Principal Symptômes

Que faire si un mal de gorge fait mal pendant deux semaines (symptômes et traitement efficace)

Les maladies des organes ORL sont très courantes et présentent des signes standard, la nature de l'agent pathogène et l'algorithme de récupération.

Mais, parfois, au vu de circonstances différentes, les symptômes sont mixtes.

Il est difficile de déterminer indépendamment la cause d'un processus inflammatoire prolongé. Par conséquent, que faire et quel type de maladie doit être traité, si la gorge fait mal pendant deux semaines ou plus, un spécialiste étroit - un oto-rhino-laryngologiste vous aidera.

  1. Facteurs affectant la durée de la maladie
  2. Maladies qui provoquent un processus inflammatoire prolongé dans la gorge
  3. Mal de gorge avec pathologie
  4. Comment traiter un mal de gorge
  5. Mesures préventives pour renforcer le système immunitaire

Facteurs affectant la durée de la maladie

Dans la plupart des cas, la douleur survient avec des maladies virales, moins souvent, des dommages bactériens se produisent.

La durée du traitement pour une maladie virale est de 5 jours, le traitement antimicrobien dure de 7 à 10 jours.

Une augmentation du temps de récupération peut être associée à un système immunitaire affaibli et dépend des facteurs suivants:

  • Surmenage constant;
  • Mode de vie passif;
  • Mauvaise alimentation sans suffisamment de vitamines et de minéraux;
  • Impact environnemental;
  • Stress;
  • Manque régulier d'air frais;
  • Durée du séjour dans une pièce non ventilée et chaleureuse.

Ces facteurs provoquent une irritation à long terme de la muqueuse, ce qui peut provoquer une maladie chronique..

Avec une immunité affaiblie, le corps est plus sensible à l'influence des agents pathogènes et avec une forte probabilité, la maladie durera plus longtemps.

Maladies qui provoquent un processus inflammatoire prolongé dans la gorge

La douleur dans le larynx se forme à travers des amygdales enflammées. Il s'agit d'un filtre à travers lequel passe l'air inhalé. Les amygdales sont les premières à accepter la défaite des agents pathogènes. Un irritant muqueux peut être une réaction allergique régulière.

Des processus inflammatoires constants, de nature différente, dans les amygdales provoquent la durée de la transpiration.

Si une légère toux est ajoutée à la gorge rougie, cela pourrait être un signe de pharyngite..

La maladie peut être accompagnée d'une gêne dans le larynx pendant jusqu'à 3-4 semaines. Une pharyngite fréquente peut provoquer une inflammation chronique du pharynx.

En outre, l'amygdalite est la cause d'un inconfort à long terme. C'est peut-être la maladie la plus courante caractérisée par la durée du cours.

L'amygdalite est difficile à traiter et dans la plupart des cas devient chronique.

L'angine, qui coule sous la forme de Simanovsky-Plaut, peut durer jusqu'à 1 à 2 mois.

Cette maladie a ses propres spécificités, le mal de gorge ne dérange pas beaucoup, mais la surface des amygdales est recouverte d'ulcères, ce qui provoque une gêne lors de la déglutition.

La durée de l'inflammation dans les amygdales provoque une mononucléose infectieuse.

Avec cette maladie, non seulement la membrane muqueuse souffre, mais il y a une perturbation dans le travail des organes internes. L'infection provoque une hypertrophie de la rate et du foie.

La coqueluche, dans laquelle il y a des épisodes fréquents de toux spasmodique, peut provoquer une inflammation du larynx. Ceci est facilité par une irritation systématique de la membrane muqueuse..

Parfois, une toux provoque des vomissements, dans ce cas, il peut y avoir non seulement de la transpiration, mais aussi des douleurs en avalant.

Étant donné que la période de récupération après l'infection par la coqueluche est longue, la douleur accompagnera jusqu'à ce que le système respiratoire soit complètement rétabli.

Mal de gorge avec pathologie

Que faire si vous avez mal à la gorge pendant deux semaines, mais qu'il n'y a aucun signe de maladie respiratoire? Dans cette situation, il est nécessaire d'exclure l'influence de l'allergène..

Si la probabilité de réaction du corps à un stimulus externe est minime, il est préférable de consulter un médecin.

Parfois, un mal de gorge peut provoquer des maladies qui ne sont pas infectieuses. L'inflammation de la membrane muqueuse peut provoquer:

  • Pathologie du système gastro-intestinal;
  • Problèmes de thyroïde;
  • Violation du système vasculaire;
  • Ostéochondrose cervicale;
  • Nécrose pharyngée;
  • Formations sur les parois de la muqueuse.

La présence d'un mal de gorge prolongé nécessite une analyse et un diagnostic minutieux. L'automédication ne peut être qu'au stade de l'élimination à court terme des symptômes.

La racine du problème ne peut être trouvée que par un médecin, par un examen et un examen de laboratoire..

Comment traiter un mal de gorge

En fonction du diagnostic établi et de l'identification de l'agent pathogène, un traitement est prescrit.

En cas de maladies virales, une thérapie complexe est nécessaire, visant à restaurer le corps et comprend:

  • Médicaments immunomodulateurs;
  • Agents antiviraux;
  • Les vitamines;
  • Médicaments qui éliminent les symptômes (pastilles, aérosols, teintures);
  • Débridement régulier de la gorge et du nez;
  • Aromathérapie;
  • Inhalation et compresses.

Que faire si vous avez mal à la gorge pendant deux semaines? Notre corps est un mécanisme complexe capable de se guérir avec une forte immunité.

Cette vidéo va plus en détail sur le sujet de l'article:

Pour ce faire, il produit de l'interféron, qui combat le virus. En règle générale, avec ARVI, quel que soit le type de virus, une amélioration est observée après 3 jours.

Avec une défense immunitaire réduite, cette période peut atteindre 7 jours.

Si le processus inflammatoire se poursuit, il est possible que le virus ait provoqué une complication et que les organes internes aient été endommagés, ce qui a conduit à la reprise du processus inflammatoire.

En outre, les maladies fréquentes à long terme, tôt ou tard, peuvent acquérir une forme chronique..

En cas d'infection bactérienne, au lieu de médicaments visant à éliminer les virus, une thérapie antibactérienne est connectée.

Pour que les antibiotiques ne nuisent pas à la microflore saine, il est nécessaire de prendre des probiotiques pendant 1 mois et des antihistaminiques.

Mesures préventives pour renforcer le système immunitaire

Dans les cas où le système respiratoire est souvent exposé à une inflammation due à une hypothermie ou une infection par des micro-organismes, il vaut la peine de travailler sur le durcissement du corps.

Pendant la saison froide, pour ne pas exposer à nouveau votre gorge au froid extérieur, vous pouvez essayer de reprendre votre souffle par le nez..

Ainsi, l'air, passant par les sinus nasaux, a le temps de se réchauffer. Il est nécessaire de durcir progressivement la membrane muqueuse.

Commencez le processus avec quelques gorgées d'eau glacée et portez à 0,5 tasse par jour. Le soir, arrosez d'eau froide.

Essayez de vous promener par tous les temps, tout en vous habillant en fonction de la température.

Après récupération, les couverts et autres ustensiles doivent être traités avec du peroxyde d'hydrogène.

Voici quelques informations supplémentaires dans la vidéo:

Il est impératif de remplacer votre brosse à dents, car une infection peut rester sur les villosités.

Quelle que soit la période de l'année, ventiler régulièrement la pièce et produire de l'humidification, en cas d'utilisation d'appareils de chauffage.

Causes des maux de gorge prolongés

Les maladies des organes ORL peuvent être caractérisées par une évolution aiguë ou chronique, lorsque les symptômes cliniques sont présents pendant plus de 3 semaines. Quant au symptôme principal, il dépend de la localisation du processus inflammatoire..

Le contenu de l'article

Un symptôme lorsque la gorge fait mal pendant une longue période peut être dû à la défaite des parties correspondantes de la cavité pharynx ou au développement de maladies non associées à la pathologie des organes ORL.

Pour clarifier la nature de la lésion, lorsque le mal de gorge ne disparaît pas pendant 3 semaines, il est nécessaire d'identifier des symptômes supplémentaires, de collecter une anamnèse de la maladie, de savoir quelle est la raison de l'apparition de ces signes.

Les raisons les plus courantes pour lesquelles un patient a mal à la gorge pendant un mois sont les suivantes:

  • La présence de substances dangereuses dans l'air inhalé;
  • Hypothermie;
  • Exposition aux agents pathogènes;
  • Utilisation à long terme de médicaments;
  • Utilisation accidentelle ou délibérée de solutions concentrées, d'acide, de vinaigre;
  • Blessure traumatique;
  • La présence de maladies accompagnées d'une diminution de l'immunité, de la bouche sèche, et également caractérisée par un syndrome douloureux qui irradie dans la gorge.

Pathologie des organes ORL

Parmi la pathologie des organes ORL, se manifestant par le fait que la gorge fait mal depuis longtemps, il y a:

  • Pharyngite;
  • Laryngite;
  • Amygdalite;
  • Sinusite.

Si votre gorge vous fait mal pendant deux semaines, ce n'est généralement pas une source de préoccupation. Un tel rhume est le plus courant chez les enfants et est en grande partie dû à l'immunité insuffisante du patient. L'évolution prolongée des ARVI ou d'autres maladies des voies respiratoires supérieures est assez répandue. Dans ce cas, le seul danger est le développement de complications, bronchite, pneumonie, otite moyenne. Cependant, dans ce cas, d'autres symptômes qui ne sont pas liés à la pathologie de la gorge apparaissent..

Si la gorge fait mal pendant trois à quatre semaines, le deuxième mois, il y a des sensations désagréables lors de la déglutition, il est nécessaire de contacter un oto-rhino-laryngologiste et de découvrir les raisons de cette condition. Chez les patients atteints de laryngite chronique et de pharyngite, outre le fait que le mal de gorge ne disparaît pas pendant une longue période, il y a une toux sèche, aboyante et persistante. Il est présent jour et nuit, interférant avec le bon repos du patient.

De plus, malgré la gravité d'un tel symptôme, un examen objectif de la cavité de la gorge avec pharyngite ne révèle que des changements mineurs qui se manifestent par une hyperémie de la muqueuse de la gorge..

Un symptôme supplémentaire de la laryngite est un changement du timbre de la voix. Il devient enroué. Avec une évolution sévère du processus, la reproduction sonore peut être tellement altérée que la maladie s'accompagne d'un manque de voix. Les raisons de cette condition sont des dommages aux cordes vocales..

Avec la forme hypertrophique de la laryngite, les soi-disant «nodules du chanteur» se forment sur eux, la croissance de l'épithélium de la taille d'une tête d'épingle, qui interfère avec le plein fonctionnement des ligaments. De tels changements peuvent être causés par une exposition constante à certains facteurs environnementaux défavorables, le tabagisme, la teneur en fumée dans l'air et la présence d'impuretés dangereuses. Les employés de certains ateliers de production chimique, les cimenteries sont exposés à ces substances dangereuses toute la journée.

Les causes de la laryngite peuvent être dues à une surcharge de cette partie du larynx.

Le plus souvent, ce symptôme se développe chez les chanteurs, les conférenciers. Quant à la douleur dans la gorge, les patients la décrivent comme un chatouillement, un grattage, une sensation de crudité et une aggravation à la fin de la journée. Au fil du temps, l'état de ces patients s'aggrave..

Dans ce cas, la symptomatologie sera notée tant que les facteurs provoquants seront présents. Bien souvent, le seul moyen d'améliorer la situation est de changer d'activité professionnelle. Dans le même temps, les processus de réhabilitation peuvent prendre beaucoup de temps..

L'amygdalite chronique est la conséquence d'un processus aigu, lorsqu'un traitement incorrect intempestif conduit au fait que la gorge fait mal pendant plus de 3 semaines. Dans ce cas, l'image est caractéristique de la pharyngoscopie. Les amygdales sont élargies, recouvertes d'un revêtement grisâtre-sale.

Dans l'amygdalite chronique, le mal de gorge n'est pas constant. Sa présence est associée au stade de la maladie, de la rémission ou de l'exacerbation. Le plus souvent, la détérioration de l'état du patient se produit pendant la période automne-hiver, elle peut être provoquée par une hypothermie, une exacerbation de la pathologie concomitante. Cependant, en état de rémission, il y a des changements dans la cavité de la gorge, caractéristiques du processus inflammatoire dans les amygdales, des bouchons purulents.

Le processus inflammatoire dans les sinus paranasaux s'accompagne de la présence d'un écoulement visqueux. Lorsque le patient est en position horizontale, il coule à l'arrière du pharynx, l'irritant. Le résultat de telles actions est le développement de douleurs dans la gorge, la toux. Sans traitement approprié, la sinusite se caractérise par une longue évolution. La gorge peut être douloureuse pendant 3-4 semaines.

Le traitement topique et les antitussifs utilisés dans cette situation n'améliorent pas la situation. Les patients se plaignent que rien n'aide. Dans le même temps, les procédures visant à désinfecter ces foyers d'infection entraîneront une diminution des maux de gorge et de la toux dans un proche avenir après un traitement approprié..

Maladies infectieuses

Certaines maladies infectieuses peuvent également causer des maux de gorge à long terme. La mononucléose infectieuse est la plus courante. Dans ce cas, la gorge peut faire mal pendant 2 semaines ou plus. C'est la présence de symptômes prononcés pendant une telle période qui permet de différencier la maladie des autres infections respiratoires virales aiguës, qui peuvent également être contractées par des gouttelettes en suspension dans l'air d'un patient infecté..

Un rôle important dans le diagnostic de la mononucléose infectieuse causée par le virus d'Epstein-Barr est joué par la présence de signes supplémentaires:

  • Augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux, axillaires et inguinaux;
  • Fièvre prolongée;
  • La présence d'éruptions cutanées;
  • Augmentation du foie et de la rate;
  • Détection de cellules anormales dans les tests sanguins;

Certains signes de mononucléose infectieuse peuvent être détectés dans les six mois. Les infections des enfants, la rougeole, la varicelle, la scarlatine, la rubéole, transmises par des gouttelettes en suspension dans l'air, peuvent également s'accompagner d'un processus inflammatoire dans la gorge pendant plusieurs semaines.

Certaines infections sexuellement transmissibles peuvent provoquer ce symptôme..

Syphilis, lésion de la membrane muqueuse de la gorge avec chlamydia, un pathogène gonococcique - conditions pathologiques qui doivent également être prises en compte lors du diagnostic différentiel des conditions accompagnées d'un mal de gorge.

Il est possible de diagnostiquer cette pathologie uniquement avec l'utilisation de diagnostics de laboratoire, car les manifestations cliniques ne sont pas spécifiques. Comme pour l'infection à VIH, l'affaiblissement de l'immunité, caractéristique de cette maladie, conduit au développement de lésions fongiques, virales, bactériennes des muqueuses, y compris de la gorge.

Pathologie d'autres organes

Les maladies d'autres organes et systèmes peuvent également être à l'origine du développement d'un mal de gorge..

Le plus souvent, le développement d'un tel symptôme est noté avec de telles pathologies:

  • œsophagite par reflux;
  • angine de poitrine;
  • diabète sucré;
  • hypothyroïdie;
  • hypovitaminose;
  • maladies de la colonne vertébrale;
  • anémie.

De plus, toute pathologie nécessitant une utilisation prolongée d'antibiotiques, de corticostéroïdes, de chimiothérapie, conduit au développement d'un processus inflammatoire ou atrophique dans la bouche et la gorge. La conséquence en est l'apparition d'un syndrome douloureux.

Lorsque le contenu de l'estomac est renvoyé dans l'œsophage, la membrane muqueuse de l'œsophage et du pharynx est irritée par un contenu acide. Cet effet irritant se caractérise par un mal de gorge persistant qui survient après avoir mangé et lorsque le patient prend une position horizontale. L'œsophagoscopie révélera des maladies inflammatoires ou des malformations congénitales existantes.

Des symptômes supplémentaires confirmant la pathologie du tractus gastro-intestinal sont la présence de troubles dyspeptiques, d'éructations, de brûlures d'estomac, de douleurs abdominales et de troubles des selles. Le traitement prescrit pour la gastrite chronique, la duodénite, la cholécystite ou la hernie hiatale réduira également les maux de gorge.

Les premiers signes du diabète sucré sont la bouche sèche, une soif constante. Cela peut avoir pour conséquence un processus inflammatoire dans le pharynx, accompagné du développement de sensations désagréables, de transpiration et de grattage. Très souvent, la peau sèche et les muqueuses sont notées par les patients atteints d'hypothyroïdie. Dans ce cas, le processus de déglutition peut être perturbé, ce qui s'accompagne également du développement d'un syndrome douloureux et d'une sensation de boule dans la gorge.

La leucémie, ainsi que les maladies du sang, se manifestant par une anémie, s'accompagnent de processus atrophiques, ulcéreux-nécrotiques de la muqueuse buccale, des amygdales palatines.

Les symptômes supplémentaires sont un aplatissement de la couche papillaire de la langue, une douleur brûlante dans la langue, une sensation de rampement, une faiblesse, une pâleur de la peau. Dans tous les cas, pour clarifier le diagnostic, le patient doit subir un examen de laboratoire..

Des symptômes similaires peuvent se développer avec des saignements chroniques dus à des processus ulcératifs dans les intestins ou à des menstruations abondantes. Le jeûne forcé ou des troubles mentaux, accompagnés d'un refus de manger, entraînent une hypovitaminose et le développement d'un processus pathologique dans la bouche et la gorge.

L'angine de poitrine ou l'infarctus du myocarde peut également être atypique et s'accompagner de douleurs non pas derrière le sternum ou dans la région du cœur, mais caractérisée par un mal de gorge.

En cas de douleur intense, de détérioration, d'essoufflement, ces patients sont soumis à une hospitalisation et à un examen approprié..

Les maladies du système musculo-squelettique, l'ostéochondrose de la colonne cervicale, la radiculite peuvent se manifester par un syndrome douloureux similaire. Dans le même temps, il y a un craquement en tournant le cou, une augmentation du syndrome de la douleur en bougeant, en tournant la tête. La pathologie des gencives, le processus de poussée dentaire et leur inflammation n'excluent pas non plus l'apparition d'une douleur prolongée dans la gorge ou la cavité buccale..

Les processus tumoraux localisés dans le larynx, le pharynx, la glande thyroïde sont caractérisés par une sensation de boule dans la gorge ou la présence d'un corps étranger. Souvent, le premier symptôme de telles maladies est un changement du timbre de la voix, l'apparition de son enrouement. Des symptômes supplémentaires dans ce cas peuvent être une émaciation, une faiblesse, une transpiration, un état subfébrile prolongé. Des symptômes similaires sont présents lorsque la membrane muqueuse de la gorge est affectée par un pathogène tuberculeux. Dans le même temps, il y a une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux, confirmant la nature bactérienne de l'agent pathogène.

La nature de la lésion, dans laquelle un mal de gorge peut être observé pendant 2 mois, doit être clarifiée, même si cette condition ne s'accompagne pas d'une détérioration significative de l'état général. Pour ce faire, vous devez consulter un oto-rhino-laryngologiste, qui mènera une étude objective de la pathologie des organes ORL. En l'absence de telles maladies, le thérapeute aidera à déterminer les examens nécessaires. En fonction de la pathologie alléguée, ils comprendront des examens de laboratoire et du matériel.

Que faire si vous avez mal à la gorge pendant une semaine et que rien n'y fait

Lorsque votre gorge vous fait mal depuis une semaine, ne la négligez pas, mais il vaut mieux faire très attention à votre santé.

En règle générale, le corps d'une personne en bonne santé fait face assez rapidement à l'introduction d'agents pathogènes. Le système immunitaire commence la production massive d'anticorps et de facteurs de défense non spécifiques. Dans ces cas, la maladie peut disparaître en quelques jours..

En règle générale, la rapidité de notre rétablissement des infections bactériennes et virales est associée à l'état de la défense immunitaire du corps. Si le système immunitaire est affaibli, la maladie est tout à fait capable de s'éterniser pendant 2-3 semaines..

Lorsqu'un agent pathogène pénètre dans le corps, l'immunité humaine réagit immédiatement en produisant de l'interféron. Cette protéine spécifique protège les cellules épithéliales des muqueuses des voies respiratoires supérieures et a un effet néfaste sur les cellules virales et microbiennes. En réponse à la production d'interféron, de nombreux lymphocytes mûrissent. Ces globules blancs sont responsables à la fois de la production d'anticorps et de l'absorption et de la destruction des cellules étrangères..

Habituellement, la quantité maximale de cette protéine s'accumule dans le corps 2 à 3 jours après l'infection. Le troisième jour, une personne commence très rapidement à ressentir une amélioration - l'état général est normalisé et un nez qui coule et des sensations douloureuses cessent de déranger.

Le sixième jour, les anticorps produits par les lymphocytes élimineront complètement les signes de malaise et au début de la deuxième semaine, la personne récupérera.

Pourquoi le malaise dure

Les situations surviennent souvent lorsque la gorge d'une personne n'arrête pas de faire mal pendant au moins deux semaines. Dans les cas où une personne a souffert d'une infection virale avec toux, écoulement nasal et mal de gorge et que la maladie n'a pas disparu en trois semaines, malgré le traitement, le médecin traitant peut diagnostiquer une évolution prolongée de la maladie. Cette situation est le plus souvent due à une diminution significative des défenses immunitaires de l'organisme..

Les raisons qui pourraient causer le déclin peuvent être les facteurs suivants:

  1. Situations stressantes fréquentes et prolongées.
  2. Conditions environnementales défavorables, si une personne vit dans une zone à forte teneur en gaz dans l'atmosphère, cela augmente le risque d'attraper un rhume ou une infection virale.
  3. inactivité physique et manque d'activité physique.
  4. rares promenades au grand air.
  5. si la personne malade a des dépendances.
  6. présence constante dans les pièces mal ventilées et vicié.
  7. malnutrition et eau potable de mauvaise qualité.

Tous ces facteurs peuvent prolonger considérablement la maladie et conduire au fait que le mal de gorge ne disparaît pas pendant plusieurs semaines et que rien ne permet de soulager la maladie.

Comment renforcer les défenses immunitaires

Pour augmenter les défenses immunitaires du corps si un mal de gorge est douloureux pendant deux semaines, vous devez tout d'abord vous occuper des causes qui l'ont causé..

Si la gorge a mal depuis une semaine, il est nécessaire de se débarrasser des mauvaises habitudes du patient. Il convient de rappeler que le tabagisme a non seulement un effet général sur l'ensemble de la défense immunitaire, mais également un effet irritant local sur les muqueuses des voies respiratoires. Cela aggrave l'évolution de la maladie et ralentit considérablement le temps de récupération..

Une condition préalable sera un nettoyage humide régulier et l'aération de la pièce. Vous pouvez augmenter votre immunité en utilisant des procédures de durcissement spéciales..

Étant donné que toute maladie affecte inévitablement la force de la défense immunitaire, après une infection virale, le corps est particulièrement vulnérable à un certain nombre de facteurs indésirables. L'ajout d'une infection secondaire ne fait pas exception. Ils peuvent être la raison pour laquelle le mal de gorge ne disparaît pas pendant 2 à 3 semaines. Dans cette situation, le traitement à domicile conventionnel n'aide pas. Pour connaître la cause de la maladie, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec un spécialiste et subir un examen supplémentaire. Sur la base des résultats du test, le médecin vous expliquera quoi faire et prescrira une antibiothérapie.

Amygdalite chronique

Si le mal de gorge persiste pendant 3 ou 4 semaines, l'une des causes possibles peut être une pathologie des amygdales. Il se manifeste par un mal de gorge et des difficultés à avaler. Les symptômes généraux peuvent se manifester sous forme de fièvre et de malaise..

Les amygdales appartiennent aux organes de la défense immunitaire. Leur tissu lymphoïde est l'un des premiers à recevoir le «coup» des virus et des bactéries. Les amygdales saines répondent à l'immunité locale et générale. Cependant, en cas d'inflammation chronique, elles se transforment elles-mêmes en source d'infection..

Les symptômes cliniques de l'amygdalite peuvent être les suivants:

  1. Mal de gorge constant, qui peut être pire en avalant. La douleur peut déranger 3 semaines ou plus.
  2. Élargissement et sensibilité des groupes sous-maxillaires et cervicaux de ganglions lymphatiques.
  3. À l'examen, la surface des amygdales est lâche et hyperémique. Leur taille peut être augmentée. Des bouchons purulents peuvent se former à la surface sous la forme de points blanchâtres..
  4. Les arcs palatins rougissent et s'épaississent.

En règle générale, le médecin prescrit d'abord un traitement conservateur avec des antibiotiques et des agents antiseptiques locaux. Cependant, si la gorge fait mal pendant une semaine et que rien n'y fait, le médecin peut décider de la nécessité d'une intervention chirurgicale..

Pharyngite chronique

Si la gorge fait mal pendant plus de quelques semaines, mais que l'état des amygdales ne révèle pas de changements pathologiques, la raison peut être une pharyngite chronique.

Cette maladie, en plus des maux de gorge, se manifeste par une toux et une hyperémie de la membrane muqueuse du pharynx et du pharynx.

La pharyngite peut être causée non seulement par des infections bactériennes, mais aussi par un air intérieur excessivement sec ou une exposition à des allergènes. Le traitement dépendra directement du facteur étiologique..

Maladies infectieuses

Il existe un certain nombre d'infections spécifiques qui peuvent être caractérisées par un mal de gorge..

  1. Un mal de gorge peut être l'un des symptômes d'une infection bactérienne spécifique telle que la coqueluche. Le patient a une toux sévère pendant une longue période. Les débuts de la maladie commencent par un léger écoulement nasal et une toux, ainsi qu'un mal de gorge. Étant donné que la toux provoque une irritation de la muqueuse pharyngée, son processus inflammatoire se développe..

Avec le développement ultérieur de la maladie, le patient développe des épisodes de toux prolongée et douloureuse, qui peuvent se terminer par des vomissements. Les jeunes enfants sont les plus sensibles à cette maladie..

  1. Un long cours - plus de 3 semaines - peut également être caractérisé par l'angine de Simanovsky. Un mal de gorge peut durer près de deux mois. L'état général du patient ne change pas. Des changements ulcéreux se forment à la surface des amygdales. Cette maladie est causée par une infection spécifique.
  2. Une maladie grave telle que la mononucléose infectieuse peut provoquer des douleurs et une inflammation de la gorge et des amygdales. En plus des signes d'angor aigu, le patient présente une augmentation de la taille du foie et de la rate.

Autres maladies

Si un mal de gorge ne disparaît pas en quelques semaines, la cause n'est pas nécessairement une maladie infectieuse. Ne paniquez pas, peut-être que la raison de ce symptôme est simple et se trouve, comme on dit, à la surface. Très souvent, un mal de gorge peut être déclenché par la poussière domestique ou la présence d'un allergène à proximité immédiate. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin et exclure les facteurs infectieux.

La cause d'un mal de gorge qui ne répond pas aux méthodes de traitement traditionnelles peut être des maladies qui n'ont rien à voir avec des infections ou l'influence de l'environnement extérieur..

Voici quelques-unes des causes possibles de la maladie:

  • processus nécrotiques pharyngés;
  • néoplasmes du pharynx ou d'autres structures anatomiques qui se trouvent à proximité immédiate du pharynx et du larynx;
  • exacerbation de l'ostéochondrose dans la colonne cervicale;
  • pathologie dans le tiers supérieur de l'œsophage;
  • processus inflammatoires et hyperplasiques de la glande thyroïde;

Bien entendu, cette liste peut être complétée. Cependant, cela permet de comprendre qu'un mal de gorge peut être le symptôme d'une grande variété de maladies. Et seul un examen approfondi aidera à établir un diagnostic précis et à prendre les mesures les plus efficaces..

Quand sonner l'alarme

Dans certaines situations, vous devez immédiatement contacter un spécialiste pour un mal de gorge. Les indications pour une visite d'urgence chez le médecin peuvent être les suivantes:

  1. l'intensité de la douleur est si prononcée que le patient est incapable d'avaler de la salive.
  2. le gonflement de la gorge est si grave que le patient ne peut pas respirer correctement. Lorsque le patient essaie d'inhaler ou d'expirer, une respiration sifflante ou un sifflement inhabituel pour la norme peut être entendu.
  3. la durée du syndrome douloureux est supérieure à 2 jours. Cependant, aucun autre symptôme de rhume n'a été identifié..
  4. le patient a une augmentation significative de la température corporelle.
  5. des bouchons purulents sont visibles à l'arrière du pharynx ou le pus s'écoule.
  6. les ganglions lymphatiques cervicaux et sous-maxillaires sont considérablement élargis. Le patient est incapable de bouger la mâchoire. Il est possible d'augmenter non seulement les ganglions lymphatiques régionaux, mais également inguinal ou axillaire.
  7. il y a un changement dans le timbre de la voix et son enrouement depuis longtemps.

Comment vous aider

Pour vous aider vous-même au stade pré-médical, les médecins recommandent de respirer uniquement par le nez. Le processus de respiration doit être soigneusement surveillé. En passant le long des voies nasales, l'air froid est réchauffé et humidifié. Il a un effet plus bénéfique sur l'état des voies respiratoires supérieures.

Après qu'un patient a eu une infection des voies respiratoires, il est fortement recommandé de remplacer sa brosse à dents. Étant donné que les agents pathogènes se sont accumulés sur l'ancien, cela peut entraîner une évolution récurrente prolongée de maladies du pharynx et de la cavité buccale..

Dans un état aigu, parlez le moins possible, surtout dans un murmure. À la maison, si vous avez mal à la gorge pendant une semaine, vous pouvez essayer de vous gargariser avec de l'eau tiède et une petite quantité de sel de table. Cela vous permet de soulager la douleur et le gonflement des muqueuses..

Mal de gorge depuis longtemps et ne disparaît pas (sans fièvre): causes et traitement

Il a été scientifiquement prouvé que le taux de guérison d'un patient rhume est directement proportionnel au travail du système immunitaire. Aux premières manifestations de la maladie dans le corps, une production active de substances de nature protéique commence - l'interféron, qui empêche la poursuite de la pénétration des micro-organismes viraux et de leur reproduction. Avec l'évolution normale d'un rhume, les jours 2-3, un pic de concentration de protéines se produit et les symptômes caractéristiques du patient diminuent. Dans les situations où le corps n'est pas en mesure de produire les substances nécessaires à la protection antimicrobienne, la maladie peut durer 2 semaines ou plus. Lorsque la gorge fait mal pendant une longue période et ne disparaît pas, un symptôme similaire est une confirmation que l'inflammation progresse et qu'un traitement urgent est nécessaire.

Facteurs courants qui déclenchent un mal de gorge à long terme

Tous ceux qui ont déjà traité un rhume se demandent pourquoi la gorge fait mal depuis longtemps et ce qui doit être fait pour éliminer les symptômes caractéristiques. Avec une évolution prolongée d'une maladie virale (plus de 7 jours), qui s'accompagne de toux, de douleur dans l'oropharynx, de fièvre, de congestion nasale, une nature prolongée de la maladie est supposée.

Le principal facteur qui a provoqué la complication d'un rhume est l'affaiblissement des fonctions protectrices du système immunitaire du patient. Les raisons de la diminution de l'immunité du corps à l'action des micro-organismes pathogènes peuvent être:

  1. Avitaminose (manque de substances organiques utiles), mauvaise nutrition.
  2. Eau potable de mauvaise qualité.
  3. Manque d'activité physique.
  4. Conditions environnementales nocives.
  5. Ralentissements émotionnels fréquents, stress, dépression.
  6. Abus d'alcool et de tabac.
  7. Manque du niveau d'humidité requis dans le salon.

En tenant compte de ces facteurs, qui non seulement affectent négativement la stabilité et la résistance du corps, mais provoquent également des maux de gorge prolongés et incessants, le patient doit d'abord éliminer ces raisons. Les médecins recommandent de prendre des complexes de vitamines, d'effectuer des procédures de durcissement à la maison.

En raison de l'affaiblissement du corps au cours de l'évolution de la maladie, le patient est le plus sensible aux effets négatifs des bactéries. C'est précisément la raison de l'infection collatérale. Si votre gorge vous fait mal pendant une longue période, un nez bouché et un rhume ne disparaissent pas, vous ne pouvez pas différer de contacter un professionnel de la santé pendant une longue période..

Dans la plupart de ces situations, une antibiothérapie peut être nécessaire. Pour ce faire, le médecin doit identifier les facteurs qui ont précédé le développement de la maladie de nature prolongée. Les causes de cette maladie sont les maladies infectieuses et inflammatoires et les pathologies chroniques des organes..

Pathologies chroniques des organes ORL

Une maladie qui dure de 5 à 14 jours ne pose pas de problème particulier. L'évolution prolongée des infections virales respiratoires est souvent diagnostiquée. Cependant, dans de telles situations, différents symptômes apparaissent qui n'affectent pas l'oropharynx. Lorsque la gorge fait mal pendant une longue période, les raisons sont diverses. Avant de prescrire des médicaments, le médecin traitant doit diagnostiquer et identifier les véritables causes de cette affection..

Lorsque la gorge fait mal pendant une longue période (3 semaines ou plus), un professionnel de la santé peut suspecter les pathologies suivantes des organes ORL:

MaladieRaison du développementSymptômes spécifiques
PharyngiteIl survient à la suite d'une irritation prolongée de la membrane muqueuse du pharynx avec des boissons alcoolisées, des réactifs chimiques, à la suite d'une infection des voies respiratoires supérieures.Les patients avec ce diagnostic se plaignent des symptômes suivants: douleur persistante et sensation de brûlure dans la gorge, toux sèche atroce. Avec un examen visuel de l'oropharynx, le médecin révèle une rougeur des amygdales.
AmygdaliteIl se développe dans un contexte d'inflammation prolongée des amygdales après avoir souffert d'amygdalite, de maladies infectieuses (scarlatine, rougeole, diphtérie).La symptomatologie de cette maladie est bénigne et le tableau clinique n'est visible que par pharyngoscopie: l'amygdale est agrandie, il y a une plaque grise. Avec l'amygdalite, la douleur dans l'oropharynx n'est pas persistante. Il s'aggrave dans la période automne-hiver lors d'hypothermie du corps..
LaryngiteLa pathologie des cordes vocales et de la muqueuse interne du larynx est une conséquence d'un surmenage des voies respiratoires supérieures, d'une exposition aux produits du tabac, d'allergies. L'agent causal le plus courant de cette maladie est les micro-organismes infectieux. La forme chronique de la laryngite est la plus sensible aux chanteurs, aux enseignants.Les médecins diagnostiquent un gonflement persistant du larynx, qui est facilement enflammé par un rhume léger, la consommation d'aliments épicés et une tension dans les cordes vocales. En conséquence, la voix du patient change. Des nodules se forment à la surface du larynx qui interfèrent avec le travail naturel des cordes vocales. En conséquence, le patient devient rauque. Dans les formes sévères de lésions du larynx, la voix peut complètement disparaître.
SinusiteLa maladie survient dans des situations où les médecins diagnostiquent une lésion inflammatoire des sinus paranasaux. Avec cette maladie, l'infection peut se propager rapidement et provoquer des complications telles que l'otite moyenne, la méningite..La défaite des sinus paranasaux s'accompagne de la libération de mucus visqueux, qui s'écoule le long de la paroi arrière de l'oropharynx et l'irrite davantage. En conséquence, les patients toussent constamment, se plaignent d'avoir mal à avaler et une sensation de mal de gorge non-stop.

Les patients doivent savoir quoi faire s'ils ont mal à la gorge pendant très longtemps. Tout d'abord, il est strictement interdit de s'automédiquer en cas de suspicion de pathologies chroniques sévères des organes ORL. Seul un spécialiste compétent peut poser un diagnostic précis et prescrire une cure thérapeutique adéquate en fonction de la gravité de la maladie et des caractéristiques individuelles du corps du patient.

Maladies de nature infectieuse et inflammatoire

Dans les situations où la gorge est sévèrement douloureuse lors de la déglutition, alors que la durée d'un rhume est supérieure à un mois, divers agents infectieux sont à l'origine de cette affection chez le patient. Les médecins identifient les maladies d'étiologie bactérienne suivantes, contre lesquelles des symptômes douloureux de lésions oropharyngées prolongées peuvent être observés.

Mononucléose infectieuse

Il est le plus souvent diagnostiqué à un jeune âge (14-18 ans) et se développe en raison de la défaite du virus Epstein-Barr. Dans le même temps, aux premiers stades de la maladie, le patient a mal à la gorge sans fièvre pendant une longue période et, avec progression, s'ajoutent les symptômes suivants: hypertrophie du foie et de la rate, gonflement des ganglions lymphatiques régionaux, douleurs articulaires dues à la stagnation de la lymphe, migraines persistantes, amygdalite. Une analyse en laboratoire révèle des cellules virales atypiques.

Angine Simanovsky-Plaut-Vincent

Elle peut survenir chez les patients pendant 2 mois. Une particularité de cette maladie infectieuse est que, malgré des plaies purulentes et enflammées (ulcères) à la surface de l'amygdale, le patient ne remarque aucune détérioration de sa santé et ne se plaint que d'un léger inconfort lors de la déglutition. En règle générale, avec cette maladie rare, qui touche principalement les hommes âgés de 18 à 35 ans, un mal de gorge d'un côté. En cas d'inflammation infectieuse sévère, les médecins diagnostiquent des lésions gangreneuses du larynx avec nécrose tissulaire et développement d'une septicémie (infection étendue du corps).

En présence de micro-organismes viraux sexuellement transmissibles, la gorge peut également faire mal pendant une longue période. Pour cette raison, la syphilis, les lésions des muqueuses de l'oropharynx par la chlamydia et les gonocoques sont des facteurs à prendre en compte lors du diagnostic de l'état d'un patient souffrant d'un rhume persistant. Ces infections ne peuvent être détectées que par des tests de laboratoire qui déterminent la souche de bactéries. En outre, les médecins notent qu'avec les maladies à VIH dans un contexte d'immunité réduite, on observe une croissance et une reproduction actives de micro-organismes fongiques, qui affectent également les muqueuses de l'oropharynx.

Coqueluche

Les rhumes prolongés sont souvent observés par les médecins atteints de coqueluche infectieuse. Cette maladie dans les premiers stades du cours s'accompagne de fièvre, d'une légère congestion dans les voies nasales, de maux de gorge. Avec la progression de la coqueluche, le patient souffre d'une toux sèche de nature spasmodique, qui ne lui permet pas d'inhaler. Cependant, le mal de gorge ne disparaît pas. Avec des accès de toux, le visage devient rouge et du mucus commence à s'écouler de l'oropharynx. Les enfants dans cette condition ont souvent des pulsions nauséabondes..

Il ne faut pas oublier que si la gorge fait mal pendant une longue période, vous devez contacter un thérapeute ou un oto-rhino-laryngologiste en temps opportun afin de poser un diagnostic précis et de commencer le traitement..

Lésions d'autres organes

Si la gorge fait mal pendant une longue période même après s'être remise d'un rhume, cela peut être dû à l'inhalation de poussière, une réaction allergique. Pas dans tous les cas d'attaques de toux, de maux de gorge, diverses pathologies sont à blâmer. Cependant, dans toute condition qui s'accompagne d'une détérioration du bien-être, il convient de rappeler que l'automédication ne fait qu'augmenter les risques de complications de maladies. Des sensations douloureuses à long terme dans l'oropharynx sont observées dans le contexte du développement de pathologies d'autres organes internes. Afin d'exclure une lésion infectieuse de nature chronique, il est nécessaire de se soumettre à certains examens médicaux et à un examen visuel par un spécialiste compétent qui vous dira comment traiter la maladie.

Des symptômes douloureux à long terme peuvent signaler la présence des pathologies suivantes:

  • avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, la douleur dans l'oropharynx augmente avec l'inclinaison de la tête;
  • violation de la production d'hormones en cas d'hyperplasie thyroïdienne;
  • dans le contexte du diabète sucré, le patient se plaint de sécheresse de la bouche, de sensations de grattage dans la gorge. Dans ce cas, il existe une possibilité d'altération de la fonction de déglutition, qui s'accompagne également de symptômes douloureux;
  • maladies des organes hématopoïétiques - leucémie, anémie;
  • douleur thoracique (angine), l'infarctus du myocarde peut ne pas se développer selon le schéma standard, mais être accompagné d'un mal de gorge;
  • une douleur prolongée dans la cavité buccale s'accompagne de lésions carieuses graves des dents, d'une inflammation des gencives;
  • en présence de néoplasmes de type tumoral dans le larynx, la glande thyroïde, le patient peut ressentir une sensation de boule dans la gorge;
  • lésion tuberculeuse, qui s'accompagne d'un gonflement des ganglions lymphatiques;
  • les plaies ulcéreuses dans le tractus gastro-intestinal, accompagnées d'un mal de gorge, s'accompagnent d'une altération des selles, d'une formation excessive de gaz, de brûlures d'estomac.

Cette liste est loin d'être complète, et cela confirme une fois de plus la nécessité de contacter des spécialistes.

Conclusion

La nature de l'inflammation, qui s'accompagne de sensations douloureuses dans la gorge pendant plus de 2 mois, doit être clarifiée à l'aide d'études diagnostiques. Cela s'applique même aux situations où les patients remarquent une légère détérioration de leur bien-être général. Si un oto-rhino-laryngologiste exclut les pathologies des organes ORL, il est nécessaire de subir un examen par un thérapeute. Ce n'est qu'à l'aide de tests de laboratoire que la véritable cause de la nature prolongée des symptômes douloureux de l'oropharynx peut être identifiée et des mesures sont nécessaires.

enregistrer! 2 semaines mal de gorge!

Je ne sais pas comment traiter! Sans 2 jours comme un mal de gorge. La thérapeute l'a déjà regardé 2 fois, dit-elle juste une pharyngite. Je me rince la gorge avec du sel et du soda, de la malavite, de l'iode (j'ai tout essayé à mon tour), de la chlorhexidine et de la miramistine, je pulvérise de l'hexoral le matin et le soir, du kamenton pendant la journée, dissout le pharyngosept, l'après-midi je bois du thé chaud, du lait et du beurre (après cela, c'est mieux pendant un moment)... J'ai essayé de faire des pansements à la moutarde (je croyais que la toux commençait), des compresses sur la gorge. Eh bien, quoi d'autre est possible. parce que ma gorge me fait mal. Plus précisément, la racine de la langue fait mal quand on avale et la paroi du fond, quand on avale quelque chose... Qu'est-ce que c'est. et comment le traiter. Je m'étouffe au bioparox et je suis peut-être allergique à tout ce qui contient de la propolis et du miel. Les recommandations d'aller chez le médecin ne sont plus acceptées. le médecin lève les mains et dit que tout ce qu'elle peut prescrire, ce sont des antibiotiques, mais nous sommes sous HB.

Que faire si la gorge fait mal pendant une longue période et ne part pas sans température et rien n'y fait

Si la gorge fait mal pendant une longue période et ne disparaît pas sans température, il s'agit d'un signe alarmant d'une forme chronique d'amygdalite. Ces symptômes ne peuvent être ignorés, car ils peuvent provoquer des conséquences dangereuses..

Les principales causes de maux de gorge prolongés

L'apparition d'un symptôme peut être associée à une conversation prolongée. Dans ce cas, vous n'avez pas à vous inquiéter. La douleur disparaîtra d'elle-même sans traitement supplémentaire. Mais les pathologies chroniques, ainsi que les maladies infectieuses nécessitant un traitement, peuvent provoquer un tableau clinique similaire..

Pathologies chroniques

Si la douleur survient presque tous les mois, nous parlons d'une forme chronique d'amygdalite. L'inconfort peut augmenter en avalant et en parlant. Une forme chronique de pharyngite et d'autres pathologies inflammatoires qui durent longtemps peuvent provoquer de tels symptômes.

Maladies infectieuses

Un mal de gorge bactérien peut causer de la douleur. Si le traitement était incorrect, la maladie devient chronique et peut rechuter tous les mois ou même une semaine en présence de facteurs provoquants. Une infection fongique peut contribuer à l'apparition d'un tableau clinique similaire..

Autres pathologies

L'inflammation du nerf glossopharyngien peut provoquer une gêne dans la gorge. Une douleur à long terme et sévère apparaît avec une surcharge des cordes vocales et la présence d'une ostéochondrose de la colonne cervicale.

Diagnostique

Identifier les causes de la douleur au niveau de la gorge consiste à examiner les amygdales et le pharynx à l'aide d'un équipement optique spécial. De plus, le médecin fait un grattage du larynx pour déterminer la nature de la microflore.

Quand voir un médecin?

Les raisons de contacter un spécialiste sont:

  • douleur récurrente dans laquelle rien n'aide;
  • l'apparition d'un symptôme immédiatement après avoir mangé des aliments froids;
  • l'apparition de douleurs à la moindre hypothermie.

Important! Si une gêne dans la gorge est présente pendant très longtemps - six mois ou plus, vous devez absolument consulter un médecin. En outre, les médecins notent que si un néoplasme se produit, qui est ressenti en mangeant, en bougeant la langue, en se brossant les dents, vous devez absolument consulter un médecin ORL..

Que faire si votre gorge ne disparaît pas pendant une longue période?

Si la douleur ne disparaît pas pendant une longue période, une approche intégrée de la thérapie est nécessaire. Tout d'abord, vous devez faire attention à l'état du système immunitaire..

La physiothérapie a un bon effet, en particulier l'échographie avec interféron sur les amygdales. Dans le même temps, l'immunité locale augmente et le nombre de rechutes de la maladie diminue. Une autre procédure efficace pour les maux de gorge est le lavage des amygdales, qui est effectué dans un hôpital..

Thérapie médicamenteuse

Il est nécessaire de traiter un mal de gorge pendant au moins 10 jours, mais il n'est pas recommandé d'augmenter le cours du traitement. Médicaments les plus couramment utilisés:

  1. Antibiotiques - utilisés pour les pathologies infectieuses. Les céphalosporines, tétracyclines et pénicillines les plus couramment prescrites. Les groupes d'agents antibactériens répertoriés font un excellent travail avec la microflore bactérienne, ce qui est particulièrement important dans l'angor aigu.
  2. Immunostimulants. Prescrit pour renforcer les défenses de l'organisme. Les médicaments de cette gamme stimulent le système immunitaire, réduisent le risque de récidive de la maladie.
  3. Antiseptiques locaux. Le plus souvent, il s'agit de comprimés de résorption à base de chlorhexidine et d'autres agents similaires. Ces médicaments réduisent la concentration de la flore microbienne dans la gorge, contribuant à un traitement efficace.
  4. Préparations d'action complexes. Attribuer en présence d'infections mixtes. Ces médicaments comprennent le spray "Hexoral", "Chlorophyllipt". Ces médicaments ont des effets anti-inflammatoires, antibactériens, antifongiques et antiviraux..
  5. Médicaments antifongiques. Utilisé en cas de stomatite et d'autres lésions candidales de la cavité buccale et du pharynx.

Méthodes traditionnelles

Les méthodes traditionnelles sont utilisées dans le traitement complexe des maladies inflammatoires de la gorge. Remèdes efficaces:

  1. Bouillon de sauge. 1 cuillère à soupe. l. les matières premières doivent verser 300 ml d'eau bouillante et cuire pendant 10 minutes. Ensuite, laissez infuser pendant une demi-heure. Filtrer et utiliser comme gargarisme 4 fois par jour au chaud. La durée du traitement est d'au moins 20 jours.
  2. Infusion de calendula et de camomille. Il faudra 2 cuillères à soupe. l. mélange de matières premières, qui doit être versé avec 400 ml d'eau bouillante et laisser infuser pendant 2 heures. Filtrez ensuite la perfusion et utilisez-la pour rincer le larynx 3 fois par jour. Le déroulement du traitement est le même que pour la prescription précédente.
  3. Teinture de propolis. Soulage efficacement l'inflammation si le symptôme est associé à un mal de gorge. Vous aurez besoin d'une teinture alcoolisée de propolis, dans laquelle vous devrez tremper un coton-tige et lubrifier les amygdales. Cela doit être fait deux fois par jour pendant 10 jours..
  4. Mon chéri. Ce produit apicole doit être utilisé en l'absence d'allergies pour l'absorption. 1 cuillère à café suffit pour 1 fois. Un tel remède stimule parfaitement le système immunitaire, soulage l'inflammation..

Mesures préventives pour renforcer le système immunitaire

Il est recommandé de revoir votre alimentation pour renforcer l'immunité et réduire le risque de symptôme. Vous devez utiliser des jus de fruits fraîchement pressés, des légumes et des fruits, des noix, des céréales et des produits laitiers. Vous devez abandonner les graisses et les glucides facilement digestibles. Il est nécessaire d'exclure les boissons alcoolisées qui sapent les défenses de l'organisme.

Pour que l'immunité fonctionne pleinement, il est important d'arrêter de fumer et de normaliser la routine quotidienne. Vous devriez dormir suffisamment, éviter le stress et la surcharge émotionnelle. Il est important de faire du sport, de marcher plus souvent. L'inactivité physique doit être évitée.

Pour renforcer les défenses, vous devez vous tempérer. Ceci est mieux fait en été. Vous pouvez asperger d'eau froide ou pratiquer une douche de contraste. Il est recommandé aux personnes atteintes d'amygdalite chronique de prendre périodiquement de l'interféron, de dissoudre Imudon, Lizobakt, Laripront pour la prévention. Ces médicaments renforcent l'immunité locale.

Lors d'une épidémie de grippe et de SRAS, vous devez boire plus de liquides et prendre des complexes multivitaminés. S'il y a un léger inconfort dans la gorge et une rougeur qui ne disparaît pas pendant une longue période, le système immunitaire est affaibli. Dans ce cas, vous pouvez commencer le traitement de l'angor avant sa rechute. Des pilules antimicrobiennes contenant des lysozymes peuvent être achetées, mais la prise d'antibiotiques par vous-même est strictement interdite.

Pourquoi la gorge fait-elle mal? Laryngite, amygdalite, pharyngite et 6 autres raisons

Mal de gorge: symptômes et traitement. Quand vous pouvez manger de la glace et ne pas sucer de sucettes

Sergei Agapkin, médecin de réadaptation, candidat aux sciences psychologiques, recteur de l'Institut des systèmes de santé traditionnels, professeur de yoga, présentateur de télévision

Pendant la saison froide, beaucoup d'entre nous sont plus susceptibles d'avoir mal à la gorge. Les experts conseillent tout d'abord de déterminer la cause de la maladie. Le mal de gorge peut être causé par des infections bactériennes, des infections virales et une irritation. Mais seule une infection bactérienne est conseillée à traiter avec des antibiotiques. Le docteur Sergey Agapkin donne des conseils sur la façon d'agir dans différentes situations.

Bien sûr, un mal de gorge nécessite rarement un appel d'ambulance, mais il y a des exceptions:

  • Votre gorge vous fait si mal que vous ne pouvez pas avaler de la salive et qu'elle coule de votre bouche..
  • Le gonflement de la gorge est si grave que vous avez du mal à respirer ou que vous entendez des sons comme des grincements ou des sifflements en respirant.

Une simple visite chez le médecin suffit si:

  • le mal de gorge dure 48 heures sans symptômes de rhume ou de grippe;
  • le mal de gorge s'accompagne d'une forte augmentation de la température;
  • des bouchons ou du pus sont visibles à l'arrière de la gorge (peu importe si vos amygdales sont enlevées ou non);
  • les glandes lymphatiques cervicales sont agrandies ou douloureuses pour déplacer la mâchoire;
  • les glandes lymphatiques sont agrandies non seulement dans le cou, mais également dans les aisselles ou l'aine (cela peut être une mononucléose);
  • laryngite ou enrouement sans raison apparente;
  • changement de voix durant plus de 2 semaines.

En guise d'auto-assistance pour les maux de gorge, nous recommandons les mesures suivantes:

  • Si possible, contrôlez votre respiration et respirez par le nez. Dans le nez, l'air est réchauffé et humidifié, ce qui protège la gorge et les cordes vocales. La gorge peut devenir douloureuse lorsque le nez est bouché et que vous devez respirer par la bouche. Guéris ton nez et ta gorge se guérira miraculeusement d'elle-même.
  • Changez de brosse à dents après une maladie car elle peut avoir une infection.
  • Quand la gorge fait mal, les sucettes ne font qu'aggraver la situation: il faut avaler plus souvent.
  • Les analgésiques soulagent mais ne guérissent pas!
  • Avec la laryngite, les chuchotements peuvent irriter les cordes vocales plus que la parole normale. Parlez moins pour donner du repos à vos cordes vocales, mais parlez normalement si vous avez besoin de dire quelque chose..
  • Ne pleure pas. Si vous devez parler devant un public, prenez le microphone et parlez d'une voix normale pour ne pas fatiguer vos cordes vocales.
  • Boire beaucoup de liquides.
  • Curieusement, vous pouvez manger des glaces à la glace ou à la crème et d'autres friandises froides. Le froid réduira l'enflure et l'inflammation et soulagera la douleur. Ils aident également à éviter la déshydratation..
  • Se gargariser avec de l'eau salée tiède (1 cuillère à café de sel dans 220 ml d'eau). Mais n'avalez pas l'eau - gargarisez-vous et crachez-la.
  • Humidifiez l'air de la pièce (pour que l'humidité soit d'au moins 60%), surtout en hiver lorsque le chauffage est allumé.
  • Ne pas fumer et éviter les substances irritantes.

Les infections bactériennes provoquent des maux de gorge

Les infections bactériennes provoquent des maux de gorge dans moins de la moitié des cas. Pour le diagnostic, un prélèvement de gorge est prélevé et mis en culture sur la flore bactérienne et sa sensibilité aux antibiotiques. À la base, le mal de gorge est le résultat d'une inflammation. Il peut être localisé dans les amygdales pharyngées - il s'agit d'une amygdalite ou sur la membrane muqueuse du pharynx - pharyngite. L'amygdalite (inflammation des amygdales, qui peut être causée par des infections bactériennes et virales) est communément appelée «angine de poitrine».

Symptômes:

  • le mal de gorge se développe rapidement;
  • l'état général se détériore considérablement;
  • chaleur.

Autres signes: peu de symptômes, ganglions lymphatiques sous-maxillaires et cervicaux souvent hypertrophiés. D'autres membres de la famille peuvent également être malades..

Comment traiter un mal de gorge?:

  • Consultez un médecin et prenez les antibiotiques prescrits par lui. De plus, il est nécessaire de terminer le cours entier, même si les symptômes disparaissent..
  • Gargarisez-vous régulièrement. Les scientifiques ont découvert que c'est le fait du nettoyage mécanique qui est décisif dans la victoire sur l'infection. Utilisez n'importe quelle solution pour vous gargariser la gorge en quantité raisonnable - 100 ml suffisent (1 cuillère à café de sel pour 200 ml d'eau; 1 cuillère à café de bicarbonate de soude pour 200 ml d'eau; 1 cuillère à café de camomille et / ou de teinture de calendula pour 100 ml d'eau; préparations pharmaceutiques - "Tantum Verde", "Octenicent", etc.).
  • Pastilles ("Lizobact", "Hexaliz", etc.).
  • Sprays à action antiseptique ("Geksoral", "Tantum Verde", "Ingalipt"). En cas de douleur intense, vous pouvez utiliser un spray anesthésique (par exemple, "Strepsils-plus").
  • Boire beaucoup de liquides.
  • À haute température et mal de gorge, il est permis de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens sans ordonnance (paracétamol, ibuprofène, etc.).

Infections virales dans la gorge

Un mal de gorge se produit souvent avec une infection virale respiratoire aiguë. Par exemple, avec une infection à adénovirus, une pharyngite sévère et une hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux peuvent survenir. Dans ce cas, la douleur peut être aussi intense qu'une infection bactérienne. Chez les adultes, la gorge peut être douloureuse avec la mononucléose, et tellement qu'elle est difficile à avaler. Cependant, les patients sont souvent incapables de boire et une déshydratation se développe. Cependant, l'intensité de la douleur ne signifie pas le besoin d'antibiotiques. Si le mal de gorge est causé par un virus, le traitement doit être antiviral..

Symptômes:

  • détérioration de l'état général;
  • le mal de gorge se développe progressivement;
  • douleur dans tout le corps et la tête;
  • fatigue, perte d'énergie.

Autres signes: une légère augmentation de la température (ou son absence), souvent un nez qui coule (écoulement muqueux et abondant du nez), d'autres membres de la famille sont également malades.

Qu'avons nous à faire:

  • Consultez un médecin et prenez des médicaments antiviraux prescrits.
  • Les autres mesures sont les mêmes que pour les infections bactériennes..

Irritation de la muqueuse pharyngée

Le mal de gorge est souvent causé par une réaction allergique ou une exposition à la fumée de tabac, à un air pollué ou trop sec..

Symptômes:

  • douleur et mal de gorge;
  • l'état général ne change pas, la température n'augmente pas.

Autres signes: si vous avez une allergie, votre mal de gorge s'accompagne de démangeaisons, de larmoiement, d'éternuements et d'écoulement nasal. Habituellement, le patient note que le mal de gorge a été précédé d'une exposition à un allergène ou un irritant. Parfois, une toux sèche se produit.

Qu'avons nous à faire:

  • Élimine l'irritant ou l'allergène.
  • Laver avec un spray salin ou rincer la gorge avec une solution saline (1 cuillère à café de sel de mer dans 220 ml d'eau tiède).
  • Humidifier l'air intérieur (jusqu'à 60% d'humidité).

Inflammation du larynx - laryngite

Quand vous toussez, vous aboyez comme un chien de jardin? Lorsque vous voulez dire quelque chose, émettez-vous seulement une respiration sifflante? Il s'agit de la laryngite - une inflammation du larynx qui se propage aux cordes vocales. La maladie peut survenir pour diverses raisons. Parmi eux, les infections virales ou le surmenage les plus courants, par exemple, des cris forts lors de compétitions sportives ou une conversation forte dans un endroit bruyant.

Chez les enfants, la laryngite est particulièrement dangereuse. Leur larynx est étroit et long. En raison de la réactivité élevée des voies respiratoires, des réactions allergiques fréquentes, une crise aiguë d'étouffement peut survenir (auparavant on l'appelait «croup»). Par conséquent, ne vous engagez pas dans un traitement indépendant de la laryngite chez les enfants, contactez immédiatement le pédiatre!

Symptômes:

  • enrouement de la voix;
  • avec une infection virale - détérioration de l'état général et fatigue;
  • inconfort psychologique dû à l'incapacité de parler normalement.

Qu'avons nous à faire:

  • Reposez vos cordes vocales. Ne parlez que lorsque cela est nécessaire.
  • Ne pas fumer ni être à proximité de fumeurs.
  • Boire beaucoup de liquides.
  • Respirez de la vapeur: penchez-vous sur une casserole d'eau chaude ou fermez-vous dans la salle de bain, ouvrez l'eau chaude et asseyez-vous sur une chaise en respirant de l'air chaud humide. Veillez à ne pas exagérer la température d'inhalation. La vapeur doit être chaude et humide, mais pas brûlante!
  • Traiter l'infection virale.

Prendre correctement les remèdes contre les maux de gorge

Malheureusement, il n'existe pas de remède magique pour votre gorge. Si un médecin asperge votre gorge d'un anesthésique local puissant, vous ne pourrez ni manger ni boire, car vous ne ressentirez rien et vous pourriez vous étouffer..

Anesthésiques locaux. Le plus souvent, les médicaments pour les maux de gorge comprennent:

  • benzocaïne,
  • diclonine,
  • phénol.

Ces ingrédients engourdissent la gorge et réduisent la sensibilité à la douleur. Mais ils ne submergent pas toute sensibilité, vous pouvez donc sentir votre gorge..

Menthol. Le menthol se trouve souvent dans les pastilles contre le mal de gorge car il refroidit et adoucit la gorge, soulageant la douleur. Mais n'a pas d'effet curatif.

Sprays antibactériens et antiseptiques. Contiennent des composants qui arrêtent la multiplication des agents infectieux et / ou les endommagent. Il est important de savoir qu'il est préférable d'utiliser des produits à un composant, car une réaction allergique est possible. L'utilisation de médicaments composés augmente le risque de complications.

Pastilles. Il existe plusieurs groupes:

  • Contenant des enzymes qui endommagent les bactéries et les virus ("Lizobakt", "Hexaliz", etc.), - doivent être inclus dans un traitement complexe.
  • Contenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Strepfen, etc.) - médicaments auxiliaires pour les maux de gorge sévères.
  • Contenant des lysats («fragments») d'agents pathogènes qui causent le plus souvent la pharyngite et l'amygdalite («Imudon»). Face à eux, le corps active l'immunité locale. Utilisé pour les formes de maladie lentes et chroniques.
  • Contenant divers ingrédients à base de plantes. Améliore la circulation sanguine et la production de mucus, atténuant ainsi légèrement les symptômes.

Il est également important de se rappeler que lorsque votre gorge vous fait mal, elle devient difficile à avaler, de sorte qu'une déshydratation peut se développer. Si vous avez de la fièvre, votre risque de déshydratation augmente. Considérez ceci et buvez beaucoup de liquides..

Les informations sur le site sont à titre indicatif uniquement et ne constituent pas une recommandation d'autodiagnostic et de traitement. Pour des questions médicales, assurez-vous de consulter un médecin.

Articles À Propos Pharyngite