Principal Laryngite

Méthodes de traitement des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie

Lorsque les parents entendent parler de végétations adénoïdes chez les enfants, la première chose qui vient à l'esprit est leur élimination. En effet, il y a une vingtaine d'années, l'opération était prescrite à presque tout le monde, même les très jeunes enfants. À la suite de ces mesures radicales, ils ont commencé à tomber malades de plus en plus souvent, y compris une inflammation chronique de la cavité nasale et du pharynx. L'oto-rhino-laryngologie moderne a changé son attitude envers la thérapie des végétations adénoïdes, et maintenant un enfant ne peut être opéré que pour certaines indications. S'il n'y a pas de telles indications, le traitement des végétations adénoïdes est effectué sans chirurgie, c'est-à-dire de manière conservatrice.

Les végétations adénoïdes chez un enfant (ou végétations adénoïdes) sont l'amygdale pharyngée. Il est situé dans le nasopharynx. C'est un organe du système immunitaire. La fonction principale de cette amygdale est protectrice. Lorsque des agents pathogènes y pénètrent avec l'air, il augmente de taille, à la fin de la lutte contre l'infection, il revient à ses volumes précédents.

Si l'enfant est souvent malade pendant une longue période, l'amygdale pharyngée n'a tout simplement pas le temps de revenir à sa taille d'origine. Il peut prendre des tailles encore plus grandes, bloquant tout le nasopharynx. Dans ce cas, l'oto-rhino-laryngologiste diagnostique une «hypertrophie» (ou prolifération) des végétations adénoïdes. Si, en plus de l'hypertrophie des végétations adénoïdes, leur inflammation est diagnostiquée, le diagnostic semble déjà différent - "adénoïdite".

Le problème des végétations adénoïdes concerne principalement les enfants âgés de trois à douze ans. Les maladies fréquentes et la nécessité de «s'asseoir» constamment en congé de maladie conduisent les parents ayant de jeunes patients à consulter un oto-rhino-laryngologiste, qui diagnostique le problème. Lors d'un examen standard par un pédiatre, la maladie ne peut être détectée: un examen spécial est nécessaire. Le tissu adénoïde a tendance à rétrécir avec l'âge, de sorte que le plus souvent, les adolescents n'ont plus ce problème..

Raisons de la prolifération des végétations adénoïdes

La végétation adénoïde ne peut être ignorée: une amygdale pharyngée hypertrophiée et enflammée est une source constante d'infection dans le corps.

Les facteurs suivants peuvent entraîner la prolifération des végétations adénoïdes:

  • maladies fréquentes des voies respiratoires supérieures (pharyngite, amygdalite, etc.);
  • maladies infectieuses (ARVI, grippe, coqueluche, rougeole, etc.);
  • tendance aux réactions allergiques;
  • hérédité;
  • grossesse grave de la mère;
  • situation écologique défavorable;
  • mauvaises conditions de vie;
  • immunité réduite.

Les végétations adénoïdes dans un état sain ne causent aucun inconfort aux enfants. L'apparition des symptômes indique que l'amygdale pharyngée a grossi pour combattre l'infection.

Les symptômes de la maladie

Afin de ne pas déclencher le problème et de consulter un oto-rhino-laryngologiste en temps opportun, les parents doivent être capables de reconnaître les signes d'hypertrophie des végétations adénoïdes. Les symptômes suivants peuvent signaler un problème:

  • l'apparition d'une congestion nasale persistante, même s'il n'y a pas de nez qui coule;
  • l'enfant respire par la bouche;
  • rhinite longue et persistante;
  • attaques fréquentes de toux dues au mucus s'écoulant dans la gorge;
  • ronflement pendant le sommeil, il existe des cas d'apnée du sommeil (arrêt respiratoire à court terme):
  • otite moyenne fréquente, car la végétation envahie peut chevaucher une partie du tube auditif;
  • cas fréquents d'angine, de sinusite, de bronchite, etc.
  • l'apparition de nasalité dans la voix;
  • le visage prend des traits caractéristiques: une mâchoire saillante, un visage allongé avec une expression détachée;
  • manque d'oxygène: en raison de problèmes constants de respiration nasale, le cerveau n'est pas saturé d'oxygène, ce qui affecte nécessairement les performances scolaires et la mémoire de l'enfant;
  • maux de tête;
  • mauvais sommeil, perte d'appétit.

Si, entre autres, les végétations adénoïdes deviennent enflammées et que nous avons affaire à une adénoïdite, une augmentation de la température corporelle, une augmentation des ganglions lymphatiques, une faiblesse, une léthargie s'ajoutent aux symptômes généraux..

Si vous remarquez une combinaison de plusieurs des symptômes ci-dessus chez votre enfant, il est temps de consulter un médecin ORL afin de commencer le traitement à temps et de se passer de chirurgie pour enlever les végétations.

Diagnostique

En plus de l'examen classique d'un médecin ORL, un examen endoscopique est effectué pour diagnostiquer la croissance des végétations adénoïdes, ainsi que pour diagnostiquer divers néoplasmes dans le nez. Si nécessaire, un examen aux rayons X est effectué. Auparavant, la végétation était palpée avec les doigts, mais en raison de la douleur de la méthode, elle est rarement utilisée. Après l'examen, le médecin détermine le degré de croissance des végétations adénoïdes.

Les oto-rhino-laryngologistes distinguent trois degrés de végétations adénoïdes:

  • le premier degré est l'initiale, la taille de la végétation est encore petite, l'inconfort et des problèmes respiratoires surviennent lorsque l'enfant dort;
  • le deuxième degré - les végétations adénoïdes augmentent encore plus, vous devez respirer par la bouche, l'enfant ronfle la nuit;
  • troisième degré - la végétation atteint une taille telle qu'elle chevauche presque complètement, et dans certains cas complètement, le nasopharynx. L'enfant ne respire que par la bouche. Il y a des problèmes de sommeil et, par conséquent, des maux de tête, de la fatigue, des pertes de mémoire, des problèmes de rendement scolaire. Le visage acquiert des traits caractéristiques de la maladie.

Le plus souvent, les parents se tournent vers un médecin ORL au deuxième ou au troisième stade, lorsque le symptôme d '«essoufflement» devient prononcé.

Conséquences des végétations adénoïdes

Si la croissance de l'amygdale nasopharyngée est ignorée et que le nez n'est pas traité, les conséquences sur la santé peuvent être très désagréables..

En raison de la congestion nasale persistante et des problèmes de respiration nasale, les enfants développent un écoulement nasal chronique. En raison du chevauchement de la lumière de la trompe d'Eustache par des végétations adénoïdes, des perturbations apparaissent de la part de l'organe auditif: une otite moyenne se produit souvent, l'enfant commence à entendre moins bien. Les réactions allergiques augmentent.

Copains! Un traitement opportun et correct vous assurera un rétablissement rapide!

En raison de troubles de la respiration nasale, le cerveau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, ce qui ne peut qu'affecter le comportement de l'enfant: il devient plus difficile pour les enfants d'apprendre, des difficultés de concentration de l'attention, la fatigue augmente, des problèmes de sommeil surviennent, l'enfant est de mauvaise humeur.

Lors de la croissance de la végétation, la sortie naturelle des masses muqueuses de la cavité nasale est difficile. Le mucus s'accumule, un foyer d'infection apparaît, ce qui conduit à des maladies respiratoires. Par conséquent, ces enfants tombent souvent malades..

Des troubles du système nerveux peuvent survenir: troubles du sommeil, maux de tête, incontinence urinaire.

Les parents doivent remarquer les symptômes alarmants à temps et, sans tarder, contacter un oto-rhino-laryngologiste.

Méthodes de traitement

Il existe deux méthodes de traitement: conservatrice et chirurgicale. Il y a encore une trentaine d'années, on croyait que le seul moyen sûr de se débarrasser du problème était le traitement chirurgical de l'adénoïdite et des végétations adénoïdes envahies. Actuellement, les médecins ORL, au contraire, ont tendance à éviter une intervention chirurgicale. Dans les cas graves, bien sûr, vous ne pouvez pas vous en passer. Mais avant de retirer les végétations adénoïdes, il est nécessaire d'utiliser la possibilité d'un traitement sans chirurgie..

L'élimination des excroissances est une opération non urgente. Vous devez surveiller l'état de l'enfant, effectuer les procédures de diagnostic nécessaires, consulter des oto-rhino-laryngologistes expérimentés et compétents et essayer toutes les méthodes de traitement conservatrices recommandées.

La thérapie conservatrice des végétations adénoïdes est la principale direction dans le traitement des enfants. Il comprend la pharmacothérapie, la physiothérapie et les exercices de respiration..

Si toutes les techniques ont été essayées et qu'il n'y a pas d'amélioration, alors seulement vous devez accepter l'adénotomie (élimination des végétations adénoïdes avec un laser, un scalpel ou de l'azote liquide). L'ablation au laser est l'une des interventions chirurgicales les plus populaires. La procédure d'élimination au laser est appelée coagulation au laser. La chirurgie au laser permet de restaurer la respiration immédiatement après l'intervention dans près de 90% des cas. L'élimination au laser peut être effectuée à n'importe quel stade de la croissance de la végétation.

Thérapie médicamenteuse

Dans le cadre d'un traitement médicamenteux, le patient se voit prescrire:

  • antihistaminiques (Suprastin, Zodak, etc.) - ils soulagent les poches, réduisent les réactions allergiques;
  • médicaments antiseptiques ("Miramistin", "Chlorhexidine", "Protargol", "Collargol");
  • antibiotiques locaux dans le nez (Polydexa, Isofra);
  • agents vasoconstricteurs ("Tizin xylo bio", "Nazol baby", etc.) - ils facilitent la respiration nasale;
  • sprays hormonaux anti-inflammatoires (Nasonex);
  • médicaments homéopathiques ("Job-baby", "Euphorbium compositum") - des médicaments bien choisis montrent un bon effet thérapeutique;
  • des moyens de rinçage du nez (Dolphin, Aqualor, Aquamaris, solution de chlorophyllipt, etc.).

Avant d'irriguer la cavité nasale avec des sprays médicinaux, il est nécessaire de la rincer.

Un débridement nasal de haute qualité est mieux fait par un médecin ORL. Ensuite, le résultat de la thérapie sera maximal..

Procédures de physiothérapie

La physiothérapie montre une grande efficacité dans le traitement des végétations adénoïdes hypertrophiées.

L'une des méthodes les plus populaires et les plus efficaces est la thérapie au laser (traitement au laser). La thérapie au laser implique l'action d'un faisceau laser sur le tissu de l'amygdale pharyngée.

La thérapie au laser présente un certain nombre d'avantages indéniables:

  • le traitement au laser aide à soulager les poches, améliore la circulation sanguine;
  • le traitement au laser arrête le processus inflammatoire;
  • la thérapie au laser est la plus efficace pour le premier et le deuxième degré de prolifération adénoïde, mais peut également être utilisée au dernier stade;
  • l'utilisation d'un laser peut considérablement soulager l'état du patient et réduire la taille des tissus adénoïdes.

Le traitement au laser des végétations adénoïdes chez les enfants est bien toléré par les petits patients et fournit un résultat durable.

Parallèlement à l'utilisation d'un laser, des séances d'irradiation ultraviolette de la cavité nasale et du nasopharynx, ainsi qu'une thérapie vibroacoustique sont effectuées.

La procédure d'irradiation ultraviolette s'adapte parfaitement aux foyers d'inflammation, assèche la muqueuse nasale, renforce le système immunitaire et améliore la résistance du corps aux micro-organismes pathogènes. Une séance de thérapie vibroacoustique soulage également parfaitement l'inflammation et l'enflure.

En association avec un traitement médicamenteux, les procédures de physiothérapie ont un effet bénéfique sur l'hypertrophie de l'amygdale pharyngée et sont bien tolérées par les enfants.

Le traitement conservateur peut être complété par des éléments de gymnastique respiratoire - un ensemble d'exercices pour les voies respiratoires. Faire de l'exercice régulièrement pendant trois mois peut éliminer la congestion nasale et faire face à l'hypoxie.

Seul un médecin ORL peut prescrire une thérapie efficace. Plus le traitement est commencé tôt, plus le stade de croissance de la végétation est court, plus il sera facile de faire face à la maladie. Si la santé de l'enfant n'est pas prise en charge et si la visite chez le médecin ORL est ignorée, il est fort probable qu'il ne sera pas possible d'éviter l'élimination des végétations adénoïdes..

Si votre enfant est confronté au problème des végétations adénoïdes, contactez la clinique ORL du Dr Zaitsev. Les oto-rhino-laryngologistes hautement qualifiés de notre clinique ORL sélectionneront le traitement le plus efficace et le plus sûr. Nous sommes situés en plein centre de Moscou, à seulement quatre minutes à pied de la station de métro Paveletskaya (ring) à l'adresse: 5th Monetchikovsky lane, 14.

Comment traiter les végétations adénoïdes en Fédération de Russie sans chirurgie

Chez les enfants, les végétations adénoïdes se trouvent le plus souvent entre 4 et 10 ans et causent beaucoup de problèmes et d'inconfort à la fois directement aux enfants et à leurs parents, ils ont donc besoin d'un traitement urgent. Très souvent, le passage de la maladie est compliqué, puis une adénoïdite se développe - inflammation des végétations adénoïdes.

  • Causes de l'apparition des végétations adénoïdes
  • Symptômes de l'apparition de végétations adénoïdes
  • Le degré de la maladie
  • Comment traiter les végétations adénoïdes?
    • Adénoïdes de grade 3: traitement sans chirurgie
    • Un traitement conservateur
    • Chirurgie
  • Recommandations aux parents

Chez les enfants, les végétations adénoïdes peuvent apparaître à un âge préscolaire précoce et persister pendant plusieurs années. En règle générale, au lycée, leur taille diminue et s'atrophie avec le temps. Les végétations adénoïdes ne se produisent pas chez un adulte: les symptômes de la maladie ne sont caractéristiques que pour les enfants. Même lorsque vous avez eu cette maladie dans l'enfance, elle ne reviendra pas à l'âge adulte..

Causes de l'apparition des végétations adénoïdes

Que sont les végétations adénoïdes? Chez les enfants, les végétations adénoïdes dans le nez ne sont rien de plus qu'un élargissement de l'amygdale dans les tissus pharyngiens. Il s'agit d'un néoplasme pathologique qui fait normalement partie du système immunitaire. L'amygdale du nasopharynx se défend ainsi contre divers organismes pathogènes qui tentent de pénétrer simultanément avec l'air inhalé.

Au cours de la maladie, l'amygdale augmente de taille et, lorsque le processus inflammatoire passe, elle retrouve son aspect naturel. Si le temps entre les maladies est trop court (par exemple, une semaine ou même moins), leur augmentation n'a pas le temps de diminuer. Autrement dit, étant dans un état d'inflammation constante tout le temps, les amygdales grossissent encore plus et dans certains cas peuvent «gonfler» à un point tel qu'elles ferment complètement le nasopharynx.

Cette maladie survient le plus souvent chez les enfants âgés de 4 à 10 ans. Dans de rares cas, il est déterminé chez les nouveau-nés jusqu'à un an. En règle générale, le tissu adénoïde hypertrophié a tendance à inverser le développement, par conséquent, la végétation adénoïde à l'adolescence n'est presque jamais observée. Malgré cette fonctionnalité, vous ne devez pas ignorer ce problème, car une amygdale enflammée et envahie par la végétation est une source d'infection constante.

Chez les enfants, l'apparition de végétations adénoïdes est favorisée par de fréquentes maladies chroniques et aiguës des voies respiratoires supérieures: laryngite, amygdalite, pharyngite. Aussi, pour la prolifération des végétations adénoïdes chez les enfants, les facteurs déclenchants sont les infections - ARVI, grippe, diphtérie, rougeole, rubéole, coqueluche, scarlatine, etc. La tuberculose et la syphilis congénitale (infection syphilitique) peuvent jouer un rôle dans l'élargissement des amygdales. Les végétations adénoïdes peuvent être des maladies isolées du tissu lymphoïde, mais beaucoup plus souvent elles sont accompagnées d'angine de poitrine.

Parmi les autres raisons qui conduisent à l'apparition de cette pathologie, on distingue l'hypovitaminose, une augmentation de l'allergolisation du corps de l'enfant, des conditions sociales défavorables, des invasions fongiques, des facteurs alimentaires, etc..

Symptômes de l'apparition de végétations adénoïdes

Chez les enfants dans un état normal, les symptômes des végétations adénoïdes qui interfèrent avec leur vie habituelle n'existent pas - les bébés ne les remarquent tout simplement pas. Cependant, en raison de la fréquence virale et des rhumes, les végétations adénoïdes augmentent le plus souvent en taille. Cela se produit du fait que, pour détruire les virus et les microbes, ainsi que pour remplir leur tâche immédiate de maintien des amygdales, ils sont renforcés en raison de leur croissance. L'inflammation des amygdales est le processus de destruction des micro-organismes pathogènes, ce qui provoque une augmentation de la taille des glandes.

Les principaux symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • Même en l'absence de nez qui coule, une respiration nasale compliquée se produit;
  • écoulement nasal prolongé et fréquent difficile à traiter;
  • les respirations se produisent avec la bouche ouverte et, à ce moment, le visage a une expression indifférente, les plis nasogéniens sont lissés, la mâchoire inférieure pend;
  • écoulement nasal muqueux et persistant, entraînant une irritation cutanée sur la lèvre supérieure et autour du nez;
  • ronfler et ronfler pendant le sommeil, dans certains cas, retenir votre souffle;
  • sommeil agité et pauvre;
  • attaques d'étouffement nocturne, caractéristiques de 2-3 degrés de végétations adénoïdes;
  • état apathique et léthargique, diminution de la mémoire et de l'attention, des performances et des performances scolaires;
  • mouvements involontaires: clignements des yeux et tics nerveux;
  • toux sèche et persistante le matin;
  • apathie, léthargie;
  • la voix perd sa sonorité, devient rauque et terne;
  • déficience auditive - l'enfant recommence souvent à demander;
  • plaintes de maux de tête résultant d'un manque d'approvisionnement en oxygène du cerveau.

Le degré de la maladie

La médecine moderne distingue trois degrés d'adénoïdes:

  • Premier degré: les végétations adénoïdes de l'enfant sont petites. De plus, pendant la journée, l'enfant respire librement, des complications respiratoires apparaissent la nuit, à l'état horizontal. Le bébé, ouvrant la bouche, commence souvent à dormir.
  • Deuxième degré: les amygdales de l'enfant sont fortement agrandies. L'enfant est obligé de respirer constamment par la bouche, ronfle beaucoup la nuit.
  • Troisième degré: chez un enfant, les végétations adénoïdes ferment presque complètement ou complètement le nasopharynx. L'enfant ne dort pas bien la nuit. Sans possibilité de retrouver ses forces la nuit, le jour, son attention est dispersée, il se fatigue rapidement. Il a constamment des maux de tête. Le bébé est obligé de garder la bouche ouverte tout le temps, ce qui change les traits de son visage. La rhinite chronique se développe, la cavité nasale cesse d'être ventilée. La parole devient une voix trouble et nasillarde.

Hélas, très souvent, les parents ne prêtent attention aux écarts dans le développement des amygdales qu'aux stades 2-3, lorsqu'il y a une respiration nasale absente ou difficile prononcée.

Comment traiter les végétations adénoïdes?

En cas d'inflammation des amygdales chez les enfants, il existe deux méthodes de traitement: conservatrice et chirurgicale. Les médecins, si possible, essaient de traiter les végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie. Mais parfois il n'y a pas moyen de s'en éloigner.

Chez les enfants, le traitement conservateur sans chirurgie est la direction la plus prioritaire et la plus correcte dans le traitement de l'hypertrophie de l'amygdale pharyngée. Avant d'accepter la chirurgie, les parents doivent utiliser tous les traitements disponibles qui empêcheront l'adénotomie.

Si le médecin traitant insiste sur une opération chirurgicale pour éliminer les végétations adénoïdes, il n'est pas nécessaire de se précipiter, ce n'est pas une intervention urgente, lorsqu'il n'y a pas de temps pour le diagnostic, l'observation supplémentaire et la réflexion. Renseignez-vous sur l'avis d'autres spécialistes, suivez l'enfant, attendez s'il passe avec l'âge, essayez toutes les méthodes conservatrices et faites un diagnostic de contrôle en quelques mois.

Mais lorsque le traitement médicamenteux ne montre pas le résultat souhaité et qu'un processus inflammatoire chronique se produit tout le temps dans le nasopharynx de l'enfant, il est alors nécessaire dans ce cas de consulter les médecins opérants pour une consultation..

Adénoïdes de grade 3: traitement sans chirurgie

Lors du choix d'un traitement pour l'adénotomie utilisant une méthode conservatrice, vous ne devez pas vous fier uniquement au degré de croissance des amygdales. Avec 1 à 2 degrés de la maladie, de nombreux médecins disent qu'ils n'ont pas besoin d'être enlevés, et avec le troisième degré, une intervention chirurgicale est simplement nécessaire. Ce n'est pas toujours correct, tout dépendra de la qualité du diagnostic, très souvent, il peut y avoir des cas de faux diagnostics, lorsque l'examen est effectué dans le contexte d'une maladie ou après un rhume récent, le bébé est diagnostiqué avec le troisième degré et il est recommandé de retirer les amygdales par chirurgie.

Et après un mois, leur taille diminue considérablement, car elles ont été augmentées en raison du processus d'inflammation, et l'enfant ne tombe pas très souvent malade et respire normalement. Et il peut y avoir des cas opposés, pendant le degré 1-2 de la maladie, l'enfant peut souffrir d'otite moyenne récurrente, d'ARVI persistant, l'apnée du sommeil se produit dans un rêve - même 1-2 degrés peuvent être une indication pour une intervention chirurgicale.

Un traitement conservateur

Le traitement complexe conservateur est utilisé avec une augmentation simple et modérée de la taille des amygdales et comprend un traitement médicamenteux, des exercices de respiration et de la physiothérapie.

En règle générale, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Antiseptiques à usage local - protargol, collargol. Ces fonds contiennent de l'argent et détruisent les microorganismes pathogènes.
  • Médicaments antihistaminiques (antiallergiques) - suprastine, tavegil. Ils sont utilisés pour réduire les manifestations d'une réaction allergique, ils éliminent la quantité de décharge, la douleur et le gonflement des tissus du nasopharynx.
  • La lessive. Cette procédure élimine le pus des amygdales. Il est produit uniquement par un médecin utilisant une douche nasopharyngée ou la méthode du «coucou» (injecter un médicament dans une narine et le sucer sous vide dans l'autre). Si vous voulez vous laver à la maison, vous pouvez enfoncer le pus encore plus profondément..
  • L'homéopathie est la plus sûre des méthodes de traitement existantes, qui se combine bien avec la thérapie traditionnelle (cependant, l'efficacité de cette méthode est purement individuelle - elle aide bien certains, d'autres non).
  • Climatothérapie - thérapie dans des sanatoriums spéciaux, qui inhibe l'augmentation du tissu lymphoïde et a également un effet généralement bénéfique sur le corps de l'enfant.
  • Les multivitamines sont utilisées pour renforcer le système immunitaire.
  • Physiothérapie. Traitement au laser efficace avec un guide de lumière à travers le nez dans le nasopharynx, ainsi que la quartzisation de la gorge et du nez.
  • La physiothérapie utilise la lumière ultraviolette, les ultrasons, le chauffage.

Chirurgie

L'adénotomie est une ablation chirurgicale des amygdales pharyngées. Le médecin traitant peut mieux dire comment les végétations adénoïdes sont éliminées chez les enfants. En un mot, l'amygdale pharyngée est serrée et excisée avec un instrument spécial. Tout cela se fait en un seul mouvement et toute l'opération ne prend pas plus de 20 minutes, l'adénotomie est réalisée à la fois sous anesthésie générale et locale.

Cette méthode de traitement de la maladie n'est pas souhaitable pour plusieurs raisons:

  • Pour commencer, les amygdales pharyngées jouent le rôle d'une barrière de protection qui, du fait de leur élimination, est perdue pour le corps..
  • En outre, les amygdales se développent rapidement et, bien qu'il y ait une disposition à cette maladie, elles recommenceront à s'enflammer encore et encore, et toute intervention chirurgicale, même aussi simple que l'adénotomie, est un stress pour les parents et les enfants..

De plus, pour effectuer une adénotomie (c'est-à-dire l'ablation des amygdales), vous devez avoir des indications spéciales. Ceux-ci inclus:

  • l'inefficacité reconnue de la thérapie conservatrice effectuée;
  • récidive fréquente de la maladie (plus de quatre fois par an);
  • l'apparition de diverses complications (rhumatismes, arthrite, vascularite, glomérulonéphrite);
  • l'apparition d'un arrêt respiratoire dans un rêve;
  • ARVI émergents assez fréquents;
  • otite moyenne récurrente persistante;
  • troubles de la respiration nasale.

Il est nécessaire de comprendre que l'intervention chirurgicale est une sorte de sape de l'immunité de l'enfant. Par conséquent, pendant longtemps après l'opération, il doit être protégé des maladies inflammatoires. Le temps postopératoire s'accompagne certainement d'un traitement médicamenteux, sinon il y a risque de rechute.

Certaines maladies du sang, ainsi que les maladies infectieuses et cutanées au stade aigu sont considérées comme des contre-indications à l'adénotomie..

Recommandations aux parents

Le Dr Komarovsky donne des recommandations aux parents dont les enfants ont reçu un traitement contre les végétations adénoïdes du troisième degré. En règle générale, tous les conseils visent à éliminer les risques probables de rechute, d'inflammation et visent également à stimuler l'immunité:

  • Air intérieur. La pièce dans laquelle l'enfant joue ou dort doit être constamment ventilée. La pièce doit être nettoyée à l'eau tous les jours..
  • Soin correct et régulier du nasopharynx. Les amygdales enflammées sont une source d'infection, il est donc nécessaire d'effectuer des procédures de lavage nasopharyngé tous les jours.
  • Pour renforcer le corps, il est nécessaire de prendre des complexes vitaminiques ou des agents immunostimulants. Pendant une épidémie, les enfants doivent recevoir des médicaments antiviraux.
  • Nutrition adéquat. Les aliments frits, épicés ou solides doivent être absents du menu diététique quotidien de l'enfant, et les aliments très froids et chauds doivent également être abandonnés..

Vous ne devriez pas essayer de traiter les végétations adénoïdes en utilisant des méthodes traditionnelles. Car, de cette manière, les parents ne font qu'aggraver la maladie. Certaines méthodes folkloriques sont réellement efficaces, mais vous n'avez pas besoin de les utiliser sur des enfants sans l'avis préalable d'un médecin..

Traitement des végétations adénoïdes sans chirurgie

L'obturation des voies nasales avec des végétations adénoïdes affecte négativement le bien-être du patient et augmente considérablement le risque d'infection de l'organe hypertrophié.

Le contenu de l'article

Un traitement intempestif des tumeurs bénignes dans le fornix du nasopharynx entraîne non seulement une violation de la respiration nasale, mais également le développement de complications locales. Quel devrait être le traitement des végétations adénoïdes sans chirurgie? Il faut comprendre que les méthodes thérapeutiques conservatrices sont efficaces pour traiter 1 et partiellement 2 degrés de développement adénoïde. Il est impossible avec l'aide de médicaments de réduire le tissu glandulaire fortement envahi de l'amygdale pharyngée à sa taille physiologique normale. La pharmacothérapie et les procédures de physiothérapie modernes peuvent empêcher une hyperplasie supplémentaire de l'organe immunitaire..

Contre-indications à l'adénotomie

Comment se débarrasser des végétations adénoïdes sans chirurgie? Ces questions sont posées par les patients qui ont des contre-indications directes à une intervention chirurgicale. Même en cas de forte prolifération de végétations adénoïdes, il n'est pas toujours possible de recourir à un traitement chirurgical. Les contre-indications courantes de l'adénotomie comprennent:

  • exacerbation des maladies infectieuses;
  • maladies du sang;
  • Diabète;
  • structure anormale du palais mou;
  • grandes crevasses dans le palais dur;
  • maladies oncologiques;
  • tendance hémorragique.

Important! Il n'est pas souhaitable d'éliminer les végétations adénoïdes en l'absence d'indications absolues, car l'excision de l'amygdale pharyngée entraîne une diminution significative de l'immunité locale.

En règle générale, un traitement sans chirurgie est prescrit aux patients aux premiers stades du développement de la pathologie. Avec une visite opportune chez un médecin, il est possible non seulement d'éliminer l'hypertrophie de l'organe immunitaire, mais également de prévenir les rechutes fréquentes de maladies ORL.

Thérapie conservatrice

Quel devrait être le traitement conservateur des végétations adénoïdes? Un traitement médicamenteux instauré en temps opportun vous permet d'éliminer l'obstruction des voies nasales et de restaurer les changements physiologiques dans l'amygdale nasopharyngée. Mais avant d'utiliser des médicaments, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste. Il n'existe pas de schéma thérapeutique unique pour la pathologie ORL. Lors du choix des médicaments, le spécialiste prend en compte les données historiques du patient, les manifestations cliniques concomitantes et les raisons de la prolifération des végétations adénoïdes.

Pour le traitement des végétations adénoïdes, les types de médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • gouttes vasoconstricteurs;
  • les immunostimulants;
  • médicaments antiallergiques;
  • antiseptiques;
  • solutions pour se rincer le nez;
  • médicaments homéopathiques;
  • complexes de vitamines et minéraux.

Seule une approche intégrée pour résoudre le problème peut éliminer rapidement les symptômes de l'hypertrophie des amygdales et empêcher sa croissance ultérieure. Si nécessaire, un traitement physiothérapeutique est prescrit aux patients, ce qui a un effet bénéfique sur le trophisme et la régénération des tissus adénoïdes.

Présentation des médicaments

Comment soigner les végétations adénoïdes avec la pharmacothérapie? Tout médicament ne peut être prescrit par le médecin traitant qu'après un examen approfondi du nasopharynx et en déterminant le degré de prolifération des tissus glandulaires. Le traitement avec des agents antiallergiques et des antiseptiques locaux est considéré comme le plus efficace..

Habituellement, les types de médicaments suivants sont inclus dans le schéma thérapeutique des végétations adénoïdes:

Groupe de médicamentsNom des médicamentsObjet de la nomination et principe de fonctionnement
antihistaminiques«Clémastine» «Hifénadine» «Tavegil»bloquer les récepteurs de l'histamine, réduisant ainsi la gravité des réactions allergiques - inflammation, gonflement, démangeaisons, etc..
vasoconstricteur"Sanorin" "Naftizin" "Nazol"réduire la perméabilité des vaisseaux sanguins et restaurer l'écoulement de la lymphe des muqueuses de la cavité nasale, grâce à laquelle la respiration nasale est normalisée
antivirus«Ergoferon» «Arbidol» «Tamiflu»inhibent la fonction reproductrice des virions, ce qui accélère la régression des processus catarrhales dans le tissu lymphoïde hyperplasique
immunostimulant«Splénine» «Timalin» «Pentoxil»stimuler les réponses immunitaires cellulaires et humorales, augmentant ainsi l'immunité non spécifique et la résistance du corps aux infections respiratoires
anti-inflammatoireCélécoxib Diflunisal Sulindakinterférer avec la biosynthèse de la sérotonine et de l'histamine, ce qui réduit la gravité des réactions inflammatoires dans les tissus mous
réparateur"Abisib" "Polyphepan" "Adgenol"normaliser l'approvisionnement en sang des tissus, activer les processus métaboliques et la régénération des cellules endommagées
homéopathique«Oscillococcinum» «Delufen» «Lymphomyosot»accélérer les processus de régénération, stimuler l'immunité non spécifique et prévenir la prolifération tissulaire
antibiotiques systémiques«Klacid» «Sumamed» «Zinnat»détruire les bactéries pyogènes qui provoquent une inflammation purulente de l'amygdale pharyngée (utilisée pour l'adénoïdite)

Important! L'apport de complexes vitaminiques et minéraux contribue à la régression des processus pathologiques dans les amas lymphadénoïdes.

La végétation adénoïde se développe en raison d'une inflammation fréquente des organes ORL. Les rechutes de maladies se produisent en relation avec une diminution de la réactivité du corps, qui est favorisée par l'hypovitaminose et une mauvaise nutrition. Il est possible d'augmenter l'immunité locale et générale en prenant des complexes de vitamines et de minéraux - "Polivit", "Aevit", "Duovit", etc..

Irrigation du nasopharynx

L'assainissement de la cavité nasale est l'une des méthodes non chirurgicales les plus efficaces pour traiter les végétations adénoïdes. En raison d'une diminution de l'immunité locale et du blocage des follicules dans le tissu glandulaire, l'amygdale pharyngée devient un terrain fertile pour l'infection. Pour éliminer la flore pathologique et reprendre le fonctionnement de l'organe immunitaire, un lavage régulier du nasopharynx permet.

Les solutions salines peuvent-elles être utilisées pour nettoyer les sécrétions visqueuses, les détritus et les agents pathogènes de la cavité nasale? Comme le montre la pratique, l'irrigation de l'amygdale avec des solutions hypertoniques a un effet bénéfique sur le fonctionnement du tissu adénoïde. Les médicaments ont un effet antiseptique et antimicrobien prononcé, ce qui aide à faciliter la respiration et à réduire la taille de l'amygdale nasopharyngée.

Pour l'irrigation de la cavité nasale lors de végétations adénoïdes, il est recommandé d'utiliser les types de solutions antiseptiques suivants:

  • "Physiomer" - une préparation à base d'eau de mer, qui nettoie et hydrate les muqueuses, empêchant le développement de microbes opportunistes;
  • La miramistine est une solution antiseptique qui empêche le développement de virus et de bactéries pathogènes dans les amas lymphoïdes;
  • «Collargol» est un antiseptique à effet analgésique, qui est utilisé pour traiter l'adénoïdite purulente et l'inflammation de la muqueuse nasopharyngée;
  • "Euphorbium compositum" est un médicament homéopathique à effet réparateur, désinfectant et décongestionnant prononcé; aide à réduire la tension frontale et facilite la respiration par le nez;
  • Dolphin est une solution isotonique d'action antibactérienne qui soulage les manifestations d'inflammation purulente et catarrhale dans les organes respiratoires.

Pour la procédure, il est conseillé d'utiliser un mug Esmarch, un irrigateur nasal ou une seringue sans aiguille.

Caractéristiques de la physiothérapie

Comment soigner les végétations adénoïdes sans chirurgie? Les procédures de physiothérapie sont une méthode efficace de traitement des végétations adénoïdes, qui aident à éliminer les obstructions des voies respiratoires. La physiothérapie renforce l'effet de la pharmacothérapie, accélérant ainsi le processus de restauration de l'amygdale pharyngée.

En fonction des méthodes et de la durée du traitement physiothérapeutique, il est possible d'obtenir une diminution de la taille des végétations adénoïdes et une augmentation significative de la résistance du corps. Les procédures matérielles les plus courantes qui aident à éliminer les végétations adénoïdes comprennent:

  • inductothermie - l'effet sur les tissus des amygdales hyperplasiques par les courants de Foucault à haute fréquence, qui favorise la relaxation musculaire et la régénération de l'organe affecté;
  • électrophorèse médicamenteuse - introduction d'agents anti-inflammatoires et réparateurs dans l'amygdale hypertrophiée à l'aide d'impulsions électriques;
  • thérapie par ultrasons - l'impact sur la végétation adénoïde avec des vibrations sonores ultra-fréquences qui stimulent les processus redox dans les tissus lymphoïdes.

Important! Pour obtenir l'effet thérapeutique souhaité, vous devez suivre un cours de physiothérapie, qui devrait comprendre au moins 8 à 10 séances.

Le traitement par appareil a un effet physico-chimique prononcé sur les tissus, ce qui fait que la végétation adénoïde est quelque peu réduite en taille. De plus, les procédures de physiothérapie augmentent la réactivité des tissus, ce qui réduit le risque de développer une inflammation des organes respiratoires..

Cryothérapie

La cryothérapie des végétations adénoïdes est une procédure physiothérapeutique qui rétablit le fonctionnement normal des accumulations lymphadénoïdes. Le traitement local des tissus mous avec des températures ultra-basses conduit au gel de la végétation adénoïde, ce qui empêche leur croissance ultérieure.

L'exposition complète de la cryothérapie dépend du degré d'élargissement de l'amygdale et est de 3 minutes maximum..

La cryothérapie régénérative et immunostimulante des végétations adénoïdes peut être utilisée aux stades 1 et 2 de la croissance des végétations adénoïdes. Contrairement à la chirurgie, le traitement par le froid est physiologique, car il ne provoque pas de saignements et de complications postopératoires. Il convient de noter que la cryothérapie ne conduit pas à la destruction des tissus environnants.Par conséquent, après la procédure, le patient ne ressent pas d'inconfort ni de douleur..

Comment fonctionne la cryothérapie des végétations adénoïdes? À l'aide d'un applicateur spécial, l'amygdale affectée est irriguée avec de la vapeur d'azote liquide pendant quelques secondes, à la suite de laquelle la végétation adénoïde est gelée. Une nécrose et une exfoliation ultérieures des tissus hypertrophiés conduisent à l'élimination complète ou partielle de l'obstruction choanale. Pour éliminer complètement la végétation adénoïde, vous devez subir au moins 10 à 15 séances de cryothérapie.

Adénotomie par ondes radio

L'adénotomie par ondes radio est une méthode exsangue et sans contact d'élimination des tissus adénoïdes, basée sur l'évaporation d'une amygdale hypertrophiée sous l'influence d'ondes radio à haute fréquence. En raison du manque de contact direct des accumulations lymphoïdes avec un instrument médical, la destruction des tissus pathologiques se produit exclusivement au niveau cellulaire.

L'élimination des végétations adénoïdes avec la technologie des ondes radio permet des opérations chirurgicales de presque toute complexité. Même dans le cas d'une structure anormale du nasopharynx et de l'étroitesse des choanes, une excision sans contact des tissus adénoïdes permet d'obtenir les résultats thérapeutiques nécessaires. Une méthode de traitement peu traumatique n'a pratiquement pas de contre-indications d'utilisation, elle est donc utilisée pour éliminer les végétations adénoïdes non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants.

L'effet stérilisant de la thérapie par ondes radio empêche le développement d'une inflammation septique dans les tissus opérés.

L'opération est réalisée à l'aide de l'appareil Surgitron, qui est équipé d'un adénotome à ondes radio. La procédure est réalisée sous anesthésie locale, ce qui élimine le risque de sensations douloureuses. Le couteau à ondes radio excise la végétation adénoïde en un seul bloc, de sorte que la durée de l'opération ne dépasse pas 10-15 minutes. Lorsque les ondes radio entrent en contact avec les tissus, les vaisseaux sanguins sont cautérisés (coagulés), ce qui réduit considérablement le risque de saignement et d'aspiration d'écoulement sanglant.

Le problème éternel est les végétations adénoïdes et un enfant. Traitement des végétations adénoïdes sans chirurgie et sans douleur

Chaque parent, au moins une fois dans sa vie, a rencontré un problème tel que la difficulté à respirer par le nez chez un enfant. Et avant d'emmener leur enfant chez le médecin, les parents se demandent généralement comment traiter les végétations adénoïdes à la maison. Il est important de se rappeler que des méthodes alternatives de traitement des végétations adénoïdes peuvent être utilisées après avoir consulté un médecin aux premiers stades du développement de la maladie, à condition qu'elles ne s'accompagnent pas de complications. La méthode la plus efficace consiste à rincer la cavité nasale avec une solution saline ou des décoctions à base de plantes, qui ont un effet anti-inflammatoire. Lors de l'utilisation de décoctions à base de plantes, il faut garder à l'esprit qu'une réaction allergique peut survenir, ce qui peut aggraver l'évolution de la maladie..

Tout d'abord, vous devez comprendre quels symptômes existent avec les végétations adénoïdes. En règle générale, il s'agit d'une respiration nasale difficile et d'une rhinite persistante souvent récurrente. Souvent, avec des végétations adénoïdes, un enfant peut éprouver des troubles du sommeil, l'enfant dort anxieusement, la bouche ouverte. Dans un rêve - ronflement, l'enfant peut renifler, il peut y avoir des retenues respiratoires et des crises d'étouffement pendant le sommeil. La respiration orale peut provoquer le dessèchement de la membrane muqueuse de la gorge, entraînant une toux sèche le matin. Souvent, avec les végétations adénoïdes chez un enfant, le timbre de la voix change et la nasalité est notée. Des maux de tête fréquents sont également possibles sans raison apparente.En présence de végétations adénoïdes, l'enfant a une diminution de l'appétit. Les parents signalent généralement une perte auditive chez leur enfant. Avec les végétations adénoïdes, les douleurs auriculaires, une inflammation fréquente de l'oreille moyenne peut être troublante. Les enfants avec des végétations adénoïdes sont léthargiques, se fatiguent rapidement, sont irritables et de mauvaise humeur. Si vous ne pouvez pas faire face à cette condition par vous-même, vous devez montrer l'enfant à un oto-rhino-laryngologiste. Le médecin examinera l'enfant, vous posera des questions en détail sur son état et comment la maladie s'est développée, et vous prescrira les tests nécessaires et les méthodes d'examen supplémentaires.

Alors, que faire si le médecin trouve des végétations adénoïdes? Tout d'abord, ne paniquez pas. Le médecin choisira certainement une tactique de traitement efficace qui convient à votre enfant..

Le traitement des végétations adénoïdes avec des remèdes populaires n'est pas toujours efficace. La cause la plus fréquente d'une augmentation du tissu adénoïde est un processus inflammatoire qui survient à la suite d'une infection bactérienne. Et ici, les décoctions d'herbes et autres méthodes de «grand-mère» ne peuvent qu'aggraver la situation.

Adénoïdes - guérissent ou peuvent disparaître d'eux-mêmes?

Cette question se pose beaucoup plus souvent aux parents qu'aux autres. Ils ne sont pas pressés d'emmener l'enfant chez le médecin, "pensez juste, un nez qui coule…". Et ainsi, jour après jour, mois après mois. Chers parents, souvenez-vous! plus tôt le diagnostic correct est posé et la cause de l'inflammation identifiée, plus les végétations adénoïdes peuvent être traitées rapidement et efficacement.

Si les végétations adénoïdes sont diagnostiquées - est-il possible de guérir sans conséquences?

Si le traitement est commencé à temps et que le médecin observe l'enfant, surveille son état et les résultats des tests, en un mot, si le traitement est effectué correctement, les conséquences des végétations adénoïdes ne se produiront pas. Cette maladie apparemment simple a beaucoup de complications. Il s'agit d'une perte auditive, d'une altération de la fonction de la parole, d'une malocclusion et d'un développement anormal du squelette facial et même de l'énurésie..

Adénoïdes - quels types de traitement existe-t-il?

Le traitement est effectué selon les indications - conservatrices (avec des médicaments et des procédures) ou chirurgicales - ablation des végétations adénoïdes. Le traitement médicamenteux est efficace si le degré de végétations adénoïdes est 1er, moins souvent - 2ème, lorsque la taille des végétations adénoïdes n'est pas trop grande et s'il n'y a pas de perturbations prononcées de la respiration par le nez. Avec le 3ème degré de végétations adénoïdes, le traitement médicamenteux n'est effectué que si l'enfant a des contre-indications au traitement chirurgical. Un traitement médicamenteux est prescrit pour soulager l'inflammation, arrêter l'écoulement nasal, il aide à nettoyer la cavité nasale du contenu et à renforcer le système immunitaire. Dans ce cas, divers groupes de médicaments sont utilisés: gouttes nasales vasoconstricteurs; sprays nasaux hormonaux; des solutions salines pour nettoyer le contenu et hydrater la muqueuse nasale; des moyens pour maintenir l'immunité; antihistaminiques; gouttes nasales à action antiseptique et antibactérienne.

Une augmentation de la végétation adénoïde chez les enfants est causée par une réaction allergique du corps. Dans ce cas, pour une guérison réussie, l'enfant a besoin de l'aide d'un allergologue, il procédera à un examen et prescrira le traitement nécessaire.

Souvent, des régimes médicamenteux homéopathiques sont prescrits pour le traitement des végétations adénoïdes. Mais ne comptez pas sur l'homéopathie. En règle générale, l'efficacité de cette méthode n'est possible qu'avec une utilisation régulière au stade initial de la maladie ou à titre prophylactique. Dans une situation où il y a un 2ème ou 3ème degré de végétations adénoïdes, l'homéopathie n'apporte pas l'effet attendu.

Le traitement de physiothérapie des végétations adénoïdes augmente l'efficacité du traitement conservateur.

La thérapie au laser la plus couramment utilisée. Le cours habituel du traitement est de 10 séances. Il est recommandé d'effectuer 2 à 3 cours de thérapie au laser par an. UHF est également utilisé sur la zone nasale et les rayons ultraviolets, l'électrophorèse et la thérapie à l'ozone.

Quelles opérations dois-je faire pour les végétations adénoïdes?

Actuellement, la norme pour l'élimination des végétations adénoïdes est la chirurgie dans un hôpital sous anesthésie générale, à l'aide d'un rasoir (instrument spécial).

Quel examen est effectué pour les végétations adénoïdes?

Pour déterminer le degré de végétations adénoïdes, une méthode endoscopique est utilisée ou une radiographie du nasopharynx est effectuée. Le diagnostic endoscopique est le plus informatif, car il permet de voir toutes les nuances de l'anatomie du nasopharynx et des végétations adénoïdes.

Est-il possible de guérir les végétations adénoïdes sans chirurgie?

Si les végétations adénoïdes sont importantes et que la respiration nasale chez un enfant est très difficile, alors dans cette situation, la seule issue est de les éliminer..

Est-il douloureux d'éliminer les végétations adénoïdes?

S'il n'y a pas de contre-indications à l'anesthésie générale pendant l'opération, une telle opération ne doit être effectuée que sous anesthésie générale. Sous anesthésie locale, un tel traitement est une douleur et un stress pour l'enfant..

Quel est le traitement le plus efficace contre les végétations adénoïdes?

Comme le dit l'ancienne sagesse médicale, un diagnostic correct représente déjà 70% d'un traitement efficace. Par conséquent, si une tactique de traitement conservatrice est choisie, des médicaments sont prescrits pour éliminer la cause de l'inflammation des végétations adénoïdes. En règle générale, ce sont des médicaments antibactériens, antiviraux, antifongiques; remèdes contre les allergies; gouttes et sprays spéciaux. Le traitement universel des végétations adénoïdes est une utopie.

Quand vous pouvez revenir à une vie normale après avoir retiré les végétations adénoïdes?

Immédiatement après l'opération, l'enfant est déjà actif après 2-3 jours et est à la maison. En règle générale, déjà 7 jours après l'opération, l'enfant peut adhérer à un régime protecteur - sans effort physique actif ni procédures thermiques pendant 10 à 20 jours.

Les végétations adénoïdes sont le résultat de maladies infectieuses?

Les végétations adénoïdes sont essentiellement un élargissement de l'amygdale nasopharyngée. Et, en règle générale, il s'agit d'une conséquence d'un processus infectieux causé par une infection bactérienne ou virale. En outre, le virus Epstein-Bar et les antécédents allergiques peuvent en être la cause..

Ce que les médecins ne recommandent pas pour les végétations adénoïdes?

Tout d'abord, avec les végétations adénoïdes, les médecins ne recommandent pas de compter sur «peut-être que ça partira tout seul», pour réaliser les schémas thérapeutiques prescrits selon le principe «mais ça a aidé le fils du voisin». Il est également déconseillé d'éviter l'examen prévu. Croyez-moi, chers papas et mères, un traitement efficace n'est prescrit que sur la base des résultats des tests.

Comment éviter les végétations adénoïdes?

Avec compétence et sous surveillance médicale pour effectuer tous les rhumes, c'est en premier lieu. Pas d'inflammation fréquente et persistante du nasopharynx - pas d'élargissement de l'amygdale nasopharyngée.

Les végétations adénoïdes peuvent passer sans traitement?

Si le tissu adénoïde n'est pas hypertrophié, c'est-à-dire n'a pas grandi, mais a simplement augmenté de volume en raison d'un œdème lors de l'inflammation, le rôle principal est alors joué par le traitement de l'adénoïdite, c'est-à-dire l'élimination de l'inflammation. L'inflammation a disparu - l'œdème a disparu et le tissu adénoïde a également diminué de volume. S'il n'y a aucun signe d'inflammation, mais qu'il y a tous les signes d'élargissement de l'amygdale nasopharyngée, qui sont confirmés par des méthodes endoscopiques ou à rayons X, alors le miracle ne se produira pas..

À quel âge les végétations adénoïdes surviennent-elles plus souvent??

S'il y a des indications pour le retrait, alors à tout âge. En règle générale, les enfants atteints de ce problème sont âgés de 3 à 7 ans. Il y a des plus jeunes, il y a des plus âgés.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie

Le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie est possible avec un accès rapide à un médecin ORL. En termes de fréquence d'apparition, la pathologie occupe une place de premier plan dans la structure générale des maladies oto-rhino-laryngologiques en pédiatrie..

Un processus inflammatoire prolongé qui se produit dans le nasopharynx d'un enfant est souvent accompagné d'une hypertrophie du tissu adénoïde de l'amygdale pharyngée - c'est ainsi que se forment les excroissances adénoïdes (végétation). Il s'agit d'une maladie chronique qui, bien qu'elle ne constitue pas une menace immédiate pour la vie, peut aggraver considérablement l'état de santé et même affecter le développement de l'enfant..

Le traitement des végétations adénoïdes est effectué par un oto-rhino-laryngologiste (ORL).

Le traitement chirurgical des végétations adénoïdes n'élimine pas la cause de la maladie et n'exclut pas la rechute.De plus, une telle opération chez un enfant présente un risque élevé de développer un certain nombre de conséquences indésirables.

Traitement conservateur vs chirurgie

Le traitement des végétations adénoïdes peut être effectué par des méthodes conservatrices (non chirurgicales) et par chirurgie. Il y a plusieurs décennies, on croyait que les végétations adénoïdes devraient être éliminées dans tous les cas, et de préférence le plus tôt possible. Actuellement, la priorité est le traitement des végétations adénoïdes sans chirurgie. Ainsi, le pédiatre ukrainien faisant autorité E.O. Komarovsky pense que l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes peut entraîner une diminution de la réactivité du corps, car l'amygdale nasopharyngée est un organe du système immunitaire qui remplit une fonction protectrice - elle empêche la propagation de l'infection dans les voies respiratoires supérieures. Le traitement chirurgical des végétations adénoïdes n'élimine pas la cause de la maladie et n'exclut pas la rechute.En outre, une telle opération chez un enfant présente un risque élevé de développer un certain nombre de conséquences indésirables (paralysie du palais mou, sa fusion avec la paroi pharyngée postérieure, cicatrisation des trompes d'Eustache, sténose de la partie nasale du pharynx).

Une indication pour l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes peut être une violation de la respiration nasale lorsque la prolifération du tissu adénoïde chevauche la lumière du nasopharynx de plus de 2/3 (degré III de prolifération des végétations adénoïdes). Dans ce cas, une violation de la respiration nasale doit être exclue dans le contexte d'un œdème de la membrane muqueuse des conchas nasaux (inflammatoires ou allergiques), de la courbure de la cloison nasale et des néoplasmes de la cavité nasale. En outre, l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes peut être nécessaire si elles chevauchent la fistule excrétrice des tubes auditifs et la violation qui en résulte de leur fonction de drainage. La chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes est appelée adénotomie et peut être pratiquée sur des patients de tout âge. En règle générale, l'hospitalisation n'est pas nécessaire - le retrait est effectué en ambulatoire sous anesthésie locale et le patient peut rentrer chez lui le jour même. Pendant 7 à 10 jours après la chirurgie, une observation par un oto-rhino-laryngologiste est indiquée.

En raison du blocage du tissu lymphoïde envahi de la lumière de la trompe d'Eustache et de la perturbation de la ventilation naturelle dans l'oreille moyenne, des troubles se développent à partir de l'oreille moyenne.

Comment guérir les végétations adénoïdes sans chirurgie chez les enfants

Parmi les méthodes conservatrices de traitement des végétations adénoïdes, la pharmacothérapie, la physiothérapie, la phytothérapie sont généralement utilisées. Le schéma dépend de la présence d'une inflammation, du degré de prolifération des végétations adénoïdes, de l'état général du patient et de la présence d'une pathologie concomitante.

Un traitement local est préférable - un traitement médicamenteux du tissu adénoïde lui-même. Il consiste à rincer la cavité nasale avec des solutions antiseptiques (assainissement du nasopharynx), à instiller le nez avec des antiseptiques, des anti-inflammatoires et à sécher les muqueuses. Les médicaments systémiques ne sont prescrits qu'en présence d'un processus inflammatoire aigu. Dans ce cas, des antipyrétiques, des antihistaminiques et des médicaments antibactériens sont utilisés..

La physiothérapie est efficace au stade de l'inflammation chronique. L'exposition à un laser pour le traitement des végétations adénoïdes est un remède moderne et efficace qui, selon les médecins, permet une diminution des poches, une élimination de l'inflammation, un assèchement et une action antimicrobienne. Le cours du traitement se compose généralement de 10 procédures.

La thérapie à l'ozone, l'irradiation ultraviolette, l'électrophorèse sont également utilisées..

En règle générale, un traitement conservateur activement conduit vous permet de réduire les amygdales pharyngées envahies à leur taille normale, pour restaurer une respiration nasale normale. Un autre critère de réussite du traitement est une diminution de la fréquence des rhumes chez un enfant..

Comment réduire les végétations adénoïdes chez un enfant sans chirurgie en utilisant des méthodes alternatives

Le traitement principal peut être complété par des méthodes alternatives. Cependant, avant d'effectuer des procédures avec des remèdes populaires à la maison, vous devez demander à l'oto-rhino-laryngologiste si cela peut être fait dans un cas particulier. Le fait est qu'à différents stades de la maladie, des agents de différentes actions peuvent être nécessaires.De plus, certains des remèdes populaires ne sont en aucun cas sans danger pour les enfants, leur utilisation sera au mieux inutile et au pire, nuisible..

Une indication pour l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes peut être une violation de la respiration nasale lorsque la prolifération du tissu adénoïde chevauche la lumière du nasopharynx de plus de 2/3 (III degré de prolifération des végétations adénoïdes).

Les remèdes maison suivants sont sans danger, sauf si votre enfant est allergique.

Mélange de jus de betterave avec du miel. Mélangez 1 verre de jus de betterave avec 1 cuillère à soupe de miel. Le produit résultant est instillé dans chaque narine 5 gouttes 3 fois par jour. La durée du traitement est de 15 à 20 jours. Conservez le mélange au réfrigérateur..

Jus de carotte. Le jus de carotte fraîchement pressé est instillé dans chaque narine 4 à 5 gouttes 3 fois par jour, et également pris par voie orale, 50 ml par jour. Vous ne pouvez pas conserver ce jus plus d'une journée..

Décoction d'écorce de chêne, de millepertuis et de menthe. Mélangez 2 parties d'écorce de chêne, 1 partie de millepertuis et 1 partie de menthe poivrée. 1 cuillère à soupe d'un mélange de plantes médicinales est versé avec 1 verre d'eau froide, porté à ébullition et bouilli à feu doux pendant 3-5 minutes. Après cela, le bouillon est infusé pendant 1 heure et filtré. Le bouillon résultant est instillé dans chaque narine 2-4 gouttes 1-2 fois par jour.

Infusion de mère et de belle-mère, millepertuis et une série d'huile essentielle. Mélangez 1 partie de tussilage, 2 parties de millepertuis, 3 parties de ficelle. 2 cuillères à soupe du mélange obtenu et verser 1 verre d'eau bouillante, laisser reposer 1 heure, filtrer et ajouter 1-2 gouttes d'huile d'eucalyptus ou de sapin. Le médicament résultant est instillé dans chaque narine, 2 à 4 gouttes 1 à 2 fois par jour.

Infusion d'églantier, de feuilles de cassis, de fleurs de camomille et de calendula. Mélangez 2 parties de feuilles de cassis, de camomille et d'églantier et 1 partie de calendula. Versez 1 cuillère à soupe du mélange obtenu avec 1 tasse d'eau bouillante et laissez reposer 6 à 8 heures dans un thermos, puis filtrez, ajoutez 1 goutte d'huile de sapin. Le médicament est instillé en 2 à 4 gouttes dans chaque narine 1 à 2 fois par jour.

Infusion de feuilles de bouleau, camomille et eucalyptus. Prendre 2 parties de fleurs de camomille et de feuilles d'eucalyptus, mélanger avec 1 partie de feuilles de bouleau. Versez 1 cuillère à soupe du mélange avec 1 verre d'eau bouillante et laissez reposer 1 heure. Enterrez la perfusion 2 à 4 gouttes dans chaque narine 1 à 2 fois par jour.

La thérapie locale consiste à rincer la cavité nasale avec des solutions antiseptiques (assainissement du nasopharynx), à instiller le nez avec des antiseptiques, des anti-inflammatoires et à sécher les muqueuses.

Jus de kalanchoe. Le jus de Kalanchoe fraîchement pressé est dilué avec de l'eau tiède dans un rapport 1: 1. La solution est instillée en 2-3 gouttes dans chaque narine 3 fois par jour. Le médicament n'est pas stocké plus d'un jour, chaque jour, vous devez préparer un nouveau produit.

Lavages salins. Dissoudre 1 cuillère à café de sel dans 1 verre d'eau, rincer le nez avec la solution obtenue 2 fois par jour à l'aide d'une seringue jetable sans aiguille.

Adénoïdes et adénoïdite

Les végétations adénoïdes sont des tissus lymphatiques envahis de l'amygdale nasopharyngée, qui protègent normalement les voies respiratoires des influences environnementales néfastes. L'amygdale nasopharyngée (avec les amygdales palatine, linguale et tubaire) fait partie de l'anneau pharyngé lymphadénoïde. Lors d'un examen de routine du pharynx, cette amygdale n'est pas visible, cela nécessite des instruments spéciaux..

La végétation adénoïde provoque des difficultés de respiration nasale, une congestion nasale constante, difficile à éliminer, une rhinite chronique avec écoulement muqueux ou mucopurulent. Parfois, les enfants ont une toux sèche de nature réflexe - coulant à l'arrière du pharynx, l'écoulement irrite le larynx. Les enfants avec des végétations adénoïdes souffrent souvent de maladies respiratoires aiguës car le tissu hypertrophié ne remplit pas sa fonction de protection des voies respiratoires supérieures contre l'infection.

L'adénoïdite est une maladie infectieuse et inflammatoire qui affecte les végétations adénoïdes, à la suite de laquelle l'état du patient s'aggrave, la température corporelle augmente, les écoulements nasaux deviennent abondants, le sommeil est perturbé et l'enfant devient de mauvaise humeur. L'adénoïdite est répandue chez les enfants de 1 à 15 ans, mais est le plus souvent diagnostiquée chez les patients âgés de 3 à 4 ans.

L'inflammation de l'amygdale nasopharyngée hypertrophiée pathologiquement est isolée ou associée à une inflammation de la palatine et d'autres amygdales de l'anneau pharyngé.

Les médicaments systémiques ne sont prescrits qu'en présence d'un processus inflammatoire aigu. Dans ce cas, des antipyrétiques, des antihistaminiques et des médicaments antibactériens sont utilisés..

La cause de la prolifération des tissus adénoïdes est la fréquence des maladies respiratoires et de l'enfance - les tissus du corps de l'enfant sont sujets à l'hypertrophie en réponse à une inflammation prolongée de nature infectieuse ou allergique. Tous ces facteurs qui réduisent les défenses du corps de l'enfant contribuent au développement de la maladie: hypothermie, non-respect du régime quotidien, nutrition déséquilibrée, mauvaises conditions sanitaires, allergies.

Les végétations adénoïdes (même en dehors de l'adénoïdite) sont une source chronique d'infection, qui peut se propager aux sinus, au pharynx et aux bronches, entraînant une allergisation du corps.

Taux de croissance et diagnostic

Le schéma thérapeutique des végétations adénoïdes dépend du degré de leur prolifération. Il y a trois diplômes au total:

  1. Le tissu adénoïde recouvre le haut de l'ouvreur ou 1/3 de la hauteur des voies nasales. Ce degré se manifeste par un léger inconfort respiratoire pendant une nuit de sommeil..
  2. Le tissu adénoïde couvre environ 2/3 de l'ouvreur ou la hauteur des voies nasales. Le grade 2 est caractérisé par des ronflements persistants pendant le sommeil nocturne et des difficultés respiratoires à l'état éveillé.
  3. Le tissu adénoïde envahi recouvre presque tout l'ouvreur; la respiration nasale est complètement bloquée. Avec les végétations adénoïdes de grade 3, l'enfant ne respire que par la bouche, c'est pourquoi la bouche est constamment ouverte et une voix nasale est également notée.

À des fins de diagnostic, un examen du nasopharynx est effectué à l'aide d'un réflecteur, une rhinoscopie (examen à travers la cavité nasale) ou une épipharyngoscopie (à travers la cavité buccale), une rhinoscopie postérieure (lors de l'utilisation de cette méthode, des difficultés peuvent survenir lors de l'examen de jeunes enfants), si nécessaire, ils ont recours à un examen radiographique du nasopharynx, tomodensitométrie.

Effets

Souvent, les parents font attention aux écarts lorsque le processus pathologique atteint le stade 2-3, dans lequel la violation ou l'absence de respiration nasale est plus perceptible.

La végétation adénoïde provoque des difficultés de respiration nasale, une congestion nasale constante, difficile à éliminer, une rhinite chronique avec des sécrétions muqueuses ou mucopurulentes.

Dans le contexte d'une violation de la respiration nasale et de la stagnation, qui, à leur tour, entravent la sortie du sang et de la lymphe de la cavité crânienne, des complications peuvent se développer, l'une ou l'autre des conséquences des végétations adénoïdes.

L'absence prolongée de respiration nasale et les caractéristiques fonctionnelles associées entraînent une violation de la formation des os du visage (le type de visage dit adénoïde avec une mâchoire inférieure allongée), la dentition et le développement d'une morsure incorrecte.

Avec des difficultés à respirer par le nez, le patient ne reçoit pas jusqu'à 20% d'oxygène, ce qui affecte négativement le fonctionnement du cerveau. La formation de la parole peut être altérée, il peut y avoir un retard dans le développement mental et physique; chez les enfants d'âge scolaire, la mémoire, la capacité de concentration, se détériore, les performances scolaires diminuent. Manque d'oxygène, qui se manifeste par une fatigue accrue, une diminution de l'appétit, des larmes, un teint malsain (peau pâle, cernes sous les yeux).

En raison du blocage de la lumière de la trompe d'Eustache par le tissu lymphoïde envahi et de la violation de la ventilation naturelle dans l'oreille moyenne, des troubles se développent du côté de l'oreille moyenne. Cela peut être accompagné d'une perte auditive, ainsi que du développement fréquent d'une otite moyenne.

Avec le type de respiration orale, l'air froid et non traité pénètre dans les voies respiratoires, ce qui provoque de fréquentes maladies respiratoires. Ceci, ainsi que le tissu adénoïde enflammé, affaiblissent encore plus l'immunité de l'enfant. Les enfants avec des végétations adénoïdes développent souvent une sinusite, une eustachite, une rhinite vasomotrice, un asthme bronchique, ainsi que des troubles du système nerveux (maux de tête, étourdissements, troubles du sommeil, énurésie nocturne), ainsi que du tractus cardiovasculaire et gastro-intestinal.

C'est pourquoi un traitement rapide des végétations adénoïdes chez les enfants est nécessaire..

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Articles À Propos Pharyngite