Principal Bronchite

Qu'est-ce que l'aphonie et comment la traiter?

L'aphonie est une maladie dans laquelle la sonorité de la parole disparaît, tandis que la capacité de chuchoter la parole demeure.

La maladie peut être traitée avec succès et facilement, mais uniquement avec un traitement opportun.

Causes de l'aphonie

Les changements vocaux qui se manifestent par une perte de voix se produisent pour de nombreuses raisons. Les plus populaires sont:

  • Infections virales ou bactériennes qui causent des maux de gorge et des cordes vocales;
  • Tumeurs de l'appareil vocal;
  • Dommages aux cordes vocales pour des raisons professionnelles, le plus souvent observés chez les enseignants, les chanteurs, les locuteurs;
  • Ingestion d'un corps étranger dans la gorge et les voies respiratoires;
  • Inhalation à long terme d'air très sec ou très froid;
  • L'action des substances toxiques;
  • Brûlures chimiques du larynx;
  • Traumatisme vocal, souvent après une intervention chirurgicale;
  • Surmenage, stress sévère, névroses.

Les symptômes de la maladie

Le signe le plus important et le plus clair de l'aphonie est la perturbation de la voix. La voix devient rauque, un enrouement et un enrouement apparaissent, son timbre change. Vous ne pouvez parler que dans un murmure. Cependant, il existe également d'autres signes de la maladie, tels que:

  1. douleur en avalant;
  2. gorge irritée;
  3. spasme des cordes vocales;
  4. toux sèche persistante.

Attention! Si des symptômes apparaissent, ne tardez pas à consulter un médecin car la perte de la voix peut être le signe d'une maladie grave..

Types d'aphonie

Il existe 4 types d'aphonie:

VueCause de l'événement
Laryngé ou vraiIl survient avec diverses maladies du larynx qui affectent l'appareil vocal. Par exemple, cancer de la gorge, cicatrices. L'amélioration se produit lorsque la cause est éliminée.
SpasmodiqueIl se produit avec un spasme des muscles de la gorge, à la suite duquel il y a un rétrécissement de la glotte. Par exemple, lorsqu'il est exposé à des produits chimiques sur la gorge ou en raison d'un traumatisme psychologique.
ParalytiqueCela se produit lorsque la fonctionnalité du nerf laryngé inférieur est altérée. Par exemple, blessure à un nerf lors d'une chirurgie thyroïdienne.
Fonctionnel ou hystériqueUne telle aphonie apparaît avec une laryngite, ainsi qu'avec des cris prolongés ou des chants forts.

Diagnostic de la maladie

Sur la base des plaintes du patient, le médecin fait une histoire et procède à un examen externe. Avec des causes physiques spécifiques, la maladie est facile à diagnostiquer et à traiter l'aphonie. En présence de raisons psychologiques, le diagnostic et le traitement sont considérablement difficiles.

En l'absence de raisons évidentes, l'examen du patient peut être réalisé par plusieurs médecins:

  1. orthophoniste;
  2. psychologue;
  3. neurologue;
  4. Médecin ORL.

Un examen complet aidera à établir la cause du trouble de l'appareil vocal.

  • Ultrason;
  • IRM;
  • CT;
  • Radiographie;
  • Biopsie.

Traitement

Le traitement thérapeutique dépend généralement des causes sous-jacentes de la maladie. En règle générale, la thérapie comprend les activités suivantes:

  • traitement de la toxicomanie - prise de médicaments;
  • l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle;
  • physiothérapie;
  • exercices de respiration;
  • mode de repos de la voix;
  • le traitement de la maladie qui a causé la perte de la voix;
  • ablation de la tumeur et cicatrisation du larynx.

Rappelles toi! La condition la plus fondamentale dans le traitement de l'aphonie est de maintenir le repos vocal. Vous ne pouvez parler que dans un murmure et le moins possible..

Il est très important de maintenir un régime spécial qui comprend les éléments suivants:

  1. exclusion absolue du régime de l'alcool, des sodas, des plats froids et chauds, ainsi que des plats épicés et aigres;
  2. boire autant de liquide chaud que possible;
  3. boire 1 œuf de poule à température ambiante par jour.

Complications de la maladie

Une maladie causée par la présence d'une autre maladie chez le patient peut entraîner une perte totale de la voix. Par exemple, si vous avez un gonflement de la gorge.

L'aphonie, qui se développe dans le contexte de maladies virales et de maladies des voies respiratoires, est très facile à traiter si toutes les exigences du médecin sont satisfaites.

La prévention

Afin d'éviter la maladie, vous devez prendre bien soin de votre voix: ne criez pas, ne parlez pas longtemps en cas de gel intense, ajustez le volume de votre voix lorsque vous parlez et chantez. Il est très important de consulter régulièrement un oto-rhino-laryngologiste, de traiter les maladies en temps opportun, de prévenir l'apparition de foyers d'infections chroniques. Les fumeurs doivent renoncer à la dépendance qui a un impact énorme sur leur voix. N'oubliez pas de renforcer votre système immunitaire en prenant des vitamines, des légumes et des fruits. Ayez une alimentation saine et équilibrée et obtenez au moins 8 heures de sommeil sain.

Dysphonie

La dysphonie est une violation de la voix, qui se manifeste par une faiblesse, un enrouement, un enrouement. Avec une perte totale de la voix, le diagnostic est «aphonie». Dans ce cas, des cliquetis apparaissent dans le discours, mais il est possible de parler à voix basse..
La dysphonie peut survenir à tout âge pour diverses raisons, a un tableau clinique prononcé, grâce auquel le diagnostic est déterminé avec assez de précision. De plus, il se prête bien à un traitement complexe..
Il existe deux formes principales de dysphonie: fonctionnelle et organique..

Dysphonie fonctionnelle

La dysphonie fonctionnelle est diagnostiquée lorsque les cordes vocales ne peuvent pas se rapprocher et qu'il n'y a pas d'inflammation. Cette condition est le plus souvent causée par des troubles neurologiques, endocriniens ou psychologiques. Il existe différents types de cette forme de maladie:

  • Dysphonie hypotonique. Le ton des cordes vocales diminue, ils ne se referment pas jusqu'au bout. La voix devient faible et rauque. Se produit souvent chez les personnes âgées en raison de changements liés à l'âge.
  • Dysphonie hypertensive. Les cordes vocales ont une tonalité accrue et sont complètement fermées. Pour cette raison, une tension constante se forme dans les muscles abdominaux et cervicaux. Des douleurs, un enrouement se développent dans le larynx, le patient ressent toujours le désir de tousser.
  • Hypo-hypertonique. Les caractéristiques typiques sont la relaxation vocale et la tension ligamentaire vestibulaire. La voix devient rauque et étranglée. La bouche est sèche et la respiration peut devenir inégale.
  • Dysphonie spasmodique. Il se forme à la suite d'un traumatisme psychologique résultant d'une surcharge prolongée des muscles impliqués dans l'inhalation et la production sonore. La parole est illisible, des frissons, un enrouement, une distorsion et des sons flous apparaissent. Cette forme peut se développer en parallèle avec d'autres maladies dans lesquelles une tension musculaire excessive est observée..
  • Psychogène. Apparaît après un stress à long terme de type psychologique ou émotionnel, tel que le stress ou la dépression, la peur. La voix est rauque, l'état émotionnel est instable.
  • Mutationnel. Formé chez les adolescents pendant la puberté, en raison de troubles mentaux chez les adultes. Il y a un changement de voix depuis longtemps avec un ton qui change de manière incontrôlable.

Dysphonie organique

Elle est causée par une inflammation du larynx. Se produit souvent avec des blessures ou des défauts dans le développement des ligaments vocaux.
Avec cette forme de dysphonie, la lumière du larynx diminue et la voix change. La dysphonie organique est à court terme, la dysphonie fonctionnelle est à long terme.

Causes de la dysphonie

Pour la forme fonctionnelle de la dysphonie, les raisons suivantes sont distinguées:

  • Troubles du système endocrinien après une maladie, la prise de stéroïdes anabolisants ou de médicaments hormonaux;
  • Charge constante sur l'appareil vocal. Observé par des chanteurs, des professeurs, des orateurs, etc.
  • Manque de vitamines dans le corps, syndrome asthénique;
  • Spasme laryngé, etc..

La dysphonie organique peut résulter de:

  • Fente entre la lèvre et le palais. Un retard dans le développement de la parole chez un enfant sera l'une des conséquences d'une telle pathologie;
  • Anomalies vasculaires. Une masse de vaisseaux sanguins se forme dans le larynx en raison de perturbations de l'embryogenèse;
  • Sous-développement ou absence totale des cordes vocales. Les tentatives de l'enfant d'émettre des sons sont similaires à la dyspnée dans l'asthme;
  • Rétrécissement de la lumière laryngée. La raison en est des processus tumoraux ou un œdème allergique;
  • L'une des maladies infectieuses;
  • Chirurgie du corps étranger ou du larynx;
  • Changements dans la structure du cou.

Traitement (correction) de la dysphonie

Le diagnostic et le traitement de la dysphonie concernent principalement le médecin ORL (phoniatre). Les méthodes de traitement de la pathologie dépendent des raisons qui l'ont provoquée. C'est pourquoi un historique complet est d'abord collecté:

  • Ce qui inquiète le patient. Fatigue de la voix, enrouement, douleur, sécheresse;
  • Combien de temps durent ces symptômes;
  • Facteurs pouvant déclencher la maladie. Tension constante de la voix, hurlements (par exemple au travail), etc.
  • La présence de maladies, infections, adolescence et troubles hormonaux.

En outre, des examens spéciaux de la voix sont effectués: stroboscopie, laryngoscopie, électromyographie et autres. Le patient fait un test sanguin. Si nécessaire, effectuer une culture bactérienne du nasopharynx, une biopsie, une trachéoscopie.
Après avoir établi un diagnostic précis et identifié la cause de la dysphonie, un traitement complexe est prescrit, qui comprend des médicaments, des exercices spéciaux, en cas de formes complexes - intervention chirurgicale.
Un phoniatre et un phonopédiste (enseignant-défectologue) sont impliqués dans la correction de la dysphonie. La correction est souvent complexe lorsque des moyens médicaux et non médicaux sont utilisés, tels que des exercices phonopédiques et des exercices de respiration spéciaux.
Les médicaments prescrits pour la dysphonie sont divisés en général et local. Ils sont sélectionnés uniquement par le médecin traitant, ne s'automédient pas - cela conduit souvent à une aggravation de la situation et à d'autres complications.
En plus des médicaments, des massages, des exercices phonopédiques ainsi que des exercices respiratoires et physiques sont utilisés. Un mode vocal doit être compilé afin de réduire la charge vocale. L'acupuncture, l'électrosleep, l'hirudothérapie sont pratiquées. Ces méthodes aident à augmenter l'endurance de la voix, à corriger l'intonation, le timbre, la gamme et à développer l'élasticité des cordes vocales..
La bonne thérapie peut restaurer la voix du patient à sa fonction et à son tonus normaux.

1 commentaire

Le diagnostic différentiel de la dysphonie chez l'enfant est strictement individuel et dépend de l'âge du patient. Les naissances prématurées et les nouveau-nés sont particulièrement à risque de dysphonie en raison d'une intubation prolongée, mais des interventions chirurgicales (correction du canal artériel) doivent également être envisagées, la possibilité de développement d'un processus intracrânien (malformation d'Arnold-Chiari, tumeur de la fosse postérieure), traumatisme à la naissance, anomalie congénitale du larynx ne doit pas être exclue ou pathologie médiastinale. Parfois, la présence de dysphonie est mise en évidence par un cri anormal de l'enfant, quand il apparaît, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste. La dysphonie chronique est assez courante chez les enfants d'âge préscolaire, ayant un impact négatif sur leur qualité de vie. La prévention de la dysphonie doit se concentrer principalement sur la réduction des lésions tissulaires de l'appareil vocal et des stratégies de soutien pour améliorer la santé vocale. Les mesures préventives comprennent: une hydratation adéquate, l'exclusion des irritants excessifs, des exercices vocaux. Évitez la déshydratation, les cris, la consommation d'alcool, la caféine, le tabagisme et la prise de médicaments qui assèchent les muqueuses. La voix peut également être affectée par le bruit de fond, la mauvaise qualité de l'air et la sécheresse. L'exposition à de grandes quantités d'irritants environnementaux ou professionnels tels que les produits chimiques, la fumée, la poussière et la saleté peut également provoquer une dysphonie.

Aphonie

L'aphonie est une condition dans laquelle une personne n'a pas de voix sonore, mais en même temps, la parole dans un murmure reste.

Comment se manifeste l'aphonie?

L'aphonie se traduit par la perte d'une voix forte et sonore. Au cours d'une conversation, une personne souffrant d'aphonie ne produit que des sons similaires à un murmure. Parfois, des inclusions cliquetantes apparaissent dans la voix. En fonction des raisons de la manifestation d'un tel symptôme, on distingue plusieurs types d'aphonie: vraie (type laryngé), paralytique, spasmodique, fonctionnelle (aphonie hystérique). En conséquence, l'une des variétés d'aphonie, une personne ne peut pas parler avec sa voix normale habituelle..

L'aphonie fonctionnelle se développe souvent après une laryngite, et les changements de voix persistent même lorsque les changements locaux ne sont plus détectés dans le larynx.

Pourquoi l'aphonie se manifeste?

Les causes de la véritable aphonie sont associées à des maladies du larynx, en raison du développement desquelles il est difficile de fermer et de faire vibrer les vraies cordes vocales. Il peut s'agir de cicatrices, de tumeurs (bénignes et malignes). L'état d'une personne atteinte de cette forme d'aphonie ne s'améliore que s'il est possible de guérir la cause qui l'a provoquée.

L'aphonie paralytique se développe à la suite d'un dysfonctionnement du nerf laryngé inférieur. Ce nerf est responsable des fonctions de la plupart des muscles internes du larynx. Le nerf laryngé inférieur peut être en état de parésie ou de paralysie due à des blessures, des interventions chirurgicales, une compression de l'anévrisme aortique, des tumeurs. En outre, la cause de l'aphonie paralytique peut être une maladie du système nerveux de la syringobulbie. Parfois, une parésie du nerf laryngé inférieur se développe sous des effets toxiques avec la grippe ou des infections virales.

Le développement de l'aphonie spastique se produit en raison d'un spasme des muscles internes du larynx, ce qui conduit également à un rétrécissement de la glotte. Cette forme d'aphonie se développe également à la suite d'une irritation de la membrane muqueuse du pharynx et du larynx avec des produits chimiques nocifs. L'aphonie spastique peut également résulter d'un traumatisme mental..

Le développement d'une aphonie fonctionnelle survient à la suite d'une laryngite, à la fois aiguë et chronique, chez les personnes atteintes de névroses. Avec l'aphonie fonctionnelle, le médecin ne détecte pas de changements pathologiques dans le larynx. Si un patient qui a une aphonie hystérique essaie de tousser ou irrite le larynx avec quelque chose, il tousse bruyamment.

L'aphonie peut être un symptôme du croup diphtérique. Dans certains cas, l'aphonie est le premier signe de tuberculose pulmonaire, anévrisme de l'aorte. C'est pourquoi, avec la manifestation de l'aphonie, une personne doit absolument consulter un médecin et passer par toutes les études qui lui sont assignées.

Comment traiter l'aphonie?

Le traitement de cette maladie dépend principalement de la cause de l'aphonie. Si le diagnostic est "vraie aphonie", le patient est retiré de la tumeur, excision des cicatrices. Il est important pendant un certain temps d'assurer un repos complet de l'appareil vocal, de pratiquer les méthodes physiothérapeutiques prescrites par le médecin.

Il est loin d'être toujours possible de guérir l'aphonie paralytique. L'état d'une personne ne s'améliore que si les raisons qui ont provoqué cette condition sont éliminées. Si nécessaire, une tumeur de l'œsophage est enlevée chirurgicalement, un traitement complexe de la grippe ou des processus inflammatoires est effectué.

Les formes spastiques et fonctionnelles d'aphonie impliquent des procédures qui renforcent le système nerveux. Les médicaments et la psychothérapie sont pratiqués. En outre, les patients se voient prescrire des exercices de respiration réguliers, des exercices phonopédiques. L'aphonie fonctionnelle chez les personnes sensibles aux névroses est difficile à guérir. Dans ce cas, il est important de convaincre le patient qu'il est capable d'une conversation forte..

Lorsque les premiers signes d'aphonie apparaissent, il est conseillé à une personne de respirer uniquement par le nez, de ne pas fatiguer sa voix, en essayant de parler le moins possible. Pendant le traitement, il est important de s'assurer d'arrêter complètement de fumer et de boire de l'alcool. Les aliments épicés et épicés doivent également être complètement exclus de l'alimentation, les assaisonnements et les épices ne doivent pas du tout être utilisés.

Il existe des méthodes folkloriques qui aident une personne à se débarrasser des manifestations de l'aphonie. Par exemple, il est recommandé d'appliquer des compresses chaudes sur le cou. Pour les compresses, vous pouvez utiliser de la vodka, de l'huile végétale. Il est également recommandé d'utiliser un mélange de jus frais de carotte, navet, pissenlit. Ce mélange doit être bu pendant toute la durée du traitement. Le jus de chou fraîchement pressé aide également à surmonter cette maladie..

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Diplômé de l'Université médicale d'État de Vinnitsa, nommé d'après M.I. Pirogov et stage à sa base.

Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et chef d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des certificats et distinctions pendant de nombreuses années et un travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

Aphonie (perte de voix). Causes, symptômes et traitement de l'aphonie

Aphonie (perte de voix) - un état de perte de sonorité de la voix, - la capacité de parler uniquement par chuchotements En fait, l'aphonie est un manque de voix.

Avec le traitement correct et opportun de l'aphonie, la voix revient à la personne en peu de temps et sa tonalité reste inchangée.

Causes de la perte de voix

Les causes de l'aphonie, c'est-à-dire perte de voix beaucoup. Considérons les plus courants:

  • rhumes qui provoquent une inflammation et une irritation du larynx et des cordes vocales (grippe, ARVI);
  • maladies inflammatoires (bronchite, pneumonie, laryngite, amygdalite);
  • panne ou surmenage de la voix (souvent observée chez les chanteurs, les professeurs, les annonceurs);
  • tumeurs de l'appareil vocal;
  • pathologies congénitales du développement du larynx;
  • irritation du larynx due à des brûlures chimiques;
  • effets toxiques, en raison desquels se développe un spasme des muscles du larynx (air pollué, fumée de tabac);
  • traumatisme de l'appareil vocal (par exemple, lors d'une opération avec introduction de tubes spéciaux dans la trachée ou les bronches sous anesthésie générale, ou lors d'une opération de la glande thyroïde);
  • pénétration d'un corps étranger dans l'appareil respiratoire et vocal;
  • stress, excitation intense, peurs;
  • respiration prolongée dans de l'air très sec ou très froid;
  • lésions du système nerveux central (par exemple, dans le contexte d'une lésion cérébrale).

Types d'aphonie

Aphonie vraie ou laryngée. Se développe avec diverses maladies du larynx, qui affectent la fermeture et la vibration correctes des cordes vocales (par exemple, avec des tumeurs du larynx).

Aphonie paralytique. Se produit lorsque la fonction du nerf laryngé inférieur, qui contrôle la plupart des muscles internes du larynx, est altérée (par exemple, une lésion du nerf laryngé à la suite d'une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde).

Aphonie spasmodique. Il se développe avec un spasme des muscles internes du larynx, entraînant un rétrécissement de la glotte (par exemple, lorsque la membrane muqueuse du pharynx et du larynx est irritée par des produits chimiques).

Aphonie fonctionnelle ou hystérique. Il survient dans le contexte d'une laryngite aiguë ou chronique, de troubles des mécanismes réflexes au niveau du cortex cérébral, de cris ou de chants forts prolongés.

Les symptômes de l'aphonie

L'aphonie n'a pas ses propres signes clairs. Les symptômes de l'aphonie peuvent indiquer des conditions médicales sous-jacentes ou des blessures qui ont causé une perte de voix.

Symptômes de l'aphonie:

- gorge irritée;
- Difficulté à avaler;
- enrouement et enrouement;
- perte de voix;
- incapacité à parler normalement (comme d'habitude);
- spasme ou paralysie des cordes vocales.

Complications de l'aphonie

Sans une attention particulière aux signes d'aphonie, vous risquez de manquer la chance de traiter rapidement une maladie grave (comme le cancer du larynx) qui a conduit à la perte de la voix. Cette situation peut conduire à une perte totale de voix sans possibilité de récupération..

Bien sûr, ici, je veux faire un amendement que si un médecin vous a donné, à vous ou à vos amis, un verdict selon lequel la voix ne peut pas être restaurée, cela ne signifie pas qu'il a raison! À tout le moins, vous pouvez vous tourner vers un autre médecin, mais si toutes vos forces sont épuisées, ne désespérez pas, tournez-vous vers le Seigneur, car pour Lui, rien n'est impossible! De plus, dans la Bible, dans le Nouveau Testament, il y a de merveilleux exemples où non seulement les muets de la naissance ont commencé à parler, mais aussi les aveugles pour voir!

Diagnostic de l'aphonie

Les méthodes suivantes sont utilisées pour diagnostiquer l'aphonie:

- examen général, analyse des antécédents médicaux;
- analyse d'un frottis de la membrane muqueuse de l'oropharynx (si l'examen révèle des signes d'infection);
- laryngoscopie.

S'il est nécessaire d'exclure une tumeur, nommez:

Traitement de l'aphonie

Le traitement de l'aphonie est prescrit par un oto-rhino-laryngologiste. Parfois, une consultation avec un neurologue ou un thérapeute peut être nécessaire.

Le traitement de l'aphonie dépend principalement de la cause de son apparition et peut inclure:

- prendre des médicaments;
- prendre la médecine traditionnelle;
- physiothérapie;
- conformité avec le reste de l'appareil vocal;
- traitement de la maladie entraînant une aphonie;
- chirurgie pour enlever une tumeur du larynx;
- ablation des cicatrices du larynx.

Règles générales pour le traitement de l'aphonie:

- ne parlez qu'à voix basse et le moins possible;
- exclure du régime froid, chaud et épicé, alcool et soda;
- buvez autant de liquide chaud que possible;
- buvez 1 œuf de poule maison par jour (après le réfrigérateur, maintenez l'œuf dans de l'eau tiède, puis utilisez-le);
- humidifier l'air (un humidificateur est idéal pour cela).

Traitement de l'aphonie avec des remèdes populaires

Avant d'utiliser des remèdes populaires pour restaurer votre voix, assurez-vous de consulter votre médecin.!

Ail. Prenez des gousses d'ail bouillies tous les jours. Faites simplement bouillir les clous de girofle jusqu'à ce qu'ils soient tendres et épicés.

Des œufs. Boire 4 cailles ou 2 œufs de poule (faits maison) par jour le matin.

Jus de chou. Prenez du jus de chou fraîchement pressé 3 fois par jour, 0,5 tasse.

Raifort au miel. Mélanger à parts égales le raifort et le gruau au miel. Prendre 1 cuillère à café toutes les heures.

Graines de lin avec pomme et miel. Prenez 1 cuillère à soupe. une cuillerée de graines de lin, 1 peau de pomme et 2 cuillères à café de miel. Versez le mélange avec 300 ml d'eau et laissez cuire 10 minutes. Boire la décoction tiède 10 minutes avant les repas 3 fois par jour.

Guimauve et lavande. Prenez 2 cuillères à soupe. cuillères à soupe de guimauve et de fleurs de lavande et versez 600 ml d'eau bouillante. Laisser reposer le produit pendant 15 à 20 minutes. Utilisez tiède comme gargarisme et buvez un peu pendant la journée.

Fenouil au lait. D'une voix rauque, prenez 10 g de fruits de fenouil, versez 1 litre de lait bouillant, laissez reposer 10 minutes, ajoutez un peu de miel. Boire très chaud et lentement 2-3 verres pendant la journée et 1 verre avant le coucher.

Mullein. Faire bouillir 30 g de fleurs de molène séchées dans 0,5 litre d'eau pendant 10 minutes et filtrer. Se gargariser à chaud.

Pommes de terre. Épluchez les pommes de terre et faites bouillir dans un peu d'eau. Égouttez l'eau, écrasez les pommes de terre et, en couvrant les pommes de terre, inspirez la vapeur avec la bouche grande ouverte et expirez avec le nez.

Jeunes pousses de framboises. 4 cuillères à soupe Cuillères de pousses de framboises séchées, versez 2 tasses d'eau et faites bouillir à feu doux pendant 15 minutes. Couvrir et envelopper le bouillon et laisser reposer 30 minutes. Passer à travers 1 couche de gaze et porter à ébullition. Mettez-vous dans une position confortable et penchez-vous sur la casserole en couvrant le dessus. Inspirez de la vapeur par la bouche, expirez par le nez.

Prévention de l'aphonie

Pour prévenir l'apparition de l'aphonie, ou au moins minimiser la possibilité de perdre votre voix, les experts recommandent de respecter les règles suivantes:

- ajustez le volume de votre voix, laissez votre voix se reposer;
- abandonner les mauvaises habitudes;
- tempérez votre corps;
- prenez des vitamines et essayez également de manger des légumes et des fruits frais;
- mangez bien et équilibré;
- ne buvez pas de boissons trop froides;
- en hiver, essayez de respirer par le nez, ne refroidissez pas trop;
- mener une vie active;
- observez votre horaire de sommeil;
- éviter les situations stressantes;
- Tenez les nettoyants et détergents ménagers hors de portée des enfants.

Dysphonie: causes et types, manifestations, traitement, prévention

La dysphonie est un concept indiquant une violation de la fonction vocale, qui se manifeste par un enrouement, un nez, une faiblesse et un enrouement. La perte totale de sonorité de la voix s'appelle aphonie. Avec muet, un discours chuchotant est conservé, il y a des moments de cliquetis de voix.

La dysphonie survient lorsque l'appareil vocal fonctionne mal. Les patients subissent un changement partiel de la hauteur, du timbre ou de la force de la voix. Cette condition pathologique survient à tout âge et répond bien au traitement. L'incapacité de parler d'une voix normale se produit pour diverses raisons. Parmi eux: rhumes, tension excessive sur les cordes vocales, stress et anxiété.

La dysphonie et l'aphonie sont des symptômes de diverses maladies somatiques et neuropsychiatriques: croup diphtérique, laryngite aiguë, catarrhe, tumeurs du larynx, névroses. Tous les patients souffrant de troubles de la parole doivent être soigneusement examinés. Le traitement de l'aphonie et de la dysphonie dépend des causes de ces affections. Une thérapie correcte et opportune assure un retour rapide de la voix avec son ton d'origine.

Classification

Par origine, la dysphonie est organique et fonctionnelle. Organique survient dans le contexte de maladies inflammatoires du larynx et fonctionnel - dans le contexte de divers changements névrotiques. Après l'extinction des processus pathologiques dans le corps, la dysphonie disparaît.

La dysphonie fonctionnelle est divisée en 3 types: hypotonique, hypertonique, hypo-hypertonique.

Classification pathogénique de la dysphonie:

  • La dysphonie mutationnelle survient chez les garçons pubertaires et se caractérise par une transition brusque de la voix d'un ton aigu à un ton grave.
  • La dysphonie psychogène est due à une forte surcharge psycho-émotionnelle.
  • La dysphonie spastique se produit avec une hyperfonction désordonnée des muscles respiratoires.

Par durée, la dysphonie est divisée en courte durée et persistante.

Types d'aphonie:

  1. L'aphonie paralytique se développe avec un dysfonctionnement du nerf laryngé inférieur, qui est blessé lors d'opérations sur les organes du cou ou est affecté par une intoxication infectieuse. La pathologie est également causée par des maladies chroniques du système nerveux - syringomyélie, syringobulbie.
  2. Une véritable aphonie survient lorsque le larynx est affecté, empêchant une bonne fermeture et une vibration suffisante des ligaments. Laryngite aiguë ou chronique, paralysie des muscles laryngés, néoplasmes - les raisons de ces changements.
  3. L'aphonie fonctionnelle est un manque de voix dû à une insuffisance fonctionnelle des muscles vocaux d'origine centrale. Le développement de la pathologie est facilité par l'influence du stress et des traumatismes mentaux sur le système nerveux labile des patients.
  4. L'aphonie spastique survient lorsque les muscles du larynx se contractent de manière spasmodique, rétrécissant la glotte. Les spasmes des muscles laryngés rendent l'écart si étroit que la voix du patient disparaît complètement.

Étiologie et pathogenèse

Les causes de la dysphonie et de l'aphonie sont divisées en deux grands groupes: congénitale et acquise.

  • La principale cause de dysphonie des cordes vocales est une malformation congénitale du larynx. Chez les patients présentant une structure perturbée du tissu cartilagineux, l'épiglotte s'affaisse, l'entrée du larynx ne se rompt pas complètement, ce qui se manifeste par une inhalation brusque et bruyante. Il s'agit du stridor dit congénital ou laryngomalacie, qui se développe au cours de l'embryogenèse après l'apparition de centres de chondrification..
  • La sténose sous-glottique congénitale du larynx est une cause fréquente de rétrécissement des voies respiratoires dans l'enfance, qui se manifeste par une dysphonie ou une aphonie. Le sous-développement complet ou partiel des cordes vocales chez les enfants s'accompagne d'essoufflement, de respiration sifflante, de toux.
  • L'angiome laryngé est une pathologie vasculaire qui est une conséquence d'un développement embryonnaire altéré des systèmes circulatoire et lymphatique. La maladie se développe sous l'influence d'agents infectieux, de lésions traumatiques, de déséquilibre hormonal pendant la période gestationnelle.

Maladies causant une dysphonie:

  1. Allergie,
  2. Inflammation de diverses parties des voies respiratoires,
  3. Néoplasmes bénins du larynx,
  4. Maladies neurologiques,
  5. État asthénique,
  6. Déséquilibre hormonal,
  7. Myasthénie grave,
  8. Maladies des organes internes au stade de la décompensation,
  9. Endocrinopathie,
  10. Maladies hématologiques,
  11. Ostéochondrose de la colonne cervicale,
  12. Traumatisme vocal,
  13. Maladies infectieuses aiguës - grippe, SRAS, amygdalite.

Facteurs provoquant la dysphonie:

  • États stressants,
  • Long silence forcé,
  • Obstruction des voies respiratoires par des corps étrangers,
  • Utilisation à long terme de stéroïdes anabolisants,
  • Facteur professionnel associé à une tension constante des cordes vocales,
  • Facteurs psychologiques,
  • Chirurgie du cou,
  • Traitement médical,
  • Voix surchargée dans une entreprise ou une pièce bruyante,
  • Caractéristiques du microclimat de la pièce - humidité, poussière, froid ou chaleur,
  • Consommation excessive de boissons alcoolisées,
  • Irritation du larynx due à des brûlures chimiques,
  • Fumeur,
  • Âge avancé,
  • Cris et cris fréquents et prolongés chez les enfants,
  • Risques professionnels - poussière ou contamination gazeuse des locaux industriels.

La dysphonie fonctionnelle conduit souvent à la formation d'une pathologie organique du larynx - laryngite atrophique. Une exposition régulière à des facteurs provoquants a généralement une issue défavorable. Diverses pathologies se développent dans la gorge - tumeurs, polypes, hématomes. Une surtension prolongée de la voix se termine souvent par une laryngite chronique, et une dépendance excessive à l'alcool contribue à une augmentation du flux sanguin vers le pharynx, à une hyperémie et à un œdème de la muqueuse laryngée..

Chez les enfants, la dysphonie se développe en raison de cris fréquents et forts, chantant dans une gamme sonore élevée. La voix des bébés devient rauque avec l'élargissement et l'inflammation des végétations adénoïdes. Une respiration nasale altérée contribue à l'entrée d'air froid et non traité dans le larynx, ce qui entraîne de fréquentes laryngites et dysphonie.

Symptômes

Chez les patients atteints de dysphonie, la voix devient rauque, son timbre ou son ton change. Les enfants développent une respiration stridor - respiration sifflante et bruyante, causée par un flux d'air turbulent dans les voies respiratoires. Stridor est un symptôme important d'une obstruction laryngée importante.

La dysphonie s'accompagne d'un enrouement constant ou intermittent et d'une fatigue de la voix. Chez les patients atteints de laryngite, la voix devient faible et rauque, une toux sèche et douloureuse se produit et la parole devient difficile. Au fur et à mesure que la tumeur grandit, la voix disparaît, il ne reste qu'un discours chuchoté. Aphonia se développe.

  1. La forme hypotonique se manifeste par une hyperémie des cordes vocales, la formation d'une glotte ovale ou triangulaire, une voix sourde, faible et rauque.
  2. Dysphonie hypertensive - spasme musculaire tonique du larynx et convergence convulsive des cordes vocales tendues, accompagnées d'enrouement et de maux de gorge.
  3. Les symptômes de la dysphonie hypo-hypertonique sont: bouche sèche, tremblement, voix vibrante, essoufflement.
  4. La dysphonie spastique est la forme la plus grave de pathologie avec un début aigu causé par un traumatisme mental et une surcharge prolongée de la voix. Il devient rauque, faible, vibrant, faux, tremblant, cassant. Les muscles à l'arrière de la tête et du cou commencent à faire mal à la suite d'un spasme constant, et le mal de gorge augmente avec la déglutition. Peu à peu, le syndrome de la douleur et l'inconfort dans la gorge deviennent insupportables et nécessitent un traitement urgent.

Si les symptômes ci-dessus sont détectés, vous devriez consulter un médecin ORL, subir un examen complet et un traitement complet..

Diagnostique

Le diagnostic d'une fonction vocale altérée consiste à interroger et à examiner le patient. Lors de la collecte de l'anamnèse, une attention particulière est accordée à la durée de la pathologie, à la présence de maladies concomitantes et aux facteurs contribuant au développement de la dysphonie.

Examen physique et instrumental:

Qu'est-ce que l'aphonie: symptômes et traitements

L'aphonie se manifeste par la perte de voix, plus précisément la perte de la sonorité de la voix. Le patient est capable de parler, mais ne peut parler que dans un murmure.

Types de maladies

En fonction de la classification de la maladie, plusieurs types d'aphonie sont distingués:

  1. vrai. Il survient en réponse à toute maladie dans laquelle les cordes vocales ne peuvent pas remplir correctement leurs fonctions;
  2. spasmodique. Il se développe sous l'influence d'un spasme des muscles du larynx, qui affectent la glotte;
  3. fonctionnel. Les principales causes de la maladie sont les maladies inflammatoires aiguës du larynx, en outre, la pathologie peut être causée par un long son fort, des cris ou une peur grave;
  4. paralytique. Se développe en raison de lésions du nerf laryngé.

Les raisons

La cause la plus courante du développement de la maladie est le rhume de la gorge, comme les infections respiratoires aiguës et les infections virales respiratoires aiguës. En outre, les blessures et les tumeurs des cordes vocales et les tumeurs des cordes vocales peuvent entraîner la maladie..

Signes de la maladie

La maladie ne se manifeste pas par des signes clairs et définis caractéristiques uniquement de ce problème. Par conséquent, si les signes suivants sont détectés, il est nécessaire de consulter un spécialiste afin de ne pas manquer une maladie plus grave. La perte de la voix présente les symptômes suivants:

  • douleur et sensations de coupure dans la gorge;
  • léger enrouement;
  • difficulté à parler;
  • raideur;
  • paralysie ou spasme des ligaments laryngés.

Traitement de la maladie

Le traitement dépend directement de la cause de la maladie. L'aphonie est traitée par un oto-rhino-laryngologiste. Le traitement peut inclure une intervention chirurgicale en cas de tumeur, de cicatrices ou d'autres changements pathologiques dans le larynx. Prendre des médicaments pour des maladies inflammatoires ou des infections bactériennes. L'utilisation de la médecine traditionnelle dans le cadre d'un traitement complexe. Exercices de respiration aux effets relaxants. L'utilisation de méthodes de physiothérapie. L'appareil vocal doit être laissé seul tout au long du traitement..

Recommandations de traitement

Le repos doit être assuré afin de ne pas tendre ou blesser les ligaments tendus et réduire la douleur. De plus, vous devez réduire votre consommation d'aliments contenant de la caféine et de la nicotine..

Pronostic de rétablissement

Dans la plupart des cas, la maladie a un bon pronostic et est complètement guérie. La voix devient la même et tous les changements se font. En cas de paralysie nerveuse ou de compression tumorale, un pronostic favorable peut être obtenu après la chirurgie.

Aphonie

L'aphonie est un trouble de la formation de la voix, dans lequel la sonorité de la parole est perdue. Le patient peut parler exclusivement dans un murmure; sous forme psychogène, les rires, la toux et les cris persistent. Sensations douloureuses possibles dans la gorge, essoufflement. Le diagnostic instrumental de l'aphonie comprend l'endoscopie du larynx (laryngoscopie, vidéotroboscopie), les tests fonctionnels - psychologiques, l'examen d'orthophonie. Le traitement est effectué avec des médicaments, de la physiothérapie, de la psychothérapie. Des cours de phonopédie sont affichés. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire.

CIM-10

  • Causes de l'aphonie
  • Pathogénèse
  • Classification
  • Les symptômes de l'aphonie
  • Complications
  • Diagnostique
  • Traitement de l'aphonie
    • Aspect médical
    • Correction phonopédique
    • Traitement psychothérapeutique
  • Prévision et prévention
  • Prix ​​des traitements

informations générales

L'aphonie, ou sans tête (du grec «a» - sans, «téléphone» - voix) est une perte complète de la capacité de phonation tout en maintenant la parole chuchotante. Les troubles de la voix en orthophonie pratique sont généralement divisés en fonctionnels et organiques. Selon divers chercheurs, l'aphonie psychogène fonctionnelle est diagnostiquée 8 à 12 fois plus souvent chez les femmes. En ce qui concerne la forme organique, les données statistiques et épidémiologiques ne sont pas présentées dans la littérature. Les deux variantes de la maladie se retrouvent chez les enfants et les adultes..

Causes de l'aphonie

Le complexe des étiofacteurs responsables des troubles de la voix est varié. L'aphonie peut être d'origine psychogène, neurogène, tumorale, infectieuse, allergique, post-traumatique. Les principaux groupes de raisons:

  • Situations psycho-traumatiques. Conduire au développement de l'aphonie psychogène. Le trouble survient généralement chez les femmes et les filles émotionnellement déséquilibrées pendant la puberté, les personnes souffrant de nervosité hystérique, de crises de panique et celles qui ont subi un stress émotionnel sévère..
  • Processus tumoraux. La perte de voix peut être causée par des papillomes, des angiomes, des kystes laryngés, des nodules chantants situés directement dans les cordes vocales. Un autre mécanisme possible de l'aphonie est associé à la compression du nerf récurrent par des tumeurs médiastinales, goitre rétrosternal géant.
  • Paralysie du larynx. Ils peuvent avoir une genèse différente, être unilatérale ou bilatérale. L'aphonie se manifeste souvent dans le contexte de la diphtérie, la dysarthrie bulbaire. Des lésions du nerf laryngé sont possibles avec des lésions du larynx, y compris lors d'interventions chirurgicales - par exemple, lors d'une thyroïdectomie.
  • Rétrécissement de la glotte. Il se développe avec une laryngite, une sténose du larynx, des corps étrangers entrant dans la trachée, un reflux laryngopharyngé. En raison d'un spasme réflexe, d'un gonflement des plis, de la présence de cicatrices ou d'obstacles mécaniques, la phonation et la respiration sont perturbées.
  • Déshydratation. En cas de déshydratation sévère avec perte d'une grande quantité de liquide, l'élasticité des cordes vocales diminue. La dysphonie et l'aphonie s'accompagnent d'une exsicose dans les entérites sévères, le choléra.

Pathogénèse

La voix apparaît dans le processus de fermeture et de vibration des cordes vocales sous l'influence du flux d'air expiré. Pour la formation de la voix, une bonne élasticité des vrais ligaments est nécessaire, la possibilité de leur fermeture complète, un tonus normal des muscles du larynx et un flux d'air suffisant. Si pendant la phonation les cordes vocales ne se touchent pas, le flux d'air sortant de la glotte produit un bruit qui est perçu par l'oreille humaine comme un murmure. Une dysphonie ou une aphonie survient.

Avec l'aphonie fonctionnelle, on note l'atonie des vraies cordes vocales, qui s'accompagne souvent d'une hypertonicité des faux plis. Dans les troubles organiques résultant d'un œdème inflammatoire, de lésions tumorales, la mobilité des plis est limitée, l'écart entre eux diminue. La paralysie et la parésie des muscles internes du larynx entraînent l'impossibilité de rétrécir et d'élargir la glotte pendant la phonation, la non-fermeture des ligaments et la perte de la capacité phonatoire.

Classification

Selon le niveau de dommage, on distingue les troubles organiques et fonctionnels de la voix. Dans ce cas, l'aphonie fonctionnelle à long terme peut devenir organique. Les deux formes peuvent être d'origine centrale ou périphérique:

  • Aphonie vraie (laryngée) - causée par des maladies du larynx et des cordes vocales (inflammation, gonflement, traumatisme).
  • Aphonie fonctionnelle - causée par une violation des mécanismes réflexes de la formation de la voix, une surcharge de l'appareil vocal.

En tenant compte du mécanisme principal du trouble phonatoire, on distingue la forme spastique (associée au spasme des muscles laryngés et de la glotte) et la forme parétique d'aphonie (causée par une lésion du nerf récurrent).

Les symptômes de l'aphonie

Pour un patient atteint d'aphonie organique, seul le chuchotement est disponible. La voix est silencieuse même avec un réflexe de toux, dans un état de réactions émotionnelles. Selon la maladie sous-jacente, il peut y avoir un mal de gorge, des difficultés à respirer, des problèmes d'étouffement et de déglutition.

La forme psychogène de l'aphonie se développe soudainement immédiatement après un événement traumatique ou le lendemain. Il n'y a pas de voix, alors que la capacité de tousser fort, de rire, de pleurer et parfois de crier fort demeure. Les patients se plaignent également d'une sensation de "sable", de "boule", "d'accumulation de mucus" dans la gorge. Une faiblesse générale, une cardialgie, des tremblements dans le corps sont possibles. Les patients ne font pas confiance aux médecins, ils exagèrent la gravité de leur maladie. La voix peut apparaître aussi soudainement qu'elle a disparu.

Complications

Le manque de phonation peut être persistant, ce qui nuit au développement de la parole et de l'apprentissage des enfants, à la communication quotidienne et à l'exécution des tâches professionnelles. Avec l'aphonie psychogène, il est possible de consolider le réflexe pathologique de la formation de la voix, ce qui conduit à la chronicité du trouble de la voix, ses rechutes fréquentes. Il y a une diminution du fond émotionnel, les patients ne croient pas à un possible résultat positif du traitement, ils deviennent déprimés.

Diagnostique

L'examen des patients atteints d'aphonie est effectué par des phoniatres et des orthophonistes. Dans la version psychogène, les psychothérapeutes sont impliqués dans le diagnostic. Des études instrumentales spéciales et des méthodes d'essai sont utilisées:

  • Laryngoscopie. L'image laryngoscopique dans diverses formes d'aphonie peut être variable. L'examen endoscopique révèle un béant ou un spasme de la glotte, une hyperémie, un gonflement des cordes vocales, la présence de néoplasmes, de corps étrangers, de cicatrices. La technique est informative pour trouver les causes de l'aphonie.
  • Vidéo stroboscopie. Il est effectué pour évaluer la mobilité des cordes vocales au moment de la livraison de la voix. Dans le cas de l'aphonie, il n'y a pas de mouvements oscillatoires des plis, une violation de leur fermeture est déterminée, la voix n'est pas reproduite.
  • Examen d'orthophonie. Le phonopédiste examine les caractéristiques qualitatives de la voix et de la respiration phonatoire. Il accorde une attention particulière au changement de voix en cas de réactions non verbales: toux, rires. L'évaluation acoustique subjective de la voix est réalisée sur une échelle de 5 points, où 5 points correspondent à l'aphonie.
  • Tests psychologiques. Requis pour les patients suspectés d'aphonie hystérique. Un certain nombre de questionnaires et de tests sont utilisés pour déterminer le psychotype de la personnalité, pour identifier les problèmes qui ont conduit à la perte de la voix.

Traitement de l'aphonie

Aspect médical

Dans de nombreux cas, la première étape vers la restauration de la voix est l'étape médicale. Avec la laryngite, l'œdème laryngé allergique, un traitement médicamenteux est effectué: perfusions endolaryngées, inhalations, antibactérien, antihistaminique, thérapie homéopathique. L'élimination des corps étrangers du larynx est réalisée sous contrôle endoscopique.

Le traitement de la paralysie du larynx dépend de leur étiologie. Peut nécessiter la nomination de médicaments nootropiques, neuroprotecteurs, vitaminiques et autres. Les méthodes de physiothérapie sont efficaces: stimulation électrique, électrophorèse médicamenteuse, acupuncture. En cas d'exicose sévère, un traitement par perfusion est indiqué.

Les processus tumoraux dans le larynx nécessitent une intervention endochirurgicale: élimination de la papillomatose, coagulation et destruction des néoplasmes, chordectomie. En cas de sténose cicatricielle, un bougiénage du larynx est réalisé, suivi d'une endoprothèse ou d'une laryngoplastie.

Correction phonopédique

Le travail d'orthophonie avec aphonie commence par la nomination d'un repos vocal complet. Dans ce contexte, des exercices d'articulation et de respiration, des massages par vibrations sont effectués. Ensuite, ils passent à la formation d'une voix douce à l'aide d'exercices de phonation. L'intensité sonore est augmentée progressivement. En parallèle, ils travaillent sur le développement de la tessiture, de la hauteur, du timbre de la voix. Dans les classes phonopédiques, des moyens techniques modernes sont utilisés: amplificateurs vocaux, simulateurs informatiques.

Traitement psychothérapeutique

Les patients atteints d'aphonie psychogène sont présentés à des séances de psychanalyse, de thérapie par suggestion. L'entraînement autogène joue un rôle important. Dans les cas graves, l'hypnothérapie est utilisée. Il nécessite également un traitement pour d'autres troubles pouvant déclencher une aphonie. Croire au succès de la restauration vocale est essentiel.

Prévision et prévention

L'évolution des troubles de la voix est étroitement liée aux causes qui les ont provoquées. L'aphonie résultant de l'inflammation disparaît d'elle-même après le traitement. Pour se débarrasser d'un trouble psychogène, il est nécessaire d'éliminer complètement le facteur psycho-traumatique, de changer d'attitude à son égard. Certaines formes d'aphonie (paralytique due à un cancer du larynx) peuvent entraîner une perte permanente de phonation.

Le travail préventif doit viser à un traitement opportun et adéquat des maladies causales. Vous devez prendre bien soin de votre voix, minimiser l'effet des facteurs pouvant causer l'aphonie (conditions stressantes, surmenage de la voix, tabagisme, etc.).

Aphonie

L'aphonie est un état de perte de sonorité de la parole, dans lequel une personne ne peut parler que dans un murmure..

  • Adultes
  • Enfants
  • Enceinte
  • Promotions
  • Symptômes
  • Formes
  • Les raisons
  • Diagnostique
  • Traitement
  • Complications et conséquences
  • La prévention

Les symptômes de l'aphonie

Les symptômes accompagnant l'aphonie peuvent être des signes de divers autres troubles, par conséquent, s'ils surviennent, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste.

  • Manque de sonorité de la voix.
  • Préservation de la parole chuchotée.
  • Enrouement.
  • Spasme des cordes vocales (contraction soudaine des muscles du larynx, entraînant une fermeture complète de la glotte, qui s'accompagne de difficultés respiratoires).
  • Gorge irritée.
  • Difficulté à avaler (se produit à la suite d'un spasme laryngé).

Formes

  • Vrai (ou aphonie du larynx) - se développe avec des maladies du larynx, qui affectent la fermeture et la vibration correctes des vraies cordes vocales (par exemple, avec des tumeurs du larynx, etc.).
  • Aphonie paralytique - se développe généralement lorsque la fonction du nerf laryngé inférieur, qui innerve («contrôle») la plupart des muscles internes du larynx (par exemple, lorsqu'il est blessé à la suite d'une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde).
  • L'aphonie spastique se produit lorsque les muscles internes du larynx spasme, rétrécissant la glotte (par exemple, irritation de la membrane muqueuse du pharynx et du larynx avec des produits chimiques caustiques).
  • Une aphonie fonctionnelle (ou hystérique) se développe, en règle générale, dans le contexte d'une laryngite aiguë ou chronique (inflammation du larynx), de violations des mécanismes réflexes au niveau du cortex cérébral, de cris (ou de chant) prolongés.

Les raisons

  • Les rhumes (tels que les virus qui causent le SRAS) provoquent une inflammation et une irritation du larynx et des cordes vocales.
  • Maladies inflammatoires du système broncho-pulmonaire (par exemple, avec bronchite sévère (inflammation des bronches) ou laryngite chronique (inflammation du larynx)).
  • Fatigue de la voix professionnelle (personnes de certaines professions, par exemple, chanteurs, professeurs, annonceurs, qui doivent constamment fatiguer leurs cordes vocales).
  • Tumeurs de l'appareil vocal.
  • Malformations congénitales du larynx (p. Ex., Membranes de la glotte).
  • Lésion de l'appareil vocal, par exemple, à la suite d'une opération (pendant l'intubation (introduction de tubes spéciaux dans la trachée ou les bronches sous anesthésie générale), des lésions du larynx sont possibles).
  • Ingestion de corps étrangers dans l'appareil respiratoire et vocal (suite à un étouffement avec de la nourriture, des médicaments (par exemple, des comprimés)).
  • Effets toxiques (par exemple, fumée de tabac, pollution de l'air). En conséquence, un spasme des muscles du larynx se développe..
  • Raisons de nature psychologique (avec excitation soudaine et forte, hystérie, attaques de peur sévère, une grande quantité d'adrénaline est libérée, la glotte se ferme, la capacité de parler est perdue).
  • Inhalation prolongée d'air très froid ou sec.
  • Violation de l'innervation du larynx et des cordes vocales (paralysie et parésie (affaiblissement de la fonction motrice) du larynx). La défaite du nerf laryngé inférieur peut être une conséquence de:
    • traumatisme (par exemple, lors d'opérations sur la glande thyroïde);
    • compression (par exemple, tumeurs des poumons, de la glande thyroïde, des organes médiastinaux, de la trachée, de l'œsophage, etc.);
    • lésions du système nerveux central (par exemple, dans le contexte d'une lésion cérébrale).

Un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste) aidera dans le traitement de la maladie

Diagnostique

  • Analyse des antécédents médicaux (lorsque les premiers changements de voix sont apparus, qui ont précédé ce fait, etc.).
  • Examen général (si, lors de l'examen de l'oropharynx et de la palpation (palpation) des ganglions lymphatiques, des signes d'une maladie infectieuse sont détectés, un frottis est prélevé sur la membrane muqueuse de l'oropharynx).
  • Examen microscopique d'un frottis pour déterminer l'agent causal du processus inflammatoire.
  • Laryngoscopie (examen du larynx avec un miroir spécial).
  • Examen échographique, IRM, tomodensitométrie et autres méthodes - afin d'exclure un processus tumoral.
  • Il est également possible de consulter un orthophoniste, un thérapeute, un neurologue.

Traitement de l'aphonie

Complications et conséquences

  • Certains types d'aphonie (par exemple, en violation de l'innervation du larynx, avec un cancer du larynx) peuvent entraîner une perte complète de la voix.
  • L'aphonie, qui se développe à la suite de rhumes et de maladies inflammatoires du système bronchopulmonaire, disparaît d'elle-même (sous réserve d'un traitement opportun et adéquat).

Prévention de l'aphonie

  • Respect de la voix: ajustez le volume de la parole, du chant, essayez de ne pas parler fort à basse température (dans le froid)
  • Visites régulières chez l'oto-rhino-laryngologiste, détection et traitement en temps opportun des maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures et inférieures.
  • Arrêter de fumer.
  • Renforcer les systèmes immunitaire et nerveux (prise de multivitamines, une nuit complète de sommeil (au moins 8 heures), etc.).

INFORMATIONS SUR LES CONNAISSANCES

Une consultation avec un médecin est requise

  • Auteurs

Pediatrics National guidelines éd. A.A. Baranova Editeur: GEOTAR-Media Année: 2009.
Orthophonie: Un manuel pour les étudiants des facultés défectologiques de pédagogie supérieure. étude. Institution Volkov L.S. 2009 année.

Que faire avec l'aphonie?

  • Choisissez un médecin ORL approprié (oto-rhino-laryngologiste)
  • Faire tester
  • Obtenez un schéma de traitement de votre médecin
  • Suivez toutes les recommandations
Articles À Propos Pharyngite