Principal Expectorations

Adénoïdes dans le nez chez l'adulte: symptômes et traitement

Ronflement pendant le sommeil, sinusite récurrente, perte auditive, maux de tête - tous ces troubles du bien-être d'un adulte peuvent indiquer un certain nombre de pathologies, dont l'adénoïdite.

Jusqu'à récemment, il était généralement admis que seuls les enfants avant l'adolescence étaient sensibles à cette maladie. Mais un examen approfondi des patients ORL par un médecin et l'utilisation de méthodes de diagnostic instrumentales ont permis d'établir que des végétations adénoïdes peuvent également être présentes chez une personne de l'âge..

Raisons de la formation de végétations adénoïdes chez un adulte

Les végétations adénoïdes sont généralement utilisées pour désigner une amygdale nasopharyngée envahie. Normalement, il est situé dans la partie supérieure du pharynx et est une accumulation de tissu lymphoïde.

La fonction principale de cette amygdale est protectrice, l'air qui pénètre dans la gorge est capturé par le tissu lymphoïde et toutes les bactéries pathogènes qu'il contient sont neutralisées.

En cas d'infection, l'amygdale renforce son travail et cela entraîne la prolifération de ses tissus, mais après récupération, elle retrouve sa taille normale.

Il est généralement admis que les végétations adénoïdes surviennent le plus souvent chez les enfants en âge de fréquenter l'école primaire. La probabilité de cette maladie est augmentée à 12-13 ans, puis à l'adolescence en raison de la restructuration du corps, le tissu lymphoïde est remplacé par le conjonctif et l'amygdale nasopharyngée s'atrophie progressivement.

Mais cela ne se produit pas toujours, ce qui détermine le développement des végétations adénoïdes chez les adultes. Auparavant, un tel diagnostic n'était pas posé en raison du fait que la structure du nasopharynx subit des changements significatifs vers l'âge d'environ 20 ans et que l'amygdale nasopharyngée ne peut pas être détectée lors d'un examen de routine. Seule l'utilisation d'un rhinoscope permet à l'oto-rhino-laryngologiste d'établir avec précision la prolifération pathologique du tissu lymphoïde.

Les végétations adénoïdes peuvent rester chez un adulte dès l'enfance, mais le plus souvent, l'hyperplasie des amygdales survient sous l'influence de:

  • Maladies à long terme de l'oropharynx de nature infectieuse et inflammatoire.
  • Rhinite allergique.
  • Troubles endocriniens. Les végétations adénoïdes sont souvent trouvées chez les patients présentant une fonction thyroïdienne réduite, l'obésité.

Des études ont montré que la maladie est plus sensible aux personnes ayant une prédisposition génétique à une augmentation de la taille du tissu amygdalien.

Comment la maladie se manifeste: les principaux symptômes

Tous les symptômes d'hyperplasie de l'amygdale nasopharyngée sont associés au fait qu'elle commence à bloquer non seulement le nasopharynx, mais également les trompes d'Eustache à proximité. Le tout premier signe à rechercher est une difficulté à respirer par le nez..

Dans le même temps, il y a également un manque d'approvisionnement en oxygène des membranes du cerveau et des tissus pulmonaires, ce qui provoque des maux de tête, une léthargie et une faiblesse. Un autre symptôme constant de la maladie est la libération de mucus purulent abondant par les voies nasales au cours du rhume..

L'adénoïdite chez l'adulte se manifeste également par une voix nasale, une toux, des troubles du sommeil et des ronflements. Les symptômes de la maladie dépendent également de l'élargissement de l'amygdale nasopharyngée..

  • Les végétations adénoïdes du premier degré chez un adulte se manifestent en retenant leur souffle uniquement la nuit. Cela est dû au fait qu'en position horizontale, le sang se précipite vers l'amygdale, tandis que sa taille augmente. Pendant la journée, il peut n'y avoir aucun symptôme inquiétant..
  • Les végétations adénoïdes du deuxième degré provoquent une détresse respiratoire notable, un écoulement nasal apparaît périodiquement, des soucis de ronflement la nuit.
  • Les végétations adénoïdes du troisième degré se manifestent par tous les symptômes de la maladie. Dans les cas avancés, la fonction auditive diminue, le langage parlé est altéré.

Un élargissement de l'amygdale pharyngée chez un adulte provoque souvent une sinusite récurrente, une sinusite frontale. Le développement d'une inflammation aiguë de l'oreille est possible. N'oubliez pas que l'amygdale enflammée est une source constante de microbes qui peuvent se propager davantage dans tout le corps et endommager le muscle cardiaque, les tissus rénaux, les articulations.

Diagnostic de la maladie

Habituellement, un adulte cherche un médecin ORL quand il a une sinusite récurrente ou un ronflement accru la nuit ne lui permet pas de dormir et réduit sa capacité à travailler. Afin d'établir la cause exacte de telles pathologies, l'oto-rhino-laryngologiste doit non seulement examiner et recueillir les plaintes de son patient, mais doit également procéder à une série d'examens..

Pour détecter les violations dans le nasopharynx, utilisez:

  • Rhinoscopie postérieure. Un miroir spécial est inséré dans la bouche du patient, permettant une bonne vue de l'arc de la gorge.
  • Radiographie. Une amygdale agrandie est visualisée dans une vue latérale du crâne.
  • Tomodensitométrie. Cette étude vous permet d'obtenir des images montrant la structure de l'amygdale palatine et des structures voisines dans une image en trois dimensions.
  • Endoscopie. Un instrument flexible avec une caméra vidéo miniature à son extrémité est inséré par le nez ou par la bouche. L'image est affichée sur le moniteur et le médecin évalue clairement l'état de l'oropharynx.

Si une tumeur maligne est suspectée, une biopsie est indiquée. Le diagnostic n'est posé que pour la totalité de tous les examens.

Caractéristiques du traitement des végétations adénoïdes chez les adultes: une liste de médicaments

La sélection du traitement pour un adulte souffrant d'hyperplasie de l'amygdale pharyngée doit être effectuée par un médecin. Avec le premier degré d'adénoïdes, la pharmacothérapie peut le plus souvent être supprimée, elle comprend:

  • Utilisation de gouttes à effet vasoconstricteur, telles que Sanorin, Nazivin. Mais il faut se rappeler qu'ils ne peuvent pas être utilisés pendant plus d'une semaine et qu'il est conseillé de ne les utiliser que lorsqu'une congestion nasale sévère perturbe le bien-être général..
  • Lavage de l'oropharynx et des voies nasales. Cette procédure élimine non seulement les microbes accumulés et le mucus inutile, mais soulage également les poches, améliore la circulation sanguine et améliore donc la fonction protectrice du tissu lymphoïde. Pour le lavage, vous pouvez utiliser à la fois des solutions pharmaceutiques et des compositions préparées vous-même.
  • L'utilisation de gouttes à effet desséchant - Protargol, Collargol. Ils sont enterrés après le lavage..
  • Irrigation de la gorge avec des sprays antiseptiques. Cela pourrait être Ingalipt, Hexoral, Orasept.
  • Thérapie antibactérienne. Les antibiotiques pour les végétations adénoïdes chez les adultes ne sont sélectionnés qu'après une culture de l'oropharynx pour déterminer la microflore et la sensibilité aux médicaments.
  • Immunité accrue. Votre médecin peut vous prescrire des médicaments spéciaux pour aider à restaurer votre système immunitaire. La résistance du corps augmente également après un cours de prise de complexes de vitamines et de minéraux.
  • Prendre des antihistaminiques. L'utilisation de médicaments pour les allergies entraîne une diminution du gonflement des amygdales et est particulièrement nécessaire pour les patients qui ont des antécédents de réactions allergiques respiratoires.

Dans le cas où la croissance des amygdales atteint 2-3 degrés, les patients se voient proposer leur retrait.

Élimination des végétations adénoïdes chez les adultes

Actuellement, il existe la possibilité d'une ablation endoscopique des amygdales, ce qui réduit le traumatisme de l'opération, minimise le développement de complications et l'apparition de rechutes de la maladie, il est plus facile à tolérer pour les humains. L'ablation des amygdales ne prend pas beaucoup de temps, elle est réalisée sous anesthésie locale.

Après le retrait des végétations adénoïdes, le patient n'est généralement pas hospitalisé plus d'une journée. Puis, dans quelques jours, il doit suivre tous les ordres du médecin. Il est nécessaire à ce moment de manger des aliments semi-liquides, de ne pas être au soleil pendant une longue période, pour éviter de surchauffer le corps. L'oto-rhino-laryngologiste prescrit souvent des médicaments pour aider à guérir la plaie.

L'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes est impossible s'il existe un processus inflammatoire aigu dans le corps humain. L'opération peut être refusée si la personne souffre de graves maladies cardiaques et sanguines. Dans d'autres cas, vous ne devez pas abandonner cette méthode de traitement, car l'opération vous permet de vous débarrasser des ronflements, des maux de tête constants et de la fatigue. Naturellement, la récupération du corps prend plusieurs semaines..

Méthodes traditionnelles pour aider à faire face aux végétations adénoïdes

Parmi les méthodes traditionnelles qui permettent de réduire la croissance de l'amygdale nasopharyngée, le lavage et l'inhalation sont populaires. Il est recommandé de se rincer le nez avec une solution de sel de mer, il est préparé à partir d'une cuillerée d'épices et d'un litre d'eau tiède. L'inhalation peut être réalisée avec des décoctions à base de plantes ou des huiles essentielles dotées de propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques.

  • L'huile de thuya aide à faire face aux végétations adénoïdes. Il a des propriétés anti-œdème et antimicrobiennes. Avec les végétations adénoïdes, il doit être instillé deux ou trois gouttes dans chaque narine le soir pendant 14 jours, puis une pause est prise pendant une semaine et le cours est répété.
  • Pour les végétations adénoïdes, la solution de momie peut être utilisée sous forme de gouttes. Deux comprimés de baume de montagne sont dilués dans un verre d'eau tiède et, après avoir insisté, deux gouttes sont instillées jusqu'à 4 fois par jour. Un tel traitement est effectué pendant deux semaines, puis après une semaine, il peut être répété..
  • L'huile d'argousier est instillée dans le nez pendant 10 jours, trois gouttes toutes les trois heures.
  • 10 morceaux de clous de girofle épicés doivent être brassés avec un verre d'eau bouillante, insistés et utilisés sous forme de gouttes ou pour laver la gorge.

Avec les végétations adénoïdes, il est nécessaire de renforcer votre immunité. L'activité physique et l'exercice quotidien, les promenades au grand air, la douche de contraste, la nutrition avec des aliments enrichis et uniquement sains y contribueront..

Méthodes de traitement des végétations adénoïdes chez les adultes

Le traitement conservateur n'est indiqué que pour le 1er degré de la maladie. Avec une hypertrophie sévère, les végétations adénoïdes sont éliminées.

L'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes chez l'adulte est appelée adénotomie. Il existe plusieurs de ses techniques, qui sont réalisées à la fois sous anesthésie générale et locale..

Les végétations adénoïdes ne sont excisées qu'au stade chronique de la maladie. Si le patient présente une exacerbation ou une inflammation aiguë, toute opération sur les amygdales est contre-indiquée.

Types d'intervention chirurgicale:

  1. Élimination classique des végétations adénoïdes à l'aide d'un couteau spécial Beckman. Il se compose d'une poignée et d'un manche avec une pointe quadrangulaire aux coins arrondis. La partie supérieure est une lame de coupe, avec laquelle les tissus élargis sont excisés. L'opération est réalisée sous anesthésie générale et dure 30 à 40 minutes. La période de rééducation dure en moyenne 10 jours.
  2. Méthode endoscopique mini-invasive permettant de guérir les végétations adénoïdes. L'intervention est réalisée à travers la cavité buccale avec des dispositifs spéciaux. Le processus est projeté sur un moniteur, ce qui vous permet d'éliminer avec précision et précision les tissus pathologiques.
  3. Application laser. Les cliniques modernes proposent un traitement au laser des végétations adénoïdes. Avantages de la nature - pas d'incisions, exclusion des saignements, période de rééducation rapide (jour).

Les mesures de rééducation après l'ablation des amygdales envahies comprennent l'utilisation de nourriture épargnée, la limitation de l'activité physique et la prescription d'un traitement symptomatique. Il est également nécessaire d'éviter l'hypothermie et le contact avec les personnes pendant une période de danger épidémiologique accru et de propagation d'infections aéroportées..

Dans les premiers stades de la maladie, des méthodes conservatrices peuvent être traitées. Ils visent à éliminer la cause d'origine, les symptômes, les pathologies concomitantes et comprennent les éléments suivants:

  • antihistaminiques;
  • antiseptiques et désinfectants;
  • antibiotiques selon les indications;
  • antipyrétique avec élévation de la température pendant les périodes d'exacerbation;
  • gouttes nasales vasoconstricteurs;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour les douleurs auriculaires;
  • sirops ou comprimés expectorants;
  • remèdes homéopathiques;
  • vitamines.

L'hypertrophie des amygdales est rare. Après la chirurgie, les végétations adénoïdes ne réapparaissent pas chez les adultes, mais il existe un risque d'infections respiratoires fréquentes. La question de savoir quelle méthode de traitement choisir est décidée par le médecin sur la base des données de diagnostic. La priorité est donnée aux techniques douces qui permettent d'éliminer les végétations adénoïdes sans affecter les tissus sains. Une référence opportune à des spécialistes aidera à éviter de graves complications à l'avenir et à maintenir la fonctionnalité normale des amygdales nasopharyngées.

Causes de l'inflammation des végétations adénoïdes

  1. Tout d'abord, il est nécessaire de noter les processus pathologiques survenant chez la mère pendant la grossesse, ainsi que la présence de blessures à la naissance qui contribuent à cette maladie..
  2. La deuxième catégorie de raisons apparaît dans le processus de développement de l'enfant, commençant par la période de maturation progressive du système immunitaire (à partir d'environ trois ans) et se terminant à l'adolescence (période d'extinction progressive des fonctions physiologiques des végétations adénoïdes et leur diminution de taille). Cette catégorie de raisons comprend toutes sortes de processus pathologiques se produisant au niveau du nasopharynx (amygdalite, laryngite, sinusite, etc.).
  3. La prédisposition allergique (diathèse lymphatique), chronique conduit à une inflammation des végétations adénoïdes, en tant que premiers organes immunitaires sur la voie de la propagation de l'infection dans tout le corps. Enflammé, les végétations adénoïdes grossissent et au fil du temps, la structure normale des tissus change. Les végétations adénoïdes se développent et ferment progressivement la lumière de la cavité nasopharyngée, avec tous les symptômes qui en découlent.

Symptômes locaux

Respiration nasale altérée

Le premier et le plus évident signe. Les végétations adénoïdes dans la gorge se développent progressivement, ce qui provoque le développement du symptôme «à la hausse». L'amygdale pharyngée au fil du temps bloque la lumière du nasopharynx, rétrécit les voies respiratoires anatomiques.

En conséquence, cela conduit à l'impossibilité totale de respirer par le nez..

La manifestation est dangereuse: l'air ambiant n'est pas destiné à une inhalation directe. Le nez agit comme une sorte de barrière. En passant par les voies respiratoires, l'air atmosphérique environnant est réchauffé, humidifié et désinfecté. À la suite de la respiration buccale, les voies se dessèchent, une toux se produit.

De plus, il existe des signes d'apnée du sommeil (interruption du processus respiratoire). L'apnée augmente le risque de mort subite, d'arrêt cardiaque et de crise cardiaque. En cas de troubles de la respiration nasale, il est recommandé de consulter un médecin et de commencer le traitement.

Le ronflement avec des végétations adénoïdes est un phénomène secondaire par rapport au rhume. Dangereux avec un risque accru de développer une apnée avec toutes les conséquences qui en découlent.

Changement de voix (timbre, couleur)

La voix devient nasillarde, "sourde". Cela est dû au chevauchement de l'amygdale pharyngée envahie des voies nasales.

Les sinus maxillaires, conçus pour agir en tant que résonateurs, cessent de remplir leurs fonctions, car l'air environnant ne les pénètre tout simplement pas. Le symptôme lui-même n'est pas dangereux, mais il apporte beaucoup de sensations inconfortables au patient: à la fois physiques et psychologiques.

La voix perd de son éclat, de sa force. Si la pharyngite «se connecte», la capacité de parler est complètement perdue.

Les végétations adénoïdes dans le nez chez les adultes sont également caractérisées par une toux. L'intensité et la nature du réflexe varient d'un cas à l'autre..

Dans les situations «classiques», une toux sèche et chatouillante est typique de la maladie. Il dure constamment, s'intensifiant le soir et la nuit. La production de crachats est complètement absente ou la quantité d'exsudat est faible.

Si la pharyngite se joint, le réflexe de la toux change. Le symptôme devient plus intrusif, une grande quantité de crachats visqueux de teinte verdâtre ou jaunâtre est séparée.

Le symptôme est conditionnellement dangereux: le fait est que la toux augmente la probabilité de développer un bronchospasme avec toutes les conséquences qui en découlent (essoufflement, suffocation).

Cependant, une gêne physique est observée dans une plus grande mesure: la toux est un phénomène douloureux. Au fil du temps conduit à des maux de tête, des maux de gorge.

Photo: Adénoïdes à travers un endoscope

Apparaissent lorsque le tissu lymphoïde est infecté. En outre, les végétations adénoïdes hypertrophiées peuvent provoquer la formation d'une amygdalite (l'angine est considérée comme sa forme particulière), qui s'accompagne d'une douleur intense dans la gorge.

Il est considéré comme un signe de sinusite secondaire (inflammation des sinus maxillaires). Elle est observée dans la grande majorité des cas. Il se caractérise par la libération d'une grande quantité d'exsudat purulent visqueux par le nez, des douleurs dans les sinus.

La sinusite est une pathologie secondaire dangereuse associée à un risque accru de développer des complications infectieuses graves, telles que la méningite, etc..

Ce symptôme de végétations adénoïdes chez l'adulte est causé par une otite moyenne secondaire (inflammation de la membrane tympanique).

L'inflammation des végétations adénoïdes chez les adultes s'accompagne souvent d'une perte auditive, car la maladie est diagnostiquée beaucoup plus tard.

Le patient annule tous les symptômes du rhume, perdant un temps précieux. Le danger du processus réside dans la possibilité d'une perte complète de la capacité d'entendre.

En cas de traitement intempestif, les végétations adénoïdes peuvent affecter la formation des os du visage - ce qu'on appelle. "Visage adénoïde"

La même manifestation peut être trouvée avec la taille géante de l'amygdale pharyngée, lorsque les végétations adénoïdes se développent littéralement dans la cavité du tube auditif.

Le soi-disant "visage adénoïde". L'expression sur son visage change, sa bouche est ouverte tout le temps. Chez les patients adultes, aucune déformation critique n'est observée, car la morsure est déjà formée.

En soi, la manifestation d'une menace pour la santé et plus encore ne porte pas la vie. Cependant, il provoque le développement d'un défaut esthétique et de problèmes psychologiques.

Traitement

Les patients avec un visage adénoïde doivent consulter un médecin ORL. Aux premier et deuxième stades de la pathologie, un traitement conservateur est indiqué, au troisième - intervention chirurgicale urgente.

Les végétations adénoïdes du premier degré sont traitées en rinçant le nez avec des médicaments à l'eau de mer: "Aquamaris", "Aqualor", ainsi qu'une solution saline ou une solution saline faible préparée à la maison.

Les végétations adénoïdes de grade 2 nécessitent une approche intégrée du traitement. Les patients reçoivent les groupes de médicaments suivants:

  • Agents antimicrobiens - antibiotiques à large spectre: macrolides, pénicillines;
  • Antibiotiques locaux - sprays "Isofra", "Polydex", "Bioparox";
  • Thérapie d'irrigation - rinçage du nez avec des solutions salines: Dolphin, Salin;
  • Gouttes vasoconstricteurs - "Nazivin", "Tizin", "Rinonorm";
  • Médicaments anti-inflammatoires locaux - gouttes "Protargol", "Sialor";
  • Antiseptiques pour rincer la gorge - "Chlorhexidine", "Miramistin";
  • Glucocorticoïdes topiques pour soulager les signes d'inflammation - Fliksonase, Tafen, Nasonex;
  • Immunomodulateurs pour renforcer l'immunité - "Bronchomunal", "Polyoxidonium", "Ismigen";
  • Immunocorrecteurs locaux - «Imudon», «IRS-19»;
  • Antihistaminiques - "Tavegil", "Tsetrin", "Zodak";
  • Vitaminothérapie - complexes de vitamines "Multi-tabs", "Vitrum", "Duovit";
  • Homéopathie - "Lymphomyosot", "Tuya-plus", "Job-baby".

Procédures de physiothérapie facilitant la respiration nasale: UHF, électrophorèse, thérapie au laser, inhalation, courants ultrasonores. Une gymnastique spéciale aidera à renforcer les muscles du visage et à corriger sa formation, au cours de laquelle l'enfant doit respirer par le nez. La chirurgie plastique est indiquée pour les personnes dont le processus de développement osseux est terminé.

Médicaments traditionnels qui complètent le traitement conservateur traditionnel des végétations adénoïdes: huile d'argousier, jus de betterave au miel, infusion de feuilles d'eucalyptus, bouillon de lait de chélidoine.

Lorsque le traitement conservateur est inefficace, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'opération est indiquée pour tous les patients avec des végétations adénoïdes de grade 3.

  1. La chirurgie endoscopique est réalisée sous anesthésie locale. L'anesthésie générale à court terme est indiquée pour le traitement des enfants jeunes et hyperactifs. À l'aide d'une caméra vidéo insérée dans le nasopharynx par la bouche, une image de croissances lymphoïdes apparaît à l'écran. Ils sont coupés et les vaisseaux sanguins sont coagulés ou congelés. Cette technique mini-invasive permet à un enfant malade de récupérer en une journée..
  2. Ablation au laser des amygdales hypertrophiées - une opération sans incisions par évaporation et destruction des végétations lymphoïdes.
  3. La méthode au plasma froid est une méthode efficace mais coûteuse. Elle est réalisée à l'aide d'un instrument chirurgical - un coblateur. Pendant l'opération, le patient ne ressent pas de douleur et d'inconfort.
  4. L'opération classique d'adénotomie est aujourd'hui extrêmement rare. Ceci est associé à un risque élevé de saignement, à une rééducation plus longue et à une récidive fréquente de la pathologie..

La période de rééducation après adénectomie est relativement courte: 2-3 jours à l'hôpital et une semaine à domicile. Les patients sont interdits de toute activité physique et de surchauffe à ce moment. Il est nécessaire d'exclure du régime les plats épicés, salés, aigres et chauds, ainsi que tous les aliments qui irritent la membrane muqueuse du pharynx.

Le pronostic de la pathologie est favorable. En l'absence de traitement en temps opportun, le développement de maladies graves des systèmes respiratoire et cardiovasculaire, l'oreille moyenne est possible.

Le type de visage adénoïde est le signe clinique d'une pathologie complexe qui apporte beaucoup de problèmes et d'inconfort à un patient avec des végétations adénoïdes non traitées. L'hypertrophie de l'amygdale entraîne une perturbation persistante de la respiration nasale et une déformation du palais, des dents, des muscles faciaux et des os du crâne. Pour éliminer ce défaut, il est nécessaire de guérir la maladie qui est devenue sa cause immédiate. Si vous consultez un médecin à temps et démarrez immédiatement le processus de traitement, vous pouvez tout réparer de manière douce et indolore, sans chirurgie..

Classification

En fonction de la durée de l'évolution, de la gravité des symptômes et des caractéristiques cliniques et morphologiques de l'adénoïdite, il existe plusieurs classifications de l'inflammation de l'amygdale nasopharyngée. Cette division de la maladie en formes est due à la nécessité d'utiliser différents schémas thérapeutiques dans différentes situations. En fonction de la durée du cours, les variantes suivantes de l'adénoïdite sont distinguées:

  • Aigu. Il comprend des épisodes d'inflammation des végétations adénoïdes d'une durée allant jusqu'à 2 semaines et ne se répétant pas plus de 3 fois par an. La durée moyenne est de 5 à 10 jours. Le plus souvent, la pathologie se développe de manière aiguë, dans le contexte d'infections respiratoires aiguës ou d'infections au goutte-à-goutte infantiles.
  • Subaigu. En règle générale, c'est la conséquence d'un processus aigu non traité. Il est typique des enfants atteints d'amygdale pharyngée hypertrophiée. La durée moyenne de la maladie ne dépasse pas 20-25 jours. Les effets résiduels sous forme de condition subfébrile peuvent être observés jusqu'à 30 jours.
  • Chronique. Cela inclut l'adénoïdite, dont les symptômes cliniques persistent pendant plus d'un mois ou réapparaissent plus de 4 fois par an. Une combinaison d'infections bactériennes et virales agit comme des agents pathogènes. Il existe à la fois une épipharyngite chronique primaire et les conséquences d'un traitement inadéquat de la forme subaiguë.

L'adénoïdite chronique peut se manifester par divers changements morphologiques du parenchyme de l'amygdale. Ses principales formes comprennent:

  • Catarrhal œdémateux. L'exacerbation de la maladie s'accompagne de l'activation de réactions inflammatoires dans l'amygdale, son gonflement prononcé. Le tableau clinique est dominé par les symptômes catarrhales..
  • Séreux-exsudatif. Elle se caractérise par l'accumulation d'un grand nombre de microorganismes pathogènes et de masses purulentes dans les dépressions du parenchyme. En conséquence, l'amygdale devient œdémateuse et hypertrophiée..
  • Mucopurulent. Le processus inflammatoire s'accompagne de la libération continue d'un grand volume de mucus mélangé à un exsudat purulent. En parallèle, la taille du tissu adénoïde augmente progressivement.

En fonction de l'état général du patient et de la gravité des symptômes cliniques existants, il est habituel de distinguer 3 degrés de gravité de l'adénoïdite:

  • Compensé. Il s'agit souvent d'une réponse physiologique aux agents infectieux. La détérioration de l'état général est légère ou totalement absente. Parfois, il y a une violation de la respiration nasale, des ronflements nocturnes.
  • Sous-compensé. Les manifestations cliniques augmentent progressivement, une intoxication systémique se produit, ce qui correspond à une épipharyngite aiguë. En l'absence de traitement approprié, la maladie entre dans un état de décompensation..
  • Décompensé. Dans ce cas, l'amygdale pharyngée perd ses fonctions et devient un foyer d'infection chronique. L'immunité locale est complètement absente. Cliniquement, cela s'accompagne de symptômes prononcés..

Où se trouve l'amygdale nasopharyngée

Cette amygdale est située à la limite des parois nasopharyngées supérieures et inférieures. Sa base est un tissu imprégné du plus petit maillage constitué de vaisseaux lymphatiques et sanguins..

La fonctionnalité de l'amygdale nasopharyngée réside dans le développement et le maintien de l'immunité à un niveau optimal. Il agit également comme un mécanisme de défense. Lorsque l'air est inhalé, tous les virus, microphages, toxines se retrouvent dans la cavité buccale, puis pénètrent dans la membrane cellulaire de l'amygdale, où ils rencontrent des cellules du système immunitaire et des anticorps. Leur fonctionnalité réside dans la neutralisation et l'élimination rapides des produits transformés.

Symptômes

Signes cliniques de pathologie qui apparaissent chez les patients à visage adénoïde:

  • Difficulté à respirer par le nez,
  • Ronflement et ronflement pendant le sommeil,
  • Respiration buccale,
  • Nez qui coule,
  • Mucus du nez coulant à l'arrière de la gorge,
  • Insomnie,
  • Irritabilité et sautes d'humeur,
  • Apnée du sommeil,
  • Irritation et inflammation de la peau sous le nez, comme l'eczéma,
  • Signes d'otite moyenne,
  • Voix vile,
  • Céphalée,
  • Problèmes pour avaler de la nourriture,
  • Diminution de l'odorat,
  • Gorge irritée,
  • Toux nocturne,
  • Problèmes d'apprentissage.

Les excroissances adénoïdes, manifestées par les signes ci-dessus, déforment le squelette facial avec la formation d'un visage adénoïde.

Signes d'un visage adénoïde chez un enfant:

  1. Lissage des plis nasogéniens,
  2. Bouche légèrement ouverte,
  3. Regard peu significatif,
  4. Mâchoire inférieure affaissée,
  5. Visage allongé et gonflé,
  6. Mâchoire supérieure étroite,
  7. Fermeture incomplète des lèvres,
  8. Morsure déformée,
  9. Pont de nez large,
  10. Léger déplacement du globe oculaire vers l'avant,
  11. Lèvres sèches,
  12. Dents supérieures tordues et chevauchantes,
  13. Voûte haute du palais dur,
  14. Manque d'émotion sur le visage.

La déformation du squelette facial s'accompagne de signes d'asthénisation générale du corps: fièvre légère, peau pâle, faiblesse, fatigue, inactivité physique, léthargie, apathie, larmoiement, apparence malsaine.

Près de la moitié des enfants avec un visage adénoïde ont un développement psychophysique altéré. Les patients avec des végétations adénoïdes développent tôt ou tard des maladies graves des voies respiratoires, accompagnées d'un trouble des fonctions de ventilation et d'échange gazeux des poumons. L'hypoxie et l'hypercapnie se développent dans le corps, l'apport sanguin au cerveau et à d'autres organes vitaux se détériore. Ces changements pathologiques conduisent à une violation de l'état psychophysique de l'enfant. Les enfants malades sont en retard par rapport à leurs pairs en hauteur. Certains deviennent agités, nerveux et irritables, d'autres deviennent indifférents à tout et inhibés. L'inattention et les troubles de la mémoire entraînent de mauvais résultats scolaires. Dans les cas avancés, les convulsions, l'énurésie et les crises d'asthme surviennent la nuit. Chez les patients, l'audition et la vision sont altérées, il y a une ressemblance externe avec le fou, la parole disparaît, la concentration de l'attention diminue.

Traitement des végétations adénoïdes

Afin de choisir une méthode de traitement, il est nécessaire de déterminer le degré d'agrandissement des végétations adénoïdes. Il y en a trois:

  1. Le premier degré se traduit par une difficulté à respirer la nuit, la personne commence à respirer par la bouche. Pendant la journée, ces signes disparaissent. L'inflammation des amygdales à ce stade peut entraîner des maladies chroniques des voies respiratoires supérieures..
  2. Dans la deuxième étape, la respiration par le nez devient plus difficile, pendant le sommeil, une personne commence à ronfler, sa bouche est constamment ouverte. En raison de problèmes respiratoires, l'accès à l'air est difficile, cela cause des inconvénients et empêche une personne de se reposer complètement.
  3. Le troisième degré est le plus dangereux et le plus difficile à traiter. Le tissu s'est tellement développé qu'il bloque non seulement les voies respiratoires, mais également une partie de l'oreille moyenne. Une déficience auditive survient. Et nuit et jour, vous ne devez respirer que par la bouche. Une personne devient plus sensible aux maladies telles que la laryngite, la pharyngite, la rhinite, la bronchite, l'amygdalite et l'otite moyenne.

Après avoir déterminé le degré d'agrandissement des végétations adénoïdes, la voie de leur traitement est déterminée. Il n'y en a que deux:

  • traitement conservateur - effectué principalement au premier degré de la maladie;
  • méthode d'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes - l'opération est effectuée aux deuxième et troisième stades de l'élargissement adénoïde.

L'élimination des végétations adénoïdes par chirurgie est appelée adénotomie. Cela se produit lorsqu'un traitement conservateur n'a pas apporté de résultats positifs. Ou si la maladie est sous une forme avancée, dans laquelle la prolifération tissulaire se produit jusqu'au chevauchement complet du nasopharynx, ce qui peut entraîner une asphyxie.

Avant l'opération, le patient subit un examen complet. Le médecin procède à un examen visuel de la cavité buccale et du nasopharynx, prescrit une biopsie. Le patient doit passer tous les tests prescrits afin d'éviter des conséquences négatives après une adénotomie. Le médecin établira enfin le diagnostic et déterminera la méthode de traitement uniquement après avoir effectué la procédure d'endoscopie. Cela aidera à étudier l'étendue de la prolifération et à déterminer l'emplacement exact du tissu envahi qui doit être retiré..

La chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes est réalisée dans la plupart des cas sous anesthésie générale. La durée moyenne de l'opération est d'environ 30 minutes. Lors de l'utilisation d'une anesthésie locale, la douleur ne disparaît pas complètement, elle n'est donc utilisée que dans les cas extrêmes. Sous anesthésie générale, le patient perd connaissance pendant un certain temps et ne ressent pas de douleur. Cela permet au médecin d'effectuer calmement les manipulations nécessaires pendant l'opération..

Dans certains cas, il est possible d'effectuer une procédure d'adénotomie sans et sans anesthésie du tout. Il n'y a pas de fibres nerveuses dans le tissu adénoïde et le patient ne ressent pas de douleur. La décision finale sur la question de l'anesthésie est prise par le patient après consultation de l'anesthésiste.

L'ensemble de l'opération est réalisé à l'aide d'un appareil tel qu'un endoscope. Une caméra vidéo de petite taille est insérée dans la bouche ou le nez du patient afin que le médecin puisse clairement voir et contrôler tous les mouvements effectués.

pas considéré comme dangereux. Le risque de complications postopératoires est très faible. Les complications possibles comprennent:

  • saignement de nez;
  • contracter une infection;
  • prolifération répétée des tissus;
  • dommages aux dents;
  • le développement de réactions allergiques;
  • complications après anesthésie.

Si les jeunes patients après l'opération peuvent être autorisés à rentrer chez eux après quelques heures, le patient d'âge mûr et plus âgé reste sous la surveillance d'un médecin pendant 2-3 jours. Chez un adulte, la guérison des tissus se produit lentement, car les vaisseaux et les tissus sont déjà plus usés que chez les enfants..

Il existe plusieurs recommandations que le patient doit suivre dans un délai d'un mois pour exclure les complications postopératoires:

  1. Élimine l'activité physique grave.
  2. Refusez de visiter les saunas, les bains, le solarium et les douches chaudes.
  3. Ne restez pas longtemps dans une pièce chaude ou étouffante.
  4. Ne mangez pas d'aliments rugueux et solides.

Dans certains cas, après l'opération, il y a une augmentation de la température corporelle à moins de 38 degrés. Cela signifie que la plaie formée pendant l'opération cicatrise. Il n'est possible de faire baisser la température qu'en cas de mauvaise tolérance ou de problèmes avec le système cardiovasculaire. Pour abaisser la température, vous ne pouvez pas utiliser de médicaments contenant de l'aspirine. Cela peut provoquer des saignements.

Pour la guérison rapide de la plaie restant après l'opération, l'oto-rhino-laryngologiste prescrit des vasoconstricteurs (gouttes nasales) et des préparations contenant de l'argent pour sécher la plaie.

L'élimination des végétations adénoïdes chez les adultes est, certes extrême, mais la mesure la plus efficace pour lutter contre la pathologie.

Les raisons de leur apparition

Les amygdales nasopharyngées sont hypertrophiées en raison de troubles du système immunitaire et d'une inflammation fréquente. Normalement, après la disparition des agents pathogènes et la restauration des tissus, les processus de régénération sont suspendus. Si les amygdales deviennent souvent enflammées, le système immunitaire cesse de faire face à ses fonctions et continue de synthétiser de nouvelles cellules même après la destruction des bactéries.

La cause la plus fréquente des végétations adénoïdes est le rhume aigu. Les infections affectent les tissus du nasopharynx, perturbent l'intégrité du tégument et provoquent la circulation sanguine. Cela augmente la sensibilité et la perméabilité des tissus, ce qui entraîne une irritation sévère..

Le système immunitaire est obligé de faire face à des charges excessives, car il est nécessaire non seulement de détruire les agents pathogènes, mais également de réparer les dommages microscopiques.

À la question de savoir si les maladies chroniques peuvent être la cause de la prolifération des végétations adénoïdes, on peut donner une réponse positive. Les foyers cachés restent pendant la rémission. Les bactéries sont dormantes mais peuvent endommager les tissus voisins. Lorsque des conditions favorables sont créées et que l'immunité est affaiblie, les agents pathogènes entrent dans la phase active. Les symptômes caractéristiques de la forme aiguë de la maladie apparaissent.

En raison de l'impact constant sur les tissus et de la nécessité de supprimer les foyers cachés, le système immunitaire est perturbé. En cas de dommages profonds, les membranes fonctionnelles sont remplacées par des cicatrices internes. Cela complique en outre le travail de tous les organes et systèmes. La protection contre les agents pathogènes est affaiblie, des troubles respiratoires surviennent, le risque de développer d'autres maladies chroniques augmente.

Dans la plupart des cas, le système immunitaire fait face indépendamment à des agents pathogènes uniques. Des facteurs de risque supplémentaires sont nécessaires pour l'infection et la prolifération concomitante des amygdales.

Celles-ci incluent les conditions suivantes:

  1. Immunodéficience sévère. La condition est caractérisée par une violation directe de la réparation tissulaire, l'apparition d'une inflammation sans facteurs externes et une résistance réduite. Dans les maladies auto-immunes, les végétations adénoïdes peuvent survenir même sans infections antérieures.
  2. Caractéristiques d'âge. Après 40 ans, la gravité des processus dégénératifs augmente, ce qui augmente le risque de développer des maladies auto-immunes et infectieuses.
  3. Caractéristiques anatomiques. Un rétrécissement ou un élargissement congénital de la lumière des voies, un nombre insuffisant de cils, une courbure inhabituelle des conduits et d'autres déviations peuvent provoquer le développement de pathologies aiguës et chroniques. Le risque d'infection augmente.
  4. Épisodes fréquents d'allergies. L'apparition d'une intolérance individuelle indique un dysfonctionnement du système immunitaire. Avec une exposition régulière à des stimuli, les organes affectés cessent de fonctionner correctement en raison de changements pathologiques. Dans le cas des amygdales nasopharyngées, cela conduit à l'apparition de tissus conjonctifs et à la perte de propriétés protectrices. Le risque d'infection d'organe augmente.
  5. Environnement défavorable. Une faible humidité (moins de 40%), une forte concentration d'agents pathogènes et de poussières dans l'air, la présence d'irritants chimiques et les radiations peuvent contribuer à la formation de végétations adénoïdes..

Inhalation

Comment éliminer rapidement l'inflammation des végétations adénoïdes? L'inhalation est l'un des moyens les plus efficaces de traiter l'inflammation du nasopharynx. À des températures élevées, il est recommandé de ne pas utiliser de vapeur, mais des aérosols, appelés nébuliseurs. Ils convertissent le liquide en aérosol, grâce auquel les particules de médicament sont très rapidement absorbées par la muqueuse nasale et l'amygdale pharyngée..

Il convient de noter que l'effet thérapeutique n'est pas exercé par la procédure elle-même, mais par les médicaments utilisés pour l'inhalation. La végétation adénoïde ne diminuera qu'en cas de régression de l'inflammation et de réduction de l'œdème tissulaire. Pour les nébuliseurs, vous pouvez utiliser des produits pharmaceutiques qui accélèrent la liquéfaction du mucus, détruisent les bactéries et favorisent la régénération des tissus. Les remèdes les plus efficaces utilisés dans le traitement de l'adénoïdite comprennent:

  • "Dioxidin";
  • "Lazolvan";
  • Rotokan;
  • Sinupret;
  • "Pulmicort".

Le traitement local a un effet bénéfique sur l'état du système respiratoire et, par conséquent, sur le bien-être du patient. Si vous avez régulièrement recours à la physiothérapie, les symptômes de la maladie peuvent être éliminés en quelques jours..

Adénoïdes dans le nez et la gorge chez les adultes: existe-t-il, comment déterminer et comment traiter?

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

  • Code CIM-10
  • Épidémiologie
  • Facteurs de risque
  • Pathogénèse
  • Symptômes
  • Étapes
  • Complications et conséquences
  • Diagnostique
  • Diagnostic différentiel
  • Traitement
  • Qui contacter?
  • Médicaments
  • La prévention
  • Prévoir

Les végétations adénoïdes sont une maladie caractérisée par l'apparition dans le nasopharynx de formations constituées de tissu lymphoïde. On pense que cette pathologie ne se produit qu'en pédiatrie. En effet, selon les statistiques, l'apparition de végétations adénoïdes affecte les patients âgés de 3 à 7 ans. Dans la plupart des cas, les végétations adénoïdes diminuent à mesure qu'elles vieillissent et, à l'âge de 25 ans, le tissu lymphoïde est presque complètement remplacé par du tissu conjonctif. Les végétations adénoïdes chez les adultes sont diagnostiquées lorsque l'amygdale palatine ne devient pas plus petite avec l'âge.

Code CIM-10

Épidémiologie

Les statistiques sur la présence de végétations adénoïdes chez les adultes et la fréquence à laquelle cette pathologie survient à l'âge adulte montrent que l'âge du patient n'a pas d'importance. Le tissu lymphoïde dans le nasopharynx peut devenir enflammé à la fois dans l'enfance et dans la vieillesse.

Facteurs de risque

Les facteurs de risque comprennent les végétations adénoïdes dans l'enfance, même si le patient a des antécédents de chirurgie pour les retirer. Le tissu lymphoïde peut repousser plus tard. En règle générale, cela se produit lorsque certaines de ses parties n'ont pas été retirées pendant la chirurgie..

Pathogénèse

La pathogenèse de la maladie peut également résider dans des maladies du nasopharynx. Ainsi, en cas d'écoulement prolongé du nez, de sinusite, de sinusite ou de rhinite, un secret est sécrété par la cavité nasale en grande quantité. Le système immunitaire pendant cette période fonctionne activement et pour arrêter ce symptôme, la taille du tissu lymphoïde augmente progressivement.

Symptômes des végétations adénoïdes chez les adultes

Les symptômes des végétations adénoïdes chez les adultes diffèrent légèrement des symptômes de cette pathologie chez les patients pédiatriques. Les premiers signes du développement de la maladie:

  • le patient commence à ronfler pendant le sommeil (le ronflement et les végétations adénoïdes chez les adultes sont l'une des combinaisons les plus courantes);
  • mal de crâne;
  • le patient ressent une congestion dans les oreilles;
  • des transformations de la tête se produisent;
  • l'audition se détériore;
  • il est difficile de respirer par le nez (à cet égard, le patient développe une toux, car le pharynx se dessèche lors de la respiration orale).

Avec tous les symptômes ci-dessus, les végétations adénoïdes peuvent être accompagnées de rhumes fréquents.

Étapes

Les végétations adénoïdes chez les adultes sont divisées en certains types, qui sont plus correctement appelés stades..

Il existe trois étapes d'adénoïdes chez les adultes:

  • Les végétations adénoïdes de grade 1 chez les adultes se caractérisent par des difficultés respiratoires pendant le sommeil, le plus souvent par la respiration buccale la nuit. À ce stade, il est important de prévenir l'amygdalite, car lorsque ces pathologies sont combinées, des pathologies des voies respiratoires supérieures de type chronique peuvent se développer.
  • Les végétations adénoïdes de grade 2 chez l'adulte sont caractérisées par la présence de ronflements pendant le sommeil, des difficultés à respirer par le nez, une respiration buccale, un problème d'accès à l'oxygène (parfois il y a un léger arrêt de l'apnée respiratoire). Un trouble du sommeil est observé. Ces symptômes sont observés à la fois à l'état normal et avec une inflammation des végétations adénoïdes chez l'adulte. Dans la plupart des cas, il est conseillé de recourir à une intervention chirurgicale afin d'éviter le passage de la pathologie au stade 3.
  • Les végétations adénoïdes de grade 3 chez l'adulte sont caractérisées par une prolifération de tissu lymphoïde. Dans ce cas, les végétations adénoïdes du nasopharynx chez un adulte ferment certaines parties de l'oreille (milieu) et le passage respiratoire. La respiration nasale est impossible à tout moment de la journée, l'audition diminue, des maladies fréquentes associées à une inflammation des organes respiratoires et auditifs apparaissent.

Complications et conséquences

En l'absence de traitement en temps opportun, le passage de la maladie au dernier stade est inévitable. Les végétations adénoïdes dans le nez chez les adultes sans traitement entraînent une déficience auditive, des infections persistantes de nature infectieuse et une inflammation. La respiration devient aussi difficile que possible, le patient ronfle la nuit et subit une apnée en arrêt respiratoire à court terme. De plus, les difficultés respiratoires ont pour conséquence un apport insuffisant d'oxygène au cerveau, ce qui peut entraîner une diminution de l'activité mentale. En relation avec de tels risques, il est nécessaire de diagnostiquer à temps et d'empêcher le développement d'une pathologie..

Diagnostic des végétations adénoïdes chez l'adulte

Le diagnostic des végétations adénoïdes chez les enfants consiste en un examen initial. Ce type de diagnostic ne permet pas de déterminer la présence de végétations adénoïdes chez l'adulte en raison de la structure différente du nasopharynx. Pour cette raison, les spécialistes ont recours à d'autres types de diagnostics..

Les diagnostics instrumentaux comprennent les procédures suivantes:

  • rhinoscopie antérieure (pour évaluer l'état de la cavité nasale et le degré d'œdème);
  • rhinoscopie postérieure;
  • pharyngoscopie (pour évaluer l'état de l'amygdale palatine);
  • radiographie latérale du nasopharynx (pour un diagnostic précis);
  • examen endoscopique du nasopharynx / tomodensitométrie (pour un diagnostic définitif).

Le patient se voit prescrire des tests:

  • analyse sanguine générale;
  • analyse d'urine générale;
  • culture bactérienne d'écoulement dans le nasopharynx;
  • analyse cytologique.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel consiste à différencier les végétations adénoïdes des tumeurs de la région du nasopharynx, des maladies conduisant à des difficultés respiratoires, des pathologies congénitales du nasopharynx et de la cavité nasale. Il convient de garder à l'esprit qu'en cas de prolifération répétée d'adénoïdes, une biopsie est effectuée pour exclure des types de tumeurs tels que le sarcome, le papillome, l'épithéliome.

Qui contacter?

Traitement des végétations adénoïdes chez les adultes

Il existe deux façons de traiter les végétations adénoïdes chez l'adulte: sans chirurgie (dite conservatrice) et chirurgicale. Les premiers stades sont généralement traités de manière conservatrice, tandis qu'aux stades 2-3, il est impossible de se passer d'une intervention chirurgicale.

Avec un traitement conservateur, un spécialiste prescrit des médicaments. Les gouttes nasales pour les végétations adénoïdes chez les adultes sont prescrites pour laver et sécher la membrane muqueuse.

Le patient doit d'abord se rincer le nez avec une solution saline ou d'autres solutions. Dolphin est souvent utilisé pour cela. Cependant, le rinçage du nez avec des solutions salines doit être utilisé avec prudence en cas de maladies concomitantes. Ainsi, avec la sinusite ou la rhinite, avec un lavage inapproprié, il existe une possibilité d'infection dans la trompe d'Eustache et, par conséquent, dans la cavité de l'oreille.

Après le lavage avec la solution, des médicaments de séchage tels que Protargol et Collargol sont utilisés. Ces médicaments ne doivent pas être pris pendant la grossesse et l'allaitement. L'un des médicaments ci-dessus est instillé dans le nez après le rinçage à raison de 1 à 2 gouttes.

Il est conseillé de ne pas se rincer le nez avant de sortir, car il existe une possibilité d'hypothermie des sinus.

Il est recommandé d'utiliser des méthodes de traitement physiothérapeutique: thérapie au laser, inhalation, climatothérapie, UHF.

Les vitamines pour les végétations adénoïdes peuvent être obtenues à partir de la nourriture. Avec cette maladie, il est également conseillé d'utiliser des complexes multivitaminés (A, B, C, D, B6) ou séparément des vitamines des groupes B, E, C, PP, phytoncides.

Un traitement alternatif est utilisé comme thérapie d'appoint. Il existe de nombreuses recettes pour traiter les végétations adénoïdes.

  1. Le sel, préchauffé sur la surface de friture, est versé dans un sac en tissu. Ce sac doit être appliqué sur les pieds du patient et porté sur le dessus avec des chaussettes chaudes.
  2. Deux parties de jus de betterave sont ajoutées à une partie de miel. Ce mélange est instillé 5 gouttes dans le nez chaque jour jusqu'à 5 fois.
  3. Quelques gouttes d'huile essentielle de tilleul ou de sauge sont ajoutées au sel chauffé sur une surface de friture à raison de 1 kg. Le sel est inhalé pendant 10 minutes chaque jour, en versant 2 cuillères à soupe de sel avec un litre d'eau bouillante.
  4. 15 grammes d'anis haché sont infusés pendant 10 jours dans 100 millilitres d'alcool. Après avoir filtré, la teinture est diluée avec de l'eau à raison d'une partie de la teinture pour trois parties d'eau. La solution résultante doit être égouttée 3 fois par jour, 10 gouttes par jour.

Le traitement à base de plantes est utilisé non seulement en faisant des décoctions, mais également en tant que médicaments à base de plantes. Un exemple est Sinupret, qui contient la racine de gentiane jaune, la primevère, l'oseille commune, le sureau, la verveine.

L'homéopathie est également utilisée dans le traitement des végétations adénoïdes. Ils utilisent des médicaments tels que Agrafis Nutans, Barita Carbonica, Calcium fluoricum. Utilisez également le médicament Tsinabsin 1 comprimé trois fois par jour. La contre-indication à Tsinabsin est la grossesse et l'allaitement, ainsi qu'une hypersensibilité aux composants. Effets secondaires possibles sous forme d'augmentation de la salivation, de troubles gastro-intestinaux, lors de la prise de médicaments contenant de l'échinacée sous la forme d'une réaction allergique.

Le traitement chirurgical des végétations adénoïdes est appelé adénotomie. La chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes chez les adultes se produit sous anesthésie (locale ou générale). Lors du retrait, il est possible d'utiliser un endoscope.

L'élimination des végétations adénoïdes chez l'adulte est effectuée avec un laser, un couteau, un instrument à très petites lames (rasoir), un cryodestructeur, un coblateur.

Adénoïdes: photo, symptômes, diagnostic, traitement

Les végétations adénoïdes, ou végétations adénoïdes, peuvent survenir à la fois chez les enfants (cela se produit dans la plupart des cas en raison de la faible immunité de l'enfant) et chez les adultes. Il s'agit d'une maladie chronique lente, caractérisée par la prolifération de tissu lymphoïde de sorte qu'au fil du temps, les amygdales nasopharyngées (à savoir, à partir desquelles les végétations adénoïdes se forment) ferment les voies nasales. Bien que la maladie puisse durer de nombreuses années et ne montrer aucun signe prononcé, les conséquences d'un processus pathologique négligé peuvent être assez graves.

Dans les tactiques modernes de traitement des végétations adénoïdes, la priorité est donnée à la thérapie conservatrice, qui est précédée d'un diagnostic exhaustif. Après avoir clarifié le diagnostic, il prescrit un complexe d'agents pharmacologiques qui rompent les liens du mécanisme pathologique de la maladie. L'intervention chirurgicale sous la forme classique est rarement utilisée, bien que cette méthode soit assez efficace. Elle est réalisée selon des indications strictes..

Les manifestations cliniques et les tactiques thérapeutiques dépendent de la partie de la lumière des voies nasales fermée par une hypertrophie des amygdales.

Qu'est-ce que c'est - la végétation adénoïde et pourquoi se produisent-elles?

L'immunité est un système cohérent qui comporte de nombreux éléments. L'un de ces composants est l'immunité cellulaire - des cellules spéciales sont produites dans le tissu lymphoïde. Les plus grandes accumulations de ce tissu sont les amygdales - des nœuds situés à la frontière entre le corps et l'environnement externe. Ils protègent les voies respiratoires supérieures des infections qui peuvent pénétrer avec l'air inhalé. Mais si le système immunitaire échoue, l'inflammation de ce tissu peut commencer..

Il existe deux causes principales de la maladie: l'hypertrophie compensatrice du tissu lymphoïde et l'adénoïdite (inflammation de l'amygdale nasopharyngée hypertrophiée, c'est-à-dire les végétations adénoïdes). Si l'apparition d'une affection douloureuse est associée à des maladies infectieuses chroniques ou à des réactions allergiques, qui stimulent constamment une augmentation de la taille des tissus des amygdales, compensant la réponse immunitaire à tout agent pathogène, ils parlent d'hypertrophie compensatrice. Normalement, l'accumulation de tissu lymphoïde diminue immédiatement après l'arrêt de la réponse immunitaire. Mais si sa taille ne diminue pas et que le tissu lymphoïde, étant épuisé, devient envahi par le tissu conjonctif, cela indique l'apparition de végétations adénoïdes. C'est la raison principale.

Si la maladie est aiguë et se développe rapidement, dans le contexte d'une réaction inflammatoire systémique à l'infection (fièvre, frissons, rougeur de la membrane muqueuse du nez et du nasopharynx, douleur, sensation de chaleur locale), il y a alors inflammation des amygdales - adénoïdite. Cela passe plus vite, il est plus facile de traiter l'hypertrophie, généralement une cure d'agents anti-inflammatoires et antibactériens suffit. La qualité de vie d'une personne atteinte de cette forme ne se détériore pas à long terme, ce qui ne peut pas être dit d'une croissance chronique.

L'hypoxie prolongée se manifeste chez l'adulte par une diminution des capacités cognitives, une détérioration du bien-être général, des maux de tête et des troubles du sommeil.

Les conditions préalables à la maladie sont les infections virales ou bactériennes passées, en particulier les maladies infantiles - rougeole, rubéole, varicelle. Un processus allergique prolongé conduit également à une hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée..

À quoi ressemblent les végétations adénoïdes? Sur la photo des végétations adénoïdes, on peut voir qu'il s'agit de morceaux de tissu muqueux, d'une consistance plutôt molle, d'environ un centimètre de taille, lâches. Leur membrane muqueuse est à sang plein pendant l'inflammation et le motif vasculaire à la surface est prononcé. Avec une hypertrophie significative, des nœuds du tissu conjonctif, une surface inégale et bosselée des formations peut être trouvée.

Étant donné que les amygdales sont situées dans le nez, où se trouvent de fines cloisons qui forment les voies nasales (cornets), leur élargissement devient la cause du problème principal - chevauchement complet ou partiel des voies respiratoires. Les principaux symptômes de la maladie y sont associés..

Classification

La maladie a un code selon la CIM 10 (Classification internationale des maladies, 10e révision) dans la catégorie Maladies chroniques des amygdales - J35. La pathologie est considérée comme potentiellement dangereuse et nécessitant un traitement obligatoire.

Les manifestations cliniques et les tactiques thérapeutiques dépendent de la partie de la lumière des voies nasales fermée par une hypertrophie des amygdales. En fonction de l'hypertrophie, il existe trois degrés de croissance adénoïde:

Degré 1

L'amygdale élargie couvre 1/3 de l'ouvreur et la hauteur des voies nasales. Cliniquement, ce n'est pas très différent de la norme, en général, la respiration nasale est préservée, cependant, pendant une nuit de sommeil, l'enfant peut ronfler, souffler ou respirer avec la bouche ouverte.

Degré 2

L'amygdale pharyngée occupe 2/3 des voies nasales et du vomer. À ce stade, les premiers symptômes prononcés apparaissent. C'est à ce stade que le diagnostic est le plus souvent posé. Un traitement conservateur actif des végétations adénoïdes du deuxième degré peut permettre une régression de l'hypertrophie.

Les conditions préalables à la maladie sont les infections virales ou bactériennes passées, en particulier les maladies infantiles - rougeole, rubéole, varicelle. Un processus allergique prolongé conduit également à une hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée..

3e année

L'amygdale élargie recouvre presque tout l'ouvreur, bloque complètement les voies nasales et rend la respiration nasale impossible. Les signes de la maladie sont évidents, en plus d'une respiration buccale constante, le patient souffre d'hypoxie prolongée, ce qui est particulièrement dangereux pour les enfants (en particulier pour leur système nerveux). À ce stade, le traitement conservateur peut être inefficace, auquel cas ils ont recours à l'ablation chirurgicale des amygdales..

Chaque degré a ses propres manifestations cliniques..

Symptômes des végétations adénoïdes

À un stade précoce, la maladie est asymptomatique ou complètement asymptomatique. Les premiers signes de maladie chez les enfants sont le ronflement nocturne, la susceptibilité aux infections respiratoires. Chez les patients adultes, la maladie peut également se manifester par un ronflement nocturne, mais en règle générale, cela ne suscite aucun soupçon..

Les symptômes de la deuxième étape sont une aggravation de la respiration nasale, des rhumes fréquents et une diminution générale de la résistance aux agents pathogènes, un changement du timbre de la voix, des ronflements distincts, un sommeil agité, des étourdissements, une toux est possible, avec un effort physique, le patient respire par la bouche. Une faiblesse inhabituelle, de la somnolence, une diminution de l'appétit, une diminution de l'activité motrice peuvent apparaître.

Au troisième stade, la respiration nasale est absente et le patient respire constamment par la bouche - c'est le principal symptôme. Ce type de respiration ne peut pas fournir au corps de l'oxygène en totalité, la pénurie est d'environ 20%. Une hypoxie ou une privation d'oxygène se développe. L'hypoxie prolongée se manifeste chez l'adulte par une diminution des capacités cognitives, une détérioration du bien-être général, des maux de tête et des troubles du sommeil. Pour les enfants, cette condition est extrêmement dangereuse et peut avoir des conséquences profondes, car le système nerveux manque de nutrition pendant son développement actif..

Si la maladie est aiguë et se développe rapidement, dans le contexte d'une réponse inflammatoire systémique à l'infection, il y a alors une inflammation des amygdales - adénoïdite.

Cela se manifeste par un retard dans le développement mental et physique, une détérioration de l'attention et de la mémoire. Si le traitement n'est pas prescrit à temps, les troubles cognitifs peuvent devenir irréversibles. La végétation progressive conduit à une déficience auditive.

En raison de la respiration constante par la bouche chez les enfants, un type de visage adénoïde se forme (puisque le crâne n'est pas encore complètement ossifié) - la bouche est légèrement ouverte, la morsure est modifiée, les dents sont courbées, poussées vers l'avant, la mâchoire supérieure est allongée, tombante et le ciel est haut "gothique".

La troisième étape nécessite une visite immédiate chez un spécialiste, car les troubles structurels et fonctionnels de nombreux systèmes peuvent devenir irréversibles, provoquer des anomalies du développement et des maladies graves.

Diagnostique

Chez les enfants, le tableau clinique est généralement plus prononcé, tandis que les végétations adénoïdes chez les adultes peuvent ne pas apparaître pendant longtemps. Dans tous les cas, le diagnostic nécessite un examen par un médecin ORL..

Ils ont recours à de telles études:

  1. Examen des doigts. Le médecin sonde l'amygdale avec une main gantée stérile, évaluant sa taille et sa consistance. Une procédure désagréable, donc elle est rarement utilisée dans la pratique et uniquement chez les adultes.
  2. Examen avec un spéculum nasopharyngé. Une surface de miroir spéciale en métal stérile est insérée dans la cavité buccale, dans laquelle les amygdales sont réfléchies.
  3. Examen endoscopique (rhinoscopie). Une sonde fine avec une caméra peut pénétrer dans les espaces les plus étroits, évaluer l'état des tissus environnants et des tubes auditifs. De plus, il vous permet de prendre du matériel pour un examen histologique.
  4. Diagnostics radiographiques - plus souvent utilisés avant la chirurgie.

Dans les cas difficiles, ils ont recours à la tomodensitométrie.

Le diagnostic différentiel des végétations adénoïdes est effectué avec d'autres troubles de la perméabilité des voies respiratoires - courbure de la cloison nasale, rhinosclérome.

En raison de la respiration constante par la bouche chez les enfants, un type de visage adénoïde se forme - la bouche est légèrement ouverte, la morsure est modifiée, les dents sont incurvées, poussées vers l'avant, la mâchoire supérieure est allongée, tombante et le ciel est haut "gothique".

Traitement

Comment réduire la taille des excroissances? Pour cela, un traitement médicamenteux est utilisé. Le traitement est toujours précédé d'un rinçage de la cavité nasale, c'est-à-dire de son assainissement. À cette fin, utilisez des solutions salines de pharmacie, des sprays nasaux à effet désinfectant. Le Dr Komarovsky conseille de se rincer le nez avec une solution saline, un remède peu coûteux qui est une solution saline isotonique..

Dans le processus inflammatoire, des agents antiseptiques locaux anti-inflammatoires sont utilisés. Pour atténuer les symptômes de la maladie, des gouttes nasales vasoconstricteurs, des antihistaminiques généraux sont utilisés. Montré est l'inhalation de médicaments à l'aide d'un nébuliseur. Si une infection bactérienne est détectée, un traitement antibiotique est prescrit.

L'hypertrophie de l'amygdale nasopharyngée de 1 à 2 degrés est traitée assez efficacement sans chirurgie. Les végétations adénoïdes de grade 3 nécessitent également un traitement conservateur actif (médicament, physiothérapie), mais il peut être inefficace. Si plusieurs traitements anti-inflammatoires n'ont pas abouti et que l'hypertrophie continue de progresser, si une perte auditive est détectée, des manifestations de manque d'oxygène, la question est posée de l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes.

L'opération est appelée adénotomie. Cela consiste en ce que sous anesthésie locale ou générale, les amygdales hypertrophiées sont découpées avec un instrument spécial - un adénotome semi-circulaire. Il est optimal d'effectuer la manipulation sous surveillance endoscopique, de sorte que lors du retrait, aucune particule de tissu lymphoïde ne reste, ce qui peut contribuer à la rechute..

Chez les enfants, le tableau clinique est généralement plus prononcé, tandis que les végétations adénoïdes chez les adultes peuvent ne pas apparaître pendant longtemps.

Une méthode de traitement avancée est l'élimination des végétations adénoïdes avec un laser, ce qui vous permet de vous débarrasser efficacement de la maladie, en évitant les risques de la chirurgie classique..

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Articles À Propos Pharyngite