Principal Symptômes

Vaccination DTC ou Pentaxim. Calendrier de vaccination. Prévention de la diphtérie, de la coqueluche, du tétanos

Parmi le grand nombre de questions sur les vaccinations, ce n'est pas la dernière place qui est occupée par les questions sur le vaccin DTC. Quel est le meilleur: la vaccination avec DTC ou Pentaxim, quel est le calendrier de vaccination. Dois-je me faire vacciner??

L'OMS recommande la vaccination DTC (selon l'assurance médicale obligatoire) pour la prévention de maladies dangereuses telles que la coqueluche, la diphtérie et le tétanos.

DPT, Pentaxim, Infanrix - quels sont ces mots terribles

Le DPT est un vaccin adsorbé de production nationale pour la prévention de la coqueluche, de la diphtérie et du tétanos.

Composition: diphtérie et anatoxine tétanique, ainsi que la coqueluche tuée.

Confère une immunité intense à la coqueluche, car il contient toute la cellule du microbe de la coqueluche. Le corps développe une immunité contre toutes les maladies.

Pays d'origine: Russie.

Ce vaccin est peu coûteux et abordable.

En raison de la présence du microbe de la coqueluche, il a des réactions post-vaccination prononcées.

La vaccination DTC est effectuée pour les enfants de moins de quatre ans.

Avant la vaccination, le bébé doit être examiné par un pédiatre, un neurologue. Et doit également passer un test sanguin et urinaire.

La vaccination DTC se fait, à partir de trois mois, trois fois, l'intervalle entre les vaccinations est d'un mois et demi en l'absence de contre-indications (3, 4,5 et 6 mois). A partir de 18 mois, une seule revaccination est réalisée. Fait jusqu'à 3 ans 11 mois 29 jours.

Si la vaccination DTC n'a pas été effectuée avant cet âge, elle est réalisée avec l'anatoxine ADS à l'âge de 4 à 6 ans ou l'anatoxine ADS-M, à partir de 6 ans et plus (ces vaccins ne protègent pas contre la coqueluche).

Le DTC n'est pas fait pour les maladies suivantes:

  • maladies progressives du système nerveux;
  • convulsions afébriles;
  • réactions (augmentation de la température de plus de 40 degrés, œdème et hyperémie au site d'injection de plus de 8 cm de diamètre) après de précédents vaccins DTC, hépatite B.

Pentaxim (France)

Pentaxim est très populaire parmi les parents, car il est plus facile à transporter..
Le vaccin Pentaxim est un vaccin contre 5 infections: diphtérie, coqueluche, tétanos, poliomyélite, hémophilus influenza.

Contrairement au DTC, il a des réactions post-vaccination moins prononcées en raison de la présence de fragments du microbe de la coqueluche.

La vaccination des enfants avec ce vaccin peut être effectuée jusqu'à six ans.

La vaccination commence à 3 mois trois fois (3, 4,5 et 6 mois). La revaccination est effectuée une fois tous les 18 mois.

Si les deux premières doses ont été administrées avec Pentaxim, la troisième dose peut être administrée avec DPT ou Pentaxim.

Le vaccin Pentaxim est cher et n'est pas toujours disponible. Réalisé selon le calendrier national de l'ICM pour les enfants à risque.

Le groupe à risque comprend les enfants:

  • de grossesses multiples;
  • prématuré;
  • après le terme;
  • ayant un poids de naissance inférieur à 2,8 kg;
  • surpoids à la naissance supérieur à 4 kg;
  • ayant des troubles du système cardiovasculaire;
  • avoir des maladies chroniques sévères.

Le déroulement des vaccinations et revaccinations avec les vaccins Infanrix et Infanrix-hexa (Grande-Bretagne) est le même qu'avec le vaccin Pentaxim. L'intervalle entre les injections doit être d'au moins un mois. Ces vaccins ne conviennent pas aux enfants de plus de 36 mois..

Adacel (Canada) - un vaccin adsorbé combiné pour la prévention de la diphtérie, du tétanos et de la coqueluche. Il est utilisé pour la revaccination à l'âge de 4 à 64 ans.

Vaccin contre la diphtérie

L'agent causal de la diphtérie est le bacille de la diphtérie, qui, dans le processus d'activité vitale, forme un poison - une toxine. La toxine affecte le corps, contribuant au développement de maladies.

Lors de la vaccination, une toxine affaiblie est introduite dans le corps. En réponse à l'introduction d'une toxine, le corps produit des anticorps anti-toxiques.

À la suite de la vaccination, lorsque les toxines du microbe rentrent dans le corps de l'enfant vacciné, les défenses de l'organisme neutralisent les toxines.

L'anatoxine contre la diphtérie a été développée pour la première fois en 1923 par le biologiste français Gaston Ramon.

L'anatoxine (anatoxine) est un médicament composé de toxines qui n'ont pas de propriétés toxiques prononcées, mais qui ont la capacité d'induire la production d'anticorps contre la toxine d'origine.

La vaccination contre la diphtérie ne s'est généralisée qu'en 1974.

Avant l'avènement du vaccin, le nombre de décès dus à cette infection chez les patients diphtériques atteignait 60%.

Actuellement, les taux de mortalité sont tombés à 10%.

Exemples d'efficacité de la vaccination contre la diphtérie (tirés du livre de E.O. Komarovsky):

  • en 1921, environ 207 000 personnes sont tombées malades de la diphtérie aux États-Unis;
  • en 1995, 0 personne est tombée malade de la diphtérie aux États-Unis;
  • en URSS, de 1955 à 1976, l'incidence de la diphtérie a été multipliée par 987;
  • une augmentation de la morbidité due à une diminution du nombre d'augmentations vaccinées en raison de la propagande anti-vaccination.

95% des enfants vaccinés développent un niveau protecteur d'anticorps contre la diphtérie. Cependant, ils peuvent contracter la diphtérie, mais l'évolution de la maladie sera bénigne..

Le vaccin diphtérique contient de l'anatoxine diphtérique triée sur hydroxyde d'aluminium.

Le vaccin peut se présenter sous la forme d'une préparation distincte ou en association avec l'anatoxine tétanique ou d'autres vaccins (vaccin complexe).

La monopréparation est rarement utilisée, un vaccin complexe contre le tétanos, la coqueluche et la diphtérie est répandu, car il est plus efficace et plus sûr.

L'OMS conseille de commencer la vaccination à l'âge de six semaines, en respectant trois doses d'anatoxine avec un intervalle d'un mois.

En raison de l'immaturité du système immunitaire, les nourrissons sont moins susceptibles de produire des anticorps que les enfants plus âgés. Par conséquent, les doses de vaccination diffèrent selon l'âge (plus l'âge est jeune, plus la dose d'anatoxine est recommandée).

Vaccin contre la diphtérie:

AD-M-anatoxine - anatoxine diphtérique adsorbée - contient une petite quantité d'anatoxine sorbée sur de l'hydroxyde d'aluminium.

Ce vaccin est utilisé pour les vaccinations de rappel de routine à 7 et 14 ans avec un vaccin antitétanique précoce pour la prophylaxie d'urgence contre le tétanos.

Les réactions post-vaccination à ce vaccin sont très rares.

Tir de tétanos

Le bacille du tétanos (l'agent causal du tétanos) produit une neurotoxine qui affecte le système nerveux, provoquant une tension musculaire squelettique et des convulsions.

Environ 250 000 personnes meurent du tétanos chaque année.

La mortalité est d'environ 80%, jusqu'à 95% chez les nouveau-nés.

Statistiques (tirées du livre d'E.O.Komarovsky):

  • dans les pays en développement, l'incidence du tétanos est de 10 à 50 personnes pour 100 000 habitants;
  • dans les pays où la prophylaxie vaccinale est obligatoire - 0,1-0,6 pour 100 000 habitants.

La quantité de toxines qui se forment à la suite de la maladie n'est pas suffisante pour la formation d'une forte immunité. Par conséquent, après une maladie ou lors d'un diagnostic, il est nécessaire de vacciner contre le tétanos avec l'anatoxine.

Avantages du vaccin:

  • sécurité;
  • immunogénicité élevée;
  • faible réactogénicité;
  • autorisé pendant la grossesse.

Le schéma de vaccination selon l'OMS comprend trois doses d'anatoxine, qui sont administrées dans la petite enfance.

La revaccination est effectuée à 1,5 ans, 4-7 ans, 12-15 ans.

Vaccins contre le tétanos:

AC-anatoxine est une monopreparation tétanique qui contient une anatoxine purifiée sorbée sur de l'hydroxyde d'aluminium.

Il est utilisé pour l'administration d'urgence: traumatisme cutané, morsures, brûlures, gelures.

ADS-anatoxine - vaccin adsorbé sur le complexe diphtérie-tétanos, contient un mélange d'anatoxine diphtérique et tétanique, qui sont sorbés sur de l'hydroxyde d'aluminium.

Conseillé:

  • les enfants de trois mois à six ans qui ont eu la coqueluche;
  • les enfants pour lesquels la vaccination contre la coqueluche est contre-indiquée;
  • enfants âgés de 4 à 5 ans, non vaccinés auparavant contre la diphtérie et le tétanos.

ADS-M-anatoxine - analogue du vaccin ADS, mais avec une teneur réduite en anatoxine diphtérique (6 fois) et tétanique (2 fois).

Utilisé par:

  • avec des revaccinations prévues à 7 et 14 ans;
  • avec primovaccination contre la diphtérie et le tétanos pour les enfants de plus de 7 ans et les adultes;
  • avec une réaction accrue à l'introduction du DTC ou de l'anatoxine ADS.

D.T. Wax (France) - analogue du vaccin ADS.

Imovak D.T. Adulte (France) - analogue du vaccin ADS-M.

Vaccin contre la coqueluche

La coqueluche est causée par la coqueluche.

Avec la coqueluche, les voies respiratoires et le système nerveux central sont affectés. L'un des principaux signes cliniques de la coqueluche est une toux paroxystique accompagnée d'un arrêt respiratoire..

Il n'y a pas d'immunité dégénérée contre la coqueluche, la sensibilité à cette infection est d'environ 90%.

Parmi les infections respiratoires, la coqueluche était l'une des principales causes de mortalité infantile.

Le premier vaccin contre la coqueluche a été développé en 1941 aux États-Unis.

La vaccination mondiale contre la coqueluche a commencé en 1959.

Des vaccins uniques contre la coqueluche existent mais sont rarement utilisés. Le plus souvent, le vaccin contre la coqueluche est inclus dans les vaccins complexes.

L'efficacité du vaccin est élevée.

Les vaccins à cellules entières (contiennent une cellule entière tuée du microbe), malgré leur grande efficacité, sont hautement réactogènes (donnent des réactions et des complications post-vaccination). Ces cellules contiennent des antigènes qui peuvent provoquer des réactions toxiques et allergiques. Autrement dit, ce vaccin comporte le plus grand nombre de réactions post-vaccinales par rapport aux autres vaccinations du calendrier..

Aujourd'hui, de nouveaux vaccins acellulaires ont été développés qui ne contiennent que certains des composants de la coqueluche et de l'anatoxine coquelucheuse, de sorte que la réponse à leur administration est négligeable. Cependant, ces vaccins doivent être payés..

Selon l'OMS, la vaccination pour la prévention de la coqueluche est effectuée trois fois au cours de la première année de vie (3 injections intramusculaires avec un intervalle de 1 à 1,5 mois), suivies d'une revaccination en un an. L'âge optimal pour commencer la vaccination est de 6 à 12 semaines.

Les schémas de vaccination pour la prévention de la diphtérie, de la coqueluche et du tétanos sont les mêmes, c'est pourquoi des vaccins complexes ont été créés.

DPT (Russie, Ukraine) - vaccin adsorbé diphtérie-coqueluche-tétanos. Contient un composant de coqueluche à cellules entières et de l'anatoxine diphtérique et tétanique.

La plupart des parents ont peur de ce vaccin, car le plus souvent une réaction sous forme de rougeur, douleur, gonflement, fièvre survient après la vaccination par DTC en raison de la présence d'un composant cellulaire entier.

D'après le livre de E.O. Komarovsky: "à chaque nouvelle injection de DPT, la probabilité de réactions générales diminue et locale - augmente".

Le DPT peut provoquer divers types de réactions allergiques, même un choc anaphylactique (la probabilité est égale à un cas pour 100000 injections).

Dans le contexte d'une augmentation de la température due à la vaccination DTC, des convulsions fébriles peuvent être observées chez les enfants des deux premières années de vie.

L'effet du vaccin sur le système nerveux est possible, car une caractéristique de la coqueluche est une lésion du système nerveux.

Réactions vaccinales DTC:

  • convulsions afébriles (à température corporelle normale);
  • syndrome des cris aigus (les cris aigus, qui peuvent durer jusqu'à 10 heures, entraînent des troubles neurologiques);
  • le développement d'une encéphalopathie post-vaccination (cependant, il n'y a aucune preuve exacte de l'effet du DTC).

Malgré les rares complications possibles du DTC, la vaccination est nécessaire, car:

  1. dans un groupe non vacciné, la probabilité de contracter la coqueluche est de 100%;
  2. le développement de complications neurologiques est 3000 fois plus élevé après le transfert de la coqueluche qu'après la vaccination DTC.

Les vaccins à composante coquelucheuse acellulaire (AaPP) ne provoquent pratiquement aucune réaction post-vaccination, mais ont la même efficacité.

Infanrix (Grande-Bretagne) - un vaccin complexe pour la prévention de la coqueluche, de la diphtérie, du tétanos, contient des anatoxines (diphtérie et tétanos), ainsi que la composante acellulaire de la coqueluche.

Triaceluvax (Allemagne) - vaccin anticoquelucheux acellulaire avec anatoxines tétaniques et diphtériques.

D.T. Coc (France) - Vaccin complexe à cellules entières contre les anatoxines diphtérique et tétanique.

Pentaxim (France) - un vaccin complexe qui contient la composante acellulaire de la coqueluche, des anatoxines diphtérique et tétanique, ainsi que des infections hémophiles, le VPI, l'hépatite B.

Les vaccinations prophylactiques (vaccination DTC, Pentaxim) sont d'une importance primordiale dans la lutte contre des infections aussi graves que la coqueluche, le tétanos, la diphtérie. Après avoir vacciné votre enfant, il est possible d'éviter 95 à 100% des maladies ou complications des infections.

Qu'est-ce que la vaccination DTC et combien de fois (calendrier, calendrier, dates) les adultes et les enfants sont vaccinés

La vaccination DTC est l'un des premiers vaccins après l'accouchement. Même à la maternité, les nouveau-nés sont vaccinés. Cela est nécessaire pour la santé humaine et la protection contre les maladies infectieuses dangereuses..

De quoi est issu ce vaccin et comment est-il déchiffré

La coqueluche, la diphtérie et le tétanos sont dangereux avec de graves complications et un risque élevé de décès sans traitement. La vaccination DTC est une protection contre de telles maladies.

La coqueluche est une maladie infectieuse caractérisée par une violente toux persistante. Cela représente un grand danger pour les enfants, en particulier les nourrissons. Est chargé de complications telles que des dommages au système respiratoire, une pneumonie, des convulsions.

La diphtérie est une infection bactérienne qui provoque une inflammation sévère des voies respiratoires supérieures. Elle se caractérise par la formation d'épanchement fibrineux et de films spécifiques de diphtérie dans le larynx et la trachée. Ces films sont dangereux car ils bloquent les voies respiratoires et peuvent provoquer la suffocation et la mort..

Le tétanos est une maladie infectieuse dans laquelle il y a une violation de l'innervation musculaire et des convulsions.

L'infection se produit lorsqu'une infection du sol pénètre par une peau endommagée.

Le DTC, dont le décodage se traduit par un vaccin adsorbé contre la coqueluche-diphtérie-tétanos, est nécessaire aujourd'hui.

  • le composant coqueluche, qui comprend 20 milliards de corps microbiens tués concentrés dans 1 ml;
  • 30 unités d'anatoxine tétanique;
  • 10 unités d'anatoxine diphtérique;
  • conservateur "Mertiolate".

Les vaccins DTC sont de deux types:

  1. Cellulaire, qui contient des cellules entières de micro-organismes tués avec leurs anatoxines. Une telle vaccination est nécessaire pour développer votre immunité active. Il est donné aux enfants qui n'ont jamais eu ces maladies.
  2. Acellulaire, qui comprend des particules de cellules tuées de virus et de bactéries. Le but de l'introduction est de maintenir la propre immunité de l'enfant. Il est utilisé pour les enfants qui ont déjà eu une maladie infectieuse. Réintroduit à l'école pour la prévention.

Le vaccin ADS-M est utilisé pour la revaccination à l'école et à l'âge adulte. Il signifie Vaccination sans coqueluche.

Quand et combien de fois

Pour que le DTC chez les enfants aide à former une forte immunité contre les maladies, il doit être effectué correctement, en respectant un calendrier clair. Le schéma de vaccination DTC ressemble à ceci:

  1. La première vaccination DTC est prescrite à 3 mois pour l'enfant (dans certains pays - dans 2). Cette période de vaccination est due au fait que les 60 premiers jours après la naissance, son corps est toujours sous la protection des anticorps de la mère. Si la première vaccination n'a pas été administrée à un enfant de moins de 4 ans, après avoir atteint cet âge, le vaccin ADS est administré comme première vaccination.
  2. Le deuxième vaccin DTC est administré à l'âge de 4,5 mois. Étant donné que la réponse immunitaire peut être améliorée, un vaccin similaire est recommandé pour réduire le risque d'effets secondaires sur le médicament. Si l'enfant a une réaction prononcée à la première vaccination, lors de la deuxième vaccination, un médicament sans coqueluche est utilisé dans la composition. Autrement dit, l'intervalle entre les vaccinations DTC devrait être de 45 jours..
  3. Le troisième DPT est placé à 6 mois.
  4. La dernière vaccination de ce type est effectuée à 1,5 an.

La revaccination du DPT pour les enfants est effectuée pour maintenir le niveau d'anticorps requis tout au long de la vie. Pour cela, les vaccinations sont répétées toutes les quelques années. Le calendrier de vaccination détermine les conditions de vaccination suivantes: la première revaccination est effectuée à 7 ans, la prochaine fois que le DTC est administré à 14 ans. Cela garantit le schéma de vaccination optimal pour les enfants..

À l'avenir, l'ADS-M sera vacciné sans le composant coquelucheux. Le schéma PAO change quelque peu. La prochaine vaccination est effectuée à 24 ans. À l'âge adulte, l'intervalle entre les vaccinations est de 10 ans.

Dans les cas où le vaccin DTC à 3 mois n'a pas été administré pour une raison ou une autre, il peut être fait plus tard que cette période. Dans ce cas, le même calendrier de vaccination DTC est utilisé et le calendrier de vaccination est décalé de l'intervalle correspondant.

Parfois, pour une raison quelconque, le vaccin est administré pour la première fois et à 3 ans. Dans ce cas, vous devriez consulter un pédiatre.

Ce calendrier DTP est approuvé par le ministère russe de la Santé..

Vaut-il la peine de faire

Avant la vaccination des enfants, les parents reçoivent un formulaire d'accord avec la manipulation, où la rubrique «Vaccination DTC: avantages et inconvénients» est indiquée. Si un parent refuse de se faire vacciner, il est seul responsable des éventuelles conséquences de cela. En l'absence de vaccination, le risque de décès par maladies infectieuses est assez élevé.

Chez les enfants vaccinés, la possibilité d'infection est réduite à rien. Si, néanmoins, une infection se produit, l'immunité de l'enfant vacciné fera mieux face à l'infection. Dans ce cas, la maladie est plus facile, la guérison est plus rapide et le risque de complications est minime..

Bien que le vaccin lui-même puisse provoquer des effets indésirables, son efficacité l'emporte sur le danger de maladies infectieuses.

Si au moment de la période de vaccination recommandée, une poussée dentaire se produit chez le bébé, il est préférable de refuser la vaccination à ce moment. Mais vous devez toujours le faire, donc un calendrier de vaccination individuel est sélectionné.

Calendrier de vaccination DTC: quand et combien de fois sont vaccinés?

L'immunoprophylaxie de la population avec des vaccins DTC est réalisée par la plupart des pays développés. Les noms, compositions et prix des médicaments immunobiologiques utilisés varient, mais les principes de l'immunisation sont les mêmes. L'immunité persistante contre la coqueluche, la diphtérie, le tétanos ne survient pas après une seule vaccination DTC: le schéma de vaccination implique sa formation en plusieurs étapes.

En Russie, les vaccins sont effectués avec des vaccins nationaux ou importés, gratuitement (achetés par la clinique) ou sur une base payante.

Est-il inclus dans le calendrier national?

L'immunoprophylaxie des enfants contre la coqueluche, la diphtérie, le tétanos avec les vaccins DTC est réglementée par l'Ordre du Ministère de la Santé. Réalisé selon le calendrier recommandé par le Calendrier National de Vaccination, au plus près des standards de l'Europe et du monde entier.

À quel âge est-il préférable d'administrer le premier vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche?

Le moment de la vaccination est dû aux particularités du fonctionnement du système immunitaire des nourrissons. Chez les nourrissons, pendant 60 à 90 jours, le corps est protégé par des immunoglobulines héritées de la mère pendant la période prénatale à travers le placenta et avec du lait pendant l'allaitement.

Si un enfant est vacciné immédiatement après la naissance, la formation de l'immunité peut être faussée par l'influence des anticorps maternels. Il est considéré comme optimal de démarrer le cycle de vaccination DTC lorsque l'enfant atteint l'âge de trois mois..

À cette période, les anticorps maternels sont perdus, l'immunité immature du bébé n'est pas en mesure de le protéger et le cercle croissant de contacts augmente le risque d'attaques infectieuses sur le corps fragile. La vaccination DTC à ce stade aide le système immunitaire à développer une protection spécifique contre plusieurs infections dangereuses à la fois..

Calendrier de vaccination DTC

La vaccination des enfants avec le vaccin DTC n'a pas de lien rigide avec l'âge.

Le calendrier de vaccination ne définit strictement que les conditions minimales à respecter entre les vaccinations:

  • dans un cycle de vaccination en trois étapes, plus de 30 jours doivent s'écouler entre le premier et le deuxième, ainsi qu'entre le deuxième et le troisième;
  • l'intervalle de temps entre le troisième et le quatrième ne doit pas être inférieur à 12 mois.

La modification des intervalles recommandés à la hausse n'a pratiquement aucun effet sur la qualité de l'immunité formée.

Combien de fois les enfants sont-ils vaccinés avec le DTC?

Pour former et maintenir une immunité spécifique, le calendrier de vaccination recommande quatre vaccinations DTC pour les enfants:

  • trois à six mois - cycle de vaccination;
  • un an plus tard - la première revaccination.

Plus deux revaccinations à distance pour les enfants de 6 et 14 ans. Ils sont administrés avec le vaccin ADS, qui ne contient pas le composant coquelucheux..

Programme de vaccination et de revaccination

Le schéma classique de la vaccination DTC:

  • le cycle de vaccination comprend trois vaccinations: I - à trois mois, II - à quatre mois et demi, III - à six mois;
  • la première revaccination d'entretien est effectuée en un an et demi;
  • revaccinations à long terme: à 6 ans, à 14 ans, à 24 ans, puis une vaccination une fois par décennie.

En réponse aux trois premières injections du médicament immunobiologique (cycle de vaccination), le corps du nourrisson produit et accumule la quantité requise d'anticorps spécifiques.

Leur niveau n'est pas constant, diminue avec le temps et la défense s'affaiblit. Les vaccinations ultérieures (revaccinations) renforcent l'immunité déjà existante, rétablissant le niveau approprié d'anticorps. Plus l'âge de la revaccination est avancé, plus la tension immunitaire persiste et moins les vaccinations d'entretien sont nécessaires.

Combien de temps faut-il pour que le vaccin fasse effet??

L'effet du vaccin est déterminé par le moment de la formation d'une immunité spécifique.

La réponse immunitaire primaire apparaît chez chaque nourrisson en fonction des caractéristiques individuelles de l'organisme, généralement:

  • au tétanos - après la première vaccination;
  • à la diphtérie - après la seconde;
  • à la coqueluche - après le quatrième.

L'immunité primaire est instable et nécessite des administrations de vaccins supplémentaires: chaque nouvelle rencontre avec l'antigène pathogène entraîne une défense spécifique et la rend plus intense.

Que faire si les délais ne sont pas respectés?

Dans la pratique clinique, le moment classique de la vaccination DTC doit être décalé en raison de l'exposition du nourrisson aux virus, ainsi que de l'épuisement de son immunité dans un contexte de poussée dentaire. Si la raison du retard était la maladie, la vaccination est poursuivie sur recommandation du pédiatre après que les symptômes se soient atténués et que les tests se normalisent..

Si les dates recommandées par le calendrier échouent, la vaccination DTC n'est pas relancée, mais le cycle se poursuit avec la prochaine vaccination, en tenant compte de toutes les vaccinations précédemment effectuées.

Cas particuliers de vaccinations pour enfants en cas de non-respect du calendrier:

  • jusqu'à l'âge de quatre ans, la vaccination DTC commence le plus tôt possible et est effectuée selon le schéma général;
  • au début de la vaccination à l'âge de quatre à six ans, un médicament immunobiologique ADS est utilisé: la vaccination se fait à partir de deux injections à trente jours d'intervalle, puis, après 9-12 mois, la première revaccination;
  • après six ans, si le vaccin DTC n'a pas été administré auparavant, le produit biologique ADS-M est utilisé: ils sont vaccinés deux fois avec une pause de 30 jours, le vaccin renforçant est administré après 6-9 mois.

Conséquences de manquer les troisième et quatrième vaccinations

Chaque vaccination DTC subséquente maintient l'immunité du corps contre les maladies infectieuses à un niveau élevé, l'entraîne.

Sans rencontres répétées avec l'antigène, la quantité d'immunoglobulines diminue, l'immunité spécifique meurt.

Au contact d'un agent pathogène sauvage, il existe une possibilité d'infection d'un enfant avec une vaccination incomplète, un transfert de la maladie à lui sous une forme facilitée, qui peut se terminer non pas par une guérison complète, mais par un porteur à vie.

Il est possible d'évaluer l'état d'immunité spécifique en dynamique à l'aide de tests sanguins répétés pour déterminer les anticorps contre une infection spécifique.

Dois-je être vacciné pour les adultes?

Empreintes de diphtérie et d'anatoxine tétanique dans le corps du vacciné une mémoire immunitaire stable, qui permet, si nécessaire, une décennie pour produire des titres élevés d'antitoxines.

Afin de préserver les cellules de mémoire immunitaire en quantité suffisante, il est recommandé aux adultes de maintenir la défense spécifique de l'organisme tous les dix ans en fixant une dose d'anatoxine ADS-M.

Ai-je besoin de préparation pour la vaccination?

La préparation de l'enfant à la vaccination dépend en grande partie du déroulement de la période post-vaccination. Préparer un enfant au vaccin DTC à l'avance.

Trois à cinq jours avant la vaccination:

  • limiter les contacts de l'enfant, en particulier avec ceux qui ont des manifestations respiratoires;
  • mesurer la température corporelle le matin et le soir - pour les enfants de la première année de vie, les indicateurs jusqu'à 37,2 ° C sont considérés comme normaux, pour les enfants plus âgés jusqu'à 37 ° C;
  • maintenir leur routine quotidienne et leur alimentation habituelles, s'abstenir d'introduire de nouveaux produits dans l'alimentation.

Un jour ou deux avant la vaccination:

  • remettre les analyses de l'UAC, OAM;
  • consulter un neurologue;
  • sur recommandation du pédiatre, ils commencent à donner à l'enfant des antihistaminiques.

Le jour de la vaccination pour un examen préventif, un pédiatre est visité qui:

  • recueille l'anamnèse du mois précédent: quels changements dans l'état de l'enfant ont été notés par les parents, s'il était malade, s'il était en contact avec des patients infectieux;
  • décrypte les résultats de l'analyse;
  • mesure la température corporelle;
  • examine le pharynx et écoute les poumons;
  • parle des caractéristiques de la vaccination et des règles d'organisation de la période post-vaccination.

Vidéos connexes

À propos du vaccin DTC à l'école du Dr Komarovsky:

La vaccination DTC renforce l'immunité qui protège efficacement le bébé des infections mortelles. En même temps, étant le plus réactogène de tous, il provoque également un grand nombre de manifestations post-vaccinales prononcées. Le choix - d'exposer l'enfant au risque de contracter des infections dangereuses ou au risque d'une réaction vaccinale grave - appartient aux parents.

Vaccination DTC: transcription, types de vaccins et composition, calendrier de vaccination, revaccination et effets secondaires

8 septembre 2019

  • Décodage de la vaccination DTC
  • Vaccins DTC
  • Composition du vaccin DTC
  • Combien de temps le vaccin DTC agit-il?
  • Quel vaccin DTC choisir
  • Analogues de la vaccination DTC
    • Vaccin Pentaxim
    • Vaccin Bubo-Kok
    • Vaccin Adasel au lieu de tous les DPT
  • Calendrier de vaccination DTC
  • Revaccination du DPT
  • Effets secondaires de la vaccination DTC
    • Complications après la vaccination DTC
    • Réaction au vaccin DTC chez les enfants
    • Réponse au vaccin DTC chez l'adulte
    • Pourquoi la vaccination DTC est dangereuse
  • Se préparer à la vaccination DTC
  • Contre-indications au DPT chez les enfants
  • Se faire vacciner avec le DPT
    • S'il faut vacciner un enfant avec le DTC
  • Préparations après la vaccination DTC
  • Production

Grâce au travail de grands médecins, les gens ont reçu des médicaments qui les protègent des maladies dangereuses. La diphtérie, la coqueluche, le tétanos sont les noms d'infections et de virus qui peuvent détruire le corps de la personne la plus forte s'il n'y a pas d'anticorps dans son corps. Pour cela, un vaccin a été créé qui a sauvé des millions de personnes de la mort. Quel est ce médicament DTC vaccination, le décodage et les effets secondaires dont nous devons étudier.

Depuis la création du premier vaccin, l'humanité a été en mesure de se protéger contre des maladies infectieuses virales très dangereuses. La vaccination DTC pour les enfants et les adultes est l'une des plus efficaces contre un certain nombre de maladies potentiellement mortelles.

Décodage de la vaccination DTC

Tout d'abord, vous devez savoir: qu'est-ce qu'une vaccination DTC, quel est le décodage, à partir de quoi et où elle est injectée. L'abréviation représente les premières lettres de ces mêmes maladies: Vaccination adsorbée (c'est-à-dire purifiée) à cellules entières pour empêcher le développement de la coqueluche, de la diphtérie et du tétanos. Il est créé à partir d'une suspension de cellules entières de microbes morts et d'anatoxines..

Important: le DTC est l'une des premières vaccinations, y compris la vaccination contre la polio, la tuberculose, l'hépatite et la rougeole.

L'agent est injecté par voie intramusculaire, en conséquence, le corps produit des anticorps qui forment une immunité contre ces maladies.

Vaccins DTC

Les produits pharmaceutiques modernes produisent deux types de vaccins DTC - acellulaires et cellulaires. Vaccins DTC - que sont:

  • Cellulaire - il contient des anatoxines (anatoxines), qui ont été extraites de cellules bactériennes et virales après une période de neutralisation. L'outil est capable de former une réponse immunitaire chez des personnes qui n'ont jamais eu d'infection par le vaccin. Sinon, si le patient a déjà souffert de quelque chose de la liste: coqueluche, diphtérie, tétanos, le vaccin sera inutile.
  • Acellulaire - créé sur la base de pathogènes morts d'infections faisant partie du vaccin DTC, nationaux et importés. Il est utilisé comme prophylaxie et renforcement de l'immunité chez les enfants qui ont été vaccinés immédiatement après la naissance. La revaccination est réalisée à l'adolescence (puberté).

Composition du vaccin DTC

Le vaccin DTC contient des anatoxines diphtérique et tétanique, ainsi qu'un agent pathogène inactif de la coqueluche (Bordetella pertussis). Qu'est-ce que DPT aide - nous examinerons en détail.

Vous pouvez difficilement rencontrer un adulte qui n'a pas entendu parler du vaccin. Mais de quel type de vaccination DTC s'agit-il, de quelles et quelles sont les conséquences du refus de vacciner. Sa présence vous permet d'échapper à un certain nombre des pathologies infectieuses et virales les plus dangereuses.

  • La coqueluche est une infection qui pénètre dans les canaux respiratoires d'une personne et provoque des maladies telles que l'otite moyenne purulente, la pleurésie, la pneumonie, la bronchite, la trachéite, etc..
  • Le tétanos est une maladie mortelle dont les cellules détruisent le système nerveux humain et provoquent de graves convulsions et une douleur atroce. La mort survient sans vaccination.
  • Diphtérie - un bacille de la diphtérie, qui est une toxine toxique, pénètre dans le corps. Des processus inflammatoires sévères se produisent dans l'oropharynx, le nasopharynx, impliquant les systèmes nerveux et cardiovasculaire.

Les conditions énumérées sont très difficiles pour les enfants, sans vaccination, la mortalité est menaçante. Du tétanos sans vaccination, 90% des personnes infectées meurent, de la diphtérie à 25%.

Les composants du tétanos, des sérums de coqueluche et de l'anatoxine diphtérique pénètrent dans l'organisme pendant la période d'inactivation. Le vaccin n'a pas de toxicité prononcée, stimule la production de sécrétion avec des anticorps dans le sang. Et si des agents étrangers des agents pathogènes répertoriés pénètrent dans le corps, la production de certains anticorps contre eux se produit immédiatement - phagocytose.

Les défenseurs du corps sont les interférons, les leucocytes, les phagocytes, qui absorbent et neutralisent les cellules mortes et mourantes du pathogène externe. La capacité d'identification est due à une longue période d'interaction avec les infections, qui est une défense immunitaire post-infectieuse.

Combien de temps le vaccin DTC agit-il?

La préparation complexe vous permet de vous protéger des maladies pendant 10 ans.

Quel vaccin DTC choisir

Selon les normes de l'OMS, la vaccination doit être gratuite. Cela est particulièrement vrai pour les agents pathogènes particulièrement dangereux, y compris les infections, contre lesquels le DTC est dirigé. Mais dans certains cas, lorsque les patients choisissent un médicament qui n'est pas inclus dans la liste gratuite pour la vaccination, le coût doit être payé. Le vaccin russe purifié (adsorbé) est sur un pied d'égalité avec les analogues étrangers populaires en termes de fiabilité. Mais contrairement au DPT, le vaccin importé Pentaxime ou Infanrix est plus populaire. Un analogue du DTC, un vaccin importé, est mieux toléré, n'a pas d'effets secondaires graves et est plus efficace. Cela est dû à l'absence de type importé de polysaccharides dans le vaccin DTC, qui ont «l'habitude» de renforcer les parois des cellules pathogènes, ce qui provoque des réactions aggravées dans le corps du bébé.

Analogues de la vaccination DTC

Vaccin Pentaxim

Le plus souvent, les parents acceptent d'être vaccinés avec du pentaxime - le vaccin DTC français ou adacel. Ces analogues du DTC domestique, en plus des composants de la diphtérie, du tétanos et de la coqueluche, contiennent des agents morts de la poliomyélite et de l'hémophilie. Autrement dit, le produit contient 5 composants importants pour la protection de la santé de l'enfant. Ainsi, une réponse immunitaire aux infections mortelles se forme et vous n'êtes pas obligé d'injecter deux fois le bébé. Autre point important: le vaccin DTC importé pentaxime est un sérum anticoquelucheux qui est facilement toléré par l'organisme de l'enfant en raison de l'absence de coquille.

Important: les inconvénients incluent le fait que la température monte rarement après la vaccination DTC de type importation, ce qui rend les parents plutôt heureux. Le corps produit des antigènes en plus petites quantités et non pendant la longue période requise. Par conséquent, après une vaccination similaire, au lieu du DTC, la coqueluche peut étonnamment être tolérée par les parents aussi durement qu'en cas de maladie sans vaccination..

Coût - c'est peut-être l'absence d'analogue de la vaccination DTC. Mais étant donné qu'un vaccin payant est nécessaire une fois tous les dix ans, vous pouvez dépenser de l'argent.

Vaccin Bubo-Kok

Il existe un autre médicament - le DTC et l'hépatite dans un seul vaccin, le nom Bubo-Kok. C'est une suspension liquide pour administration intramusculaire.

Vaccin Adasel au lieu de tous les DPT

L'un des meilleurs médicaments pour la prévention des maladies dangereuses avec une efficacité allant jusqu'à 100% est la vaccination conjointe du DTC et de la polio, mise au point par des scientifiques canadiens, tant pour les enfants que pour les adultes. Le médicament est bien toléré et est également utilisé pour la revaccination. Le schéma d'application est une administration unique aux personnes de 4 à 64 ans, la prochaine vaccination seulement après 10 ans.

Calendrier de vaccination DTC

Il est important de connaître le calendrier selon lequel la vaccination DTC est administrée: lorsqu'elle est administrée aux enfants, le moment de la vaccination. Où le vaccin est placé - l'injection se fait par injection dans le muscle deltoïde ou fessier. Mais les experts modernes disent que les injections dans les fesses peuvent pénétrer dans le tronc nerveux situé anormalement. Par conséquent, il est de plus en plus recommandé de faire le DTC selon le calendrier de vaccination dans la partie avant externe de la cuisse, le muscle de l'épaule (deltoïde). Pour les adultes, le vaccin est placé dans la zone de la cuisse et de l'épaule, et en présence de gros amas graisseux dans cette partie, dans la zone sous l'omoplate.

  • la première vaccination DTC - à 3 mois;
  • la deuxième vaccination - à l'âge de 4, 6 mois ou 1,5 ans;
  • la troisième vaccination DTC - 6 ans, puis à 14 ans, et donc tous les 10 ans.

Beaucoup de gens croient à tort qu'après la vaccination à l'adolescence, il n'est plus nécessaire de recourir au sérum.

Revaccination du DPT

De nombreux adultes ne connaissent pas le moment de la revaccination du vaccin DTC - quand il est administré. Il convient de noter que dans toutes les institutions médicales publiques, cela se fait gratuitement, selon le calendrier et selon la technique éprouvée d'administration des vaccins. Pour ceux qui ont reçu le complexe dans l'enfance, une revaccination planifiée est effectuée à l'âge de 26 ans avec une nouvelle vaccination tous les 10 ans. Si la vaccination a été oubliée pour une raison quelconque dans l'enfance, une triple dose est administrée, en respectant l'intervalle entre les vaccinations DTC: la première, puis la seconde un mois plus tard et la troisième après 6 mois.

Selon les normes généralement acceptées de l'OMS, la première vaccination est administrée entre 3 et 11 mois de la vie d'un enfant. Le médicament agit pendant 10 ans et la prochaine vaccination DTC - revaccination, devrait avoir lieu à l'adolescence. Et ainsi de suite, tous les 10 ans, vous devez «renouveler» le vaccin. Dans le même temps, le complexe ADS est utilisé pour consolider l'effet.

Effets secondaires de la vaccination DTC

Complications après la vaccination DTC

Tout vaccin contient du sérum, des cellules mortes d'infections et un virus. Pour cette raison, le corps sera nécessairement attaqué par des microbactéries même mortes. Il n'y a pas un seul médicament au monde qui n'entraîne pas d'effets secondaires, de complications, même mineures.

Les complications sont normales, bien pires si elles n'existent pas du tout ou si elles sont trop difficiles à tolérer pour le corps. Par conséquent, les parents doivent tout savoir sur le vaccin DTC, comment le médicament est toléré et que faire en cas de complications.

Réaction au vaccin DTC chez les enfants

Le DTC est un type de vaccin sévère. Au cours des 2-3 premiers jours, une douleur et une irritation surviennent au site d'injection. La température monte à 37-40 degrés. Pour minimiser la réaction, l'enfant reçoit du zodac avant la vaccination. Une injection peut provoquer un scellement et atteindre un diamètre allant jusqu'à 8 cm. Si les indicateurs sont plus larges, consultez immédiatement un médecin. Cette condition peut durer plusieurs jours. En outre, la réaction peut ajouter:

  • malaise;
  • perte d'appétit;
  • apathie;
  • la diarrhée;
  • vomissement;
  • somnolence;
  • la faiblesse.

Combien de temps dure la température après la vaccination DTC est la question la plus fréquente. Elle ne devrait pas déranger plus de 3-4 jours. Si la température dépasse 38,6 degrés, il y a un fait de réaction sévère. Faible - jusqu'à 37,5 degrés, moyen jusqu'à 38,5 degrés.

Après la vaccination DTC dans la cuisse, des douleurs et une boiterie peuvent survenir, l'enfant ne marche pas. Pour cette raison, les médecins administrent plus souvent des injections aux enfants dans la région des épaules. Les effets secondaires et les complications ne dépendent pas du nombre de vaccinations administrées. Mais à mesure que la fréquence augmente, une réaction à la vaccination DTC chez les enfants est possible sous la forme d'une réponse allergique, le plus souvent au point d'injection. Le facteur peut être une prédisposition héréditaire aux allergies.

Il n'y a pas de vaccins, y compris la vaccination DTC, qui n'entraînent pas de complications chez les enfants ou les adultes. Dans de rares cas, des conséquences sont possibles, mais cela ne doit pas être un obstacle à la vaccination. Il est beaucoup plus dangereux de rester sans vaccination contre les infections mortelles et les virus de la coqueluche, du tétanos, de la diphtérie.

En plus de la température et des bosses après la vaccination DTC, l'enfant peut avoir de l'anxiété et les cris stridents devraient alerter les parents. Si l'enfant pleure après une vaccination DTC pendant plusieurs heures, vous devriez consulter un médecin pour obtenir de l'aide.

Les complications comprennent également:

  • convulsions fébriles à des températures supérieures à 38 degrés;
  • crises épileptiques à des températures allant jusqu'à 38 degrés.

Réponse au vaccin DTC chez l'adulte

La vaccination d'un adulte peut également provoquer une légère augmentation de la température, des démangeaisons, un gonflement et une irritation au site d'injection. De plus, la vaccination DTC pour les adultes a les types d'effets secondaires suivants:

  • Température;
  • malaise;
  • perte d'appétit;
  • la diarrhée;
  • vomissement.

Tout dépend de la prédisposition allergique du corps, de l'état de son immunité et des maladies existantes.

Pourquoi la vaccination DTC est dangereuse

La réaction la plus dangereuse au DPT est le choc anaphylactique ou l'œdème de Quincke, les symptômes apparaissent immédiatement après l'injection ou dans les 20 à 30 minutes suivant la vaccination.

Est-il possible de marcher après la vaccination DTC est une question très importante. Pendant un certain temps, vous devez marcher à proximité des installations médicales pour fournir une aide d'urgence en cas de développement d'effets dangereux. Mais alors les médecins recommandent d'essayer de ne pas sortir dans la cour. Une explication des raisons pour lesquelles il est impossible de marcher après un vaccin DTC - la fatigue, les courants d'air, la surchauffe en fauteuil roulant peuvent réduire l'immunité et entraîner des complications plus graves.

Se préparer à la vaccination DTC

L'intensité des effets secondaires et des complications dépend de la manière dont un enfant ou un adulte sera correctement préparé au vaccin. Cela nécessite une préparation adéquate pour la vaccination DTC et le respect d'exigences simples:

  • faire tester:
  • l'enfant au moment de la vaccination doit être en parfaite santé;
  • absence de crises;
  • température normale - 36,6 degrés.

En outre, l'enfant ne doit pas avoir de maladies au stade aigu - leucémie, immunodéficience, réaction neurologique ou allergique.

Les autres règles de préparation incluent les recommandations suivantes:

  • la vaccination doit être faite à jeun;
  • n'habillez pas le bébé trop chaudement;
  • vider les intestins.

Les parents doivent emporter de l'eau bouillie tiède avec eux (exclure les jus, compotes et autres boissons sucrées).

Contre-indications au DPT chez les enfants

  • Encéphalopathie périnatale
  • Convulsions pendant la vaccination
  • Réaction allergique au médicament

Avant la vaccination, il est nécessaire de consulter non seulement un pédiatre, mais un neurologue pédiatrique, allergologue.

Se faire vacciner avec le DPT

La vaccination a à la fois des partisans et des opposants. Il faut comprendre que la vaccination obligatoire contre les maladies dangereuses est prévue par la loi, mais il y en a qui peuvent être faites à volonté. Ceux-ci incluent les vaccinations contre le cancer du col de l'utérus, le virus de la grippe, la varicelle.

Important: afin de respecter les droits de l'homme, l'État ne vous oblige pas à franchir les étapes par la force. Cependant, en l'absence de vaccinations prévues dans le calendrier, il est difficile d'organiser un enfant dans un jardin d'enfants, une école, des cercles.

Le consentement parental est requis pour vacciner un enfant. S'ils refusent les vaccinations obligatoires du calendrier, personne ne le fera. En outre, le médecin peut refuser de vacciner pendant une certaine période s'il y a des contre-indications.

L'attitude volontaire envers la vaccination est courante dans un certain nombre de pays européens. La garantie de l'attrait des citoyens pour les vaccinations est la haute qualité du médicament, la vulgarisation de la vaccination due à la sensibilisation de la population. C'est pour cette raison, même avec la vaccination facultative, que l'écrasante majorité des citoyens savent à quel âge se faire vacciner avec le DTC et se rendre dans les cliniques et se protéger, ainsi que les enfants, des maladies dangereuses. De plus, la qualité des vaccins en Europe est si élevée qu'ils sont fabriqués même avec un nez qui coule, une toux et une température basse..

S'il faut vacciner un enfant avec le DTC

Andrey Petrovich Kondrakhin, pharmacologue clinicien du FGBI «FTSTSPI» du ministère de la Santé de Russie, Ph.D..

«En réponse à la question, je vais vous parler un peu de l’histoire des vaccinations. Il était une fois l'humanité sur un tel développement de la médecine que beaucoup n'ont pas vécu jusqu'à 40 ans. Je ne parle pas de pandémies infectieuses (épidémies très fortes). L'humanité mourait en masse. Et cela était dû au fait que les médicaments antibactériens n'étaient pas encore dans l'arsenal des médecins. Et puis personne ne connaissait le concept de «micro-organismes». Comme toujours, le hasard a aidé. En France, le médecin anglais Edouard Jenner a attiré l'attention sur le fait que les laitières étaient infectées par la variole (cowpox) de vaches et, après guérison, n'ont jamais contracté la variole humaine. Et le médecin a nommé le contenu du vaccin contre les pustules (vacca-cow). Le médecin a passé 30 ans à expérimenter l'utilisation de vaccins sur des personnes en bonne santé. Pour la première fois en 1976, il a inoculé publiquement à un garçon en bonne santé le contenu de l'abcès d'une laitière infectée par la variole de la vache. Et après la vaccination, le garçon s'est avéré complètement immunisé contre la variole. Ceci est un cas d'école. Après cet incident, au niveau de l'État en Angleterre, tout le monde a commencé à se vacciner contre cette maladie mortelle..

Louis Pasteur a largement contribué au développement. Il a proposé un vaccin contre l'anthrax. Louis Pasteur est le parent du vaccin contre la rage. Il a testé le vaccin antirabique sur un garçon mordu par un chien enragé, 14 injections du vaccin ont été administrées et le garçon n'est pas tombé malade. Il a introduit la méthode d'atténuation (affaiblissement) des bactéries et virus pour la fabrication de vaccins.

Comme vous pouvez le voir dans l'histoire, les personnes qui ont reçu le vaccin sont devenues immunisées contre la maladie. Je tiens à noter qu'à cette époque, il n'y avait pas d'antibiotiques, et le génie humain était que cela permettait d'ajuster le corps pour qu'il devienne immunisé contre les infections. En raison de son immunité, qui a été développée pour l'infection et a protégé une personne pendant de nombreuses années. Il n'était même pas nécessaire d'utiliser des antibiotiques. Mais le temps passait. Il existe actuellement 30 maladies infectieuses connues qui peuvent être évitées avec des vaccins.

Aujourd'hui, en Russie, un «calendrier national de vaccination» a été élaboré. L'Etat a pris cette responsabilité de prévention des maladies infectieuses.

Alors DTP, qu'est-ce que c'est? Il s'agit d'une abréviation des lettres majuscules des substances constituantes. Vaccin adsorbé contre la diphtérie et le tétanos contre la coqueluche.

  • L'anatoxine diphtérique est une matière dérivée d'une toxine, mais elle-même n'a pas de propriétés toxiques.
  • Anatoxine tétanique. Dérivé de laboratoire d'une toxine qui infecte le corps en cas de tétanos.
  • Microbes de la coqueluche. Ce sont les vrais agents responsables de la coqueluche, mais ils sont tués et inactifs. 1 ml de vaccin DTC contient environ 20 milliards.

Si vous lisez attentivement la composition du vaccin, il s'avère que seuls les agents pathogènes de la coqueluche y existent, et le reste sont des toxines. Le fait est que ce ne sont pas les agents pathogènes qui sont dangereux pour l'enfant, mais les toxines qu'ils produisent lorsqu'ils pénètrent dans le corps de l'enfant. Le composant le plus actif du vaccin est donc la coqueluche.

Les enfants reçoivent du DPT trois fois. La première fois à l'âge de 3 mois, puis la deuxième fois à l'âge de 4,5 mois. et la troisième fois en 6 mois. S'il y a eu un retrait de la vaccination et que le premier vaccin n'a pas été administré, la vaccination commence à partir du moment actuel et dans des périodes strictes de 30 à 45 jours. La revaccination a lieu un an après la troisième (dernière injection). De plus, la revaccination est généralement effectuée, si les durées individuelles n'ont pas été décalées, à 7 ans, puis à 14 ans. Cela vous permet de maintenir un niveau élevé d'anticorps contre le tétanos et la diphtérie..

Séparément, les enfants qui ont eu la coqueluche sont vaccinés, ils ont déjà 4 ans, font ADS, sans micro-organismes coquelucheux tués.

Important! Le DTC est compatible avec toutes les vaccinations sauf le BCG.

Quant aux fabricants de vaccins, ils sont nombreux. Et les parents décident quoi vacciner (et cela doit être fait!). Vous pouvez obtenir un vaccin domestique avec lequel les mères et les pères de bébés ont été vaccinés. Vous pouvez être vacciné avec des vaccins de fabricants étrangers. Chaque vaccin a ses avantages et ses inconvénients, mais seule la vaccination est capable de régler le système immunitaire de la bonne manière..

Le médecin décide de vacciner, il examine l'enfant et décide quand vacciner, selon le calendrier national. Assurez-vous de consulter les instructions du vaccin, où le fabricant indique la méthode d'administration, les indications et les complications possibles. Par conséquent, la question "Dois-je être vacciné ou non?" les parents qui aiment leur enfant ne doivent pas rester debout. Faites et soyez sûr!

Important! Les vaccins sont particulièrement utiles pour les enfants immunodéprimés, affaiblis ou présentant des malformations congénitales, mais sous la surveillance d'un médecin et à leur propre rythme.

Enfin, un vaccin est un entraînement du système immunitaire et c'est une petite maladie. Par conséquent, le bébé peut donner une température, son humeur change, il mange mal. Mais ce n'est qu'une réaction du système immunitaire. Cela doit être vécu. Comment le médecin vous aidera-t-il? Posez-lui une question et il vous dira quoi faire. Mais l'essentiel n'est pas d'essayer de bourrer votre enfant de médicaments vous-même. ".

Préparations après la vaccination DTC

L'un des principaux effets secondaires du vaccin DTC est la réponse allergique du corps. Cela est dû au fait que la composition contient la coquille des cellules du microbe de la coqueluche et des sels d'aluminium. Pour cette raison, les médecins recommandent de donner un antihistaminique tel que le zodak, la suprastine avant la vaccination. Ils se présentent sous forme de gouttes, de comprimés, ce qui facilite leur prise. Pour les bébés plus âgés, les préparations encapsulées conviennent. Les formes sévères de réactions allergiques sont traitées avec des antihistaminiques et des vasodilatateurs sous forme d'injections.

Gonflement après la vaccination DTC - que faire? L'irritation locale sous la forme d'une réponse allergique - rougeurs, démangeaisons, gonflement, urticaire est arrêtée avec du gel, Fenistil tombe avant et après la vaccination par DTC. L'outil résiste également bien à la rhinite allergique, au rhume des foins, aux éruptions cutanées chez un enfant après la vaccination.

Après la vaccination, les enfants ont rarement une température corporelle supérieure à 38 degrés. Habituellement, sous réserve des règles, le bébé tolère bien l'injection. Par conséquent, vous n'avez pas besoin d'abattre l'indicateur. Que donner à votre enfant après la vaccination:

  • paracétamol, en observant strictement la posologie: pour 1 kilogramme - 15 mg pas plus de 4 fois par jour.
  • s'il est nécessaire d'utiliser plus de médicaments antipyrétiques, l'ibuprofène (nurofène pour enfants) est utilisé. Ici, le calcul est simple: pour 1 kilogramme de poids, 10 mg de médicament jusqu'à 3 fois en 24 heures. Pour plus de commodité, des bougies, des sirops sont présentés.

Nurofen (ibuprofène) a une propriété analgésique vive, il est donc recommandé si un enfant a mal à la jambe après la vaccination par DTC.

Production

Il est important de comprendre à quoi sert le vaccin et que la vaccination effectuée protège non seulement un enfant en particulier, un adulte, mais l’environnement dans son ensemble. À un niveau de 75 à 90% des vaccinés, il n'y a pas lieu d'avoir peur de l'infection avec des maladies dangereuses. Les vaccins ne sont pas administrés aux femmes enceintes, aux personnes dont le système immunitaire est affaibli. Et ils ne contractent pas de maladies mortelles grâce aux vaccinations effectuées entre autres.

La moindre violation des normes de l'OMS entraîne immédiatement des conséquences tragiques. Par exemple, en 2011 aux États-Unis, beaucoup n'ont pas reçu le vaccin contre la coqueluche. Ainsi, en 2012, il y avait plus de 42 mille infectés. Mais depuis 1955, il n'y a pas eu d'épidémies de cette ampleur alors qu'ils faisaient une vaccination universelle.

Grâce au développement des scientifiques, on utilise aujourd'hui des médicaments avec le moins d'effets secondaires et de complications. Chaque année, le nombre de complications post-vaccination diminue:

  • 2012 - 500 à 600 cas;
  • 2015 - 202 cas;
  • 2016 - 164.

Selon les experts, compte tenu du nombre de vaccinations dans le monde, des complications surviennent dans un cas sur 550000.

En 1998, le médecin britannique Andrew Wakefield a souligné le développement de l'autisme après la vaccination. Dans le même temps, il n'a donné que 12 exemples dans lesquels un trouble mental s'est formé après le vaccin contre la rougeole, les oreillons, la rubéole. Cela a été suivi de nombreuses études auxquelles ont participé des enfants de différents pays. Mais l'étrange théorie de Wakefield n'a pas été confirmée par des scientifiques des États-Unis, du Danemark, de Finlande, du Japon et d'Australie..

Articles À Propos Pharyngite