est difficile à traiter et est considérée comme le type de sinusite le plus insidieux.
  4. La sphénoïdite aiguë est rare. Il s'agit d'une inflammation du sinus sphénoïde, dans laquelle une personne s'inquiète de la douleur dans les orbites, les tempes et l'arrière de la tête. Il se propage rapidement et peut affecter le cerveau et les os du visage..

Parfois, un patient développe plusieurs types de pathologie catarrhale. Par exemple, une infection bactérienne du labyrinthe ethmoïde et du canal en forme de coin se produit (ethmoïdite aiguë avec sphénoïdite).

Signes courants de la sinusite catarrhale

Malgré la localisation différente de 4 types de sinusite et certaines de leurs manifestations distinctives, il existe des signes caractéristiques de toutes les formes de la maladie. Les signes courants de pathologie sont:

  • augmentation de la température corporelle;
  • malaise et faiblesse;
  • congestion nasale et gonflement;
  • violation partielle ou complète de l'odorat;
  • ballonnements et douleurs dans la zone d'inflammation;
  • brûlure et démangeaisons dans les voies nasales;
  • déchirure;
  • décharge abondante d'exsudat muqueux du nez.

Souvent, les patients ont un sommeil perturbé, l'appétit disparaît, la concentration de l'attention diminue, les patients deviennent léthargiques et irritables.

La sinusite catarrhale peut survenir avec divers degrés de gravité. Avec une évolution légère, l'intoxication bactérienne est faible, les douleurs sont concentrées en un seul endroit (ne pas dépasser la cavité). La température corporelle monte à + 37,5 ° C.

Avec une gravité modérée de la maladie, les muqueuses sont affectées par un grand nombre de micro-organismes, le syndrome douloureux est plus prononcé et affecte les zones adjacentes aux sinus et la température monte à + 38,5 ° C. Pour une évolution sévère de la pathologie, une douleur intense dans la région de la tête est caractéristique. Il y a une forte intoxication de l'épithélium, l'œdème se propage au nasopharynx, les paupières, la température corporelle atteint + 39 ° C. Des complications peuvent se développer.

Toute forme de pathologie peut être aiguë, chronique. Dans le premier cas, ses symptômes sont plus clairs, dans le second, ils sont effacés. La sinusite récurrente se manifeste en raison d'une visite tardive chez un médecin ou d'une pathologie sous-jacente non traitée. La maladie se prolonge si ses symptômes dérangent une personne pendant plus de 3 mois. Ensuite, le patient a des périodes de repos (rémission) alternant avec des poussées (rechutes).

Diagnostique

Si un enfant ou un adulte a un nez qui coule sévèrement, accompagné de douleurs dans les sinus, ils doivent consulter un médecin (thérapeute, pédiatre ou oto-rhino-laryngologiste) afin qu'il puisse poser le bon diagnostic et prescrire un traitement efficace pour la sinusite catarrhale.

Le diagnostic des cavités accessoires commence par une histoire de la maladie et un examen visuel du nasopharynx et du nez à l'aide d'un miroir (rhinoscopie), au cours duquel le médecin constate une hyperémie (rougeur) de l'épithélium et son œdème. La sinusite est indiquée par un liquide épais dans la partie inférieure des voies nasales. Une émoïdite, une sinusite frontale, une sphénoïdite sont suspectées si l'exsudat s'écoule le long de la paroi éloignée du nasopharynx.

Plus tard, une radiographie est prise, à l'aide de laquelle la localisation exacte de l'inflammation et le degré de remplissage des canaux avec l'exsudat sont établis.

Pour identifier la nature des micro-organismes pathogènes à l'origine de l'infection, des méthodes de diagnostic de laboratoire sont utilisées: tests sanguins et d'exsudat. Des méthodes instrumentales (imagerie numérique et par résonance magnétique) sont prescrites dans les cas où il est nécessaire de clarifier la présence d'une complication d'une maladie ou d'une infection fongique. Dans le premier cas, un scanner est effectué (il identifie les limites du processus inflammatoire, détecte une infection à l'intérieur du crâne, dans les orbites). Le second utilise l'IRM.

Les patients adultes subissent une trépanopuncture (l'exsudat est prélevé pour examen) pour déterminer la sensibilité des bactéries aux antibiotiques.

Sur la base des résultats des études diagnostiques, un traitement pour un état pathologique est prescrit.

Traitement catarrhal des sinus

Il est nécessaire de traiter l'inflammation catarrhale avec des médicaments, des méthodes de physiothérapie, ainsi que des inhalations de plantes. Une telle approche intégrée accélère le rétablissement et empêche le passage de la maladie au stade chronique..

Le traitement médicamenteux qui élimine les symptômes de la pathologie comprend les médicaments suivants:

  1. Les médicaments antiviraux (interféron, groprinosine), pris par voie orale, augmentent l'immunité du patient et combattent efficacement l'infection.
  2. Les vasoconstricteurs (Nazivin, Naphtizin, pour les enfants - Otrivin Baby) éliminent les poches dans les sinus paranasaux. Ils sont produits sous forme de sprays et utilisés par voie topique.
  3. Les analgésiques et les pilules antipyrétiques (ibuprofène et paracétamol) soulagent rapidement la douleur et normalisent la température corporelle.
  4. Le Sinupret mucolytique naturel liquéfie l'exsudat et favorise son élimination précoce des voies nasales et des cavités.
  5. Les antihistaminiques (Suprastin, Loratadin) sont prescrits aux enfants pour éliminer les réactions allergiques et l'œdème.

Si le traitement de la pathologie catarrhale avec des médicaments ne fonctionne pas, il est remplacé par des méthodes conservatrices telles que le lavage et la ponction. Grâce à eux, il est possible de dégager les sinus de l'exsudat. Pendant la ponction, les sinus sont percés avec une aiguille spéciale et le mucus est lavé avec des solutions de furaciline ou de chlorhexidine. Pour rincer la cavité nasale, un cathéter sinusal est utilisé, injectant des solutions salines et des antiseptiques à travers. Après le lavage, un antiseptique est placé dans les sinus.

Au stade de la pharmacothérapie ou après, des méthodes physiologiques sont utilisées: chauffage UHF, magnétothérapie, balnéothérapie (traitement à l'eau minérale). Ces procédures sont largement utilisées dans la forme chronique de la pathologie..

Lorsqu'un antibiotique est nécessaire pour la sinusite?

Les antibiotiques ne sont pas utilisés pour les formes bénignes de sinusite. Ils sont prescrits si une infection purulente rejoint l'inflammation ou s'il existe un risque de complications, lorsque le processus inflammatoire se propage aux tissus voisins. Les médicaments utilisés comprennent le métronidazole, la doxycycline et l'ampicilline. Si le degré de pathologie est modéré, le médecin peut vous prescrire Cefaclor. En cas d'inflammation sévère, des médicaments antibactériens (Sparfloxacine, Céfotaxime) sont prescrits par voie intramusculaire. Pour les enfants, l'antibiotique Azithromycine est prescrit en cas d'inflammation purulente..

Traitement de la sinusite avec des remèdes populaires

Avec la sinusite catarrhale, le traitement avec des remèdes populaires est utilisé comme thérapie supplémentaire avec l'utilisation de médicaments et de physiothérapie ou au stade final de l'élimination de la pathologie. Le médecin prescrit ces fonds aux enfants sur une base individuelle. Les principales formes de médecine traditionnelle sont les inhalations et les gouttes.

L'inhalation de vapeur n'est autorisée qu'après élimination de la température élevée. Pour eux, prenez 0,5 litre d'eau bouillante, légèrement refroidie, ajoutez-y 15 gouttes d'huile de sapin et d'arbre à thé. Comme alternative à ces huiles, vous pouvez appliquer une collection de 3 cuillères à soupe. feuilles de framboise, 1 c. fleurs de calendula et quelques gouttes d'huile d'eucalyptus.

La procédure est effectuée en position assise, en couvrant la tête et le visage avec une serviette éponge. L'inhalation est inhalée par la bouche et expirée par le nez. La durée de la procédure est de 10 minutes. Il doit être répété 4 fois par jour pendant une semaine..

Pour préparer les gouttes, mélangez le miel avec du jus d'aloès ou d'oignon dans un rapport 1: 1 jusqu'à consistance lisse, ajoutez un peu d'eau bouillie. L'agent est versé dans le passage nasal avec un sinus enflammé 3-4 gouttes trois fois par jour pendant 7 à 10 jours.

Complications et prévention

Les complications et les conséquences de la sinusite sont:

  • méningite;
  • abcès cérébral;
  • inflammation du périoste;
  • thrombose des vaisseaux oculaires;
  • conjonctivite;
  • empoisonnement du sang (septicémie).

Pour éviter les complications, vous devez consulter rapidement un médecin. Pour la prévention de la pathologie catarrhale, il est nécessaire de réguler l'humidité et la température de la pièce, tempérer et améliorer l'immunité, prendre des vitamines, faire du sport, éviter l'hypothermie et l'ingestion d'allergènes.

Articles À Propos Pharyngite