Principal Symptômes

Os alvéolaire - le lit osseux pour les dents

Le processus alvéolaire est la zone de l'os des mâchoires supérieure et inférieure, où les racines des dents sont situées dans des trous spéciaux. Le processus de la mâchoire supérieure est également appelé la crête alvéolaire. Il est lacé de canaux par lesquels passent les vaisseaux sanguins et les nerfs.

Le processus consiste en une paroi externe (s'étend jusqu'aux joues et aux lèvres), une paroi interne (s'étend au palais dur et à la langue) et une substance spongieuse avec des alvéoles dentaires (trous) dans lesquelles les dents sont placées.

Dent extraite - une menace pour le tissu osseux

Une caractéristique de cette partie du corps humain est que le processus alvéolaire change tout au long de la vie avec nos dents. Sa hauteur dépend de l'âge, des défauts dentaires et des maladies.

Si ce processus est déformé, il réduit considérablement la possibilité d'une chirurgie dentaire et menace la santé de la cavité buccale..

Plusieurs facteurs peuvent entraîner une déformation:

  • structure spéciale de la mâchoire;
  • déformation congénitale du processus alvéolaire;
  • changements dans le tissu osseux associés à l'âge;
  • extraction dentaire avec la racine;
  • blessures à la mâchoire, à la suite desquelles le processus inflammatoire a commencé;
  • prothèse instable;
  • diverses maladies somatiques.

Le problème pour les patients et les dentistes est qu'après l'extraction dentaire, l'os alvéolaire commence toujours à s'atrophier. Et cela rend impossible la réalisation d'implantation intra-osseuse et crée de sérieuses difficultés dans le traitement des patients utilisant des prothèses amovibles et fixes.

Les scientifiques ont montré qu'au cours des 3 premières années suivant l'extraction dentaire, le volume osseux de l'appendice diminue de 40 à 60%. Ensuite, le processus de destruction se poursuit et la personne perd de 0,5% à 1% du volume osseux par an.

Le tissu osseux peut être construit

Par conséquent, en dentisterie moderne, la cavité laissée après l'extraction dentaire est généralement remplie d'un matériau spécial, ce qui vous permet de préserver le tissu osseux et d'installer des implants à l'avenir. Même si les prothèses ne sont pas prévues, il est tout de même important de préserver la crête alvéolaire, car son intégrité affecte l'état de l'ensemble de la mâchoire. Par exemple, l'extraction des dents de sagesse doit également se terminer par le remplissage des vides avec un matériau de remplacement osseux afin de préserver les dents adjacentes..

Si, après l'extraction de la dent, il est prévu d'installer un implant, cela ne peut être fait que 4 à 6 mois après le remplissage du trou avec du matériau osseux. Bien que dans la dentisterie chirurgicale moderne, il existe des mini-implants qui conviennent même avec une petite hauteur du processus alvéolaire, mais leur utilisation n'est pas possible dans tous les cas.

Une opération visant à augmenter le volume du tissu osseux est appelée lifting des sinus.

Dans certains cas, le patient nécessite une chirurgie plastique de l'os alvéolaire. Il existe plusieurs façons de corriger cette partie. Si les processus présentent des anomalies de structure, une alvéoloplastie est utilisée pour éliminer les défauts.

Avec une atrophie osseuse importante, les chirurgiens dentistes effectuent une opération pour construire la masse osseuse. Dans ce cas, le propre tissu osseux du patient ou des matériaux artificiels (par exemple, un type de phosphate de calcium) peuvent être utilisés.

Dans tous les cas, un dentiste qualifié fera tout son possible pour minimiser la perte de tissu osseux du patient et effectuera toutes les manipulations nécessaires pour que vos dents remplissent parfaitement leurs fonctions, même si des prothèses sont installées à la place de parents..

Nos cliniques à Moscou et Saint-Pétersbourg

Le réseau de cliniques iOrtho comprend quatre cliniques: trois à Moscou et une à Saint-Pétersbourg.

Le processus alvéolaire de la mâchoire supérieure: caractéristiques structurelles et écarts possibles

Les os des deux mâchoires, supérieure et inférieure, sont la base du squelette facial humain. La formation correcte de ces os affecte non seulement l'apparence, mais également la performance des fonctions vitales telles que la déglutition, la mastication, la respiration, la capacité de parler, etc. Les processus alvéolaires font partie des deux mâchoires..

En savoir plus sur l'os alvéolaire

L'os alvéolaire est la partie du visage à laquelle les dents se fixent naturellement. Ils sont situés sur les deux mâchoires.

La structure de la mâchoire supérieure est agencée de sorte que sur cette partie du visage il y a 4 processus, dont l'un est alvéolaire. Son bon développement est directement lié au développement de l'appareil dentaire. Le processus alvéolaire de la mâchoire supérieure n'est rien de plus qu'une extension du corps de la mâchoire supérieure, qui est dirigé vers le bas.

Structure anatomique du processus alvéolaire

Le processus alvéolaire de la mâchoire supérieure a une structure spongieuse et une forme de cône. La hauteur des os peut atteindre plusieurs millimètres. Le processus est une sorte de lit osseux dans lequel se trouvent les dents. Toutes les parties constituantes de l'organe ont des canaux à travers lesquels passent les vaisseaux sanguins et les plexus nerveux.

Le processus alvéolaire de la mâchoire supérieure a une forme arquée et est une crête osseuse incurvée vers l'avant convexe. L'arche a huit trous conçus pour les dents et leur système racinaire.

Les trous préparés pour les canines et les incisives ont deux parois: la labiale et la linguale. Dans le lit osseux des molaires et des prémolaires, la présence de parois linguales et buccales est assurée. Le deuxième nom des trous est les alvéoles. Leurs parois sont séparées les unes des autres par des cloisons alvéolaires. Les alvéoles maxillaires sont situées plus près des surfaces des joues, c'est pourquoi la paroi externe des alvéoles est un peu plus mince que l'intérieur.

Caractéristiques structurelles

Chaque alvéole a cinq parois dans sa structure:

  • oral;
  • vestibulaire;
  • médian;
  • distal;
  • bas.

Les racines des dents ne touchent pas la paroi inférieure du trou et les bords des parois alvéolaires ne sont pas en contact avec l'émail des dents. Cela explique la différence entre les paramètres du trou et le système racinaire de la dent..

Autres faits interessant:

  • La taille linéaire du trou est toujours supérieure à la taille de la racine de la dent.
  • Toutes les alvéoles n'ont pas la même taille et la même forme. La taille du trou dépend directement de la taille de la racine de la dent.
  • Les alvéoles les plus profondes ont des canines. Leur taille est de 19 millimètres..
  • La structure du processus alvéolaire de la mâchoire supérieure prévoit la présence d'élévations sur sa surface externe, qui sont plus visibles dans les dents antérieures.

Atrophie

Souvent, pour des raisons médicales, une ou plusieurs dents sont prélevées dans une clinique dentaire. Après la procédure de retrait, le fond du trou est rempli de nouveau tissu osseux, ce qui entraîne une atrophie de ses bords libres. Dans ce cas, cette pathologie du processus alvéolaire de la mâchoire supérieure est considérée comme un phénomène naturel..

Cependant, l'atrophie est une affection pathologique dont l'apparition peut être facilitée non seulement par l'extraction dentaire, mais également par d'autres facteurs. Les causes inflammatoires comprennent:

  • parodontite;
  • gingivite;
  • ostéomyélite.

Les facteurs non inflammatoires suivants peuvent provoquer une atrophie:

  • maladie parodontale;
  • ablation d'une ou plusieurs dents;
  • déformation du processus alvéolaire à la suite d'une fracture de l'os de la mâchoire;
  • porter des prothèses amovibles.

Le processus d'atrophie de l'appendice est un processus irréversible. Au fil du temps, la gravité de cette condition augmente..

Les conséquences possibles de l'atrophie peuvent être:

  • violation de la symétrie faciale;
  • violation de la fonction de mastication, sa perte;
  • violation de la morsure;
  • des défauts d'élocution, tels que des lispations
  • développement de processus inflammatoires de la muqueuse buccale;
  • problèmes avec le système digestif

La structure de l'appendice peut changer à la suite d'une blessure. Il peut y avoir des saignements, un gonflement de la surface interne de la joue, une douleur aiguë dans la mâchoire, une violation du processus de fermeture des dents.

Déformation

La déformation du processus alvéolaire de la mâchoire supérieure, comme l'atrophie, est une condition pathologique. Les malformations peuvent être congénitales ou acquises. Les causes de la déformation congénitale peuvent être:

  • sous-développement de la mâchoire supérieure;
  • la présence d'une fente dans l'appendice.

Les plus courantes sont les fentes congénitales de la mâchoire supérieure d'une personne à la suite d'une violation de la formation du visage aux premiers stades du développement intra-utérin.

Les raisons des déformations acquises de l'appendice peuvent être:

  • rachitisme;
  • l'ostéomyélite;
  • fusion osseuse incorrecte après une fracture;
  • perte de molaires, prémolaires, etc..

Cette pathologie entraîne une détérioration de l'aspect esthétique et une altération de la fonction de mastication. Il peut y avoir des problèmes avec d'autres systèmes corporels, tels que le système digestif.

Conclusion

Les processus alvéolaires font partie intégrante des deux mâchoires. Des perturbations dans la structure de la mâchoire supérieure, ainsi que dans la structure de la mâchoire inférieure, peuvent entraîner non seulement une modification de l'apparence d'une personne, mais également un dysfonctionnement de processus vitaux importants. La déformation du processus alvéolaire peut provoquer un dysfonctionnement de l'appareil vocal, l'apparition de lisp.

Si vous avez des problèmes avec les dents et dans la cavité buccale, tels que des saignements, des douleurs dans la mâchoire, un gonflement de la membrane muqueuse, vous devez immédiatement consulter un dentiste pour un diagnostic et un traitement correct pour résoudre le problème..

Quel est le processus alvéolaire de la mâchoire supérieure et inférieure: sa structure, son objectif, les cas de fracture

Le processus alvéolaire est la partie anatomique de l'appareil de mastication humain. Situé sur les mâchoires inférieure et supérieure, il sert à fixer les dents et à les soutenir. Au cours de la croissance et de la vie humaine, les processus alvéolaires subissent des changements. Ils se développent avec la croissance des dents, s'adaptant à eux.

informations générales

Le processus alvéolaire de la mâchoire supérieure et inférieure comprend deux plaques osseuses appelées ostéons. Un os alvéolaire avec une substance spongieuse est situé entre ces plaques..

Si une personne n'a pas de dents pour une raison ou une autre, le besoin d'un processus disparaît et il s'atrophie.

La structure du processus alvéolaire

La paroi externe de l'appendice est appelée vestibulaire, la paroi interne est la palatine. Ils sont reliés en arc vers les extrémités des mâchoires. Les trous sont situés entre les murs, les dents y naissent, puis les dents poussent.

La substance spongieuse dans les trous est similaire en composition et en propriétés au tissu osseux. Il aide à fixer la dent, les racines et une petite partie du cou y sont placées. Les trous contiennent des nerfs, des vaisseaux et des fibres de tissu conjonctif. Les alvéoles sont séparées par des cloisons interdentaires. Pour les dents multi-racines, il existe des cloisons entre les racines. Les parois du processus alvéolaire divergent autant que possible au sixième trou, après le huitième, elles se rejoignent et forment un tubercule de lune.

Les os de la mâchoire sont différents. La mâchoire supérieure est un hammam, se compose de deux parties, divisées au milieu par un pont de liaison. Le processus alvéolaire comporte 8 trous pour les molaires et les alvéoles, dans lesquels les canines et les incisives sont fixées.

L'os de la mâchoire inférieure n'est pas apparié, il se compose de deux branches qui n'ont pas d'articulation au milieu, chacune a 8 alvéoles. Les branches convergent à un angle et forment un arc basal. Chaque personne a un angle individuel et forme la forme de la mâchoire inférieure.

Les dents subissent un stress différent lors de la mastication des aliments. En conséquence, les processus alvéolaires des dents antérieures sont minces et les latéraux sont plus développés, épais. La structure du processus alvéolaire est montrée sur la photo ci-dessous.

Objectif fonctionnel

La tâche des alvéoles est de fixer les dents à la mâchoire de manière à ce qu'elles maintiennent une position stable, ne tombent pas ou ne se relâchent pas. Le processus alvéolaire a une forme arquée. De chaque côté du centre, il y a 8 trous alvéolaires, dans lesquels les racines des dents sont attachées.

Les deux premiers contiennent les racines des incisives, qui ont une forme conique. Les alvéoles 3 à 5 sont destinées aux canines et aux prémolaires à racines ovales. Le trou le plus profond de la canine a une profondeur de 19 mm. Le puits de la prémolaire peut être divisé par un septum interroot. Les trois autres trous contiennent des racines molaires, chacune avec trois partitions. La troisième molaire a un nombre différent de racines, qui diffèrent par la forme, son trou est simple ou divisé par des cloisons, il y a 3 chambres ou plus.

Problèmes potentiels et traitements

Comme dans tout autre organe humain, divers problèmes surviennent au cours du développement et du fonctionnement des processus alvéolaires des mâchoires. Ils peuvent être associés à des processus naturels du corps (croissance et perte des dents). Il existe également des facteurs externes qui ont un impact négatif (blessures, fractures de l'os alvéolaire).

Atrophie

La fonction de la crête alvéolaire est de fixer et de soutenir les dents. Si les dents tombent, la substance commence à s'atrophier en l'absence de stress. La hauteur de l'appendice diminue à des rythmes différents, cela dépend des caractéristiques individuelles de la personne. L'atrophie du processus sur la mâchoire supérieure rend le palais plat et sur la mâchoire inférieure un renflement apparaît.

Si une personne n'a pas de dents, l'atrophie se produit naturellement. Le processus est accéléré si l'atrophie est causée par les maladies suivantes:

  • gingivite;
  • parodontite;
  • l'ostéomyélite;
  • maladie parodontale;
  • l'ostéoporose;
  • caries cervicales.

L'utilisation de prothèses amovibles augmente l'atrophie. Elle peut être causée par une extraction dentaire ou une fracture de la mâchoire. Si l'atrophie n'est pas traitée, le col de la dent est exposé, ce qui entraîne un relâchement et une perte.

Fracture

La mâchoire inférieure est plus susceptible d'être blessée et fracturée que la mâchoire supérieure, malgré le fait que les parois du processus supérieur soient plus minces, plus longues et plus poreuses en raison de la présence de terminaisons nerveuses et de vaisseaux sanguins..

La fracture du processus alvéolaire est divisée en plusieurs types:

  • illumination complète et arquée dans le tissu osseux;
  • incomplet - toutes les couches de tissu osseux sont endommagées sans déplacement;
  • partiel - seule la partie extérieure est endommagée;
  • comminutive - plusieurs fractures se croisant dans différentes directions;
  • une fracture avec un défaut osseux - la zone endommagée du tissu osseux est complètement arrachée.

Les dommages sont souvent accompagnés d'une fracture dentaire. Dans ce cas, il y a des saignements, un gonflement de la zone touchée, une douleur intense, qui s'intensifie lorsque les dents sont serrées. Des lacérations contusionnées peuvent se former sur la membrane muqueuse, éventuellement une malocclusion, des douleurs lors de la déglutition, des dents luxées.

En cas de fracture, des radiographies sont prises. Étant donné que l'os de la mâchoire inférieure est plus dense, la fracture a une forme plus distincte. Le traitement des fractures comprend l'élimination de la douleur, le lissage des fragments, la couture de la plaie.

Fendu

La pathologie se développe dans les embryons. Les os du crâne se forment lorsque le fœtus a environ deux mois. Au moment de la naissance, ils doivent s'emboîter parfaitement. Les facteurs négatifs affectant le développement de l'embryon, l'hérédité, les conséquences du traitement médicamenteux peuvent conduire au fait que les os appariés ne se développent pas ensemble et qu'une fente se forme. Ils l'appellent la fente palatine.

Une fente peut se former dans les os, le palais mou et dur et même la lèvre (fente labiale). Il peut être complet ou partiel, latéral ou au milieu. Sur la mâchoire inférieure, un tel défaut est rarement formé et sur le processus alvéolaire supérieur, les os du palais ne sont pas fusionnés. La chirurgie plastique est utilisée dans le traitement de la pathologie congénitale. Les bords de la crevasse sont suturés.

Comment se déroule le plastique du processus alvéolaire??

Le type de correction requis est choisi en fonction des raisons qui ont entraîné la pathologie. Si le défaut est causé par un développement anormal de l'embryon, la chirurgie plastique est utilisée. Pour cela, les tissus adjacents sont déplacés, des implants sont utilisés. Pour que l'appareil de parole de l'enfant se développe correctement, ils essaient de pratiquer la chirurgie plastique le plus tôt possible.

Si la dent est absente pendant une longue période, le tissu osseux diminue. Ensuite, une accumulation est utilisée pour qu'il devienne possible d'installer une monture pour la dent implantée. La crête alvéolaire est construite à l'aide d'un onlay sur l'os, ou elle est coupée et remplie de biomatériau. En cas de fracture, les fragments sont fixés avec des pneus et des agrafes. La fixation avec une ligature en nylon est possible, elle est fixée dans les trous traversants de l'os.

Le processus alvéolaire de la mâchoire: anatomie. La structure de la mâchoire supérieure

Les parties des mâchoires sur lesquelles se trouvent les dents sont appelées alvéolaires. Ils sont constitués de tissu osseux (sa substance compacte et spongieuse). Ils contiennent des trous dans lesquels naissent les rudiments des dents. Ils grandissent avec le temps. Le tissu osseux se développe également autour, de sorte que les dents bénéficient d'un soutien supplémentaire. Cette zone de la mâchoire s'appelle l'os alvéolaire..

Si nous considérons le site par segments, il est possible pour chaque dent de distinguer un trou dans lequel il se trouve et des formations osseuses autour des muqueuses. Les vaisseaux d'alimentation, les nerfs et les faisceaux de fibres de tissu conjonctif s'insèrent dans le trou.

Alvéole

Qu'est-ce qu'un trou de fixation dentaire? Il s'agit d'une dépression de la mâchoire qui se forme avant la naissance. La différence entre les dents de la mâchoire inférieure et supérieure est pratiquement invisible. Ils diffèrent davantage par leur objectif: incisives, canines, molaires. Différents groupes perçoivent un stress inégal lorsqu'ils mâchent des aliments.

À l'avant, les processus alvéolaires des mâchoires sont plus minces et sur les côtés (endroits à mâcher) ils sont plus épais et plus puissants. Les douilles dentaires diffèrent également par la forme. Ils peuvent avoir des chicanes légèrement plus profondes que les chicanes latérales. Cette division est due à la structure différente des racines des dents. Certains d'entre eux peuvent s'en tenir à un seul coffre, ou ils peuvent en avoir deux ou trois.

L'alvéole correspond précisément à la taille et à la forme de la dent. Au contraire, il y pousse, augmente en taille, change la direction des canaux radiculaires. Le tissu osseux des processus alvéolaires qui entoure chaque dent, s'y adaptant, se développe au même rythme. S'il ne s'adapte pas parfaitement, alors très bientôt les incisives et les molaires, qui supportent la plus grande charge, commenceront à vaciller et à tomber..

Le danger est proche

En raison de processus pathologiques, la couche corticale de la mâchoire devient plus mince, ce qui peut entraîner la formation de défauts. Parfois, avec un décollement sévère du périoste, une ostéomyélite secondaire se produit avec une infiltration massive.

Si l'abcès sous le périoste est situé à la périphérie, un néoplasme périosté peut se développer. En cas d'erreurs de traitement et de non-respect des recommandations du médecin, l'infection peut se propager à l'os et entraîner une ostéomyélite de la mâchoire, du phlegmon ou un abcès.

Processus alvéolaires

Normalement, ces zones osseuses autour des dents se développent chez chaque personne à mesure qu'elle grandit. Cependant, avec certains troubles génétiques, l'os alvéolaire peut ne pas se développer.

L'un de ces cas est une pathologie dans laquelle les germes dentaires ne se forment pas du tout au cours du processus de développement embryonnaire. De telles situations sont rares. Naturellement, les dents ne poussent pas. Une partie de l'os de la mâchoire, qui dans des conditions normales deviendrait une plate-forme pour les processus alvéolaires, ne se développe pas non plus. En fait, la frontière entre ces formations est pratiquement perdue au cours du développement normal. Les os de la mâchoire et le processus poussent ensemble.

De cela, nous pouvons conclure que le processus de leur formation est directement lié à la présence de dents. De plus, lorsqu'ils tombent ou sont enlevés, le tissu osseux à cet endroit perd progressivement ses propriétés. Il se ramollit, se transforme en corps gélatineux, diminue de volume, atteignant les bords du tissu osseux de la mâchoire.

Actions préventives

La prévention de la périostite aiguë consiste en un traitement rapide de l'inflammation odontogène. Pour prévenir les formes chroniques de pathologie, la correction de l'immunité doit être ajoutée aux mesures préventives.

Le traitement opportun de la périostite aiguë se termine par une guérison complète. Dès le cinquième jour, les patients deviennent capables de travailler.

Dans les processus chroniques, à la suite d'un traitement adéquat, la guérison se produit. Dans les cas avancés, les patients peuvent développer une ostéomyélite corticale chronique.

Fonctionnalités:

Le processus alvéolaire de la mâchoire supérieure se compose des parois interne (linguale) et externe (labiale ou buccale). Entre eux, il y a une substance spongieuse, dont la composition et les propriétés sont similaires à celles du tissu osseux. Les os de la mâchoire sont différents. D'en haut, ils sont formés de deux moitiés fusionnées. Le pont de tissu conjonctif passe au milieu.

Dans la terminologie, vous pouvez également trouver le concept de "partie alvéolaire". Dans ce cas, le processus sur la mâchoire inférieure est destiné. Son os n'est pas apparié, il n'a pas de connexion au milieu. Mais à part cela, la structure des processus diffère peu. Les parois linguales, labiales et buccales sont également distinguées en bas..

On peut noter que le processus alvéolaire de la mâchoire inférieure est moins sujet aux fractures. D'une part, cela est dû au fait que chez la plupart des gens, les dents supérieures recouvrent les dents inférieures et sont les premières à subir une charge traumatique. D'autre part, les parois des processus antérieurs sont légèrement plus longues et plus minces par le haut. De plus, la substance tissulaire compacte dense à cet endroit est plus imprégnée de pores pour conduire les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses. Par conséquent, il est moins dense et durable.

Traitez vos dents

Les fractures du processus alvéolaire surviennent chez les enfants principalement âgés de 5 à 7 ans. Ce fait s'explique par l'affaiblissement de la structure osseuse dans la région du processus alvéolaire, la présence d'un grand nombre de primordiums de dents permanentes [Vinogradova TF, 1973].

Ce type de lésion est plus souvent observé sur la mâchoire supérieure, qui «est associée à la localisation spatiale du processus alvéolaire de la mâchoire supérieure devant le processus alvéolaire de la mâchoire inférieure. Un traumatisme de la mâchoire frontale peut être accompagné d'une fracture de la crête alvéolaire d'une ou des deux mâchoires. Les fractures de l'os alvéolaire dans d'autres parties de la mâchoire sont extrêmement rares. Une fracture du processus alvéolaire s'accompagne de ruptures de la muqueuse gingivale et de luxations ou fractures des dents. Un désalignement dentaire provoque une malocclusion dans la région antérieure. La douleur lors de la morsure et de la pression sur la crête alvéolaire dans le sens antéropostérieur est un symptôme caractéristique. La luxation dentaire complique souvent le diagnostic. Les luxations incluses de plusieurs dents adjacentes sont souvent prises pour une fracture du processus alvéolaire. Les dents disloquées peuvent aussi parfois imiter la mobilité d'un fragment. Dans les cas où la fracture se produit derrière le sommet des dents décidues, les follicules des dents permanentes peuvent être endommagés. Ce dernier peut être exposé et mobile. Le diagnostic final est basé sur les résultats radiologiques. La ligne de fracture s'étend souvent horizontalement au niveau des racines ou au-dessus d'elles, moins souvent elle peut avoir une forme trapézoïdale, arquée, en forme de coin ou dans plusieurs combinaisons de type mixte.

Fractures de la mâchoire inférieure. Parmi les blessures du squelette facial, les fractures de la mâchoire inférieure chez les enfants sont, selon L.M. Les enfants ont souvent des fractures sous-périostées et des fractures, qui sont considérées comme typiques de l'enfance. Les fractures simples sont fréquentes chez les enfants, mais les doubles fractures ne sont pas rares (Fig.146).

Le diagnostic des fractures de la mâchoire inférieure chez les enfants peut être difficile en raison de l'enflure et des ecchymoses. L'œdème et l'hématome apparaissent dans les premières heures suivant la blessure et, en raison du tissu adipeux sous-cutané bien développé, se développent de manière assez intensive. Le gonflement et l'infiltration peuvent se propager au fond de la bouche, dans ces cas, des troubles de la parole, une salivation abondante, des difficultés à avaler sont notés.

Les signes d'une fracture sont la douleur, la déformation, la mobilité pathologique dans la zone de la fracture, la crépitation, l'articulation altérée.

Des fractures uniques de la partie sous-mentale de la mâchoire inférieure se produisent au site de la force appliquée. Dans le même temps, on n'observe pas de grande divergence des fragments, ce qui s'explique par la force d'équilibrage de traction des muscles à mâcher, agissant également sur les deux moitiés de la mâchoire. Le déplacement des fragments est d'autant plus important, plus la fracture est localisée latéralement par rapport à la ligne médiane et plus la force d'impact est importante. La ligne de fracture n'est généralement pas située strictement au centre, même dans les cas où elle passe entre les premières incisives, elle dévie en se pliant autour du menton. Lors de l'examen clinique et radiologique des patients de ce groupe, il faut se rappeler que le traumatisme du menton est souvent associé à une fracture d'un ou deux processus condyliens..

Les fractures uniques de la partie latérale du corps de la mâchoire inférieure se produisent en raison de l'application directe de la force et sont accompagnées du déplacement le plus prononcé des fragments lorsque la ligne de fracture s'étend verticalement. En règle générale, un plus petit fragment se déplace vers le haut et se tourne vers l'intérieur en raison de la contraction des muscles ptérygoïdiens et masticateurs internes. Un plus gros fragment peut être abaissé vers le bas, déplacé vers l'arrière et vers la fracture. Un gros fragment acquiert cette position en raison de sa propre gravité et de la traction des groupes musculaires antérieurs et postérieurs. Le degré de déplacement des fragments augmente avec la distance de la fracture à la ligne centrale de la mâchoire inférieure. Il y a des ruptures de la membrane muqueuse sur le site de la fracture et une douleur intense due à un traumatisme du faisceau neurovasculaire. La morsure est considérablement perturbée. Avec une direction oblique ou en zigzag de la ligne de fracture, le déplacement des fragments peut ne pas être.

Les fractures de la mâchoire inférieure dans la zone de l'angle résultent de l'application directe d'une force, mais peuvent également être réfléchies. Ils se caractérisent par l'absence de déplacement de fragments osseux. Les ruptures périostées sont rares. Le traumatisme de cette zone est généralement accompagné d'un œdème sévère des tissus mous avec formation d'hématomes. Si la ligne de fracture passe devant le coin, il y a rupture de la membrane muqueuse sur le site de la fracture et un déplacement des fragments a lieu. Le plus gros fragment s'effondre. La branche monte et se déplace légèrement vers l'intérieur. Coupure

147. Double fracture de la mâchoire inférieure avec déplacement du fragment médian.

La morsure est plus prononcée dans la zone des dents à mâcher sur le côté de la fracture.

Les fractures de la branche de la mâchoire inférieure (voir Fig.147) peuvent être transversales, obliques et longitudinales, mais elles sont relativement rares et généralement non accompagnées de déplacement de fragments, ce qui peut s'expliquer par la force de maintien de deux groupes de muscles masticateurs, recouvrant la branche de l'extérieur et de l'intérieur et la préservation du périoste... En raison d'une douleur intense, l'enfant épargne la mâchoire et n'ouvre pas la bouche. La palpation de la branche le long du bord postérieur, en plus d'une douleur vive dans la zone de fracture, peut révéler la discontinuité du contour osseux. Dans la cavité buccale, lorsque la fracture est localisée dans la partie inférieure, une hémorragie peut être trouvée dans la région du triangle molaire postérieur..

Les doubles fractures du corps de la mâchoire inférieure sont toujours accompagnées d'un déplacement de fragments. Le déplacement des fragments dans les doubles fractures est important et est souvent associé à des lésions des tissus mous et à une altération de l'articulation de la dentition. En cas de double fracture du corps de la mâchoire inférieure, les fragments latéraux avec des branches se déplacent vers le haut et vers la ligne médiane, et le central descend et vers l'arrière. Ce déplacement est d'autant plus important que la zone de fracture est éloignée de la ligne médiane (Fig. 147). Le déplacement distal des fragments s'accompagne d'une respiration externe altérée. Un gonflement en augmentation rapide des tissus mous du plancher buccal peut provoquer une asphyxie. Une salivation abondante contribue à son apparition..

Les fractures de l'un et des deux processus alcalins se produisent à la suite de coups dans la région de la branche de la mâchoire ou dans la région du menton. Dans ce dernier cas, se développent les fractures dites réfléchies d'un ou deux processus condyliens. Une fracture réfléchie du processus condylien peut également se produire lorsque la partie latérale du corps de la mâchoire est frappée. Chez ces patients, une fracture du processus condylien se produit du côté opposé à l'application de la force ou simultanément avec celle-ci et une fracture du corps de la mâchoire sur le site de l'impact.

Les fractures du processus condylien peuvent être cliniquement sous-périostées et les fractures avec rupture du périoste. Les fractures sous-périostées réfléchies des processus condyliens se produisent souvent avec des symptômes cliniques légers, y compris un léger gonflement devant le tragus de l'oreille, une douleur dans cette zone à la palpation et parfois une limitation du mouvement de la mâchoire inférieure. Les symptômes cliniques d'une fracture opportune non diagnostiquée du processus condylien se développent dès la deuxième semaine après la blessure et se manifestent par une contracture musculaire inflammatoire de la mâchoire, l'apparition d'une douleur vive dans l'articulation endommagée lors des mouvements de la mâchoire inférieure.

Les fractures survenant avec rupture du périoste sont très souvent accompagnées d'une luxation de la tête de la mâchoire. Sous l'action de la force de traction du muscle ptérygoïdien externe, la tête est déplacée vers l'intérieur et sous l'action de la force d'impact dans la zone du menton, elle peut être enfoncée dans la fosse glénoïde ou dans le conduit auditif externe. Le saignement du conduit auditif externe est un symptôme clinique indiquant la pénétration de la tête de la mâchoire dans le conduit auditif. Dans certains cas, sous l'influence de la force d'impact dans la zone de la branche, la tête peut être disloquée vers l'extérieur. Avec des fractures complètes isolées d'un processus condylien, la mâchoire est tirée vers le haut par les muscles de la mastication et vers les dommages. Cliniquement, cela se traduit par un raccourcissement de la branche et une violation de la morsure dans la région des molaires du côté de la fracture. Avec les fractures des deux processus condyliens, la mâchoire est déplacée vers le haut et vers l'arrière avec la formation d'une occlusion ouverte.

Les fractures des processus condyliens sont souvent accompagnées de fractures de la mâchoire inférieure dans d'autres parties, où les dommages sont plus faciles à diagnostiquer. Cela rend difficile la détermination de l'étendue des dommages. Les fractures des processus condyliens avec un déplacement ou une avulsion important de la tête de la mâchoire peuvent être accompagnées de dommages aux gros vaisseaux.

Fractures de la mâchoire supérieure. Les fractures de la mâchoire supérieure chez les enfants sont des lésions rares et graves (Fig. 148). Ils surviennent à la suite de traumatismes multiples graves et sont donc souvent associés à des fractures de la mâchoire inférieure. Les fractures de la base du crâne et les commotions cérébrales sont presque toujours associées à des fractures de la mâchoire supérieure. La gravité de la blessure détermine la présence de l'enfant dans les premiers jours qui suivent dans l'unité de soins intensifs. Cela peut retarder les soins spécialisés, ce qui contribue au développement de complications, dont la principale doit être considérée comme la pénétration de l'infection dans la cavité crânienne et le développement d'une ostéomyélite traumatique..

Les fractures de la mâchoire supérieure sont ouvertes, car il y a des ruptures de la membrane muqueuse de la cavité buccale, du nez et des sinus maxillaires. Plus le déplacement des fragments est prononcé, plus la taille des cassures est grande.

Lors de l'examen d'un patient, une attention particulière est portée à l'aplatissement ou à l'allongement du visage. En cas de fractures bilatérales, les globes oculaires peuvent descendre avec les parois inférieures de l'orbite. Avec les fractures unilatérales, cela n'est noté que du côté endommagé et s'accompagne d'une diplopie. Les signes caractéristiques de fractures de la mâchoire supérieure comprennent des saignements du nez, ainsi qu'une hémorragie dans les tissus de l'orbite. Des saignements des oreilles, une liquorrhée du nez ou des blessures à la mâchoire supérieure indiquent des dommages à la base du crâne.

CatvujjM un signe fiable d'une fracture de la mâchoire supérieure est "ё ^ to ^ ushshchyoet". Révéler la mobilité, déterminer son degré et sa nature / indique en grande partie la présence d'une fracture et son type. Lorsque... la mâchoire supérieure recule des deux côtés, elle descend lorsque la bouche est ouverte et se lève avec les dents de la mâchoire inférieure lors de la fermeture. Les différentes parties de la mâchoire supérieure peuvent être mobiles. Le déplacement des fragments de la mâchoire supérieure dépend principalement de la force et de la direction de l'impact. La gravité des fragments eux-mêmes et la traction des faisceaux du muscle ptérygoïdien externe, qui sont attachés au tubercule de la mâchoire supérieure, sont d'une certaine importance. L'un des types de déplacement peut être le martelage de fragments vers la base du crâne.

Différents types de dommages à la mâchoire supérieure sont souvent accompagnés de fractures du terrier et d'os zygomatiques. Les dommages aux os nasaux s'accompagnent d'une rupture de la membrane muqueuse et d'un saignement abondant des cavités nasales. De plus, si la blessure ne s'accompagne pas d'un œdème massif, une rétraction du dos nasal peut être notée. À la palpation, la mobilité des fragments osseux est notée. Les fractures de l'os zygomatique sont caractérisées par un aplatissement et une rétraction typiques de la zone de l'os zygomatique et de la voûte plantaire, la présence de saillies osseuses dans le bord inférieur de l'orbite et la crête zygomatique-alvéolaire, des hémorragies massives. Le déplacement de fragments de l'os zygomatique peut conduire à une limitation des mouvements de la mâchoire inférieure en raison de la violation du processus coronoïde. Le diagnostic peut être difficile en raison du développement rapide de la bibliothèque massive. Dans ces cas, l'examen aux rayons X est décisif. Il y a une violation des contours de la section médiane du squelette facial, des sinus maxillaires, de l'os zygomatique.

Traitement des enfants souffrant de fractures de la mâchoire. Un traitement spécial consiste en l'immobilisation de fragments osseux, un traitement diététique et médicamenteux. Le retrait obligatoire est soumis à des dents qui empêchent la juxtaposition des fragments coincés entre elles. Dents temporaires traitées et non traitées présentant des lésions de la pulpe et du parodonte, dents permanentes à plusieurs racines dont les canaux n'ont pas pu être obturés, il est recommandé de retirer les dents écrasées [Klyachkina LM et al., 1974]. Les follicules des dents permanentes sont préservés. Mais dans certains cas, les dents permanentes multi-enracinées avec des caries compliquées peuvent être préservées et guéries. Il est nécessaire de procéder à une approche différenciée de la dent située dans la ligne de fracture. En soi, l'emplacement de la dent dans la ligne de fracture n'est pas une indication pour son retrait.

Les 8 à 10 premiers jours sont un traitement anti-inflammatoire intensif. La fixation des mâchoires est effectuée dans les 2-3 semaines. Il doit être solide et fiable afin d'éliminer complètement le mouvement des fragments. Lorsque les fragments bougent, un espace vide est créé, ce qui favorise l'absorption de la salive dans la zone de la plaie osseuse [Khitrov FM, 1973].

Lors de la réduction des fragments, il est nécessaire de prendre en compte le type de morsure chez le patient. Dans ce cas, il faut se laisser guider par les données de l'anamnèse, les photographies, prendre en compte la fermeture des dents dans les zones intactes des mâchoires.

L'identification du type de morsure est particulièrement importante si l'on considère qu'à l'heure actuelle, près de la moitié de la population infantile présente des anomalies dentoalvéolaires..

Dans l'enfance, les complications telles que la consolidation retardée ou la pseudarthrose sont une rare exception. À cet égard, le traitement dit fonctionnel des fractures peut être utilisé plus largement chez l'enfant, dans lequel le jeune tissu de l'os régénéré subit une fonction adéquate. Le but de cette thérapie doit être de préserver la pleine fonction de la mâchoire et le bon rapport occlusal. Ceci est réalisé par des exercices actifs ciblés après appariement et immobilisation des fragments.

. La fixation peut être réalisée avec des attelles métalliques de 0,7-0,9 mm de diamètre, fixées aux dents avec une ligature bronze-aluminium. L'utilisation d'attelles en fil avec de petites tailles de couronnes de dents à feuilles caduques, des espaces entre les dents, ainsi que pendant la période de changement de dents est difficile. Dans de tels cas, des aligneurs en plastique à durcissement rapide sont utilisés, qui polymérisent dans la cavité buccale. S'il y a des conditions, il est possible d'obtenir des empreintes des mâchoires avec une masse d'empreinte élastique, de fabriquer des appareils orthodontiques avec attelle en plastique comme l'attelle de Weber et le fixateur de Napadov. Ces dispositifs ont des éléments de fixation (agrafes, arcs), et peuvent également avoir des éléments actifs (ressorts, vis), à l'aide desquels il est possible de corriger la position des dents disloquées et d'agir sur le fragment dent-alvéolaire pour son extension, si nécessaire.

En cas de fractures de la mâchoire inférieure avec déplacement de fragments, une comparaison manuelle en une étape et leur fixation dans la bonne position est possible dans presque tous les cas dans les premiers jours suivant la blessure.

Pour le traitement des fractures de la mâchoire inférieure chez les enfants, presque toutes les méthodes de modification qui ont été utilisées chez les adultes peuvent être utilisées. Il s'agit de l'attelle en ruban standard de Vasiliev, qui est en large contact avec les dents pour un meilleur soutien et une meilleure fixation, l'attelle de prothèse en plastique de Gardashnikov est légère, élastique, offrant un ajustement plat à la dentition. La méthode de fixation la plus simple et la plus fiable est l'utilisation d'attelles en plastique à durcissement rapide fabriquées directement dans la cavité buccale. Ces attelles permettent, après appariement, de fixer de manière fiable les fragments osseux, assurant le fonctionnement de la mâchoire inférieure. L'avantage de ce pneu par rapport à celui du laboratoire est qu'il est facile à fabriquer, ne nécessite pas de prise d'empreinte ou de moulage de modèles. L'attelle en plastique n'endommage pas le tissu dentaire, n'interfère pas avec le maintien hygiénique de la cavité buccale et ne nécessite pas de surveillance médicale constante. Lorsqu'il est utilisé correctement, il fournit une fixation fiable, ne donne pas de complications locales et n'alourdit pas l'état général d'un enfant malade. Les avantages des attelles en plastique se manifestent dans le cas de leur utilisation dans des lésions combinées graves des os du visage et d'autres parties du squelette. Atraumaticité et rapidité d'application, libre accès à la cavité buccale et aux voies respiratoires supérieures après fixation permet de contrôler l'état du patient en cas de perte de conscience, de vomissements, d'aspiration, de saignement secondaire, etc..

Avec une fracture de la mâchoire inférieure au sein de la dentition, la technique de fixation proposée par R.M. Frigof (1961) est la plus simple et la plus fiable.

En cas de fracture de la mâchoire inférieure derrière la dentition et en cas de fracture des processus condyliens, vous pouvez utiliser une attelle double lombaire monobloc (monobloc) en plastique à durcissement rapide.

Il doit s'efforcer d'utiliser des méthodes de traitement des enfants souffrant de fractures qui ne restreignent pas les mouvements de l'articulation temporo-mandibulaire. Selon Knorre (1969), plus l'enfant est petit, plus le traitement fonctionnel précoce est indiqué..

Pour les fractures de la mâchoire inférieure sans déplacement de fragments et malocclusion chez les enfants avec un bon résultat, utilisez un bandage en écharpe avec une traction en caoutchouc.

En cas de fractures du processus de soie, l'objectif du médecin doit être de restaurer la fonction de la mâchoire et la morsure correcte - le déplacement du processus musculaire ne peut pas être corrigé par des méthodes conservatrices..

En cas de fractures sous-périostées d'un et des deux processus condyliens, cela est réalisé à l'aide de pneus à plan incliné (comme le bus Vankevich) ou d'un monobloc en pâte fixé sur les dents de la mâchoire inférieure ou supérieure. Lorsque les fragments sont déplacés, des attelles en plastique à durcissement rapide avec des boucles de crochet peuvent être utilisées sur les mâchoires supérieure et inférieure avec une fixation intermaxillaire rigide.

De sérieuses difficultés surviennent avec une immobilisation trop longue des mâchoires avec des fractures dans la zone du processus condylien. Les saignements associés à une fracture et survenant dans la zone de l'articulation entraînent des cicatrices au niveau ou à proximité de l'articulation et stimulent une ostéogenèse excessive. Une immobilisation prolongée crée le risque de développer une ankylose. La fonction précoce de l'articulation devrait contribuer à la normalisation des processus de régénération, ce qui évitera la formation de callosités excessives, qui provoquent souvent une ankylose. En plus des structures de fixation décrites ci-dessus, pour le traitement fonctionnel des patients présentant des fractures des processus condyliens, l'activateur d'Andresen-Hoypl ou ses modifications sont également utilisés [Rothe, 1968; Norre, 1969]. L'articulation à ressort de Frenkel peut être utilisée avec succès, ce qui est indiqué pour la fracture bilatérale des processus condyliens avec déplacement. Durant la semaine, le patient utilise une traction intermaxillaire, puis une plaque de Schwarz pour la mâchoire supérieure et une plaque avec une charnière pour la mâchoire inférieure. Les plaques sont maintenues ensemble par le joint à ressort Frenkel. Ils n'interfèrent pas avec l'alimentation et la conversation, ne limitent pas la fonction de la mâchoire inférieure.

Pour les fractures du processus condylien avec luxation de la tête, fractures comminutives de la tête de la mâchoire, A.A. Lavenets (1982) recommande l'utilisation de méthodes chirurgicales de traitement: ostéosynthèse, imposition percutanée de structures d'appareil par M.M. Solovyov et al. (1981) pour l'ostéosynthèse par distraction, replantation avec suture de la capsule articulaire et suture du muscle ptérygoïdien latéral selon N.A. Plotnikov (1979), greffe osseuse du processus condylien avec traitement orthodontique précoce et charges fonctionnelles.

Les fractures de la mâchoire chez les enfants de moins d'un an sont rares et surviennent généralement sans déplacement. Dans de tels cas, il suffit de faire une écharpe de menton avec traction élastique sur le capuchon de la tête (bonnet pour enfants)..

En cas de cérélomes de la mâchoire supérieure, interventions chirurgicales actives, réduction des fragments, leur fixation avec des structures médicales de fixation doit être réalisée après que le patient est sorti de l'inconscience..

L'indication de la santé des fragments de la mâchoire supérieure est leur mobilité. Dans tous les cas, le crâne cérébral sert de support pour la fixation des fragments de la mâchoire supérieure. En cas de fractures unilatérales de la mâchoire supérieure et de fractures partielles de l'arcade dentaire, lorsqu'un fragment est situé entre deux zones intactes, les zones intactes de la mâchoire supérieure peuvent servir de support.

Pour l'immobilisation temporaire de fragments, un bandage externe ou un bandage peut être utilisé, à l'aide duquel la mâchoire inférieure est pressée contre la tige et retient ainsi les fragments. En l'absence de dents antagonistes (absence physiologique lors de l'éruption, luxation, tir, etc.), un tampon de gaze ou une éponge en caoutchouc peut être placé sur le côté de la fracture, ce qui serre le fragment.

«Pour l'immobilisation de la mâchoire supérieure, une cuillère-attelle individuelle est fabriquée sur la mâchoire supérieure. La plaque en plastique est montée sur la mâchoire supérieure et la tige en aluminium qui en part le long de la ligne médiane est pliée vers le haut et au niveau du front est coulée autour de la tête.

Avec des blessures aux mâchoires chez les enfants, une mesure thérapeutique qui nécessite une surveillance médicale est la mise en place d'une alimentation équilibrée. Tout d'abord, il est nécessaire que l'enfant reçoive une quantité suffisante d'eau et de nourriture. La violation des règles d'un régime alimentaire lié à l'âge dans le contexte d'un métabolisme intense et instable du sel, des protéines et de l'eau d'un enfant peut rapidement entraîner des troubles du tractus gastro-intestinal, une déshydratation et d'autres complications. Les aliments doivent être sélectionnés et préparés de manière appropriée: ils doivent contenir suffisamment de vitamines, de protéines et de calories, la quantité doit être petite, la consistance est liquide ou semi-liquide, le goût est préservé.

Entrées connexes:

  • Maladies des lèvres (chéilite) La chéilite est une inflammation de la bordure rouge, de la membrane muqueuse et de la peau des lèvres. Les maladies des lèvres sont une pathologie relativement courante dans l'enfance, [...]
  • Maladies inflammatoires des glandes salivaires Oreillons des nouveau-nés. La maladie est rare. Les enfants affaiblis (bébés prématurés, atteints de septicopyémie et de pathologie congénitale concomitante) y sont sensibles, c'est-à-dire [...]
  • Stomatite herpétique aiguë (OGS) Idées modernes sur la pathogenèse, le tableau clinique et le traitement de l'OGS. L'infection herpétique est actuellement l'une des infections les plus courantes [...]
  • Ostéomyélite traumatique L'ostéomyélite traumatique désigne un processus suppuratif dans la zone de lésions osseuses directes. Développement de l'ostéomyélite traumatique [...]
  • Périostite des mâchoires Périostite odontogène aiguë La maladie se développe plus souvent en présence de molaires temporaires détruites des mâchoires inférieure et supérieure, molaires permanentes de la mâchoire inférieure, moins souvent d'autres foyers [...]

Défis: diagnostic

Les dents dans le processus de la vie humaine subissent des changements. Non seulement ils sont moins nombreux, mais leur mobilité augmente également. Le tissu osseux qui les entoure se dégrade lentement (résorption). La partie qui perçoit la charge est plus sensible à cela. En cas de fractures, il n'est souvent pas possible de palper les processus alvéolaires des mâchoires pour déterminer le degré de lésion sans anesthésie. Ces zones sont densément pénétrées avec un réseau de terminaisons nerveuses, donc douloureuses.

Ces zones, ainsi que les foyers de destruction (destruction) liés à l'âge, les modifications sclérotiques (remplacement du tissu osseux conjonctif) et les manifestations d'ostéomyélite sont diagnostiqués par radiographie dans diverses projections. Dans certains cas (tumeurs), une IRM est prescrite, des études des sinus maxillaires à l'aide d'un agent de contraste. Les problèmes explicites de croissance et de développement des mâchoires, ainsi que de leurs processus, sont diagnostiqués de manière exhaustive.

Les fonctions

La structure complexe de cette partie du corps affecte non seulement l'apparence, mais lui permet également de remplir un certain nombre de fonctions, sans lesquelles l'existence humaine serait difficile.

  1. Mordre, mâcher de la nourriture: grâce aux dents attachées à la mâchoire, nous pouvons prendre la nourriture, la broyer en petits morceaux pour une digestion plus poussée. L'appareil à mâchoires peut résister à beaucoup de stress, ce qui vous permet de mâcher des aliments durs et durs.
  2. Avaler: aide à propulser les aliments dans la bouche, à les avaler.
  3. Langue parlée: la partie mobile de la mâchoire du crâne vous permet de produire des sons, de communiquer avec les gens autour de vous. Lors de la réception de dommages ou d'une structure incorrecte, la diction est difficile.
  4. Respiration: ne participez pas directement au processus de respiration, mais avec des blessures, il est beaucoup plus difficile d'inhaler ou d'expirer.
  5. Fixation des dents.
  6. Formation de cavités sensorielles.

Toutes les fonctions jouent un rôle important dans la vie normale. Lorsque certaines violations se produisent dans leur structure, une personne éprouve des difficultés et a besoin d'aide.

Atrophie

Les processus des mâchoires sont des formations osseuses qui soutiennent les dents dans les alvéoles. S'ils tombent, le besoin de pousses disparaît. Il n'y a plus rien à supporter, la substance spongieuse, sans ressentir de stress, est détruite. Avec l'anodontie (pathologie génétique de l'absence de bourgeons dentaires dès la naissance), les processus alvéolaires ne se développent pas, bien que les mâchoires se forment.

Les processus atrophiques se produisent avec des caractéristiques individuelles. Dans certains, la hauteur diminue plus rapidement, dans d'autres plus lentement. L'atrophie de la crête alvéolaire de la mâchoire supérieure conduit à la formation d'un palais presque plat. Par le bas, cela conduit à un renflement notable du menton. Les mâchoires se ferment davantage et sans prothèses acquièrent un aspect «sénile» caractéristique.

L'atrophie peut également être causée par des processus inflammatoires. Le plus grand danger est la parodontite, l'ostéoporose, l'ostéomyélite. La carie cervicale provoque également une dégénérescence tissulaire. Peut provoquer une atrophie et une maladie parodontale. Malgré la simplicité apparente de cette maladie, en l'absence de réponse, le trophisme de la membrane muqueuse et des processus est perturbé, des poches interdentaires apparaissent, le col de la dent est exposé, il commence à se desserrer et à tomber.

Types de dommages et défauts de la crête alvéolaire

Les anomalies osseuses alvéolaires les plus courantes sont:

  • Atrophie osseuse totale, dans le contexte de laquelle il y avait des changements dans les paramètres de la crête alvéolaire. Un phénomène similaire se produit après l'extraction de la racine des dents, ainsi qu'en raison de certaines maladies (ostéoporose, ostéomyélite).
  • Petite largeur de crête. Cet écart est le résultat de troubles génétiques. Peut être diagnostiqué à la naissance ou avec l'âge, après extraction dentaire.
  • Mobilité de la crête alvéolaire. Pendant le défaut considéré, il y a une forte croissance de la muqueuse gingivale. La raison en est le port constant de structures amovibles qui affectent régulièrement les gencives. Le médecin résout ce problème en ambulatoire: les bords en excès sont soigneusement coupés.
  • Surface de crête rugueuse. Les courbures peuvent être de nature différente: grumeleuses, rugueuses. Les patients présentant de telles anomalies ne se plaignent pas tant qu'il n'est pas nécessaire d'installer des implants.

La structure du processus alvéolaire peut changer à la suite d'une blessure. Pendant ce temps, il y a des saignements, un gonflement des joues, une douleur aiguë, une incapacité à fermer les dents.

Os alvéolaire fente

Cette pathologie apparaît au stade du développement embryonnaire. Environ deux mois après la conception, les os du crâne se forment. À la naissance, ils se ferment et s'emboîtent étroitement. Sur la surface de la partie antérieure de la mâchoire, il ne reste qu'une petite dépression (fosse canine).

La confluence de divers facteurs (hérédité, exposition aux médicaments, pesticides, alcoolisme, tabagisme pendant la grossesse) peut provoquer une situation où les os appariés du palais ne se rejoignent pas et ne se développent pas ensemble, une fente (fente palatine) se forme. Elle peut être localisée sur le palais mou ou dur, les os de la mâchoire ou s'étendre à la lèvre (fente labiale). Distinguer les pseudarthroses complètes ou partielles, latérales ou médianes.

Le processus alvéolaire de la mâchoire supérieure avec une fente, en règle générale, est une continuation des os non fusionnés du palais supérieur. Séparément, cette pathologie est rare. Sur la mâchoire inférieure et sa partie alvéolaire, la fente n'est presque jamais retrouvée.

Entrer dans la mâchoire supérieure (HF)

La partie maxillaire des os crâniens humains est appariée. Son emplacement est la face centrale. Il se développe avec d'autres os du visage et s'articule également avec le frontal, l'ethmoïde et en forme de coin. La mâchoire supérieure participe à la création des parois orbitales, ainsi que des cavités de la bouche et du nez, des fosses infratemporales et ptérygo-palatines.

Dans la structure de la mâchoire supérieure, on distingue 4 processus multidirectionnels:

  • frontal, montant;
  • alvéolaire, regardant vers le bas;
  • palatin, faisant face médialement;
  • zygomatique, dirigé latéralement.

Le poids de la mâchoire supérieure d'une personne est assez faible, cela ne semble pas être le cas à l'inspection visuelle, et cela est dû à la présence de cavités, par exemple le sinus (sinus maxillaris).

Un certain nombre de surfaces se distinguent également dans la structure de la mâchoire supérieure:

  • de face;
  • infratemporal;
  • nasale;
  • orbital.

La surface antérieure provient du niveau de la marge infraorbitaire. Un trou se trouve juste en dessous, le long duquel passent les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins. Sous l'ouverture se trouve la fosse ptérygo-palatine, le début du muscle chargé de soulever les coins de la bouche y est fixé.

Les surfaces des orbites sont des encoches lacrymales. Sur leur distance de la marge antérieure, il y a des sillons, un sur chacun, appelés infraorbital.

La majeure partie de la surface nasale est occupée par la fente maxillaire.

Fracture

Le traumatisme de la mâchoire se termine souvent par une dent cassée. Les raisons peuvent être des blessures mécaniques, des chutes infructueuses, des coups de poing ou des objets massifs. Si la zone touchée est plus grande que la zone d'une dent, une fracture du processus alvéolaire est possible. La fissure est souvent cintrée.

On distingue les fractures complètes, partielles et fragmentaires. Par localisation, il peut affecter les racines des dents, tomber sur leur cou ou être situé au-dessus de la zone des processus alvéolaires - le long de l'os de la mâchoire. Le pronostic de la fusion naturelle du tissu osseux est complexe et est donné en fonction de la gravité de la maladie et de la localisation. Les débris endommagés au niveau des racines ne s'enracinent le plus souvent pas.

En plus de la douleur et du gonflement de la zone touchée, ses symptômes peuvent être: malocclusion, distorsion de la parole, difficulté à mâcher. S'il y a une plaie ouverte et que le sang a une structure mousseuse, la fragmentation des parois des sinus maxillaires est également supposée.

Les raisons

Les principales causes d'une fracture de la mâchoire dans la zone du processus alvéolaire sont: un coup au visage avec un poing, une pierre ou une partie arrachée, ou un coup au visage lors d'une chute, des accidents du travail, des transports. Le plus souvent, des fractures se produisent dans le col du processus condylien, dans la zone de l'angle de la mâchoire, du trou canin et entre les trous incisifs.

Arythmies et bloc cardiaque en cas d'intoxication cardiotrope
Fractures du crâne déprimées
Fractures intra et périarticulaires de la cuisse et du bas de la jambe
Torticolis musculaire congénital
Malformations congénitales du squelette. Dysplasie
Luxation lunaire
Luxation de l'os lunaire et de la moitié proximale du scaphoïde (luxation de fracture de Quervain)
Luxation dentaire
Luxation du scaphoïde
Luxations du membre supérieur
Luxations du membre supérieur
Luxations et subluxations de la tête radiale
Luxations de la main
Luxations des os du pied
Luxations de l'épaule
Luxations des vertèbres
Luxation de l'avant-bras
Luxations des os métacarpiens
Luxations du pied dans l'articulation Chopard
Luxations des phalanges des orteils
Fractures du tibia diaphysaire
Fractures du tibia diaphysaire
Luxations et subluxations anciennes de l'avant-bras
Fracture isolée de la diaphyse du cubitus
Courbure de la cloison nasale
Paralysie des tiques
Dommages combinés
Formes osseuses de torticolis
Troubles de la posture
Instabilité du genou
Fractures par balle associées à des défauts des tissus mous du membre
Blessures par balle aux os et aux articulations
Blessures par balle au bassin
Blessures par balle au bassin
Blessures par balle du membre supérieur
Blessures par balle du membre inférieur
Blessures par balle des articulations
Blessures par balle
Brûlures par contact avec un bateau portugais et des méduses
Fractures compliquées de la colonne thoracique et lombaire
Blessures ouvertes de la diaphyse de la tige
Blessures ouvertes de la diaphyse de la tige
Blessures ouvertes aux os de la main et des doigts
Blessures ouvertes aux os de la main et des doigts
Blessures ouvertes de l'articulation du coude
Blessures ouvertes du pied
Blessures ouvertes du pied
Gelure
Empoisonnement à l'aconit
Empoisonnement à l'aniline
Empoisonnement avec des antihistaminiques
Empoisonnement avec des médicaments antimuscariniques
Intoxication à l'acétaminophène
Empoisonnement à l'acétone
Empoisonnement au benzène, toluène
Empoisonnement du champignon vénéneux
Empoisonnement avec un jalon toxique (cicuta)
Empoisonnement par les hydrocarbures halogénés
Intoxication au glycol
Empoisonnement aux champignons
Intoxication au dichloroéthane
Empoisonnement par la fumée
Empoisonnement au fer
Intoxication à l'alcool isopropylique
Empoisonnement aux insecticides
Empoisonnement à l'iode
Intoxication au cadmium
Empoisonnement acide
Empoisonnement à la cocaïne
Empoisonnement à la belladone, blanchie, dope, croix, mandragore
Intoxication au magnésium
Intoxication au méthanol
Intoxication à l'alcool méthylique
Empoisonnement à l'arsenic
Intoxication médicamenteuse au chanvre indien
Empoisonnement à la teinture d'hellébore
Empoisonnement à la nicotine
Empoisonnement au monoxyde de carbone
Empoisonnement au paraquat
Empoisonnement par les vapeurs d'acides concentrés et d'alcalis
Empoisonnement par les produits de distillation d'huile
Empoisonnement avec des médicaments antidépresseurs
Intoxication salicylate
Empoisonnement au plomb
Empoisonnement au sulfure d'hydrogène
Empoisonnement au disulfure de carbone
Empoisonnement avec des hypnotiques (barbituriques)
Empoisonnement aux sels fluorés
Intoxication par un stimulant du système nerveux central
Empoisonnement à la strychnine
Empoisonnement par la fumée de tabac
Empoisonnement au thallium
Empoisonnement avec des tranquillisants
Empoisonnement à l'acide acétique
Intoxication au phénol
Empoisonnement aux phénothiazines
Empoisonnement au phosphore
Empoisonnement avec des insecticides contenant du chlore
Empoisonnement avec des insecticides contenant du chlore
Empoisonnement au cyanure
Intoxication à l'éthylène glycol
Intoxication à l'éther d'éthylène glycol
Empoisonnement avec des antagonistes des ions calcium
Empoisonnement aux barbituriques
Intoxication par les bêta-bloquants
Empoisonnement avec des formateurs de méthémoglobine
Empoisonnement aux opiacés et aux analgésiques narcotiques
empoisonnement au mercure
Empoisonnement avec des médicaments à base de quinidine
Fractures pathologiques
Fracture de la mâchoire supérieure
Fracture du radius distal
Fracture dentaire
Os du nez cassé
Fracture du scaphoïde
Fracture du radius dans le tiers inférieur et luxation de l'articulation distale radius-coude (blessure de Galeazzi)
Fracture de la mâchoire inférieure
Fracture de la base du crâne
Fracture du fémur proximal
Fracture de la voûte crânienne
Machoîre brisée
Fracture du crâne
Luxations de fracture dans l'articulation de Lisfranc
Fractures et luxations du talus
Fractures luxations des vertèbres cervicales
Fractures des os métacarpiens II-V
Fractures de la hanche dans la région du genou
Fractures du fémur
Fractures trochantériennes
Fractures du processus coronoïde de l'ulna
Fractures acétabulaires
Fractures acétabulaires
Fractures radiales de la tête et du cou
Fractures du sternum
Fractures de la diaphyse fémorale
Fractures de la diaphyse de l'humérus
Fractures de la diaphyse des deux os de l'avant-bras
Fractures de la diaphyse des deux os de l'avant-bras
Fractures de l'extrémité distale de l'humérus
Fractures de la clavicule
Fractures osseuses
Fractures des tibias
Fractures de l'arrière-pied
Fractures des os de la main
Fractures de l'avant-pied
Fractures de l'avant-bras
Fractures des os de la partie médiane du pied
Fractures des os de la partie médiane du pied
Fractures des os du pied et des orteils
Fractures pelviennes
Fractures osseuses chez les enfants
Fractures de l'olécrane du cubitus
Fractures de l'omoplate
Fractures du condyle brachial
Fractures de la rotule
Fractures de la base de l'os métacarpien I
Fractures de l'humérus
Fractures métatarsiennes
Fractures de la colonne vertébrale
Fractures de l'extrémité proximale du tibia
Fractures de l'extrémité proximale de l'humérus
Fractures du calcanéum
Fractures des côtes
Fractures pelviennes compliquées par une lésion des organes pelviens
Fractures pelviennes compliquées par une lésion des organes pelviens
Fractures du talus
Fractures des phalanges des doigts
Fractures des phalanges des orteils
Dommages au ménisque du genou
Lésions nerveuses périphériques
Blessures aux ligaments du poignet
Blessures ligamentaires latérales, instabilité du coude
Blessures à la cheville
Blessures à la cheville
Blessures à la colonne vertébrale thoracique et lombaire
Blessures au genou
Blessures au genou
Blessure au coccyx
Blessure au sacrum
Dommages à l'omoplate
Dommages aux principaux vaisseaux sanguins
Dommages aux principaux vaisseaux sanguins
Lésions nerveuses périphériques
Blessures à la ceinture du membre supérieur
Blessure pelvienne
Dommages causés par les poissons toxiques
Fractures sous-trochantériennes
Subluxation des vertèbres
Luxations sous-taliennes du pied
Choc électrique
Luxation habituelle du coude
Rupture de la coiffe des rotateurs
Rupture du tendon de la longue tête du biceps
Déchirures des ligaments latéraux des articulations métacarpo-phalangiennes et interphalangiennes proximales
Rupture du disque intervertébral
Blessures et brûlures de corail
Dommages à la naissance
Compression du cerveau
Syndrome de pression prolongée
Syndrome de Klippel-Feil
Synovite du genou
Commotion cérébrale
Hémorragie sous-arachnoïdienne
Hémorragie sous-durale
Brûlures thermiques
Hépatopathie toxique
Néphropathie toxique
Dommages toxiques au système nerveux
Blessure à l'œil
Traumatisme orbital
Blessure à la tête
Blessure à la lèvre
Blessure conjonctivale
Blessure au nez
Lésion de la muqueuse buccale
Blessure à l'oreille
Maladie traumatique
Luxation traumatique de la tête fémorale
Lésions ligamentaires de la colonne cervicale
Morsure de serpent
Morsure de tique
Les punaises de lit prédatrices piquent
Morsure d'araignée veuve noire
Morsure d'araignée ermite
Piqûre de scorpion
Morsure de lézard venimeux
Morsures d'hyménoptères
Noyade et état de quasi-noyade
Blessure au coude
Contusion du globe oculaire
Contusion cérébrale
Contusion dentaire
Contusions de l'articulation du poignet
Contusions des articulations des doigts
Empoisonnement chimique
Brûlure chimique
Lésion cérébrale traumatique
Côtes cervicales
Choc exotoxique et effondrement toxicogène
Blessures électriques et brûlures électriques
Hémorragie épidurale
Érosion cornéenne (abrasion)

Les fractures de la mandibule surviennent à la suite de l'impact de tout facteur traumatique dont la force dépasse la marge de sécurité de l'os. Dans la plupart des cas, cela se produit à la suite de chutes, de bosses, d'accidents de la circulation, de sports et d'accidents du travail..

Néanmoins, les conséquences d'une exposition traumatique sont loin d'être les mêmes dans tous les cas et dépendent non seulement de l'intensité, mais aussi d'un certain nombre d'autres facteurs, parmi lesquels l'état physiologique et structurel de l'os avant la lésion revêt une importance particulière..

Dans la pratique médicale, il est habituel de distinguer deux principaux types de fractures dans lesquelles l'intégrité des structures osseuses est perturbée, mais qui sont le résultat de plusieurs relations causales différentes..

  • Fracture pathologique. Le terme «fracture pathologique» fait référence à une situation dans laquelle une lésion osseuse s'est produite dans le contexte d'un facteur traumatique de faible intensité ou d'une activité physique quotidienne. Ce type de fracture est basé sur une certaine pathologie structurelle et fonctionnelle du tissu osseux, qui a provoqué son affaiblissement significatif. Aujourd'hui, il existe un grand nombre de maladies qui, à un degré ou à un autre, peuvent provoquer des fractures pathologiques. L'ostéomyélite est de la plus grande importance dans la fracture de la mâchoire, car cette maladie affecte souvent les os de la mâchoire, se propageant à partir de foyers d'infection chronique dans les tissus des dents. En outre, des fractures pathologiques peuvent survenir à la suite du développement de néoplasmes malins ou bénins dans l'os (à la fois primaires, se développant à partir des cellules de l'os lui-même ou de la moelle osseuse, et métastatiques, provoquées par le flux sanguin ou lymphatique de foyers distants). Les troubles métaboliques de certaines substances, la malnutrition ou un apport insuffisant en vitamines et minéraux, les infections chroniques, les maladies congénitales, le traitement avec des médicaments qui suppriment la division cellulaire et de nombreuses autres conditions et affections peuvent provoquer de graves changements structurels dans l'os, entraînant son affaiblissement et une fracture ultérieure.

  • Fracture traumatique. La fracture traumatique est une lésion osseuse qui s'est développée dans le contexte de tout impact mécanique de haute intensité. Dans la plupart des cas, ce type de maladie se développe à la suite d'un impact direct ou indirect, qui se produit dans le contexte d'une chute, d'un accident de la circulation, d'une blessure par balle ou de nombreuses autres causes possibles. Avec ce type d'affection, l'état des structures osseuses et leur fonction avant la fracture sont dans les limites normales..
  • DÉTAILS: Fracture du 5ème métatarsien du pied

    Chirurgie plastique de l'os alvéolaire

    Ils partagent la correction des conditions pour les pathologies de la mâchoire de nature congénitale, les plastiques pour les fractures et l'augmentation osseuse pour les prothèses. L'absence de dent pendant une longue période entraîne une atrophie du tissu osseux du site. Son épaisseur peut ne pas être suffisante lors de l'installation du renfort pour le montage d'une fausse dent. Lors du forage, une perforation dans les sinus maxillaires est possible. Pour éviter que cela ne se produise, du plastique est effectué. Le processus alvéolaire peut être augmenté en faisant une superposition sur la surface de l'os de la mâchoire, ou en utilisant sa dissection et son remplissage avec un biomatériau.

    La fixation des fragments dans les fractures se fait généralement à l'aide d'attelles et d'orthèses métalliques sur les dents. La fixation peut être appliquée à travers des trous dans l'os à l'aide d'une ligature en nylon. Contour plastique pour corriger les défauts du développement embryonnaire consiste à fermer l'ouverture en déplaçant les tissus adjacents dans la position souhaitée et en utilisant des implants. L'opération doit être effectuée le plus tôt possible afin que l'enfant ait le temps de développer l'appareil de parole.

    Thérapie des maladies

    Avec la périostite aiguë, un traitement complexe est effectué. Un abcès est ouvert au patient, après quoi un traitement conservateur est prescrit.

    Au stade initial de l'inflammation (inflammation séreuse), le traitement commence par la création de conditions pour la sortie d'exsudat. La cavité dentaire est ouverte au patient, les produits de carie sont retirés des canaux.

    Dans les cas plus avancés, le patient est enlevé la dent, ce qui a provoqué le développement d'une périostite. Le médecin effectue toutes les manipulations sous anesthésie locale (anesthésie locale). Habituellement, après de tels événements, le processus inflammatoire est arrêté..

    En cas de périostite aiguë de la mâchoire supérieure, des soins chirurgicaux urgents sont indiqués. Un foyer purulent est ouvert sur le patient, la plaie est traitée et les conditions sont créées pour la sortie du contenu de l'abcès. Ces chirurgies sont généralement réalisées dans une unité de chirurgie maxillo-faciale sous anesthésie locale. Après ouverture de l'abcès, un drainage en caoutchouc est introduit dans la plaie pour drainer l'exsudat.

    Dans la période postopératoire, il est indiqué de rincer la bouche avec des antiseptiques et de laver la plaie avec une solution de chlorhexidine, d'éthacridine, de dimexide avec oxacilline..

    Le traitement médicamenteux consiste à prescrire:

    • médicaments à base de nitrofurane (furadonine);
    • les sulfamides (sulfadimézine);
    • antibiotiques (Olettrin, Oxacilin, Lincomycin);
    • anti-douleurs;
    • antihistaminiques (Suprastin);
    • vitamines.

    Après l'ablation de l'abcès et la réduction de l'inflammation aiguë, on montre au patient des procédures de physiothérapie:

    • lampe solux;
    • UHF;
    • thérapie au laser;
    • Four micro onde.

    Dans l'inflammation chronique, le traitement consiste à éliminer le foyer de l'infection, à prescrire des procédures de physiothérapie. Avec une longue évolution de la maladie et l'inefficacité du traitement, les formations osseuses sont éliminées.

    Classification

    Pour faciliter le choix des tactiques de traitement optimales pour la périostite de la mâchoire, les dentistes adhèrent à la classification suivante de la maladie:

    Par la méthode de pénétration d'agents pathogènes dans le périoste:

    • à travers les racines des dents - voie odontogène;
    • de la circulation sanguine - forme hématogène;
    • voies lymphatiques - voie lymphatique;
    • en raison de dommages au périoste lui-même - une option traumatique.

    Au moment de l'apparition d'un foyer purulent:

    • périostite aiguë - par exemple, séreuse ou purulente;
    • périostite chronique - simple ou ossifiante.

    Par l'aire de distribution d'un foyer purulent:

    • périostite limitée - avec des lésions du périoste d'une / deux dents;
    • périostite diffuse - couvrant toute la longueur de la région mandibulaire.

    Si la périostite de la mâchoire inférieure peut être rapidement éliminée, elle est considérée comme non compliquée. En cas de septicémie - empoisonnement du sang, abcès des tissus mous - phlegmon, la maladie est reconnue comme une forme compliquée de la maladie.

    Technique de périostotomie


    Anesthésie de la mâchoire supérieure. Méthode tubéreuse.

    Les étapes de dissection du périoste sont les suivantes:

    1. Anesthésie. Selon les indications, des médicaments de la série lidocaïne ou contenant un vasoconstricteur sont utilisés. Si le foyer purulent est suffisamment grand, l'anesthésique ne peut fonctionner que partiellement. Cela est dû au fait que l'environnement acide neutralise la substance active, il en résulte une sensibilité insignifiante. Par conséquent, pour améliorer l'effet analgésique, il est recommandé de prendre plusieurs pilules à l'avance, par exemple, l'extrait de valériane, en respectant les règles exigées par les instructions d'utilisation..
    2. Extraction d'une dent. Cette décision appartient au dentiste. Tout d'abord, il est réalisé selon certaines indications. Les dents gravement cariées, les dents de lait et celles qui ont perdu leur fonctionnalité peuvent être enlevées. De plus, l'extirpation est nécessaire pour le développement d'un processus inflammatoire purulent..
    3. Dissection de la membrane muqueuse des plis de transition. Le médecin pratique une incision dans la zone de projection de l'apex de la dent causale. Ainsi, le périoste est affecté. Après ouverture, l'exsudat séreux ou purulent commence à sortir par l'ouverture de la plaie.
    4. Réglage du drainage. La membrane muqueuse de la cavité buccale a la capacité de se régénérer rapidement. Dans le cas du traitement de la périostite, ce n'est pas un point positif. Pour se débarrasser rapidement du problème, il est nécessaire que la plaie soit ouverte pendant plusieurs jours. Cela fournit non seulement la sortie du liquide pathologique, mais également un accès direct au foyer inflammatoire des médicaments pendant le rinçage et les bains de bouche. Le drain est une fine bande de caoutchouc que le médecin place directement dans la plaie, empêchant les tissus mous de se régénérer.

    La vidéo de cet article montre la technique de réalisation d'une périostotomie, du diagnostic à la rééducation..

    Exposition aux drogues

    Les antibiotiques sont d'une grande importance dans le traitement de la périostite. Jusqu'à récemment, un foyer inflammatoire similaire était traité avec l'utilisation de sulfamides.

    Aujourd'hui, il a été établi que la flore bactérienne qui se développe avec des dommages au périoste a une sensibilité plutôt faible à ces agents. Parmi les antibiotiques, la préférence est donnée à la lincomycine, aux dérivés du métronidazole, aux macrolides, ainsi qu'au nitazol.

    Table. Les principaux médicaments dans le traitement de la périostite de la mâchoire:

    Nom (groupe thérapeutique)ActeRecommandations du médecin
    SulfamidesAnti-inflammatoire, antibactérien, antimicrobien.Ne pas utiliser chez les personnes atteintes de maladie rénale. Boire avec de l'eau alcaline ou du lait.
    Désensibilisant.Recommandé lors de la prise d'antibiotiques.
    Aide à restaurer le tissu osseux.Mieux absorbé par les produits naturels.
    Antibactérien, anti-inflammatoire.Lors de la réception, assurez-vous de prendre soin de la protection du tractus gastro-intestinal.
    Complexes de vitaminesStimule le système immunitaire.Vous devez étudier la composition et vous rappeler qu'une combinaison de nombreuses vitamines dans un comprimé ou une capsule peut se neutraliser. Le prix des médicaments n'est pas un critère de qualité et de préférence d'achat.
    Antimicrobien.Contre-indiqué en cas de lésions rénales et hépatiques sévères.

    Après la chirurgie, le patient doit se présenter pour un examen de routine le deuxième jour. Le dentiste détermine le degré de réduction du processus inflammatoire et corrige, si nécessaire, les prescriptions thérapeutiques.

    Si la périostite purulente a été traitée, le deuxième jour, il est recommandé de commencer un cours de procédures physiothérapeutiques, telles que:

    • bains oraux avec solutions chaudes d'antiseptiques ou décoction à base de plantes;
    • Micro-ondes et UHF;
    • fluctuation;
    • laser hélium-néon;
    • irradiation infrarouge;
    • pansements médicaux à base d'huile de rose musquée d'argousier ou de camphre;
    • rinçage avec des solutions de sel et de soude;
    • décoctions de camomille, calendula ou sauge.

    Avantages et inconvénients de la greffe osseuse

    Le principal avantage de la greffe osseuse est la capacité à restaurer complètement le volume du tissu osseux, même en cas d'atrophie sévère. L'augmentation osseuse garantit un ancrage plus fiable de la racine artificielle et un port sans problème à long terme des implants.

    Les inconvénients de la greffe osseuse sont les suivants:

    1. 1. Sensations douloureuses (ainsi qu'après toute opération). Lorsqu'ils guérissent sans complications, ils sont facilement arrêtés par des analgésiques et disparaissent en 2-3 jours.
    2. 2. Réhabilitation à long terme. Certaines méthodes de greffe osseuse nécessitent une guérison et une régénération à long terme de la mâchoire opérée. Parfois, l'intervalle entre l'ostéoplastie et l'implantation elle-même peut être de plusieurs mois.
    3. 3. Le risque de complications, notamment l'inflammation et la probabilité de rejet d'un bloc osseux. Cependant, si l'opération a été effectuée efficacement et que le patient a suivi toutes les recommandations du médecin, le risque de complications est minime..

    Prix ​​de la greffe osseuse à Moscou

    La chirurgie d'augmentation osseuse nécessite des compétences et le plus grand soin de la part du chirurgien. Le prix de la greffe osseuse dépend des qualifications du chirurgien, des matériaux sélectionnés pour la transplantation, ainsi que du volume de services supplémentaires inclus dans le forfait de la clinique. Très souvent, le prix de la greffe osseuse en dentisterie est surestimé, car les médecins n'ont pas le niveau de professionnalisme approprié et effectuent l'opération beaucoup plus longtemps que nécessaire. Sans surprise, les prix de la greffe osseuse pour l'implantation dentaire découragent les patients.

    Objectif fonctionnel

    La tâche principale des alvéoles est de maintenir les dents de la mâchoire dans une position constante. Cela garantit l'uniformité de la dentition et la capacité de mâcher complètement les aliments. La charge sur les dents est importante et elles doivent être fermement enracinées dans la mâchoire.

    L'amorti lors de la mastication est assuré par des tissus parodontaux, qui sont élastiques et jouent le rôle d'intercalaire entre les structures dures des os et des dents. Les fibres élastiques pénètrent dans le tissu osseux et les alvéoles, les reliant et les fixant ensemble.

    Un rang égal et la fermeté de la fixation affectent la clarté du discours et de la diction. Après la perte d'une incisive, d'une molaire ou lorsque les éléments de la dentition sont lâches, des distorsions de diction apparaissent - lisp.

    Schéma de la structure du segment dentoalvéolaire sur la photo:

    Réponse alvéolaire au traitement

    Lors de l'extraction (extraction) de la dent, les alvéoles sont partiellement détruites avec la formation de petits fragments d'os, que le spécialiste doit retirer de la plaie en grattant le fond. Après environ un mois, les bords du trou sont lissés, mais le défaut de l'os de la mâchoire demeure. Les patients qui ont perdu de nombreuses dents ont des mâchoires amincies dont la taille verticale diminue. Le spécialiste note la rétraction des lèvres et des joues, l'apparition de rides radiales autour de la bouche. Il est également possible d'augmenter le risque de fractures de la mâchoire.


    Lors de l'extraction dentaire, une destruction partielle des alvéoles se produit

    Les parois alvéolaires sont soumises à une contrainte constante et deviennent rapidement plus minces et se dissolvent. La résorption (absorption, absorption) peut être associée à des caractéristiques liées à l'âge, ainsi qu'à la consommation d'aliments excessivement solides et de mauvaise qualité. L'influence des structures de redressement dentaire (orthèses) peut également conduire à une résorption alvéolaire, mais un travail orthodontique expérimenté garantira la restauration des défauts de l'alvéole et l'ancrage des dents dans l'os de la mâchoire.

    IMPORTANT: l'ostéoporose systémique (diminution de la densité osseuse) a un effet négatif sur les alvéoles des dents. Selon les experts, l'activité physique (marcher 30 à 40 minutes par jour) et la consommation d'aliments contenant des vitamines D, C et A, ainsi qu'une teneur élevée en calcium (lait, fromage cottage gras, fromage), aident à maintenir la santé et la force des alvéoles dentaires..

    Comment est le traitement de la périostite de la mâchoire?

    Le traitement proposé par les dentistes dépendra du stade de développement du processus, de la forme spécifique de périostite, de la présence de complications et de maladies concomitantes..

    Traitement précoce

    Aux premiers stades du développement du processus, l'abcès est généralement absent. Par conséquent, le traitement peut être effectué sans chirurgie. Un certain nombre de médicaments sont sélectionnés pour les patients:

    • anti-douleurs;
    • antipyrétique;
    • antibiotiques, en règle générale, d'un large spectre d'action;
    • antiseptiques pour rincer la bouche.

    Parfois, ce traitement ne suffit pas et il est nécessaire de créer une sortie de liquide inflammatoire ou de pus. Pour ce faire, le dentiste enlève tous les tissus modifiés par les caries, ouvre les canaux radiculaires, ouvrant ainsi le passage pour la libération du pus accumulé et du liquide inflammatoire. À ce stade, il est conseillé aux patients de se rincer la bouche avec une solution de sel de sodium, et plus cela est fait souvent, mieux c'est.

    En outre, le dentiste décide individuellement de la possibilité de sauver la dent, ou il serait plus opportun de la retirer.

    Si une inflammation chronique a été diagnostiquée ou après un traitement conservateur, une exacerbation s'est reproduite, les canaux radiculaires sont infranchissables et le patient a des antécédents de «bouquet» de maladies chroniques - la dent devra probablement être retirée.

    Traitements chirurgicaux

    Le traitement chirurgical peut être effectué selon la méthode de conservation des dents, ainsi qu'avec son retrait. Ce sont deux techniques différentes, différant par la méthode de mise en œuvre, les indications, ainsi que les risques et complications possibles..

    La chirurgie de préservation des dents implique:

    • ouverture du foyer d'infection: sous anesthésie locale, le dentiste coupe la membrane muqueuse, le périoste pour permettre l'écoulement du pus;
    • aide à la sortie de pus, rinçage de la cavité formée, installation de drainage, ce qui est nécessaire pour que la sortie de pus ne se ferme pas;
    • rincer la bouche avec des solutions de sel de sodium pour l'évacuation du pus, ainsi qu'un traitement antiseptique;
    • rincer la bouche avec des solutions antiseptiques;
    • prendre des antibiotiques d'un large spectre d'action dans un cours qui ne doit en aucun cas être violé;
    • prendre des anti-inflammatoires.

    Après la disparition des symptômes d'inflammation aiguë, le médecin poursuit le traitement - la restauration du tissu osseux, la stimulation de la formation osseuse, l'ouverture et le nettoyage des canaux radiculaires, un traitement antiseptique de l'espace parodontal sont nécessaires. Ensuite, le médecin remplit les canaux radiculaires et restaure la couronne dentaire détruite.

    Si les indications d'extraction dentaire ont été déterminées, la dent est retirée, suivie d'un traitement de la zone d'inflammation:

    • curetage. Élimination du contenu purulent du tissu nécrotique;
    • laver l'alvéole de la dent extraite avec une solution antiseptique;
    • prendre des antibiotiques;
    • pose de médicaments spéciaux qui aideront à détruire l'infection et à prévenir les complications.

    Les patients après le traitement de la périostite ont besoin de l'attention étroite des dentistes. Après l'opération, le dentiste établit un planning de visites: le lendemain de l'opération, le 2ème, 3ème, 5ème jour de traitement. À l'avenir, le calendrier des visites est déterminé strictement individuellement.

    Données générales sur la mâchoire inférieure (LF)

    L'os de la mâchoire inférieure tire son développement de deux arcades: la branchiale et la première cartilagineuse. La taille de la mâchoire inférieure est beaucoup plus petite que celle des prédécesseurs humains, ce qui est dû à l'apparition de la parole orale chez l'homme. Et aussi la grande taille de la mâchoire inférieure interférerait avec une personne moderne lors de la mastication de la nourriture, en raison de son emplacement lors de la plantation de la tête.

    Dans la mâchoire inférieure, il y a des éléments structurels tels que:

    • processus alvéolaire - la partie extrême du corps de la mâchoire, dans laquelle se trouvent les cellules dentaires;
    • corps mandibulaire;
    • trou du menton;
    • le canal de la mâchoire inférieure;
    • angle mandibulaire;
    • branches de la mâchoire;
    • un certain nombre de processus articulaires et coronoïdes;
    • ouverture de la mâchoire inférieure;
    • tête.

    Symptômes de la périostite odontogène aiguë

    Un foyer purulent dans les tissus parodontaux directement dans la région du processus alvéolaire - périostite aiguë de la mâchoire. Le plus souvent, la cause est l'une des complications des maladies dentaires - par exemple, éruption difficile des molaires, blessures de la mâchoire inférieure. Dans le cas de la fixation de micro-organismes pathogènes - staphylocoques ou streptocoques, une cavité avec du pus se forme dans le périoste.

    Signes caractéristiques de la périostite odontogène aiguë:

    • impulsions de douleur intenses - pulsatiles, douloureuses, épuisantes;
    • saut de température jusqu'à 38,5-39 degrés;
    • gonflement prononcé du visage du côté affecté;
    • ganglions lymphatiques enflés et sensibles.

    Le diagnostic précoce de la périostite odontogène aiguë est entravé par l'absence de zone sombre sur la radiographie. Le médecin se concentre sur les plaintes du patient et les changements visibles dans la cavité buccale - rougeur de la membrane muqueuse, gonflement, douleur.

    Dans le cas de l'utilisation rapide de méthodes modernes de traitement - antibiothérapie, physiothérapie, la pathologie de la mâchoire inférieure peut être traitée en peu de temps. La prévision est favorable. Avec un traitement tardif du patient chez le dentiste, la périostite est compliquée par une ostéomyélite - lésions purulentes des os, phlegmons - cavités avec du pus dans les tissus mous.

    Tactiques de traitement conservatrices

    En règle générale, la périostite de la mâchoire inférieure au stade aigu de son évolution doit être traitée par un dentiste. Avec le traitement opportun du patient pour des soins médicaux, des tactiques conservatrices sont autorisées - l'utilisation de diverses préparations pharmaceutiques pour supprimer le processus inflammatoire dans les tissus, éliminer la douleur. Il existe trois principaux sous-groupes de médicaments..

    Agents antibactériens

    Le plus souvent, ils ont recours à des médicaments du sous-groupe des pénicillines synthétiques combinées, par exemple, utilisent Amoxiclav, Flemoklav ou, s'ils sont intolérants, au sous-groupe des céphalosporines - par exemple, Suprax.

    Médicaments anti-inflammatoires

    Les représentants des AINS ont la capacité non seulement de réduire l'intensité du processus inflammatoire dans les tissus affectés, mais également de réduire la gravité du syndrome douloureux, un tel effet est possédé, par exemple, par Nimesil, Aertal.

    Analgésiques

    Étant donné que le moment aigu de la périostite donne au patient beaucoup de sensations désagréables, les dentistes recommandent des médicaments à activité analgésique puissante, jusqu'aux médicaments non narcotiques.

    Avec une évolution sévère de la périostite de la mâchoire inférieure - avec une inflammation sévère, des substances toxiques pénètrent dans la circulation sanguine, ce qui nuit au bien-être d'une personne. Dans ce cas, des mesures de désintoxication sont nécessaires - administration intraveineuse de liquides, suivie de leur excrétion par les reins à l'aide de diurétiques. Afin d'élever les barrières immunitaires, des complexes de vitamines en pharmacie sont prescrits.

    Articles À Propos Pharyngite