Principal Trachéite

Sinusite allergique - symptômes et traitement

La sinusite allergique est l'une des variétés de sinusite ou de sinusite (c'est le deuxième nom le plus courant de la maladie).

La sinusite est généralement un processus inflammatoire des sinus maxillaires - les sinus paranasaux situés dans le corps de l'os maxillaire. Les sinus frontaux, paranasaux et ethmoïdaux sont également touchés. En d'autres termes, toute la zone près des ailes du nez, au-dessus et en dessous des yeux est enflammée..

La sinusite est l'une des maladies les plus courantes au monde. Elle affecte aussi bien les hommes que les femmes, les adultes et les enfants. Les résidents de littéralement tous les pays tombent malades, il n'y a pas de régions épidémiologiquement dangereuses ou épidémiologiquement propres en ce qui concerne la sinusite.

Causes et nature de la sinusite

La plupart des diagnostics de "sinusite" sont posés dans le contexte d'une infection virale compliquée par une invasion bactérienne. La rhinite (nez qui coule) causée par une maladie virale, en l'absence de traitement ou avec un traitement prolongé ou inadéquat, crée des conditions idéales en termes d'humidité et de température pour l'apparition et la propagation de bactéries pathogènes dans les sinus. Dans les sinus, les expectorations s'accumulent, dans lesquelles les micro-organismes se multiplient parfaitement - streptocoques, staphylocoques, pneumocoques et autres. Le système immunitaire cesse de faire face au nombre croissant de microbes nocifs et un processus inflammatoire commence, chargé de nombreuses complications.

Parfois, l'invasion bactérienne ne se produit pas et la sinusite se développe dans le contexte d'une maladie virale uniquement. Cela se produit lorsque les agents responsables sont les virus de la grippe, l'adénovirose, la parainfluenza.

Moins souvent, l'invasion fongique devient la cause de la sinusite..

Il y a eu des cas où une sinusite s'est développée dans le contexte de lésions multiples et de caries dentaires, des saignements de nez sévères de diverses étiologies. Si de l'eau contaminée pénètre dans le nez ou la bouche lors de la baignade dans les piscines et les plans d'eau ouverts, elle provoque également une sinusite..

Parfois, la sinusite est de nature allergique. Il peut se développer dans le contexte d'une rhinite allergique, qui n'est pas compensée à temps. Il arrive également que la sinusite allergique se développe d'elle-même et non dans le contexte d'une autre maladie de nature allergique.

Symptômes de la sinusite

Dans les premiers stades, le patient développe un écoulement aqueux, muqueux ou muco-aqueux des voies nasales. Cette décharge ne signifie pas que la sinusite se développe dans le corps, y compris la sinusite allergique, mais indique le développement d'une rhinite - inflammation de la muqueuse nasale.

Si la rhinite n'est pas éliminée à temps, la structure, la couleur et la densité de la décharge changent..

Une sinusite doit être suspectée dans les cas suivants:

  • La rhinite dure plus d'une semaine et soit il n'y a pas d'amélioration ou d'aggravation,
  • L'écoulement devient épais, vire au jaune-vert et est à peine expulsé du nez,
  • Les maux de gorge et les maux de gorge, les irritations, la toux causées par un mucus épais coulant à l'arrière de la gorge s'ajoutent à la congestion nasale et au nez qui coule.,
  • Le patient ressent une douleur près du nez, autour des yeux, au milieu du front. L'air inhalé appuie sur les parois enflammées des sinus affectés, des expectorations épaissies accumulées, du pus, d'où des sensations douloureuses apparaissent. La douleur s'intensifie lorsque la tête est inclinée vers le bas, lorsque les muscles du visage sont tendus, tousse et éternue.
  • La tête fait mal et est un peu étourdie. Cela est dû au fait qu'en raison d'une violation de la respiration nasale, une privation croissante d'oxygène du corps se produit, y compris les cellules cérébrales.
  • Un mal de dents flou est ressenti. La paroi inférieure des sinus maxillaires est si fine que le flegme et le pus accumulés peuvent s'écouler vers les racines des dents, provoquant une inflammation locale..
  • La température monte et reste à environ 38 degrés.

La sinusite allergique présente les mêmes symptômes et les mêmes traitements que les autres types de sinusite.

Traitement de la sinusite

Seul un oto-rhino-laryngologiste peut guérir avec compétence la sinusite allergique et ses autres types.

Il posera un diagnostic sur la base de l'examen du patient et des résultats des tests de laboratoire et prescrira les médicaments suivants: antibactériens, antiviraux ou antifongiques pour éliminer l'infection, antihistaminiques pour éteindre une réaction allergique, décongestionnants pour soulager l'œdème, vasoconstricteur pour réduire la sécrétion, analgésiques pour soulager la douleur.

Les conditions négligées nécessitent un traitement chirurgical, comme des perforations pour éliminer le mucus épais des sinus.

Une aide médicale dans le traitement de la sinusite allergique doit être recherchée dans les cas suivants:

  • Lorsque le nez qui coule ne s'arrête pas dans la semaine,
  • Il y a eu une détérioration de la santé après les trois premiers jours de maladie.,
  • La température se maintient et ne s'égare pas,
  • Déficience visuelle et / ou auditive notée,
  • Perturbé par de graves maux de tête qui ne s'arrêtent pas et ne disparaissent pas,
  • Antécédents de sinusite de toute étiologie,
  • La sinusite allergique s'accompagne d'un gonflement du nasopharynx, de graves difficultés respiratoires, d'une éruption cutanée allergique sur le visage et le cou, un gonflement du visage.

Si elle n'est pas traitée, la sinusite entraîne une inflammation du nerf optique, qui s'accompagne d'une perte de vision, d'une inflammation des méninges (méningite), d'une ostéomyélite (lésions purulentes des os du crâne).

Le traitement est plus facile chez les adultes que chez les enfants.

  • Premièrement, la gamme d'agents antibactériens autorisés à être utilisés par les enfants, en particulier les premières années de vie, est limitée..
  • Deuxièmement, les enfants ne savent pas comment libérer leur nez du mucus en se mouchant, et la toilette de leur nez effectuée par des adultes ne garantit pas un nettoyage complet..
  • Troisièmement, l'état des enfants s'aggrave plus rapidement et le plus souvent il est difficile de les aider à la maison..

Prévention de la sinusite

La sinusite allergique est difficile à prévenir s'il n'y a pas de réaction allergique antérieure.

Si une personne connaît sa tendance aux réactions immunopathologiques, elle doit limiter le contact avec les allergènes, adhérer à un régime hypoallergénique et effectuer régulièrement des toilettes nasales..

En cas de rhinite allergique, il est nécessaire de prévenir l'accumulation de mucus dans les voies nasales et d'utiliser des gouttes anti-allergènes.

Pour éviter qu'un nez qui coule ne se transforme en sinusite, vous devez fluidifier le mucus dans le nez. Pour ce faire, vous devez boire beaucoup de liquides et irriguer régulièrement la cavité nasale avec des sprays d'eau de mer..

Facilitez l'inhalation avec une solution saline. L'utilisation d'herbes et d'huiles essentielles pour une cause non claire d'allergies est interdite en raison de complications possibles.

Il est nécessaire d'arrêter de fumer au moins temporairement pendant qu'un nez qui coule est noté. Fumer irrite la membrane muqueuse, provoquant une production supplémentaire de mucus. De plus, les substances entrant dans la composition de la fumée de tabac sont des allergènes et des toxines puissants..

Il est important de ne pas boire d'alcool en raison de son potentiel de gonflement. Avec la sinusite, l'œdème peut être très dangereux.

Le respect des règles d'hygiène personnelle aidera à prévenir les infections des sinus: se laver les mains avant de se laver et de toucher le visage, rincer les voies nasales, en utilisant uniquement des mouchoirs individuels propres.

Symptômes et traitement de la sinusite allergique et de la sinusite

Parmi tous les types d'inflammation de la région maxillaire, l'évolution la plus aiguë est caractérisée par une sinusite allergique. Son développement peut être déclenché par de nombreux facteurs qui doivent être diagnostiqués. La suite du traitement dépend du succès de cette manipulation. Par conséquent, vous devez savoir ce qu'est la sinusite allergique, les symptômes de la maladie et le traitement chez l'adulte..

Description de la maladie

Qu'est-ce que la sinusite allergique? Ce terme désigne le processus d'inflammation des sinus nasaux, qui se développe en raison de l'exposition à des agents étrangers..

La pathologie se manifeste sous la forme d'un gonflement et d'une augmentation du travail des tissus muqueux, ce qui entraîne l'apparition de symptômes de la maladie - difficulté à respirer, sécrétion élevée de mucus, malaise général et faiblesse, douleur dans la tête.

Cette maladie débute généralement après une exacerbation de la rhinite allergique et affecte les sinus des deux côtés du nez..

L'inflammation de l'étiologie allergique est subdivisée en:

  • épicé;
  • chronique.

La pathologie aiguë se développe rapidement et se manifeste par des signes prononcés.

Cela dure environ 2 semaines, avec un traitement approprié, la fonction de la respiration externe est rapidement rétablie.

Le type chronique de la maladie survient dans le contexte d'une rhinite aiguë non traitée.

Chez l'adulte, la sinusite allergique devient chronique avec des lésions de la cavité buccale et des voies respiratoires supérieures, une diminution de la fonction des cellules immunitaires. Chez les enfants, la maladie se prolonge avec des végétations adénoïdes et des rhumes fréquents.

La maladie au stade chronique est exacerbée à l'automne et au printemps, lorsqu'il y a une forte concentration d'allergènes dans l'air..

Causes d'occurrence

La défaite des sinus maxillaires est une pathologie auto-immune qui se développe lorsque les cellules protectrices du corps ne fonctionnent pas correctement pour les protéines étrangères.

Divers facteurs irritants présents dans l'air ou des produits alimentaires peuvent provoquer une telle réaction..

Un certain nombre de raisons sont connues qui peuvent provoquer une telle réaction inadéquate du corps et contribuer à une exacerbation de l'inflammation allergique des sinus..

Les raisons qui provoquent la sinusite comprennent:

  • fumée de produits du tabac;
  • plantes à fleurs;
  • Poils d'animaux;
  • la poussière et les acariens qui y vivent;
  • substances chimiques;
  • produits de parfumerie.

Avec cette maladie, le patient perd la capacité de sentir. Les allergènes alimentaires peuvent également le provoquer; ils provoquent une hypersensibilité chez certaines personnes. La défaite de la genèse inflammatoire n'est pas observée, il n'y a qu'une éruption cutanée sur la peau et un écoulement nasal.

La sinusite allergique se développe dans deux cas:

  1. avec des allergies précédemment enregistrées;
  2. avec des conditions héréditaires.

La sinusite de ce type ne peut se développer qu'après une rhinite allergique. Cela est dû au fait que des agents irritants pénètrent dans les sinus, les affectant. Après quoi ils pénètrent les sinus.

Des variétés de cette maladie sont détectées pendant la période de floraison des plantes ou pendant une sécheresse, lorsque les patients subissent des exacerbations de maladies..

Symptômes

La maladie est paroxystique. La congestion nasale, la morve, le larmoiement peuvent survenir soudainement. En plus de ces symptômes, il peut y avoir des démangeaisons dans le nez, du mucus de nature différente, un mal de tête qui affecte principalement les sinus maxillaires, il s'intensifie lors des éternuements ou de la toux, et une gêne dans les sinus. Dans certains cas, des signes rares de la maladie leur sont ajoutés, tels que:

  • gonflement des tissus du visage;
  • rougeur de la conjonctive;
  • peur de la lumière vive;
  • difficulté à respirer;
  • se sentir essoufflé;
  • manque de sommeil;
  • perte d'appétit;
  • fièvre.

Les symptômes de la sinusite allergique peuvent varier en fonction du facteur provoquant.

La sinusite allergique affecte les sinus des deux côtés. La maladie commence par une rhinite commune, qui présente le tableau symptomatique suivant:

  • congestion nasale et sinusale;
  • sensation de démangeaison et de chatouillement des muqueuses;
  • gonflement près des yeux;
  • problèmes de reconnaissance des odeurs.

Si la maladie ne répond pas au traitement pendant une longue période, des saignements de nez peuvent apparaître en raison de la fragilité des vaisseaux..

La sinusite allergique se manifeste par de l'urticaire, une digestion altérée et un œdème de Quincke peut même être présent. En raison de l'inflammation constante de la membrane muqueuse, elle dégénère et se développe. Pour cette raison, des polypes se forment dans les sinus. Après une attaque de réaction immunitaire à un agent étranger, la congestion nasale, l'enrouement, le bruit dans la tête restent.

Les signes de polypes dans la cavité nasale sont similaires à ceux de la clinique de la sinusite commune - chatouillement dans les voies nasales, écoulement, perte temporaire de l'odorat, douleur à la tête. En raison de la proximité de ces structures avec le nasopharynx, une pharyngite allergique peut se développer.

Pourquoi la sinusite allergique est dangereuse?

Outre un inconfort prononcé et une diminution de la qualité de vie lors d'une exacerbation d'une réaction allergique, de telles réactions du corps entraînent les conséquences suivantes:

  1. une augmentation des symptômes de la réponse immunitaire du corps ou une sensibilisation de tous les systèmes. Une allergie prolongée sans l'utilisation de médicaments provoque le développement de formes sévères de réponse immunitaire anormale aux protéines étrangères: œdème des tissus des voies respiratoires supérieures, crises fréquentes d'asthme bronchique;
  2. infection supplémentaire des tissus affectés. Le site de l'inflammation, bien alimenté en sang, sert de bon environnement pour le développement de micro-organismes. Par conséquent, une réaction allergique peut provoquer une inflammation purulente de divers tissus..

Diagnostique

Avant de traiter une sinusite allergique, il est nécessaire de diagnostiquer. Si vous avez des problèmes de fonction respiratoire, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin au cours de l'évolution de la maladie sera en mesure de déterminer le type de pathologie. D'autres mesures de diagnostic sont prescrites par l'allergologue. Les études suivantes sont généralement nécessaires:

  • Radiographie des sinus;
  • analyse sanguine générale;
  • test d'immunoglobuline.

ORL lors de la consultation révèle également diverses pathologies du nasopharynx. Dans certains cas, pour faciliter le déroulement de la pathologie, une opération est effectuée pour neutraliser les polypes, restaurer la cloison nasale et autres interventions nécessaires.

Une technique efficace pour déterminer un allergène consiste à surveiller l'état du patient au contact de certaines substances. La rhinite et ses complications sont exacerbées au printemps, lorsque la floraison active commence..

Traitement de la sinusite allergique

Avec ce type de sinusite, le patient ne subit pas de ponction sinusale. Le traitement commence par l'élimination de l'allergène qui a conduit à l'apparition d'une telle réaction..

Après avoir éliminé le facteur irritant, un traitement est effectué pour renforcer le système immunitaire. Cela nécessite:

  • thérapie vitaminique;
  • régime équilibré.

Thérapie médicamenteuse

Après avoir éliminé l'irritant et renforcé le système immunitaire, vous pouvez commencer à éliminer les symptômes de la pathologie. La thérapie symptomatique comprend les manipulations suivantes:

  1. la nomination de médicaments qui bloquent la production d'histamine. Ils aident à réduire la sensibilité du système immunitaire aux allergènes;
  2. l'utilisation d'un spray nasal, dans la formule dont les hormones sont présentes. Ils aident à empêcher la pénétration d'agents étrangers dans le corps;
  3. l'utilisation de médicaments qui neutralisent l'œdème muqueux. Ils aident à faciliter la respiration;
  4. la nomination d'antibiotiques. Ils suppriment les micro-organismes pathogènes;
  5. prendre des probiotiques. Ces substances aident à normaliser la fonction intestinale. Les prendre est nécessaire, car les antibiotiques endommagent la muqueuse de l'estomac;
  6. un cours d'immunothérapie. Cela est nécessaire pour restaurer les fonctions protectrices du corps;
  7. intervention chirurgicale. De telles manipulations sont nécessaires pour éliminer les défauts anatomiques..

Pour éliminer les maux de tête, qui sont généralement présents avec la maladie, des analgésiques sont utilisés.

Traitement de la pathologie avec des remèdes populaires

Des précautions doivent être prises lors du traitement de la sinusite allergique avec des remèdes maison. Après tout, de nombreuses plantes sont de puissants allergènes. Un traitement inapproprié peut provoquer une exacerbation. Les médicaments non stériles peuvent provoquer une infection secondaire.

Vous pouvez utiliser les remèdes populaires suivants:

  • lotions à l'huile de pêche, laissées dans le nez pendant une demi-heure;
  • rinçage avec des décoctions à base de camomille;
  • rinçage du nasopharynx trois fois par jour avec de l'eau minérale.

Sinusite allergique: traitement chez la femme enceinte et l'enfant

Dans la thérapie des enfants, ils utilisent:

  • rincer le nez avec un appareil spécial;
  • pomper le mucus avec un cathéter.

Pour éliminer les allergies, des médicaments à faible concentration sont utilisés, en l'augmentant progressivement.

Les femmes enceintes se voient prescrire des médicaments de troisième génération. Ils ne présentent aucun danger pour l'embryon.

La prévention

Il est presque impossible de guérir complètement les allergies. Après avoir terminé le traitement, il est nécessaire de respecter des mesures préventives, leur objectif est d'augmenter l'immunité et de réduire la probabilité de contact avec des facteurs de provocation.

Les principales dispositions de prévention:

  • laver les voies nasales avec une décoction de camomille. Cette manipulation permet de réduire la quantité de poussière dans le nez, qui se dépose sur la membrane muqueuse la nuit. La procédure est effectuée le matin et le soir. Vous devez le faire tous les jours;
  • faire du sport;
  • durcissement du corps;
  • marche dans la rue;
  • repos de sanatorium;
  • observation par un allergologue. Il contrôle la dynamique de la maladie;
  • l'adhésion à une nutrition de qualité;
  • exclusion de l'allergène de l'environnement.

Il est totalement impossible de se débarrasser des allergies. Mais si vous suivez toutes les recommandations médicales, vous pouvez réduire la fréquence des exacerbations. Par conséquent, il est important de contrôler tous les changements dans le corps..

Symptômes et traitement de la sinusite allergique, facteurs de risque

La maladie allergique des sinus paranasaux survient généralement dans le contexte de la rhinite allergique. Le processus couvre principalement les sinus maxillaires et le labyrinthe ethmoïdal. La sinusite allergique d'une autre localisation est moins fréquente. Les symptômes de la forme aiguë de la maladie persistent pendant 4 semaines. Difficulté à respirer par le nez, aggravation de l'odorat. La sinusite chronique dure plus de 12 semaines.

Causes et symptômes

Dans la plupart des cas, la sinusite est causée par des virus. L'allergie du patient est l'un des facteurs de risque qui augmentent la probabilité de développer une forme aiguë ou chronique de la maladie. Une personne peut réagir de manière inhabituelle à l'air froid, au pollen, aux peluches et aux écailles de la peau des animaux, aux acariens dans la poussière domestique.

La sinusite allergique chronique, contrairement aux autres formes d'inflammation des sinus, est rarement associée à une infection virale. Ce groupe d'agents pathogènes est la cause la plus fréquente de maladies des voies respiratoires chez les enfants. Les symptômes et le traitement chez les adultes sont associés à des allergies à diverses substances, ainsi qu'à des facteurs de l'environnement externe et interne. Une grande variété de raisons peut provoquer un gonflement de la membrane muqueuse des sinus paranasaux..

Après contact avec un allergène, des symptômes apparaissent:

  • écoulement abondant du nez de nature muqueuse ou purulente;
  • une sensation de pression, de distension dans la zone du sinus affecté;
  • douleur en pliant la tête, la nuit;
  • détérioration de l'odeur;
  • les troubles du sommeil;
  • larmoiement;
  • éternuements;
  • toux;
  • ronfler.

On pense que l'inflammation aiguë devrait disparaître en 4 à 6 semaines. Même avec un traitement précoce, il existe un risque que la sinusite allergique devienne chronique. Les symptômes sont moins prononcés que dans la forme aiguë de la maladie.

Diagnostic et thérapie

Si possible, il est nécessaire d'éviter l'exposition à l'allergène sur le corps. Tous les patients ne savent pas à quoi ils sont allergiques. Dans ce cas, le médecin recommande de passer un test spécial. Les allergènes potentiels sont appliqués sur la peau ou injectés sous la peau, après quoi la réaction du corps à eux est observée. De plus, vous devrez faire une prise de sang en laboratoire..

Les antihistaminiques, les sprays nasaux ou les gouttes contenant des corticostéroïdes peuvent aider à soulager les symptômes de la sinusite allergique. Il est recommandé d'utiliser ces produits une fois par jour, de préférence le matin ou avant le coucher. La durée minimale du traitement est de 3 jours. Une utilisation excessive peut entraîner une dessiccation, une atrophie de la muqueuse nasale.

Lavage nasal, inhalation aident à dissoudre les sécrétions, élimination mécanique du mucus. Si l'allergène est des acariens, des moisissures ou des poils d'animaux, des réparations seront nécessaires pour éliminer les sources d'irritation de la muqueuse nasale. Plus difficile d'éviter l'exposition aux allergènes saisonniers - pollen de plantes à fleurs.

Sinusite fongique allergique

Une forme particulière de la maladie se développe comme une réaction immunologique aux spores et au mycélium qui se trouvent dans l'air et la poussière. Les symptômes et le traitement de la sinusite allergique d'origine fongique présentent certaines particularités. Des dommages aux cils se produisent, le processus d'élimination du mucus s'aggrave et un œdème se produit. Les bouches des sinus sont bloquées et l'accumulation de sécrétions crée un terrain fertile pour la croissance ultérieure d'une colonie de champignons microscopiques.

L'examen d'un échantillon de mucus permet de confirmer le diagnostic. Au microscope, les experts découvrent les secrets du champignon hyphes. Le nombre de granulocytes éosinophiles dans le sang augmente - cellules impliquées dans le développement d'une réaction allergique.

S'il y a une infection bactérienne de la membrane muqueuse, il y a des signes de lésions purulentes des sinus. Des difficultés respiratoires nasales, un écoulement jaune ou verdâtre des voies nasales apparaît. Le patient ressent une pression et une lourdeur dans les joues ou près du nez, dans l'arête du nez.

Traitement conservateur de la sinusite fongique allergique:

  1. Rincer le nez avec une solution préparée à partir de 1/3 c. sel de mer et 200 ml d'eau tiède.
  2. Instillation de Naphthyzinum pour soulager la congestion nasale avant d'utiliser un anti-inflammatoire topique.
  3. Gouttes et sprays nasaux corticostéroïdes: Vibrocil, Nasobek, Aldecin, Momat Rino Advance, Fliksonase.
  4. Antipyrétiques et analgésiques (pour les maux de tête et la fièvre).
  5. Antihistaminiques oraux: Claritin, Cetrin, Zyrtec, Erius, Zodak.
  6. Sprays nasaux antiallergiques: Tizin Alerji, Cromohexal, Kromoglin.
  7. Antibiotiques oraux (pour la surinfection bactérienne).

Il est recommandé de combiner le traitement de la sinusite allergique avec une protection contre les irritants qui aggravent les symptômes. Vous pouvez utiliser Nazaval Plus - une poudre de cellulose qui forme un film protecteur sur la muqueuse nasale, empêche le contact avec les allergènes et les microbes.

Débarrassez-vous des lourds rideaux et autres "dépoussiéreurs". Il est nécessaire de ventiler la pièce plus souvent et de faire un nettoyage humide. Mieux vaut utiliser des matelas et des oreillers remplis de matériaux synthétiques de haute qualité. Il est utile de consommer plus de liquide, de faire une inhalation de vapeur.

Sinusite allergique

La sinusite allergique est un processus inflammatoire de la membrane muqueuse des sinus paranasaux. L'étiologie de cette maladie est une réaction allergique à un irritant externe dans l'air. La pathologie peut se développer dans le contexte de la rhinite allergique. Le labyrinthe éthmoïde du nez et des sinus maxillaires peut devenir enflammé.

Raisons de l'apparition

Les facteurs provoquant la maladie:

  • Rhume des foins;
  • L'asthme bronchique;
  • Allergie.

Les maladies allergiques sont causées par divers irritants des voies respiratoires supérieures. Les principaux allergènes sont le pollen végétal, le duvet et les plumes, les poils d'animaux. La poussière domestique peut souvent provoquer une sinusite allergique. Les allergènes sont déposés dans le nasopharynx, puis ils sont absorbés par des cellules spéciales qui commencent à produire de l'histamine. La membrane muqueuse du nez dans les formes sévères de la maladie peut se développer, ce qui entraîne un épaississement de ses tissus.


Symptômes et traitement de la sinusite allergique

Les symptômes d'une maladie désagréable sont très similaires aux manifestations d'une rhinite commune. Il est important que le médecin évalue correctement l'état de l'organe du patient et établisse avec précision le diagnostic. Sinon, la thérapie prescrite ne donnera pas un résultat de traitement positif..

Les principaux symptômes de la sinusite allergique sont:

  • Écoulement de mucus par les narines;
  • Maux de tête;
  • Congestion dans les oreilles;
  • Respiration nasale difficile;
  • Démangeaisons et brûlures dans le nasopharynx;
  • Éternuements incessants;
  • Congestion nasale.

L'évolution de la maladie peut être paroxystique. La sinusite allergique se produit souvent pendant l'été. Avec le vent à l'extérieur, les symptômes d'un froid augmentent, car un tel temps propage plus activement les allergènes dans l'air. Le mal de tête peut être pire en se penchant, la nuit. Des sensations douloureuses sont données aux yeux, à l'arête du nez, aux dents.

La sinusite allergique se manifeste par un larmoiement, un gonflement des paupières et une altération de l'odorat. Une exacerbation de la maladie se produit au contact de substances allergènes. La floraison de certaines plantes au printemps et en été provoque un dysfonctionnement du système immunitaire.

Le traitement de la rhinite allergique est effectué après un diagnostic approprié. Sont réalisés:

  • Endoscopie des sinus;
  • Tests allergènes;
  • Analyses cytologiques;
  • Radiographie des sinus paranasaux.

Après avoir déterminé les causes du développement de la maladie, un traitement médicamenteux est prescrit. Le traitement vise à prévenir le développement de complications - hypertrophie du nez et asthme bronchique. Souvent, à l'automne, le problème du nez qui coule disparaît. Mais avec la récidive annuelle des symptômes, il est impératif d'agir et de traiter la sinusite allergique. Si un nez qui coule s'est rattrapé pendant la période de floraison des plantes, alors pendant cette période, il est nécessaire d'essayer d'éviter de sortir de la maison, et dans l'appartement, il est nécessaire de fermer les fenêtres et les portes.

Pour éliminer la maladie, les éléments suivants sont prescrits:

  • Antihistaminiques;
  • Sprays et gouttes nasales qui contractent les vaisseaux sanguins;
  • Immunomodulateurs.

Loratadin, Zyrtec, Levocetirizine, Akrivastin sont prescrits comme médicaments efficaces. Les sprays Opatanol, Patazan, Astelin, Azelastin aident rapidement à soulager l'état du nez. Le spécialiste prescrit également des corticostéroïdes nasaux - ils font face aux formes sévères de sinusite allergique.

Tous ces remèdes aident à éliminer rapidement les symptômes de la maladie et à réduire la production d'histamine dans le corps. Parfois, les médecins prescrivent des traitements spécifiques aux allergènes. La thérapie est réduite à l'introduction de petites doses d'une substance allergène dans le sang. Le système immunitaire finira par cesser de répondre à l'allergène irritant. Soulager les symptômes de la maladie en rinçant quotidiennement le nez avec les solutions prescrites.

Sinusite allergique chez les enfants

La maladie est particulièrement fréquente chez les enfants. L'immunité du corps de l'enfant ne fonctionne pas encore au bon niveau, il n'est donc pas capable de faire face aux allergènes agressifs. La sinusite allergique chez un bébé nécessite une visite obligatoire chez un spécialiste. Lors de l'examen initial, le médecin doit effectuer un examen complet des sinus de l'enfant. Parfois, une hospitalisation peut être nécessaire pour une thérapie plus efficace.

La sinusite allergique peut affecter négativement les bébés. La maladie est exacerbée pendant la saison chaude. Un écoulement nasal abondant et des éternuements sont constamment observés. Les animaux domestiques deviennent souvent la cause du développement de la maladie - les particules de laine, ainsi que les substances présentes dans l'urine des chats et des chiens, sont les irritants les plus puissants des voies respiratoires supérieures chez les bébés. Comment traiter la sinusite allergique chez un enfant, l'allergologue pédiatrique et ORL vous le diront.

La prévention

La sinusite allergique est plus facile à prévenir qu'à éliminer. La vaccination aidera à éviter le développement d'un rhume. Les parents doivent comprendre qu'ils ne doivent pas limiter sévèrement l'exposition des enfants aux allergènes. Peu à peu, l'immunité de l'enfant deviendra plus forte, elle commencera à mieux fonctionner et les substances qui irritent le nez cesseront d'affecter la membrane muqueuse. Mais la sinusite allergique peut dépasser une personne à tout âge.

Les principales mesures préventives devraient viser à accroître l'immunité. Il est important d'éviter la présence d'objets et de tapis dans la maison qui accumulent la poussière et les poils d'animaux. La maison doit passer l'aspirateur quotidiennement et essuyer le sol avec un chiffon humide. Si un enfant a le nez qui coule, il est nécessaire de maintenir quotidiennement un microclimat sain dans la pièce, de ventiler la pièce plus souvent, de laver les jouets et de détruire les insectes qui sont arrivés par avion. Les aliments doivent être stockés dans des sacs scellés et régulièrement jetés aux ordures dans l'appartement.

Sinusite allergique: symptômes et traitement

La sinusite allergique est une maladie de la cavité nasale causée par l'un des types d'allergènes. La sinusite est un terme médical large qui comprend quatre types de maladies, à savoir: la sinusite, la sphénoïdite, l'ethmoïdite et la sinusite frontale. Les variétés de sinusite se distinguent par la localisation de la maladie. L'origine de tous les types de sinusite varie également. En plus de la sinusite, il existe également une rhinosinusite allergique et une rhinite. Les variétés de maladies de nature allergique présentent des symptômes similaires..

Les raisons

La sinusite allergique est une complication de la rhinite. La rhinite allergique est également appelée rhume des foins. Cette maladie commence à la suite de l'inhalation d'un allergène, ce qui entraîne un gonflement et une inflammation de la muqueuse nasale. Les allergènes sont divisés en deux types, à savoir: domestiques et externes. En cas d'exposition à des allergènes externes, la rhinite est appelée rhume des foins. Les agents pathogènes externes comprennent les champignons, les moisissures, le pollen des arbres, les plantes et certains types d'herbes. Les agents pathogènes domestiques sont le plus souvent les poils d'animaux, la poussière, les acariens et les moisissures à la maison. En plus des allergènes ci-dessus, les médicaments, les produits chimiques ménagers et même les rayons du soleil peuvent devenir la source de cette maladie. Cette maladie peut être héritée des parents.

Il existe un autre type de sinusite allergique, à savoir la sinusite fongique allergique. Il est diagnostiqué chez les patients atteints de polypes dans la zone muqueuse, ainsi que chez les patients souffrant d'asthme bronchique. Un mucus épais s'accumule dans les sinus, qui contient des germes. Le traitement principal dans ce cas est l'ablation chirurgicale du mucus..

La sinusite causée par les allergies ne disparaît pas chez les enfants comme chez les adultes. Les symptômes généraux de la sinusite allergique chez les adultes sont très similaires à ceux des enfants, mais il existe un certain nombre de caractéristiques..

Dans la plupart des cas, la cause d'une réaction allergique chez les enfants est l'hérédité. Les agents responsables de la maladie sont généralement des médicaments pour la vaccination, des antibiotiques et des transfusions sanguines. Une caractéristique de l'évolution de la maladie chez les enfants est que cette maladie peut être une manifestation de la présence de vers chez un enfant.

Signes et symptômes courants

Les symptômes de la rhinite allergique, de la sinusite et de la rhinosinusite sont similaires. Ils sont également très similaires aux symptômes d'une infection virale respiratoire aiguë. Les signes les plus courants de la maladie comprennent une congestion et un gonflement nasaux persistants, des démangeaisons et des éternuements, un écoulement nasal et des larmoiements. De plus, le patient peut éprouver des maux de tête. En outre, le patient a une muqueuse nasale bleue. L'apparition de poches et d'ecchymoses sous les yeux se démarque des signes extérieurs.

La sinusite allergique se manifeste différemment chez les enfants et chez les adultes. Cette maladie chez les bébés, en règle générale, s'accompagne de l'apparition de conjonctivite et de dermatite. La maladie est plus prononcée à l'automne et au printemps. Les principaux symptômes de la sinusite allergique pendant cette période sont des écoulements abondants, des yeux larmoyants et des éternuements fréquents. En outre, il peut y avoir une congestion dans les oreilles et des douleurs lors de la déglutition..

En présence d'une forme fongique de sinusite allergique, les symptômes chez un patient avec une bonne immunité et chez un patient souffrant de maladies chroniques sont différents. Les personnes immunodéprimées se plaignent de fortes douleurs au nez, de maux de tête et d'une forte fièvre. La maladie dans ce cas se déroule sous une forme aiguë et nécessite une biopsie du nez. Si le patient a tout en ordre avec l'immunité et qu'aucune maladie se développant en parallèle n'a été trouvée, les symptômes dans ce cas se manifestent par une détérioration de la vision et une limitation de la mobilité oculaire. Cela est dû au fait que l'évolution de la maladie chez les personnes en bonne santé est lente.

Diagnostique

Le traitement de la sinusite allergique ne réussira qu'avec une attention médicale rapide et un diagnostic correct de la maladie. Si vous trouvez les symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement contacter un établissement médical pour obtenir les conseils d'un oto-rhino-laryngologiste et d'un allergologue.

La principale erreur commise par la plupart des patients est de ne consulter un médecin que lorsque la respiration devient impossible. Il existe plusieurs façons de diagnostiquer cette maladie. Dans un premier temps, le médecin examine la cavité nasale du patient à l'aide d'un endoscope. À l'étape suivante, le médecin dirige le patient vers un test sanguin, dans lequel une augmentation du nombre de cellules impliquées dans la progression des processus allergiques est observée.

Pour déterminer la localisation de la zone touchée, un examen aux rayons X est prescrit. Dans certains cas, pour un diagnostic plus précis, le patient est référé pour une tomodensitométrie. Ces tests sont prescrits par un oto-rhino-laryngologiste, cependant, en cas d'écoulement nasal provoqué précisément par une rhinite allergique, une consultation allergologue est nécessaire, qui prescrit également un certain nombre de tests.

Traitement

Pour prescrire le traitement approprié, vous devez d'abord effectuer un diagnostic approfondi, qui déterminera la nature de la maladie et le principal agent causal de la maladie. La sinusite allergique est traitée avec des traitements similaires pour différents symptômes. L'objectif principal de la thérapie est de se débarrasser des allergies. Tout schéma thérapeutique doit être prescrit exclusivement par un spécialiste. L'automédication peut entraîner des complications qui aggravent l'état du patient.

Conseils généraux

La thérapie doit commencer par une exclusion complète du contact avec l'allergène. Pour ce faire, vous devez effectuer un nettoyage humide en profondeur, vous débarrasser des objets qui accumulent la poussière en eux-mêmes au fil des ans (le plus souvent, il s'agit de peluches, de bibliothèques, de tapis et de plantes). En outre, vous devez remplacer tous les rideaux et meubles par ceux qui sont constitués de matériaux qui n'attirent pas la poussière..

Il est impératif de remplacer tous les oreillers et couvertures de la maison par du duvet ou de la laine. La literie pour les personnes allergiques doit être constituée de matériaux artificiels hypoallergéniques. En outre, vous devez faire attention aux cosmétiques, ils doivent être constitués de produits hypoallergéniques. En plus des soins et des cosmétiques décoratifs, il convient de remplacer les produits chimiques ménagers qui ne contiennent pas d'allergènes..

Vous devez effectuer un nettoyage humide quotidien à la maison pour soulager l'état du patient. Dans le cas où l'agent causal de la maladie est le pollen des plantes, il est important d'exclure tout contact avec celui-ci. En l'absence de possibilité de se déplacer vers une autre zone climatique où cette plante ne fleurit pas, plusieurs règles doivent être suivies. Il est recommandé d'exclure de rester dans des endroits où vous pouvez rencontrer un allergène, d'utiliser un équipement de protection, mais cela n'est pertinent qu'avec un formulaire de contact de la maladie. Après être sorti, assurez-vous de rincer la cavité nasale et la gorge avec des solutions spéciales. N'oubliez pas un régime qui exclut les aliments susceptibles de provoquer des allergies de l'alimentation du patient..

Traitement médical

Un nez qui coule causé par des processus allergiques nécessite un traitement médical constant. L'objectif principal de la thérapie est de lutter contre les symptômes d'allergies, ainsi que de restaurer la muqueuse nasale. Pour cela, un allergologue, en règle générale, prescrit des antihistaminiques locaux. Ils se présentent sous la forme de gouttes nasales, de sprays et n'ont pratiquement aucun effet secondaire. De plus, des antihistaminiques systémiques sont souvent prescrits aux personnes allergiques, qui empêchent les allergies de se développer. Avec une faible sensibilité du patient aux antihistaminiques de tous les deux spectres d'action, des glucocorticoïdes sont prescrits. Ces médicaments agissent localement et bloquent l'inflammation..

ethnoscience

En règle générale, toutes les personnes allergiques, après avoir découvert les premiers symptômes de la manifestation de la maladie, se précipitent toujours immédiatement à la pharmacie pour acheter les médicaments habituels et efficaces. Cependant, il existe également un certain nombre de recettes de médecine traditionnelle efficaces, dont les ingrédients sont beaucoup moins chers et peuvent être trouvés dans presque tous les foyers..

Le jus d'aloès aide très bien à éliminer la congestion nasale et le gonflement, pour cela, vous devez le presser hors de la plante et verser quatre gouttes dans le nez. Cependant, la recette la plus efficace est une solution mumiyo. Pour le préparer, vous devez ajouter un gramme de mumiyo à un litre d'eau, vous devez utiliser cette solution à l'intérieur et dans un cours. Avant d'essayer l'une des recettes de médecine traditionnelle, vous devez absolument consulter votre médecin.

Causes, symptômes et traitement de la sinusite allergique

La décharge sinusale soudaine affecte l'humeur et la qualité de la vie quotidienne. Parfois, les gens ne réalisent même pas que les problèmes de nez fréquents ne sont pas un signe de rhume, mais un symptôme de sinusite allergique insidieuse. Cet article vous expliquera comment déterminer cette maladie, quelles sont les causes de son apparition et comment elle est traitée..

  • Autres thérapies et prévention

Le mécanisme de développement, les causes, les types de maladie et les symptômes

La sinusite allergique se développe comme suit:

  1. Lorsque vous inhalez, la substance qui provoque une hypersensibilité pénètre dans la muqueuse nasopharyngée, s'y installe.
  2. Sur la membrane muqueuse, l'allergène rencontre les cellules immunitaires, grâce auxquelles l'histamine est libérée.
  3. Avec la production d'histamine, une vasodilatation se produit, un gonflement de la membrane muqueuse se développe, une sécrétion accrue de mucus visqueux.
  4. En raison de l'exposition régulière aux allergènes, la végétation de la membrane muqueuse se produit, ce qui la rend plus épaisse, le risque de développer des polypes augmente.

La sinusite allergique a les raisons suivantes de son développement:

  • la dépendance au tabagisme,
  • prédisposition génétique,
  • Animaux domestiques,
  • poussière,
  • Produits chimiques ménagers,
  • des produits,
  • meubles rembourrés, jouets, rideaux,
  • les plantes,
  • médicaments.

La sinusite allergique survient en raison de l'hypersensibilité du corps aux allergènes, qui peut survenir périodiquement et peut être présente tout au long de l'année.

Après qu'une personne présentant une sensibilité accrue aux allergènes entre en contact avec elle, le système immunitaire est activé, de l'histamine est libérée, ce qui entraîne une réaction inflammatoire locale. Il existe 2 types d'inflammation allergique, selon le temps pendant lequel l'allergène est dans l'environnement:

  1. Manifestations allergiques qui apparaissent tout au long de l'année. Ils sont causés par les poils d'animaux, les plumes d'oiseaux, la moisissure, la poussière domestique, les cafards..
  2. Manifestations inflammatoires qui se manifestent de façon saisonnière. Dans ce cas, le pollen des fleurs, des arbustes, des arbres peut agir comme des allergènes..

Parfois, une hypersensibilité se développe pendant plusieurs années après que le système immunitaire a commencé à s'activer tranquillement. Le plus souvent, les jeunes souffrent de sinusite allergique et le risque de développer la maladie augmente dans les familles où il y a de l'asthme bronchique et des allergies dans la famille. La sinusite allergique toute l'année présente les symptômes suivants:

  • diminution de l'odorat,
  • maux de tête,
  • impossibilité de respiration nasale.

La sinusite allergique saisonnière présente les symptômes suivants:

  • écoulement nasal muqueux,
  • éternuer,
  • larmoiement,
  • irritation des yeux, du nez, du larynx.

Diagnostic et traitement de la sinusite allergique

De nombreuses personnes souffrent de cette maladie depuis longtemps, les symptômes désagréables disparaissent généralement d'eux-mêmes à la fin de l'automne.

Si vous ne traitez pas la maladie, elle se transformera facilement en asthme bronchique..

Si une personne souffre d'écoulement nasal récurrent, il est nécessaire de consulter un médecin pour la nomination d'un traitement adéquat. Cependant, avant de prescrire des mesures thérapeutiques, les diagnostics suivants doivent être effectués:

  • tests cutanés pour les allergènes,
  • examen endoscopique des sinus,
  • analyse sanguine générale,
  • examen cytologique des sécrétions nasales,
  • radiographie des sinus.

La sinusite allergique implique un traitement conservateur, pour son efficacité, vous devez changer votre mode de vie habituel, essayez d'exclure le contact avec un allergène. Pour ce faire, vous devez retirer les tapis, les plumes, les couettes et les oreillers, les plantes à fleurs et les animaux domestiques de la maison. Il est important d'abandonner l'utilisation de médicaments qui provoquent cette inflammation, pour exclure le contact avec des produits chimiques ménagers agressifs. Pour le traitement de cette affection, le médecin traitant recommande le traitement suivant:

  1. Antihistaminiques. En raison de l'effet sur le système nerveux central, l'inflammation est éliminée. Ils aident à soulager l'enflure, les démangeaisons et les éternuements. Le plus souvent, des médicaments des 2e et 3e générations sont prescrits, car ils ont moins d'effets secondaires et ne provoquent pas de somnolence. Ces médicaments comprennent: Zyrtec, Claritin, Zodak.
  2. Médicaments vasoconstricteurs. Éliminer la phase aiguë aidera les médicaments vasoconstricteurs, qui éliminent les poches, facilitent la respiration nasale, par exemple Sanorin, Galazolin, Vibrocil. Ces fonds ne doivent pas être utilisés pendant plus de 5 à 7 jours, car ils provoquent une dépendance et augmentent le risque de développer une sinusite médicamenteuse.
  3. Médicaments hormonaux. Au stade aigu de la maladie, une hormonothérapie est souvent prescrite. Certaines personnes ont peur de ce groupe, mais cela n'est pas raisonnable, car lorsqu'ils sont utilisés localement, les médicaments ne pénètrent pas dans la circulation sanguine du corps. En règle générale, ce sont: Fliksonase, Nazarel.
  4. Immunostimulants. Les immunostimulants d'origine végétale aideront à soutenir le système immunitaire, qui comprennent: Immunale, teinture d'échinacée, Eleutherococcus.
  5. Entérosorbants. Les entérosorbants, qui absorbent les substances pathogènes et favorisent leur excrétion du corps, aideront à éliminer les toxines du corps, en règle générale, ce sont: charbon actif, Polyphepan, Enterosgel.
  6. Inhalation. L'utilisation d'un nébuliseur aidera à réduire la viscosité du mucus et à l'éliminer des sinus. Le plus souvent, les solutions suivantes sont utilisées à ces fins: physique. solution, Lazolvan, Ambroxol.
  7. Rincer le nez. Il aidera à éliminer le mucus, à soulager l'inflammation, à éliminer les allergènes. Habituellement, les solutions suivantes sont prescrites: Aquamaster, Aqualor, Phys. solution, solution saline.

Autres thérapies et prévention

Une fois la phase d'exacerbation supprimée, le médecin traitant peut recommander une physiothérapie basée sur:

  1. Rincer les sinus en utilisant la technique du coucou.
  2. Électrophorèse avec Novocaine.
  3. UHF.
  4. Inhalation avec des antibiotiques.
  5. Traitement au laser.
  6. Thérapie quantique.

En cas d'appel intempestif à un spécialiste, de thérapie inadéquate, une intervention chirurgicale peut être nécessaire, en règle générale, elle est recommandée pour les raisons suivantes:

  1. Le traitement conservateur n'a pas donné de résultat, la respiration nasale ne s'est pas rétablie.
  2. En raison d'une exposition régulière à des allergènes, des polypes, des kystes, une sinusite fongique s'est développée.

L'intervention chirurgicale rétablit la respiration nasale en raison de l'élimination des cellules enflammées, des kystes, des polypes, d'une petite partie de l'os.

Pour que cette maladie n'entraîne pas le développement de complications, une attention accrue doit être accordée aux mesures préventives, qui comprennent les aspects suivants:

  • guérir en temps opportun les maladies dentaires,
  • éviter les maladies infectieuses des voies respiratoires,
  • marcher au grand air tous les jours,
  • faire des exercices de respiration pour aider à restaurer la respiration nasale,
  • rincer le nasopharynx,
  • faire un nettoyage humide quotidien à la maison,
  • fournir un microclimat domestique modérément humide,
  • prend des vitamines.

Une maladie aussi désagréable que la sinusite allergique peut entraîner beaucoup de problèmes, mais avec un diagnostic et un traitement rapides, vous pouvez éviter le développement de complications et établir un mode de vie habituel..

Signes de sinusite allergique et traitement

Certaines maladies du nez sont considérées comme les plus problématiques. La sinusite allergique est considérée comme l'une de ces pathologies. Avec cette maladie, les sinus sont endommagés et le développement d'un œdème sévère des muqueuses. Les expectorations commencent à s'accumuler dans les sinus paranasaux et les bactéries se multiplient rapidement. Le système immunitaire ne peut plus faire face à une quantité excessive de germes. Au fil du temps, si la maladie n'est pas traitée, des complications surviennent - polypes et inflammation purulente.

Causes de la pathologie

La raison principale est une exposition prolongée à l'allergène. Le plus souvent, l'irritant pénètre dans la muqueuse nasale lors de la respiration. Le système immunitaire le reconnaît comme un composé agressif et active les mécanismes de défense. Une production accrue d'immunoglobuline E et d'un médiateur histaminique est déclenchée. Les capillaires se dilatent, entraînant un gonflement des tissus nasaux et une sécrétion de mucus..

Les irritants peuvent être:

  • pollen de plante;
  • poussière de maison;
  • poils d'animaux;
  • moule;
  • produits alimentaires;
  • médicaments;
  • cosmétiques et produits chimiques ménagers.

La sinusite allergique se développe dans le contexte d'autres maladies allergiques: rhinite allergique (non compensée à temps), rhume des foins, asthme bronchique atopique. La pathologie touche souvent les adolescents et les jeunes de moins de 20 ans. Les personnes souffrant de maladies ORL chroniques, ainsi que les fumeurs sont à risque.

Symptômes

Les manifestations de la maladie sont similaires à celles du rhume et souvent les patients se soignent eux-mêmes. Dans le même temps, la cause principale de la pathologie n'étant pas éliminée, la thérapie n'apporte pas le résultat souhaité. Pour poser le bon diagnostic, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste et un allergologue.

  • congestion nasale, difficulté à respirer;
  • écoulement abondant avec un mélange de pus, qui devient progressivement de plus en plus épais;
  • lourdeur dans les sinus;
  • éternuements constants;
  • gonflement des paupières et larmoiement;
  • mal de crâne;
  • légers étourdissements, car la privation d'oxygène se produit en raison de la congestion nasale et des cellules cérébrales souffrent;
  • congestion de l'oreille;
  • mal de gorge, mal de gorge dû au mucus coulant le long de la paroi arrière;
  • les sensations olfactives et gustatives changent, l'appétit diminue;
  • malaise général, apathie, faiblesse, troubles du sommeil.

Si vous inclinez la tête, toussez et éternuez, la douleur augmente. L'arête du nez, la zone autour des yeux, le milieu du front peuvent faire mal. Un léger mal de dents est souvent ressenti. En raison de la mince paroi inférieure des sinus maxillaires, le pus a la capacité de s'écouler vers les racines des dents et, par conséquent, une inflammation locale se développe. Les sensations douloureuses s'intensifient la nuit.

La rhinosinusite allergique se développe plus souvent au printemps et en automne. Cela peut se transformer en sinusite allergique. Les symptômes sont similaires, mais la sinusite est caractérisée par de la fièvre et de la toux.

Diagnostique

Les moyens suivants peuvent être utilisés pour poser un diagnostic correct:

  • analyse du mucus du nez et des prélèvements de la membrane muqueuse;
  • un test sanguin général pour le niveau d'immunoglobuline E (ses indicateurs élevés indiquent que la cause de la maladie est précisément une allergie);
  • endoscopie;
  • radiographie.

Des tests cutanés sont souvent effectués sur des adultes et des enfants de plus de 3 ans pour déterminer un allergène spécifique. De petites rayures sont faites sur l'avant-bras, où le prétendu stimulus est injecté à des doses microscopiques. L'apparition dans une demi-heure de gonflement, une rougeur indique un résultat de test positif.

Lorsque vous devez consulter un médecin:

  • le nez qui coule dure plus d'une semaine;
  • l'état de santé s'aggrave après les 3 premiers jours de maladie;
  • une histoire de sinusite de toute étiologie;
  • inquiet d'un mal de tête sévère, dans lequel les médicaments n'aident pas beaucoup;
  • la température est élevée;
  • il y a une violation de la vision ou de l'ouïe;
  • il y avait un fort gonflement du nasopharynx, un gonflement du visage, des difficultés respiratoires.

Les complications les plus redoutables que la sinusite allergique peut entraîner en cas de traitement intempestif sont l'inflammation du nerf optique, qui est lourde de détérioration et même de perte de vision, la méningite (inflammation des méninges), l'ostéomyélite (lésion purulente des os du crâne).

Par conséquent, il est inacceptable de retarder la visite chez le médecin. La chirurgie est également nécessaire si des polypes sont trouvés dans le nez.

Traitement

Tout d'abord, vous devez protéger le patient de l'exposition à l'allergène. Mais ce n'est pas toujours possible. Ensuite, le médecin prescrit des médicaments qui éliminent les symptômes négatifs. Le traitement est plus facile chez les adultes que chez les enfants. La liste des médicaments autorisés pour les enfants, en particulier les jeunes enfants, est limitée et la santé peut se détériorer rapidement. De plus, les bébés ne savent toujours pas comment se moucher et lorsque les adultes effectuent une procédure hygiénique pour eux, un nettoyage complet n'est toujours pas réalisé..

Thérapie médicamenteuse

Le médecin peut prescrire:

  1. Antihistaminiques - Loratadin, Fenistil, Diazolin, Suprastin, Zyrtec, Levocetirizine, Erius, Tsetrin, Tavegil, etc..
  2. Médicaments vasoconstricteurs - Nazivin, Otrivin, Azelastine, Opatanol, Naphtizin, etc..
  3. Glucocorticostéroïdes en cas de complications sévères - Hydrocortisone, Flixotide, Afloderm, Prednisolone, etc..
  4. Pour éliminer l'infection - médicaments antiviraux, antibactériens, antifongiques.
  5. Gouttes oculaires - Azelastine, Cromohexal, Ketotifen, Allergodil, etc..

Physiothérapie

Les méthodes de physiothérapie peuvent être utilisées pendant la rémission.

  • darsonvalisation;
  • bains médicinaux;
  • thérapie par ultrasons;
  • électrophorèse.

Régime

Si un produit alimentaire est un allergène, il doit être retiré de l'alimentation. Mais même si la cause de la maladie n'est pas une allergie alimentaire, vous devez adhérer aux principes d'une alimentation saine. Ils sont bien connus - mangez des aliments moins gras, féculents, sucrés et épicés et évitez la restauration rapide. Il faut également réduire la consommation de lait et de produits laitiers: ils augmentent la sécrétion de mucus.

C'est un traitement efficace contre les allergies. Le patient reçoit périodiquement une injection à une dose minimale d'un allergène auquel il existe une intolérance. Il y a une adaptation progressive du corps à celui-ci et une diminution de la sensibilité. Pour obtenir un résultat positif notable, vous devez être traité pendant une longue période (plusieurs années).

Méthodes traditionnelles

Ils peuvent améliorer l'efficacité du traitement médicamenteux. Mais ils doivent être utilisés, après avoir consulté un médecin, car des réactions allergiques supplémentaires et une détérioration du bien-être sont possibles

  1. L'inhalation de vapeur est efficace. Vous pouvez ajouter 1 cuillère à café d'eau bouillante. infusion de propolis, quelques gouttes d'huile de sapin ou une miette de baume "Zvezdochka" et 1 c. un soda.
  2. Soulage l'inflammation du jus de cyclamen. Vous devez verser 2 gouttes dans chaque narine. Ils utilisent également des gouttes d'huile de menthol, de l'huile de rose musquée ou de l'huile d'argousier, du jus d'aloès, du Kalanchoe.
  3. Rincer le nez avec de l'eau minérale, de l'eau additionnée de sel de mer, du thé vert, des extraits de camomille, de calendula, de feuilles de cassis.
  4. 20 g de racine de gingembre versez 200 ml d'eau bouillante. Insister pendant une demi-heure, ajouter une cuillerée de miel et boire comme du thé ordinaire.
  5. Faites un bain de pieds avec de la moutarde sèche. Après la procédure, les pieds doivent être rincés, essuyés et mis sur des chaussettes serrées.
  6. Humidifiez un chiffon en laine avec une solution saline à 10% et appliquez sur le front en le fixant avec une serviette éponge.
  7. Faire bouillir les œufs durs et appliquer chaud sur les sinus. Conserver jusqu'à ce que les œufs refroidissent complètement.
  8. Vous pouvez utiliser du turunda - des tampons dans le nez, humidifiés avec un composé spécial. Par exemple, hachez l'ail, enveloppez le gruau dans une étamine et insérez-le dans l'un, puis dans l'autre narine pendant 7 à 8 minutes. Ensuite, faites cuire la turunda fraîche et laissez reposer 3 minutes.
  9. Mâchez des perles de miel tous les jours (couvercles en nid d'abeille scellés à la cire).

La prévention

Les conseils suivants aideront à éviter les pathologies désagréables:

  1. Respectez les règles d'hygiène personnelle: ne touchez pas votre visage avec les mains sales, n'utilisez que des écharpes individuelles propres, rincez-vous périodiquement le nez.
  2. Traitez les rhumes à temps.
  3. Ne prenez pas d'alcool: cela provoque un gonflement et ils peuvent être dangereux dans le contexte de la sinusite.
  4. Il est conseillé d'arrêter de fumer au moins pendant la durée du traitement.

La rhinosinusite allergique est une pathologie bien traitable. L'essentiel est de ne pas retarder et de contacter des spécialistes en temps opportun.

Articles À Propos Pharyngite