Principal Trachéite

Causes et traitement de l'inflammation des sinus maxillaires (sinusite)

Une pathologie courante du système respiratoire est une lésion inflammatoire des sinus maxillaires, dangereuse pour ses complications.

Afin de reconnaître et de surmonter efficacement la maladie à temps, il est nécessaire de se familiariser plus en détail avec ses causes d'apparition, l'emplacement du liquide au cours du processus inflammatoire, les principaux symptômes et méthodes de traitement.

  • Inflammation des sinus maxillaires (sinusite) - quelle est cette maladie ↓
  • Raisons ↓
  • Symptômes ↓
  • Manifestations externes ↓
  • Formulaires ↓
  • Diagnostics ↓
  • Traitement ↓
  • Chirurgical ↓
  • Médicaments ↓
  • Physiothérapie ↓
  • Méthodes traditionnelles ↓
  • Autres moyens ↓
  • Que faire si le sinus fait mal ↓
  • Caractéristiques du traitement pour les adultes et les enfants ↓
  • Complications possibles ↓
  • Mesures préventives ↓

Inflammation des sinus maxillaires (sinusite) - quelle est cette maladie

Sinusite - inflammation des sinus maxillaires du nez, accompagnée de la libération de mucus et de pus, rendant la respiration difficile.

Les sinus maxillaires sont situés dans la cavité nasale, ils sont également appelés mâchoire ou maxillaire. Pour une meilleure compréhension, vous devez imaginer un récipient, un flacon de 10 ml rempli d'air, où la base est la paroi externe de la cavité nasale, et la partie supérieure est le processus zygomatique de la mâchoire.

Qu'est-ce que la sinusite

Ce sera le sinus maxillaire, qui, à travers une petite ouverture située à la base de l'orbite, se connecte au passage nasal moyen. Ce n'est pas l'espace fermé qui devient la principale raison du développement de processus inflammatoires, compte tenu de la minceur de la paroi inférieure du sinus maxillaire.

Attention! Étant donné que les cavités maxillaires bordent à la fois l'orbite et l'arcade dentaire, en cas de défaite, une méningite, des maladies oculaires et dentaires peuvent survenir..

Ainsi, la sinusite est une maladie inflammatoire des sinus maxillaires, accompagnée de la libération de sécrétions mucopurulentes des voies nasales, d'un essoufflement, d'une augmentation de la température corporelle, de maux de tête, de photophobie. Sur une image radiographique, le liquide (secret pathologique) est visible, comme le lait dans un verre avec un niveau clairement visible.

À quoi ressemble la sinusite sur la photo

Les raisons

Le processus inflammatoire dans les sinus maxillaires se produit en conséquence:

L'apparition de excroissances (végétations adénoïdes, polypes) qui empêchent une respiration normale. Le mucus accumulé dans les sinus crée un environnement favorable à l'activité vitale des agents pathogènes, ce qui conduit à des processus inflammatoires.

Dans la plupart des cas, les enfants ayant une immunité réduite se voient prescrire l'élimination de ces excroissances. Ici, il est important de distinguer les végétations adénoïdes des amygdales, qui, au contraire, sont l'un des composants de l'ensemble du système immunitaire et sont nécessaires pour protéger le corps contre les micro-organismes pathogènes. Les adultes sont moins susceptibles d'avoir des végétations adénoïdes que les enfants.

Complications développées ou effets secondaires manifestés dans les maladies respiratoires (grippe, amygdalite, amygdalite, rhinite, etc.).

Problèmes dentaires. Souvent, des lésions des sinus maxillaires sont observées avec la destruction des molaires supérieures, provoquant l'apparition de foyers inflammatoires dans les tissus mous. Dans de telles situations, l'oto-rhino-laryngologiste oriente le patient vers une consultation chez le dentiste pour confirmer ou infirmer le diagnostic..

Si vous ne prenez aucune mesure pour éliminer l'inflammation des sinus maxillaires, au moindre affaiblissement des forces immunitaires, une carie tissulaire se développe, ce qui constitue un danger pour le corps.

Courbure de la cloison nasale, qui peut être acquise en cas de blessure, et congénitale. En conséquence, il y a une inflammation fréquente des sinus maxillaires et cela n'a aucun sens d'utiliser une méthode de traitement médicamenteuse ici. L'option la plus optimale est une intervention chirurgicale, qui aide à libérer les voies nasales et à normaliser la fonction respiratoire du corps..

Utilisation excessive de médicaments vasoconstricteurs. La plupart des gens qui ont souvent une congestion nasale ne consultent pas des spécialistes qualifiés, mais essaient de résoudre le problème par eux-mêmes. Ces médicaments ne sont qu'une solution temporaire au problème des sinus maxillaires, la respiration n'est rétablie que pendant quelques heures. Après cela, il se produit un dessèchement, un gonflement de la membrane muqueuse et des lésions inflammatoires des sinus maxillaires..

Vidéo sur les causes de la sinusite:

Symptômes

Les symptômes de la maladie chez chaque personne peuvent se manifester de différentes manières, tout dépend des caractéristiques de l'organisme. Et un facteur important est la forme de la maladie, s'il s'agit d'une inflammation aiguë des sinus maxillaires, les symptômes seront prononcés, si elle est chronique, il se peut qu'il n'y ait pas de manifestations visibles.

Manifestations externes

Parmi les principaux signes de lésions inflammatoires des sinus maxillaires, qui permettent d'affirmer sa présence, on trouve:

  • respiration difficile;
  • une sensation de nez bouché;
  • maux de tête;
  • écoulement jaune verdâtre;
  • fatigue rapide;
  • malaise général;
  • température corporelle élevée;
  • déchirure;
  • douleur dans les yeux;
  • perte complète d'odeur;
  • gonflement du visage;
  • douleur en appuyant sur la zone autour des yeux.

Si vous présentez au moins l'un des symptômes ci-dessus, il est recommandé de prendre rendez-vous avec un oto-rhino-laryngologiste pour un examen approprié. Seul un médecin peut poser un diagnostic précis et prescrire le bon traitement.

Important! Lorsque la pathologie est retardée, le pus s'accumule dans les sinus maxillaires, affectant les tissus mous, os-cartilagineux, ce qui conduit au développement d'une otite moyenne et d'autres maladies qui altèrent l'audition, l'odorat, la vision.

Formes

Nom de formeLa description
TranchantElle se caractérise par la durée du processus inflammatoire, la libération de sécrétions purulentes par les voies nasales, la présence d'une odeur désagréable, un gonflement des joues et une forte fièvre. La cause de son apparition est une maladie virale telle que la rhinite, la grippe, la coqueluche, la rougeole, ainsi qu'une réaction allergique, un traumatisme et des interventions chirurgicales. Les symptômes sont sévères. Le traitement prend 3-4 semaines.
ChroniqueLa maladie se caractérise par une évolution assez longue et lente, dans laquelle les phases d'exacerbation et de rémission changent alternativement. Les symptômes concomitants sont des maux de tête fréquents, des maux, un nez bouché et d'autres manifestations, en tenant compte de la négligence du processus pathologique. Le sinus maxillaire est enflammé..
CatarrhalL'état pathologique se développe dans le contexte de maladies infectieuses aiguës pendant la saison froide, les allergies. Il s'accompagne d'un gonflement de la membrane muqueuse, mais sans écoulement de sécrétions purulentes par le nez. Cette condition est également appelée œdémateuse ou œdémateuse-catarrhale..
PurulentIl se distingue par une inflammation bactérienne aiguë ou chronique de la membrane muqueuse des cavités nasales maxillaires. En l'absence de traitement approprié, les organes vitaux voisins sont à risque, en particulier les yeux, le cerveau, l'appareil vestibulaire.
PolypoïdeCette forme est également appelée sinusite proliférante des sinus maxillaires. La pathologie se produit dans les cavités paranasales et a un caractère inflammatoire, infectieux ou allergique. En conséquence, une prolifération anormale du tissu conjonctif des sinus maxillaires se produit, dans laquelle la croissance des excroissances sur la membrane muqueuse - les polypes est activée.
Gaucher, droitier et bilatéralLes deux côtés peuvent être affectés par une sinusite (inflammation bilatérale), ce qui est très rare, du côté droit ou gauche, alors nous parlons de la forme gauche ou droite de la maladie.

ORL sur la sinusite aiguë et chronique:

Diagnostique

Aux premiers signes de sinusite, il est nécessaire de contacter un oto-rhino-laryngologiste - un spécialiste praticien engagé dans le diagnostic et le traitement des troubles des fonctions des organes ORL.

Pour établir un diagnostic de sinusite purulente et catarrhale, le médecin demande au patient toutes sortes de manifestations de la maladie, examine la cavité nasale, dirige les cavités maxillaires pour un examen aux rayons X. Le pus accumulé dans les sinus frontaux et maxillaires est vu sur l'image comme un niveau de liquide. Dans ce cas, un diagnostic précis est fait très simplement..

Les difficultés à déterminer la sinusite surviennent sous sa forme chronique, lorsqu'une tomodensitométrie des sinus paranasaux est nécessaire pour identifier un corps étranger, un foyer de polypose et d'autres changements.

Référence! S'il n'y a pas de résultat positif après l'application du traitement thérapeutique, l'opération est inévitable..

Vidéo sur le diagnostic et le traitement de la sinusite:

Traitement

Pour soulager le processus inflammatoire dans les sinus paranasaux et améliorer considérablement l'état du patient, diverses méthodes sont utilisées, dont le choix est basé sur la négligence de la maladie et les caractéristiques individuelles de l'organisme.

Chirurgical

Cette méthode de traitement consiste à percer les sinus maxillaires. Mais étant donné la fréquence des complications après cette procédure, les médecins utilisent aujourd'hui une méthode de traitement plus moderne - l'utilisation de l'appareil Yamik, qui permet d'éliminer le liquide des sinus sans ponction. La procédure est réalisée sous anesthésie et le patient ne ressent aucune manifestation douloureuse.

Le médecin insère un cathéter souple dans le nasopharynx par le passage nasal et introduit de l'air avec un ballon. En créant un joint dans la cavité avec une seringue, le pus et le mucus accumulés sont aspirés. Les sinus sont le plus souvent percés chez les patients atteints de sinusite chronique.

Vidéo sur la technique de la procédure YAMIK:

Médicament

Pommades. Pour administrer la substance active aux cavités nasales, des turundas sont utilisées. La pommade Oxaline, Fleming, Levomekol sont très efficaces. Un coton-tige avec une pommade est inséré dans le nez et maintenu pendant 15 minutes.

Les antibiotiques Ils sont utilisés exclusivement pour la nature bactérienne de la maladie. Dans la plupart des cas, Flemoklav, Amoxiclav, Cefotaxime, Cefazolin, Summamed, Clarithromycin, Polydexa, Isofra, Ofloxacin, etc. sont prescrits.

Antihistaminiques - Loratadin, Clarisens.

Médicaments à effet anesthésique - Aspirine, Ibuprofène.

Décongestionnants tels que la phényléphrine.

Physiothérapie

Grâce aux procédures de physiothérapie, il est utilisé comme traitement supplémentaire pour stimuler la circulation sanguine, réduire le gonflement et soulager la douleur dans l'inflammation des sinus maxillaires.

Une dynamique positive est observée lorsque:

  • L'UHF, qui agit ponctuellement sur la cavité avec une profondeur de pénétration de 6 cm.Le générateur d'ultra-hautes fréquences aide à réduire le métabolisme des microorganismes pathogènes, soulage le gonflement et réduit la libération de mucus purulent en cas de lésion des sinus maxillaires.
  • OVNI - irradiation ultraviolette, qui favorise l'activation de la phagocytose.
  • L'électrophorèse, qui permet au médicament d'être administré au site d'inflammation à travers la peau et les muqueuses, puis dans la circulation sanguine.

Regardez une vidéo sur le traitement de la sinusite:

Méthodes traditionnelles

Il existe de nombreuses recettes efficaces pour se débarrasser des lésions inflammatoires des sinus maxillaires, notamment:

  • Vous devez prendre 0,5 l de Cahors, y ajouter du miel (3 cuillères à café) et du jus d'aloès fraîchement pressé (3 cuillères à café). Mélangez les ingrédients et laissez reposer dans un endroit sombre pendant 10 jours. Utilisez le remède pour 2 c. trois fois par jour, à utiliser indépendamment de l'apport alimentaire.
  • Enterrez le nez avec de l'argousier ou de l'huile de rose musquée, la fréquence des procédures est de 6 à 8 fois par jour.
  • Préparez un mélange de savon à lessive râpé, de miel naturel, de jus d'oignon de bardane, d'alcool, d'huile végétale et de lait. Tous les composants sont pris en quantités égales. Le mélange doit être chauffé dans un bain-marie jusqu'à ce que tous les composants soient dissous. N'utilisez le mélange qu'après refroidissement, en appliquant sur la zone des sinus du front, sous les yeux. Utiliser tous les jours jusqu'à récupération complète.

Autres méthodes

La procédure est réalisée avec une seringue sans aiguille, une seringue. La tête est inclinée d'un côté au-dessus de la baignoire et du liquide est injecté par la narine supérieure.

Ensuite, lentement, vous devez incliner la tête dans la direction opposée pour éliminer ce liquide. À ces fins, Aqua Maris, Dolphin, Humer, Aqualor Soft conviennent.

La procédure est utilisée à domicile pendant la période de récupération.

Il est réalisé avec du sel chauffé, du sable ou un œuf à la coque..

Les agents chauffants sont appliqués sur la zone des sinus maxillaires.

Pour soulager les poches et restaurer la respiration, des vasoconstricteurs sont prescrits, par exemple Nazol, Nazivin, Afrin.

Parmi les médicaments éclaircissants, Sinuforte et Rinofluimucil sont très populaires. Les gouttes efficaces avec l'ajout d'un antibiotique comprennent Polydex, Isofra, Bioparox.

Un nébuliseur est considéré comme un appareil assez efficace pour effectuer des procédures d'inhalation..

La camomille, la sauge, l'eucalyptus, la propolis, le miel, etc. sont utilisés comme ingrédients pour le traitement des sinus maxillaires. Avant l'intervention, le nez doit être nettoyé.

Que faire si votre sinus vous fait mal

Pour réduire le gonflement, soulager l'inflammation et la douleur dans les sinus, il est nécessaire de rincer les voies nasales avec une solution de sel de mer ou d'infusion à base de plantes de bruyère, calendula, sauge. Les procédures sont effectuées 3 à 4 fois par jour..

Pour éviter un séchage excessif et le développement d'un œdème muqueux, des instillations d'huile sont utilisées en position couchée. Le mélange est préparé à partir d'huile d'olive et d'huile de maïs, prises en quantités égales, en insistant sur le millepertuis pendant trois heures.

Ensuite, sur la projection des sinus maxillaires et frontaux, vous devez appliquer une pommade chauffante, par exemple, 1/1 cuillère à café sur une tête d'allumette du baume Asterisk. ghee chaud.

Le cours de traitement est de 7 à 10 jours.

Caractéristiques du traitement des adultes et des enfants

L'inflammation des sinus maxillaires chez l'adulte et l'enfant est traitée pendant 3 à 14 jours, en fonction du stade de la maladie. Comme les moyens sont utilisés:

Médicaments antibactériens qui suppriment l'activité vitale des bactéries pathogènes (amoxicilline).

Analgésiques qui aident à soulager les sensations douloureuses (apétaminophène, ibuprofène, aspirine).

Remèdes mucolytiques pour réduire l'écoulement nasal (guaifénésine).

Corticostéroïdes qui soulagent le processus inflammatoire (dipropionate de béclaméthasone, prednisolone).

Médicaments utilisés pour soulager l'œdème muqueux (chlorhydrate de pseudoéphédrine).

Antibiotiques inhalés agissant directement sur la membrane muqueuse (Fluimucil).

Vidéo sur le traitement de la sinusite chez un enfant:

Complications possibles

Si vous ne prenez pas les mesures appropriées, l'inflammation des sinus maxillaires peut provoquer:

  • défaite de l'oreille moyenne (otite moyenne, eustachéite);
  • méningite;
  • abcès orbitaire, conjonctivite;
  • bronchite, pneumonie;
  • état septique;
  • dommages au nerf trijumeau;
  • angine;
  • ostéopériostite.

Mesures préventives

Afin de ne pas provoquer le développement d'une inflammation des sinus maxillaires, les recommandations suivantes doivent être respectées:

  • Faites-vous vacciner contre la grippe chaque année.
  • Portez des vêtements adaptés aux conditions météorologiques.
  • Au premier soupçon d'inflammation, consultez un médecin pour obtenir des conseils.
  • Ne commencez pas de maladies pouvant entraîner une complication sous forme de sinusite.
  • Ne négligez pas les règles d'hygiène personnelle, assurez-vous de vous laver les mains après un contact avec des personnes malades souffrant de maladies virales ou bactériennes.
  • Incluez plus de fruits et de légumes dans votre alimentation.

Seules une forte immunité et le respect des mesures préventives aideront à protéger le corps contre les dommages aux sinus maxillaires.

2017-2020 © DantoLand - magazine en ligne sur la dentisterie. Tous les droits sont réservés. Lors de la copie des matériaux du site - un lien vers notre site, la source est requise.

119334, Moscou, perspective Leninsky, 41/2, fl. 2

Comment guérir les sinus maxillaires?

Les sinus maxillaires sont des sinus paranasaux appariés, qui occupent presque toute la surface de l'os de la mâchoire supérieure. Ils sont normalement remplis d'air. Leurs parois internes sont tapissées d'une fine membrane muqueuse, qui est recouverte d'un épithélium chatoyant. La muqueuse interne contient peu de cellules nerveuses. Par conséquent, l'inflammation des sinus maxillaires peut être asymptomatique pendant une longue période..

En plus des sinus maxillaires, il existe des sinus frontaux, ethmoïdaux et principaux en forme de coin. Les sinus maxillaires sont les plus grands. Dans leur paroi interne, située à côté du nez, il y a une ouverture qui reliera le sinus au passage nasal..

Les maladies des sinus maxillaires, telles que la sinusite, la sinusite, les kystes, les tumeurs, etc. sont très courantes.Les processus inflammatoires qui se sont propagés aux sinus de la mâchoire supérieure indiquent une complication du rhume, de la grippe, etc. Par conséquent, il est nécessaire de suivre un traitement même pour les rhumes mineurs à temps. En raison de l'inflammation élargie de l'os de la mâchoire supérieure, il est nécessaire de guérir complètement la maladie qui a conduit à la propagation de processus inflammatoires et de nettoyer en profondeur les sinus. L'accumulation de mucus et la formation de xérogel à la suite de cela, l'apparition de pus dans les sinus affecte non seulement le bien-être d'une personne, mais entraîne également de nouvelles maladies graves..

Sur cette base, il est très important d'être traité de manière rapide et complète, en déterminant systématiquement les symptômes de certaines maladies, pour lesquelles il est préférable de contacter des spécialistes..

Symptômes de la maladie des sinus

Les sinus maxillaires sont reliés au passage nasal à travers une cavité dans leur dos. C'est une fistule sinusale qui favorise la circulation de l'air. À la suite de toute maladie infectieuse du nasopharynx, les sinus souffrent également..

L'emplacement du bas des pauses maxillaires près des racines supérieures des dents peut compliquer la maladie. De ce fait, des matériaux d'obturation dentaire, etc. peuvent arriver ici. L'accumulation de mucus provoque l'apparition d'un xérogel, ce qui rend difficile l'apport d'oxygène au corps humain. En conséquence, des maux de tête surviennent, une audition sourde, une vision et même une mémoire se détériorent..

Si elle n'est pas traitée, il y a une inflammation des sinus maxillaires, appelée sinusite, qui peut affecter les deux sinus. Ensuite, cette maladie se développe en polysinusite et même en inflammation dentaire. Cela peut provoquer de graves maux de dents et des douleurs dans le haut des joues (elles deviennent enflées). En plus de cela, des difficultés respiratoires, des déchirures surviennent. Un symptôme courant d'une inflammation étendue est une exacerbation de la réaction à la lumière. Au début, une augmentation de la température, une faiblesse générale du corps est possible.

Il y a des moments où l'inflammation qui se propage dans la mâchoire supérieure, qui a atteint les sinus, disparaît sans laisser de trace. Dans d'autres cas, l'inflammation se propage encore plus. La localisation d'autres sinus à proximité - frontaux, sphénoïdes, etc., y contribue.

Méthodes de traitement de base

Si vous trouvez des symptômes de processus inflammatoires étendus qui se sont propagés aux sinus maxillaires, vous devez immédiatement consulter un médecin. L'hôpital prendra le mucus pour analyse, effectuera une radiographie, qui peut montrer avec précision la présence d'une inflammation. Après cela, les sinus doivent être soigneusement nettoyés. Le traitement des sinus maxillaires peut être effectué même à domicile.

Il existe différents schémas thérapeutiques pour les processus inflammatoires..

Pour nettoyer les sinus à la maison, vous devez d'abord baisser la tête dans de l'eau chaude pendant quelques minutes, puis dans de l'eau froide pendant 20 à 30 minutes. Plusieurs de ces cycles doivent être répétés. Après cela, il est impératif de s'allonger sur le dos avec la tête rejetée en arrière afin que les narines soient en position verticale.

Les gouttes peuvent être efficaces dans le traitement des pauses maxillaires. Les gouttes de menthe, d'eucalyptus et de tabac à priser sont efficaces. L'utilisation d'huiles essentielles favorise la dégradation rapide du mucus.

En plus des gouttes, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle. Telles que l'infusion de camomille, les feuilles de sauge ou les fleurs de calendula. Vous pouvez ajouter de l'iode et du menthol à ces infusions et boire le produit résultant. Les framboises mélangées à des fleurs de calendula deviendront également efficaces..

L'un des schémas thérapeutiques les plus courants est l'utilisation de toutes sortes de compresses. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des œufs durs enveloppés dans une serviette..

Dans le traitement des maladies des sinus maxillaires, les méthodes préventives sont d'une grande importance. Pour cela, l'utilisation de radis noir est recommandée. Une pâte à base de ce radis est appliquée sur la zone du visage au-dessus des dents supérieures et sur les os glabellaires. Après cela, vous devez vous rincer le nez..

Il existe de nombreuses méthodes pour traiter l'inflammation des pauses maxillaires. Vous pouvez suivre un traitement à l'hôpital et à domicile. L'essentiel à cet égard est la rapidité du traitement et la consultation d'un médecin avant d'utiliser certaines méthodes..

La structure et l'emplacement des sinus maxillaires - symptômes de maladies, diagnostic et traitement chez les enfants ou les adultes

Avec une rhinite chronique, une maladie appelée «sinusite» se développe, qui s'accompagne d'un remplissage des sinus maxillaires avec un contenu muqueux. La maladie caractéristique est caractérisée par un cours prolongé. Le traitement de la pathologie peut être conservateur, mais les médecins n'excluent pas une intervention chirurgicale. La maladie nécessite la consultation et la participation d'un oto-rhino-laryngologiste.

Que sont les sinus maxillaires

Cette structure du système respiratoire est également appelée cavité maxillaire. Il est structurellement divisé en droite et gauche. Une telle cavité d'air contient une membrane muqueuse, constituée de terminaisons nerveuses, de plexus vasculaires, de glandes muqueuses, et remplit une fonction respiratoire et protectrice. Lorsque des agents pathogènes dangereux et des microbes pathogènes pénètrent dans les sinus maxillaires, un processus inflammatoire se produit, qui nécessite un traitement antibiotique de toute urgence.

Anatomie

Les sinus maxillaires sont des cavités appariées, présentes sur les côtés droit et gauche. Structurellement, il y a les composants suivants: deux sinus frontaux au-dessus de l'orbite, le même nombre de sinus ethmoïdes pour séparer la cavité nasale du cerveau, l'anastomose du sinus sphénoïde, une cavité sphénoïde, l'anastomose du sinus maxillaire. Le processus inflammatoire peut affecter n'importe quelle partie du système respiratoire, à la suite de quoi la respiration est altérée, tandis que les fonctions du système immunitaire sont affaiblies. Les maladies surviennent dans l'enfance et à l'âge adulte, nécessitent des soins médicaux en temps opportun.

Emplacement

Les photos de patients sur des forums médicaux sur Internet montrent clairement à quoi ressemble le sinus maxillaire, où il se trouve. Il existe une structure caractéristique au-dessus des molaires de la mâchoire supérieure, alors qu'elle présente des parois supérieure, inférieure, antérieure, médiale et postéro-externe, des cils de l'épithélium pour assurer une fonction de transport. Étant donné que la membrane muqueuse contient un nombre minimum de nerfs, de cellules caliciformes, de vaisseaux sanguins, il n'y a pas de douleur dans la sinusite, la maladie au stade initial est asymptomatique.

Les fonctions

Sachant où se trouve le sinus maxillaire, il est nécessaire de savoir en détail pourquoi une telle structure est nécessaire, quelles fonctions sont caractérisées. Cela prouve une fois de plus qu'il est nécessaire de prendre des mesures préventives à temps, de prêter une attention particulière aux premiers symptômes d'une maladie désagréable, par exemple, si un nez qui coule ou un écoulement de liquide ou de mucus suspect des voies nasales apparaît soudainement. L'action des sinus maxillaires dans le système respiratoire est la suivante:

  1. Du son. Amélioration de la résonance vocale.
  2. Barorécepteur. Augmenter la sensibilité des sens à la pression environnementale.
  3. De construction. Façonner l'os frontal.
  4. Protecteur. Grâce aux cils de l'épithélium, l'élimination rapide de la flore pathogène est assurée.
  5. Tampon. Protection de l'os du visage contre les blessures, les chocs et autres dommages mécaniques.
  • Pommade ophtalmique à la tétracycline - indications d'utilisation. Comment utiliser la pommade oculaire à la tétracycline pour les enfants, vidéo
  • Quels aliments contiennent du zinc
  • Comment restaurer le métabolisme, accélérer le métabolisme

Inflammation des sinus maxillaires

Avec des allergies ou la pénétration de la flore pathogène, un processus inflammatoire des sinus maxillaires est observé, qui est le principal symptôme d'une maladie désagréable du système respiratoire. S'ils ne sont pas traités à temps, les symptômes désagréables se développent rapidement et des complications plus graves pour le système respiratoire et le corps entier ne sont pas exclues. Le patient doit être alerté de la congestion nasale et du pus dans les sinus. C'est ainsi que se développe la sinusite aiguë, nécessitant un examen immédiat..

Le mécanisme du processus inflammatoire dans la sinusite est le suivant: sous l'influence d'une infection pathogène dans les sinus maxillaires, il y a une détérioration de l'écoulement du mucus et de l'afflux des sinus. En raison de ce déséquilibre, la stagnation du liquide commence, la formation de mucus avec son excrétion encore plus difficile. Les sinus maxillaires se remplissent encore plus. Dans ce cas, le mucus s'épaissit progressivement, des masses purulentes dangereuses se forment, un assombrissement total des sinus maxillaires est possible. Bientôt, un adulte ou un enfant remarque que les sinus du nez font mal et qu'un traitement rapide est nécessaire.

Causes de la sinusite

Avant d'utiliser des méthodes officielles ou alternatives de soins intensifs, il est important de comprendre l'étiologie du processus pathologique et d'éliminer le facteur pathogène de la sinusite. En fait, il s'agit d'un nez qui coule interne qui interfère avec la respiration, mais qui ne sort pas. Les principales causes de la pathologie sont une activité accrue des streptocoques, des staphylocoques, des infections fongiques et d'autres micro-organismes et allergènes nocifs. Si rien n'est fait, la maladie devient chronique - elle n'est pas traitée.

Les facteurs suivants du corps et de l'environnement peuvent devenir des conditions préalables au développement de la sinusite:

  • immunité affaiblie;
  • courbure physiologique de la cloison nasale;
  • mauvaises habitudes;
  • hypothermie prolongée du corps;
  • réaction allergique;
  • rhinite chronique, amygdalite, stomatite;
  • sports nautiques;
  • manque de traitement en temps opportun pour les ARVI, ARI;
  • développement saisonnier de la maladie;
  • prédisposition génétique;
  • infection microbienne par des gouttelettes en suspension dans l'air.

Panneaux

Si les sinus maxillaires sont enflammés, le patient ne peut pas respirer complètement. Les signes de pathologie caractéristique se développent surtout le soir, pendant le sommeil. Pour restaurer le travail de l'organe sensoriel affecté, il est nécessaire de subir un examen détaillé et il est impératif de prendre une radiographie pour visualiser le foyer de la pathologie. Pour collecter des données sur l'anamnèse, il est nécessaire de prêter attention aux symptômes suivants de la sinusite:

  • crises de migraine plus fréquentes;
  • mauvaise haleine et nez;
  • gonflement des oreilles, du visage, du cou;
  • douleur de la muqueuse nasale;
  • écoulement de mucus de contenu purulent ou liquide;
  • faiblesse générale, passivité;
  • augmentation de la température corporelle;
  • difficulté à respirer;
  • diminution de l'appétit, durée de la phase de sommeil;
  • congestion nasale prolongée.

Formes de sinusite

Dans chaque cas clinique de sinusite, il y a une accumulation accrue de mucus, qui remplit les sinus maxillaires, perturbe la respiration habituelle. Le traitement est introduit en fonction de la nature de la pathologie, de l'étiologie et de la modification. Dans ce dernier cas, les oto-rhino-laryngologistes distinguent les formes suivantes de sinusite, qui sont également répandues dans l'enfance et à l'âge adulte:

  1. La sinusite aiguë s'accompagne d'un saut de température, de douleurs sous les yeux, de congestion nasale, de mucus des voies nasales.
  2. La sinusite chronique est caractérisée par une augmentation des symptômes désagréables la nuit, la présence d'une forte toux et une rhinite récurrente.
  3. La sinusite purulente s'accompagne de la formation de pus, qui remplit d'abord les cavités purulentes, puis est extraite.
  4. La sinusite catarrhale est caractérisée par la formation de contenus gris dans les cavités maxillaires avec une élimination supplémentaire vers l'extérieur.

Traitement

Si les sinus maxillaires sont remplis de mucus, il est important de commencer le traitement à temps, mais commencez par prendre une radiographie. Lors de la visualisation de la zone touchée, le médecin traitant recommande de prendre des antibiotiques pour l'extermination productive de la flore pathogène, d'autres médicaments pour soulager les symptômes désagréables de la sinusite, des procédures de physiothérapie pour restaurer les tissus affectés et les fonctions habituelles de l'organe sensoriel. Dans les tableaux cliniques compliqués, une intervention chirurgicale est appropriée.

  • Maux de tête pendant la grossesse - causes. Que peuvent les femmes enceintes souffrant de maux de tête et de migraines sévères
  • Dumplings en pots: recettes
  • Omelette bouillie dans un paquet

Médicaments

L'approche du problème de santé émergent est complexe, comprend plusieurs groupes pharmacologiques pour soulager l'état général du patient clinique. Le schéma du traitement conservateur dépend de l'étiologie du processus pathologique, n'exclut pas l'utilisation de médicaments antibactériens. Pour éliminer efficacement les sensations désagréables, les médecins proposent les médicaments suivants, en fonction de la catégorie d'âge du patient:

  • sprays et gouttes vasoconstricteurs, si les sinus maxillaires ont eu le temps de gonfler: Otilin, Nazivin, Nasonex, Rinazolin, Dlyanos;
  • antibiotiques pour détruire la flore pathogène et soulager l'état général du patient: Augmentin, Azithromycine, Amoxiclav, Cephalosporin;
  • antihistaminiques pour supprimer les symptômes d'allergies: Cetrin, Suprastin, Tavegil, Supradin, L-cet.

Lavage des sinus maxillaires à la maison

Les procédures de physiothérapie à domicile complètent les méthodes de traitement conservatrices. Par exemple, pour laver les voies nasales, vous pouvez utiliser des médicaments spéciaux, notamment Aquamaris, Humer, Marimer, Aqualor. Comme alternative à ces médicaments coûteux, il est recommandé d'utiliser une solution d'eau salée préparée à la maison..

Vous devez commencer la procédure en achetant une seringue épaisse sans aiguille, que vous devez d'abord remplir avec une composition saline, puis diriger le flux dans un passage nasal. En même temps, gardez la tête inclinée. Le liquide entre dans une narine et s'écoule de l'autre. Effectuer des manipulations similaires avec le deuxième passage nasal, soulageant qualitativement les sinus maxillaires du contenu purulent. Les formulations contenant des huiles essentielles telles que l'eucalyptus peuvent être utilisées à la place d'une solution saline..

Échauffement

Les procédures à l'eau à des températures élevées traitent avec succès les sinus maxillaires enflammés. La vapeur, pénétrant dans les ouvertures rétrécies, soulage efficacement l'inflammation, dilate les parois vasculaires, normalise les troubles respiratoires, assure un nettoyage de haute qualité du mucus et des produits stagnants. La période de rémission tant attendue se produit, et les nuits deviennent calmes, la phase de sommeil est prolongée. Vous pouvez faire bouillir une composition de sel ou de pomme de terre, l'utilisation de solutions alcalines est autorisée. Pour améliorer la circulation sanguine locale, il est permis d'utiliser le "Asterisk".

Enfouissement

La sinusite est associée à une rhinite persistante.Par conséquent, aux premiers symptômes d'un tel malaise, il est démontré qu'il achète des gouttes ou des sprays vasoconstricteurs à la pharmacie. Utilisez selon les instructions, avant de commencer le cours, assurez-vous de consulter votre médecin. Les médicaments suivants ont fait leurs preuves dans une direction donnée: Vibrocil, gouttes au menthol ou à l'huile d'olive.

Remèdes populaires

Vous pouvez traiter avec succès les sinus maxillaires en utilisant des méthodes de médecine alternative, par exemple, fabriquer deux tampons identiques en coton, les humidifier avec de l'huile d'olive avec quelques gouttes de propolis ou de jus d'aloès frais, puis placer une turonde maison dans chaque passage nasal pendant 15 à 20 minutes. L'inflammation des conduits disparaît après la première procédure, cependant, les médecins recommandent fortement de consolider le résultat. Les remèdes populaires ont fait leurs preuves les uns aux autres:

  1. Pressez le jus d'aloès et de chélidoine. Prenez les ingrédients dans des proportions égales, ajoutez la même quantité de miel liquide, mélangez. Dégoulinant dans chaque narine pendant 5 à 7 gouttes matin et soir - 10 jours.
  2. Faites chauffer l'eau dans une casserole, puis versez une demi-bouteille de teinture de propolis dans le liquide. Remuer, couvrir. Après quelques minutes, couvrez votre tête avec une serviette, ouvrez le couvercle et respirez vigoureusement avec des vapeurs cicatrisantes.

Prévention de l'inflammation des sinus maxillaires

Pour éviter le processus inflammatoire, vous devez être vigilant sur votre propre santé, prendre régulièrement des vitamines et renforcer le système immunitaire. Les mesures obligatoires pour la prévention de la sinusite sont les suivantes:

  • éviter l'hypothermie prolongée;
  • assurer une hygiène de haute qualité des voies nasales;
  • soyez le plus souvent à l'air frais, mangez bien;
  • éviter tout contact étroit avec des personnes malades;
  • maintenir les niveaux de santé avec des vitamines;
  • traiter en temps opportun les rhumes, les infections virales respiratoires aiguës, les infections respiratoires aiguës.

Que sont les sinus maxillaires et pourquoi ils peuvent devenir enflammés?

Récemment, de plus en plus de personnes se tournent vers des spécialistes ayant des problèmes du système respiratoire. Souvent diagnostiqué avec une sinusite, c'est-à-dire une inflammation des sinus maxillaires. Le traitement de cette maladie est difficile et long. Par conséquent, vous devez toujours vous rappeler à quoi ressemble la sinusite et comment l'éviter. Pour ce faire, tout d'abord, vous devez comprendre la structure et les caractéristiques des sinus maxillaires..

  • Le but des sinus maxillaires
  • Pourquoi les sinus peuvent ressentir de la douleur?
  • Les causes de la sinusite

Localisation et caractéristiques anatomiques

Les sinus maxillaires sont des cavités paranasales situées de chaque côté du nez. Chez une personne en bonne santé, ils sont remplis d'air. Les parois internes des sinus sont recouvertes d'une membrane muqueuse, qui contient un petit nombre de cellules nerveuses, de plexus vasculaires et de glandes muqueuses. La coque est assez fine.

Les sinus maxillaires sont situés au-dessus de la mâchoire supérieure, ils sont donc parfois appelés maxillaires. Ces cavités peuvent être de différentes formes et tailles. Tout dépendra des caractéristiques individuelles de la structure du crâne humain. Les sinus grossissent à mesure qu'ils vieillissent.

Les sinus maxillaires sont parfois confondus avec d'autres cavités du crâne, telles que celles situées au-dessus des orbites ou dans les os du front.

De loin, la forme des cavités ressemble à une pyramide tétraédrique irrégulière. Vous pouvez comprendre la structure des sinus maxillaires et leur emplacement par l'emplacement de ces faces de la pyramide, c'est-à-dire les parois de la cavité:

  1. Plus haut. C'est une paroi du sinus, qui est située dans la région infraorbitaire. Ils sont plus minces. Plusieurs gros vaisseaux et le nerf infraoculaire sont situés à côté..
  2. Mur intérieur. Situé près des voies nasales moyennes et inférieures. L'épaisseur de la paroi augmente de haut en bas. Il y a une petite ouverture près de l'orbite à travers laquelle les parties du nez et des sinus sont reliées.
  3. Devant ou devant. Situé à proximité du processus alvéolaire de l'os maxillaire. Une branche du nerf ternaire longe la surface de la paroi.
  4. Arrière. Déterminé par la position du tubercule maxillaire. La face arrière est en contact avec la fosse ptérygopalatine.

Plus chacune des parois est fine, plus le volume du sinus maxillaire est petit. Si les os du visage et le crâne d'une personne sont développés correctement, les sinus maxillaires sont directement connectés à la cavité nasale.

En fonction des caractéristiques individuelles de la structure des os humains, plusieurs options pour l'emplacement des cavités sont possibles:

  1. La partie inférieure du nez et le bord inférieur des sinus sont au même niveau.
  2. La surface inférieure du nez est légèrement abaissée par rapport au bord inférieur des sinus.
  3. La surface inférieure du nez est au-dessus du bord inférieur des cavités.

Dans ce dernier cas, les racines des dents supérieures seront très proches de la paroi des sinus maxillaires..

Le but des sinus maxillaires

Les cavités maxillaires sont essentielles pour la santé humaine. Parmi leurs principales fonctions sont les suivantes:

  1. Réduire la masse du crâne. Fourni en raison du fait que les cavités sont remplies d'air en apesanteur.
  2. Améliore la qualité de la reconnaissance des odeurs. La structure de la surface des cavités vous permet d'améliorer la sensibilité des récepteurs. Cela nous permet de mieux distinguer les arômes.
  3. Purification de l'air entrant par le nez. Avant d'entrer dans les poumons, l'air doit traverser les sinus maxillaires. Pendant ce temps, il parvient non seulement à se réchauffer, mais aussi à se nettoyer des impuretés.
  4. La surface des cavités est muqueuse. Cela aide à piéger les virus et les bactéries. Ils restent coincés dans le mucus et ne pénètrent pas dans le corps. Ainsi, les sinus offrent une protection contre diverses maladies..
  5. Participez à la formation du timbre de la voix. Puisque les cavités ne sont remplies de rien, elles agissent comme une sorte de résonateur, ce qui change le ton de la voix.
  6. Succion. Pendant le traitement avec des médicaments administrés par le nez, la membrane muqueuse des sinus favorise l'absorption rapide des substances.
  7. Aide à réduire l'impact négatif des changements soudains de température sur les dents et les yeux.

Les sinus maxillaires jouent un rôle important dans le fonctionnement du corps. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller leur santé..

Pourquoi les sinus peuvent ressentir de la douleur?

Tout inconfort dans la région des sinus maxillaires est une raison d'être vigilant et de demander l'aide d'un médecin. Cela peut être le signe d'une maladie en développement. Certaines des causes les plus courantes de douleur comprennent:

  1. Sinusite. Processus inflammatoire dans les sinus. Elle a de graves conséquences sur la santé, de sorte que ses symptômes ne peuvent être ignorés. Avec la sinusite, la respiration est difficile, il y a une augmentation de la température corporelle, une sensation de plénitude des sinus. Si vous palpez la zone sous les orbites, vous ressentez une douleur intense.
  2. Kyste. Si les conduits à l'intérieur du sinus sont bloqués depuis longtemps, un kyste peut se former. Il est rempli d'un liquide jaune clair désagréable. S'il n'est pas diagnostiqué à temps, sa taille augmentera. Cela entraînera une congestion nasale, des difficultés respiratoires et un gonflement des muqueuses..
  3. Blessure. Souvent, la douleur des sinus est causée par un coup dur à la fracture de l'os facial.
  4. Néoplasme odontogène. Cela devient une conséquence de l'inflammation du nerf dentaire situé trop près de la paroi de la cavité. Est bénin.
  5. Polypes. Épaississement des cellules sécrétoires résultant d'une inflammation. Si les polypes ont commencé à se former dans l'enfance, leur nombre peut augmenter avec l'âge..

L'IRM ou la tomodensitométrie aideront à identifier la cause exacte de l'apparition de la douleur.

Aux premiers symptômes alarmants, consultez un médecin et subissez l'examen médical nécessaire.

Les causes de la sinusite

L'une des maladies les plus dangereuses des sinus maxillaires est la sinusite. Il s'agit d'un processus inflammatoire qui se déroule à l'intérieur des cavités. Se produit à la suite d'une infection.

Il existe deux principaux types de sinusite: aiguë et chronique. Aiguë est souvent le résultat d'un traitement inapproprié de la rhinite ou des maladies infectieuses. L'hypothermie peut être un facteur provoquant..

Si le traitement de la sinusite aiguë n'a pas été commencé à temps, il se développe en une forme chronique. Dans ce cas, non seulement la membrane muqueuse est affectée, mais également les parois osseuses..

La principale cause de la sinusite est une infection qui pénètre dans les sinus maxillaires. Il peut y arriver par le sang ou l'air..

Plusieurs facteurs contribuent au développement de la sinusite:

  1. Système immunitaire affaibli Le corps n'a tout simplement pas la force de combattre l'infection..
  2. Traitement inapproprié du rhume ou de la rhinite.
  3. Courbure de la cloison nasale.
  4. Malformations congénitales des cavités nasales.

Sous l'influence de ces facteurs, l'émergence d'une forme aiguë de la maladie se produit. Tout virus présent dans l'air ambiant, sous certaines conditions, peut entraîner une sinusite..

La forme chronique de la maladie est plus souvent causée par l'activité des staphylocoques ou des streptocoques.

Chez les enfants, la maladie est le plus souvent causée par une infection à chlamydia ou mimicroplasma.

Souvent, d'autres maladies se transforment en sinusite, par exemple, une amygdalite ou une pharyngite.

Caractéristiques de la manifestation et du traitement de la sinusite

Le handicap aigu de la maladie se manifeste de manière inattendue. Il y a une forte augmentation de la température corporelle jusqu'à 38-39 degrés. Dans ce cas, il y a des signes d'intoxication générale du corps, des frissons. Il y a une douleur dans la région des sinus maxillaires, qui peut se propager à la zone de l'os zygomatique, du front ou du nez. Lorsque vous appuyez sur ces zones, les sensations augmentent..

Difficulté à respirer par le nez. Le processus inflammatoire dans le sinus peut être localisé d'un côté. Mais la sinusite bilatérale est plus fréquente. La respiration est si difficile qu'une personne est obligée d'inhaler de l'air par la bouche. Il peut y avoir un blocage des canaux lacrymaux et, par conséquent, une augmentation du larmoiement. Un écoulement nasal apparaît. Ils sont liquides au début. Après un certain temps, leur viscosité augmente et ils acquièrent une teinte verte..

Parmi les symptômes de la sinusite chronique, on peut distinguer en particulier:

  1. Se sentir faible, léthargique et faible.
  2. Mal de crâne. Il s'intensifie pendant la période d'exacerbation de la maladie. Il a un caractère éclatant. Elle est localisée le plus souvent dans la zone située derrière les yeux. Diminue si pris horizontalement.
  3. Légère augmentation de la température corporelle.
  4. Un écoulement nasal peut apparaître. Leur nature dépendra de la forme de la maladie. Ainsi, avec la sinusite purulente, la décharge a une teinte vert-jaune et une consistance épaisse. La forme catarrhale est caractérisée par une décharge liquide qui a une odeur désagréable.
  5. Toux la nuit. L'utilisation de méthodes de traitement traditionnelles n'apporte pas le résultat souhaité. La raison en est la formation de pus à l'intérieur des sinus. Pendant le sommeil, il commence à couler le long de la paroi du fond et provoque une irritation.
  6. Dommages à la peau du nez. Souvent, les patients atteints de sinusite se plaignent de gonflement, de craquelures ou de macération.
  7. Dans de rares cas, des conditions comorbides telles que la kératite ou la conjonctivite peuvent se développer.

Un diagnostic rapide sera la clé du succès du traitement. Aux premiers signaux d'alarme, consultez un médecin. Le spécialiste procédera à un examen visuel, déterminera l'expansion des vaisseaux dans la région infraorbitaire. Si nécessaire, prescrivez un examen aux rayons X. Si toutes les méthodes s'avèrent non informatives, une ponction du sinus maxillaire est effectuée.

La sinusite est une maladie grave qui nécessite le strict respect de toutes les règles de traitement. Les principales techniques comprennent:

  1. Lavage régulier des sinus. Cela aidera à éliminer le mucus et le pus accumulés. À ces fins, il est recommandé d'utiliser une solution chaude de sel marin.
  2. Réchauffement du nez et des cavités maxillaires. Possible uniquement en cas de décharge de pus sans problème.
  3. Inhalation.
  4. Médicaments. Les médicaments spécifiques et leur posologie sont déterminés par le médecin traitant, en fonction de la forme et du stade de la maladie et des caractéristiques individuelles du patient.

Si de telles méthodes de traitement n'aident pas, les sinus maxillaires sont perforés. À travers le trou formé, des antibiotiques spéciaux sont injectés dans les cavités.

Les sinus maxillaires ont une structure complexe. Les dommages ou les infections peuvent avoir de graves conséquences sur la santé. Par conséquent, essayez de suivre toutes les précautions.

Sinusite

La sinusite est appelée inflammation des sinus maxillaires du nez. Les sinus maxillaires occupent toute la cavité de l'os de la mâchoire supérieure. La sinusite est l'une des variétés de sinusite - inflammation des sinus, c.-à-d. cavités vides d'os qui forment le visage d'une personne. La maladie est basée sur une inflammation de la membrane muqueuse recouvrant les parois internes des sinus, parfois la maladie pénètre dans le tissu osseux.

Types de sinusite

Selon les causes de la maladie, le mécanisme et l'évolution de la maladie, la sinusite est divisée en plusieurs types ou types.

Sinusite aiguë

La sinusite aiguë est une forme de maladie à développement rapide qui, en règle générale, est une conséquence de maladies respiratoires aiguës: ARVI, rhumes, rhinite commune, ainsi que l'inflammation des racines des dents de devant de la mâchoire supérieure. Le mécanisme de la maladie est le même: les agents responsables de la maladie à travers les canaux minces qui relient les sinus au nez, ou à travers le tissu osseux de la mâchoire, pénètrent dans les sinus maxillaires. Le corps commence à produire des lymphocytes - des cellules spéciales du système immunitaire, conçues pour neutraliser les micro-organismes dangereux. Dans les sinus, le mucus s'accumule, qui s'écoule à travers les canaux dans le nez. Si le mucus obstrue les canaux, il s'accumule dans les sinus, commence à appuyer sur les parois, provoquant encore plus d'inflammation..

Si le mucus quitte les sites d'inflammation sans obstacles, la maladie disparaît sans complications. Lorsque les canaux sont bloqués, les problèmes commencent:

  • haute température;
  • difficulté à respirer;
  • au toucher, la mâchoire supérieure autour du nez fait mal;
  • une personne ne dort pas bien la nuit;
  • vous vous sentez mal, fatigué;
  • l'efficacité diminue;
  • le visage gonfle.

Sinusite chronique

Dans certains cas, l'inflammation des sinus maxillaires prend une forme chronique: en règle générale, cela se produit après une ou plusieurs tentatives de traitement de la sinusite aiguë. L'inflammation chronique des sinus paranasaux peut être due à la présence d'autres maladies non associées aux organes ORL ou à des facteurs traumatiques. Les symptômes de l'inflammation disparaissent périodiquement et s'aggravent:

  • la température corporelle augmente, ne dépassant pas 38 degrés;
  • les maux de tête apparaissent et disparaissent lorsque la tête est inclinée;
  • la morve coule du nez de nuances jaunes, jaune-vert;
  • l'odorat s'aggrave - le patient ne sent pas la nourriture;
  • le visage gonfle constamment;
  • sans raison les larmes viennent et la conjonctivite apparaît.

Sinusite purulente

La sinusite purulente est une complication causée par un traitement inapproprié ou une tentative d'auto-traitement des formes aiguës de la maladie. La cause de la maladie est le plus souvent le rhume, les maladies infectieuses et virales qu'une personne n'a pas guérie ou souffert «sur ses pieds». La sinusite purulente provoque des accumulations de bactéries pathogènes dans les sinus maxillaires. Le principal danger de cette maladie est la possibilité de dommages aux tissus osseux du visage, cela compliquera sérieusement le traitement et l'étirera pendant une période indéterminée..

Sinusite bilatérale

La sinusite bilatérale la plus difficile et la plus traitable - inflammation simultanée de la membrane muqueuse dans les sinus situés des deux côtés du nez. Le plus souvent, la maladie est causée par des micro-organismes qui ont pénétré dans les sinus par la bouche ou les organes respiratoires, affectés par des agents pathogènes - bactéries, champignons et virus. Le plus souvent, la sinusite bilatérale se manifeste sous une forme aiguë, se transformant en une forme chronique avec un traitement inefficace.

La maladie est facilement diagnostiquée par les symptômes suivants:

  • intoxication de tout le corps: forte augmentation de la température, vomissements, douleurs articulaires et musculaires;
  • léthargie, apathie, handicap;
  • gonflement du visage des deux côtés;
  • douleur de la région des sinus maxillaires lors de la palpation avec les doigts;
  • larmoiement accru;
  • libérant beaucoup de morve.

Sinusite allergique

Les personnes souffrant d'une réaction négative du système immunitaire du corps aux stimuli externes: le pollen, la poussière, les peluches de peuplier et même l'eau sont sensibles à la sinusite allergique. Un allergène, pénétrant dans les sinus paranasaux, provoque une augmentation de la production de leucocytes qui, s'accumulant dans les sinus, obstruent les canaux et enflamment la membrane muqueuse.

La sinusite allergique est caractérisée par:

  • maux de tête;
  • faiblesse et apathie;
  • douleur dans les yeux et les pommettes;
  • augmentation de la température;
  • obstruction du nez.

Sinusite catarrhale

La sinusite catarrhale touche le plus souvent les enfants et les adolescents. Il se produit après que des bactéries nocives pénètrent dans les sinus maxillaires, lorsque les muqueuses de la cavité nasale gonflent. Cela rétrécit le canal par lequel le mucus est excrété. La sinusite catarrhale est la forme la plus légère d'inflammation qui, avec un traitement rapide, passe rapidement et sans conséquences. Les personnes qui ont eu une sinusite catarrhale notent:

  • manque d'appétit;
  • gonflement des paupières, du visage;
  • changement de couleur de morve;
  • température élevée;
  • l'apparition de maux de tête et une sensation de pression autour du nez;
  • courbatures, douleurs musculaires.

Sinusite polypoïde

La sinusite polypoïde se développe lorsque des polypes apparaissent dans les sinus, bloquant les canaux pour éliminer le mucus des sinus. Les polypes sinusaux sont des excroissances anormales et douloureuses qui apparaissent sur la membrane muqueuse à la suite d'une division cellulaire rapide. Les médecins n'ont pas déterminé la cause exacte de la formation des polypes, estimant qu'ils apparaissent à la suite de l'influence d'un ou plusieurs facteurs négatifs: hérédité, traumatisme, maladies virales ou bactériologiques..

Les patients se plaignent de signes caractéristiques de la plupart des formes de sinusite: fièvre, écoulement de morve; détérioration de l'état général, matité du goût et de l'odorat, congestion nasale.

Sinusite odontogène

Les maladies des dents affectent la santé des organes ORL, la preuve en est la sinusite odontogène, qui survient chez les personnes qui ne prennent pas soin de leurs dents. Les racines des 4e, 5e et 6e dents de la mâchoire supérieure sont très proches des parois des sinus maxillaires ou poussent vers l'intérieur. La maladie dentaire, affectant la couronne et la racine dentaires, infecte la membrane muqueuse des sinus, "libérant" du pus dans les sinus. Le mucus, s'accumulant dans les sinus, obstrue le canal - une sinusite se développe.

Les raisons de l'événement

Les sinus maxillaires sont une barrière naturelle contre les infections, les agents pathogènes et autres facteurs négatifs présents dans l'air.Par conséquent, la principale cause de la sinusite est de se propager sur la membrane muqueuse des infections, des allergènes et des champignons. Les agents responsables des processus inflammatoires peuvent pénétrer dans les sinus maxillaires par le sang.

L'affaiblissement du système immunitaire humain peut aggraver le travail des muqueuses: les raisons de la libération d'un nombre insuffisant de leucocytes sont les rhumes persistants, le SRAS, la rhinite, les réactions allégriques, un traitement inapproprié.

Une personne peut être porteuse de staphylocoque - un type de bactérie nocive qui pendant un certain temps ne peut pas nuire à son hôte: l'immunité y fait face avec succès. Dès que la défense immunitaire s'affaiblit, le staphylocoque commence son travail destructeur.

Les principales raisons qui causent la sinusite sont:

  • blessures des sinus maxillaires qui violent la membrane muqueuse;
  • guérison illettrée ou incomplète d'un rhume ou d'un rhume;
  • pénétration de bactéries pathogènes, de champignons et de virus dans le nasopharynx;
  • brûlures des muqueuses des sinus avec des produits chimiques nocifs;
  • humidification insuffisante de l'air dans les pièces fermées;
  • maladies infectieuses transférées: infections respiratoires aiguës, grippe;
  • mauvaise structure des organes du nasopharynx;
  • blessure physique à la cloison nasale;
  • l'apparition de néoplasmes (végétations adénoïdes, polypes);
  • réactions allergiques à divers irritants;
  • maladies VIH, SIDA, tuberculose;
  • certains traitements (exposition aux rayonnements);
  • l'apparition de tumeurs malignes et bénignes.

Fait médical: l'une des principales causes de la sinusite est l'utilisation fréquente de gouttes pour traiter la rhinite. En raison d'une utilisation trop fréquente du médicament dans les sinus, une grande quantité de mucus se forme dans les sinus maxillaires, ce qui provoque le blocage des canaux dans la cavité nasale.

Symptômes

L'apparition de plusieurs symptômes alarmants séparément ou en même temps doit alerter le patient: commencer le développement d'une sinusite signifie perdre le meilleur moment pour le traitement et entraîner de nombreuses complications, y compris une inflammation de la muqueuse cérébrale.

Les sensations de douleur apparaissent le plus souvent dans la zone du nez et autour de celui-ci: le matin, les sensations de douleur sont plus faibles, la nuit elles s'intensifient. La douleur acquiert un caractère croissant: l'intensité est différente, de plusieurs jours à quelques heures. Après un certain temps, les douleurs cessent d'être ressenties à des endroits spécifiques et un mal de tête apparaît.

Température

Une augmentation de la température est la réponse du corps à l'apparition d'agents pathogènes, qui ont provoqué un phénomène tel qu'une intoxication générale - empoisonnement du corps. Dans la forme aiguë de la maladie, la température monte à 38 degrés et plus. L'évolution chronique de la sinusite peut ne pas provoquer une température élevée ou son élévation à 37-37,8 degrés. La température est influencée par l'état du système immunitaire, les caractéristiques du corps et l'âge du patient, la présence d'autres maladies.

Morve

Un signe clair de sinusite est une décharge abondante de morve. À différents stades de la maladie, la morve peut changer d'ombre:

  • au stade initial de la maladie, de la morve blanche est libérée - lorsqu'une infection pénètre, la membrane muqueuse développe activement un liquide protecteur - du mucus de teinte blanche ou translucide;
  • le développement de l'inflammation provoque la libération de morve verte, ce qui indiquera au médecin que la sinusite est au stade aigu;
  • l'ajout d'une teinte jaune au vert indique l'apparition de pus et la nécessité d'une intervention médicale urgente.

Les traces et caillots sanguins dans la morve sont un signal de danger indiquant une forme sévère de sinusite, qui peut entraîner les conséquences les plus imprévisibles si le traitement n'est pas commencé à temps. Le sang peut apparaître avec un traumatisme des sinus supérieurs ou des modifications douloureuses de la membrane et du tissu osseux.

La sinusite se développe dans le contexte d'autres signes:

  • nez encombré;
  • pression dans l'arête du nez qui augmente lorsque la personne incline la tête;
  • invalidité;
  • apathie et fatigue;
  • frissons;
  • douleur dans les zones autour du nez, des yeux, des pommettes; les gommes;
  • maux de tête d'intensité variable;
  • manque d'appétit;
  • l'odorat et le goût sont perdus;
  • un larmoiement apparaît;
  • mauvaise haleine et nez.

Diagnostique

Un oto-rhino-laryngologiste peut diagnostiquer une sinusite avec une probabilité élevée, s'il est impossible d'obtenir une consultation avec un spécialiste spécialisé, vous devez prendre rendez-vous avec un thérapeute.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de la maladie est effectué en utilisant:

  • anamnèse: analyse des données rapportées par le patient, relevés des antécédents médicaux, examen externe du patient, palpation des zones douloureuses du visage;
  • études utilisant des méthodes instrumentales - tomographie calculée et magnétique, rayons X, équipement à ultrasons, biopsie des sinus, endoscopie par fibre optique, diaphanoscopie;
  • tests de laboratoire d'analyses: sang, écoulement nasal.

Un diaphanoscope, instrument médical qui «transmet» la mâchoire supérieure, permet de révéler une anomalie au niveau des sinus paranasaux. L'extrémité du tube contient une puissante source de lumière - une ampoule très brillante. Dans une pièce spéciale sombre, le médecin insère l'instrument dans la bouche du patient, dirige la lumière vers le palais supérieur et regarde les sinus maxillaires «éclairés».

L'endoscopie à fibre optique est une méthode de recherche dans laquelle le nasopharynx du patient est examiné à l'aide d'un endoscope, un dispositif optique qui vous permet d'examiner les organes avec leur grossissement. Les endoscopes modernes ont pour fonction de prélever du tissu nasal et du contenu pour analyse.

Biopsie - pénétration dans les sinus avec une aiguille spéciale et prélèvement de mucus pour analyse directement à partir du site de l'inflammation.

Aide de médecins spécialisés

Si le diagnostic révèle des signes de sinusite polypeuse, le patient devra consulter un immunologiste, un pneumologue et un allergologue afin d'éviter d'éventuelles complications: le traitement n'est effectué que chirurgicalement. Une consultation allergologue sera nécessaire en cas de sinusite allergique..

Pour traiter avec succès la forme odontogène de la maladie, vous aurez besoin de l'aide d'un dentiste: pour éliminer le principal facteur irritant, vous devrez guérir ou enlever les racines des dents touchées.

Traitement

La clé d'un traitement réussi est l'accès en temps opportun à des soins médicaux qualifiés. N'espérez pas que "cela passera par lui-même", ne supportez pas la douleur jusqu'au dernier - prenez rendez-vous avec un médecin. Les analgésiques en vente libre ne guérissent pas la maladie - ils ne font que soulager la douleur.

Thérapie

Le traitement de la sinusite aiguë consiste à soulager le gonflement de la membrane muqueuse des sinus et à libérer les canaux de passage du mucus: le médecin prescrit des médicaments vasoconstricteurs locaux, par exemple la naphazoline. Le patient prend le médicament pendant pas plus de 5 jours. Afin de faire baisser la température élevée, divers antipyrétiques sont prescrits, si le patient continue à avoir des courbatures et des douleurs musculaires, d'autres signes d'intoxication sont prescrits des antibiotiques d'action générale ou locale.

La tâche principale dans le traitement de la sinusite chronique est d'éliminer les causes: maladies ORL non traitées, maladies dentaires, cloison nasale mal fusionnée, végétations adénoïdes. Si la maladie s'aggrave, les exacerbations sont éliminées avec des médicaments vasoconstricteurs locaux.

Pour nettoyer les sinus, un lavage est utilisé, que les médecins appellent «coucou»: une solution désinfectante est injectée par les voies nasales d'un patient couché sur le dos. La procédure tire son nom de la demande du médecin effectuant la procédure de répéter le mot «ku-ku» - ceci est fait pour que la solution ne pénètre pas dans les voies respiratoires. Sensation de la procédure - comme une immersion dans l'eau avec une lente «inhalation» d'eau.

Physiothérapie

Des procédures de physiothérapie sont prescrites aux patients qui ont fait des progrès dans le traitement: les canaux sinusaux sont propres, la température s'est abaissée. L'échauffement est l'une de ces méthodes: il est réalisé à l'aide d'une lampe bleue. Le réchauffement et l'inhalation peuvent être effectués indépendamment à la maison en respirant sur une casserole de pommes de terre recouverte d'une couverture ou en attachant un œuf bouilli chaud à la zone près du nez.

Pour les patients se remettant d'une sinusite, la spéléothérapie est utile - traitement à l'air de karst ou de mines de sel, grottes: il n'y a pas de micro-organismes dans cet air, il est saturé de dioxyde de carbone.

Chirurgie

Pour le traitement des formes avancées de sinusite, ainsi que pour l'élimination des polypes et autres néoplasmes, des méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées.

La ponction ou la ponction du sinus se fait avec une aiguille spéciale pour le diagnostic et l'extraction des masses purulentes.

La gayrotomie est une opération chirurgicale pour ouvrir les sinus paranasaux pour les débarrasser des corps étrangers, des accumulations de pus, élargir le canal ou créer une voie supplémentaire pour le drainage du mucus. La gayrotomie est prescrite:

  • avec des formes sévères d'inflammation purulente;
  • lors de la détection de polypes, des croissances de tissus de la membrane muqueuse des sinus;
  • pour enlever des parties des racines des dents, des obturations.

A faire ou ne pas faire?

Lors de la prescription d'un traitement, le médecin prend bien sûr en compte les souhaits du patient et, à la moindre occasion pour éviter les interférences, prescrira un traitement conservateur. Cependant, vous devez suivre les conseils insistants d'un spécialiste pour faire une ponction des sinus. La peur d'une crevaison est le plus souvent basée sur les histoires d'horreur d'un ami, d'une connaissance ou d'un parent: «Ils m'ont fait cinq fois», «le trou n'a pas poussé en un mois, même si le médecin a dit qu'il grandirait en trois jours»..

Dans la plupart des cas, l'opération de perforation des sinus maxillaires se produit sans complications et la plaie guérit en une semaine, selon le corps humain. La ponction permettra au médecin de poser un diagnostic plus précis, rapidement et en temps opportun pour dégager le sinus, éliminer le pus et accélérer la guérison.

La prévention

Afin d'éviter l'inflammation des sinus paranasaux, vous devez suivre quelques règles simples:

  • guérir complètement un nez qui coule, des rhumes, des maladies virales et microbiennes;
  • surveillez attentivement l'hygiène dentaire, consultez un dentiste en temps opportun en cas de carie, de maladie des gencives;
  • éviter d'être dans des pièces poussiéreuses et enfumées;
  • si possible, éviter les sources d'allergies, consulter un allergologue, prendre des antihistaminiques prescrits par un médecin;
  • mangez plus de légumes et de fruits frais, achetez à la pharmacie et prenez des complexes vitaminiques pour maintenir l'immunité naturelle;
  • dans le même but, vous pouvez commencer à vous tempérer - progressivement, sans extrêmes comme verser de l'eau froide pendant le gel hivernal;
  • éviter tout contact avec des personnes malades ou utiliser des masques médicaux;
  • au cas où un membre de la famille serait malade, fournissez-lui un plat et une serviette séparés;
  • n'abusez pas des gouttes de rhinite;
  • boire plus d'eau;
  • rincer le nez avec une solution de sel de mer ou en utilisant des sprays nasaux spéciaux.

Les personnes sujettes à la sinusite doivent passer moins de temps à l'air froid, éviter de nager dans des piscines avec de l'eau chlorée, ce qui irrite la membrane muqueuse des sinus nasaux.

Si une personne a déjà attrapé un nez qui coule, le rinçage avec une solution saline est un bon moyen d'éviter le blocage des canaux sinusaux. Utilisez les recettes des grands-mères: enterrez des solutions de teintures de camomille et de calendula dans les narines - destructeurs naturels des sources de la maladie.

Aide: il est impossible de réchauffer indépendamment les sinus paranasaux avec une sinusite aiguë: une température élevée ne fera que «stimuler» le développement de la maladie et compliquer le traitement ultérieur.

Articles À Propos Pharyngite